Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Lagardere sur nos screeners actions.

[+6]    #1 23/11/2019 13h18

Membre (2015)
Réputation :   55  

Je n’ai pas trouvé de file sur le groupe Lagardère. Après une rapide présentation, je listerai les éléments positifs ainsi que ceux qui pourraient me faire douter d’un achat à ce niveau de valorisation.

Présentation :

Lagardère est une société qui s’articule autour de 4 métiers :

- L’édition (31% du CA) qui comprend de belles marques telles que Hachette, Hatier, Armand Colin, Stock, JCLattès, Fayard, La bande dessinée Astérix…

- Le travelers retail (51% du CA) avec une présence forte dans les gares (Relay) et les aéroports (So Coffee!, Aelia Dutyfree, Discover, Vino Volo…)

- Une branche média/presse (12% du CA) qui comprend des titres comme Elle, ParisMatch, Le JDD ou encore des stations de radios (Europe 1, Virgin, RFM). Cette branche produit aussi des émissions de TV comme par exemple C dans l’air sur France 5.

- Une activité autour de l’événementiel sportif et culturel (6% du CA) avec la gestion de site comme Les folies Bergères, Le Bataclan, Le Casino de Paris…

Points Positifs :

- Le résultat courant avant impôt progresse sur les 5 dernières années.
- La société enregistre des bénéfices sur les 5 dernières années.
- Le dividende est largement couvert (résultats de 1.71€/action, 1.30€ de distribué en 2018).
- La VE/CA est de 0.93.
- La présence de Lagardère est mondiale.

- La stratégie me semble porteuse. En effet, la société se concentre sur les activités les plus rentables soit l’édition et le travelers retail. Dans l’édition, la société bénéficie de la manne des manuels scolaires qui se renouvellent à chaque réforme des programmes de l’éducation nationale (tous les 5 ans environ). Elle dispose d’un portefeuille d’auteurs à succès comme Guillaume Musso. Le CA de cette activité a progressé de 6.6% au 3e trimestre 2019.
Dans le travelers retail, la présence de largardère est très forte puisqu’on trouve la société dans 750 gares et stations de métro ainsi que dans 257 aéroports de par le monde. Le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter. Au 1er semestre, le CA progresse de 6,5% et de 6,3% au 3e trimestre.
La société s’est déjà délestée de Gulli, du magazine Marie Claire et pourrait vendre ses stations de radios (des entreprises comme NRJ et Altice ou même M6 seraient vraisemblablement intéressées)

- Le groupe est possédé pour 5% de ses titres par un activiste  (Amber)

- Enfin, graphiquement le cours est sur un support long terme aux alentours des 20€ et offre un rendement intéressant (6,53%)
Lagardere SCA (France, MMB.PA)

Points négatifs

- L’actif net par action est de 15,26€
- La société a certes une présence mondiale mais la part de l’Europe représente les 2/3 du CA
- La société vient de perdre un important contrat avec la Fédération Africaine de Football (Lagardère sport)
- Les troubles à HK, affectant largement le flux de passagers de l’aéroport dans lequel Lagardère est implanté.

Sources :
Lagardère.fr
Devenir rentier.fr
Investir n° 2392

Conclusion
Ne possédant pas de valeurs de consommation, j’ai ouvert une ligne sous les 20€, les perspectives étant à mes yeux séduisantes.

Au plaisir de lire vos commentaires,
Bien à vous,

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par AesculusHippocastanum (23/11/2019 13h22)

Mots-clés : investissment, lagardère, points négatifs, points positifs


Adde parvum parvo magnus acervus erit

Hors ligne Hors ligne

 

#2 23/11/2019 18h12

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   295  

Bonne idée d’ouvrir une file sur Lagardère.

Je pense aussi que c’est une société potentiellement intéressante pour un investisseur orienté Dividendes.
Pour ma part, je la classe en "Buy & Switch", c’est à dire que j’essaie de l’acheter vers 20 et la vendre vers 26 (où elle offre alors un rendement de 5%, et en général on peut alors switcher pour une autre valeur de meilleur rendement).

Cela c’est la théorie. En pratique avec ce titre, j’y suis arrivé une fois il y a quelques années. Cet été je suis revenu à l’achat, en 2 fois. Et donc maintenant je compte patienter quelques mois ou années avant de ’re-switcher’.

Pourquoi ce n’est pas une vraie "Buy & Hold" selon moi:
. Dividende stagnant. Donc je cherche à améliorer la performance par d’autres moyens
. Le dirigeant est pour moi un point faible de la société. Il a besoin de blé donc cela nous ’garantit’ un haut dividende…mais quelle vista a-t-il? Donc je n’envisage pas a priori de garder à jamais, car je reste méfiant.

Bonne soirée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Eric88450 (23/11/2019 18h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 24/11/2019 08h55

Membre (2015)
Réputation :   55  

Bonjour,

Je suis d’accord avec votre point de vue sur Arnaud Lagardère. Depuis le décès de son père, le titre a perdu environ 1/3 de sa valeur et des erreurs ont sans doute été commises comme par exemple vendre les titres Airbus à 37,50 € quand ils cotent 4 fois plus aujourd’hui.
Il ne s’est jamais vraiment départi de son image "papa m’a dit" et ses finances personnelles semblent en berne. Son besoin de trésorerie fait que MMB devra délivrer un dividende élevé, un peu comme Casino avec Rallye. Toutefois, la présence d’Ambert au capital garantit que les minoritaires ne seront pas laissés facilement.

Concernant sa vision, je trouve que la stratégie qui consiste à se recentrer sur l’édition et le traveler retail est pertinente. Elle n’est sans doute pas découplée de la volonté d’Arnaud Lagardère d’obtenir du cash.  La vente d’une ou des stations de radios à Altice ou NRJ ou de Lagardère studio à M6 pourrait doper le cours.

Bien à vous,

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Adde parvum parvo magnus acervus erit

Hors ligne Hors ligne

 

#4 24/02/2020 15h28

Membre (2019)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   88  

Vu dans le Figaro du jour (supplément éco), Nicolas Sarkozy pourrait prêter main-forte à Arnaud Lagardère.

L’intéressé pourrait rejoindre le conseil de surveillance du groupe (AG en mai), dans l’optique d’apporter un soutien à Arnaud Lagardère face au fonds activiste Amber Capital, qui détient désormais plus de 10% du capital, et remet en question la stratégie du groupe et sa gouvernance. Il souhaite en particulier la fin du commandite au bénéfice d’Arnaud Lagardère.

Nicolas Sarkozy pourrait faire jouer les bonnes relations qu’il entretient avec le Qatar (13% du capital).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/02/2020 19h52

Membre (2019)
Réputation :   81  

Information confirmée, Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy entrent au conseil de surveillance.

Par ailleurs, les résultats annuels ont été publiés ce soir.

Lagardère a écrit :

Progression du chiffre d’affaires du périmètre cible de + 4,5 % en données comparables
progression du Résop du périmètre cible de + 5,6 % à + 361 M€
Génération de free cash-flow sur le périmètre cible en forte augmentation :
+ 20 % à + 250 M€ (hors variation du besoin en fonds de roulement), et + 13 % à + 278 M€ y compris variation du besoin en fonds de roulement
Proposition de dividende ordinaire stable à 1,30 € par action
Objectif de croissance du Résop en 2020 : entre + 4 % et + 6 %, hors impact du coronavirus.
Plan d’actions mis en oeuvre par la branche Travel Retail pour limiter les effets
du coronavirus sur l’année 2020

Lagardere Travel Retail réalise entre 2018 et 2019 +16,1% en données consolidées (6,3% en comparable) et Publishing 5,9% (respectivement 2,8%)
Le résultat net est de -15M€ contre 177m€ l’an passé, principalement à cause de la dépréciation de cessions réalisées.

Le recentrage des activités de Lagardère et les cessions sont maintenant en grande partie réalisée.
Au cours du jour, le rendement est de 7,5%. Un paiement en action sera proposé cette année.

Lagardère est relativement concerné par l’épidémie actuelle, par sa branche Travel Retail. L’impact est estimé à -20M€ sur le Resop pour le T1 et devrait etre compensé pour moitié par différentes actions.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pnarcade (27/02/2020 20h01)

En ligne En ligne

 

#6 01/03/2020 06h00

Membre (2012)
Réputation :   5  

Au cours actuel, la participation d’Arnaud Lagardère vaut 149 millions d’euros avec en face une dette personnelle de 164 millions.

source :

lagardere

Le gars est vraiment mal. Surtout à cause de la venue d’un krach probable sur les bourses + l’activité du coronavirus engendrant un effet massue.

Alors les banques peuvent-elles le lâcher ? Le soutien de Sarkozy a-t-il un pouvoir suffisant ?

Hors ligne Hors ligne

 

#7 01/03/2020 11h23

Membre (2013)
Réputation :   148  

Le fonds activiste Amber Capital est encore monté au capital et est aujourd’hui le 1er actionnaire du groupe.

Coronavirus : Lagardère plonge en Bourse, le fonds Amber 1er actionnaire - Le Point

Ça va être difficile de ne pas lui octroyer une place au conseil d’administration!

Hors ligne Hors ligne

 

#8 01/03/2020 17h31

Membre (2018)
Réputation :   1  

Et si l’arrivée de N Sarkozy au conseil, alors que la NAV de la holding LC&M est incertaine après la baisse récente du titre Lagardère, marquait le début des négociations sérieuses pour sortir de la commandite ? Any ideas on the topic ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 01/03/2020 18h38

Membre (2012)
Réputation :   5  

Et si l’arrivée de N Sarkozy au conseil, alors que la NAV de la holding LC&M est incertaine après la baisse récente du titre Lagardère, marquait le début des négociations sérieuses pour sortir de la commandite ? Any ideas on the topic ?

Je pense plutôt le contraire, l’arrivée de Sarkozy est de permettre à tout prix de garder la commandite, sinon quel intérêt pour Lagardère ? Il perdrait le pouvoir et en plus il resterait littéralement sur la paille car une nouvelle direction pourrait par exemple baisser drastiquement le dividende, diminuant considérablement les rentrées d’argent nécessaires à Lagardère pour payer sa dette…

Hors ligne Hors ligne

 

#10 01/03/2020 19h42

Membre (2018)
Réputation :   1  

Peut être en effet . Même si le précédent YSL montre qu’une négociation bien menée ne vous laisse pas vraiment sur la paille …
Et cette solution est probablement la seule qui permette à Arnaud Lagardère de sortir de la situation actuelle par le haut.
Mais rien permet de l’affirmer et vous avez peut- être raison

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/03/2020 22h11

Membre (2019)
Réputation :   81  

Concernant le dividende : il est possible de le recevoir en action. Si la situation reste houleuse tant du point de vue de l’activité (à cause de l’épidémie) que de l’entreprise (Arnaud Lagardère VS Amber), le coût peut se maintenir bas.

Est-ce opportun selon vous de choisir la distribution en action, et attendre la résolution des conflits et un retour du cours plus élevé (le recentrage des activités se terminant, l’entreprise devrait retrouver des couleurs, et une potentielle diminution du dividende, même s’il ferait fuir certains investisseur, permettrait à Lagardère de développer ses activités les plus lucratives)?

Des avis?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#12 01/03/2020 22h37

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

Une diminution du dividende peu effectivement être une bonne chose pour l’entreprise (moins de sorties d’argent). Par contre, une diminution du dividende n’est pas une bonne chose pour un investisseur recherchant… les dividendes. Je ne suis pas particulièrement au fait des problèmes de la société. Mais le peu que j’en sais (arrivée de N. Sarkozy pour permettre à A. Lagardère de conserver le contrôle de la société) devrait pousser à une extrême précaution.

Les élements sont là :
. Dividende qui n’augmente jamais depuis plus de 10 ans
. Couverture du dividende qui n’est pas assurée
. Manoeuvres à la tête de la société pour son contrôle

Le dossier et sent pas particulièrement bon pour les petits investisseurs à la recherche de dividendes.

Édit : fautes…

Dernière modification par Neo45 (01/03/2020 23h19)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 01/03/2020 23h17

Membre (2012)
Réputation :   5  

D’accord sur le dernier message et surtout la venue d’un politique (Sarkozy) dans les affaires est plutôt un élément défavorable. Il ne s’agit pas de sauver l’entreprise mais de sauver la mainmise d’Arnaud Lagardere sur le groupe.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 03/03/2020 04h11

Membre (2019)
Réputation :   36  

Bonjour a tous,

Par rapport a cette derniere phrase … Je ne suis pas totalement en phase

marindodouce a écrit :

D’accord sur le dernier message et surtout la venue d’un politique (Sarkozy) dans les affaires est plutôt un élément défavorable. Il ne s’agit pas de sauver l’entreprise mais de sauver la mainmise d’Arnaud Lagardere sur le groupe.

Par exemple, Thierry Breton, ancien ministre de l’economie, a ete appointe comme CEO de ATOS entre Novembre 2008 et fin 2019 !

Quelle a ete la performance d’ATOS sur la periode ?
Entre 14€ [debut novembre 2008] vers 77€ [Novembre 2019]



Donc, j’imagine que l’entree d’un politicien n’est pas toujours si negatif que ca !

Hors ligne Hors ligne

 

#15 03/03/2020 06h04

Membre (2019)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 5 Portefeuille
Réputation :   599  

Il n’y a guère de rapports entre Breton qui a toujours dirigé de grands groupes (Bull, Thomson, France Telecom avant Atos) à part ses 2 ans de ministère, et Sarkozy, politicien pur jus à la formation d’avocat qui ne peux guère apporter que ses contacts (ce qui est parfois beaucoup, mais dans l’intérêt de qui ?).

Dernière modification par CroissanceVerte (03/03/2020 06h06)


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

#16 03/03/2020 07h06

Membre (2019)
Réputation :   81  

Dans l’histoire, deux camps s’affrontent.
Le premier a pour but le maintien du dividende pour payer ses dettes persos.
Le second, quel est son but? S’il achète Lagardère il le fait pour gagner de l’argent. Il souhaite la coupe du dividende, jugé trop élevé, pour continuer à gagner des parts de  marché.

Le scénario catastrophe serait que le dividende soit coupé et que le cours ne remonte pas. L’activité étant maintenant bien recentrée sur les activités les plus lucratives, et vu les résultats malgré le dividende, on peut penser que ce ne sera pas le cas.

Dans cette situation, qu’à un particulier à perdre, a attendre la fin du conflit, voir  quelques mois ensuite ? Surtout avec la baisse récente des cours? Je comprends que rester à l’écart de la valeur en ce moment est la meilleure chose à faire, mais pour ceux qui sont dedans, quel intérêt avons nous à sortir maintenant ?
Et quels risques prenons nous à rester ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#17 03/03/2020 09h12

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

L’intérêt de sortir pour le particulier déjà présent, c’est d’éviter de trop perdre avec une société à priori bancale.
D’autant plus si votre objectif personnel est de percevoir des dividendes pérennes. Pérennité qui n’est absolument pas assurée pour le moment.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 04/03/2020 22h58

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   295  

Sur Lagardère, la question me semble être de savoir si le dividende peut et va être maintenu.

Je pense que la probabilité pour que ce soit le cas est assez élevée, si "Arnaud" reste en poste. A la fois parce qu’il a besoin de blé, et parce que selon Investir "reconduit à 1,30 €, le dividende procure un rendement très élevé. Une option pour le réinvestir en actions sera proposée. Mais, même versé en cash (170 millions d’euros), il serait largement couvert par le cash-flow libre du périmètre cible (+ 13 %, à 278 millions en 2019)." Je n’ai pas vérifié leurs chiffres.

Si ce n’est pas le cas, alors cela pourrait vouloir dire que le fonds Amber est fortement monté au capital. Possible que cela  fasse un peu remonter le cours. L’arrivée d’Amber est une bonne nouvelle.

Pour ma part, j’ai repris une louche du titre suite à la baisse des derniers jours. Nous verrons bien.

Bonne soirée.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 04/03/2020 23h04

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

L’argument" : "A.L. en a absolument besoin" résume a lui seul le fait qu le versement de ce dividende est fait dans l’intérêt d’un homme et non pas dans celui de société (mauvais point). C’est un peu comme Rallye qui a syphoné Casino des années durant afin d’éponger ses propres dettes. En général, les actionnaires ne sont pas gagnants (et e "syphoné" non plus).

Pour ce qui est de la couverture du dividende, d’après Zone Bourse, le BNA est egatif (-0,12€). C’est donc loin d’être couvert.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 05/03/2020 23h22

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   295  

Bonsoir Neo45,

Je suis bien en phase sur la raison profonde du dividende plantureux qu’Arnaud doit se verser. Comme je le disais dans mon post de novembre dernier, je reste méfiant sur cette société en grande partie à cause de son gérant. En l’état, cette ligne ne peut devenir une fondation de mon portefeuille.

Ceci étant dit, si le résultat 2019 est facialement négatif comme vous le soulignez, c’est en bonne partie à cause de points non récurrents: en l’occurence, c’est la comptabilisation d’une dépréciation de 234 M€, qui porte sur les activités sortant du périmètre.

Mon analyse est que MMB se débarrasse de ses boulets et se recentre sur ses 2 vaches à lait, Publishing et Travel retail. Sur ce périmètre conservé, l’Ebit 2019 a augmenté de 20%, ce qui est encourageant. Le résultat net, hors non récurrent, est à 200 M€, similaire à 2018. Le free cash flow couvre très largement le dividende. On n’est pas, à mon avis, dans le cas ’Rallye’, même si le parallèle est tentant (sociétés en commandite chez Casino et Lagardère, besoin de gros dividende de l’actionnaire majoritaire).

Je ne m’étais pas penché sur le détail des résultats jusque là, je m’étais contenté de l’info d’Investir, mais ces chiffres me semblent prometteurs… peut-être pour 2021. Car il est certain que les ’vaches à lait’ vont avoir un peu de mal avec la baisse notable actuelle des déplacements!

Au plaisir de poursuivre l’échange, à l’occasion. Je pense qu’il y a une journée Investisseurs de la société le 25 mars, cela sera intéressant.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 06/03/2020 13h28

Membre (2018)
Réputation :   1  

Je lis avec 2 jours de retard l’article du Canard Enchainé à propos de Lagardère" Lagardère frappé à la caisse par l’épidémie" . Pas d’éléments vraiment nouveaux dans cet article, mais une très bonne synthèse qui met bien l’accent sur l’endroit où se joue l’action actuellement, à savoir la holding LC&M. Qui, si l’on en croit la communication officielle du groupe Lagardère (Le Point du 16/01/2020)aurait donc , au cours de bourse actuel, une NAV négative.
Situation intenable sur la durée comme le dit l’article, dans la mesure où le banquier créditeur peut demander un rétablissement de la situation. Et ce n’est pas le paiement d’un nouveau dividende qui peut résoudre la question durablement.
Mais Arnaud Lagardère n’est pas ruiné pour autant, la valeur de sa commandite pouvant constituer l’ultime poire pour la soif, pour autant qu’elle soit correcte pour lui .
Est ce sur cette idée que le fonds Amber s’est tout récemment renforcé au capital ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 06/03/2020 18h11

Membre (2012)
Réputation :   5  

@sienne50  la valeur de sa commandite c’est uniquement sa participation dans Lagardere ou bien il y a t-il autre chose?

Hors ligne Hors ligne

 

#23 16/04/2020 18h19

Membre (2020)
Réputation :   11  

Un article de boursier sur l’envolée du cours d’aujourd’hui, peut être du selon eux à un renfort de Marc Ladreit de Lacharrière et Vincent Bolloré en soutien d’Arnaud Lagardere dans son opposition avec Amber capital: Lagardère : nouvelle flambée, Marc Ladreit de Lacharrière et Vincent Bolloré au capital ?
Amf  pas actionnaire

Dernière modification par jardinier (16/04/2020 18h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #24 04/05/2020 08h02

Membre (2019)
Top 5 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   930  

Amber Capital se paye en ce moment une campagne publicitaire sur les sites boursiers de type Boursorama pour inciter les actionnaires à voter pour ses résolutions.

Je ne sais pas si le procédé est légal ( se payer une campagne de pub pour influencer un vote ).

Stronger Lagardere - Stronger Lagadere

Capital a eu accès aux chiffres de la holding d’Arnaud Lagardère et les chiffres sont plus qu’inquiétants ( on se demande ce qu’il a fait avec tout le cash encaissé ) :

Les comptes d?Arnaud Lagardère révèlent une dette plus lourde qu?annoncé - Capital.fr

Les comptes d’Arnaud Lagardère révèlent une dette plus lourde qu’annoncé


Parrain Interactive Brokers  - Parrain Qonto ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#25 04/05/2020 10h53

Membre (2012)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   295  

Bonjour Oblible,

Sur l’aspect "légalité", je ne sais pas non plus; en revanche, je considère qu’il s’agit d’une sorte de droit de  réponse. En effet, Arnaud s’est payé, aux frais de l’Entreprise, une "lettre aux actionnaires" fin avril, où il dézingue allègrement Amber Capital. Amber communique donc comme il le peut…

Je ne sais pas non plus ce qu’il adviendra de tout cela, mais je continue de penser que l’arrivée d’Amber au capital est une bonne nouvelle. Je crois qu’une bataille entre gros actionnaires, cela peut être favorable aux petits: s’ils se battent pour la boîte, c’est qu’ils y voient une certaine valeur. Cela pourrait continuer de maintenir le cours.

Sur le fond, est-ce que cette bataille est "source de perturbation et d’incertitude pour le Groupe", comme le clame Arnaud dans sa Lettre? Bof, un peu, mais franchement les employés et managers du Groupe ont sans doute d’autres chats à fouetter, et d’autres inquiétudes que de savoir si l’Héritier va perdre son statut de Gérant commandité. Je pense que c’est davantage le futur de son poste qui est devenu incertain…

Pour terminer, une réponse humoristique à la question de savoir "ce qu’il (Arnaud) a fait avec tout le cash encaissé" (Capital parle de 200 M€ qu’il aurait dépensé en une dizaine d’années…): il faut bien entretenir Jade et sa famille; quand on aime, on ne compte pas!

En tout cas, AG à suivre. Le titre de l’opus 2020 est, au choix: "Touchez pas au Grisbi" ou "Les tontons flingueurs"…

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Lagardere sur nos screeners actions.

Discussions similaires à "lagardère : une belle endormie ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur