Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Flèche Consultez le cours de l’argent en cliquant ici.

#1 14/11/2019 18h54

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2890  

Si vous voyagez en Argentine, vous aurez quelques surprises au moment de retirer de l’argent au distributeur…

La problématique


Premièrement, les distributeurs d’argent ne sont pas si nombreux, et il y a des zones entières à Buenos Aires quasiment sans distributeur.

Deuxièmement, des frais complètement prohibitifs sont appliqués sur les retraits.

Selon les banques, vous aurez soit environ 400 pesos argentins (6 euros) de frais fixes , soit environ 650 pesos (10 euros) de frais. Or, le retrait maximum autorisé est dans le meilleur des cas 8000 pesos, mais le plus souvent 4000 pesos, voire 3000 pesos. La banque ayant même le bon goût de vous indiquer que pour retirer plus d’argent, il faut répéter l’opération (et donc les frais fixes) !

En moyenne, vous aurez donc au alentour de 10% (vous avez bien lu, dix pour cents) de commissions sur chacun de vos retraits ! A ceux-ci s’ajouteront les frais de votre propre banque et éventuellement un taux de change plus ou moins favorable.

Qu’à cela ne tienne, il suffit de payer le moins de choses possibles en liquide, et d’utiliser directement sa carte bleu chez les commerçants. Sauf que… A part les magasins pour touristes, absolument tout se paye en cash : dit autrement, tous vos achats, restaurants, boissons seront indirectement majorés de 10% !

La solution


Si vous restez quelques jours, vous pouvez passer outre, et accepter de vous faire "voler" par les banques locales.

Mais si vous restez plus d’une semaine, la solution consiste à utiliser les services de Western Union ou Azimo et a s’envoyer à soi même de l’argent, pour passer outre les distributeurs de billets.

Avec Azimo, vous pouvez vous inscrire en quelques clics, vous payez avec votre carte bleue française, directement en ligne le montant que vous souhaitez vous envoyer. Les deux premières transactions sont complètement gratuites et avec un taux de change favorable. Ensuite, vous pourrez retirer votre argent notamment dans toutes les agences Argenper (des bureaux de change relativement nombreux à Buenos Aires, mais il faudra tout de même marcher un peu).

Avec Western Union, cela vous coûtera plus cher, mais en contrepartie vous avez plus de points de retrait, y compris en dehors de la capitale.

Conclusion


Je suis toujours surpris de voir l’imagination des banques pour nous soutirer le plus d’argent possible. On pensait les banques françaises exemplaires dans ce domaine, mais ce n’est rien à côté des banques argentines…

Heureusement, l’alternative indiquée permet de s’en tirer à moindres frais.

Mots-clés : argentine, azimo, buenos aires, frais, western union

En ligne En ligne

 

#2 14/11/2019 19h08

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 20 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Entreprendre
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   656  

Et utiliser les cartes sans frais à l’étranger de type Ultim ou Fosfo ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#3 14/11/2019 19h11

Membre (2013)
Réputation :   3  

Il est possible de convertir des euros en pesos pour moins de 1% de frais dans les cambio, partir avec du cash peut aider.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 14/11/2019 19h24

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2890  

Oblible a écrit :

Et utiliser les cartes sans frais à l’étranger de type Ultim ou Fosfo ?

Je n’ai pas testé, mais je doute que cela fasse une différence, car c’est la banque locale qui prend sa commission.

keram a écrit :

Il est possible de convertir des euros en pesos pour moins de 1% de frais dans les cambio, partir avec du cash peut aider.

C’est ce que font les américains : ils emmènent des dollars qu’ils convertissent sur place. Mais avec les risques habituels si on se fait piquer son sac.

En ligne En ligne

 

#5 14/11/2019 19h30

Membre (2015)
Top 20 Réputation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1078  

On est d’accord Philippe que ces retraits subissant des frais excessifs ne concernent que ceux effectués avec des cartes provenant de l’étranger ?
Qu’en est-il en cas de retrait avec une carte locale ?
La problématique étant de pouvoir ouvrir un compte local en devise locale, ce qui ne concernera que les expatriés ou ceux venant pour plusieurs mois.


Parrain Total Energie (mp)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 14/11/2019 20h05

Membre (2016)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   24  

keram a écrit :

Il est possible de convertir des euros en pesos pour moins de 1% de frais dans les cambio, partir avec du cash peut aider.

Ou même, si vous avez des espèces, payer directement en US$ voire en euros les plus grosses dépenses (nuits d’hôtel, restaurants,…), surtout quand la « contrepartie » est une personne physique - qui préfère une monnaie jugée sûre qu’une monnaie qui se dévalue constamment. On vous fait généralement un très bon taux et ça rend service (contrôle des changes)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 14/11/2019 21h21

Admin (2009)
Top 20 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   2890  

Surin a écrit :

On est d’accord Philippe que ces retraits subissant des frais excessifs ne concernent que ceux effectués avec des cartes provenant de l’étranger ?

Oui, les locaux ont également des frais, spécialement s’ils retirent avec un guichet qui n’est pas celui de leur banque, mais moindres.

En ligne En ligne

 

[+1 / -1]    #8 08/02/2020 15h44

Membre (2019)
Réputation :   0  

Aujorudhui le meilleur plan c’est d’aller avec des EU en espece et changer a l’arrive a la taux de echange BLUE.

L’argentine a mis la restriction d’echange pour les argentins… donc un marche "noir" c’est naturelement cree.. Donc si on aille avec des especes nos Euros valent + 15% - 20%!

Tres bon marche!

Hors ligne Hors ligne

 

#9 08/02/2020 15h57

Membre (2013)
Réputation :   3  

Pas besoin d’aller au marché noir, un cambio reprendra vos euro à 87 88 pesos…

Hors ligne Hors ligne

 

#10 09/02/2020 17h44

Membre (2019)
Réputation :   12  

L’explication de ses frais importants est liée à l’inflation galopante qui provoque des manques de liquidités.

Azimo est une excellente solution… Quand ça fonctionne ! Il m’est arrivé plusieurs fois de ne pas pouvoir récupérer mon argent car l’agence n’avait pas assez de cash…

D’ailleurs, en dehors de buenos aires, il n’est pas rare de devoir faire 4 ou 5 distributeurs avant d’en trouver un qui n’est pas vide !

Venir avec des USD reste la meilleure option pour voyager en Argentine.

D’une part ils seront acceptés partout, même pas besoin de faire du change.

D’autre part vous bénéficierez de réductions dans les hôtels. La confiance dans le pesos argentin est tellement faible que les hôteliers sont près à vous vendre moins cher la chambre si vous réglez en USD.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 09/02/2020 17h57

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   82  

De mon expérience aussi: les distributeurs piratés sont légions. Soyez extrêmement vigilants lors de retraits dans des zones touristiques (dans la ville d’El Chalten au pied du Fitzroy, tous les distributeurs étaient hors service, sauf un piraté…), ou pire encore pour des retraits sur des terminaux type "calque" de la CB. Le risque d’utilisation de votre CB pour des achats dans d’autres coins d’Amérique latine est fort, n’hésitez pas à vérifier votre compte tous les jours.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 09/02/2020 18h26

Banni (2020)
Réputation :   3  

Ah El Chalten et ses nombreuses randonnées au pied du Fitz Roy ; du bon air, des paysages somptueux, pas de risque d’agression, de bons hôtels, de bons restaus….le bonheur !

Il est inutile de s’encombrer de $ pour aller en Argentine ; les € feront bien l’affaire mais mieux vaut changer à Buenos Aires qu’en Patagonie, car les taux seront plus favorables.

Pour ce faire, privilégier une "cueva", un bureau de change clandestin, et changer vos € au prix du "blue" bien plus avantageux que le taux officiel.

Beaucoup de bijoutiers sont aussi tenanciers de "cuevas", éviter les racoleurs qui pullulent dans les quartiers touristiques comme la rue Florida, les "arbolitos" qui braillent "cambio" en pleine rue….

Les taux sont ici :

Cotización Euro Blue y Euro Oficial Hoy Argentina - Euro Blue

Da façon générale, tout est plus simple et moins cher en Argentine quand on paye en liquide, "effectivo" comme ils disent. Le peso argentin n’est rien d’autre qu’un naufrage continu ; on croit toucher le fonds, mais cela finit toujours par baisser encore !

InvestisseurHeureux a écrit :

keram a écrit :

Il est possible de convertir des euros en pesos pour moins de 1% de frais dans les cambio, partir avec du cash peut aider.

C’est ce que font les américains : ils emmènent des dollars qu’ils convertissent sur place. Mais avec les risques habituels si on se fait piquer son sac.

Pour ne pas se faire piquer son sac le mieux est de ne pas en avoir : se balader avec un petit sac à dos dans les rues de Buenos Aires, c’est s’autodésigner aux yeux des malandrins et détrousseurs comme un touriste ! Une veste ou un veston fera l’affaire pour planquer les biftons ; l’idéal étant une petite ceinture à planquer entre slip et pantalon, modèle en vente chez Décathlon. Evidemment, s’il fait trop chaud, les billets peuvent finir par sentir la transpiration ou pire encore.

Pour être tranquille, le mieux est d’essayer de ressembler à un argentin, pas à un gringo en balade arborant bermuda, sac à dos et ceinture banane. Cela vaut surtout dans les grandes villes où le risque d’agression n’est pas négligeable ; en Patagonie, on est tranquille comme Baptiste.

Dernière modification par andut (09/02/2020 18h36)

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "eviter les frais prohibitifs des retraits d'argent en argentine"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur