Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#901 09/12/2021 10h22

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

question de Cyril79 sur les frais :

Je ne pense pas que la loi PACTE s’applique avec tarification à 0,5% puisque la loi n’est censée s’appliquer que sur les places dans l’UE.

Ici l’ETF s’échange sur le LSE donc hors UE depuis le Brexit. Néanmoins je ne comprends pas encore la tarification : lors du passage d’ordre le montant estimé est d’habitude affiché (je m’attendais à environ 25€ de frais). Rien n’était affiché pour cette transaction.

Dans ce genre de situation, Investore prélève généralement le montant de frais le lendemain. Ce n’est toujours pas fait ce matin donc je n’ai pas encore la réponse. Dans mon cas j’ai passé un ordre à 5k€ au cas où les frais sont élevés (pour rentabiliser). Je vous tiendrais informé si je reçois un rapport dans la journée, je pense que les frais seront affichés avec un peu de retard mais que nous aurons la réponse aujourd’hui.

Hors ligne Hors ligne

 

#902 09/12/2021 11h17

Membre (2020)
Réputation :   6  

Bonjour Mr Dividende,
Petite interrogation quant à votre louable stratégie: pourquoi s’embêter à faire des analyses et des sélections d’actions chronophages quand in fine votre portefeuille fait moins bien que le CW8 ?
J’ai moi même un portefeuille d’actions que j’hésite à arbitrer pour être 100% ETF…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #903 09/12/2021 11h58

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   193  

@Laurent62,

Un peu hors sujet, mais quel est donc ce portefeuille dont vous évoquez l’existence, que l’on vous donne notre sentiment ?


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #904 09/12/2021 12h00

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonjour Laurent,

Mon portefeuille sous-performe en effet le MSCI World depuis que je suis sa performance régulièrement (environ 3-4 ans).
Cela s’explique principalement par de nombreuses erreurs que j’ai commises dans le passé (trop d’actions Françaises, stratégie dividende etc…). À cette époque d’ailleurs mon objectif était surtout de faire grimper le montant de dividende annuel, pas spécialement le besoin de surperformer le MSCI World.

Ma stratégie d’investissement a désormais changé, je me concentre maintenant sur des actions que je juge de qualité et de croissance. Mon objectif actuel est de surperformer le MSCI World sur le long terme pour maximiser mon capital lorsque je chercherai par la suite à le transformer en revenus.

Aucune idée de si j’arriverais ou pas à faire mieux sur le long terme. Néanmoins je pense qu’avec du travail, de la rigueur et de la volonté, c’est totalement possible. Sans objectif ambitieux et long terme on ne progresse pas, cela ne colle en tout cas pas du tout avec ma psychologie et ma façon de vivre.

Néanmoins, je peux constater que depuis que j’ai changé de manière d’investir mon portefeuille se comporte beaucoup mieux qu’avant. Sur 1 an et demi (date de changement de méthodologie) je tiens largement tête au MSCI World. Je le surperforme même cette année de 5%, ce qui représente sur mon portefeuille un peu plus de 6000€ soit un revenu de 500€/mois grâce à mon travaille d’analyse. Rien ne dit que j’arriverais à réitérer dans le futur, mais c’est en tout cas mon objectif et je suis déterminé à cela.

Ce qui est surtout intéressant en euro comptant, c’est que ma sous-performance passée s’est faite lorsque la valorisation de mon portefeuille était faible. La perte en euro n’est donc pas énorme. Cette année ma surperformance est faible (~5%) mais l’écart est élevé grâce à la taille du portefeuille. Plus le portefeuille gagnera en volume, plus le moindre pourcent de surperformance aura un impact important. C’est la magie mais aussi l’injustice de l’effet d’échelle : plus on est riche et plus l’effort à fournir est faible.

Au delà de ça, l’aspect performance ne fait pas tout. On ne répétera jamais assez qu’il est aussi important de prendre un minimum de plaisir à l’investissement, car c’est aussi ce qui motive et permet de tenir sur le long terme. C’est en tout cas ce qui fonctionne pour moi.
Sans cela, rien ne dit que je serais capable de tenir et d’investir pendant 20 ans le maximum chaque mois.

Ce qui compte vraiment c’est le fait d’investir ou de ne pas investir, c’est la réelle différence. Qu’on suive le World, le S&P500, un mélange en intégrant une partie de sa composition stock picking etc… c’est du détail, tant qu’on est capable de poursuivre sur sa lancée.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#905 09/12/2021 16h37

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Réputation :   211  

Bonjour M.Dividende,


"Il s’agit de l’ETF RUSG, vous pouvez trouver ici la composition complète sur le site de Blackrock".


L’ etf  RUSG "REPLIQUE" l’ indice, il n’ est PAS composé des titres de l’ indice; Son panier est différent …
Lyxor Russell 1000 Growth UCITS ETF - Acc | RSGL LN
C’ est pourquoi il peut être éligible au PEA …(en dehors de sa monnaie, et de son lieu de cotation : c’ est le "siège" en UE de 75% au moins des sociétés du panier qui prévaut pour l’ éligibilité en PEA)

Blackrock, concurrent, ne peut donc pas donner sa composition, mais seulement celle de "l’ indice", qu’ on retrouve également dans l’ onglet à gauche du "panier", sur le site Lyxor…

D’ autre part, Lyxor va être absorbé par Amundi prochainement, et cet ETF (comme d’autres) risque de ne plus être éligible si la société de gestion le désire (modification du panier de substitution, par exemple), ou ne plus exister s’ il ne correspond pas aux vues d’ Amundi , qui apparemment préfère le Russel 2000… (etf proposés)

Concentration Risks Continue in the Russell 1000® Growth Index | Amundi US

Pour information, il est disponible sur BourseDirect et Saxo

A veiller de près !

Bonne continuation …

Dernière modification par mimizoe1 (09/12/2021 16h47)


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#906 09/12/2021 16h46

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonjour Mimizoe,

Je sais bien que l’ETF est synthétique et qu’il ne contient pas les actions Américaines en question. Je dis simplement que la cotation est atypique (car au LSE et en USD) et que par conséquent beaucoup de courtiers ne donnent pas accès à l’ETF en PEA (ils mélangent souvent lieu de cotation et siège social. Crédit Agricole est l’un des rares qui ne se trompe pas, j’ai d’ailleurs des actions US à siège en Irlande sur PEA de cette manière).

Comme l’ETF est synthétique, Lyxor ne permet d’afficher que les 10 premières lignes (de l’indice suivi pas de l’actif) sur son site. J’ai donc mis en complément le même ETF chez Blackrock (uniquement à titre d’exemple, il n’est pas UCITS de toute façon donc pas achetable même sur un CTO) mais qui permet d’afficher le listing complet de l’indice car la réplication est directe. On retrouve donc comme ça à l’instant T les 500 constituants du Russell 1000 Growth.

C’est une astuce qui marche assez bien pour tous les indices (World, Nasdaq, ETF Momentum, Quality …), je regarde toujours sur le site de Blackrock car on peut voir à l’instant T la composition complète et à jour de tous les ETF et donc des indices.

On verra si à la fusion cet ETF disparaîtra. Personnellement je ne pense pas car il ne fait pas doublon avec les ETF existant d’Amundi, ça sera donc un peu idiot de leur part.

Dernière modification par MrDividende (09/12/2021 16h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#907 09/12/2021 17h13

Membre (2018)
Réputation :   56  

Bonjour  M. Dividende,

Très belle trouvaille. Merci pour le partage. Historiquement cet ETF se comporte quasiment aussi bien que le Nasdaq sur les 4 dernières années.

Pour ceux qui voudraient investir aux USA en PEA. il y a aussi le MSCI USA CU2 (Amundi) et son frere leverage x2 CL2. Cet indice représente un peu plus d’entreprises que le SP500 avec  des proportions de secteurs qui semblent proches. Les performances sont legerement meilleures que le SP500.

- Par rapport à votre stratégie, il semble que vous essayez désormais de privilégier le PEA en le remplissant par des ETF sur le secteur US non ?
- Mais en CTO les ETF sont à réplication physique avec un plus grand choix. En basculant sur PEA, allez vous restreindre votre allocation à des indices plus larges du coup (SP500, Russell 1000, World…) ?


PARRAINAGE : DEGIRO, ING, BOURSORAMA - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#908 09/12/2021 17h44

Membre (2012)
Réputation :   45  

mimizoe1 a écrit :

Pour information, il est disponible sur BourseDirect

Je n’y ai malheureusement pas accés sur BourseDirect
Aussi bien le RSGL que le RUSG (qui est éligible au PEA)
=> Instrument non négociable sur les marchés étrangers
C’est moi ou c’est BourseDirect ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #909 09/12/2021 18h09

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

@ eg972: À mon avis c’est Boursedirect, comme je l’evoquais plus haut. Ils référencient le produit mais n’y donnent pas accès.

Il semblerait (par exemple sur la bourse étrangère) que vous puissiez y accéder mais uniquement avec des ordres par téléphone (évidemment cela coute cher en frais car majorés)

Dernière modification par MrDividende (09/12/2021 18h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#910 09/12/2021 18h26

Membre (2021)
Réputation :   5  

Des nouvelles des frais de transactions  liés aux 5K€ sur LSE 😉 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#911 09/12/2021 19h26

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

@Cyril79 : Je viens d’avoir une MAJ sur le PEA, a priori le courtier me prends 9$ de « courtage » + 28,30€ de « commission » soit un peu moins de 40€.

L’ordre fesait en réalité exactement 5700€, soit un frais de ~0,7%. Je ne sais pas vraiment s’il y a une partie fixe et une proportionnelle. J’essayerais de faire un ordre de 10K€ avec l’argent récupéré des ETF thématiques du CTO, on y verra plus clair comme ça.

A priori il faut faire des ordres élevés pour ne pas trop se faire tondre. Donc par exemple accumuler des versements sur S&P500 et quand on a 5 ou 10k€ faire un rebasculement.

@ Gandolfi : en fait je trouve que cet ETF est intéressant et fait un peu tout en un. Ça permet d’une part de simplifier le portefeuille, tout en profitant de l’éligibilité au PEA, c’est avantageux fiscalement.
Si je sors les ETF du CTO, c’est surtout pour avoir une grosse somme d’un coup à mettre dessus et éviter les frais de courtage qui seraient trop élevés pour des ordres classiques de 1000€. Là je pourrais mettre 10k€ d’un coup et ne payer qu’une fois le courtage. Par ailleurs l’idée d’abonder le PEA un peu plus agressivement ne me déplaît pas forcément. Plus vite il sera plein plus vite je pourrais passer et penser à autre chose. In fine, 150k€ représente une somme faible par rapport à ma cible long terme.

Dernière modification par MrDividende (09/12/2021 20h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #912 10/12/2021 10h04

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   506  

Bonjour @MrDividende

Votre stratégie de concentration initiale de votre patrimoine boursier sur le PEA en essayant de trouver le moyen d’y dupliquer de la croissance américaine me semble très judicieuse. Cela peut vous permettre de maintenir un bon niveau de plus-values tout en limitant le frottement fiscal.

Par contre je suis un peu dubitatif sur la tactique : pourquoi cet ETF « bâtard » ?

Si vous voulez de la croissance forte, du « Growth », c’est le NASDAQ qu’il faut acheter, et donc un ETF NASDAQ-100 éligible PEA. Si vous voulez de la diversification sectorielle américaine, vous avez déjà le S&P500 qu’il vous suffit de renforcer. Il me semble que vous maitriseriez mieux votre allocation en fonction de la stratégie que vous décidez en modulant ces deux lignes plutôt qu’en investissant sur un indice hybride comme le Russell Growth à côté du S&P500.

L’argument consistant à dire que l’on a une exposition aux mid-cap dans le Russell 1000 et pas dans le S&P est peu probant. La médiane était certes à 12 md$ (déjà de grosses mid-caps !) pour le premier et 25 md$ pour le second en début d’année, mais le fait de sélectionner seulement les entreprises de croissance pour le Russell 500 Growth réduit obligatoirement cet écart. Quant à la volatilité elle est théoriquement plus faible pour le S&P 500 (en pratique similaire sur la longue durée).

Contrairement à ce qui a été dit, la performance passée de RUSG est bien inférieure à celle du NASDAQ100 (+218 % contre +181 % sur 5 ans, et du simple au double sur 10 ans).



Si l’on fouille un peu dans la composition, on voit que :

* Les GAFAM représentent 52 % du NASADQ100 et 45 % du Russell Growth, qui contient 65 % des lignes du NASDAQ100, représentant 62 % de sa pondération.

* Sur les 5 ans passés, ces lignes communes auraient représenté l’essentiel de la performance du Russell Growth (en moyenne deux fois cette performance).
Non pas que les quelques 400 autres lignes du Russell Growth auraient été toutes faibles, mais les  plus performantes de ces lignes - qui proviennent en grande majorité des secteurs technologie et associés - ont des pondérations si faibles que leur apport aurait été totalement dilué.

(Comme je ne peux m’empêcher de chercher du vert partout : les rares valeurs vertes de RUSG que sont Enphase, PlugPower ou Generac auraient largement surperformé mais leur pondération les écrase également).

Bien sur ces lignes n’étaient pas vraiment toutes présentes il y a 5 ans (la performance aurait été bien meilleure !). D’ailleurs, le rebalancement seulement annuel de RUSG pourrait bien l’empêcher également de capter du momentum.

Cela étant dit, mon regard sur les ETF est très extérieur puisque je n’en possède pas…
Bravo en tout cas pour votre démarche toujours raisonnée et votre capacité à vous remettre en question.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#913 10/12/2021 12h44

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonjour CroissanceVerte,

Votre retour est intéressant et je vous en remercie. Je vous l’accorde, le Russell 1000 Growth et le Nasdaq sont des indices relativement proches.

Ce que je regrette sur le Nasdaq, c’est que certaines valeurs de croissance que j’appécie (SalesForce, Visa, MSCI, Trex Company, Generac, Repligen ….) ne sont pas incluses dedans. Or quand j’achète un ETF, j’aime retrouver mes choix personnels car je me dis que ça reviendrait au même que renforcer les lignes que j’apprécie, un peu comme si c’était mon propre fond de gestion. Disons donc que c’est un indice qui me met d’avantage en confiance. Je cherche de la sur-performance par rapport au S&P500, mais si possible avec un risque (que j’estime) légèrement plus faible que le Nasdaq.

Je trouve également le Nasdaq un peu trop exposé à la tech et un peu trop aux GAFAM. Pour moi le RUSG est un bon compromis. Beaucoup de tech et GAFAM, mais pas que ça.

C’est un indice évolutif (compo mise à jour chaque année), donc si demain les industriels de croissance (par exemple) montent, leur pondération grimpera dans l’indice. Ce n’est pas le cas du Nasdaq qui restera toujours très orienté tech de par son histoire.

Un de ses atouts pour moi est en effet le fait qu’il contient certaines mid&small, mais certes comme le poids est faible ça se ressent peu. Mais à nouveau si ces entreprises progressent vite, leur poids augmentera. J’essaye donc penser à l’évolution de la composition de l’indice à horizon 10 ans par exemple.

Aucun indice n’est parfait et je suis bien conscient des défauts de celui-ci. Néanmoins quelques atouts ici et là me font lui donner une légère préférence. Après si il perd son éligibilité PEA, je choisirais dans tous les cas de passer sur le Nasdaq (ce qui ne me gêne pas tant que ça non plus).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #914 10/12/2021 20h52

Membre (2020)
Réputation :   21  

Votre raisonnement me semble juste Mr Dividende mais je crois que vous complexifiez un peu pour pas grand chose:

-frais de transaction plus important que ETF classique
-risque de liquidation prochaine (on en rediscute en 2022)

Des années qu’on entend que le Nasdaq est surévalué… et il contient de monter! Un des GAFAM est démantelé? Sur du long terme je ne vois pas les conséquences négatives? Regardons autour de nous dans la vraie vie, la tech n’est pas encore prête de perdre son Momentum sur du long terme! Il y aura probablement un jour de nouveaux acteurs qui detroneront les GAFAM et je prends le pari qu’ils seront intégrés assez tôt dans le Nasdaq pour qu’on puisse en profiter en achetant un simple ETF

Hors ligne Hors ligne

 

#915 14/12/2021 18h14

Membre (2020)
Réputation :   0  

Bonjour MrDividende

Votre stratégie se focalise de plus en plus vers des ETF mais je vois que vous souhaitez toujours investir beaucoup de votre temps à l’étude d’entreprise qui comme vous l’avez démontré ne fonctionne pas forcément et si ont à pas les fonds nécessaire cela deviens compliqué pour diversifié et dormir transuil ( ex : Fabasoft, QT Group et Admicom…).
Beaucoup de valeur son très belles sur vos présentations, performent magnifiquement bien du au conteste actuelle du Covid et de l’argent qui coule, mais comme vous l’avez mentionné malgré les beaux fondamentaux beaucoup n’ont pas eu de belle réussite et a l’heure actuel ou le durcissement sur la politique monétaire est ce qu’il ne serait pas préférable de vous soulager l’esprit en vous focalisant sur que de l’ETF comme vous l’aviez si bien présentez sur votre blog pour le PEA et comme conseiller au dessus SP500 + Nasdaq ce qui correspondrai à vos attentes d’investir plus en US ?

Comme vous dite les GAFAM sont présente en majorité sur les indices comparé, mais bon a l’heure d’aujourd’hui celle-ci sont présente partout dans notre vie de tous les jours sans même le savoir elles ont un monopole énorme et ne cessera pas du jour au lendemain.

Par ailleurs je ne comprend pas comment allez vous prendre votre argent du CTO DeGiro ( compte détenu <5ans ) et transféré vos fond vers le PEA sans devoir clôturer ou payer d’impôt ?

Hors ligne Hors ligne

 

#916 14/12/2021 18h30

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonsoir Hash,

J’ai une cible de 50-50 entre ETF et stock picking. C’est surtout parce que je partais de quasiment zéro en ETF que je dois rattraper ce retard et me focalise donc actuellement majoritairement dessus.

À côté de cela ça ne m’empêche pas de renforcer des lignes quand je vois des opportunités (par exemple dernièrement PayPal et Visa).

Beaucoup de valeur son très belles sur vos présentations, performent magnifiquement bien du au conteste actuelle du Covid et de l’argent qui coule, mais comme vous l’avez mentionné malgré les beaux fondamentaux beaucoup n’ont pas eu de belle réussite

Je ne choisis pas des valeurs liées à des événements spéculatifs ou court terme comme le covid ou autre, je cherche surtout des entreprises qualitatives qui performent et font croître leurs profits de manière régulière sur le long terme. Ces entreprises gagnaient de l’argent bien avant le covid, je n’ai donc pas vraiment de crainte là dessus. Il est cependant vrai que les taux d’intérêt ont un impact sur les valorisations de ces entreprises. Ça peut faire des écarts à court terme, mais pas tant que ça à long terme.

Je dirais par ailleurs que dans mon portefeuille beaucoup de Mid & Small ont très bien performé, mon taux de réussite a donc été plutôt correct sur l’année. Un taux de succès de 100% n’existe pas et il y aura toujours des valeurs boulet, c’est la raison pour laquelle je diversifie.

Par ailleurs je ne comprend pas comment allez vous prendre votre argent du CTO DeGiro ( compte détenu <5ans ) et transféré vos fond vers le PEA sans devoir clôturer ou payer d’impôt ?

Un CTO n’est pas bloqué, contrairement au PEA. On peut y faire des retraits à tout moment. Il y aura uniquement des impôts à payer sur les gains. J’attendrai Janvier pour sortir les ETF du CTO afin d’éviter le frottement fiscal en fin d’année, j’aurais comme ça tout 2022 pour effacer mes PV sur ces ETF. Je ne doute pas qu’avec la volatilité sur les marchés il y aura de nombreuses opportunités pour cela.

Dernière modification par MrDividende (14/12/2021 18h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #917 14/12/2021 19h06

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   585  

MrDividende, le 10/12/2021 a écrit :

Ce que je regrette sur le Nasdaq, c’est que certaines valeurs de croissance que j’appécie (SalesForce, Visa, MSCI, Trex Company, Generac, Repligen ….) ne sont pas incluses dedans. Or quand j’achète un ETF, j’aime retrouver mes choix personnels

Peut être parce que vous continuez à croire que vous pouvez durablement battre le marché…

MrDividende a écrit :

J’ai une cible de 50-50 entre ETF et stock picking.

Mais de moins en moins apparemment wink

Je constate que d’un investisseur à l’autre c’est toujours la même démarche :
1- investir en bourse en croyant savoir mieux que les autres, avec une stratégie bien à soi qu’on a passé des heures à peaufiner et bien entendu 100% de l’épargne sera investie suivant cette stratégie
2- se féliciter des premiers gains, déplorer les premières pertes, et surtout suivre son portefeuille ligne par ligne comme le lait sur le feu
3- ignorer les conseils des anciens qui vous répètent que, sauf à être un stock picker de talent et à y passer du temps, votre portefeuille performera moins bien que le marché et que vous vous fatiguez pour rien
4- après 1, 3 ou 5 ans, se rendre compte que ces %&# d’anciens avaient raison et qu’on aurait gagné plus d’argent et plus facilement en achetant sans se prendre la tête des parts de tracker tous par mois
5- se résoudre enfin à investir tout ou partie de son portefeuille en ETF ce qui est d’autant plus frustrant que cela veut dire mettre à la poubelle des heures d’étude des marchés des valeurs etc.

Il serait tellement plus judicieux de faire l’inverse : investir d’abord en ETF ou fonds diversifié (quand on ne sait pas comment choisir des valeurs mieux vaut ne pas choisir) et investir sur des titres vifs plus tard et seulement pour une part raisonnable du portefeuille (50% étant un maximum). Et s’autoriser à aller au delà si et seulement si la performance de la poche titres est significativement meilleure que la poche ETF sur une durée suffisante (au moins 3 ans je dirais).

NB : je sais parfaitement qu’écrire et conseiller ça c’est comme pisser dans un violon (depuis le temps que je l’écris ici j’ai pu mesurer la popularité de ce conseil de bon sens !), et c’est ça que je trouve hilarant en fait. Je suis le Khaby Lame de la finance. lol

MrDividende a écrit :

Un CTO n’est pas bloqué, contrairement au PEA.

Techniquement une épargne sur PEA n’est jamais bloquée. Son retrait peut avoir des conséquences plus importantes qu’un retrait sur CTO, mais il reste toujours possible.

Dernière modification par dangarcia (14/12/2021 19h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#918 14/12/2021 20h05

Membre (2020)
Réputation :   0  

MrDividende a écrit :

Je ne choisis pas des valeurs liées à des événements spéculatifs ou court terme comme le covid ou autre, je cherche surtout des entreprises qualitatives qui performent et font croître leurs profits de manière régulière sur le long terme. Ces entreprises gagnaient de l’argent bien avant le covid, je n’ai donc pas vraiment de crainte là dessus. Il est cependant vrai que les taux d’intérêt ont un impact sur les valorisations de ces entreprises. Ça peut faire des écarts à court terme, mais pas tant que ça à long terme.

Je dirais par ailleurs que dans mon portefeuille beaucoup de Mid & Small ont très bien performé, mon taux de réussite a donc été plutôt correct sur l’année. Un taux de succès de 100% n’existe pas et il y aura toujours des valeurs boulet, c’est la raison pour laquelle je diversifie.

Je pense que vous m’avez pas compris, je n’ai jamais dis cela je dis juste comme vous l’aviez évoqué ici ou sur votre blog que malgré les bons fondamentaux sur papiers, il faut diversifier son portefeuille afin de limiter les risques ex Admicom, Fabasoft et QT group ou justement c’est QT group qui à performait alors que sur le papier les 2 autres étaient mieux de mes souvenirs…

Par la suite votre portefeuille performe certe par votre investissement personnel et votre travail de recherche mais comme évoqué aussi par vos même aussi " c’est une année exceptionnelle " du à cette crise qui à permis d’acheter des entreprises brader et une performance au vue des liquidités éjectées sur les marchés qui vont s’estomper et surement mettre un coup à beaucoup de plus values de bon nombre de gens.

dangarcia a écrit :

3- ignorer les conseils des anciens qui vous répètent que, sauf à être un stock picker de talent et à y passer du temps, votre portefeuille performera moins bien que le marché et que vous vous fatiguez pour rien
4- après 1, 3 ou 5 ans, se rendre compte que ces %&# d’anciens avaient raison et qu’on aurait gagné plus d’argent et plus facilement en achetant sans se prendre la tête des parts de tracker tous par mois

Comme toute personne il faut savoir tomber pour savoir se relever, c’est un mécanisme fait depuis la plus tendre enfance mais je ne pense pas que MrDividende est arrogant, prétentieux ou sur de lui, il à une confiance certe mais il se fait confiance du à son travail sur lui et son investissement dans quelque chose qui lui tiens particulièrement, après on ne peut pas l’empêcher d’essayer au contraire vos conseils sont très bon je pense aussi et bon du moins à dire mais après il faut essayer aussi dans la vie sinon il y aurait pas de grand noms dans l’histoire si eux même ne s’étaient pas écouté et essayé… c’est bien d’avoir des objectifs et d’essayer de s’y tenir, après force de constater que c’est méthode et réflexion change mais au moins il sera aller au bout de son idée avant de changer peut-être d’objectif wink

MrDividende a écrit :

Un CTO n’est pas bloqué, contrairement au PEA. On peut y faire des retraits à tout moment. Il y aura uniquement des impôts à payer sur les gains. J’attendrai Janvier pour sortir les ETF du CTO afin d’éviter le frottement fiscal en fin d’année, j’aurais comme ça tout 2022 pour effacer mes PV sur ces ETF. Je ne doute pas qu’avec la volatilité sur les marchés il y aura de nombreuses opportunités pour cela.

dangarcia a écrit :

Techniquement une épargne sur PEA n’est jamais bloquée. Son retrait peut avoir des conséquences plus importantes qu’un retrait sur CTO, mais il reste toujours possible.

Merci à vous 2 pour les informations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #919 14/12/2021 20h10

Membre (2020)
Réputation :   6  

Aigri, le 09/12/2021 a écrit :

@Laurent62,

Un peu hors sujet, mais quel est donc ce portefeuille dont vous évoquez l’existence, que l’on vous donne notre sentiment ?

Bien sur, voici les lignes de mon PEA, sans de détail concernant le poids de chaque ligne (mais en gros CW8 pour moitié):
Air liquide
CW8
ETF MSCI EM Asia
Amundi
AXA
Bouygues
Crédit Agricole
Kering
Sanofi
Sartorius
Total
Vinci

Mon compte titre US:
Orion Office
Realty income
Rio Tinto
Verizon
Walmart
Wheaton Precious
Wells Fargo
WP Carey
Broadcom
Ares Capital

Mon compte titre ETF:
Edge Momentum
MSCI World Small Caps
MSCI World Information Tech
MSCI Global Semiconductors

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #920 15/12/2021 18h31

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Mise à jour du Screener 15/12/2021


Bonjour à tous,

Voici une nouvelle mise à jour du screener



Modification depuis dernière version


- mise à jour des fondamentaux de quelques entreprises

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir ce message pour comprendre comment tous les scores et indicateurs sont calculés.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie Europe :






----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie US :





----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne soirée à tous

Hors ligne Hors ligne

 

#921 21/12/2021 16h52

Membre (2014)
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

corran, le 10/01/2021 a écrit :

J’utilise Next Leaders justement pour ses valeurs Hong kongaises difficiles à posséder en direct, dont Wuxi, et parce qu’ils ont une expertise sur la Chine que je n’ai pas.

J’avais laissé de côté Echiquier Next Leaders vu l’énorme performance 2020 difficilement reproductible.
Le retour sur terre récent des "hyper growth" me permet un point d’entrée sur mon AV.
Les frais de surperformances piquent quand même (15% sur le différentiel avec l’indice si celui-ci est en faveur du fonds et que l’indice termine avec une perf positive), mais ça me permet de déléguer à un gérant l’investissement dans une thématique où il faut être extrêmement réactif et où le timing est essentiel (en plus du choix des valeurs)… Chose pour laquelle je ne brille pas particulièrement.

Je partage cette séance de questions / réponses avec Pierre Puybasset et Rolando Grandi, le gérant du fond :
30 min pour convaincre ! Pourquoi investir dans Echiquier World Next Leaders

On y parle de la méthode d’investissement, le turnorver, les sociétés unlisted, le choix de l’indice de référence, etc..
J’avais trouvé cela en faisant une recherche sur le gérant, car je m’étais interrogé sur le fait de confier mon argent à un inconnu de 30 ans smile

PS : désolé Mr. Dividende de polluer votre file.

Dernière modification par MaximusDM (21/12/2021 16h53)


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #922 26/12/2021 18h12

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bilan du portefeuille Décembre 2021 (46 ème mois de reporting)



Les marchés continuent d’être volatiles sur cette fin d’année, enchaînant une journée de hausse avec une journée de baisse.

D’une manière globale, l’année boursière a été très profitable pour mon portefeuille avec une performance dépassant les 30%. Il y a évidemment peu de chance que cela se reproduise l’année prochaine. Tous les gérants s’entendent cependant pour dire que comme les profits des entreprises ont fortement augmenté cette année et qu’il devrait en être de même l’année prochaine, il n’y a aucune raison (apparente) pour que les marchés ne montent pas l’année prochaine. Les profits sont attendus en hausse d’environ 10%, il devrait en être de même pour les marchés (mais à mon avis cette hausse serait accompagnée de beaucoup de volatilité).

Cette affirmation part du principe que les marchés sont actuellement correctement valorisés et donc que les prix vont retranscrire la hausse des profits. Ce n’est vraiment pas évident, surtout si on prend on compte les changements de politiques monétaires et variation des taux d’intérêts qui pourraient avoir lieu l’année prochaine.



Revenons sur cette année, c’est la première fois (grâce à la belle progression de l’encours de mon portefeuille sur 2020-2021) que mes PV annuelles sont supérieures à mon revenu salarié, ce qui fait toujours plaisir et fait un peu rêver. Évidemment c’est nouveau pour moi car le portefeuille était auparavant trop petit pour réaliser cela, mais je pense que d’ici quelques années cela sera coutume. C’est la magie mais aussi l’injustice de l’effet d’échelle : plus on est riche et plus l’effort à fournir est faible.



Je réfléchis également à une chose. Les ETF représentent maintenant ~25% du portefeuille global, la cible est à 50%. Comme cette partie du portefeuille devient progressivement plus importante et est grandissante, il devient de moins en moins nécessaire de diversifier le nombre d’actions en direct. J’ai aujourd’hui plus une centaine de titres, ce qui commence à faire.

L’objectif de certains titres étaient dans le passé de diversifier parmi les secteurs histoire d’avoir un minimum de représentativité par exemple en industrie, conso de base etc… Ces actions étaient donc parfois des choix par défaut : j’essayais de sélectionner ce qui me semblait le mieux dans le secteur en question, même si certaines entreprises avaient un score très moyen dans le screener.



On parle ici de belles entreprises dont les fondamentaux sont corrects mais pas forcément suffisants pour espérer battre le MSCI World sur le long terme. Elles servaient surtout à réduire la volatilité du portefeuille et le stabiliser.

Avec la partie grandissante d’ETF en portefeuille, je pense que ces titres ont moins de raisons de rester présent et qu’il serait plus profitable de se focaliser sur les entreprises avec les meilleurs fondamentaux. Dans la logique, il ne faudrait conserver que les actions pour lesquelles on a la conviction qu’elles feront mieux que les indices à long terme.





Sinon, en faisant quelques recherches d’ETF, j’en ai trouvé un qui me semble intéressant de Lyxor éligible au PEA (RUSG, abordé quelques messages plus haut dans la file). Il suit l’indice Russell 1000 Growth.

L’ETF ressemble au Nasdaq mais me semble plus intéressant car sa diversification sectorielle est meilleure (bien que la tech soit majoritaire) et est également légèrement moins exposé aux GAFAM (l’indice contient environ 500 entreprises).

Il possède certaines entreprises non présentes dans le S&P500 donc est un bon complément (comme Square, Snowflake, Palantir, Crowdstrike…) ainsi que des mid&small que je possède sur CTO comme Trex Company, Repligen, Generac, Enphase…



Lorsque je sélectionne un ETF spécifique / thématique j’aime justement retrouver en partie mes choix de gestion (ce qui est le cas ici) en me disant d’une certaine manière que renforcer l’ETF reviendrait assez proche de renforcer mon portefeuille.



Je songe à simplifier la partie indicielle du portefeuille et revendre mes ETF factoriels et thématiques sur CTO et investir à la place sur cet ETF sur PEA qui permet finalement plus ou moins de tous les réunir en un tout en profitant de la fiscalité du PEA. Cela me permettra de rapatrier ~ 10k€ sur PEA pour passer un ordre élevé et d’éviter de multiplier les frais. Par ailleurs l’idée d’abonder le PEA un peu plus agressivement ne me déplaît pas forcément. Plus vite il sera plein plus vite je pourrais passer et penser à autre chose. In fine, 150k€ représente une somme faible par rapport à ma cible long terme.



Je n’exclus cependant pas du tout la possibilité de retourner dans le futur sur ces ETF thématiques qui restent très intéressants une fois que le PEA sera plein (ce qui normalement arrivera assez vite comme je concentre actuellement mes versements dessus), il faudra abonder le CTO et donc revenir sur ces ETF pour se positionner sur ces thématiques.

J’attendrai cependant Janvier pour les sortir du CTO afin d’éviter le frottement fiscal en fin d’année, j’aurais comme ça tout 2022 pour effacer mes PV sur ces ETF, je ne doute pas qu’avec la volatilité sur les marchés il y aura des opportunités pour cela !



Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Rovi, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Teladoc Health, Repligen
🌎 Pro Medicus


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, MarketAxess


Industrie :

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Sdiptech, Hexatronic Group
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Nexus, Generic Sweden
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet, Autodesk
🇨🇳 Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, WiseTech Global


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Boston Beer, Chegg



Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler, Harvia
🇺🇸 Nike, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon


Energie :

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Sun Communities, EastGroup, Rexford, Global Medical REIT, Alexandria Real Estate




----------------------------------------------------------------------------------------------




----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 187 200€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Steico : entreprise de qualité correcte mais que je trouve beaucoup trop volatile (il n’est pas rare de voir des variations de +/-5% par jour ce qui est élevé pour le secteur de la construction). Après avoir refait une analyse fondamentale, je trouve que sa croissance est finalement trop faible par rapport à sa valorisation. Je préfère donc m’en séparer car je pense qu’il n’y a plus forcément grand-chose à espérer à moyen terme. Je préfère me focaliser sur les vrais champions du portefeuille en termes de fondamentaux. J’ai profité du fort rebond en début de mois pour revendre mes positions autour de 111€.
 


Achat



ETF Lyxor Russell 1000 Growth (RUSG)
 


Renforcement



ETF Amundi S&P500 (PE500), Adyen, Euronext

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +33.7%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +31.1%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +29.6%.


Le portefeuille termine finalement l’année avec une légère surperformance de 2.6% sur le MSCI World. Au doigt mouillé, selon la variation d’encours de mon portefeuille sur l’année, cette surperformance correspond approximativement à un gain de 3500€ sur l’année, soit environ 300€/mois, ce n’est pas si mal (surtout avec mes erreurs sur les marchés Chinois et les quelques soucis de fraudes comptables sur quelques valeurs).



C’est d’une certaine manière le « salaire » que je me verse en tant que gérant vs si j’avais tout investi sur un ETF World. Certains trouveront ça peu, d’autres beaucoup. Disons que cela dépend vraiment de la taille du portefeuille. Générer une surperformance de 5% rapporte 50 000€ /an sur un portefeuille d’1M€, mais seulement 500€ sur un portefeuille de 10k€.

C’est la raison pour laquelle j’encourage souvent les ETF lorsque l’encours du portefeuille est petit car le temps passé n’est pas vraiment rémunéré au départ (bien que cela permette tout de même d’apprendre et de se former).

Il faudra je pense être prudent sur l’année prochaine car beaucoup d’incertitudes planent sur le marché (mais bon, un peu comme toujours…).



Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille reste sur une moyenne haute vs MSCI World.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 538€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !
A bientôt.

Dernière modification par MrDividende (26/12/2021 18h14)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #923 08/01/2022 20h12

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Mise à jour du Screener 08/01/2022


Bonjour à tous et je vous souhaite à nouveau une très bonne année 2022 !


Voici une nouvelle mise à jour du screener



Modification depuis dernière version


- Mise à jour des fondamentaux de toutes les entreprises Européennes (ainsi que les forces acheteuses).

- Ajout d’un petit symbole ⚡ lorsque je considère l’entreprise comme un champion en devenir (uniquement pour mes mid & small préférées), c’est-à-dire que je pense (indépendamment du niveau de valorisation) que l’entreprise aura un brillant parcours boursier sur le long terme et sera une success story (malgré un risque de volatilité non négligeable sur le cours de bourse) et que tous les aspects fondamentaux (croissance, qualité du bilan, rentabilité) sont excellents. Ces valeurs se distinguent des étoiles qui sont déjà des plus grosses capitalisations installées, moins spéculatives.


- J’affiche également tous les scores en ce début d’année 2022

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir ce message pour comprendre comment tous les scores et indicateurs sont calculés.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie Europe :



   



----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie US :





----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne soirée à tous

Dernière modification par MrDividende (08/01/2022 20h13)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #924 17/01/2022 15h34

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Bonjour à tous,

Renfort ce matin de quelques entreprises Européennes très qualitatives qui sont parmi mes plus fortes convictions.

J’ai principalement renforcé certaines entreprises dont la baisse est selon moi éxagérée malgré la remontée des taux, ainsi que quelques entreprises qualitatives qui ne se payent pas encore trop chères et qui seront probablement moins sensibles aux variations des taux :

- Adyen
- ASML
- Sartorius
- LVMH
- Eurofins
- Teleperformance

À venir sur CTO :

- Google
- Amazon
- Microsoft
- Adobe
- SalesForce
- Paypal

J’ai eu la chance de renforcer dans le creux de ce matin, à voir si un premier point bas de cette vague baissière est arrivé. Sinon je n’hésiterais pas en cas de forte baisse à continuer les renforcements progressifs.

Bonne semaine à tous !

Hors ligne Hors ligne

 

#925 17/01/2022 15h48

Membre (2020)
Réputation :   78  

Très bonne idée M. Dividende. Pour ma part j’ai repris au menu du Mips et du EQT au menu de ce matin.
Swedencare, Qt Group et Chemometec sont aussi très intéressantes à ce prix, mais malheureusement mes ressources sont limitées !


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mrdividende"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur