Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 13/12/2020 15h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

mafo a écrit :

Bonjour,

certains étudiants ont été tellement vexés qu’ils se sont plaints à leurs parents de "méthodes humiliantes"….

Pour info, seuls 4 ou 5 étudiants avaient su écrire correctement "champêtre", la majorité d’entre eux ignorant même la signification de ce mot.

Mafo

Tout est dit. La ou les étudiants des populations émergentes auraient vu le moyen d’identifier et ensuite de combler une lacune, ces personnes y voient une humiliation. Cette idéologie, empêche toute remise en question et toute ouverture de voie vers le progrès.

Pendant très longtemps, j’ai eu des craintes quant à mon avenir professionnel. Des craintes de voir des petits jeunes, plus compétents, plus instruits, plus courageux,  brefs meilleurs et moins couteux que moi, venir me prendre ma place.
Mais depuis quelques années, je me marre. J’ai même été recruté dans une entreprise cotée au CAC40 (en provenance d’une entreprise qui fut cotée au Dow Jones), pour venir augmenter la moyenne d’âge de l’organisation. En effet, les recruteurs et le manager de l’équipe (plus jeune que moi), ne se sont pas cachés qu’ils ne trouvaient personne en interne chez les "plus jeunes" qui soient capables de prendre ce type de poste, ou qui soient capables d’évoluer et d’être accompagnés vers ce type de poste ! Le niveau de recrutement est quand même BAC+2 / +4 / +5 !
Le prochain recrutement dans l’organisation et dans l’équipe, sera même une personne de plus de 50 ans, elle va arriver dans quelques semaines.
A vous les vieux, l’avenir est grand ouvert smile

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#152 13/12/2020 16h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

> Kabal,

En classe de 6ème, à 10 ans, on ne cherche pas vraiment à nuancer / interpréter une notion et encore moins à polémiquer dessus. On cherche à leur faire comprendre simplement la notion.

Dans n’importe quel dictionnaire, laïc signifie "indépendant de toute religion, neutre en matière religieuse". On se contente de leur expliquer et s’ils ont compris le principe (plutôt que de voir dans les copies : "ils n’entrent pas car ils n’ont pas de masques"), c’est déjà très bien ;-).

La laïcité au collège, ce n’est pas l’interdiction TOTALE de toute religion (proposition 1).
C’est justement totalement le contraire, à savoir l’acceptation de toutes les religions (que peuvent avoir les élèves dans leur vie privée), à condition que chaque individu respecte la neutralité religieuse.

C’est étonnant que vous affirmiez que, pour vous, les 3 propositions sont exactes.

Dernière modification par maxicool (13/12/2020 16h13)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#153 13/12/2020 16h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Maxicool,

Comme ça m’a intrigué, je me suis essayé à votre QCM (je trouvais l’exercice sympa) et voici mes réponses :

L’interdiction totale des religions à l’école > OUI
je l’interprète comme l’interdiction de manifestations/pratiques religieuses à l’école (notamment, interdiction de tous signes ostentatoires) > ça me semble entrer dans le concept de laïcité (bon, peut être avec un chausse-pieds)

Le respect de l’égalité et de la fraternité > OUI
Je me réfère à la charte de la laïcité produite par l’EN, ça me semble être une bonne réponse, non?

[url=https://www.education.gouv.fr/bo/13/Hebdo33/MENE1322761C.htm a écrit :

charte de la laïcité, Education Nationale[/url]] La laïcité permet l’exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général.

La neutralité de l’école face aux religions > OUI
La réponse la plus en phase / claire.

J’espère ne pas avoir un zéro pointé smile

Dernière modification par carignan99 (13/12/2020 16h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#154 13/12/2020 16h43

Membre
Réputation :   39  

Maxicool,

Dans votre exercice 3, je pense que votre élève a pensé que la consigne était : entourer "la" ou "les" (les déterminants) dans les réponses :)

Très drôle mais effectivement pas très rassurant sur le niveau actuel :)


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #155 13/12/2020 16h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

J’ai bien ri avec la copie où l’élève entoure "LA" bonne réponse, on dirait une histoire de Toto smile

Je me demande si ça ne reflète pas aussi une certaine adaptation au bullshit auquel ces élèves sont de plus en plus soumis. On peut parler des niveaux, mais que dire des programmes ? On dirait qu’ils servent de plus en plus de véhicule à une idéologie, plutôt qu’à instruire l’élève. Si à 10 ans j’avais eu cet énoncé en face de moi, avec l’image ridicule et la question tendancieuse, mon côté troll aurait peut-être abouti a une réponse non conforme. D’autres comme cet élève qui entoure les LA, semblent suivre mécaniquement les consignes qu’ils lisent en diagonale car ils n’en ont rien à faire.

Quand on voit l’engouement pour Harry Potter, qui se lit comme une "school story"* du siècle passé, on se demande si c’est seulement pour le côté fantastique ou bien si ces bouquins n’étanchent pas virtuellement une soif d’émulation, élitisme, et de conséquences réelles que les progressistes ont soigneusement remplacé dans la vie réelle par des gommettes de couleur et une absence totale d’autorité. Quand j’avais 7 ans, j’aurais pris l’adulte qui cherchait à négocier avec moi au sujet d’un caprice pour un faible d’esprit. A partir de là, c’est dur d’avoir du respect, et plus encore d’avoir de l’admiration.

(*) pour le plaisir : une analyse du genre par Orwell : George Orwell: Boys’ weeklies

Dernière modification par doubletrouble (13/12/2020 17h28)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

En ligne En ligne

 

#156 13/12/2020 17h19

Membre
Réputation :   86  

GillesDeNantes a écrit :

Pour la prétendue dégradation du "vocabulaire", je ne la vois pas. Des mots en remplacent d’autres ("frigo" remplace "réfrigérateur" comme traduction de "larder"), c’est une adaptation du texte à une époque où les garde-mangers sont très généralement électrifiés. Mais je ne vois pas la régression que d’autres perçoivent ici.

Je crains, GillesDeNantes, que vous ne la voyiez pas parce que vous n’êtes pas sur le terrain.

Je sais bien que les enseignants se plaignent du déclin de leurs élèves, à tous égards, depuis l’antiquité (je ne pense pas uniquement, et pas non plus spécialement à Socrate).

Mais des données empiriques me permettent d’observer que le niveau en grammaire et en orthographe des étudiants de classes préparatoires s’est littéralement effondré en une dizaine d’années.

Or, cet effondrement n’est que le prolongement de celui qui se produit dans le secondaire.

Dernière modification par Ours (13/12/2020 17h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#157 13/12/2020 17h23

Membre
Réputation :   66  

Proposition d’un petit QCM dans le genre de celui proposé plus haut.

La ou les causes de baisse du niveau scolaire en France sont dues: (plusieurs choix possibles)
a) à la baisse des budgets de l’Education Nationale.
b) à la baisse du niveau des élèves.
c) à la baisse du niveau des enseignants.

Hors ligne Hors ligne

 

#158 13/12/2020 17h31

Membre
Réputation :   86  

Les trois facteurs que vous recensez contribuent au déclin, Bluegrass, et c’est un cercle vicieux.

Je ne pense pas, toutefois, que l’on puisse limiter l’analyse à cela. La situation est plus complexe, comme toutes les évolutions des sociétés humaines. Il faut en effet se demander pourquoi les budgets baissent - et pourquoi le niveau des élèves et celui des enseignants baissent aussi.

Et il faudrait un bon moment pour faire le tour de ces questions.

Hors ligne Hors ligne

 

#159 13/12/2020 17h32

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

> Carignan99

L’interdiction "TOTALE", non.
Chaque élève est libre d’avoir sa propre religion, il peut croire ou ne pas croire. On ne va pas interdire l’accès aux établissements scolaires aux élèves chrétiens, musulmans, ou autres, sous prétexte qu’ils ont une religion.   
L’interdiction des signes ostentatoires, oui par contre !

Voir la charte de la laïcité.

Article 3
La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d’autrui et dans les limites de l’ordre public

Article 8.
La laïcité permet l’exercice de la liberté d’expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l’École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions.

--

> Eichan

Et oui ! C’est vache en plus, il y avait un piège… Il n’y avait pas de LES à entourer.
Trop "relou" les profs :-).

--

> Doubletrouble

De mon côté, j’ai plutôt failli pleurer quand j’ai vu cette réponse…

Comme cet élève qui entoure les LA, semblent suivre mécaniquement les consignes qu’ils lisent en diagonale car ils n’en ont rien à faire.

Oui, ils s’en fichent sans doute un peu. Et en sus, ils ne lisent pas les consignes à 100%.
Et pour l’orthographe ou le vocabulaire, c’est la même chose ;-)
 
C’est quand même la misère lorsqu’on en arrive à ce point là…

Dernière modification par maxicool (13/12/2020 17h34)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#160 13/12/2020 18h23

Membre
Réputation :   66  

maxicool a écrit :

Comme cet élève qui entoure les LA, semblent suivre mécaniquement les consignes qu’ils lisent en diagonale car ils n’en ont rien à faire.

Ça me rappelle une anecdote lorsque j’étais en 6ème, il y a plus de 45 ans, en contrôle d’histoire sur l’Egypte ancienne, il y avait des phrases avec des mots absents à compléter. Les mots à compléter étaient remplacés par des tirets.
Le prof m’avait surpris en train de compter les tirets (pensant qu’ils représentaient le nombre de lettres constituant le mot manquant) et s’était moqué de moi. wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #161 13/12/2020 18h35

Membre
Réputation :   32  

InvestisseurHeureux a écrit :

DoctusMonkey a écrit :

Il y a toujours l’attrait dans la population pour le top 50 - quitte à oublier ce qu’on mesure pourvu qu’on ait un classement. A partir duquel - et notre hôte n’y échappe pas - on pourra se conforter dans ses idées et enfourcher ses chevaux de bataille préférés.

Je vais parler de ce que je connais à savoir les mathématiques.

Vous avez raison, j’ai un biais, un proche enseigne les mathématiques en lycée. Son ressenti est que le niveau est en forte baisse depuis le début des années 2000.

Du coup cette synthèse me semblait confirmer le terrain.

Mais ce n’est pas nécessairement incompatible avec nos médailles de Fields : les filières d’élites françaises sont toujours là.

Et peut-être qu’au final, la spécificité française d’enseignement des mathématiques à laquelle vous faites allusion permet aux meilleurs de devenir meilleurs, mais dans le même temps, empêche aux autres d’apprendre les basiques ?

IH, on est d’accord sur le diagnostic: le niveau en France baisse y compris en mathématiques.
Par contre, à mon avis, ces tests n’ont pas grande valeur.
S’il s’agit de la maîtrise des quatre opérations et du calcul de pourcentage ( je caricature un peu), il y en a peut-être qui s’en sortent mieux que nous, mais quand on voit le niveau moyen d’un élève de 18 ans en mathématiques en Angleterre ( sept ans de qcm) ou aux usa (où on frise l’indigence), il s’agirait de sauver chez nous ce qui peut encore l’être de l’ancien système au lieu de s’appuyer sur ces tests pour justifier de nouvelles aberrations.

Il y a maintenant un consensus pour identifier les années 78-82 comme la période où les élèves ont passé le ’meilleur’ bac; depuis c’est la lente abdication des contenus… auxquels participent ces tests foireux qui sont largement indigents intellectuellement.

Hors ligne Hors ligne

 

#162 13/12/2020 22h02

Membre
Réputation :   44  

Ce que je trouve navrant, et caractéristique d’une lacune culturelle, c’est la confusion ou la réduction des maths au calcul. Bien sûr que le calcul est indispensable, mais les maths c’est autre chose, c’est l’invention de concepts, l’intuition puis l’exploration rigoureuse de leurs relations.
Et certes il y a parfois interaction entre concepts et calcul, il semble que les jeunes (ou certains ?) ne connaissent plus des astuces parfois sous-tendues par des identités remarquables. Combien de fois la fille qui sert le pain fut ébahie parce que j’avais totalisé les prix des articles avant qu’elle ait entré le tout sur sa caisse. Ce n’est pas pour faire le fier, mais ramer pour faire 143 + 97 (exemple au hasard), n’est-ce pas une sorte d’infirmité ?

Hors ligne Hors ligne

 

#163 13/12/2020 22h23

Membre
Réputation :   39  

Aller, pour positiver un peu (en tant que papa un minimum impliqué dans l’éducation et l’instruction de mes enfants) :
dites-vous qu’avec la baisse du niveau moyen, il sera de plus en plus simple pour vos enfants de se retrouver dans le peloton de tête et in fine dans les filières sélectives de leur choix.


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

#164 31/01/2021 12h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Un lycée de ma région, où travaille la belle soeur d’un ami, a réalisé un test Covid de grande ampleur, jeudi et vendredi passé (28 et 29 février).



- Cité scolaire collège + lycée + école primaire de 3000 élèves
- 1100 élèves au lycée
- 1475 élèves au collège
- 500 élèves environ à l’école

- 40 élèves positifs pour l’instant (résultats partiels)
- Soit 1,33% de cas positifs

On est loin des 0,10% fièrement avancés par le ministre !
Quand on teste plus massivement, on en trouve des cas (sans doute sans symptômes)…


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#165 31/01/2021 14h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

98%+ non positifs et avec un taux de 1,33%, il n’y a manifestement pas eu d’implications sanitaires graves (enfin en tout cas aucun relaté dans l’article), ce qui suggère que les mesures prises dans l’établissement sont efficaces. Par ailleurs la Direction semble avoir pris une décision raisonnable et raisonnée.

En somme, pas d’hystérie, une gestion dépassionnée, des décisions prises au niveau local … et pas de polémique (apparente). Je trouve ça plutôt positif et apporte (amha) un rayon d’optimisme (dans les circonstances).

Dernière modification par carignan99 (31/01/2021 14h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#166 31/01/2021 14h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Oui, rien de dramatique, effectivement !
Il faudra attendre les résultats complets pour avoir un avis objectif.


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #167 15/02/2021 19h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Il parait que les variants sont plus contagieux que le virus initial, qu’ils concernent cette fois autant les enfants que les adultes !

C’est pour cela que l’EN vient (à nouveau) de modifier le protocole sanitaire, en catimini, juste avant le départ en vacances de la zone A, en modifiant une partie des questions / réponses.



L’objectif de l’EN n’est pas sanitaire (protéger les enfants et leurs familles et les adultes présents dans les établissements) mais idéologique (maintenir les établissement ouverts "quoiqu’il en coûte" pour soutenir l’économie). Pourquoi ne pas le dire clairement ?

Il y a 15 jours, tout cas (unique) de variant anglais dans une classe entrainait sa fermeture.

Sauf que depuis, 1599 classes et 103 établissements scolaires ont fermés. Alors que la semaine précédente, le ministère ne comptabilisait que 934 fermetures de classes, avant le début des vacances scolaires de la zone A. Soit une progression de 71% sur une semaine !

C’était "beaucoup trop", c’est mauvais pour la communication, ces chiffres vont à l’encontre de l’idéologie du ministère. Et hop, par un tour de passe-passe, problème réglé ! ;-)

L’objectif est bien de laisser le maximum de classes ouvertes pour que les parents soient tranquilles et puissent aller travailler (but idéologique), et non pas d’enrayer le nombre de contaminations (but sanitaire).

Dernière modification par maxicool (15/02/2021 19h40)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#168 15/02/2021 20h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Je croyais que laisser les écoles ouvertes poursuivait deux objectifs :
- Éviter autant que peut se faire les dégâts scolaires et sociaux qu’entrainent leur fermeture
- Un but économique : permettre aux parents d’aller bosser (faut bien bosser pour ensuite payer les salaires etc…)

Je n’ai pas compris où serait le but idéologique?

Dernière modification par carignan99 (15/02/2021 20h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#169 15/02/2021 20h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Je pense que le but "idéologique" correspond à votre but "économique" dans ce cas :-).

Mais le but affiché en grand sur le site de l’EN dans la section Covid, c’est :

"Afin de garantir la protection des élèves et des personnels, un protocole sanitaire renforcé s’applique dans les écoles et les établissements scolaires".



C’est quand même rigolo (ironie) de parler d’un "protocole sanitaire renforcé" alors qu’il vient juste d’être allégé, pour tendre vers le but économique - ou idéologique - (indiqué nulle part dans cette section)…

Dernière modification par maxicool (15/02/2021 21h06)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#170 15/02/2021 23h55

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2352  

Désolé Maxicool, mais je ne vois aucun "objectif idéologique" dans cette évolution. J’y vois juste le fait que,  le 12 février, on dispose de plus d’informations que le 1er février, ce qui permet de prendre des mesures plus précises et affinées.
Et il devrait en être de même pour chacune des prochaines évolutions du protocole sanitaire, dans les écoles comme ailleurs.

Par contre, dans votre réaction, je perçois des choses, que d’aucun pourrait qualifier un peu d’idéologie. Tout du moins si d’aucun considérait une attitude de défiance, de soupçon, etc. avec une once de préjugé, mais neanmoins assez systématique (cf vos autres messages), sur les intentions de l’EN ou du gouvernement, comme idéologique.
D’aucun pourrait aussi y percevoir un peu de nombrilisme, car les écoles ne sont pas le seul endroit où s’applique un protocole sanitaire, qui évolue avec le temps, au fur et à mesure que les connaissances et que la situation évolue, et qui s’efforce de tenir compte (même si c’est imparfaitement) de l’ensemble des impacts sur l’ensemble de la société.

Mais je ne suis pas qualifié pour évaluer la pertinence de ce "protocole renforcé" (sans doute en comparaison du protocole en vigueur dans d’autres lieux, par ex à la maison), et la seule manière de l’évaluer me semble être de compter les cas déclarés, les hospitalisations  les réa, et les décès, pour cause de Covid-19 au sein de l’ensemble des écoles (et de comparer aux chiffres de la population ne fréquentant pas les écoles, à iso-age et  autres facteurs aggravants).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#171 16/02/2021 19h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Bonsoir GBL,

je me suis longtemps demandé si j’allais vous répondre. Mais après réflexion, je me lance quand même… Désolé GBL.

J’y vois juste le fait que, le 12 février, on dispose de plus d’informations que le 1er février, ce qui permet de prendre des mesures plus précises et affinées. Et il devrait en être de même pour chacune des prochaines évolutions du protocole sanitaire, dans les écoles comme ailleurs.

De quelles « nouvelles » informations disposons-nous depuis le 1er février ?

INFO n° 1 - Que les cas positifs liés aux variants anglais, sud-africains ou brésiliens (variants plus contagieux et touchant davantage les enfants selon l’ensemble des spécialistes) ont augmenté.
Je vous donne quelques sources (qui ne sont PAS des préjugés comme vous l’affirmez)…

POINT EPIDEMIOLOGIQUE du 28.01.2021

La découverte de variants du SARS-COV-2 plus contagieux a conduit à mettre en place les études nécessaires à l’évaluation de leur degré de diffusion sur le territoire. Afin d’établir une première cartographie, le CNR Virus des infections respiratoires (Laboratoire associé de Lyon) et Santé publique France, en lien avec l’ANRS Maladies Infectieuses Emergentes, ont proposé à tous les laboratoires de biologie médicale (LBM) publics et privés de transmettre, pour confirmation par séquençage, les échantillons avec un résultat de RT-PCR suspectant un variant rendu les 7 et 8 janvier.
135 laboratoires (+46 par rapport aux résultats préliminaires présentés en S02), répartis sur 12 régions de France métropolitaine, ont participé à cette enquête.
Cette première enquête Flash a permis d’estimer que les variants 20I/501Y.V1 étaient responsables de 3,3% des cas de COVID-19 diagnostiqués par RT-PCR en France au moment de l’enquête (soit environ 4 200 cas en semaine 01 parmi l’ensemble des cas rapportés dans SIDEP) avec une présence hétérogène sur le territoire national pouvant varier de 0,2% en Bourgogne-Franche-Comté à 6,9% en Île-de-France.

--

POINT EPIDEMIOLOGIQUE du 04.02.2021

Suspicion de variants pour 14% des tests RT-PCR positifs criblés le 27 janvier
L’apparition de variants du SARS-COV-2 plus contagieux a conduit à la mise en place par le CNR Virus des infections respiratoires (Laboratoire associé de Lyon) et Santé publique France, en lien avec l’ANRS Maladies Infectieuses Emergentes, d’enquêtes répétées permettant d’établir une cartographie de leur circulation sur le territoire.
L’enquête Flash#2 a été réalisée le 27 janvier 2021 sur les tests RT-PCR positifs au SARS-CoV-2 de 144 laboratoires de biologie médicale publics et privés. Elle consiste dans un premier temps en un criblage des tests positifs pour identifier les suspicions de variant et est suivie d’un séquençage pour confirmer la suspicion et qualifier le variant.

Les résultats préliminaires suivants portent sur 123 laboratoires ayant transmis leurs résultats de criblage au 03 février 2021 à 13h00 ; ils montrent que parmi les cas diagnostiqués le 27 janvier 2021 :
14,0% de ces cas seraient des suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) pour 78 laboratoires utilisant un criblage par technique Thermo Fisher (TFS)
14,6% seraient des suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) ou 20H/501Y.V2 (ZA) ou 20J/501Y.V3 (BR) pour 45 laboratoires utilisant un criblage par RT-PCR spécifique recherchant la mutation N501Y.

--

POINT EPIDEMIOLOGIQUE du 11.02.2021

En semaine 05 (du 1er au 7 février 2021), la circulation du SARS-CoV-2 se maintient à un niveau très élevé avec 19 858 nouveaux cas confirmés en moyenne chaque jour. Ce niveau très élevé des indicateurs dans un contexte d’augmentation de la diffusion de variants plus transmissibles, attestée par les résultats de l’enquête Flash#2, invite à la plus grande prudence.

Les premiers résultats publiés dans le point épidémiologique du 4 février émanaient de 136 laboratoires de biologie médicale (LBM). Ils sont aujourd’hui complétés avec les données saisies au 10 février 2021 à 14h00 par 234 LBM répartis sur 15 régions de France métropolitaine et Outre-Mer, soit un total de 119 333 prélèvements RT-PCR, dont 10 152 positifs (taux de positivité = 8,5%).

Les résultats de criblage montrent que parmi les cas diagnostiqués le 27 janvier 2021 :
13,2% de suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) pour 87 laboratoires utilisant un criblage par technique TFS (474 discordants pour 3 601 RT-PCR positives) ;
17,5% de suspicions de variants 20I/501Y.V1 (UK) ou 20H/501Y.V2 (ZA) ou 20J/501Y.V3 (BR) pour 136 laboratoires utilisant un criblage par RT-PCR spécifique recherchant la mutation N501Y (946 mutations pour 5 412 RT-PCR positives).

Ils confirment l’hétérogénéité régionale de la diffusion de ces variants et une augmentation de la proportion de suspicions de variants parmi l’ensemble des RT-PCR positives dans l’ensemble des régions pour lesquelles les résultats sont interprétables.
De premiers résultats de séquençages ont été remontés par 28 laboratoires participants (soit environ un tiers des résultats de séquençage attendus). Ils seront détaillés par région à réception de l’ensemble des séquences en attente.

--

INFO n°2 – Que la propagation de ces variants sera exponentielle.

SOURCE

Selon Bruno Lina, membre du conseil scientifique (qui a mené l’enquête Flash relatée dans les points épidémiologiques), la propagation de ces variants est exponentielle, de l’ordre de 60% par semaine.

--

INFO n° 3 – Que ces cas de variants seraient même peut-être plus élevés…

SOURCE

Selon un document de l’Assurance Maladie remis aux laboratoires (5 février 2021)
Le 5 février, un document remis par l’Assurance maladie aux laboratoires de biologie médicale estimait déjà que la proportion de variants (anglais, sud-africain et brésilien) se trouvait à 21,3% du nombre de nouveaux cas. François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, cité dans Le Figaro, détaillait le contenu du document qui n’a pas été rendu public : "Nous sommes à 19% pour le variant anglais et à 2,3%, en cumul pour les variants sud-africain et brésilien". 13 555 tests PCR positifs ont été analysés par deux des principaux réseaux de laboratoires de biologie en France, Eurofins et Cerba.

--

INFO n° 4 – De l’ordre de 20% selon Olivier Véran (le 11 février 2021)

SOURCE

Le même jour, le ministre de la Santé Olivier Véran estimait que le variant britannique était "responsable d’une infection sur 5 à une infection sur 4 en France", chiffrant le poids du VOC-202012/01 entre 20 et 25% des cas positifs au Covid. Il estimait en revanche que les variants sud-africain et brésilien représentaient dans le même temps 4 à 5% des contaminations.

--

Donc, "désolé GBL", l’EN a allégé le protocole sanitaire (voir mon post ci-dessus) non pas parce que les « nouvelles informations » (entre le 1er et le 12 février 2021) étaient bonnes, comme vous l’affirmez, (parce que les chiffres des points épidémiologiques montrent l’inverse), mais plutôt parce que le protocole du 1er février allait entraîner TROP de fermetures de classe.

Il n’a pas été allégé pour mieux renforcer la protection des personnels et des enfants ! Il a plutôt été allégé pour laisser les élèves en classe, "coûte que coûte" (l’expression est à al mode), et ainsi ne pas gêner leurs parents (= but économique, qui est de mon point de vue idéologique).     

--

Alors honnêtement, considérer mes propos comme idéologiques, défiants, soupçonneux, comportant des préjugés assez systématiques, et faisant preuve de nombrilisme, ça me fait bien rire !
C’est aussi un peu "dégradant", mais apparement, ça ne vous gêne de rabaisser vos interlocuteurs.

Ce n’est pas parce que vous emballez vos propos dans de belles phrases, avec un peu de vocabulaire (on dirait un discours de politique d’ailleurs…) que vous avez forcément raison.
En même temps, c’est assez typique de l’opinion publique (en général) qui sait mieux que les profs comment ça se passe « sur le terrain » (et de toute façon, « c’est bien fait pour leur g.ueule »).

--

Enfin, dans mon intervention (que vous avez sans doute lue trop vite, pressé de vouloir avoir raison sur ce « pauvre prof toujours en train de se plaindre »), je n’ai pas évoqué le bien-fondé de ce protocole allégé - ce que vous appelez les impacts sur la société (éducatif, psychologique…) - mais seulement le fait qu’alléger un protocole dans le but de mieux protéger les personnels et les enfants était surprenant et idéologique.
     
--

Mais, vous avez raison (comme toujours), tout va bien ! Pas de souci à avoir…

68% de variant anglais à Dunkerque (à 35 km de mon établissement d’exercice) – 11.02-2021

Un nouveau variant anglais plus résistant au vaccin (?) – 16.02.2021

Les autorités sanitaires anglaises ont identifié 38 cas d’un nouveau variant du virus, rapporte Reuters. Ce variant présente une mutation de la protéine de pointe E484K, également présente dans le variant sud-africain, qui pourrait réduire l’efficacité des vaccins. « Il n’y a actuellement aucune preuve que cet ensemble de mutations provoque une maladie plus grave ou une transmissibilité accrue », a déclaré le professeur Yvonne Doyle, directeur médical de Public Health England (PHE) dans un communiqué.

--

ALORS, ALLONS Y, ALLEGEONS ENCORE DAVANTAGE LE PROTOCOLE SANITAIRE DANS LES ECOLES !
Tout va bien dans le meilleur des mondes !
Car Mr GBL (qui n’a aucun préjugé - même pas sur les profs -, aucune défiance, qui n’est pas nombriliste) a dit que toutes les informations étaient favorables à cet allégement, qui s’avère donc totalement justifié !

Mais c’est quand même bizarre que mon chef d’établissement ne veuille pas recevoir plus de 3 profs (avec masque et plexiglas entre lui et eux) en même temps dans son bureau de 15 m2, que l’adjoint reste cloitré dans son bureau derrière sa vitre de plexiglass, que les conseils de classe ne puissent pas être réalisés en présentiel (avec masques) à plus de 6 personnes (dans une classe de 40 m2)…

Mr GBL doit sûrement avoir la réponse ;-)

Dernière modification par maxicool (16/02/2021 19h23)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#172 16/02/2021 19h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

maxicool a écrit :

De quelles « nouvelles » informations disposons-nous depuis le 1er février ?

On a comme information que la situation est tendanciellement bonne sur ces 15 derniers jours, et que les personnes les plus problématiques sont en train d’être vaccinées à un rythme convenable.

Peut-être donc que les variants n’ont pour le moment pas un impact trop élevé, mais qu’il convient de surveiller la situation et de pouvoir changer à tout moment les règles pour les adapter au mieux à la situation réelle.

Quant aux fermetures d’école… je suis d’avis de tout faire pour les éviter. La classe de CE2 de mon fils en est encore à réviser les soustractions et les additions pour ratrapper les pots cassés de l’année dernière.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#173 16/02/2021 20h18

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2352  

@maxicool: Je ne trouve rien dans votre message qui indique
     - que les informations connues au 12 février annoncent une évolution qui soit pire que ce qui pouvait être attendu à partir des chiffres du 1er février. On ne décide pas en tenant compte uniquement des chiffres actuels, mais principalement de ce que les chiffres connus laissent entrevoir des évolutions plausibles/probables à venir. (Note: C’est un peu la même chose que pour les cours de la bourse…)
     - que les cas déclarés, les hospitalisations  les réa, et les décès, pour cause de Covid-19 au sein de l’ensemble des écoles indiquent une situation bien différente/pire que dans la population ne fréquentant pas les écoles (à iso-age et  autres facteurs aggravants). Donc rien qui indique que le protocole (que vous critiquez) n’est pas raisonnablement efficace.

Quand j’utilise les termes "attitude de défiance, de soupçon, etc. avec une once de préjugé, … sur les intentions de l’EN ou du gouvernement", je fais référence au fait que vos messages semblent uniquement à charge, et que, quelles que soient les mesures raisonnables que l’EN prendrait, il me semble que vous trouveriez à y redire. N’hésitez pas à pointer vos messages dans lesquels vous vous féliciteriez d’une décision de l’EN (il y en a sans doute, mais pas beaucoup) : ça devrait vous permettre de comprendre pourquoi, à lire vos messages, on peut percevoir une telle attitude.

Lorsque j’utilise le terme "nombrilisme", je fais référence au fait que vous argumentez en semblant oublier qu’il y a des protocoles sanitaires en vigueur dans bien d’autres endroits qu’à l’école (avec leurs faiblesses comme leurs pertinences, et leurs limites), qui évoluent aussi, et que vous semblez raisonner comme si tout ceci hors de l’école n’existait pas.

Ceci dit, vous avez le droit de critiquer qui vous voulez. Mais j’espère que ce message vous aura permis de comprendre les limites que je vois à vos critiques (et aussi pourquoi elles n’entrainent pas forcément une adhésion générale).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#174 16/02/2021 20h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Pouvez-vous m’expliquer le rapport entre la vaccination des seniors qui avance bien et le protocole sanitaire dans les écoles ? M.erci.

Encore une fois, je ne milite pas pour la fermeture des écoles (je ne l’ai pas écrit une seule fois sur ce topic), je cherche seulement à comprendre comment un protocole allégé peut être plus protecteur que le précédent (moins allégé).


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#175 16/02/2021 20h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

maxicool a écrit :

Mais c’est quand même bizarre que mon chef d’établissement ne veuille pas recevoir plus de 3 profs (avec masque et plexiglas entre lui et eux) en même temps dans son bureau de 15 m2, que l’adjoint reste cloitré dans son bureau derrière sa vitre de plexiglass, que les conseils de classe ne puissent pas être réalisés en présentiel (avec masques) à plus de 6 personnes (dans une classe de 40 m2)…

Ma foi, d’après ce que vous décrivez, le protocole a l’air bien strict quand même smile

Sur la forme, pas d’avis sur le protocole à l’école (si ce n’est ce que je vois dans les écoles de mes enfants, où c’est bien foutu).

Mais sur le fond : y a t-il plus / moins / autant de contaminations et/ou d’hospitalisations et/ou de réa et/ou de décès parmi la population enseignante (et personnels assimilés) que dans la population générale (à structure démographique similaire)?

Su la réponse est non : tout n’est pas pourri.
Si la réponse est oui : il y a un problème.

Mais je soupçonne que la réponse n’existe pas vraiment. Et si elle n’existe pas, c’est que ça n’a pas été sérieusement étudié. Perso, c’est là dessus que je râlerais (parce qu’on n’est pas des bêtes, on a encore le droit de râler, ce qui, comme toute personne qui lit Astérix et Obélix, sait que c’est bien entendu différent de se plaindre).

Dernière modification par carignan99 (16/02/2021 20h34)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "l'enseignement secondaire en france"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur