Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #576 14/10/2021 13h54

Membre (2016)
Top 100 Réputation
Réputation :   197  

doubletrouble, le 09/10/2021 a écrit :

Pour finir : attention, la NOK a grimpé de 3+% par rapport à l’euro récemment, donc n’oubliez pas de prendre en compte le change dans vos calculs !

Non, c’ est l’ Euro qui baisse ces jours-ci, face à beaucoup de monnaies (mais pas SEK, ni DDK  wink)


Parrainages Binck, BourseDirect, Véracash, BullionVault, WeSave, (Me contacter en MP)

Hors ligne Hors ligne

 

#577 18/10/2021 08h51

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   463  

******  HEBDOMA-VERT  ******


LES NOUVEAUX VERTS :


IPOs :
WAGA Energy (WAGA) stations de production de Biogaz à partir de déchetteries, le 27 octobre.

SPAC :
Live Oak Acquisition Corp. II (LOKB) va fusionner le 20 octobre avec Navitas Semiconductore (NVTS) leader dans la technologie du nitrure de gallium (GaN) comme alternative au silicium, qui permet en particulier des chargeurs ultra-rapides et de grandes économies d’énergie, et ponctuellement peut-être de profiter de la pénurie de puces silicium pour s’implanter plus fortement .

Rumeur :
Benessere Capital (BENE) pourrait fusionner avec ECombustible qui fabrique des électrolyseurs PEM pour une production optimisée d’hydrogène.

LES CHAMPIONS VERTS :


Belle semaine de reprise verte, boostée entre autres par l’augmentation du prix du pétrole, un sursaut d’ « appétit au risque » et les annonces macroniennes sur l’hydrogène :

En France, MacPhy grimpe de +23 %, suivi par Moulinvest et Lucibel à +15 %.
En Norvège, Agylix +28 %, Desert Control +25 %, Quantafuel +16 , Aker Horizon +15 %.
En Suède, Cell Impact +26 %, Minesto +18 %, Eolus Vind +18 %, Arise Windpower +16 %, PowerCell +16 %
En Allemagne, Steico +16 %
En Grande Bretagne, ITM Power +16 %
Aux USA, FuellCell +16 %,  SunPower+15 %.
Au Canada, Electrovaya +26 %, Questor Technologies +16 %, Ballard Power +15%.
En Australie, Envirosuite +17 %

Bref le portefeuille CV100 gagne +7 % et le global +4,5 %.

WATCH-LIST VERTE AUSTRALIENNE


Après la norvégienne, j’ai fait le point et la mise à jour de l’australienne.
Celle que j’avais indiqué en juillet 2020 comprenais 6 lignes :

Infigen Energy (IFN) Producteur éolien et solaire a rapidement été racheté par Iberdrola.
Ecofibre (EOF) Produits nutraceutiques à base de chanvre a baissé de -60 %.
De.Mem (DEM) Equipementier pour le traitement de l’eau, a gagné +65 %
Silex Systems (SLX) : Technologies pour l’enrichissement de l’uranium et la fabrication de panneaux solaires, a gagné +70 %
Vmoto (VMT) Fabricant de deux-roues électriques a stagné.
Aeris Environmental (AEI) désinfection de l’air et efficacité énergétique a perdu -77 %

Soit un gain virtuel moyen quasi nul (et donc un cout d’opportunité de -33 % par rapport au CW8).

Sur la même période, mes valeurs australiennes réellement en portefeuille CV100 : Scidev et Envirosuite ont gagné  +20 %, ce qui ne compense pas les -80 % de Zoono… (heureusement, le portefeuille dans son ensemble a gagné +53%).

Conclusion, chers lecteurs : ne suivez PAS mes watch-lists !
Mais je persiste à en faire, pour ma gouverne autant que pour mon addiction, et voici donc les sociétés australiennes vertes qui me font saliver, et elles ne manquent pas (j’adore ce marché). En fait, ce n’est pas seulement une watchlist puisque j’en ai acheté un certain nombre en début de mois pour relancer le troisième portefeuille. Je suis en train de mettre la liste au propre.

Gestion et recyclage des déchets :

The Environmental Group (EGL) Equipements et services de traitement de l’air, de l’eau et des déchets, services pour la production d’énergie par turbines, chaudières à vapeur. Bénéficiaire dans chaque compartiment, CA+24 % annuel, croissance externe soutenue.

Sims Metal Management (SGM) Recyclages de déchets métalliques.
Un des leaders mondiaux du recyclage des métaux et des déchets électroniques ; petite activité aussi dans le recyclage des déchets domestiques et les énergies renouvelables. CA annuel +20 %, EBITDA+300 %, croissance externe, réduction des couts, envolée des prix du métal…

Calix (CXL) Entreprise originale qui part du développement d’un calcinateur (Calix Flash Calciner CFC) pouvant fonctionner avec toute énergie et sans émission de CO2, et lui a trouvé de multiples applications vertes : capture de CO2 dans le ciment (récent investissement de Carbon Direct Capital), matériaux d’électrode de batteries, stockage d’énergie par déshydratation de sel, traitement de l’eau, raffinage du Lithium, traitements des cultures. L’entreprise diffuse ses produits à l’échelle mondiale. CA annuel +22 % boosté par les ventes qui décolent depuis 2 ans.

Biomatériaux :

Secos Group (SES) Bioplastiques d’emballage biodégradables à diffusion internationale. CA annuel +43 %, des bénéfices sans dette.

Leaf Resources (LER) Chimie biosourcée (solvant de pin, additifs parfums, biocarburants,…)

Batteries :

Redflow Ltd (RFX) C’est un de mes oublis dans la liste publiée la semaine dernière des fabricants de batteries. Il faut dire que c’est un petit Poucet dont c’est la première année de réelle activité commerciale. Mais dans sa niche (batteries à flux zinc-brome, plus stables, compactes et résistantes à la chaleur que les Li-ion, mais restreintes à des usages routiniers et fixes) il commence à faire du bruit en mettant un pied sur le marché américain. Des batailles autour de la propriété intellectuelle sont terminées et la prochaine génération est prometteuse pour réduire son prix excessif.

Neometals Ltd (NMT) Mineur de Nickel, Titane et Vanadium  qui développe une activité de recyclage des batteries lithium-ion et de déchets d’aciérie tout en vendant des actifs miniers. Un pari spéculatif sur cette réorientation. A noter qu’elle développe une activité en Allemagne en partenariat avec une entreprise locale.

Hydrogène :

Province Resources (PRL) Minière de métaux pour batteries qui développe un gros projet d’hydrogène vert (HyEnergy)

Hazer Group (HZR) Production d’hydrogène et de graphite par catalyse à partir de biogaz.

EnR :

MPower Group Limited (MPR) Développeur et opérateur solaire.

NZ Windfarms Limited (NWF) Eolien néo-zélandais

Renu Energy (RNE)    Holding / incubateur d’EnR : a vendu l’an dernier des projets solaires et géothermiques qui l’ont désendetté et, après une levée de fonds, vient d’investir dans de la biomasse et de la gestion de l’énergie. Il ne devrait pas s’arréter là…

Lithium :
Parmi les nombreux mineurs de lithium australiens, je suis particulièrement :

Pilbara Minerals (PLS)

Orocobre (ORE)

Liontown Resources (LTR)


Et bien sur Vulcan Energy (VUL) en Europe que j’ai évoqué dans le message précédent.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #578 24/10/2021 10h17

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   463  

DECRET DU 4 OCTOBRE 2021 RELATIF AU RETOUR A L’OFFENSIVE DU PORTEFEUILLE :




                                    L’INVESTISSEUR CROISSANCEVERTE

VU LA PROGRESSION ces derniers mois des indices.

VU LE PLAFONNEMENT depuis juin de mon portefeuille global, sans avoir même retrouvé le niveau de la mi-février.

VU L’ABSENCE TOTALE DE PROGRESSION du portefeuille CV100 depuis le dégonflement vert de mars… Et cela alors que j’identifie chaque semaine des champions verts sur le marché, même s’ils sont parfois inattendus.

VU L’ECHEC de ma tentative d’investissement en Value et Cyclique du portefeuille VRAC, malgré un assez bon début d’année, qui aurait largement sous-performé les indices si je ne l’avais pas démantelé en juin.

VU LA DEGRINGOLADE/VOLATILITÉ YTD de mes valeurs Asiatiques, elles aussi heureusement vendues dès le début de la reprise en main du PCC (à part les valeurs EnR)…

VU LA CONFIRMATION de mon absence d’appétence - et le plaisir est un critère essentiel – pour ces différents secteurs et stratégie, ainsi que de mon tropisme dominant vers le momentum de croissance.

VU MA CONVICTION GRANDISSANTE qu’une diversification pseudo indicielle limitée (thématique) me convient très bien et me rassure, mais qu’elle ne suffit plus dans le contexte actuel à assurer la performance que je recherche. Mais que quelques investissements momentum spéculatifs réalisés depuis un an, s’ils avaient eu une taille assez conséquente, auraient pu apporter cet alpha.

VU LA PUBLICATION le 29 septembre des résultats H1 sans surprise de Transition Evergreen (EGR) de l’annonce d’un emprunt obligataire de 20M€ en décembtre pour compenser l’échec de l’AK, et surtout du calcul d’ANR à 2,67€ par action au 30 juin. Je crains mon fort investissement dans cette conviction ne soit bloqué jusqu’à l’année prochaine et la ré-évaluation de l’ANR à partir des acquisitions faites depuis juillet.Je pense que les fonds en question y sont sécurisés et à l’abri d’un accès de volatilité du marché… mais encalminés, ce qui ne me convient pas.

VU L’INTÉRÊT MORAL ET FINANCIER que j’ai trouvé à disposer de portefeuille benchmarks :
* d’abord dans mes efforts pour faire en sorte que le portefeuille généraliste G100 parvienne à suivre la performance de CV100 (depuis février 2021, cela n’est plus d’actualité).
* puis à enrichir G100 avec les valeurs d’un portefeuille virtuel J100 regroupant des valeurs similaires alternatives (au final trop proche en termes de performances).

                                                 ARRETE :

ARTICLE 1 : REVENTE en début de mois d’un tiers de mes action Transition Evergreen (EGR) présentes en portefeuille spéculatif tant PEA que CTO. Cela a fait redescendre mon exposition à 12% du portefeuille global.
(Post Scriptum : un début de suivi d’Evergreen par Euroland publié le 19 octobre avec une analyse détaillée des actifs conduisant à un juste prix prudent entre 3,40€ et 5,80€ pourrait commencer à conduire le marché à re-évaluer le titre avant l’année prochaine ? Tant pis si c’est le cas, j’y suis encore bien exposé.)

ARTICLE 2 : REVENTE  en PEA des participations aux spin-off et IPO de VIV, UMG et Entech. Revente également de la plupart des dernières miettes de VRAC : Hugo Boss, SocGen, D’ieteren en PEA,  Hexcel, Magna et Car Mate en CTO, ainsi que toutes les foncières. Toutes sociétés ayant encore du potentiel mais je ne peux pas tout garder et mes thématiques d’intérêt ont changé (ou plutôt je reviens à celles qui m’intéressent sans me forcer sur des thèmes ou styles qui ne me sont pas naturels).

ARTICLE 3 : ACCUMULATION DE TROIS LIGNES de taille respectable (12 k€ soit 1 % du portefeuille) :
En CTO en début de mois : Desert Control, société norvégienne de réhabilitation de sol désertique dans laquelle je crois beaucoup.
En PEA : J’ai décidé avec le président Macron le 12 octobre qu’il était temps d’investir massivement sur les électrolyseurs en misant sur une forte accélération européenne sur l’hydrogène ; ou à tout le moins sur un rebond à partir des plus bas de plus d’un an de deux lignes McPhy et Nel. (Valeurs déjà dans les autres portefeuilles mais en pondération plus limitée).

ARTICLE 4 : RECONSTRUCTION D’UN TROISIÈME PORTEFEUILLE, dénommé M100 (pour Momentum), avec une centaine de  lignes d’environ 1000€ de départ.
Il prend la suite de VRAC, en incluant les thèmes d’actualité (un peu remis à jour) déjà achetés, et crée 5 nouvelles thématiques :  3 Vertes regroupant des valeurs momentum ou rattrapage, ainsi qu’un thème Minières ré-orienté minerais pour la transition énergétique (avec quelques survivants de VRAC1). Il sont complétés par un thème Finance mi-fintechs / mi-cryptos avec un peu de banques.
Il va me permettre de challenger G100 avec une taille et une structure identique (1/3 Vert, 1/3 Tech, 1/3 Divers axé sur la santé et la finance) mais une composition (pas de grosses valeurs Buy&Hold) et des règles tactiques différentes (seulement des valeurs momentums avec stop-loss de 20 %, éventuellement rebalancées hebdomadairement).



                      *********************

DECRET D’APPLICATION :
SONT RECRUTÉS AU SEIN DU PORTEFEUILLE M100 :


Beaucoup de valeurs vertes sont issues des watch lists vertes norvégienne et australienne.

DANS LE THEME VERT EnR ELECTRIQUE :


Centrotherm International AG (CTNK.F) Equipement pour la fabrication de semi-conducteurs et cellules photovoltaïques allemand.

Scatec ASA (AFK.OL) Opérateur norvégien

Decarbonization Plus Acquisition Corporation III (DCRC) SPAC avec Solid Power (SLDP) batteries, notamment solid state.

Eneti (NETI) Navires d’installation d’éoliennes offshore.

Redflow (RFX.AX) Batteries à flux zinc-brome

Renesola (SOL) Opérateur solaire en occident d’origine chinoise.

NIO (NIO), le concurrent de Tesla poussé par la Chine.

BYD Company (BYD), constructeur automobile et batteries chinois le mieux placé pour la transition électrique.

Flat Glass Group (6865.HK) Verres, dont cellules photovoltaïques chinois.

China Longyuan Power Group (6WX.F) Opérateur chinois

Ces 4 derniers sont des survivances de VRAC.

DANS LE THEME VERT EnRGAZ ET VAPEUR :


Verbio (VBK.F) Biofuel allemand.

Assystem (ASY)
Services nucléaires.

SFC Energy (F3C.DE) Piles à combustibles allemand.

Archaea Energy Inc. (LFG) Biogaz, leader américain.

FuelPositive (NHHH.V) Biofuel canadien.

Hazer Group (HZR.AX)
Production d’hydrogène et de graphite par catalyse à partir de biogaz.

Province Resources (PRL.AX) Minière de métaux pour batteries qui développe un gros projet d’hydrogène vert.

Silex Systems (SLX.AX) Technologies pour l’enrichissement de l’uranium et la fabrication de panneaux solaires australien.

Dongfang Electric Corporation (1072.HK) Fabricant d’équipements de production énergétique (turbines) chinois.

CGN Power (1816.HK) Opérateur chinois nucléaire et EnR.

J’ai ajouté à ce groupe deux holdings vertes scandinaves :

Arendals Fossekompani (AFK.OL) holding dans l’Energie hydro. Maison mère de Tekna (TEKNA.OL) et Volue ASA (VOLUE.OL).

Aqualis Braemar (AQUA.OL) suivie par @doubletrouble.

DANS LE THEME GESTION DE L’ENVIRONNEMENT :


Les constructeurs du bois (MLLCB) petit et peu liquide mais d’excellents résultats.

Montrose Environmental Group (MEG) Gestion des déchets américain.

Water Intelligence plc (WATR.L) +19 % Services d’assainissement et de détection de fuites dans les réseaux d’eau (American Leak Detection Holding).

Desert Control AS (DSRT) Optimisation agricole de zones désertiques norvégien.

Aker Carbon Capture (ACC), séquestration du carbone norvégien.

Biome Technologies plc (BIOM.L) Bioplastiques anglais.

New Nordic Healthbrands AB (NNH.ST) Alimentation verte suédoise.

Fine Foods & Pharmaceuticals (FF.MI) Nutraceutique italienne.

Calix (CXL.AX) Appareil de capture de carbone et recyclage de déchets australien.

Neometals (NMT.AX) Recyclage des batteries Li-ion et déchets métalliques.

DANS LE THEME MINNIÈRES :


Ce sont soit des reliquats de VRAC, soit des minières de Lithium.

Eramet (ERA).

Tharisa (THS.L), Chrome PEA.

Osisko Gold Royalties (OR) Royalties d’or comme son nom l’indique, canadienne.

Wealth Minerals (WML.CA) Lithium canadienne.

Energy Fuels (UUUU) Uranium américain.

Anglo Pacific Group (APF.L) Royalties Cuivre, Nickel, Cobalt.

Metals X (MLX.AX) Cuivre, Etain, et Nickel par spinoff.

Liontown Resources (LTR.AX) Lithium australien.

Vulcan Energy Resources Ltd (VUL.AX) Lithium australien propre en Europe.

Pilbara Minerals (PLS.AX) Lithium australien.

DANS LE THEME FINANCE :


Mi-Fintechs / mi-cryptos avec un peu de banques.

Upstart Holdings (UPST) Plate-forme de prêt basée sur l’intelligence artificielle (IA) en partenariat avec des banques et des coopératives de crédit. Q2 CA +896 %, bénéfice net +702 %.

Affirm (AFRM) « Buy Now Pay Latter », en second aux US derrière PayPal. Les achats récents de Afterpay (un de mes 10-baggers) par Square et du japonais Paidy par PayPal pourraient inspirer un autre grand acteur du paiement, d’autant que sa valorisation, même haute, n’a pas explosé depuis son IPO en début d’année.

J’ai récemment rajouté PayPal (PYPL) justement, après la baisse qui a suivi l’annonce du rachat de Pinterest.

SVB Financial Group (SIVB) La banque de la Silicon Vallée, idéalement positionnée pour des taux bas comme pour leur remontée.

Pax Global Techhnologies (P8X.F) FinTech chinoise au développement international, terminaux de paiement.

Signature Bank (SBNY) Banque de NewYork axée sur les prêts et les cryptos.

ZK International (ZKIN)  Société chinoise d’ingéniérie avec laquelle j’ai fait une belle plus value en début d’année grace à sa filiale xSigma qui développe et investit dans des projets du type NFT, plateforme de trading cryptos et CFD, DeFi, jeux … Le cours est à la cave, et j’ai décidé qu’on était pas loin du plancher, et qu’elle allait finir par ressortir du trou.

Ces 4 dernières lignes étaient déjà dans VRAC.

Coinbase (COIN) Plateforme cryptos.

Hut 8 Mining (HUT) minage cryptos sans doute la mieux placée pour devenir ESG grâce à sa localisation canadienne. Vient d’installer de nouvelles fermes Nvidia qui devraient lui permettre de revenir au niveau de Mara et Riot.

DMG Blockchain (DMGI) Fabricant de serveur pour la crypto, canadien (pour éviter le chinois Canaan).

            ******************

Pour ce qui est des thèmes d’actualité déjà en portefeuille, ils ont été légèrement modifiés ces derniers mois. Voici les lignes actuelles :

DANS LE THEME SEMI-CONDUCTEURS :


ASML (ASML) pour la lithographie.

Kulicke and Soffa Industries (KLIC) pour les outils d’assemblage.

Shinko Electric Industries (FRA:SKS) pour le packaging.

NXP Semiconductors (NXPI), ON semiconductors (ON), Elmos semiconductors (FRA:ELG) et Renesas Electronics Corp (FRA:NEN), semi-conducteurs pour la mobilité

Kalray (ALKAL) pour les processeurs neuronaux.

Himax Technologies (HIMX), Lumentum (LITE) et Ambarella (AMBA) pour la photonique.

J’ai ajouté en début de mois Aehr Test Systems (AEHR) pour les tests à la place d’Ichor Holdings  (ICHR) qui a sauté sur stop-loss malgré de bons résultats Q2.

Plus récemment Navitas Semiconductore (NVTS) (fusion avec Live Oak Acquisition Corp. II (LOKB) le 20 octobre) Leader dans la technologie du nitrure de gallium (GaN) comme alternative au silicium, qui permet en particulier des chargeurs ultra-rapides et de grandes économies d’énergie, et ponctuellement peut-être de profiter de la pénurie de puces silicium pour s’implanter plus fortement.

DANS LE THEME CYBER-SÉCURITÉ :


J’ai finalement ajouté les valeurs française (et européennes) prévues … :

Pour la croissance : Wallix (ALLIX, H1 CA +28 %, pertes réduites, rentabilité en vue) et Elastic (ESTC). Pour un rebond spéculatif (rachat) : Atos (ATO) et Verimatrix (VMX) ces derniers jours (après Q3 juste corrects pour le premier et décevants pour le second). Mais pas Facephi Biometria (ALPHI), décidément trop illiquide.

… aux valeurs américaines déjà en portefeuille et en belle plus value moyenne (+35%) : Docusign (DOCU), Crowdstrike (CRWD), Fortinet (FTNT), Palo-Alto Networks (PANW), Dynatrace (DT), Darktrace (DARK) et SentinelOne (S). J’ai remplacé McAfee, après la vente de son activité entreprises, par Clouflare (NET).

… ainsi qu’aux australiens : ArchTIS (AR9) et Tesserent (TNT).


DANS LE THEME DE LA SANTÉ MENTALE :


Cette thématique est la seule perdante pour l’instant. J’avais positionné des stop-loss à -20 % et plusieurs lignes les ont allègrement franchies ces derniers mois :

Les deux nouvellement cotées de la téléconsultation mentale Lifestance et Talkspace ont continué à dégringoler après la vente automatique. Ce marché semble plus concurrentiel - avec Teladoc en leader qui rafle tout - et l’acquisition de clients plus couteuse qu’attendu. L’engouement pour la télé-consultation boostée par les contraintes sanitaires semble également connaître un petit reflux logique avec le relâchement. Devant les chiffres trimestriels et la guidance catastrophique de Talkspace, je le laisse tomber mais j’ai décidé de donner une deuxième chance à Lifestance.

Cogstate (CGS) l’australien est la seule belle performance du thème à +146 % !

La medtech Neuronetics (STIM) a sauté sur stop-loss et ses résultats financiers sont tellement mauvais que je suis tenté de l’oublier : baisse brutale supplémentaire de 18% après que la société a réduit ses prévisions de ventes pour le troisième trimestre et l’exercice 21 en deçà des estimations.

Parmi les biotechs :

Seul le cours de Karuna Therapeutics (KRTX) progresse gentiment bien que ses résultats ne soient attendus que l’an prochain.

Marinus Pharma (MRNS), elle, fait le contraire malgré l’obtention d’une précédure rapide. Elle a sauté sur stop-loss et j’attendrais la fin d’année avant de la racheter.

Cassava Sciences (SAVA) est toujouRs fluctuant après la dégringolade d’août suivant un rapport de shorteur et la pétition popu contestant les essais du Simufilam. Des résultats intermédiaires semblent encourageant, mais j’attendrai encore avant de la racheter.

Bionomics (BNO) a failli sauter aussi, mais je l’ai repêchée. Elle fait l’objet de beaucoup d’attention  de la part d’investisseurs aussi variés que Peter Thiel, Mike Novogratz, Merck, Novamind et ses cliniques,…

Cortexyme (CRTX) a été acheté plus récemment, avec un CA+65%, situation financière assurée pour 2 ans et des résultats préliminaires encourageants sur un cofacteur infectieux des désordres cognitifs,  a confirmer le mois prochain.

DANS LE THEME PSYCHEDELIQUES :


J’ai finalement séparé les valeurs cannabis et thérapies psychédéliques de la santé mentale…

Elles aussi sont en baisse, sauf Field Trip Health (FTRP) qui poursuit son expansion avec l’ouverture de nouvelles clinique de traitement à la kétamine aux USA et au Canada.

Compass Pathways (CMPS) poursuit sa politique de brevets pendant les essais cliniques IIb de son traitement contre la dépression par la psilocybine dont les résultats vont tomber incessamment. Le marché retient son souffle.

Les valeurs cannabis sont en perte, sans doute dans l’attente de l’arlésienne dépénalisation fédérale américaine : Tilray (TLRY) et TerrAscend (TED) ont sauté sur stop-loss, et même la plateforme internet WM Technology (MAPS) est revenu à son point d’achat… Seul l’Australien Little Green Pharma (LGP) est stabilisé par ses nombreuses percées en Europe.

Les biotech MindMed (MNMD) et Creso Pharma (CPH) ne sont pas très en forme non plus.
J’ai rajouté en septembre sur momentum et annonce de demande de cotation sur le NASDAQ Incannex Healthcare (IHL.AX), une biotech australienne dont le pipeline utilise le cannabis ou les drogues psychédéliques contre des atteintes inflammatoires.

DANS LE THEME GENETIQUE SYNTHETIQUE :


Ginkgo Bioworks (DNA) a chuté début octobre suite à un rapport de shorter qui accusait l’entreprise d’être basée sur du vent et de se vendre ses produits à elle-même. Elle s’est depuis plus que reprise avec les grosses prises de position de Cathie Wood, puis de Baillie Gifford

J’ai inséré une ligne Twist Bioscience (TWST) pour le plus grand fournisseur d’outils. Je l’avais en G100 et il était sorti au moment du grand dégonflement de février-mars. J’espère qu’il a atteint  son plus bas.

Codexis (CDXS) présente la plus grosse progression du thème. Pas étonnant vu sa progression technique et commerciale qui en fait un fournisseur d’enzymes attitré de la plupart des grands labo pharmaceuriques. Son pipeline et sa croissance de plus de 40 % par an devraient la ramener au seuil de rentabilité rapidement.

Codex DNA (DNAY) a doublé ses pertes au Q2 malgré une hausse des revenus, la mise en place post IPO est un peu laborieuse, mais l’équipe de Gibson est si talentueuse (reste à avoir de bons commerciaux) que je suis près à patienter malgré les 50 % de perte, j’ai même un peu renforcé..

Illumina (ILMN) végète un peu à cause des problèmes avec l’autorité de la concurrence à propos de son rachat de son ex-filliale Grail, mais je suis confiant avec ses prévisions de plus 30 % sur l’année.

Genscript (G51.F) Le cours du chinois progresse gentiment, il pourrait faire mieux avec des chiffres H1 CA +38 %, bénéfices +28 % et l’explosion de son activité de thérapie génique et cellulaire.

Environmental Impact Acquisition (ENVI) Le SPAC est le petit nouveau, après l’annonce de sa fusion avec GreenLight Bioscience, qui vient d’ouvrir son usine de Rochester pour la production en masse de ses ARN pour la protection de l’agriculture et des abeilles.


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #579 24/10/2021 13h30

Membre (2016)
Top 50 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   604  

Au petit jeu des comparaisons sur m100 :
Scatec : présence importante depuis plus d’un an
Renesola : présence importante post dégonflement vert de mars, mais rentrée trop tôt (renforcée à plusieurs reprises), prise chez vous
Nio : présente depuis l’été dernier
Verbio : idée prise ici même via MrDividende
SFC Energy : prise en début d’année en même temps qu’Akasol (en phase de rachat par Borgwarner)
Silex : prise il y a quelques mois sur votre suggestion, sort juste la tête de l’eau
Archea : j’avais le spac
Aqualis : convaincu par doubletrouble
Constructeurs bois : prise en début d’année, même analyse
Montrose : prise il y a quelques mois, je crois en avoir parlé en même temps que Willdan
Water Intelligence : repérée sur un fonds small cap UK dont je suis la composition, prise en fin de printemps
Calix : j’en parlais sur la file de PoliticalAnimal
Neometals : je la suivais de loin, j’ai programmé un ordre hier soir pour  exécution cette nuit
Eramet : position spéculative prise en turbo au plus bas de l’année
Vulcan Energy : prise récemment après avoir suivi le premier étage de la fusée
Upstart : prise juste après l’IPO, j’en ai parlé sur le forum
Affirm : idem
SVB : prise à leurs résultats il y a un an, de manière timide car je la trouvais à l’époque chère pour une banque
Signature : je crois que vous m’avez soufflé l’idée
Paxglobal : j’ai suivi Oliv21
Coinbase : peu après l’IPO, génération de cash impressionnante tant que la spéculation active le marché des cryptos
DGMI : j’ai fait une jolie culbute en début d’année, j’ai soldé post mini krach de mai ; pas sûr d’y revenir, la valo dépend du minage de bitcoin qui est une impasse technologique
ASML : comme beaucoup d’autres portefeuilles
Kulicke : je l’avais souvent vu mentionnée sur le forum sans trop comprendre l’engouement vu l’absence de momentum et les résultats mauvais et en déclin ; le profil a radicalement changé en 18 mois et c’est devenu une machine à cash, je m’en suis rendu compte en regardant leur Q2 ; j’ai profité qu’elle soit jetée avec l’eau du bain du reste des semi-conducteurs au début du mois pour rentrer
ON : prise en début d’année
Elmos : prise au printemps, je crois suite à une suggestion sur le forum
Kalray : prise en fin d’année dernière je crois
Himax, Lumentum, Ambarella : prises en début d’année
Cybercsécurité : tout depuis longtemps sauf Archtis, Atos, et SentinelOne (P/S trop haut). Regardez KnowBe4, Telos et Datto
Santé : nous avons parlé de Sava, j’ai Teladoc sans enthousiasme, Doximity est très intéressante et déjà scandaleusement rentable
Terrascend : la seule de l’univers à avoir fait un profit warning ; même si le marché brûle ce qu’il a adoré, les résultats des autres sont excellents
Codexis : prise chez vous
Twist : prise car la seule avec un P/S non délirant puis revendue en haut de la bulle quand la valorisation n’vait plus aucun sens ; pour ce genre de sociétés, n’ayant pas l’expertise, je préfère passer par ETF (ARKG et GNOM)
Illumina : une blue-chip à avoir dans tout portfeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#580 25/10/2021 09h16

Membre (2019)
Top 50 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   463  

******  HEBDOMA-VERT  ******


LES NOUVEAUX VERTS :


Forsee Power (FORSE) Vente et installation de systèmes de batteries lithium-ion français, le 3 novembre

Fluence Energy (FLNC) Optimisation du stockage d’énergie électrique, le 28 octobre

Aris Water Solutions (ARIS) Gestion et de recyclage de l’eau pour l’industrie pétrolière, le 22 octobre.

LES CHAMPIONS VERTS :


Plutôt bonne semaine pour :

* l’hydrogène européen :
McPhy +17 % Hydrogène français.
Green Hydrogen Systems +17 % Hydrogène danois.
Nel +15 % Hydrogène norvégien.
Envitec Biogaz AG +13 %, Equipement pour le biogaz allemand.
AFC Ebergy +13 %, hydrogène britannique.

* des penny stock volatiles, en particulier australiennes que je surveille de près : :
Carnegie Clean Energy +50% Energies marines
Volt Power Group +20 %, Récupération d’énergie.
Renu Energy +17 % Petite holding de valeurs EnR
The environmental Group +17 % Gestion des gaz

Mais aussi :
EAM Solar AS +22 % Solaire norvégien
Ascent Solar Technologies +15 % Equipements solaire US.

* China recycling Energy (CREG) +35 % Recyclage énergétique
de déchets chinois, pour une raison indéterminée (ses résultats datent d’août).


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de croissanceverte"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur