Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 06/11/2019 20h37

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Suite aux réponses que je n’ai pas obtenues sur ma présentation, je me lance sur cette partie du forum afin de partager avec vous mon portefeuille financier et son évolution dans le but d’avoir vos avis / conseils.

Mon objectif : 150 k€ d’actifs avant mes 30 ans (soit 4 ans restants)!

Mon portefeuille se décompose de la manière suivante :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_sans_titre.jpg

Perspectives :
- Epargne de précaution : constituée.

Je pense renforcer chacune des positions (Assurance Vie, PEE et PERCO pour l’abondement, ETF sur PEA, remboursement SCPI et possiblement second crédit) de manière homogène avec mon épargne mensuelle.

Auriez vous des avis et/ou recommandations concernant la répartition de mes actifs ou d’autres perspectives auxquelles je n’aurais pas songé?

Analog

Dernière modification par Analog1993 (06/11/2019 20h37)

Mots-clés : assurance-vie, pea (plan d'epargne en actions), pee (plan d'epargne d'entreprise), perco (plan d'epargne pour la retraite collectif), portefeuille, scpi (société civile de placement immobilier)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 06/11/2019 20h53

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   523  

Effectivement vos posts n’ont pas mobilisé les foules wink
La raison est à mon avis simple: vous avez une répartition bien choisie et une stratégie assez claire. Difficile de vous apporter grand chose de ce coté là.

Allez, je note un point: il semble que dans votre répartition, vous mentionnez dans la case "immobilier" votre patrimoine immobilier net et non brut.
Ca m’a surpris un instant, mais ça a une certaine logique. Attention cependant à ne pas vous méprendre sur la taille réelle de l’immobilier dans votre patrimoine (très nettement supérieure à vos actions, et très au dessus de votre objectif)

Même sur votre objectif de 150K€, il n’y a pas grand chose à dire: ça semble assez raisonnable compte tenu de vos avoirs et de votre capacité d’épargne.
Une question cependant: est-ce un objectif final, ou un point d’étape ?

Pour les questions de votre présentation:

Me conseillerez vous de reprendre un crédit pour des SCPI (je me questionne sur l’intérêt de reprendre un crédit pour Pierval Santé par exemple)?
Ou plutôt de continuer d’épargner sur des obligations/ actions/ ETF ?

Difficile à dire… vous avez une allocation cible, pourquoi ne pas simplement continuer dans cette voie ?
A moins d’avoir un projet très marqué, ou une raison particulière, il est rare qu’on puisse conseiller à quelqu’un de ne pas suivre une répartition qu’il a murement réfléchie.

Bonne continuation, vous êtes bien parti !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 06/11/2019 21h03

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   946  

Bonjour

Pour quelle raison avez-vous un PERCO ?
Vous apporte-t-il un abondement particulier ?
Car entre les frais les supports limités et peu performants, l’horizon de placement à la retraite… Pour moi ce véhicule manque grandement d’intérêt et ses contraintes dépassent de loin ses avantages.
Je vous conseille d’éviter de l’alimenter et de profiter d’une des conditions de sortie anticipée comme l’achat de la résidence principale pour récupérer les fonds et le fermer.

150k d’actifs ou d’actifs nets?

770 euros mensuel de capacité d’épargne pendant 4 ans ça fait 37kE.

Combien obtenez vous en abondement annuel ?

Votre allocation est plutôt agressive ce n’est pas forcément un défaut mais soyez prêt à assumer la volatilité et un horizon de placement suffisamment long pour ne pas la regretter.

Pensez à racheter tous les 5 ans les fonds disponibles sur le plan épargne entreprise afin de basculer sur un etf monde à moindre frais dans un PEA.

À part le PERCO qui me chagrine je trouve votre allocation patrimoniale plutôt cohérente.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#4 06/11/2019 21h52

Membre
Réputation :   4  

Faith :
Concernant l’immobilier et donc le parts de SCPI, j’ai considéré le net car en cas de revente (qui n’est pas du tout envisagée) il me semble que c’est le montant que je récupérai. Conseilleriez vous de résonner en brut pour l’immobilier?

Les 150 k€ sont un point d’étape, en effet, j’ai lu l’ouvrage "devenir rentier en 10 ans" ainsi que d’autres, et c’est l’objectif que je me suis fixé avant 30 ans pour envisager la suite avec cette finalité de devenir rentier.

Merci pour votre encouragement et oui je souhaite continuer avec cette allocation avec éventuellement l’ajout d’immobilier locatif physique une fois la région parisienne quittée.

Bibike :
J’ai ouvert simultanément PEE et PERCO lors de mon apprentissage dans l’entreprise car avec peu de revenus il était plus facile de prendre l’abondement (commun aux deux placements). Depuis mon embauche, je verse de manière mensuelle sur mon PEE (fond Monde ISR) afin d’avoir 1350 € d’abondement (avec 2550 euros versés) ainsi que mon intéressement abondé à 100 % (donc 1500€ x 2).

Ensuite, mes dividendes SCPI sont de 283€/mois hors impôt français, réduisant mon effort d’épargne pour le remboursement du crédit CORUM.

Mon PEE ayant 6 ans, j’ai en effet retiré mes premiers avoirs disponibles pour ouvrir des assurances vies (bonus de bienvenue sur les fonds euros) et vais ensuite transférer les futurs avoirs suivant les variations du marché pour renforcer mes positions suivant l’allocation type fixée.

Mon allocation est plutôt agressive, mais mes différents placements ont une échéance lointaine (25-30 ans) sans retrait. Je la trouve plutôt en adéquation avec mon age suite aux nombreuses lectures conseillant un pourcentage d’actions de 100%- l’age.

Pour finir sur le PERCO (sur lequel je ne verse plus), il financera peut être les frais de notaire un de ces jours… smile

Hors ligne Hors ligne

 

#5 06/11/2019 21h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   946  

Ok pour votre retour, Faith a vu juste sur la raison pour laquelle vous n’aviez pas de réponse wink

Concernant l’immobilier et donc le parts de SCPI, j’ai considéré le net car en cas de revente (qui n’est pas du tout envisagée) il me semble que c’est le montant que je récupérai. Conseilleriez vous de résonner en brut pour l’immobilier?

Oui en net si revente mais le truc c’est que vous aurez d’abord du rendement immo sur sa valeur brute, et si krach SCPI il y a c’est sur la valeur brute que cela vous arrivera.

Raisonner en allocation brute par poche pour avoir une meilleure visibilité de votre risque et de votre rendement potentiel, raisonner en net pour la photo du patrimoine global.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#6 06/11/2019 22h02

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   523  

Analog1993 a écrit :

Concernant l’immobilier et donc le parts de SCPI, j’ai considéré le net car en cas de revente (qui n’est pas du tout envisagée) il me semble que c’est le montant que je récupérai. Conseilleriez vous de résonner en brut pour l’immobilier?

Le raisonnement se tient, c’est juste que dans votre premier tableau, je vois "arbitrage 2137€" pour l’immobilier… ce qui laisse supposer que vous devriez augmenter votre exposition, alors qu’en fait l’immobilier est sensiblement en avance sur le reste.

D’ailleurs, je pense que c’est une erreur de perspective: certes votre banquier vous a accordé un crédit dans l’optique d’un achat immobilier, mais cette dette concerne votre patrimoine en général.
Vos -52K€ sont une dette globale et l’affecter à l’immobilier est, à mon avis, une erreur.

Dernière modification par Faith (06/11/2019 22h03)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#7 06/11/2019 22h25

Membre
Réputation :   4  

Vous avez raison, il est inutile de raisonner en net alors que les autres supports (PEA, PEE,… ) sont en réalité en brut aussi étant donné que les impôts sont à prélever dessus.

Du coup, voici la répartition avec l’immobilier brut :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_act_2.jpg

Ce coup ci, je remarque comme vous l’avez évoqué que l’immobilier est en avance sur le reste, je vais donc d’ici les prochains mois rééquilibrer les parties actions et obligations.

Il est aussi vrai que le crédit accordé par le banquier est relatif au patrimoine en général et donc est un passif global.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 13/12/2019 16h36

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Voici la publication de décembre pour ma part, j’ai profité de l’introduction de la FDJ pour commencer les actions avec une belle progression pour le moment. Le reste des 5000 € a été investis dans l’ETF World d’Amundi qui progresse lui aussi un peu.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_post_devenir_rentier.png

J’ai rééquilibré mon épargne de précaution grâce à mon salaire + prime de novembre et vais rééquilibrer par la suite l’immobilier et les obligations.

Au plaisir d’échanger.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 14/01/2020 09h49

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Voici le point d’avancement pour janvier 2020 :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_2020-01-14_09_35_41-analyse_financiere_par_xnoyel_-_excel.png

Actions réalisées :
- J’ai revu mon allocation d’actifs : diminution de la part d’action à 44 % du portefeuille et augmentation de la part d’obligation à 17 %. C’est en partie le plan d’épargne entreprise qui me permet d’orienter la part de ces deux actifs avec les supports proposés.
- Je continue d’épargner environ 1000 euros/mois et les plus values font grossir mes actifs petit à petit smile.

Perspectives :
- Je compte automatiser toutes me opérations sur mes comptes avec notamment un prélèvement automatique pour versement sur le PEE, et des virements automatique pour PEA et Epargne.
- Mon épargne mensuelle destinée à l’investissement va légèrement augmenter et sera répartie de la manière suivante :
   - 30% remboursement crédit SCPI,
   - 30% investis sur le PEE (Actions et Obligations),
   - 40% sur le PEA (ETF Amundi World).

Question :
Mon épargne de précaution est de 7500 euros. Trouvez vous que cela soit suffisant compte tenu de ma situation ?
Sinon je songeais à basculer mes prochains fonds disponibles du PEE (3500 euros) sur un fond obligataire toujours sur le PEE et déblocable rapidement en cas de besoin pour grossir cette épargne de précaution.
Avez vous un avis?
Merci.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/01/2020 10h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   523  

Analog1993 a écrit :

Question :
Mon épargne de précaution est de 7500 euros. Trouvez vous que cela soit suffisant compte tenu de ma situation ?

Vous avez plusieurs sources de revenu, un patrimoine diversifié, un CDI, et une grosse capacité d’épargne (donc des dépenses pas trop élevées).
7500€ sont probablement suffisants, ne vous inquiétez pas trop pour ça.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#11 29/03/2020 10h08

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

En cette période de forte volatilité, je tiens à vous faire part de l’évolution de mon portefeuille :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_2020-03-29_09_33_38-analyse_financiere_par_xnoyel_-_excel.png

Actions réalisées :
- PEE : suite à une perte de 12 % sur les fonds actions (Monde ISR pour le PEG et Long Terme pour le PERCO), j’ai réalisé un arbitrage vers les fonds monétaire le 9 mars en voyant la baisse continuer. Les prochains fonds disponibles (3300 euros) ont eux été arbitrés vers le fond Obligataire 1 pour un retrait en juin 2020. Suite à une baisse de 25% sur le fond Monde, je commence les arbitrages tous les 5% de pertes jusqu’à réatteindre mon allocation d’actifs visée.

- PEA : j’ai gardé mes actions FDJ qui ont elles aussi bien baissées mais qui sont légèrement remontées avec le récent rebond et j’ai arbitré mon ETF Monde pour m’initier au trading sur des valeurs "Corona" avec notamment UV Germi, Novacyt,…

-Prêt personnel : en voyant le krach boursier, je me dis que c’est une opportunité unique d’investir et j’ai contracté un prêt personnel sur 4 ans représentant la somme des versements sur PEA que je comptais réaliser sur la même durée soit 21000 euros.

Réflexion personnelle:
- J’ai en partie sauvé les meubles sur le PEE qui a perdu 18-20% de plus que lorsque j’ai arbitré, le temps me dira si j’ai eu raison de le faire.

- Le trading sur des petites valeurs bien que m’ayant permis de rattraper les moins values réalisées avec l’ETF Monde et de faire quelques bénéfices, m’a pris énormément de temps et vient empiéter sur mes vies professionnelles et personnelles et je ne pense pas qu’au final cela soit bénéfique.

-Le prêt personnel m’a demandé beaucoup de réflexion suite à la lecture de divers sujet notamment celui de ce forum dans lequel beaucoup d’entre vous ne recommande pas d’investir en bourse avec un levier. Ayan une situation stable avec cette notion de sécurité de l’emploi et des revenus qui vont augmenter sur les prochaines années, je ne pense pas prendre un risque énorme d’autant que j’ai 26 ans.

Perspectives :
- PEE : Des arbitrages du fond monétaire seront réalisés à chaque baisse de tranche de 5% des fonds Monde et Long Terme.

-PEA : deux options sur lesquels j’espère pouvoir échanger avec vous.
1 : Choix de 11 actions supplémentaires en plus de FDJ avec un premier investissement de 500 euros sur chacune puis renforcement tous les 10% de baisse en profitant du cours plutôt bas du CAC 40 (avec les fonds des valeurs corona + prêt personnel).

2 Investissement en plusieurs fois sur un ETF Monde avec 1/3 maintenant puis chacun des tiers restant tous les 10% de baisse du tracker.

L’option 1 me parait plus chronophage que la seconde et je m’interroge sur le fait u’elle soit réellement plus performante…

Merci d’avance pour vos avis/conseils/échanges.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 29/03/2020 10h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313  

Bonjour Analog1993,

L’option 2 est beaucoup plus avantageuse et diversifiée que l’option 1. Un ETF monde contient plusieurs milliers d’entreprises et est exposé au marché Américain, ce qui est là chose à ne pas négliger d’un point de vue performance boursière.

De plus, l’Etat est actionnaire de la FDJ et a demandé à toutes les entreprises où il est actionnaire de couper leur dividende pour cette année.

Voici le message complet de cette demande venant de l’Etat.

L’ETF World est donc à mon sens largement plus approprié, surtout dans le cas actuel où les mouvements de marché sont assez importants et imprévisibles.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (29/03/2020 10h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 29/03/2020 10h46

Membre
Réputation :   4  

Entendu pour l’ETF Monde.

Mais l’investissement en tiers vous semble t’il adéquat ou le repartiriez vous d’une autre manière?

Hors ligne Hors ligne

 

#14 29/03/2020 10h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   313  

Oui pour l’investissement en 1/3 c’est exactement ce qu’il faut faire comme personne ne peut savoir si les marchés vont continuer de baisser et jusqu’où. 1/3 maintenant et 1/3 à chaque nouvelle baisse de 10% des indices est donc une bonne option à appliquer.

À titre perso je viens de débloquer mon AV. j’ai mis environ la moitié tout de suite et ensuite plusieurs renforcements sont prévus à chaque -5% des indices.

Dernière modification par MrDividende (29/03/2020 11h02)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 30/05/2020 11h41

Membre
Réputation :   4  

Bonjour à tous,

Voici mon point du mois de mai ou plutôt juin.
Mon portefeuille se décompose de la manière suivante :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/14652_capture_decran_devenir_rentier.png

Actions réalisées :
- PEE : j’ai réorienté l’épargne placée en monétaire afin de profiter de la baisse qui est encore de -15% en gardant une partie afin de pouvoir renvoyer des liquidités si le marché venait à rebaisser.
- PEA : j’ai obtenu le prêt et investi une grande partie sur le MSCI WORLD d’AMUNDI.
- SCPI : j’ai rempli ma première déclaration d’impôts pour les SCPI et je dois dire que ça peut être fastidieux surtout avec 3 SCPI ayant des revenus européens.
- Gestion de portefeuille : j’ai pris conscience que mon portefeuille est actuellement surexposé à l’immobilier car j’avais tendance à soustraire mes prêts en passifs à la globalité de mon patrimoine alors que mes revenus sont bels et biens calculés sur l’immobilier total.

Réflexion personnelle :
- L’investissement via un ETF demande moins de temps et d’analyse que les actions en directes pour une performance semblant meilleure sur du long terme et convient plus à ma manière de vivre.
- Cette chute des marchés m’a beaucoup appris sur moi même et je regarde de moins en moins les nouvelles afin de d’éviter les biais cognitifs.

Perspectives:
- PEA et PEE : Le reste des liquidité seront investies par tranche de baisse de 1% par rapport au dernier plus haut sur l’ETF,

Je suis preneur si vous avez des remarques concernant le visuel ou des données à ajouter sur les captures d’écrans concernant mon portefeuille.

A soif d’échanger. Analog.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur