Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 06/12/2020 22h06

Membre
Réputation :   50  

Pour ma part, lors de l’ouverture d’un contrat Mes-Placements liberté, la prime venait du courtier et non de l’assureur comme l’atteste le compte depuis lequel provient le prélèvement.

Hors ligne Hors ligne

 

#27 07/12/2020 15h21

Membre
Réputation :   3  

Question posée au tchat en ligne d’assurancevie.com sur l’obtention de la prime d’accueil si déjà détenteur d’un contrat chez Suravenir.
La réponse :
"Si vous n’êtes pas encore client d’Assurancevie.com, vous êtes éligible à cette prime".


Pat Gasoil

Hors ligne Hors ligne

 

#28 20/12/2020 17h07

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,
Pour revenir à la question du départ, pour ma part, j’ai trouvé opportun d’ouvrir plusieurs contrats d’assurance vie.
Pour un couple, en cas de décès, cela permet au conjoint survivant d’accepter uniquement les contrats dont il a besoin, les autres revenants aux enfants. Plutôt que d’avoir une seule assurance vie pour laquelle il n’aura que 2 choix - la prendre ou la laisser aux enfants - je trouve que cela laisse plus de souplesse.

De plus, comme le plafond d’indemnisation en cas de faillite de l’assureur est de 70 000€ par assuré, cela permet de préserver son capital en choisissant des assureurs différents, tout en maintenant ce plafond.

Dernière modification par Papatte (20/12/2020 17h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#29 21/12/2020 10h47

Membre
Réputation :   8  

Je ne savais pas que l’on pouvais laisser "choisir" …Comment rédige t’on la clause dans ce cas?

En ligne En ligne

 

#30 21/12/2020 11h28

Membre
Réputation :   0  

Si le contrat inclut une clause avec des bénéficiaires sur plusieurs rangs, désignés grâce à la notation « à défaut… », ce sont les personnes précisées dans ce cadre qui se verront verser des sommes capitalisées lors d’une renonciation de contrat. Il n’est donc pas forcément nécessaire de modifier la clause.

Au décès du souscripteur du contrat d’assurance vie, le bénéficiaire peut accepter de recevoir le capital assuré, mais il peut également y renoncer. Dans l’hypothèse de la renonciation au bénéfice du contrat, ce seront alors les bénéficiaires de second rang qui seront appelés à recevoir le capital (le cas échéant, dans le cas d’une clause standard, ce seront les enfants du défunt qui pourront prétendre au bénéfice du contrat d’assurance vie).
Mais attention, en l’absence de bénéficiaire de second rang, la transmission perdrait son caractère hors succession et ferait partie de l’actif de succession soumis au droit civil.

Dernière modification par Papatte (21/12/2020 11h38)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur