Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#3051 15/03/2017 16h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   36 

Shop Your Way risque bien de faire rentrer un max de cash. J’ai voulu aller sur le site pour la première fois, pour voir de quoi ça a l’air. Je ne suis pas déçu. Je n’ai vu qu’une seule page:

https://image.ibb.co/nannVa/Shop_Your_Way.png


A mon grand dam

Hors ligne

 

#3052 15/03/2017 16h42 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   101 

Pour ma part, le site fonctionne…

Hors ligne

 

#3053 15/03/2017 16h46 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Administrateur
Réputation :   1565 

NicoZ a écrit :

Il ne dit pas vraiment ça…
Il dit que a moins qu’on lui montre que SYW génère du cash, alors il ne voit pas pourquoi les investisseurs le valoriserait plus que 0.

Il dit aussi que son évaluation iniciale de SHLD à plus de 50USD/share était sans doute trop optimiste.
Cependant, à 9USD, il pense que SHLD reste sous évalué.

Le message de M. Chou (que je ne recite pas) est vraiment une perle, puisqu’il redit quasi mot pour mot, tout ce que nous avons largement déjà évoqué sur Sears ces derniers mois !

Hors ligne

 

#3054 15/03/2017 16h49 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   75 

corsaire00 a écrit :

Une petite lettre aux actionnaires et ca repart: +18% pour SHLD

Où avez-vous vu une lettre aux actionnaires? Il n’y en a pas cette année : c’est une adresse aux employés. Deux options : Lampert se contrefiche des actionnaires et c’est une manière de le dire, ou l’ambiance dans l’entreprise est tellement tendue (à cause du plan de restructuration annoncé) qu’il n’ose plus s’adresser aux actionnaires. Je penche pour cette deuxième option.

Vous remarquerez également que dans cette adresse, il demande à ses employés de dépenser sur SYW (dont nous avons à l’IF des retours édifiants : bugs innombrables, rien n’est de stock, bref il est illusoire de penser que quiconque utilise ce service régulièrement). Quand on demande aux employés de faire tourner la boutique, c’est qu’il n’y a plus beaucoup de clients…


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#3055 15/03/2017 16h59 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   58 

Youplaboum a écrit :

corsaire00 a écrit :

Une petite lettre aux actionnaires et ca repart: +18% pour SHLD

Où avez-vous vu une lettre aux actionnaires? Il n’y en a pas cette année : c’est une adresse aux employés. Deux options : Lampert se contrefiche des actionnaires et c’est une manière de le dire, ou l’ambiance dans l’entreprise est tellement tendue (à cause du plan de restructuration annoncé) qu’il n’ose plus s’adresser aux actionnaires. Je penche pour cette deuxième option.

Habituellement les lettres aux actionnaires sont disponibles en même temps que les résultats annuels. A ma connaissance le 10K n’est pas encore sortit, il semble donc normal que la lettre associée ne soit pas publiée.

En revanche la lettre aux employés est une vaste blague. J’espère secrètement qu’on ai plus d’infos sur la restructuration dans la lettre cette année, mais franchement je n’y crois plus…

InvestisseurHeureux a écrit :

Le message de M. Chou (que je ne recite pas) est vraiment une perle, puisqu’il redit quasi mot pour mot, tout ce que nous avons largement déjà évoqué sur Sears ces derniers mois !

C’est exactement ce que je me suis dit en lisant la lettre! Il a bien résumé la situation : il y a des actifs, mais seront-ils encore là dans quelques années, et surtout l’actionnaire en verra t-il la couleur ? Wait and see…


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#3056 17/03/2017 10h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Après son succés avec SHLD, le "futur Warren Buffet" est LONG sur WAC.
Pas le bon timing apparemment, mais comme on dit il faut être patient.

Je vous conseille cette lecture sur Baker Street capital, il a tout misé sur WAC…

Dernière modification par WebRiche (17/03/2017 10h18)

Hors ligne

 

#3057 21/03/2017 23h30 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   58 

10-K 2016 pour ceux que ça interessent

Hors ligne

 

#3058 22/03/2017 10h29 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   46 

la faillite se précise on dirait pour Sears…
sears-warns-there-s-substantial-doubt-about-company-s-future


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#3059 22/03/2017 16h13 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   90 

Je ne suis pas un spécialiste de Sears ça à l’air effectivement "chaud", cf communiqué Reuters.

Sears n’est pas sûr de pouvoit poursuivre son activité

Crown

Hors ligne

 

#3060 22/03/2017 18h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   40 

C’était attendu mais la fin est déjà annoncée …

The Street

Ce qui est inquiétant est que ce n’est pas un épiphénomène puisque Macy ou JC penney ont eux aussi des fermetures à tout va.

Dernière modification par WhiteTiger (22/03/2017 18h26)


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#3061 22/03/2017 19h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   24 

C’est quand même bizarre. Fairholme se renforce la semaine passée et aujourd’hui, signal un peu alarmiste dans le 10K. Les motivations qui poussent Mr Market à la déprime ne serait peut-être due qu’à une obligation des commissaires aux comptes à indiquer clairement dans les infos financières de la société que celle-ci a des difficultés (lu dans la presse sur Shld).

En ligne

 

#3062 23/03/2017 06h30 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Yup tout le monde
J’ai parcouru rapidement le dernier rapport annuel et, hormis le fait que la participation de Lampert soit passée de 56 à 48% et que les revenus apparaissent de moins en moins volatils du Q1 au Q4, rien de bien nouveau je trouve.
En regardant l’évolution des données financières depuis 2013, on constate même que le chiffre d’affaires ne diminue "que" de 25% en quatre ans (en normalisant avec le nombre de magasin, le CA est passé de 20 à 15 millions par magasin), le cash burn opérationnel reste stable à 1.5 milliards (donc la profitabilité s’améliore quelque peu puisque le CA diminue?), que le besoin en fond de roulement continue de diminuer et que le créancier principal reste le CEO de la boite (qui continue à intelligemment financer son projet sachant qu’il récupérerait ses prêts en cas de faillite).
Enfin, les capitaux propres, corrigés des réserves d’actions (qui sont potentiellement annulables), restent bien supérieurs à la capitalisation (2.1 milliards).
Pour moi, l’info principale de ce début d’année est le programme de restructuration visant une réduction des coûts annualisés d’environ 1 milliards!
Juste quelques observations biaisées d’un novice avec une moins value latente de -50% à date (mais qui dort bien).

Dernière modification par Lionel (23/03/2017 06h56)

Hors ligne

 

#3063 23/03/2017 11h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   58 

Bonjour Lionel,

Lionel a écrit :

Enfin, les capitaux propres, corrigés des réserves d’actions (qui sont potentiellement annulables), restent bien supérieurs à la capitalisation (2.1 milliards).

Ce métrique que vous utilisez est trompeur, je vous déconseille vivement de vous baser dessus pour avoir une opinion sur la santé financière d’une entreprise.

Les treasury stock que vous avez vu au bilan correspondent au montant de cash qui a été utilisé par le passé pour racheter des actions. Ce montant est fixe et appartient au passé, les annuler ne changera rien, vous aurez toujours le même montant de capitaux propres.

Bonne journée à vous et m.erci pour votre avis sur le 10-K.

Dernière modification par Lazard (23/03/2017 11h03)

Hors ligne

 

#3064 23/03/2017 12h01 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   122 

Hier, il y a eu une avalanche d’articles négatifs, je crois que je n’ai jamais vu ça (pourtant, sur Sears, c’est assez fréquent, mais une telle ampleur, jamais). Pareil sur stocktwit, très très grosse activité de bears (probablement en conséquence des articles négatifs).

Tout ça pour une mention légale obligatoire parue dans le 10-k. Ce qui est marrant, c’est que le premier article sur cette mention est paru moins d’une heure après le 10-K (1 heure pour lire un 10-K, et publier un article dessus dans la foulée, c’est balèze quand même).

Sears a été obligé de calmer le jeu.

Sears Holdings a écrit :

Following the release of our annual 10-K filing on Tuesday, there have been various media reports quoting a portion of the report that outlines potential risks associated with the company’s financial position, but those reports do not include the full disclosure which highlights the actions we are taking to mitigate those risks.

Sears Holdings a écrit :

To clarify, the comments from our Annual Report quoted by the media are in line with regulatory standards that require management to assess and disclose potential risks the company could face within one year from the reported financial statements. As 2016 proved to be another challenging year for most “bricks and mortar” retailers, our disclosures reflected these developments. While historical performance drives the disclosure, our financial plans and forecast do not reflect the continuation of that performance.

Et pendant ce temps là, Berkowitz a eu la main lourde, avec + de 600 000 actions achetées dans le dernier filling (donc + de 800 000 en quelques jours)

Dernière modification par Aelthen (23/03/2017 12h02)


Parrain boursorama

Hors ligne

 

#3065 26/03/2017 03h11 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   58 

Après Bruce Berkowitz, c’est Eddie Lampert qui se met à acheter massivement des actions (+500 000 actions).

Source : FORM 4

Il semble que l’entreprise va continuer d’être "going concern" pour encore quelques temps wink

Hors ligne

 

#3066 28/03/2017 08h27 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   35 

le 27/03/2017 encore 290 000 actions déclarées à l’achat par FAIRHOLME

C’est tellement rentable la VAD sur ce titre que les 2 compères n’en ont jamais assez -)

Hormis cette blague, Lampert et son comparse gagne sur les deux tableaux
En prêtant leurs titres, ils se gavent littéralement et font plonger le cours de bourse.
Et ca leur permet de racheter du SEARS moins cher.

Seul inconvénient dés qu’ils achètent ca fait remonter le cours

dur de gagner à tous les coups.

Dernière modification par corsaire00 (28/03/2017 15h45)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#3067 28/03/2017 23h55 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   331 

corsaire00 a écrit :

le 27/03/2017 encore 290 000 actions déclarées à l’achat par FAIRHOLME
C’est tellement rentable la VAD sur ce titre que les 2 compères n’en ont jamais assez -)
Hormis cette blague, Lampert et son comparse gagne sur les deux tableaux
En prêtant leurs titres, ils se gavent littéralement et font plonger le cours de bourse.

Merci pour l’info sur les achats de Berko.

Par contre, ça fait 25 fois qu’on donne des arguments qui expliquent que Lampert et Berko ne prêtent pas leurs titres. Mais comme la file tourne en rond, en rond, en rond, en rond, en rond, en rond, en rond,.. je ne vais pas redonner les arguments une 26e fois. wink


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#3068 29/03/2017 16h10 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Indépendamment de la valeur de la société, de son patrimoine, de ses dettes et qu’on croit ou pas au redressement de la boite.

On a le prix de l’action qui vient de passer de 5,5 USD à 12 USD en quelques semaines (sans infos particulière). A contrario, il est vrai que c’était aussi descendu à 5,5 sans réel news non plus…

En tout état de cause, avec un prix qui a plus que doublé et avec un tel niveau de "shorter" les pertes doivent être conséquentes pour ceux-ci… Entre la hausse (temporaire ?) et le coût pour shorter…

Dans ce cas là, qui empoche les bénéfices ? (qui correspondent à ce que les shorter perdent ).

Hors ligne

 

#3069 29/03/2017 16h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   331 

Les bénéfices du prêt de titre sont empochés par ceux qui prêtent leurs titres (ainsi que IB pour ceux qui passent par IB).
Les bénéfices du cours qui a augmenté sont empochés par ceux qui ont acheté à 5,5 et revendu à 12 (bravo Mevo).


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#3070 29/03/2017 16h16 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   121 

Jerome, vous aviez peut être pris quelques options ?

Edit : Mer-ci pour la réponse

Dernière modification par AleaJactaEst (29/03/2017 18h05)

Hors ligne

 

#3071 29/03/2017 17h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   331 

J’ai acheté mes dernières options quand SHLD valait un peu plus de 10 $, donc pour l’instant je ne gagne rien.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#3072 29/03/2017 23h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   170 

Mevo, dites moi si je vous comprends bien SVP. J’ai du mal à ne pas voir la vente de puts comme une prise de risque importante

Je suis positionné sur des options, mais ce sont des positions qui sont des "quasi actions" (vente de puts + achats de calls), donc j’ai le même risque sur mes positions que si je détenais les actions. Ca n’est pas comme si je n’étais long que de calls.

Pour répliquer fidèlement le cours de l’action, je suppose que vous utilisez des options à la monnaie ou dans la monnaie, avec une échéance relativement courte pour que votre option ait un delta suffisant proche de 1 pour avoir des "quasi actions"?

Cela signifie des primes plus chères, et un côté market timing plus spéculatif sur votre pari n’est ce pas? Ou alors vous faites rouler très souvent sur de nouvelles échéances, mais cela coute très cher.

J’en déduis que c’est la raison pour laquelle vous vendez des puts en plus des achats de calls. Celà vous permet de diminuer significativement le coût des primes des calls et n’affecte en rien votre gain en cas de hausse de SHLD.
PAR CONTRE en cas de poursuite de la baisse vous prenez le risque d’augmenter votre exposition au titre si vous êtes exécuté.

Ais je bien saisi?

Etes vous confiant dans votre pari Sears au point de remettre au pot quand ca baisse (via l’assignation sur les puts) ou bien acceptez vous ce risque comme un moyen de baisser le coût de l’opération, quitte à devoir perdre finalement plus (et couper à perte) ?

Ethique: Long SHLD via achat de calls, actuellement en gain léger.

Dernière modification par MisterVix (29/03/2017 23h21)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

#3073 29/03/2017 23h47 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   378 

Ouh là, MisterVix, là vous allez chercher bien compliqué alors que c’est très simple. Si vous vendez un put et achetez un call de MEME STRIKE, MEME ECHEANCE, ça revient au même qu’acheter l’action, tout simplement. Raison pour laquelle j’ai parlé de "quasi actions".

Peu importe le strike et peu importe l’échéance. Généralement, on le fait plutôt "à la monnaie" parce que c’est là où il y a la meilleure liquidité. Quant à l’échéance, non, j’ai des échéances plutôt longues.

Intérêt par rapport à l’achat de l’action allez-vous peut-être me demader ? Il y en a 2: (1) La position est un peu plus sécurisée parce que garantie par le fond d’indemnisation de l’OCC, vu plus haut (au cas improbable de pépin avec tous les shorts).

Mais surtout, (2) et c’est pour ça que je l’ai fait, le coût de location est inclus dans la transaction (il vient gonfler le montant des puts vendus). Intérêt à nouveau à 2 niveaux: (A) J’encaisse le coût de location, ce que je ne peux pas faire avec des actions dû à mon usage important de marge (IB peut les louer sans me payer). Et (B) Je sécurise ce revenu pour toute la durée de l’option. Donc même si demain il devient peu cher de louer des actions SHLD, j’ai sécurisé le taux au moment ou j’ai vendu les puts, raison pour laquelle j’ai choisi des options longues.

Pour la compréhension: Les options ont un coût: La valeur temps. Vous la gagnez du coté vente de put, mais vous la payez du coté achat de call, raison pour laquelle ça revient au même quel que soit l’échéance / strike (tant qu’ils sont identiques). Sauf qu’il y a une petite différence entre les 2 qui est que du coté put, c’est gonflé du coût de location.

Si vous choisissez un strike plus bas que le cours, vous allez également payer de la valeur intrinsèque sur le call. Si jamais vous choisissez un strike plus haut que le cours, vous l’encaissez sur le put vendu, mais au final le tout revient au même (ça se compense totalement avec le niveau du strike).

L’intérêt de prendre des échéances courtes est si j’anticipe une hausse du coût de location, ce qui n’a pas été mon cas. J’aurais été avisé de prendre des échéances courtes au départ, puis de les rouler sur des longues au moment où le coût de location était au sommet, mais bien malin celui arrive à avoir le bon timing.

EDIT: Pour compléter par rapport à votre message:

MisterVix a écrit :

J’ai du mal à ne pas voir la vente de puts comme une prise de risque importante

Une vente de put n’est jamais PLUS risquée qu’acheter le sous-jacent. Le pire qui puisse arriver est de vous retrouver avec le sous-jacent au final. Si vous vendez un put seul, en cas de hausse au-delà du strike, vous aurez gagné la totalité de la valeur de l’option, mais SANS avoir le sous-jacent au final (et donc sans bénéficier de toute la hausse, raison pour laquelle, j’ai acheté des CALL de même strike / échéance, donc quoi qu’il arrive, je me retrouve avec le sous-jacent au final = "quasi action")

Par rapport au reste de ce que vous avez dit, il faut comprendre 2 choses:
(1) En cas de baisse, c’est exactement comme si j’avais l’action, je prend toute la baisse. Absolument pas comme si je n’avais acheté qu’un call (qui m’aurait couté la valeur temps à acheter).
(2) L’achat de CALLs ne m’a RIEN couté, la valeur temps est totalement compensée (même plus que compensée grâce au coût de location sur Sears) par la valeur temps gagnée sur les PUTs (encore une fois: Même strike, même échéance, et même quantité également). La contrepartie est que je n’ai plus de risque limité en cas de baisse (comme c’est le cas avec un call seul).

Dernière modification par Mevo (30/03/2017 00h00)

Hors ligne

 

#3074 29/03/2017 23h56 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

J’encaisse le coût de location, ce que je ne peux pas faire avec des actions dû à mon usage important de marge (IB peut les louer sans me payer).

Comment ça?
Je parle du point: (IB peut les louer sans me payer)

Dernière modification par NicoZ (29/03/2017 23h56)

Hors ligne

 

#3075 29/03/2017 23h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   170 

M.erci Mevo pour votre réponse, toujours complète et détaillée. Malheureusement, je ne comprends toujours pas.

ACHAT CALL: C’est comme acheter l’action, mais amputé du coût de la prime (compensé par le risque de perte moindre et éventuellement l’effet de levier si vous dépensez en prime ce que vous auriez dépensé pour une ligne d’actions "classique")

VENTE DE PUTS: Encore une fois je comprends que vous utilisez cette vente de puts pour diminuer le coût de la prime payée pour les calls. C’est celà qui vous permet de dire que celà revient au même qême que d’acheter l’action?
MAIS en vendant le put vous vous exposez à un risque de majoration de vos pertes en cas de baisse du titre, ce qui est différent que de détenir X titres en direct non?

Où est la faille dans mon raisonnement?

Edit: NicoZ
Oui, ce point a déjà été abordé sur le forum je ne sais plus où. Les utilisateurs de marge donne le droit à IB d’utiliser leurs titres comme bon lui semble, entre autre pour des locations de titres. C’est un des inconvénients de la détention en "street name" et de la marge, vous n’êtes pas vraiment possesseur de vos titres en cas de faillite du broker.

Edit2: Bon Mevo votre Edit répond à mes questions, merci j’ai compris cette fois!

Dernière modification par MisterVix (30/03/2017 00h01)


La finance est l'art de faire passer l'argent de mains en mains jusqu'à ce qu'il ait disparu.Robert W. Sarnoff

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech