Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#2751 05/01/2017 20h24 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

JL, une piste: La location de titres ne se fait qu’au jour le jour, ils payent donc 38% du cours du jour (surement du cours de cloture), pas du montant auquel ils commencent à shorter. Donc plus ça baisse, moins ça ne leur coûte, avec de l’autre coté des profits latents sur la baisse du cours.

Ca vous paraitra sans doute plus logique en ayant ça en tête. Il y a également qu’ils peuvent gérer activement leur short: Le racheter après une baisse suffisante et re-shorter ensuite à un cours plus élevé.

Hors ligne

 

#2752 05/01/2017 20h50 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

JeromeLeivrek a écrit :

JeromeLeivrek a écrit :

Si jamais il devait y avoir faillite, ça la repousse d’au moins 6 mois.
Le taux d’emprunt de titres SHLD étant de 38 % (!) les shorts devraient se racheter, sinon je ne comprends rien au marché (ce qui ne serait pas la première fois et qui ne prouve rien, soit dit en passant) !

Bon ben je ne comprends rien au marché. Pour emprunter à 38 % il faut vraiment être sûr que Sears va faire faillite dans moins de deux ans sinon c’est la perte assurée. Et si c’est dans un an, les shorts ne font que +50 %, en prenant un gros risque.

Le risque de faillite est surtout concentré sur 2018 et 2019 quand il faudra payer la grosse echeance, l’obligation sears 8% et les warrant (à moins qu’il y aie une ak avec les warrants)

Edit : jerome nous sommes en phase ;-)

Dernière modification par francoisolivier (05/01/2017 20h52)

Hors ligne

 

#2753 06/01/2017 01h40 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

Mevo a écrit :

JL, une piste: La location de titres ne se fait qu’au jour le jour, ils payent donc 38% du cours du jour (surement du cours de cloture), pas du montant auquel ils commencent à shorter. Donc plus ça baisse, moins ça ne leur coûte, avec de l’autre coté des profits latents sur la baisse du cours.

Certes, mais il faut être sûr que le cours va baisser bientôt, car si le cours reste à 10 $ pendant un an, à la fin de l’année ils ont perdu 38 % de leur mise. Ca fait mal.

Il y a également qu’ils peuvent gérer activement leur short: Le racheter après une baisse suffisante et re-shorter ensuite à un cours plus élevé.

Ils sont forts, moi si je savais vendre haut pour racheter plus bas pendant une montée, ou l’inverse pendant une descente, et faire ça n fois de suite, je le ferais.
En plus on voit bien que pendant les hausses et les baisses, le nombre de shorts ne varie pas plus que 10 % environ, donc peu de shorteurs pratiquent la chose.

Dernière modification par JeromeLeivrek (06/01/2017 01h42)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2754 06/01/2017 02h57 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous
Je change de sujet désolé mais je me pose un certain nombre de questions sur le plan de pension et assurance santé.
Dans le dernier rapport annuel (page 81), on peut lire qu’une hausse du taux de discount de 3.7% à 4.5% permettraient de réduire la dette liée au plan de pension d’environ 470 M$ (The increase in the discount rate in 2015 resulted in a decrease in the 2015 year-end pension obligation of approximately $470 million.). Sachant que ce taux de discount est lié taux d’emprunt à 10 ans (actuellement au plancher?), peut-on à votre avis espérer voir le plan de pension et donc une bonne partie du passif de SEARS se réduire significativement dans les années à venir (+1% de taux engendrerait grosso modo -500 M$ de dette)?
Je n’en sais rien mais il semblerait qu’il y ait pas mal de facteurs qui conjointement pourraient faire exploser les performances financières de la boite (vente d’actifs non core, croissance e-commerce y compris SYW, croissance US, hausse taux d’emprunt long terme, etc..). Vous trouvez pas?

Dernière modification par Lionel (06/01/2017 03h38)

Hors ligne

 

#2755 06/01/2017 07h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   

@lionel

il faut s’attendre surtout aussi à avoir des frais de fermetures, des frais pour les licenciements ou reconversion, des frais pour liquider le surplus de stock etc…
L’explosion elle va d’abord avoir lieu dans les comptes des prochains trimestres
Mais l’explosion des charges et la baisse de CA

Dernière modification par Jef44 (06/01/2017 07h16)

Hors ligne

 

#2756 06/01/2017 11h04 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

pour ceux qui sont vraiment interréssé par la reglementation US des pension plans.. (#Blague)
=> une autre explication possible du split du plan en 2: la "spin-off termination"

j’ai la flemme de synthétiser le doc.. je vous laisse lire. je l’ai trouvé assez interessant

The Next Evolution in De-Risking Your Pension Plan: Spin-Off Termination | P-Solve USA

Dernière modification par Q2000 (06/01/2017 11h06)

Hors ligne

 

#2757 06/01/2017 13h00 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   

Je vais creuser cette histoire de plan de pension merci (à votre écoute si toutefois certains ont des éléments d’information à partager sur ce point).

Sinon pour commenter les dernières News:

The company has entered into an agreement to sell its Craftsman business for $525 million at closing, $250 million in three years, together with use of a perpetual license for the Craftsman brand, royalty free for 15 years, and a 15-year royalty stream on all third-party Craftsman sales to new customers that could yield several hundred million dollars more over time.

Après la réduction des coûts entre 550 et 650 M$ annoncée et réussie en 2016, on peut dire que Lambert fait ce qu’il dit. En effet on pouvait lire dans le dernier rapport annuel:

In addition to the expense reductions and store closing actions referred to above, we will be targeting at least $300 million of other asset sales during the first half of fiscal year 2016.

Bon OK il est en retard d’un semestre smile

Ceci dit tout cela ne me fait pas oublier le cash-burn operationnel (toujours entre 1 et 2 B$/an) et les échéances de dettes financières élevées et rapprochées sad

J’attends avec impatience le prochain rapport annuel pour connaître le plan d’action 2017! D’ailleurs c’est prévu pour quand svp?

Dernière modification par Lionel (06/01/2017 13h37)

Hors ligne

 

#2758 06/01/2017 16h50 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

JL (ou quelqu’un d’autre): Juste un follow up sur la location de titres SHLD / Le short: D’où sort ce taux de 38% ? Parce qu’avec votre raisonnement (que je ne remet pas particulièrement en cause d’ailleurs), en allant LONG SHLD et en acceptant de louer ses titres, on a un sacré avantage (de 38% …). L’inverse de la problématique que vous soulevez pour les shorts.

Donc j’ai commencé à être curieux, mais en ouvrant l’outil "Yield optimizer" d’IB, j’ai un taux de location par IB de 3,30% qui apparait. IB louerait donc des titres à 3,30%, à moins que ce chiffre ne soit faux ???

D’où la question: D’où sortent ces 38% ? Et est-ce que quelqu’un est actuellement short ou long en pretant ses titres chez IB ?

Hors ligne

 

#2759 06/01/2017 17h05 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   74 

Bonjour Mevo,
Je prête actuellement mes titres via Lynx qui utilise IB voici sur les taux sur une partie du mois de décembre sur mon activity statement :

Lynx activity a écrit :

Date        Titre Market Fee Rate (%)    Net Lend Fee Rate (%)Paid to Customer
2016-12-11    SHLD    35.14    17.57   
2016-12-12    SHLD    34.94    17.47   
2016-12-13    SHLD    37.85    18.93   
2016-12-14    SHLD    37.85    18.93   
2016-12-15    SHLD    37.85    18.93   
2016-12-16    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-17    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-18    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-19    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-20    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-21    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-22    SHLD    34.63    17.32   
2016-12-23    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-24    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-25    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-26    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-27    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-28    SHLD    38.10    19.05   
2016-12-29    SHLD    38.10    19.05

Je n’ai pas d’explications sur pourquoi certains titres sont prêtés les week-end alors que la bourse est fermé !
Le 2 janvier les taux ont baissé, le Net Lend Fee Rate (%)Paid to Customer était à 17,15%, bref cela change tous les jours.

Dernière modification par gilgamesh (06/01/2017 17h11)

Hors ligne

 

#2760 06/01/2017 17h18 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

gilgamesh a écrit :

Je n’ai pas d’explications sur pourquoi certains titres sont prêtés les week-end alors que la bourse est fermé !

Merci, Gilgamesh.
Sans être 100% sûr de ma réponse, j’aurais tendance à penser que peut-être pour la même raison que vous touchez des intérêts sur votre livret A le dimanche alors que la banque est fermée wink C’est la position qui est importante, pas le fait que la bourse soit ouverte ou fermée. Celui qui emprunte des titres reste short, bourse fermée ou ouverte.

Donc chez IB, le chiffre qui apparait dans "yield optimizer" serait ultra faux !? Pas cool si quelqu’un se fie là dessus avant d’initier une position short. Si vous avez TWS d’ouvert Gilgamesh, pourriez-vous vérifier ce qui apparait dans l’outil "yield optimizer" svp ? Y a-t-il un moyen fiable de connaitre le taux de location sur TWS si quelqu’un sait ?

Hors ligne

 

#2761 06/01/2017 17h20 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   83 

gilgamesh a écrit :

Je n’ai pas d’explications sur pourquoi certains titres sont prêtés les week-end alors que la bourse est fermé !

C’est pour gratter des frais qu’ils font ça.
Normalement, ils devrait diviser le taux annuel par le nombre de sceance ouvrées et payer les clients en conséquence.
L’astuce est d’augmenter les jours ouvrés pour faire diminuer le taux d’emprunt payé au client.
Si le client conserve ses titres toute une semaine, cela revient au même, mais s’il vend le lundi, il perdra une partie du rendement réel (car il n’aura pas sa quote part pour le samedi et dimanche suivant) !

C’est un peu comme quand les banques calculent leur taux d’emprunt sur 360 jours mais le facturent sur 365 jours
C’est une pratique abusive qui commence a être condamnée !
Les banquent sont douées pour simplifier les calculs à leur avantage …

Concernant le prêt de titre, il faut aussi mentionner que toute la position n’est pas forcément prêtée.
Cela fluctue quotidiennement en fonction de l’appétence des shorteurs. Aujourd’hui, environs 90% de mes titres SHLD sont prêtés.

Dernière modification par oliv21 (06/01/2017 17h31)

Hors ligne

 

#2762 06/01/2017 17h30 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Oliv, essayons de ne pas polluer la file plus que de besoin (continuons ailleurs si nous continuons), mais dans ce que vous dites, celui qui achète en fin de semaine est d’autant gagnant. Et celui qui achète le vendredi pour revendre le lundi touche le week end alors qu’il ne toucherait rien du tout sinon.

EDIT: Et je viens de regarder le lien sur les intérêts sur 360 jours, je ne pense pas que ça favorise la banque non plus de quelque manière que ce soit. L’année "bancaire" de 360 jours est un probème pratique de divisibilité (ça fait des semestres de 180 jours, des trimestres de 90 jours et des mois de 30 jours), ce qui est d’ailleurs indiqué.

Dernière modification par Mevo (06/01/2017 17h40)

Hors ligne

 

#2763 06/01/2017 17h34 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   83 

Vous avez raison, vu comme ça, cela s’équilibre.

Hors ligne

 

#2764 06/01/2017 19h31 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

JeromeLeivrek a écrit :

Bon ben je ne comprends rien au marché. Pour emprunter à 38 % il faut vraiment être sûr que Sears va faire faillite dans moins de deux ans sinon c’est la perte assurée. Et si c’est dans un an, les shorts ne font que +50 %, en prenant un gros risque.

Autre chose, si les shorts pensent que SHLD fera faillite avant les deux ans, il faut m’expliquer pourquoi les warrants ont un prix aussi élevé. Ils prennent même +4 % alors que le sous-jacent fait -8 %.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2765 06/01/2017 20h39 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   62 

Mevo dans TWS il vous suffit d’ajouter une colonne nommée "taux de frais" ou "taux d’emprunt"  je ne sais plus. Vous aurez ainsi l’information pour tous les titres de votre portefeuille ou de votre watch list smile
Je me connecterai sur TWS pour retrouver le nom de la colonne si vous ne trouvez pas

Hors ligne

 

#2766 06/01/2017 21h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Ok, merci Footeure pour cette info. En essayant d’ajouter une colonne sur l’une de mes watchlist, je trouve en avant dernier, une catégorie "short selling" et à l’intérieur j’ai bien trouvé "fee rate" qui semblerait correspondre au taux de location.

Sauf qu’à ce soir, j’ai un taux de 60,53% qui apparait dans cette colonne pour SHLD ! Est-ce que ce taux viendrait d’augmenter récemment en flèche ?

J’ai aussi vu passer une colonne "shortable shares" qui semble indiquer le nombre d’actions disponibles pour shorter, et à ce soir, chez IB, j’ai 0 pour SHLD. Une tentative de créer une position short me dit effectivement qu’il y aurait un manque de titres disponibles …

(NOTE: J’ai TWS en Anglais)

Hors ligne

 

#2767 06/01/2017 22h52 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   62 

Je viens de regarder, la colonne s’appelle "Taux frais". J’ai 63% pour SHLD. Peut-être qu’IB utilise le rapport entre l’offre et la demande pour faire monter les enchères ?

J’utilise également "% de positions courtes sur le flottant". Pour SHLD le chiffre est de 66% !

Je ne suis ni court ni long SHLD

Hors ligne

 

#2768 06/01/2017 23h32 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Oui le taux est effectivement monté à 63% vers la fin de la séance. C’est … je ne sais pas trop quel mot choisir … délirant ? En tout cas, si c’est devenu le taux effectif de location, c’est ceux qui louent leurs titres comme Gilgamesh qui vont être contents (à moins que le montant apparaissant dans cette colonne ne soit pas juste non plus)

Dernière modification par Mevo (06/01/2017 23h33)

Hors ligne

 

#2769 07/01/2017 00h15 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   168 

D’un autre côté si le cours de SHLD remonte ne serait ce que de quelques %, ca pourrait créer le short squeeze du siècle.

Hors ligne

 

#2770 07/01/2017 09h37 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Réputation :   25 

c’est l’arlésienne ce "short squeeze", depuis le temps qu’on en entend parler ! A 20$ on en entendait déjà certains l’évoquer. Et la chute s’est poursuivie et nettement !!

Donc pour l’instant c’est exactement l’inverse qui se passe…il faut accepter que pour l’instant il y n’y a AUCUN acheteur sur le titre à part les actionnaires historiques. Et tant que ça perdurera, aucune raison que la situation change.

Dernière modification par franck71 (07/01/2017 09h37)

Hors ligne

 

#2771 07/01/2017 09h53 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   348 

Ceteris paribus, je fais un parallèle avec Tesla (TSLA), une société liquide mais dont le capital est contrôlé à plus de 50% par quelques personnes / fonds, ne se comporte pas comme une société liquide ’normale’ dont le capital ne serait pas détenu par des majoritaires.
C’est ce qu’il me semble en tous cas.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#2772 07/01/2017 11h58 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

Concernant le short squeeze, je ne suis pas d’accord avec Gaspode: Le simple fait que le cours remonte, même de pas mal, ne fera rien du tout. Au contraire, ça peut très bien être une incitation à empiler plus de shorts, ou a créer de nouvelles positions short.

Pour que short squeeze il y ait, il faut un catalyseur, ou plutôt un déclencheur. Il faut qu’à un moment, les shorts prennent quasi tous ensemble la décision de se racheter, idéalement, avec des gens qui veulent acheter en même temps, et des longs qui ne sont pas prêts à vendre (à moins d’un cours bien plus élevé).

Pour ça, il faut donc un élément: Un retour à la profitabilité ou une annonce (voire une simple rumeur) de rachat par exemple. Même une bonne nouvelle ponctuelle ne fera sans doute rien (une vente d’un actif par exemple).

Tant que SHLD perd de l’argent, et qu’il n’y a pas d’indication que ça va changer, les shorts peuvent dormir tranquille (il y a juste le coût de location des titres qui parait effectivement bizarre dans l’équation, comme le soulève Jerome Leivrek, et là, je ne sais pas, il doit y avoir une astuce qui nous échappe. Peut-être que tout le monde ne paye pas, que suffisemment de titres sont disponibles gratuitement auprès des gens qui utilisent de la marge. Je n’ai pas de SHLD, mais en tant que gros utilisateur de marge moi-même, toutes mes positions longues sont utilisables par IB sans que ça ne leur coûte 1 centime. J’ai par exemple du Seadrill qui est visiblement au-dessus de 30% de coût de location. C’est peut-être ça l’explication)

Hors ligne

 

#2773 07/01/2017 12h14 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   356 

Mevo a écrit :

Je n’ai pas de SHLD, mais en tant que gros utilisateur de marge moi-même, toutes mes positions longues sont utilisables par IB sans que ça ne leur coûte 1 centime.

Ca ne coute rien à IB mais à l’emprunteur si. Je doute que IB prête vos titres gratuitement, à mon avis ils appliquent le même taux à tout le monde, même si vous n’en voyez pas la couleur.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#2774 07/01/2017 12h54 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Banni
Réputation :   382 

JL, vous avez raison, vous et moi, nous avons le droit de payer. Maintenant, si IB agit pour son propre compte … IB fait je crois cela assez peu, mais JP Morgan,  Goldman Sachs ou toutes les autres banques qui agissent comme des brokers importants, c’est une autre histoire. Plus peut-être les copains et les bons arrangements…

Que si vous JL, vous voulez shorter, vous allez payer plein pot, je n’ai aucun doute wink Si ça peut vous rassurer, c’est pareil pour moi. Mais ça n’est potentiellement pas le cas de tout le monde, c’est ça que je voulais dire. (Pour être très clair, je n’affirme rien, je n’ai pas d’éléments en ce sens, mais c’est possible)

Juste pour continuer, ce que j’ai toujours trouvé drôle, c’est que si vous postez un message sur Boursorama (oui, ça m’est arrivé quand "j’étais jeune") pour simplement donner votre avis personnel, vous avez un avertissement comme quoi vous devez déclarer si vous êtes LONG ou SHORT l’action dont vous parlez. Pareil pour les contributeurs sur SeekingAlpha (et les "règles" voudraient qu’on le fasse tous ici également).

Vous avez déjà vu JPM ou GS dire s’ils étaient long ou short ? Et eux ils donnent carrément des "recommandations". De là, à penser qu’il vous recommandent l’inverse de ce que EUX veulent faire, il n’y a qu’un pas (qui pourrait d’ailleurs expliquer qu’ils semblent régulièremet se "tromper"). Vous savez, votre précédent message où vous disiez à propos des shorts "ils sont forts…", regardez une fois les résultats de trading de JPM ou GS, vous allez voir s’ils ne sont pas très fort.

Dernière modification par Mevo (07/01/2017 13h46)

Hors ligne

 

#2775 07/01/2017 13h03 → Sears : un mini Berkshire Hathaway ? (action, berkshire hathaway, buffet, sears)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   168 

Mevo a écrit :

Concernant le short squeeze, je ne suis pas d’accord avec Gaspode: Le simple fait que le cours remonte, même de pas mal, ne fera rien du tout. Au contraire, ça peut très bien être une incitation à empiler plus de shorts, ou a créer de nouvelles positions short.

On est bien d’accord que le cours ne remontera pas sans bonne nouvelle significative, par manque d’acheteur. Mais si cela devait arriver, le feu d’artifice serait spectaculaire.

il faut actuellement 11 jours d’échange pour couvrir les shorts, ceux qui ne réagiraient pas immédiatement le sentiraient passer.

Bon je ne crois pas plus que ça puisse arriver que j’ai confiance en Trump pour prendre des décisions intelligentes et raisonnées.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech