Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#851 27/07/2021 10h27

Membre (2010)
Réputation :   92  

Avez vous investi avec la marge Degiro ou vous la réservez pour de fortes corrections?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #852 27/07/2021 10h41

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bonjour Swantonbomb,

J’ai déjà utilisé un peu de marge (notamment vers Mars-Avril cette année où les marchés avaient un petit coup de mou) mais ne l’utilise actuellement pas de façon conséquente et durable. Les montants étaient faibles (moins de 10% de l’encours CTO donc moins de 5% du portefeuille global).

Je pense que sur le long terme il peut être intéressant d’être constamment avec un levier 1,1 ou 1,2 (maximum) pour profiter de la tendance haussière des marchés et donc de légèrement amplifier les gains. Cependant, le marché est actuellement relativement cher et incertain, je préfère donc être prudent (levier nul actuellement, hors crédit d’investissement). Je pense que le ratio bénéfice risque aujourd’hui n’est pas en faveur d’un levier élevé (ce n’est que mon avis) et que le potentiel de baisse est supérieur à celui d’une hausse.

Ne pas l’utiliser actuellement permet en effet de garder un maximum de cartouches en cas de correction, ce qui est l’un des meilleurs moyens de construire de la richesse dans ces périodes et de profiter de telles opportunités.

En ligne En ligne

 

#853 27/07/2021 10h55

Membre (2020)
Top 150 Réputation
Réputation :   155  

MrDividende a écrit :

Le titre est fortement attaqué en raison des nouvelles restrictions de Pekin sur Tencent, plus particulièrement sur la branche Tencent Music.
Le marché est dans l’exagération comme habituellement et commence déjà a pricer Prosus comme si une partie du business allait disparaître.

Bonjour MrDividende,

Le gouvernement chinois s’attaque également au domaine de l’éducation en ligne comme vous avez pu le suivre récemment.

Pour ma part, la confiance envers le gouvernement chinois est au plus bas. Le risque est leur totale imprévisibilité.

Ils peuvent du jour au lendemain faire perdre 30 à 40% de valorisation à une boite.

En tant qu’investisseurs, nous devons constamment gérer une panoplie de risques : risque de marché, le risque de devise, le risque de fraude… alors à mon sens inutile de rajouter à tous ces risques, le risque politique chinois imprévisible et totalement arbitraire.

J’admire votre confiance en ces entreprises (solides prises isolément) mais évoluant dans un contexte qui rebat les cartes du capitalisme habituel à l’occidentale.


Primum non nocere

En ligne En ligne

 

[+1]    #854 27/07/2021 11h42

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bonjour RadioInvest,

Je préfère éviter de parler de politique car c’est un sujet glissant. J’ajouterai seulement qu’il n’est pas nécessaire d’aller aussi loin que la Chine pour trouver des gouvernements « imprévisibles et arbitraires ». Je pense que les entreprises Françaises souffrent du même fléau (bien évidemment pas dans la même mesure mais tout de même…).

Je pense cependant que la guerre entre la Chine et les Us va poursuivre pour les années/décennies à venir. Il serait contre productif pour le gouvernement Chinois de tuer ses propres champions. Un minimum de régulation est probablement sain, il faut potentiellement le voir comme du positif (même si ça se retranscrit négativement sur le marché pour le moment). La Chine a besoin également d’investisseur étranger pour croître aussi vite. Ce ne serait pas non plus dans son intérêt de casser totalement la confiance de ces investisseurs. Une fois ces régulations terminées, les affaires reprendront leur cours et les entreprises sauront s’ajuster avec agilité pour tirer profit dans les nouvelles opportunités qui apparaîtront.

Je suis peut-être totalement dans l’erreur, et ne souhaite pas non plus prendre des paris trop risqués. La Chine ne représente pas plus de 10% de mes investissements. Je pense que les US représentent actuellement (et de très loin) le meilleur compromis entre croissance et niveau de risque pris.

En ligne En ligne

 

#855 27/07/2021 12h28

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   802  

@MrDividende : Si Prosus détenait des A股 je serais de votre avis. Mais quand on voit que le gouvernement n’a eu aucune hésitation à détruire des milliards (littéralement) de valeur en forçant les entreprises techedu à devenir des non-profits, je crois qu’il n’aura pas non plus d’hésitation à faire exploser les VIE. D’autant plus qu’il peut le faire sans pénaliser leurs investisseurs domestiques : il leur suffit d’imposer aux entreprises utilisant ce montage de le dénouer en échangeant les titres de la holding étrangère avec des actions du sous-jacent domestique pour les actionnaires éligibles (donc Chinois). S’ils sont généreux, une compensation en cash pour ceux qui ne le sont pas, mais on a vu dans le cas de Yahoo / Alibaba que cette compensation peut s’avérer plutôt décevante.

Les actions du gouvernement Chinois ces derniers temps ne ressemblent pas à un simple crackdown, mais à une préparation de leur économie à la guerre (économique, a minima…).

Dernière modification par doubletrouble (27/07/2021 12h33)


Parrain Crypto.com+Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#856 27/07/2021 14h31

Membre (2019)
Réputation :   30  

a minima, en effet…
La base militaire inaugurée à Djibouti en 2017 montre un changement important de conception de l’outil militaire par la Chine.

Les attaques du gouvernement de la RPC sur les entreprises chinoises ouvertes sur l’occident pourraient s’intégrer dans cette nouvelle vision du monde inaugurée par Xi Jinping qui est plus activement belliqueuse avec un refus plus systématique de notre monde occidental.

Il est urgent d’attendre à mon avis.

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #857 01/08/2021 17h59

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bilan du portefeuille Juillet 2021 (41 ème mois de reporting)



Le mois de Juillet a été très calme de mon côté, principalement en raison de mes vacances. Je suis donc resté relativement à l’écart des marchés boursiers et du bruit ambiant.

Pour autant, le portefeuille n’a pas particulièrement baissé et a suivi le comportement des grands indices. C’est bien la preuve que lorsqu’on investit à long terme dans des entreprises de qualité, il n’est nullement nécessaire de tout suivre à fréquence élevée. Une fois que le travail d’analyse est fait, les fondamentaux ne changent pas en un claquement de doigts. Cela laisse donc beaucoup de marge sur la quantité de travail à effectuer (bien que la presse financière essaye de nous faire croire le contraire en mettant en avant la gestion sur-active).

Concernant les marchés, la correction des valeurs cycliques et value a continué sur ce mois. À l’inverse, les valeurs de croissance ont poursuivi leur hausse depuis le mois dernier. Sur le mois, le CAC40 est en hausse de 1% alors que le Nasdaq de 3%. Cette reprise des valeurs de croissance est favorisée par les taux qui repartent à la baisse. Comme quoi le marché aime passer du temps à se faire peur en anticipant les mouvements obligataires, et souvent avec erreur.



Cela renforce l’idée que je me fais des marchés et de la stratégie à appliquer :



- Il ne faut pas perdre de temps à faire des prédictions sur les mouvements des marchés, c’est du pur art divinatoire

- Il faut investir chaque mois de manière mécanique et raisonner uniquement à long terme, sans se soucier du niveau du marché

- Il faut privilégier les fondamentaux et les entreprises de qualité, sans être trop regardant sur les valorisations


Pour terminer, plusieurs GAFAM (Apple, Microsoft, Google) ont fait leurs publications en fin de mois. Et comme habituellement, les résultats sont exceptionnels et dépassent les attentes. Les croissances des CA sont dignes d’une start-up, sauf qu’elles sont en plus accompagnées d’une rentabilité record. Comme je le répète souvent, il n’est pas nécessaire de chercher les GAFAM de demain. On y perd souvent beaucoup de temps et d’argent. Il serait bien plus profitable de détenir déjà les GAFAM actuelles, dans une proportion non négligeable de son portefeuille.



Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Rovi, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Intuitive Surgical, Teladoc Health, Repligen
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus


Finance :

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, StoneCo, MarketAxess
🌎 AfterPay


Industrie :

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech, Hexatronic Group
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding
🇨🇳 Techtronic Industries


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer, Spotify
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet, Autodesk
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Meituan Dianping, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Xero, WiseTech Global


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 GrowGeneration, Boston Beer, Freshpet, Chegg



Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon
🇨🇳 Anta Sports


Energie :

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy, Ameresco
🇨🇳 Xinyi Solar, Daqo Energy
🌎 Xebec Adsorption, Greenlane Renewables


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇫🇷 Orpéa
🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Sun Communities, EastGroup, Rexford, Global Medical REIT




----------------------------------------------------------------------------------------------






----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 167 730€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Rien
 


Achat


 

Rien
 


Renforcement



Prosus : J’ai renforcé Prosus comme expliqué quelques messages plus haut. Le point d’entrée était plutôt chanceux car le titre a rebondi de plus de 10% en quelques jours.

Je rappelle tout de même que cet investissement comporte des risques non négligeables. La Chine représente actuellement moins de 10% de mon portefeuille, et c’est très bien comme ça. Les US sont selon moi le meilleurs compromis performance/croissance/risque actuellement.


ETF S&P500 (PE500 Amundi).

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +22.2%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +19.2%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +20.5%.


Le portefeuille reste devant le MSCI World sur l’année avec maintenant 3% d’avance. Il a même devancé sur la fin du mois le CAC40 GR qui continue de peiner avec les valeurs cycliques.


Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille égale son plus haut vs MSCI World depuis Février 2021.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 473€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne soirée à tous
A bientôt.

En ligne En ligne

 

#858 21/08/2021 22h39

Membre (2021)
Réputation :   0  

Bonjour

Peut-être l’avez-vous déjà expliqué précédemment mais pourquoi ne pas retenir FP/TTE dans une strat de dividendes ?

Dernière modification par nicocotch (21/08/2021 22h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#859 25/08/2021 17h59

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bonjour Nicocotch,

Désolé pour la réponse tardive, je n’avais pas vu votre message.

Je ne suis pas dans une stratégie dividende, je privilégie principalement les actions de croissance et quelques ETF (ce qui est généralement le plus indiqué quand on est jeune et que l’on souhaite faire croître son patrimoine).

Total ne m’intéresse pas pour plusieurs raison :

- secteur sur l’énergie fossile sans avenir en déclin (même si des efforts sont faits pour les investissements verts)
- aucune croissance de l’entreprise sur les 20 dernières années (ni du CA, ni des earnings)
- aucune croissance du prix sur les 20 dernières années

Acheter Total serait donc se tirer une balle dans le pied dans l’optique de capitalisation.

L’intérêt majeur vient surtout en phase de consommation car le rendement est élevé. Néanmoins qui dit rendement élevé dit risque élevé, c’est l’une des erreurs les plus fréquentes des investisseurs qui débutent. Ici nulle garantie ni de probabilité élevée que Total pourra maintenir son dividende dans le futur.

Il y a donc une prime de risque intéressante sur la valeur. Ça peut payer, ou non.

Dernière modification par MrDividende (25/08/2021 18h08)

En ligne En ligne

 

[+7]    #860 29/08/2021 19h45

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bilan du portefeuille Aout 2021 (42 ème mois de reporting)



En ces calmes instants d’été, le moment me semble idéal pour réfléchir à ses objectifs long terme ainsi qu’à la tournure que l’on souhaite donner à son portefeuille.



Je suis actuellement en réflexion concernant mes investissements, notamment pour la partie World et Chine. J’ai par conséquent fait un petit nettoyage de portefeuille sur des positions que je trouvais trop spéculatives compte tenu des circonstances actuelles.



Tout d’abord, je ne vais probablement pas continuer de mettre à jour les screeners pour la partie World (Chine, Canada, Australie).

Il y a en effet trop peu d’entreprises dans ces zones qui m’intéressent (ou du moins qui me donnent suffisamment confiance pour y investir), ce qui signifie que leur pondération dans mon portefeuille sera trop faible par rapport aux efforts de recherche.



Concernant la partie Canadienne / Australienne, je vais donc conserver les entreprises qui m’intéressent mais je n’initierais a priori plus de nouvelles positions.



Concernant la Chine, c’est plus complexe. Les contraintes règlementaires et politiques me poussent à réduire mon exposition à ce pays sur les titres en direct et donc à privilégier les ETF qui permettent de réduire le risque via la plus grande diversification. J’ai donc initié une revente de mes lignes en direct. Je pense ne conserver qu’Alibaba (qui reste une grosse conviction malgré les risques), Tencent (mais via détention de Prosus en PEA que j’ai renforcée récemment), Taiwan Semi-Conductor (qui n’est pas une entreprise Chinoise mais Taiwanaise), et Sea Ltd (qui n’est pas Chinoise mais Singapourienne).

La détention via ETF pour la Chine me semble très importante (bien plus qu’ailleurs). Ainsi, on ne se concentre pas sur certaines valeurs ou secteur. Il aurait par exemple été catastrophique récemment d’avoir une forte exposition sur le secteur de l’éducation qui a perdu plus de 80% en moyenne sur ces derniers mois suite aux décisions prises par le gouvernement Chinois (en leur imposant d’être non lucratives).



Je réfléchis également à un autre moyen de m’exposer à l’économie chinoise / émergente mais avec beaucoup moins de risques : renforcer / acheter des entreprises occidentales (Europe / US) qui tirent une grande partie de leurs ventes des pays émergents et de la Chine. On pourrait citer des valeurs comme le luxe (LVMH, Hermès), cosmétique (L’Oréal, Estée Lauder), la consommation (Nike, Ferrari…). Je pense que ça sera la solution In Fine que je privilégierais. C’est encore à méditer.



En tout cas, les Etats-Unis représentent de loin selon moi le meilleur compromis croissance / performance / risque. C’est donc la zone géographique sur laquelle je souhaite principalement me concentrer.



Je réfléchis également à revendre les quelques dernières entreprises Européennes en portefeuille qui sont décevantes et en bas de screener afin de les remplacer par des ETF S&P500 sur PEA. Sur ce point je n’ai pas encore vraiment agi mais continue de réfléchir.

Tout d’abord la raison principale est leur performance plus ou moins égale au marché (donc sans vrai intérêt). Mais surtout, je souhaite encore réduire mon exposition à l’Europe qui me semble trop importante.



Soyons honnête, je n’aime pas beaucoup ce que je vois en Europe (d’un point de vue politique, économique, social…) et j’ai du mal à voir comment ce continent pourrait s’en sortir sur le long terme. Je précise que je mets de côté l’Europe du Nord dans ces propos qui me semble être la seule partie du continent avec de l’avenir. Quand on voit la lourdeur et le temps de réaction des politiques Européennes face à la crise actuelle, on prend conscience de l’inefficacité du système en place. Je compare également avec désespoir les ordres de grandeur des plans de soutien économique : quand l’Europe arrive avec X milliards, les US viennent avec 10 X ou même 100 X. Comment pourrait-on rattraper notre retard ?



Dans le cas de la France, c’est malheureusement encore pire. Il faut vraiment chercher les entreprises qui réalisent une grosse partie des bénéfices à l’étranger pour limiter le risque « intérieur » (mais ces entreprises subiront tout de même via leur direction les pressions fiscales, sociales, lourdeurs administratives…).



Bref, je pense qu’il ne faut pas être pessimiste mais simplement réaliste et honnête avec soi-même. J’apprécie l’innovation et la culture Américaine et je souhaite qu’elle se retrouve vraiment dans mes pondérations.

J’ai d’ailleurs craqué en fin de mois pour renforcer les GAFAM (avec le produit de mes ventes) qui sont parmi mes plus grosses convictions aux US.


Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Rovi, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Teladoc Health, Repligen
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus


Finance :

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, MarketAxess


Industrie :

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech, Hexatronic Group
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer, Spotify
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet, Autodesk
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Xero, WiseTech Global


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 GrowGeneration, Boston Beer, Freshpet, Chegg



Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon


Energie :

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy
🌎 Greenlane Renewables


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Sun Communities, EastGroup, Rexford, Global Medical REIT, Alexandria Real Estate




----------------------------------------------------------------------------------------------




----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 174 364€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



AfterPay : l’entreprise a été rachetée par l’un des géants Américains des paiements électroniques (Square) avec un premium de 30% sur le prix lors de l’annonce. J’ai choisi de revendre mes titres autour de 130 AUD. Il est également possible de conserver ses titres, qui seront automatiquement convertis en actions Square (1 AfterPay donne 0,375 Square). Je ne souhaite pas détenir Square pour le moment car ne trouve la valorisation très excessive et que je considère le dossier relativement jeune et spéculatif.



Ameresco : l’entreprise s’avère assez spéculative et volatile. Elle est remontée sur un plus haut, j’en profite donc pour me séparer de cette position avant une nouvelle vague de baisse sur les valeurs vertes.



Intuitive Surgical : le potentiel de croissance me semble limité par rapport à la valorisation qui me semble beaucoup trop élevée. L’entreprise est sur un plus haut également, j’en profite pour m’en séparer. Je précise tout de même que je reste actionnaire indirectement puisque présente dans les ETF Ishares US Medical Devices et Ishares Healthcare Innovation que je détiens.



Anta Sports, Techtronic Industries, Meituan Dianping, Daqo, Xinyi : valeurs Chinoises vendues avec raisons expliquées au-dessus dans la partie concernant la Chine. Je préfère les détenir via ETF au cas où le gouvernement Chinois ferait des lois spécifiques sur ces deux secteurs ce qui pénaliserait ces entreprises.



StoneCo : ne comprenant pas grand-chose à l’économie Brésilienne et à l’instabilité politique du pays, je préfère sortir de la valeur. J’avoue ne pas comprendre pourquoi elle passe son temps à baisser, il doit y avoir des choses non visibles directement dans les chiffres que seuls les initiés peuvent voir. Cette vente rejoint donc d’une certaine manière les mêmes raisons que la Chine évoquée plus haut.



Xebec : je souhaite sortir de ce calvaire financier (en belle MV mais tant pis, il faut reconnaître ses erreurs) dans lequel je commence à perdre patience. La société est toujours suspectée d’avoir enjolivé ses publications passées et les chiffres récents sont en réalité plutôt décevants pour le moment. C’est dommage car l’entreprise avait beaucoup de potentiel (sur le papier), mais les chiffres étaient peut-être justement trop beaux. Je conserve Greenlane Renewable au Canada qui me semble plus fiable et avec d’aussi belles perspectives…



Orpéa : entreprise en bas du screener Européen qui ne présente donc pas un potentiel de croissance suffisant pour figurer parmi mes positions en direct. Je reste actionnaire indirectement via l’ETF de Lyxor GWT.
 


Achat



Alexandria Real Estate : REIT Américaine de très grande qualité spécialisée dans l’immobilier de laboratoire de recherche. C’est un moyen atypique de s’exposer au secteur de la santé via l’immobilier (ça change des maisons de retraite ou des lieux médicalisés). C’est une spécialité Américaine de réunir sous forme de clusters de nombreux centres d’exception dans le domaine de la recherche (universités, entreprises privées…) ce qui permet de rassembler en certains endroits un grand nombre de talents.
 


Renforcement



Amazon, Google, LVMH.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +26.7%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +22.5%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +21.8%.


Le portefeuille garde son avance par rapport au MSCI World depuis le mois dernier et passe même sur un nouveau plus haut. L’écart a légèrement évolué en ma faveur, mais le marché est actuellement assez indécis avec les nombreuses incertitudes qui planent (problèmes en Chine, retour de l’inflation, questionnements sur l’efficacité de la vaccination avec les variants, forte volatilité sur les taux d’intérêts…).


Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille dépasse son plus haut vs MSCI World .

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 499€. La barre symbolique des 500€ est bientôt dépassée !

----------------------------------------------------------------------------------------------

Bonne soirée à tous
A bientôt.

Dernière modification par MrDividende (29/08/2021 19h48)

En ligne En ligne

 

Favoris 4   [+6]    #861 03/09/2021 12h37

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Nouvelles valeurs Scandinaves à fort potentiel



Bonjour à tous,

Ayant fait tourner mes outils de recherche d’entreprises le weekend dernier, je vais partager ici mes récentes trouvailles.

J’ai en effet déniché quelques entreprises Scandinaves que je ne possédais pas encore et qui me semblent avoir beaucoup de potentiel. Voici une petite liste pour ceux que ça pourrait intéresser. Je précise que j’ajouterai la majorité de ces entreprises dans le prochain screener.

🇸🇪 Vimian Group : IPO récente, entreprise à forte croissance et rentable dans le domaine des technologies médicales pour les animaux.

🇸🇪 Generic Sweden : entreprise à forte croissance dans le domaine du conseil aux entreprises et des télécommunications

🇸🇪 Fasadgruppen : groupe industriel dans la construction et rénovation de façades, balcons, fenêtres, toitures… business pas très sexy mais grosse croissance de l’entreprise

🇸🇪 Kfast Holding / K2A Knaust & Andersson : 2 boites suédoises à très forte croissance dans le secteur immobilier et éligibles au PEA. J’avoue que j’ai du mal à en faire une analyse tant le niveau d’endettement semble élevé (j’ai l’impression que le secteur immobilier suédois n’est pas soumis aux réglementations habituelles ?)

🇳🇴 Carasent Asa : entreprise dans le domaine de la digitalisation des soins de santé. Entreprise profitable, en forte croissance et avec énormément de cash en réserve.

🇫🇮 Tecnotree oyj : fournisseur de solutions informatiques pour le relationnel client, la gestion des projets… L’entreprise est ancienne mais n’a jamais rien fait d’intéressant depuis 10 ans. J’ai l’impression que leurs produits commencent à se commercialiser de manière exponentielle depuis 2 ans. La boite se paye encore moins de 15x l’EBITDA, ça peut être intéressant

🇩🇰 Cbrain : entreprise technologique dans la digitalisation des données (un peu comme NetCompany). Forte croissance mais valorisation très élevée.

Voilà, j’espère que ça pourra vous donner quelques idées.

À bientôt.

En ligne En ligne

 

#862 03/09/2021 13h48

Membre (2020)
Réputation :   82  

Bonjour M. Dividende,

Merci pour les trouvailles.
Concernant KFAST, j’imagine que la dette sert à financer l’achat des immeubles. Au 30/06/2021 vous avez un endettement de 3,7 Mds SEK et en contrepartie à l’actif 8 Mds SEK d’"investment properties" (actif immobilier), donc si ils revendaient tous leurs immeubles à leur valeur comptable ça leur ferait théoriquement 4,3 Mds SEK de tréso.
J’ai également pris une position sur Cbrain en début de semaine suite à l’intervention de Corran dans la file de Nemesis.
Bien à vous.

Edit : Cbrain est maintenant référencée chez BforBank suite à ma demande

Dernière modification par L1vestisseur (04/09/2021 11h10)


し①√€らŢノらら€Ц尺 - Parrain Bitpanda : 10€ offerts

En ligne En ligne

 

[+2]    #863 03/09/2021 22h26

Membre (2020)
Réputation :   23  

Pour la Suède vous pourriez étudier :

Addnode (IT)
Arjo (matériel médical)
Lagerkrantz (électronique)
Getinge (matériel médical)
Note (circuits imprimés)
NCAB (circuits imprimés)
Nibe Industrier (chauffage/climatisation)
Prevas (ESN)
BTS Group (conseil)
Cint (collecte d’insights)

Attention à la valorisation tout de même…

En ligne En ligne

 

[+1]    #864 04/09/2021 00h07

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   646  

Le secteur immobilier suédois est structurellement bullesque du fait de la réglementation. Du coup les foncières peuvent sans problème emprunter à taux plancher et la norme est 10 à 12 fois l’EBITDA, ce qui peut faire un peu peur.
K-fast j’ai toujours été freiné par la valorisation, mais elle a encore fait x2 cette année, je n’aurais pas dû smile

En ligne En ligne

 

[+1]    #865 11/09/2021 10h03

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Mise à jour du Screener 11/09/2021


Bonjour à tous,

Voici une nouvelle mise à jour du screener



Modification depuis dernière version


- Ajout de valeurs Européennes  : Generic Sweden, Cbrain, Carasent, Vimian Group, K-fast Holding, Fasadgruppen.

- Ajout de valeurs US  : Alexandria Real Estate, Estée Lauder, Blackstone, Wingstop, R1 RCM

- Mise à jour des fondamentaux  : de toutes les entreprises suite aux dernières publications

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voir ce message pour comprendre comment tous les scores et indicateurs sont calculés.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie Europe :






----------------------------------------------------------------------------------------------

Voici le résultat global que j’obtiens pour la partie US :





----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon Weekend à tous.

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+2]    #866 02/10/2021 10h57

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bilan du portefeuille Septembre 2021 (43 ème mois de reporting)



J’ai décrit avec détail dans le reporting du mois précédent les différentes raisons qui me poussent à vouloir réduire mon exposition à l’Europe.

Tout en poursuivant cette logique, j’ai donc cédé à nouveau quelques positions Européennes.



Je me suis basé sur plusieurs critères :



1) Résultats financiers décevants sur les derniers trimestres avec des fortes révisions à la baisse des perspectives futures, ces entreprises sont donc en perte de croissance (par exemple Fabasoft)


2) Valeurs dont les résultats sont beaucoup trop dépendants de l’économie Européenne et dont les parts de marchés hors Europe sont faibles (par exemple Worldline)




En parallèle, j’ai analysé de nouvelles entreprises qui pour la plupart ont été présentées dans la dernière mise à jour du screener. Certaines ont été (ou seront) intégrées au portefeuille.



Pendant ce temps, le marché a fait preuve de volatilité entre les nouvelles lois Asiatiques (par exemple sur le secteur du jeux vidéo, ou sur la taxation des plus riches, ou encore sur les problèmes démographiques liés au vieillissement), et les éternelles discussions sur les taux d’intérêt.

Le mois était globalement flat jusqu’à sa dernière semaine, puis une correction assez rapide a eu lieu sur les valeurs de croissance, ce qui a eu un impact direct sur le portefeuille. Je pense que le marché doit prendre le temps de souffler un peu et qu’une correction serait relativement saine après la hausse quasi-linéaire sur ces derniers mois.

La thématique de l’énergie a été mise en avant, avec les différents problèmes en Chine, ce qui peut directement avoir un impact sur la croissance mondiale. C’est à suivre de près pour les prochains mois.



Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé :

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Rovi, Novo Nordisk, Icon plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Teladoc Health, Repligen
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus


Finance :

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, MarketAxess


Industrie :

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech, Hexatronic Group
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding


Technologie :

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Nexus, Generic Sweden, Spotify
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet, Autodesk
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Xero, WiseTech Global


Consommation non cyclique :

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 GrowGeneration, Boston Beer, Freshpet, Chegg



Consommation discrétionnaire :

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler, Harvia
🇺🇸 Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon


Energie :

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, 2G Energy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy
🌎 Greenlane Renewables


Telecom :

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.


Immobilier :

🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Sun Communities, EastGroup, Rexford, Global Medical REIT, Alexandria Real Estate




----------------------------------------------------------------------------------------------




----------------------------------------------------------------------------------------------



Valeur totale du portefeuille : 167 100€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 



Edenred : le potentiel de croissance ne me semble pas suffisant pour conserver cette ligne en direct. D’autant plus qu’en analysant la répartition géographique du CA, la quasi-totalité se concentre soit en Europe (zone que je souhaite réduire de par mes convictions) soit en Amérique Latine (zone que je souhaite éviter de par mon incompréhension, l’instabilité politique et économique et les effets de change toujours en défaveur de ces pays). Je reste actionnaire via l’ETF GWT (Lyxor MSCI EMU Growth).



Worldline : la répartition du CA est beaucoup trop européenne (environ 90%, avec 40% sur l’Europe du sud) et l’évolution boursière du titre sur les deux dernières années est très décevante. L’analyse fondamentale donnait toutes les raisons de privilégier Adyen à Worldline, je regrette de ne pas avoir acheté plus d’Adyen au lieu de renforcer à la baisse Worldline.  Cela reste cependant une entreprise de qualité et je conserve indirectement une position à travers les ETF GWT (Lyxor) et DGTL (Ishares).



Philips : cession de la ligne suite au rebond haussier récent en raison de l’approbation de la FDA pour que l’entreprise retravaille ses appareils de sommeil et respiratoires qui avaient posé des problèmes de santé aux usagers. Ce qui me gêne surtout c’est que je considérais cette entreprise comme un pilier du portefeuille, c’est à dire une entreprise à faible croissance mais dont les résultats étaient fiables et le cours de bourse très peu volatile et non sujet à une forte baisse. Or le cours de bourse a baissé de près de 30% en ligne droite dans un marché très haussier… Elle n’a donc clairement pas rempli son rôle, je m’en sépare (bien que cela reste une belle entreprise qui est l’une des plus grosses lignes dans l’ETF GWT que je possède).



Fabasoft : l’entreprise a déçu le marché 2 trimestres de suite avec des résultats totalement flat, donc sans croissance. Forcément avec une valorisation d’entreprise de croissance et dans un secteur porteur, le marché avait des attentes élevées… je me suis donc séparé de l’entreprise suite à la baisse du potentiel (il y a maintenant beaucoup mieux à faire dans le secteur).



Embracer : le jeux vidéo est un secteur où j’ai toujours eu du mal à faire des analyses. Les perspectives de l’entreprise ont fortement été revues à la baisse récemment et les nouvelles lois de la Chine imposant une durée hebdomadaire maximale d’autorisation aux jeux vidéo pour les jeunes ne va pas aider. Je préfère donc me séparer de cette entreprise qui n’était de toute façon pas une forte conviction. Je reste dans tous les cas exposé au secteur avec Microsoft, Prosus/Tencent, et dans une moindre mesure les fabricants de semi-conducteurs.



Terna Energy : vente de la position car je pense avoir trop de doublon dans le secteur avec Grenergy, Solaria, Scatec et Neoen. Terna est celle qui a le moins de potentiel de croissance (même si c’est la moins spéculative des 4 autres peut-être).



ETF KURE (MSCI China Healthcare) : comme expliqué le mois dernier, je préfère être neutre sur la Chine et éviter les positions sectorielles. Le produit de la vente est utilisé pour renforcer l’ETF WisdomTree China 500.
 


Achat



Generic Sweden : petite société Suédoise en forte croissance dans le domaine du conseil et des télécommunications. Elle assiste les entreprises dans les secteurs de l’énergie, des transports, des technologies médicales, dans la défense et sécurité civile. La croissance est impressionnante (~20% par an) avec des marges relativement élevées et un excédent de trésorerie. La valorisation est certes élevée mais reste encore acceptable.



Harvia : l’un des leaders en Europe dans la fabrication et commercialisation de Spas. L’entreprise est en forte croissance et reste sur des valorisations encore raisonnables. Je suis un peu agacé car j’avais déniché l’entreprise en décembre 2020 et j’en avais parlé sur le site. Je ne suis pas passé à l’achat car je trouvais l’entreprise trop chère. Elle a depuis eu une performance de 150%. C’est dommage, mais mieux vaut tard que jamais (et j’espère que des lecteurs du site ont pu en profiter en Décembre dernier contrairement à moi).
 


Renforcement



WisdomTree S&P China 500 (ICW5), Amundi S&P500 (PE500)

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +21.4%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +19.7%.
Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +19.0%.


Le portefeuille reste au-dessus du MSCI World sur l’année. Néanmoins, l’écart s’est relativement resserré (d’environ 3 pts) avec la baisse des valeurs de croissance en fin de mois. Le match jusqu’à la fin de l’année sera serré 😉


Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



Le portefeuille a perdu du terrain sur le MSCI World sur la fin du mois.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes



Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 504€.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Bon WE à tous
A bientôt.

En ligne En ligne

 

[-1]    #867 02/10/2021 12h08

Membre (2015)
Réputation :   33  

MrDividende, le 25/08/2021 a écrit :

Je ne suis pas dans une stratégie dividende, je privilégie principalement les actions de croissance et quelques ETF (ce qui est généralement le plus indiqué quand on est jeune et que l’on souhaite faire croître son patrimoine).

Total ne m’intéresse pas pour plusieurs raison

Bonjour Mr Dividende,

Vous devez confondez "pas" avec "plus" ?

Pour le premier "pas", le premier message de cette file indique que vous cherchez du dividende et notamment les dividendes aristocrates…

Pour le second "pas", vous avez tout de même détenu Total jusqu’en milieu d’année 2020 soit l’année dernière, contrairement d’ailleurs aux conseils que certains vous donnaient et que vous reprenez facilement à votre compte dans votre message "ce qui est généralement le plus indiqué quand on est jeune et que l’on souhaite faire croître son patrimoine".

Alors bien sûr vous avez évoluez dans votre stratégie, 

Bref j’apprécie votre file et la lit de temps en temps, mais ce message-ci manque un peu de justesse et de modestie. Un signe de jeunesse ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #868 02/10/2021 13h03

Membre (2021)
Réputation :   5  

Bonjour

C’est un peu gratuit ce genre de réflexion! Quiconque suit régulièrement les ecrits et la démarche de M. Dividende ne peut pas adhérer aux traits de caractère évoqués.
Au contraire,  ce serait plutôt bienveillance et lucidité qu’il conviendrait de citer.

Cordialement,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #869 04/10/2021 16h28

Membre (2021)
Réputation :   1  

MrDividende, le 04/07/2020 a écrit :

car j’ai dû payer récemment plus de 1000€ pour remplacer mon ballon d’eau chaude qui a éclaté (ça fait jamais plaisir…).

Bonjour Mr Dividende,
Déjà, merci pour votre fil qui est une "mine d’or" pour un investisseur débutant comme je le suis.
Je me permets un petit "hors sujet" (quoique, c’est aussi un investissement, intellectuel et manuel).
Les plombiers sont des professionnels avec un taux horaire important.
Le changement d’un ballon d’eau chaude est sauf cas exceptionnel très facile à réaliser soit même.
On réalise ainsi une économie substantielle, et on développe un savoir faire :investissement intellectuel
D’autant plus que vous êtes jeune, et que vous serez , au cours de votre vie, confronté à ce genre de problème.
Toutes mes excuses pour cette remarque, qui peut être considérée comme hors sujet.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #870 16/10/2021 18h16

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Bilan annuel : succès, échecs et avenir du portefeuille


En cette période de fin d’année, il est tout naturel de commencer à faire le bilan de ses choix et des événements qui se sont réalisés. Il faut analyser ses succès, mais également ses échecs (et c’est d’ailleurs surtout sur ce point qu’il faut travailler).

J’ai donc essayé de faire le bilan sur l’année de mes choix boursiers, mais également commencer à me projeter pour l’année prochaine aux principales tendances que je voudrai donner à mon portefeuille.



Les succès et les échecs boursiers de 2021



Commençons par les succès histoire de se mettre du baume au cœur.

Ma performance 2021 est très honorable (même si l’année n’est pas totalement terminée) avec un léger mieux qu’un ETF World. Pas si mal que ça pour une année ou les actions de croissance sont attaquées par le marché et où le retour de l’inflation met en avant les valeurs cycliques et value, avec une défiance grandissante pour les actions de croissance.



D’une manière générale, je ne regrette absolument pas mes choix d’investir dans des actions de croissance, je reste persuadé que c’est ce qui a le plus de chance de rapporter de la performance sur le long terme (avec certains ETF également) plutôt que de faire une fixette sur les entreprises à dividendes ou les entreprises Européennes/Françaises. Je vais donc continuer clairement dans cette optique en 2022 et après, tout en continuant de dénicher de nouvelles entreprises et d’approfondir / m’améliorer dans mes analyses fondamentales. Certains choix ont très bien performé cette année, d’autres moins, il faut donc essayer de comprendre pourquoi pour que les futurs choix soient encore meilleurs au global.





Passons maintenant au négatif.



Je pense que j’ai eu une trop grande « obsession » dans la recherche de performance en cherchant tous les moyens pour battre les indices boursiers (la performance à tout prix ?).

L’investissement n’est pas un jeu, c’est simplement le moyen d’arriver à ses objectifs. Certes on peut y prendre du plaisir (c’est clairement mon cas), mais fixer un certain nombre de limites à ne pas dépasser est tout de même préférable.



J’ai donc pris selon moi un risque trop élevé avec mon portefeuille, qui représente tout de même la grande majorité de mon patrimoine net. Je vais faire en sorte que cela ne se reproduise plus dans le futur. Vouloir faire croître son patrimoine c’est bien, mais chercher trop de raccourcis c’est dangereux.



         1) J’ai d’abord cherché à investir trop massivement sur la Chine (partant de 0) que je voyais comme une belle opportunité (surtout après la hausse de 2020). Je ne connaissais pas forcément suffisamment le sujet et ne comprenais clairement pas assez l’influence que le communisme pouvait avoir sur le marché boursier.


Si on regarde les 30 dernières années, le PIB Chinois a eu une croissance moyenne annuelle de plus de 10%/an, assez impressionnant. Cependant, les marchés financiers n’ont pas du tout suivi cette tendance, avec moitié moins en gain. Le communisme a donc cramé la moitié de ces gains. Lorsque les marchés boursiers ne reflètent pas vraiment la croissance économique, il faut se méfier…

J’aurais donc du y aller plus progressivement et être beaucoup plus méfiant. Dans le futur, je vais m’abstenir d’investir dans un pays purement communiste. La bourse est le terrain de jeu des capitalistes : lorsque les communistes sont au pouvoir, les dés sont pipés et le jeu est perdu d’avance. Je vais conserver mes petites positions, mais ne renforcerai pas tant que la situation n’évolue pas dans le bon sens.





          2) J’ai ensuite cherché à faire la « collection » des pépites (mid & small parfois risquées) en cherchant celles avec le plus de potentiel de croissance. Je n’ai cependant pas toujours été assez sélectif en retenant parfois des actions dont les fondamentaux étaient clairement inférieurs.


Il est tentant par moment de voir des actions qui flambent et de chercher à participer à la hausse. Accompagnée d’une croissance du chiffre d’affaires et de perspectives (hypothétiques) qui semblaient intéressantes, on se dit pourquoi pas.

Cependant, la croissance du chiffre d’affaires ne fait pas tout, il faut que la rentabilité soit là aussi. J’ai pris des risques en investissant dans des sociétés non profitables, avec des promesses de bénéfices futurs mais qui peuvent vite s’effriter dans le temps. Forcément avec la remontée des taux (ou en tout cas des tensions sur leur évolution), ça fait mal…





Évidemment ces erreurs ont eu un impact non négligeable sur la performance globale du portefeuille cette année (mais comme dit plus haut je m’en sors plutôt bien grâce à plusieurs très bons choix d’entreprises), mais surtout sur mon état psychologique.

Plus le portefeuille grandit en valeur, et plus les fluctuations quotidiennes sont fortes. Ce n’est pas simple à accepter dans l’immédiat.



Lorsque l’on investit dans des entreprises plus risquées, on est beaucoup plus sujet à la panique lors de mouvements d’amplitude (et le portefeuille est bien plus volatile). J’ai eu l’impression notamment pendant les mouvements de mars-avril 2021 (pendant la grosse phase baissière des valeurs de croissance alors que le MSCI World n’a pas bronché) d’être allé trop loin. On peut perdre confiance, moins bien dormir… Ce n’est pas l’objectif de l’investissement !



Il est important de bien comprendre toutes les valeurs dans lesquelles on investit et surtout d’avoir suffisamment confiance en elles. Il faut aussi s’assurer que la partie catégorisée « à risque » ne dépasse pas un certain seuil bien défini.



Mon plan d’attaque pour 2022



Les prochaines années seront probablement moins porteuses sur les actions de croissance, ou en tout cas plus volatiles. Les principales préoccupations à venir seront les remontées progressives des taux d’intérêts, les inquiétudes sur la dette, sur l’inflation, les instabilités politiques en Europe (et sociales en France), les problèmes politiques et économiques en Chine…

Bref comme souvent, tout un tas de raisons de ne pas investir.



Ce que je pense surtout, c’est qu’il faut bel et bien continuer d’investir, mais tout en essayant de resserrer un peu les boulons, c’est à dire en privilégiant les entreprises les plus sures, jugées qualitatives par le marché.

Je parle donc généralement des grandes capitalisations qui ont du moat, de la croissance, des marges élevées (il faut surtout comprendre par là que l’entreprise doit gagner de l’argent aujourd’hui et pas hypothétiquement dans 10 ans), de la trésorerie au bilan, et dont l’activité n’est pas trop cyclique. Je sais que ça fait beaucoup de critères…

Mais je pense vraiment que ce sont ce type d’entreprise qui passeront le mieux ces périodes d’incertitudes. Cela correspond globalement aux entreprises étoilées publiées dans mes screeners.



Cela ne veut pas dire laisser tomber les mid & small de croissance, mais simplement d’être beaucoup plus sélectif sur ces entreprises afin de ne conserver que le meilleur, et d’en détenir une proportion plus raisonnable de mon portefeuille. Je vais également éviter à l’avenir tous les dossiers qui me semblent trop spéculatifs, qui ne gagnent pas d’argent, ou qui ont quelque chose qui cloche (marge trop faible, trop de dette, évolution frénétique du cours de bourse…). Tous les feux doivent être au vert.



La répartition cible que je souhaite donner au portefeuille se découpe en 3 parties :



50% ETF
25% stock picking : actions de croissance qualitatives et jugées peu risquées (Hermès, Microsoft, Teleperformance, Nike, Amazon…)
25% stock picking : mid&small de croissance à fort potentiel mais plus risquées (MIPS, Repligen, Swedencare, QT Group, Harvia, Hexatronic…)


La frontière est parfois fine entre les deux dernières catégories, mais je pense que l’important et que chacun définisse sa propre catégorisation (on n’aura pas tous la même vision d’une entreprise, l’important est d’être en phase avec soi-même).



Ma répartition actuelle est la suivante :



Là où je suis le plus éloigné, c’est clairement les ETF. Je dois donc faire un effort dans l’avenir à continuer mes investissements sur ces supports. Il faudra donc faire des apports, et potentiellement pour réduire le niveau de risque du portefeuille de revendre quelques entreprises (les moins qualitatives) de la partie « croissance risquée » pour les échanger contre des ETF.





Voilà pour mes objectifs 2022. Tout n’est pas encore 100% clarifié, mais je pense qu’il est important que chacun prenne du temps en fin d’année pour réfléchir à ces aspects. Il ne faut pas oublier que chaque année est nouvelle, il y aura donc un grand nombre de choses à apprendre pour s’améliorer !

En ligne En ligne

 

[+1]    #871 17/10/2021 09h17

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   401  

Mr dividende a écrit :

25% stock picking : actions de croissance qualitatives et jugées peu risquées (Hermès, Microsoft, Teleperformance, Nike, Amazon…)

Payer plus de 250 Milliards pour une entreprise comme Nike avec les résultats ci-dessous c’est peu risqué ?



Je trouve ça juste incroyable que cette société avec ce genre de marge, ce genre de croissance et ce genre linéarité des résultats puisse se payer un tel prix… Penser que ça va bien se passer à plus ou moins long terme c’est plus de l’optimisme là c’est de l’incompétence.

Nous pouvons aussi parler un peu de Hermès qui pour le coup est une société bien plus belle que Nike au vu des marges et de la croissance mais qui se négocie à un prix carrément stratosphérique.
Jamais vous ne pourrez estimer faire une bonne faire sur plusieurs  années en l’achetant ce prix là c’est impossible.

Il y’a aussi L’oréal aussi, je sais pas si c’est pas la plus mauvaise des trois.

Dernière modification par vbvaleur (17/10/2021 09h27)

En ligne En ligne

 

[+1]    #872 17/10/2021 09h55

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   646  

Penser que ça va bien se passer à plus ou moins long terme c’est plus de l’optimisme là c’est de l’incompétence.

Je pense qu’on peut échanger calmement et en s’exprimant avec respect, sans nécessairement avoir à s’envoyer ce genre de commentaire inutile et agressif à la figure.

Vous remarquerez qu’à aucun moment je n’ai parlé de valorisation, simplement des exemples d’actions que j’appréciais (sans non plus rentrer dans une analyse fondamentale ou dans le détail). Il y a une différence entre l’analyse fondamentale et la valorisation. Une action peut-être exceptionnelle, mais à un prix dissuasif, ce sont deux choses totalement différentes. J’ai donné une énumération de quelques exemples de valeurs connues pour expliciter l’idée, je n’ai jamais dit que cette liste était un classement ou un top (sinon ça serait exclusivement les GAFAM dedans par exemple).

Concernant Nike, c’est le marché qui fixe le prix, pas uniquement vous. Cette entreprise (tout comme Hermès et des autres…) s’est toujours payée à des multiples très élevés. C’est le cas depuis deux décennies (sans que cela impacte la performance d’ailleurs), mais peut-être vous pensez vous plus compétent que le marché (surtout dans l’univers efficient des BigCaps) pour savoir ce qui est de qualité ou pas. 15% de marge net pour un vulgaire vendeur de chaussures, de la trésorerie au bilan, une croissance estimée à plus de 10%/an pour les années à venir,  ce n’est pas si mal non. Je suis cependant d’accord que la valorisation actuelle n’est pas raisonnable, c’est pour cela que je ne renforce pas (tout comme L’Oréal).

Jamais vous ne pourrez estimer faire une bonne faire sur plusieurs  années en l’achetant ce prix là c’est impossible.

Je suis à plus de 100% de gain sur Hermès et 50% sur Nike, mais c’est peut-être totalement le fruit du hasard…

Dernière modification par MrDividende (17/10/2021 10h04)

En ligne En ligne

 

#873 17/10/2021 10h13

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   401  

MrDividende a écrit :

Penser que ça va bien se passer à plus ou moins long terme c’est plus de l’optimisme là c’est de l’incompétence.

Je pense qu’on peut échanger calmement et en s’exprimant avec respect, sans nécessairement avoir à s’envoyer ce genre de commentaire inutile et agressif à la figure.

Ce n’est pas du tout un manque de respect c’est juste ce que je pense mais heureusement je peux me tromper et je le fait souvent.

mais peut-être vous pensez vous plus malin que le marché (surtout dans l’univers efficient des BigCaps)

Je ne sais si je fait parti des meilleurs investisseurs par contre je suis persuadé d’être plus malin que le marché en ce moment et de loin.
Aujourd’hui le marché c’est des jeunes sans expériences qui achètent avec effet levier(options etc) des sociétés qu’ils connaissent a la mode et qui montent au diable les états financiers.

Quand j’ai acheté Apple avec plus de perspectives de croissance qu’aujourd’hui à moins de 10 fois les FCF ajusté de la trésorerie elle était où l’efficience des Big caps ?

Je le dit sincèrement en pensant vous rendre service mais encore une fois je peux me tromper heureusement, le marché aura vite fait de changer de paradigme comme à son habitude, un coup c’est les valeurs de croissance, une autre fois les big caps après les small cap, après les valeurs tâchons, après les cycliques etc etc

Dernière modification par vbvaleur (17/10/2021 10h21)

En ligne En ligne

 

#874 17/10/2021 10h17

Membre (2012)
Réputation :   22  

J’aime beaucoup lire vos bilans. C’est intéressant de faire le point régulièrement, d’essayer de tirer les leçons de nos erreurs et de nos réussites même si tout cela est provisoire.
Je n’ai pas de compétences particulières pour dire si vos meilleures actions feront partie des super gagnants et si on doit les renforcer ou non. Intuitivement je sais que je préfère avoir Hermès que Vinci en portefeuille mais cela ne veut pas dire acheter aujourd’hui la première et vendre la seconde.
Ce qui m’a surpris, c’est l’envie et la vitesse avec lesquelles vous vous êtes renforcé. Vous avez souscrit un crédit pour acquérir des actions, je crois me souvenir. C’est une démarche que je n’aurais pas osée. Vous avez aussi beaucoup de petites lignes finalement. Allez-vous accroître vos belles réussites ou continuer à diversifier ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #875 17/10/2021 10h31

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   401  

Canis si le risque est uniquement celui de faire faillite et donc que l’action ait une valeur intrinsèque de 0.
La société Hermès et l’une des meilleures entreprises du monde loin devant Vinci.

Si le risque c’est aussi de faire un mauvais rendement à long terme la je pense que la société Hermès est beaucoup moins bien placée.

Au cours actuel vous achetez une entreprise extraordinaire à un prix stratosphérique en faisant cela selon moi vous ne réaliserez pas un bon investissement .

Dernière modification par vbvaleur (17/10/2021 10h33)

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mrdividende"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur