Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#651 29/11/2020 10h37

Membre (2014)
Réputation :   49  

MrDividende a écrit :

Mon PEA surperforme en effet le CAC40 de plus de 6% depuis le début de l’année (et cela même malgré le rebond value des derniers jour, avant celui-ci le portefeuille avait plus de 10% d’avance). Il semble donc pertinent et rentable en Europe de sélectionner soi-même des titres de qualité et de délaisser l’approche indicielle classique.

Je ne comprends pas bien cette remarque.
Vous vous basez sur 11 mois de performance pour en tirer comme conclusion que le stock picking en Europe peut amener à une surperformance par rapport à un ETF sur un indice européen.

N’avez-vous pas envisagé que vous avez peut-être eu de la chance?
et que ca n’a rien à voir avec votre stock-picking vu que votre stock-picking aux US ne surperforme pas…

En quoi le stock picking en Europe serait plus performant que le stock picking sur valeurs US?

MrDividende a écrit :

Ce n’est absolument pas le cas pour l’Europe car les indices ne sont pas efficaces

Pourquoi les indices en Europe ne sont pas efficaces?
Il y a des millions d’intervenants, petits et gros, qui investissent en Europe. donc j’avoue ne pas comprendre la remarque.

Hors ligne Hors ligne

 

#652 29/11/2020 10h41

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Ours,

Ce ne sont pas les titres US Growth que j’ai commencé à vendre, mais plutôt les titres non growth dont les fondamentaux (principalement la croissance) n’ont rien de supérieur par rapport à l’indice. Je vais conserver en revanche tous les titres qui ont d’excellentes perspectives et qui sont très bien classés dans le screener. Car au final, ce sont ce genre de valeurs qui ont le max de chances de surperformer. Cela me servira également à équilibrer les secteurs des indices. Par exemple l’industrie occupe une très faible place dans le S&P500, donc si je trouve de très bonnes entreprises dans le secteur (comme Fastenal par exemple), le fait d’en prendre en direct remonte la pondération de ce secteur par rapport à l’indice.

Pour la rente à terme, il sera possible en effet de revendre les parts d’ETF pour reprendre des actions à dividendes. Mais étant jeune je recherche pour le moment et avant toute chose la croissance la plus rapide de mon patrimoine, donc je ne compte pas particulièrement sur les entreprises à dividendes.

Toucher une rente via des dividendes est un excellent compromis une fois le niveau de capital atteint. Néanmoins vendre chaque mois x% de part d’ETF aussi. L’avantage des dividendes est le confort psychologique et la prévisibilité. Néanmoins l’inconvénient vs ETF est que l’on se concentre uniquement sur des entreprises matures, ce qui augmente donc le niveau de risque.

——————-

@Jimbow : je ne tire aucune conclusion, mais pour prendre des décisions il faut bien à un moment regarder dans le passé. 2020 est une année intéressante car on a à la fois connu une forte baisse et une forte hausse. Certains types d’actions ont tendance à bien se comporter à la baisse mais pas à la hausse, et c’est l’inverse pour d’autres. Mon portefeuille Européen s’est bien comporté dans les 2 cas donc c’est encourageant. Mais il est évidemment trop tôt pour en tirer des conclusions fermes (je le répète d’ailleurs régulièrement).

Pour les comparaisons Europe/US, les indices n’ont rien à voir. Je ne parle pas d’efficience et de nombre d’intervenants, mais de répartition sectorielle. Le S&P500 est composé à plus de 50% de tech + santé (je considère Amazon, Google et FaceBook comme des techs). Il est donc très bien placé sur les secteurs d’avenir en croissance avec de la visibilité très long terme. À l’inverse, l’Europe est très exposée aux secteurs cycliques (Finance, Industrie, matériaux, conso cyclique…). Santé + tech font à peine 25% de l’indice (et encore en santé il n’y a quasi que des bigpharma et très peu d’équipementiers).

Je vous laisse consulter les deux fiches MSCI pour en avoir le coeur net :

MSCI Europe
MSCI USA

C’est d’ailleurs aussi ce qui explique l’écart de performance long terme des deux indices. Un indice cyclique ne peut performer à LT car à chaque crise les bénéfices chutent, donc les cours font le yoyo.

Dernière modification par MrDividende (29/11/2020 10h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#653 29/11/2020 10h59

Membre (2014)
Réputation :   103  

Très beau reporting comme souvent.
Je comprends votre réflexion qui fait sens mais j’aurais quelques remarques.
1)

MrDividende a écrit :

Mon PEA surperforme en effet le CAC40 de plus de 6% depuis le début de l’année

Ne serait-il pas plus approprié de comparer la performance de votre PEA au CAC40NR (dividendes nets réinvestis) ou encore au MSCI Europe dividendes réinvestis ?

2) Concernant un investissement en ETF 500 capitalisant vous écrivez:

MrDividende a écrit :

Je détiendrai toutes ces entreprises sans même avoir à payer la retenue à la source sur les dividendes.

Je ne suis pas sûr de cette affirmation. Si vous acheter un ETF SP500 capitalisant (genre Ishares CSPX), il ne sera pas un ETF US côté à NYSE. L’ETF supportera donc les prélèvements à la source des dividendes. Vous subirez donc indirectement ces prélèvements mais vous n’aurez rien de plus à payer ni CSG ni IR sur les dividendes car ils seront capitalisés. Je trouvais important de nuancer votre propos à ce sujet.

3) Pour l’ouverture sur les marchés Suisse et UK, je vous suis à 100%.

Dernière modification par malcolm (29/11/2020 11h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#654 29/11/2020 11h12

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Malcolm,

Ne serait-il pas plus approprié de comparer la performance de votre PEA au CAC40NR (dividendes nets réinvestis) ou encore au MSCI Europe dividendes réinvestis ?

Si biensur, mon PEA est actuellement à -1,74% YTD alors que le CAC40 GR est à -5,32%. J’ai pris le CAC40 parce que c’est le graphique qui est tracé sur Investore. Néanmoins mon portefeuille subit des frais de courtage et des retenues à la source, il faudrait donc en théorie prendre un indice NR en comparaison (et non GR).

Pour les ETF, la fiscalité est bien présente mais optimisée. Les émetteurs sont généralement dans des mini paradis fiscaux (Luxembourg ou Irlande) et ont donc des précomptes réduits. Ils arrivent également par certains biais à optimiser le prélèvement, mais Fructif l’expliquerait beaucoup mieux que moi. Vous pouvez comparer les performances de l’ETF Ishares et l’indice et vous verrez que le tracking error est généralement inférieur aux retenues fiscales.

Dernière modification par MrDividende (29/11/2020 11h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#655 29/11/2020 11h12

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Bonjour MrDividende,
Evolution intéressante de stratégie!

Pour le 35% avec 15% Europe et 20% le reste (20% je suppose pour faire 35%), ça fait  une surpondération de la France alors qu’il n’y a pas masse de titres croissance à choisir en comparaison du reste de l’Europe, surtout si ça inclut la Suisse, la Scandinavie voire le UK.. Avez vous une raison particulière pour cette surpondération?

Sur la comparaison avec les etfs, cela me semble dû au fait qu’à quelques exceptions près vous sembliez choisir des actions avec une croissance "prudente", par exemple Stryker plutôt que MASI ou PODD.

Le nouveau mix sera intéressant à observer, d’autant que vous semblez désormais vous orienter justement en titres vifs vers des actions à la croissance plus agressive (Tesla, Nio, Neoen, GDS …).

Bon courage à vous!

Dernière modification par Liberty84 (29/11/2020 11h25)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#656 29/11/2020 11h28

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Liberty,

Je ne comprends pas votre calcul. Ma cible Européenne est d’être à 35% du portefeuille donc 17,5% France et 17,5% Europe (sous entendu hors France).

J’aimerais acheter plus d’entreprises étrangères sur mon PEA (j’ai trouvé par exemple 6 nouvelles entreprises qui me plaisent : Ambu, Chemometec, BHG Group, Evolution Gaming Group, Embracer, Sinch. Elles collent parfaitement avec ce que je recherche).

Malheureusement mon courtier n’applique pas encore la loi PACTE donc les frais sont décourageant pour le moment, et il impose également un minimum d’achat à 1500€ pour les places hors Euronext, ce qui n’est vraiment pas simple et ne m’aide pas à me diversifier comme je voudrais. C’est aussi ce qui me pousse à mixer à l’ETF Europe Momentum où ces valeurs sont présentes sans me ruiner en frais et en taille d’ordre.

Edit suite à votre Edit : vous avez visé juste, j’étais jusqu’à maintenant trop prudent. Mais avec une base d’ETF « rassurante » cela me permet maintenant de viser des titres plus agressifs, comme notamment les exemples scandinaves cités plus haut. Je vais faire confiance à mon screener et ne plus chercher à trop pondérer les valeurs plus matures. C’est l’intérêt des chiffres : rester factuel et éviter la psychologie qui est notre pire ennemi.

Dernière modification par MrDividende (29/11/2020 11h31)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #657 29/11/2020 11h32

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

J’avais lu ça donc je relevais en clin d’oeil (mais j’ai écrit Europe au lieu de France dans le précédent post):

MrDividende a écrit :

Ma répartition cible finale sera d’être à 50% ETF – 50% titres vifs avec le découpage géographique suivant :
55% US
35% Europe (dont 15% France et 15% hors France)
10% Chine

Ok, si c’est pour les frais je comprends tout à fait!

Dernière modification par Liberty84 (29/11/2020 11h35)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#658 29/11/2020 11h32

Membre (2016)
Réputation :   28  

Bonjour MrDividende,

Merci pour la transparence du reporting et la qualité de l’analyse.

J’ai également ajouté progressivement des ETFs dans mon portefeuille pour diversifier géographiquement (voir présentation et suivi de portefeuille) et je suis aligné avec vos conclusions.

* En Europe je n’ai pas encore sauté le pas d’acheter sur les bourses étrangères de part les frais, j’aurais tendance à simplifier en se concentrant sur France car finalement les indices CAC40 et SX5E sont proches.

* Pour l’Asie certains choisissent de diversifier avec le Japon ou les autres pays de l’ASEAN.

> Avez-vous également une répartition cible par secteur de l’économie ?

Pitou,

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #659 29/11/2020 11h43

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Pitou,

Il y a d’excellentes entreprises en Europe hors France, notamment tous les pays non « latins » comme l’Allemagne, les Pays-Bas et les Pays Scandinaves qui ont une mentalité anglo-saxonne, et un style de gestion un peu à l’Américaine.

Cela se voit vraiment sur la performance opérationnelle de leurs entreprises, bien mieux gérées en moyenne que chez nous. J’apprécie tout particulièrement le Danemark qui possède parmi les plus belles valeurs de croissance en Europe. Les Pays-Bas sont également très intéressant par leurs entreprises ultra internationales comme ASML, Prosus, Unilever, Adyen… Comme la fiscalité y est avantageuse, ils attirent de nombreuses boites étrangères.

Pour le Japon, je suis vraiment réservé car c’est un pays en déflation depuis de nombreuses années avec quasiment aucune croissance et une économie très industrielle. Je préfère donc éviter (peut-être à tort).

Je n’ai pas de répartition cible par secteur, mis à part que je veux surponderer tech et santé pour en avoir proche de 40-50% du portefeuille. Ce sont pour moi les principaux secteurs à posséder. Pour le reste j’essaye d’équilibrer de manière plus ou moins égale, sans vraiment d’objectif particulier.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (29/11/2020 11h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#660 29/11/2020 16h36

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

Il y a de très belles sociétés de croissance au Japon, mais la barrière de la langue rend ce marché difficile à appréhender.
Comme en Europe, l’approche indicielle consiste à se charger en beaucoup de dinosaures endormis et est donc inefficiente. Ne sachant pas s’il existe des ETFs factories ou sectoriels Japon UCITS, j’ai décidé de confier ma poche Japon à Comgest Japan Growth, qui, comme tous les fonds Comgest, est remarquablement (sur) performant depuis longtemps.

Hors ligne Hors ligne

 

#661 29/11/2020 16h51

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Vous avez totalement raison Corran. Pour ce genre de marché (Asie, small…) les ETF ne sont pas très bien adaptés et certaines SICAV avec une gestion de qualité peuvent avoir encore un rôle intéressant à jouer. Les fonds Comgest Growth sont d’une manière générale très bons. Il faudrait les comparer pour l’Europe et les Us aux indices factoriels (je pense qu’il y aurait peu d’intérêt à les prendre vs ETF disponibles) mais pour le Japon ou autre pourquoi pas.

Après d’une certaine manière, en prenant du World Momentum ou World Growth, c’est comme si vous avez une partie de Japan Momentum et Japon Growth wink

Hors ligne Hors ligne

 

#662 01/12/2020 09h11

Membre (2014)
Réputation :   103  

Pour rebondir sur votre dernière remarque, concernant votre poche ETF, pourquoi préférer une répartition SP500 capitalisant + Europe momentum capitalisant + chine capitalisant plutôt qu’une répartition All world capitalisant (vanguard en propose un) + world momentum capitalisant ?

Hors ligne Hors ligne

 

#663 01/12/2020 10h05

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Malcolm,

Comme expliqué dans le reporting et les quelques échanges plus haut, je pense qu’il y a mieux à faire qu’un All World (même si je suis totalement conscient que cela reste à démontrer) dans le sens où dans beaucoup de zones (Europe, Japon, un peu l’Asie…) les économies sont relativement cycliques et les indices fortement pondérés par des « vieilles entreprises endormies et sans perspectives de croissance ».

La répartition cible pour simplifier le S&P500 + US Momentum + Europe Momentum serait probablement un World Momentum. C’est je pense ce que je ferais à terme. Le seul petit soucis est de moins bien gérer la répartition par continent (mais ce n’est pas bien grave).

J’ai cependant pour le moment de l’avance sur ma cible Européenne et pas mal de retard sur ma cible US (je parle en terme de pondérations). Il faut donc d’abord dans un premier temps que je ré-équilibre cela avant de passer par un World qui sera « neutre » sur ce point.

Dernière modification par MrDividende (01/12/2020 10h18)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 3   [+9]    #664 02/12/2020 17h44

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Idées d’entreprises Scandinaves


Bonsoir à tous,

Après avoir passé beaucoup de temps à examiner la cote Scandinave, j’ai trouvé plusieurs entreprises qui me semblent avoir d’incroyables fondamentaux et de très belles perspectives de croissance.

Celles-ci ont toutes été ajoutées à mon screener, et j’ai déjà initié certains achats. Je vous propose de vous partager les meilleures trouvailles de cette liste. Je reste vraiment persuadé que les Pays Scandinaves ont parmi les plus belles entreprises de croissance en Europe.


Achats




MIPS (Suède) : probablement ma préférée de la liste. La croissance est de plus de 30% par an, les marges très élevées, beaucoup de trésorerie…
L’entreprise a mis au point une technologie de protection du cerveau présente dans les casques de vélo, de moto, de ski… Business pas sexy sur le papier mais je vous invite à faire une analyse, vous ne serez pas déçu !


Evolution Gaming Group (Suède) : entreprise déjà un peu connue sur le forum, spécialisées dans les jeux de casinos et d’argent en ligne. Fondamentaux excellents : forte croissance, marges élevées, très bon bilan…


BHG Group (Suède) : entreprise spécialisée dans la vente de meubles et d’articles de bricolage 100% en ligne. C’est un mélange d’IKEA et de Leroy Merlin en 100% digital. Très belle croissance, valorisation encore raisonnable.

ChemoMetec (Danemark) : entreprise spécialisée dans la conception d’instruments analytiques pour étudier les cellules présentes dans les fluides. La croissance de l’entreprise a explosé sur les 4 dernières années. On tient ici probablement une success story à la Sartorius Stedim. Attention cependant à la valorisation relativement élevée.


Revenio (Finlande) : entreprise spécialisée dans des technologies de pointe pour la santé, notamment dans le diagnostic de problèmes et maladies occulaires. Les fondamentaux sont excellents : croissance annuelle de 20%, marges élevées, bilan sain et secteur très porteur. Attention à la valorisation qui est également élevée.


Instalco (Suède) : entreprise spécialisée dans les installations de systèmes de chauffage, de plomberie, de panneaux solaires, de ventilation…
Business qui est loin d’être sexy, mais les fondamentaux sont impressionnants pour le secteur. Croissance de près de 15% par an du CA, rentabilité en hausse sur les dernières années, bilan sain… Pour se diversifier dans le secteur industriel sans rogner sur les perspectives de croissance, c’est un bon compromis. L’entreprise n’est pas très chère, ce qui est un autre point fort.


Watchlist



Sectra (Suède) : entreprise spécialisée dans deux segments totalement différents. Le premier est lié à des systèmes de communication sécurisée (logiciels) pour échanger sur des sujets confidentiels (gouvernementaux, militaires…). L’autre activité concerne des solutions informatiques et des logiciels pour les services de santé publics et privés. La croissance est intéressante et relativement résiliente et prévisible. Néanmoins, la valorisation me semble vraiment trop élevée pour rentrer sur le dossier pour le moment.


Sinch (Suède) : société qui propose des services de cloud computing aux entreprises. Elle commercialise des solutions assez innovantes dans la communication (message, video) entre les entreprises et leurs clients. Très belle croissance également avec une forte accélération des marges sur les dernières années. Valorisation relativement élevée.


Embracer (Suède) : un studio de création de jeux vidéos, anciennement connu sous le nom de THQ Nordic. Pour ceux qui connaissent, ses principaux succès sont Dead Island, Goat Simulator, Darksiders…
Belle croissance de l’EBITDA avec beaucoup de trésorerie. L’entreprise n’est pas très chère.

————————-

J’espère que cette liste pourra vous donner des idées.

À bientôt.

Dernière modification par MrDividende (02/12/2020 17h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#665 03/12/2020 07h25

Membre (2020)
Réputation :   59  

Bonjour MrDividende,

Combien payez vous en frais de courtage sur les pays scandinaves ? Est-ce que vous les logez sur le PEA ou le CTO ? Est-ce que les frais sont moins élevés chez Degiro ?
Enfin, est-ce que vous allez publier votre screener mis à jour demain soir ou le 11 décembre?

Au plaisir de vous lire


L1vestisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#666 03/12/2020 07h56

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour L1vestisseur,

Je compte publier demain (ou ce soir) un article expliquant toutes les nouveautés du screener (nouveaux scores utilisés, corrélations de chaque score avec la performance, améliorations diverses etc…).

Je publierai le screener mis à jour probablement dimanche.

Pour les Pays Scandinaves je passe par mon PEA Investore Integral. Pour le moment la loi Pacte n’est pas appliquée. Les frais sont donc élevés ~ 25€ par ordre. Mais ils sont censés rembourser le trop payé vs 0,5% de la loi. Ce qui est vraiment gênant est qu’ils imposent des ordres de 1500€ minimum, pas facile de créer des lignes avec ça, c’est le plus contraignant.

Les tarifs Degiro sont de ~4€ pour les places Scandinaves de mémoire. Avec un frais annuel de 2,5€ pour l’accès à une place boursière.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (03/12/2020 11h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#667 03/12/2020 14h55

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

MrDividende vous me coupez en partie l’herbe sous le pied pour la présentation de mon propre portefeuille de valeurs nordiques smile
J’ai toutes les valeurs qui vous citez (et une bonne vingtaine d’autres très intéressantes), sauf Mips, que j’aime beaucoup mais que je trouve, à 400 kr, trop chère, car cela implique une croissance de plus de 100% annuelle sur les casques de vélo pour les 3 à 4 prochaines années. Or, je pense que l’effet covid sur les cycles ne va pas perdurer avec cette ampleur : une fois que vous êtes équipés, vous ne vous ré-équipez pas (un vélo vous vous le faites voler ; un casque, vous le gardez généralement chez vous ou sur vous). Je suis acheteur à 300-320.

Embracer est ma 2ème valeur préférée dans les jeux vidéos après Take Two : un retournement magnifique de THQ Nordic (qui a été récupérée en faillite), une croissance externe toujours relutive, un business complet de distribution (Koch Media), publication et développement.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #668 03/12/2020 17h08

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Idées d’entreprises scandinaves (suite)


Bonsoir à tous,

Je rajoute ce message en complément du dernier car j’ai trouvé 3 nouvelles entreprises scandinaves dont les fondamentaux sont très bons.

J’avoue que je me sentais également forcé de publier ce message car je suis un peu superstitieux et que je n’aimais pas beaucoup le numéro de mon dernier message. Mais Corran a résolu le problème smile

——————————

Fortnox (Suède) : entreprise spécialisée dans les solutions logicielles pour les petites entreprises dans les domaines de la comptabilité, les audits, les paiements, la messagerie, le CRM…
100% de son CA est pour le moment réalisé en Suède, mais la croissance est phénoménale. Marges élevées et en forte hausse, beaucoup de trésorerie, croissance de plus de 20% par an…

Seul bémol : elle n’est pas référencée chez la plupart des courtiers, mais vous pouvez faire une demande. Ticker : FNOX, ISIN : SE0001966656

Encore merci @DoubleTrouble qui m’a aidé à l’ajouter chez Investore Integral. L’entreprise est maintenant référencée, mais visiblement sa place de cotation est Nordic Growth Market et non Stockholm, et pour le moment inaccessible à l’achat.


QT Group (Finlande) : entreprise qui a développé une plateforme open source permettant à d’autres entreprises d’y développer leurs applications et logiciels. Beaucoup de projets sur la plateforme sont liées à la voiture autonome. L’entreprise est en forte croissance et va devenir fortement profitable l’année prochaine. Beaucoup de trésorerie dans les caisses. Attention car la valorisation est élevée.


StillFront (Suède) : une autre entreprise présente dans le secteur des jeux vidéo et qui développe des jeux indépendants. Son succès le plus connu est Unravel. Très beau potentiel de croissance, bilan de qualité et marges élevées. Ce n’est pas très cher non plus. Sur le papier les fondamentaux sont meilleurs que ceux de Embracer, mais les jeux sont moins connus.

@Corran : peut-être que ces valeur vous intéresseront et que vous ne les possédez pas ? wink

————————-

À bientôt.

Dernière modification par MrDividende (03/12/2020 17h11)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #669 03/12/2020 17h39

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   672  

@MrDividende : Merci pour ces partages très intéressants !

Avez-vous regardé Digia ? C’est une* ancienne société parente de QT, beaucoup plus "ennuyeuse" mais avec une belle croissance et faiblement valorisée depuis qu’ils ont dé-merger QT en 2016.

Une autre boîte de jeux video suédoise qui pourrait vous intéresser : Paradox Interactive, qui publie entre autres la série Crusader Kings. C’est une niche avec des fans dévoués.

* QT (bien connue des linuxiens pour le framework C++ éponyme qui est utilisé pour l’environnement de bureau KDE) est passée de mains en mains, de Trolltech à Digia en passant par Nokia.


Parrain Boursorama : RAPR4174, Crypto.com+Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #670 03/12/2020 18h27

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

J’ai récemment pris QT Group (ainsi que Admicom) que j’ai trouvée en regardant le portefeuille d’un opcvm que j’avais pris par défaut sur mon AV ING vu la piètre sélection, Parvest Equity Nordic Small Cap. Ce fonds se trouve avoir remarquablement performé cette année (+26% YTD), ça avait piqué ma curiosité.

Pour finir sur la Finlande, je suis monté in extremis dans le train sur Solteq, une ESN qui a décidé de faire la fusée à retardement de ses excellents résultats Q3. Même après cela, elle reste faiblement valorisée (moins de 10 fois l’EBITDA)

Fortnox je l’avais screenée cet été mais n’avais pu l’acheter, comme vous le faites remarquer, car référencée nulle part. Je me rends compte qu’elle a fait la fusée en novembre, rageant.

Stillfront screenée aussi cet été, j’ai attendu qu’elle retombe sous les 1100 pour en prendre, j’aurais pu attendre un peu plus smile
Neanmoins je pense la renforcer aux résultats annuels, sauf si décevants

J’ai acheté ce jour Garo (électricien poussant la E-mobilité, gros potentiel malgré la forte hausse ces 6 derniers mois), Teqnion (un mini Indutrade - Intudrade que tout le monde devrait avoir en portefeuille), Sdiptech (contrôle environnemental des bâtiments) et Ecoclime (clim 4.0)

J’ai pris du Paradox la veille des résultats Q3 car ils publient généralement mieux qu’attendu et le cours était sur un creux. Ça a continué de baisser depuis, mais ça ne m’inquiète pas (je suis confiant sur la long tail de Crusader Kings 3 et la monetization de Empire of Sin malgré les reviews mitigées). C’est de toute manière plus que largement compensé par la performance d’Enad Global (idée trouvée chez Lloyd European Hidden Champions - +48% YTD, c’est à ma connaissance le fonds européen le plus performant de l’année) prise le même jour que Paradox.

Enfin, j’attends que la petite correction en cours sur Zutec (mini Nemetschek) qui lui aussi subit un trou d’air et m’a permis d’enfin me positionner à prix intéressant) s’achève pour rentrer.

Soltech Energy corrigeait aujourd’hui, elle attendra donc demain (ou plus tard si la correction continue)

Je garde un œil sur Divio et Enzymatica, que je trouve intéressantes mais trop chères.

Si vous voulez vous positionner sur le résidentiel suédois qui est bullesque par construction du fait des spécificités du marché, Fastighets AB Balder présente un point d’entrée intéressant en ce moment.

Dernière modification par corran (03/12/2020 19h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#671 03/12/2020 19h18

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Merci pour les idées Corran, j’irai regarder ça.

J’avais aussi trouvé juste avant votre message Admicom qui semble intéressante.

J’ai également trouvé Swendencare (fourniture vétérinaire) et Harvia (vente d’équipements de Spa et Sauna).

Dernière modification par MrDividende (03/12/2020 19h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#672 03/12/2020 19h35

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   672  

@Corran : Personnellement, je trouve ArcticZymes (Norvège) beaucoup plus intéressante qu’Enzymatica (Suède) (le côté "soins" d’Enzymatica me semble plus hazardeux que le côté "fabriquant de pioches" d’AZT) et AZT est actuellement à la fois moins chère et surtout profitable smile

Dernière modification par doubletrouble (03/12/2020 19h35)


Parrain Boursorama : RAPR4174, Crypto.com+Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#673 03/12/2020 19h46

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

MrDividende a écrit :

Merci pour les idées Corran, j’irai regarder ça.

J’avais aussi trouvé juste avant votre message Admicom qui semble intéressante.

J’ai également trouvé Swendencare (fourniture vétérinaire) et Harvia (vente d’équipements de Spa et Sauna).

J’ai pris du Swedencare il y a 10 jours. Je ne sais pas pourquoi je ne l’avais pas prise à l’été, je pense simplement avoir oublié (ce qui me coûte 40% de perf…).
Harvia je suis hésitant, j’ai peur que l’effet Covid ne soit qu’une bosse sur le parcours, et que les multiples ne soient du coup plus justifiés. Je serais plus à l’aise autour de 15-16€. D’autant qu’au global je suis déjà assez exposé au trend "repli sur le home sweet home" avec mes valeurs de construction US (détaillées sur la file de Selden) et AST, KOF, Capelli, Instalco, Somfy, Desjoyaux et Fluidra en Europe.

@DT : j’ai la même réticence pour Arcticzymes que pour Enzymatica, j’ai peur que le cours n’ait été gonflé cette année que par la perspective covid (même si l’impact sur leur business est en réalité limité), et que ça redescende aussi sec quand on sera passé à autre chose et/ou que de toute manière ce n’est pas l’eldorado pour ces 2 boîtes. Ce qui n’enlève pas le fait que leurs fondamentaux sont bons.

Dernière modification par corran (03/12/2020 19h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #674 04/12/2020 03h06

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Pour compléter les propos de Corran sur Fastighets Balder, il y a plusieurs immobilières sympathiques chez les Scandinaves, même si je sais que ce n’est pas trop votre tasse de thé:

Catena AB : spécialisée dans la logistique

Np3 Fastigheter AB : diversifiée et focus sur le Nord de la Suède.

Eastnine : immobilier commercial dans les pays Baltes.

Coor Service Management AB : services de facility management

Castellum AB : diversifiée, en Suède.

Fabege AB : commercial autour de Stockholm

Wallenstam AB : résidentiel et commercial en Suède

Kojamo Oyj : résidentiel en Finlande

Prime office A/S : bureaux au Danemark.

Par ailleurs, mes autres Scandinaves qui je crois n’ont pas encore été citées :

Cellavision AB : solutions digitiales pour les analyses de sang.

Vitrolife AB : spécialisée dans les traitements pour la fertilité et regénération des cellules.

Genovis AB : nanotechnologie pour le médical et l’industrie alimentaire

Addlife AB : diagnostics et analyses laboratoires

Xvivo AB : solutions pour la transplantation d’organes

Intervacc AB : vaccins vétérinaires

Mycronic AB : lasers pour l’industrie électronique.

Addtech AB : composants industriels

Et dans la consommation de base, Olvi Oyj, leader des boissons en Finlande.

Enfin Orsted, Fjordkraft et DSV dont nous avions déjà discuté et qui pour l’instant continuent leur beau parcours.

Dernière modification par Liberty84 (04/12/2020 04h32)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 3   [+6]    #675 05/12/2020 09h59

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Mise à jour du Screener actions de croissance



Bonjour à tous,

Comme expliqué dans le dernier reporting mensuel, j’ai beaucoup modifié le screener dernièrement. L’objectif principal des modifications est d’être plus efficace et de mieux mettre en avant les actions de croissance avec d’excellents fondamentaux, tout en mettant totalement de côté les aspects subjectifs et psychologiques.

Cela passe donc par l’ajout de nouveaux indicateurs et de nouveaux scores mettant davantage en lumière la croissance, et également le retrait d’anciens scores jugés non utiles et inefficaces dans le process. Je vous propose ici de rentrer dans le détail de tous les scores utilisés et de toutes les nouveautés.



Les différents scores du screener



Pour commencer, voici la liste de tous les différents scores utilisés dans la nouvelle mise à jour.




Croissance

Le score croissance est tout simplement la combinaison de la hausse du CA et du BNA de l’entreprise sur la période étudiée. Plus cette croissance est élevée, plus le score l’est aussi.

C’est bien évidemment l’un des principaux critères à étudier lorsque l’on cherche des entreprises de croissance.


Qualité du bilan

Le score bilan juge la solidité financière de l’entreprise en prenant en compte son niveau de dette ou trésorerie par rapport à son EBITDA. C’est donc le ratio de leverage qui est noté. Plus le leverage est élevé, plus le score bilan est mauvais.


Rentabilité

Le score rentabilité note la profitabilité de l’entreprise en prenant en compte sa marge nette, ainsi que son ROE. Plus ces indicateurs sont élevés, plus le score l’est aussi.


Marges

Ce score n’étudie pas le niveau des marges contrairement à la rentabilité, mais juge l’évolution de celles-ci. Il analyse l’évolution de la marge d’exploitation (EBIT) sur la période étudiée. Plus les marges sont en hausse, plus le score est élevé. Une entreprise qui arrive à augmenter ses marges dans le temps a généralement un moat solide, et cela peut signifier que la demande est supérieure à l’offre, ce qui est un très bon signe.


Momentum

Le score Momentum note l’évolution de la performance boursière de l’action en Total return (variation du prix de l’action + dividendes) par rapport à son indice de référence (MSCI World pour l’Europe et S&P500 pour les US) sur des périodes de 2 ans et 5 ans. L’objectif est ici d’éviter les entreprises en déclin qui sous performent nettement les indices sur de longues periodes de temps.


Publication

Le score publication est la combinaison de deux facteurs. Le premier est la qualité des publications, c’est à dire la capacité d’une entreprise à surprendre régulièrement et à publier mieux que prévu en dépassant les prévisions des analystes. Le second critère est la révision à la hausse du consensus des analystes sur la dernière année. Plus les analystes revoient régulièrement et fortement à la hausse leurs attentes, plus le score est élevé.

La combinaison de ces deux facteurs est très important pour une entreprise de croissance car il est fréquent que quand une entreprise dépasse les attentes un trimestre, elle risque de le faire aussi les suivants. Les analystes révisent donc leurs prévisions à la hausse, ce qui généralement entraîne une hausse du prix. Les bonnes valeurs de croissance arrivent souvent à surprendre positivement, ce qui est un signe majeur de leur bonne santé.


Beta

Ce score note la volatilité de l’entreprise et sa corrélation avec les mouvements de son indice de référence. Plus le beta est élevé, plus l’entreprise est volatile et corrélée à son indice, et donc plus le score est faible. L’objectif est d’avoir des actions les moins corrélées possibles à leurs indices, ce qui permet lorsqu’une est en baisse d’être rattrapée par une qui est en hausse.
Ce score sert simplement à optimiser le ratio performance/risque du portefeuille.


J’ai donc totalement retiré du screener les scores Value et Rendement du dividende dont les corrélations étaient négatives avec la performance. Autrement dit, plus ces scores étaient élevés et plus la performance était mauvaise !

J’ai également retiré le score Confiance car jugé trop subjectif, lié aux émotions et non factuel.
 

Score global


Le score global est la moyenne de tous les scores décrits précédemment, avec des pondérations propres à chacun (qui resteront à ma discrétion). Il note donc de manière totalement factuelle et objective la qualité de l’entreprise en question. Plus le score est élevé, plus l’entreprise en question a de bons fondamentaux et est un « champion » de la croissance.




On peut voir que lorsque l’on combine tous les critères, la corrélation entre le score global est la performance est plutôt bonne avec une pente positive élevée, ce qui est intéressant. La combinaison donne d’ailleurs un meilleur résultat (corrélation et pente) que tous les scores pris unitairement. Le score global représente donc un excellent critère pour classer les entreprises de croissance.



Suppression des étoiles et ajout de la force acheteuse



L’intérêt d’utiliser un screener est d’être factuel et de se baser uniquement sur les chiffres et non sur les aspects émotionnels. On le voit bien d’ailleurs avec les entreprises « piliers » qui sont malheureusement quasiment toutes dans le bas du tableau alors que factuellement tous les calculs indiquent que leur score est mauvais. Comme le disent de nombreux sages de la finance, il ne faut jamais tomber amoureux d’une entreprise. La bourse ne vous le rend clairement pas. Il faut toujours être factuel, et justement l’automatisation des décisions permettent d’éviter tout biais humain.

Les étoiles étaient la définition même d’un attachement émotionnel, preuve de subjectivité. J’ai donc décidé de les enlever et de les remplacer par un indicateur bien plus intéressant : la force acheteuse.





Celle-ci correspond à un Momentum court terme (durée de 2 ans) en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.


Calcul du faire price


Le calcul du fair price à l’instant T n’a pas changé. Il reste basé sur la comparaison de la valorisation actuelle à des ratios historiques comme le PER, le PSR, l’utilisation du min/max 52s… tout en les combinant avec la quantité de trésorerie/dette disponible.



Calcul du fair price 5 ans




C’est là qu’il y a eu un changement dans la formule de calcul. L’ancienne formule était :

Fair price 5 ans = Fair Price actuel + 5 ans de croissance

La nouvelle formule est :

Fair price 5 ans = prix actuel + 5 ans de croissance

Ce calcul considère donc à 5 ans un prix ne tenant pas compte de la valorisation actuelle en supposant que l’entreprise est au juste prix. Il ne tient donc plus compte de la valorisation (hypothèse de marché efficient) et n’utilise que la croissance de l’entreprise.



Calcul du potentiel




Le potentiel reste inchangé dans sa formule :

Potentiel = gain occasionné par 5 ans de croissance + 5 ans de dividendes

Il se calcule par l’écart entre prix actuel et fair price 5 ans. Les résultats ont donc changé puisqu’ils ne tiennent plus compte de la valorisation dans le fair price 5 ans.

 

Conclusion



Voilà pour les modifications. Je trouve le nouveau screener bien plus performant avec un score global qui donne des résultats largement meilleurs qu’auparavant. On pourrait ensuite imaginer pour la sélection de se fixer un score minimum, en dessous duquel l’entreprise ne devrait factuellement pas être conservée. On pourrait par exemple mettre ce seuil à la note de 5/10.

Je pense que c’est la meilleure façon d’utiliser le scoring de manière objective, sans tomber dans des erreurs liées aux émotions.

---------------------------------------

A bientôt.

Dernière modification par MrDividende (05/12/2020 10h19)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mrdividende"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur