Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#176 03/05/2018 08h16

Membre
Réputation :   95  

Bonjour,

Je suis résident luxembourgeois. Pour gérer mon portefeuille d’actions, je suis dans une banque mais je ne suis pas du tout satisfait du service rendu. J’ai testé plusieurs banques (ING, BIL, BCEE) et vraiment on se retrouve au Moyen Age quand il est question de gestion de portefeuille d’actions par soit même :

Les ordres mettent du temps à passer, peu d’informations, l’achat d’actions sur le marché US est possible mais pas d’exécution des ordres en dehors des heures ouvrées luxembourgeoises …(super…), les frais sont assez élevées obligeant à miser direct gros pour réduire cette partie,….
Bref j’en peux pu smile

En France ou en Belgique il y a des plateformes bien mieux faites mais je ne sais pas si en tant que résident luxembourgeois je peux m’inscrire tout en restant dans les mêmes conditions fiscales qu’actuellement et s’il y a d’autres aspects à prendre en compte (pour les dividendes par exemple).

(Petite info, ma conjointe travail en France ce qui m’oblige également à faire une déclaration en France.)

Pouvez-vous m’éclairer sur ce point s’il vous plaît ?
Je vous remercie par avance pour vos conseils,
Cikei

Hors ligne Hors ligne

 

#177 03/05/2018 08h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   475  

Aucun problème pour ouvrir un compte à l’étranger pour vous

Beaucoup de résidents LUX du forum ont un compte titres chez IB pour les actions US et un compte en FR pour les actions européennes

Vosu devrez gérer vous même les déclarations PV et dividendes au Luxembourg sans rapport fiscal, ce qui n’est pas très compliqué. Vous aurez aussi le problème chez certains de la non application des conventions fiscales pour les dividendes

Aucun impact sur votre déclaration de revenu FR, il n’y a rien a déclarer à ce titre, même si vous avez un compte titres en FR

Au LUX, vous avez KEYTRADE comme broker "low cost", jamais  testé

Sinon, pas de problème pour passer des ordres aux US sur site transactionnel d’une des banques LUX citées, mais il est vrai que cela me coute en gros 0,5%

Hors ligne Hors ligne

 

#178 03/05/2018 09h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   646  

Le top c’est évidemment IB pour pratiquement tout sauf les actions françaises ou italiennes et les obligations en euro.
Il y a Flatex en Allemagne qui donne accès a bas cout aux obligations euro + la plupart des obligations en USD ou aux supras en diverses devises.
Keytrade j’ai pas essaye en "réel" seulement en demo … pas génial - et frais de garde- mais probablement OK compare aux banques privées.
Sur la plateforme d’une de vos banques citées … le minimum est maintenant de 8350 euros pour ne pas "souffrir" encore plus des frais … par contre les conventions y sont appliquées correctement - mais avec un cout … donc grosso modo au lieu de 30% on a 15% de retenue +  3 ou 5% de com
Resultat pour les italiennes c’est pas la peine car la com bouffe le gros de l’économie
Donc je trade les italiennes et les espagnoles ( cash en actions) chez IB tout comme celles des Pays-Bas ou de la Belgique.
Tssm a surement raison: un courtier en France serait plus adéquat pour les actions françaises !

A savoir: si on a des obligations dans un compte hors du Luxembourg - le revenu s’ajoutera a votre salaire car pour avoir l’option du Relibi (retenue libératoire a la source) il faut demander - et pas sur que le courtier étranger veuille s’embêter avec ça!

Dernière modification par sissi (03/05/2018 09h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#179 03/05/2018 16h46

Membre
Réputation :   95  

Merci à vous deux pour votre réponse !
J’analyse cela ce soir pour IB.
Pour la France je crois avoir repéré un post qui compare les différentes prestations, je vais retrouver cela.

Petite question supplémentaire :
Concernant la déclaration des PV pas de soucis (si on garde l’action +6mois pas de déclarations à faire me semble-t-il)
Par contre pour les dividendes faut-il les inclure dans la déclaration ? c’est pas justement imposé à la source ?

NB : désolé pour le modérateur qui a du bouger mon message dans le bon threat :p

Hors ligne Hors ligne

 

#180 03/05/2018 17h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   646  

Les dividendes il faut les inclure dans la declaration - pas les gains apres 6 mois de détention.
Le premier 1.5k /peronne de dividendes est exempt.
Les divis sont exempts a 50% mais pas les divis d’etfs
Les retenues a la source - sont creditees contre d’autres revenus (je simplifie)

Dernière modification par sissi (03/05/2018 17h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#181 03/05/2018 18h20

Membre
Réputation :   95  

Je ne suis pas certain de comprendre Sissi, désolé :

- Plue value sur actions détenues depuis plus de 6 mois :
Ne rien faire sur la déclaration d’impôts ça nous sommes ok

- Dividendes :
Les inclure dans la déclaration fiscale, les 1 500 premiers euros sont exempts d’impôts par contre ensuite ils sont imposés.
Exemple : 3000 euros de dividendes annuels (déduction des 15% faites). Seul 750 euros sont imposés (imposés en fonction de l’ensemble des revenues du coup ?)
J’inscris donc 750 dans ma feuille d’impôts ?

-Votre phrase sur les retenues à la source ne font pas écho dans ma tête non plus :-/

Un petit cas pratique est le bienvenue si cela est possible (par mp si on ne doit pas encombrer le fil ?) ^^

Hors ligne Hors ligne

 

#182 03/05/2018 18h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   705  

Je confirme tout ce qui a été dit jusqu’à présent. J’utilise une banque autochtone pour grosses positions buy&hold (ETF, etc.), Bourse Direct pour actions Euronext (faibles frais, conventions fiscales appliquées, interface efficace, service clients et fiscalité réactif), et IB pour tout le reste. Quelques tableaux Excel remplis au fil de l’année pour suivre les PV/MV et les dividendes encaissés auprès des courtiers étrangers, rien de sorcier en pratique.

Concernant votre dernière question, étudiez un peu le formulaire 100F et son annexe 180F, c’est assez logique et pas difficile à comprendre. Au pire, il y a guichet.lu et impotsdirects.public.lu sur lesquels les infos sont faciles à trouver.

Hors ligne Hors ligne

 

#183 03/05/2018 19h23

Membre
Réputation :   95  

Bonjour Lopaszz,

Je vais creuser tout ceci. Mais c’est vrai que le 180 aide à comprendre un peu plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#184 05/06/2018 00h18

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

étant désormais domicilé fiscal au Royaume-Uni, je souhaiterais tirer partie de la règle de la "remittance basis" pour faire des investissements (actions et éventuellement obligations en direct, mais pas de fonds) avec une fiscalité limitée pour les quelques années que va durer mon expatriation.

J’ai bien noté que la segrégation des comptes (entre la partie investissement et la partie revenus) était un point sensible et je m’interroge sur le meilleur courtier/intermédiaire à utiliser et le pays de sa domiciliation.

J’ai conservé un compte titres en France (Fortuneo), mais sauf erreur de ma part, seules les plus value seront exonérées de taxation tandis que les revenus (dividendes ou coupons) feront l’objet d’une retenue à la source en France (sans prélèvements sociaux néanmoins). D’autres pays sont donc probablement mieux placés que la France pour tirer partie de cette régle fiscale (Luxembourg ?). Je ne suis en revanche pas sûr que les assurance vie luxembourgeoise soient une bonne solution ici compte tenue de leurs frais de gestions par rapport à un compte titre ordinaires - sans bénéfice particulier sur un plan fiscal, mais je peux me tromper.

Est ce que des courtiers accessibles sur internet du type Interactive Brokers peuvent gérer ce type de situation ? peut il etre plus interessant de passer par des cabinets de gestion de patrimoine qui peuvent en outre prendre en charge la préparation des "tax return" anglaises ?

J’imagine que de nombreux membres de ce forum doivent utiliser ce mécanisme, merci d’avance pour tout retour d’expérience que vous pourrez m’apporter !

Dernière modification par London123 (05/06/2018 00h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #185 05/06/2018 10h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   415  

Je connais bien le système de "remittance basis" UK et je vous conseille de consulter un fiscaliste ou un conseiller financier parce que ce n’est pas aussi simple que ça :

- la ségrégation capital/revenus n’est importante que si vous comptez rapatrier une partie du capital au Royaume-Uni sinon vous avez juste à avoir un compte titres chez un courtier étranger et ne jamais rapatrier les fonds.

- les dividendes, plus-values, intérêts ne seront pas taxés au Royaume-Uni MAIS les instruments financiers ne doivent pas être liés de près ou de loin à une entreprise basée au Royaume-uni sinon c’est taxé selon le barème classique ( vous ne pouvez pas par exemple acheter des actions Barclays ou une obligation de HSBC … )

- l’assurance-vie est un très mauvais choix parce qu’aussi bizarre que cela puisse paraitre, elle est exclue du régime de remittance basis.
www.expatconseil.com/comment-utiliser-a … e-taxe-45/

- Interactive Brokers est certes un courtier US mais ses clients basés en Europe sont gérés par Interactive broker UK, donc ce n’est pas un courtier étranger et risque d’être en dehors du champs de la remittance basis.

- le choix de la remittance basis vous fait perdre vos "personal allowance"
www.expertsforexpats.com/expat-tax/non- … in-the-uk/

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #186 06/06/2018 03h06

Membre
Réputation :   12  

sissi a écrit :

Les dividendes il faut les inclure dans la declaration - pas les gains apres 6 mois de détention.
Le premier 1.5k /peronne de dividendes est exempt.
Les divis sont exempts a 50% mais pas les divis d’etfs
Les retenues a la source - sont creditees contre d’autres revenus (je simplifie)

Le formulaire 100 et le notes explicatives luxembourgeoises indiquent une exemption de 50% sur revenus mobiliers issus d’un pays avec lequel une convention fiscale existe, mais apparement aucune exemption si les revenus mobiliers sont issus d’un pays avec lequel une convention fiscale n’existe pas. Pourquoi un traitement si différent qui ne semble basé sur aucun concept politico-économique ? Par exemple on comprendrait mieux si l’absence d’exemption ne concernait que les pays "non coopératifs", ou si l’exemption était limitée aux revenus issus de l’UE.

Dernière modification par Sydney (06/06/2018 05h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#187 06/06/2018 22h08

Membre
Réputation :   95  

Bonjour à tous,

Et qu’en est-il de la fiscalité des gains fait sur options pour un résident lux?
Identique aux PV qu’on aurait fait sur une action détenue depuis moins de 6 mois ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #188 07/06/2018 01h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   705  

Oui. Bénéfice de spéculation.

Hors ligne Hors ligne

 

#189 15/09/2018 14h44

Membre
Réputation :   91  

Bonjour,

Je souhaiterais une petite mise à jour des brokers pour non résidents fiscaux car je vais sans doute bientôt être dans ce cas.
Des changements ont eu lieu?

Merci
Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#190 15/09/2018 15h35

Banni
Réputation :   55  

Pas de changement de mon coté.
Boursedirect pour Euronext, ils appliquent correctement la retenue à la source sur actions françaises (12.8%).  Ce que même certaines banques privées ne savent pas faire. Même avant la loi de finances 2018, envoi d’un formulaire 5000 et le bon prélèvement été appliqué (démarche gratuite) même si il fallait des fois râler un peu.

Interactive broker pour le reste.

Pour les obligations, je ne sais pas quoi vous recommandez car je ne pratique pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#191 25/09/2018 12h31

Membre
Réputation :   32  

Expatrié à Malte, j’ai comme courtiers :

- Interactive Brokers (que je réserve aux obligations US corporate/sovereign)
- Tradestation (idem pour obligations US)
- Flatex.de (obligations EUR, pas utilisé encore)
- Oblis.be (que je n’utiliserai probablement pas compte tenu des frais [je l’avais ouvert en complément d’IB avant Tradestation et Flatex])

- Degiro (actions diverses, ETF) je limite ce compte à 100k compte tenu des garanties basses (20k)
- Swissquote (ETF, pas sûr que je l’utilise pour des placements)

Sinon je cherchais, un broker pour par exemple un investissement sur des ETF Vanguard (ex: VTI) non listés sur Degiro (présents sur Swissquote). J’ai découvert sur brokerchooser ce nouveau broker US :
https://tastyworks.com/
Ouverture de compte apparemment simple, garantie US (500k), frais très bas

Dernière modification par byann22 (25/09/2018 12h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#192 25/09/2018 12h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   415  

Ce broker a l’air intéressant, ils proposent même un compte sur marge …  mais ça coûte 9% !

tastyworks | An options brokerage for the active trader

Dernière modification par ZeBonder (25/09/2018 12h39)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #193 28/01/2019 21h32

Membre
Réputation :   32  

Le prélevement va passer à 30% au lieu de 15% pour les US sur Degiro en tant que résident maltais.

Degiro a écrit :

Nous vous contactons au sujet de prochaines modifications concernant les taux de précompte appliqués sur votre compte sur les revenus de source américaine.

Vous avez complété le formulaire W8-BEN sur votre compte. Ce formulaire permet de bénéficier d’un taux de précompte réduit à la source sur les revenus de source américaine, tels que des dividendes ou coupons. Toutefois, vous avez déclaré être résident dans un pays pour lequel DEGIRO ne supporte plus l’application du taux réduit prévu par la convention fiscale.

Par conséquent, nous vous informons que l’application du taux réduit sur vos revenus de source américaine cessera à compter du 28 février 2019. Tout revenu de source américaine perçu sur votre compte DEGIRO après la date susmentionnée fera l’objet du taux de précompte statutaire, qui est généralement plus élevé.

Veuillez noter que vous pourriez avoir la possibilité de demander le remboursement d’un éventuel trop perçu par vos propres moyens. DEGIRO ne fournit aucune assistance à cet effet.

Je ne sais pas si cela concerne les ETF d’actions US (ex: SP500) si domiciliés en Irlande ?

Hors ligne Hors ligne

 

#194 28/01/2019 22h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   646  

D’apres mon experience la distribution des etfs actions UK/Irlande comme I-shares ne subit pas de retenue a la source pour les détenteurs - mais l’etf lui-meme subit des retenues avant distribution EX IEML que ce soient des intérêts ou dividendes.

Dernière modification par sissi (28/01/2019 22h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#195 29/01/2019 18h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   415  

Vous n’utilisez pas IB pour les actions US ?

Hors ligne Hors ligne

 

#196 29/01/2019 18h42

Membre
Réputation :   32  

Non j’utilise IB que pour les obligations US corporate car je ne veux pas mettre une trop grosse partie de mon capital chez un seul courtier.

Hors ligne Hors ligne

 

#197 16/02/2019 19h30

Membre
Réputation :   32  

ZeBonder a écrit :

@Rydell : la retenue à la source sur les obligations US dépend de votre pays de résidence.
www.irs.gov/pub/irs-utl/Tax_Treaty_Table_1.pdf
United States - Corporate withholding taxes

Elle est de 0% dans la plupart des pays Européens ( France, Luxembourg … ) mais peut aller jusqu’à 30% s’il n’y a pas de convention fiscale.

Italie, Portugal, Malte n’ont pas 0 selon ces données. Pourtant, je ne vois aucune retenue sur mes coupons de 2018.

Hors ligne Hors ligne

 

#198 18/02/2019 11h43

Membre
Réputation :   32  

Le support d’IB vient de me répondre qu’il n’y a pas de retenue à la source sur les obligations US y compris si je réside à Maurice (ma future destination) par exemple qui n’a pas de tax treaty avec les USA.

Dernière modification par byann22 (18/02/2019 11h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#199 20/03/2019 14h41

Membre
Réputation :   65  

Bonjour à tous,

suite à la lecture complète de ce fil de discussion, pouvez-vous me confirmer qu’il n’y a pas d’erreur dans mon raisonnement suivant :

L’une de mes filles est expatriée au Portugal.
Elle y perçoit un salaire et y paie des impôts.

Je lui suggère pour diversifier ses placements d’ouvrir un compte chez Degiro, ensuite d’y placer un montant périodique sur un ETF World d’ishares CAPITALISANT et faisant partie de la liste des ETF sans frais.

Comme cet ETF est côté sur la place d’Amsterdam, elle se verra retenir une somme annuelle de 2,50 € pour accès à une place étrangère.

Comme il est capitalisant, pas de versement de dividendes et donc pas de prélèvement à la source (je ne parle pas ici des dividendes prélevés au sein même de l’ETF).

Par aileurs, en cas de vente et de plus-value, pas de prélèvement par Degiro.

Et il ne lui reste donc plus, en cas de plus-values, à faire apparaître celles-ci sur sa déclaration d’impôts.

J’ai tout bon ou je me suis fourvoyé à un moment donné ?

Merci pour vos avis.

Dernière modification par Franck059 (20/03/2019 15h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#200 20/03/2019 16h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   418  

Si votre fille est fiscalement résident au Portugal, elle peut demander à bénéficier du régime RNH et n’être taxée que sur ses revenus Portugais, ainsi les dividendes, intérêts ( et peut être les plus-values, ce n’est pas très clair ) perçus à l’étranger ne sont pas taxables.

Dernière modification par Oblible (20/03/2019 16h39)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur