Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #551 11/10/2020 21h45

Membre (2018)
Réputation :   79  

Ayant possédé jusqu’à 135K€ de parts de SCPI pendant une dizaine d’année, j’ai vécu les problèmes de liquidité (Eurofoncière 2 dont les parts étaient invendables pendant plus d’un an) et c’est assez anxiogène. Pour la vente des parts en "temps normal" il fallait compter 2 à 3 mois de délai.

Une différence notable entre les SCPI et les REIT est que les SCPI sont en principe pas ou peu endettées (la dette est portée par les acquéreurs de parts). Dans la crise actuelle cela a dû jouer en leur faveur pour leur chance de survie par rapport aux REIT.

Dernière modification par Pancake (11/10/2020 21h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#552 12/10/2020 18h48

Membre (2018)
Réputation :   55  

Bonsoir M. Dividende,

Je ne doute pas de la réflexion que vous avez pu avoir. Vous avez surement raison de plus miser en bourse qu’en SCPI étant donné votre age, vos objectifs et votre capacité d’emprunt.

On peut considerer votre investissement comme viable, à partir du moment où vous avez envisagez les "problèmes potentiels" et que vous avez prévu des portes de sorties.

Il est vrai que pour les SCPI c’est plus "obscurs" car c’est actualisé tous les ans. Je ne sais pas si on peut déja avoir un aperçu de leur futures cotes. Il ne faudrait avoir avoir un coup de bambou avec une forte décote du jour au lendemain.

A titre perso j’ai quelques SCPI sur Assurance vie pour diversifier mon patrimoine. Je les ai prises sur AV car il parait que c’est plus facilement vendable. Au vu de la crise Covid je vais me renseigner sur la possibilité de les vendre et leurs liquidités (SURAVENIR ET SPIRICA).


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #553 12/10/2020 20h03

Membre (2017)
Réputation :   5  

@Gandolfi pour info, j’ai vendu il y a quelques semaines quasi toutes mes parts de SCPI chez Linxea Spirit, cela fonctionne comme un arbitrage classique d’UC (pas de délai allongé, les parts appartenant à l’assureur)

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #554 13/10/2020 07h54

Membre (2020)
Réputation :   -1  

Bonjour M. Dividende,

Debutant, je suis avec interet toutes vos publications sources d’inspiration.

J’ai une question toute simple,

Pourquoi ne pas mettre les 50 k€ sur votre Pea ou celui de votre conjointe pour bénéficier des avantages fiscaux?

Il y a des etf world éligibles au PEA.

Cordialement,

Dernière modification par JeanBaptiste (13/10/2020 07h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #555 13/10/2020 08h36

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour JeanBaptiste,

L’objectif du montage est de finir le mois avec une mensualité nulle. Pour ce faire, il est nécessaire de vendre chaque mois un nombre de parts d’ETF qui autofinance le crédit. Ce n’est possible que sur CTO comme le PEA est bloqué (moins de 5 ans dans mon cas, et même après 5 ans aucun intérêt de faire un retrait tant que ce n’est pas nécessaire). L’objectif d’un PEA est de maximiser la somme présente sur ce support.

L’avantage du CTO dans ce montage est donc sa liquité (couplé à Degiro qui permet d’investir sur marge si besoin en cas de baisse).

On peut également rajouter quelques avantages marginaux :

- ETF World Physique et non Synthétique
- Possibilité de prendre du World factoriel (Momentum) non éligible PEA

Dernière modification par MrDividende (13/10/2020 08h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#556 13/10/2020 11h45

Membre (2016)
Réputation :   52  

Sur un etf momentum world tel celui d’ishares , la volatilité est de 19% et la perte max (récente) de -31% le tout avec un équivalent PER à 33 (car GAFA et Tesla en tête de gondole)
Ce n’est pas sans risque loin de là surtout si on a en face un prêt à 2%.
Sur le principe de base , je suis d’accord mais le moment de la période d’achat nécessite d’être dans le bon timing…
Effectivement , les rachats au fil du temps atténueront les pertes mais il va falloir tenir.
Il serait possible d’utiliser le market timing pour entrer et sortir du support : faire du momentum sur du momentum smile
Pour les SCPI , entre frais d’entrée, illiquidité et le fait que même ma boulangère et madame Michu en parlent me laisse à penser que c’est surplacé. Je conserve mais n’investis pas.


Think Happy, Dream Big, Do your Best !

Hors ligne Hors ligne

 

#557 14/10/2020 08h21

Membre (2020)
Réputation :   14  

Bonjour,

Votre taux de 2,3% est pas mal, mieux que ce que me propose ma banque pour un crédit équivalent !
Je peux vous demander par curiosité quelle banque vous propose ce taux si ce n’est pas indiscret ?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #558 14/10/2020 08h30

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Nioc38,

Oui le taux est en effet plutôt intéressant (surtout sur 10 ans il est possible de pousser l’emprunt jusqu’à 150k€, donc presque les mêmes possibilités qu’un crédit immo, avec un taux légèrement moins bon).

Il s’agit de ma banque principale (Crédit Agricole IDF) avec laquelle j’ai de bonnes relations.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (14/10/2020 08h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#559 14/10/2020 10h13

Membre (2020)
Réputation :   4  

Bonjour Mr Dividende,

J’ai acheté le mois dernier pour 1K€ de l’ETF IWMO chez degiro. J’avais le choix entre investir en euros (Milan) ou en dollars (Londres ou suisse).

Avec le dollar un peu faible et en prenant l’option qu’il allait remonter dans le futur (conviction personnel car personne ne peut savoir) j’ai décidé d’investir en dollars même avec les frais de change.

De plus les volumes d’échange sont beaucoup plus importants sur Londres que Milan. 

Si vous investissez bien une partie sur ce support savez sur lequel euro ou dollar? Et pourquoi?

Merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #560 14/10/2020 10h42

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Maturin,

En raisonnant ainsi vous faites une erreur, je vais m’expliquer.

L’ETF World est un panier de devises (globalement 65% USD, 8%Japan Yen, 4%GbP, 3%CHF, 10% EUR….).

Que vous achetiez l’ETF en euros ou en dollars, la performance sera totalement identique (sauf si vous prenez un hedge).

-> Si vous l’achetez en euros, en réalité ce n’en est pas. Ça sera simplement la conversation du panier de devises évoqué plus haut en euro suivant la parité du jour. Donc même avec l’ETF en euros, vous subissez les effets de change. Typiquement c’est très visible pour les ETF S&P500 cotés en euros mais qui en réalité sont du dollars convertis chaque jour en euros.

-> Si vous achetez l’ETF en dollar, le prix représente le panier de devises évoqué plus haut converti en dollars. Sauf que votre compte est en euro, donc le montant de vos actifs en dollars seront reconvertis en euros dans le calcul de la performance.

Conclusion : c’est du pareil au même (c’est d’ailleurs souvent mal compris par les investisseurs).

Dans mon cas, je vais partir sur la version en euros (Milan). Pourquoi ?
Simplement pour limiter les frais de courtage car Degiro facture 0,10% de frais de change pour les achats en devises étrangères. En achetant à Milan on évite ce frais supplémentaire. Le gain est faible mais toujours intéressant à prendre.

La question qui est donc à se poser (mais qui aboutit au même résultat aux frais de courtage près) est : voulez vous que cela soit votre ETF qui affiche directement le prix en euros, ou alors un ETF en dollars mais que le courtier vous le convertisse en euros.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (14/10/2020 10h46)

Hors ligne Hors ligne

 

#561 14/10/2020 11h07

Membre (2020)
Réputation :   4  

ok au moins je ne ferai pas l’erreur la prochaine fois, par contre il y a écrit dans le titre de l’ETF iShares Edge MSCI WrldMmtFact et vous vous parlez de hedge pour la couverture des devises.

Il y a donc une différence entre Edge et Hedge?
Sinon il n’y a pas de différence pour vous sur les volumes d’échange avec un risque de fermeture de la cotation de milan si pas assez d’investisseurs dessus?

Je suis retourné sur les tarifs de Degiro et ils sont identiques pour Milan et Londres mais il y a une note qui dit que pour Londres "1Les tarifs mentionnés s’entendent hors Taxe sur les Transactions Financières ou Stamp Duty. " Donc raison de plus d’investir sur Milan?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #562 14/10/2020 11h30

Membre (2013)
Réputation :   21  

En passant par le code ISIN, vous l’avez aussi sur la bourse allemande avec beaucoup plus de volume.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #563 14/10/2020 11h31

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Re Maturin,

Oui Hedged (veut dire couverture sur le change), Edge (je ne sais pas trop ce que cela signifie, probablement que c’est un ETF factoriel).

En tout cas IWMO n’est a priori pas Hedged.

Pour moi la liquidité semble largement suffisante à Milan, donc ce n’est pas problématique.

Concernant la stamp duty, sauf erreur de ma part, elle n’est prélevée que sur les actions en direct (mais je me trompe peut-être).

Dans le doute oui tout pousse à choisir Milan.

Bien à vous.

Edit @PiloteB777: IS3R est coté en dollar donc on perd sur le change en courtage (mais permet d’éviter la stamp duty de Londres).

Edit du premier Edit : en effet PiloteB777 vous avez raison, IS3R est coté en euros. On aurait donc le choix entre IWMO (Milan) ou IS3R (Xetra). Le second est plus intéressant car le volume est plus élevé.

Dernière modification par MrDividende (14/10/2020 14h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#564 14/10/2020 15h37

Membre (2019)
Réputation :   8  

Bonjour à tous, pour ma part chez degiro j’ai de l’IS3R, les frais sont de 2euros fixe plus une part infime de variable ( 0.9e pour un ordre de 4500 e).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #565 14/10/2020 15h42

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour LeSeb06,

Oui, le tarif Degiro pour les ETF est unique (il ne dépend pas de la place de cotation) et est de 2€ + 0,02%.

Source : Grille Tarifaire Degiro

C’est donc très intéressant pour avoir accès à des ETF sur des places exotiques sans payer trop de frais.

Dernière modification par MrDividende (14/10/2020 15h44)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #566 14/10/2020 16h46

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour à tous,

J’ai acheté l’entreprise technologique Danoise NetCompany sur mon PEA il y a quelques jours (déjà en PV d’une dizaine de pourcents, cela fait toujours plaisir). En voici une petite analyse rapide car je trouve que cette entreprise est très prometteuse, et sera potentiellement l’une des grandes entreprises technologiques Européennes dans le futur si elle continue sur cette lancée.
Je propose cette analyse car cette entreprise est silencieuse, relativement méconnue, et que personne d’autre ne semble l’avoir en portefeuille sur le forum (mais je fais peut-être erreur, donc si quelqu’un la possède aussi je suis preneur de retour d’analyse) !

Son business est de fournir du conseil et de proposer des aides à ses clients dans les domaines de la numérisation, de la relation client, dans la gestion des données…

Son introduction en bourse est relativement récente (environ 3 ans) mais représente déjà une capitalisation boursière de presque 5 milliards de dollars (on est donc sur une MidCap) avec un cours de bourse qui a triplé depuis l’introduction.



Sa croissance sur les dernières années est d’environ 15-20% par an, et le Managment confirme qu’elle devrait continuer sur la même lancée dans les années à venir.

Elle est rentable depuis son introduction en bourse avec une marge nette actuelle de 17%, et qui devrait continuer d’augmenter pour attendre environ 20% dans les prochaines années.

Ses principaux clients sont pour le moment situés dans les Pays du Nord ~80% du CA (Danemark et Norvège principalement) ainsi qu’au UK ~15% du CA. Elle va chercher dans le futur à confirmer sa position de leader dans ses marchés principaux, ainsi que de continuer son expansion géographique.

Sa particularité est d’avoir un carnet de commande relativement résilient car ses clients sont répartis à 50% entre du public (des pays, des administrations…) et à 50% dans le privé (des entreprises).

Son bilan financier est très sain, puisque l’entreprise devrait passer avec un statut de trésorerie nette l’année prochaine. Cela pourrait lui permettre de faire des acquisitions, des investissements, ou de s’endetter si besoin pour croître encore plus rapidement (sur une base de 15-20% de croissance annuelle, pourquoi s’en priver).

D’un point de vue valorisation, l’entreprise est assez chère (PER dans un an glissant d’environ 45 et EV/EBITDA d’environ 30).
Néanmoins, cette valorisation me semble correcte pour le secteur (en pleine croissance) et en tenant compte de la solidité du dossier (bilan et fondamentaux).

Voici un petit récapitulatif des scores que mon Screener attribue à l’entreprise :



Elle se classe actuellement 5/62 dans le screener avec un très bon score global, un gros potentiel de performance à 5 ans, et une valorisation proche du Fair Price calculé.

Dernière modification par MrDividende (14/10/2020 16h58)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #567 14/10/2020 18h55

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

C’est effectivement une entreprise avec un beau potentiel. Un de mes piliers pour le "zen investing" est un track record un peu plus long (ce qui exclut momentanément des fusées du type Netcompany ou Palomar) mais j’en comprends tout à fait l’attrait.

Mon seul bémol est que si elle a fait x3 en deux ans et demi, c’est en fait +50% en deux ans puis x2 sur les 6 derniers mois. A voir donc comment le cours progresse sur les 12 prochains mois et si l’entreprise peut maintenir son rythme éffréné.

Pouvez vous préciser comment vous calculez le PER glissant? Sur Bloomberg je vois le PER à 72 à date et des revenus flats sur les 3 derniers trimestres. Est ce que vous vous basez sur la croissance annuelle des deux dernières années?

Historiquement les entreprises Scandinaves se comportent bien en période de troubles économiques mondiaux.

Dernière modification par Liberty84 (15/10/2020 10h46)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#568 17/10/2020 08h30

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Liberty84,

Les données que j’utilise sont toujours celles de ZoneBourse.

Le PER de l’année en cours est estimé à 57. Cependant, la période fiscale de NetCompany va de Février à Février.

Cela signifie donc qu’on a déjà passé 8 mois sur 12 et qu’il faut déjà commencer à regarder les résultats de l’année suivante. Le PER de l’année suivante est estimé à 41. Cela donne globalement dans un an glissant un PER fwd de 45 (c’est moi qui fait le calcul, ce résultat n’est écrit nulle part).

Je trouve que la notion de PER dans un an est plus intéressante que PER de l’année en cours puisque son gros problème est qu’elle ne tient pas compte de l’évolution de la période par rapport à la publication.

Avec le PER de l’année en cours vous allez pricer l’entreprise de la même façon à 11 mois de sa publication qu’à 1 mois. Or 10 mois ce sont écoulés entre les deux (donc presque un an), cela doit forcément se répercuter sur la valorisation.

Dernière modification par MrDividende (17/10/2020 08h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#569 17/10/2020 11h00

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Merci pour votre réponse MrD,

Si le prix de l’action a fait x2 sur les six derniers mois mais que le PER fwd est plus bas que celui de l’année en cours, on suppose donc que les earnings ont plus que doublé (même s’il y a sûrement une prime à la croissance en temps de covid)?

Je n’ai aucune idée de la probabilité, les résultats du q3 dans quelques semaines seront un bon indicateur.

Dernière modification par Liberty84 (17/10/2020 11h03)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #570 01/11/2020 11h16

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bilan du portefeuille Octobre 2020 (32 ème mois de reporting)


Bonjour à tous,

Ce mois d’Octobre n’a pas été très actif pour ma part. Il a principalement été marqué par des événements majeurs comme la deuxième vague de coronavirus en Europe ainsi que les élections US qui arrivent très vite, avec une forte probabilité que le démocrate Joe Biden les remporte.

Dans ce climat d’incertitudes, il faut donc rester méfiant à l’égard des marchés financiers. Comme habituellement, je suis quelqu’un d’optimiste (et je pense donc que la situation s’arrangera à horizon MT), mais à court terme, il est certain que nous avançons dans le brouillard.


Il faut donc faire ses investissements habituels, mais rester méfiant et éviter de faire des apports trop élevés actuellement.

On peut entendre à certains endroit que l’élection de Biden pourrait entraîner une baisse importante des marchés US (parce qu’il est démocrate, qu’il veut augmenter les impôts etc…).

Néanmoins, je pense que c’est une erreur de croire cela. Les intervenants sur les marchés ne sont pas aveugles, ils sont au contraire très instruits et ont tous vus les mêmes sondages que nous avec une victoire fort probable du candidat démocrate. Si Joe Biden gagne, cela ne serait donc pas une surprise pour le marché, et donc à mon sens aucune raison pour que cela baisse car je pense que cette victoire est déjà intégrée dans les cours boursiers.

Je pense à titre personnel que peu importe le résultat des élections, les marchés (surtout Américains) vont continuer leur hausse. Avec les interventions massives des banques centrales, les liquidités sont tellement abondantes qu’il faut bien les investir quelque part. Or les actions sont actuellement la seule alternative (le fameux TINA). Je pense donc qu’à la moindre baisse, les intervenants sur les marchés en profiteraient pour y placer leurs liquidités (et on assisterait donc à un rebond rapide, comme en Avril).

Dans cet environnement de marché, j’ai donc décidé pour le moment d’établir une politique d’achats et de renforcements bien précise :

1)Les marchés sont redevenus très chers, je vais donc essayer dans le futur proche de renforcer la composante plus « value » du portefeuille. Je compte donc essayer de renforcer les actions qui ont des PER < 30 et qui me semblent donc sur des valorisations raisonnables (je parle ici d’appliquer de la value sur ma composante croissance/qualité, et non de la value au sens large avec des entreprises décotées car je n’y crois pas).
J’ai donc plusieurs actions dans le viseur comme Euronext, Deutsche Borse, Novo Nordisk, Iberdrola, Blackrock, Comcast, Disney, UnitedHealth Group…


2)Le risque d’une seconde vague importante et de re confinement long étant très élevé, je pense renforcer dans les semaines à venir les secteurs résilients comme la santé et l’alimentation (en essayant également de rester dans mes objectifs de PER).
J’ai en tête Procter & Gamble, PepsiCo, Church & Dwight, Becton Dickinson, Stryker Corp, Johnson & Johnson…

Mise à jour du portefeuille


----------------------------------------------------------------------------------------------

Santé : Sanofi, Essilor, Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Biomérieux, Philips, Genmab, Johnson & Johnson, Medtronic, Stryker Corp, Becton Dickinson, Abbott Laboratories, ThermoFisher Scientific, Edwards LifeSciences, Idexx Laboratories.

Finance : Adyen, Worldline, Euronext, Sofina, Edenred, Blackrock, Visa, S&P Global, Intercontinental Exchange, Paypal Holdings, UnitedHealth Group, MSCI.

Industrie : Vinci, Air Liquide, Schneider Electric, Wolters Kluwer, IMCD, Roper Technologies, Fastenal Company.

Technologie : Dassault Systèmes, Teleperformance, ASML Holding, Prosus, Pharmagest Interactive, Esker, Solution30, Nemetschek, JustEat Takeaway.com, NetCompany, Automatic Data Processing, Accenture, Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook.

Consommation non cyclique : L’Oréal, Pernod Ricard, Heineken, Robertet, CHR. Hansen, PepsiCo, Procter & Gamble, Mondelez International, McCormick, Church & Dwight, Costco Wholesale.

Consommation discrétionnaire : LVMH, Hermès, McDonald’s, Starbucks, Domino’s Pizza, Home Depot, Nike.

Energie : -

Utilities : Veolia, Neoen, Elia Group, Atmos Energy, NextEra Energy, Waste Management.

Telecom : Comcast, Walt Disney, Netflix.

Immobilier : Orpéa, Realty Income, American Tower, Crown Castle Int, Digital Realty, Equinix, CoStar Group.




----------------------------------------------------------------------------------------------




Valeur totale du portefeuille : 103 560€

----------------------------------------------------------------------------------------------

Vente 


rien

Achat


NetCompany : Analyse de l’entreprise dans ce message.

Chr. Hansen : Entreprise Danoise qui est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication d’ingrédients, d’arômes et de compléments pour l’industrie agroalimentaire.

Elle produit notamment des ingrédients nutritifs à base d’enzymes pour l’alimentation animale et infantile, ainsi que des compléments médicaux.

Il est prouvé par de nombreuses études que la prise régulière de probiotiques permet de rester en meilleure santé, je pense donc que ce genre d’entreprise a beaucoup d’avenir dans l’environnement actuel.

Les marges de l’entreprise sont élevées et la croissance régulière (7-8% par an en moyenne) avec un business qui me semble très résilient et porteur.

L’entreprise est chèrement valorisée (mais dans la norme du secteur avec ses concurrents comme Symrise, Robertet) mais j’ai essayé de l’acheter dans un creux de marché ce mois-ci.

Fastenal Company : Cette entreprise est l’un des leader Américain dans la distribution de matériel industriel en retail comme des équipements de protection, des pièces de montage (vis, écrou, boulon…), du matériel électronique…

Je l’ai acheté pour augmenter mon exposition au secteur industriel tout en respectant mes critères (croissance, rentabilité, qualité du bilan…).

Le business n’est pas très sexy mais relativement profitable et pas trop dépendant des cycles économiques. En effet, l’aspect retail se porte toujours mieux lors de périodes de récession et certains aspects liés à la construction et au bricolage sont souvent des impératifs (cela ne nous amuse pas toujours de faire des réparations mais souvent nous n’avons pas le choix…).

La croissance de l’entreprise est relativement élevée pour le secteur (7-8% par an en moyenne, avec une progression des résultats même cette année de l’ordre de 5%). Elle est d’ailleurs cotée au Nasdaq.

Son bilan est également très sain puisque l’entreprise n’a quasiment aucune dette long terme.

Renforcement



Solutions 30, Orpéa, Crown Castle, American Tower, Intercontinental Exchange, UnitedHealth Group.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Performance du portefeuille cette année


Voici l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :



Performance du Portefeuille depuis Janvier 2020 : -8.71%.
Performance du MSCI World depuis Janvier 2020 : -5.68%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2020 : -22.30%.
Performance du S&P500 depuis Janvier 2020 : +0.37%.

Une nouveauté apparaît ici dans le reporting. J’ai eu l’idée de rajouter un nouvel indicateur qui suit l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).



On constate que de Janvier 2019 à environ Mai 2020 (période sur laquelle j’étais concentré uniquement sur des valeurs à dividendes et quasi exclusivement Françaises), l’écart est en augmentation quasi constante. Cela signifie que la sous-performance du portefeuille ne faisait qu’augmenter dans le temps. C’est intéressant car cela montre bien que d’appliquer une stratégie dividende trop tôt ainsi que d’éviter les US et de sur-exposer la France est très défavorable sur la performance. La leçon est retenue !

À l’inverse, depuis le mois de Mai ma stratégie d’investissement s’est focalisé sur une sélection d’actions de qualité et de croissance en intégrant une part non négligeable d’entreprises Américaines dans mon portefeuille (~50%). C’est intéressant car on constate que depuis cette date le portefeuille rattrape progressivement son retard puisque la courbe d’évolution relative change de tendance et commence enfin à partir vers le haut. Il est évidemment bien trop tôt pour en tirer des conclusions, et l’avenir nous dira comment cela évolue dans le temps. Mais c’est tout de même encourageant.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Dividendes


Comme expliqué dans ce message, je calcule maintenant une rente fictive basée sur 3.5% de mon capital avec une moyenne glissante de 3 mois. Voici le résultat obtenu depuis Mai 2018 :



La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 305€.
Le seuil des 300€ par mois vient d’être dépassé !

----------------------------------------------------------------------------------------------

Pour terminer, voici les dernières entreprises en Watchlist :

Europe : Novo Nordisk, Coloplast, SimCorp, Hexagon, Adidas, Deutsche Borse, Kerry Group, Cellnex, Iberdrola, Alfen, Symrise, Tomra Systems, Sweco, GN Store Nord, Essity, JDE Peet’s.

Us : Copart, Estée Lauder, Pool Corporation.

----------------------------------------------------------------------------------------------

A bientôt.

Dernière modification par MrDividende (01/11/2020 11h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#571 01/11/2020 11h52

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Bonjour MrD et merci pour le suivi!

J’ai deux questions sur la méthode de suivi. Il y a quelques messages de cela, vous aviez expliqué avoir ~7k de PV pour une valeur de portefeuille de ~100k, avec une amélioration de la performance depuis mai et la stratégie croissance. Vous indiquez également être à -8% cette année.

Du coup, pouvez expliquer comment vous calculez la valeur de part (~115?) dans le premier graphique?

Et dans le deuxième graphique sur la rente fictive en dividendes, si j’ai bien compris, la rente est basée sur le montant du portefeuille et c’est essentiellement l’ajout d’apport qui accroit le montant pour l’instant. Du coup, votre investissement boursier est un peu comme un contrat de capitalisation? Il serait intéressant d’avoir le sous total apport/PV pour ouvrir une bonne bouteille quand les PV dépasseront l’apport!

Dernière modification par Liberty84 (01/11/2020 11h53)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#572 01/11/2020 12h01

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

Bonjour Liberty84,

La valeur de part démarre au 1er Janvier 2019 dans le suivi, et pas à cette année. Ma performance 2019 était d’environ 25%, donc avec le -9% de cette année on retombe bien sur une part à 115€.

Et dans le deuxième graphique sur la rente fictive en dividendes, si j’ai bien compris, la rente est basée sur le montant du portefeuille et c’est essentiellement l’ajout d’apport qui accroit le montant pour l’instant. Du coup, votre investissement boursier est un peu comme un contrat de capitalisation. Il serait intéressant d’avoir le sous total apport/PV pour ouvrir une bonne bouteille quand les PV dépasseront l’apport!

En effet, pour le moment l’impact des apports est largement supérieur à l’impact de la performance. Mais c’est assez logique quand la taille du portefeuille est petite car l’apport mensuel (~1500€) représente une part non négligeable du portefeuille.

Plus sa taille va augmenter et plus le poids de l’apport sera faible. Ainsi, la rente simulée à 3,5% ressemblera davantage à l’évolution de la part (donc fluctuante et en baisse lors de creux de marchés).

La taille actuelle de mon portefeuille (~100k€) commence progressivement à devenir critique via cet aspect puisqu’elle représente presque 7 ans de versement.

Dernière modification par MrDividende (01/11/2020 12h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#573 01/11/2020 12h12

Membre (2018)
Top 100 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   259  

Merci bien pour votre retour, je comprends vos points, je voulais juste être sûr de ne rien avoir loupé.

Je pense effectivement qu’avec la nouvelle orientation "croissance équilibrée" et un beau portefeuille diversifié, à terme les PV dépasseront l’apport.

Dernière modification par Liberty84 (01/11/2020 12h19)


“It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.” M.Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#574 01/11/2020 12h18

Membre (2019)
Réputation :   99  

Bonjour MrDividende,

Dans le même thème (et désolé si vous avez déjà répondu à la question), pourquoi faire démarrer le suivi arbitrairement au 1er janvier 2019 et pas depuis la création de ce dernier puisque vous en êtes au 32ieme mois de reporting?

Ça donnerait peut être une bonne indication après 2ans et demi des tendances (impact de l’adaptation de votre stratégie, comparaison sur un temps plus long vis à vis d’un ETF monde etc..), sachant que 2019 a été une année ultra haussière et 2018 un peu plus compliquée?

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#575 01/11/2020 12h28

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   600  

@Selden & Liberty84 : J’avais déjà expliqué pourquoi dans un message plus ancien (mais que je ne retrouve malheureusement plus).

Je ne calculais pas la performance de mon portefeuille au cours de mes premières années de bourse 2017-2018 car je n’avais pas vraiment de stratégie en place, je faisais beaucoup d’A/R et surtout que je n’avais pas conservé les données pouvant remonter aussi loin dans le passé (je raisonnais surtout en gains d’euros par transaction).

J’ai démarré le suivi en Janvier 2019 car c’est globalement le moment où j’ai pu rassembler assez de données pour faire un suivi propre et que je m’étais décidé sur une stratégie à suivre (Dividend Aristocrats).

Ce qui m’intéressait au début (principalement 2018) était surtout le flux de dividendes, donc je ne notais que le cash-flow reçu et non l’évolution de la performance du portefeuille. Mais en ordre de grandeur mon portefeuille était à 100% Français en 2018 et a suivi grosso-modo le CAC40.

Le problème de remonter trop loin dans le passé est que l’on se traîne visuellement un malus de performance dû à ses erreurs mais qui ne correspond plus forcément avec la stratégie actuelle.  Je vais continuer de garder le début à 2019 pour les reporting (et pas mai 2020 par exemple pour me rappeler que j’ai commis des erreurs et ne pas les oublier), mais ce qui m’intéresse surtout maintenant est la performance que réalisera le portefeuille dans le futur avec la stratégie que j’adopte maintenant.

Dernière modification par MrDividende (01/11/2020 12h48)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de mrdividende"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur