Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/10/2010 13h33

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Bonjour,

Considerez vous le PEL comme un placement obligataire ou monetaire ?

merci
Zeb

Mots-clés : monétaire, obligataire, pel (plan epargne logement)


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#2 27/10/2010 13h53

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2627  

Je classe dans la partie "Allocation Monétaire" :

- Sicav monétaire,
- livrets,
- Compte à terme
- PEL,
- CEL…

car le rendement nominal est faible, "garanti" et pas soumis à la fluctuation des taux.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 27/10/2010 14h08

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Merci pour cette reponse.

Je l’aurais placé en oblogataire, comme le contrat en Euros de l’AV. En effet, le PEL est un investissement dans un produit de taux fixe, a capital garantis, et donnant lieux a une revalorisation annuelle et pendant une periode donnée. Un peu comme le fond en Euro non ?

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 27/10/2010 14h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   142  

D’accord avec Philippe. Le PEL n’a rien a faire dans le compartiment obligataire, car ce n’est pas une obligation, au contraire des fonds € d’assurance-vie qui en sont constitués à hauteur d’au moins 75%, voire plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/10/2010 14h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   209  

Débat interessant.

Une obligation, c’est une creance echangée contre une rémunération non ?

Que les fonds du PEL soient investis en ceci ou cela, change t il quelquechose, puisque le PEL est quelquepart une creance échangée contre une rémunération a taux fixe, sur une durée determinée et avec des clauses de sortie ?

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/10/2010 14h33

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   142  

la grosse difference entre une obligation et un  PEL est que si vous sortez en cours de route de votre PEL (avant les 4 ans reglementaires) vous êtes sur de recuperer votre capital (garanti par la banque) et un complement d’interêts calculé en fonction de la durée courue. De plus vous n’êtes pas obligé de trouver un acheteur, le PEL est cassé et vous êtes remboursé.

Pour une obligation en cas de sortie avant terme, vous vous exposez à 2 risques :

* de liquidité : il faut trouver un acheteur sur le marché secondaire (la bourse)

* de capital, car rien ne dit que vous le recuperiez integralement si notamment si les taux ont augmentés, car la garantie de capital ne joue qu’à terme si l’emetteur n’a pas fait faillite.

Voilà pourquoi on met le PEL en monetaire…

Hors ligne Hors ligne

 

#7 27/10/2010 14h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   242  

Pour moi, PEL c’est du monétaire.
Le fonds en Euros, c’est quasiment du monétaire aussi.

Les obligations, c’est les machins qui bougent avec le marché.
Mon allocation d’actifs type boglehead/lazy portfolio a besoin :
- de classes d’actifs diversifiées (qui bougent pas toutes dans le même sens en même temps)
- sur lesquelles je peux faire des rebalancements.

Eh oui, c’est comme ca : une classe d’actifs qui apporte une corrélation négative réduit le risque du portefeuille. Je préfère une classe d’actifs à corélation négative à une ligne droite.

Alors considérer le fonds en Euros comme des obligs, je veux bien, mais un fonds en Euros bouge de façon linéaire.
Donc ca ne rebalancera pas (*). Donc je ne profiterai pas des écrêtages si la proportion devient trop grande et des renforcements si elle devient trop faible, d’où perte de qualité et de rendement de la stratégie.

(*) en réalité, ca occasionnera des rebalancements puisque les autres classes d’actifs bougent. Ils seront donc moins efficaces.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/10/2010 15h01

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   142  

Nikki a écrit :

Pour moi, PEL c’est du monétaire.
Le fonds en Euros, c’est quasiment du monétaire aussi.

Les obligations, c’est les machins qui bougent avec le marché.
Mon allocation d’actifs type boglehead/lazy portfolio a besoin :
- de classes d’actifs diversifiées (qui bougent pas toutes dans le même sens en même temps)
- sur lesquelles je peux faire des rebalancements.

Effectivement les fonds €, sont constitués d’obligations, mais comme l’assureur garantit le capital et la liquidité, on peut donc le considerer comme monetaire….

Hors ligne Hors ligne

 

#9 27/10/2010 16h24

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   133  

Rodolphe a écrit :

[Effectivement les fonds €, sont constitués d’obligations, mais comme l’assureur garantit le capital et la liquidité, on peut donc le considerer comme monetaire….

La question mérite d’être creusée au moment où on effectue son allocation d’actifs.

Prenons le cas d’un investisseur qui dispose d’un portefeuille diversifié en actions/obligations/monétaire.

Supposons maintenant qu’on soit dans une période déflationniste, ce qui entraine une baisse des dividendes des actions.

Notre investisseur va-t-il aussi bien tirer profit de cette période avec un fonds en EUR qu’il ne l’aurait fait avec un portefeuille d’obligations de longue durée à taux fixe ?

Hors ligne Hors ligne

 

#10 31/03/2017 22h23

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   955  

Bonjour,
Je me posais cette même question suite à la lecture du livre d’IH mais pas pour les mêmes raisons.
Techniquement le PEL est monétaire du fait de sa linéarité et de la garantie offerte (capital et rendement puisque contractuel).
Mais c’est du monétaire contre productif du fait de l’impossibilité d’arbitrer et quand on commence cette réflexion d’allocation d’actif avec un PEL qui représente 17% du patrimoine global cela complique la démarche puisqu’il bride l’allocation car je ne peux compter sur lui comme véritable "poche" monétaire de secours à court terme.
Quel intérêt de le conserver ? (le mien est à 2.50% brut).
Même si la tendance est mauvaise, une AV fait aussi bien et est liquide, et un livret A fait amplement l’affaire pour le monétaire accessible 24/24.
Et si je tentais par ma capacité d’épargne et le renforcement mensuel des autres actifs, rééquilibrer le monétaire (PEL + livret A) à 10% de mon patrimoine (aujourd’hui 37% y compris liquidité de mes portefeuilles boursiers) il se passerait quelques années…


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#11 31/03/2017 22h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   406  

Bonsoir.

Après prélèvements sociaux le PEL à 2,5% fait mieux que la plupart des Fonds € (mais vous pouvez encore avoir des contrats meilleurs c’est vrai).

Le PEL nest pas soumis à Sapin II

Vous pouvez récupérer votre argent quand vous voulez MAIS si vous le fait avznt 4 ans d’ancienneté le rendement sera drastiquement réduit à presque rien.

Bref, je trouve que les "anciens " PEL ont de vrais atouts et représentent une poche monétaire COMPLÉMENTAIRE de l’AV dans une allocation d’actifs. Une fois vos livrets A et LDD remplis pour avoir votre poche de cache de précaution prête évidemment.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#12 31/03/2017 23h13

Membre
Réputation :   13  

bibike a écrit :

Quel intérêt de le conserver ? (le mien est à 2.50% brut).
Même si la tendance est mauvaise, une AV fait aussi bien et est liquide, et un livret A fait amplement l’affaire pour le monétaire accessible 24/24.

Attention, le taux de 2,5% brut de votre PEL est garanti pendant 10 ans - ce qui n’est pas le cas de la rémunération des fonds euro en AV.  Il est assez probable que les taux servis par ceux-ci vont continuer à baisser doucement.
Dans l’environnement de taux actuel, un PEL à 2,5% est une très bonne affaire, à conserver précieusement si vous n’avez pas besoin cet argent, l’inconvénient majeur étant que le retrait implique la clôture.

Tetrapil

Hors ligne Hors ligne

 

#13 31/03/2017 23h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   955  

Merci pour vos avis MisterVix et Tetrapil

Mon PEL a 8.5 ans donc pas de problème de clôture anticipée et une durée de vie illimitée puisque ouvert en 2008. Je n’ai pas besoin des fonds pour consommer mais je me dis qu’ils seraient mieux investis ailleurs.
Mes AV en ligne font un peu mieux que le PEL aujourd’hui mais pas sûr que ce soit le cas fin 2017. Et les AV sont assimilables à la poche obligations, elles profiterons un jour de la remontée des taux, pas mon PEL contractuel et plafonné à 2.11% net.
Je ne compte pas remplir mes livrets, au contraire d’ailleurs.

10K de dispo (soit 10% de mon global) me suffisent amplement à couvrir pas mal d’imprévus (ma voiture vaut 1.5K par exemple…). Et si cela s’avérait insuffisant les AV sont disponibles en quelques jours pour compléter.

Pour ceux qui ont un patrimoine bien supérieur au mien et pour qui le PEL+monétaire liquide ne représentent qu’un faible % global, oui les anciens PEL ont clairement un intérêt dopant le rendement du monétaire (aujourd’hui en tout cas, pas hier quand le livret A était à 4%).

Pour mon cas personnel, je me pose sincèrement la question de son utilité patrimonial et me demande si je n’ai pas un peu trop chargé la mule au point qu’il devienne contre productif.


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#14 01/04/2017 15h30

Membre
Réputation :   23  

Meilleurs fonds en euros 2018

Je ne vois quasiment aucun fonds euro classique qui dépasse les 2,5% brut de PS pour 2016.

Si en effet les fonds euro "Dynamiques" (opportunités, B. exclusif etc…) continuent de tirer leur épingle du jeu, la règle pour ceux-ci est qu’une mauvaise année peut entraîner une rémunération à 0 ou presque.


Parrainage & Accompagnement: Binck, Fortuneo, Boursorama, B4bank, HelloBank

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/12/2018 22h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520  

Bonjour,

Le PEL est revalorisé annuellement au 31/12.
Que se passe t-il en cas de retrait anticipé pendant l’année ?
Est-ce que les intérêts courus sont perdus ou est-il prévu une compensation à la clôture du PEL ?

Je me pose la même question concernant les livrets (Livrets A, LDD, etc ..).

Merci


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/12/2018 22h50

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2162  

En cas de fermeture en cours d’année d’un PEL, LA, LDD, on perçoit les intérêts pour toutes les quinzaines déjà complètement écoulées.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/12/2018 22h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

Pour le PEL, tout retrait entraîne la clôture.

"La durée minimale théorique du plan est de 4 ans. Tout retrait avant cette échéance entraîne la clôture du plan et la perte d’avantages :
    Si le PEL est conservé moins de 2 ans, les intérêts sont recalculés au taux du CEL (0,50 %). Le titulaire perd ses droits à prime (s’il y avait droit) et à prêt.
    Si le PEL est clôturé entre 2 ans et 3 ans, le taux de rémunération acquis au départ est maintenu, mais le titulaire perd ses droits à prime (s’il y avait droit) et à prêt.
    Si le PEL est clôturé entre 3 ans et 4 ans, le taux de rémunération du PEL reste en vigueur, mais les droits à prime (s’il y avait droit) et à prêt sont réduits.
Passé 4 ans et à concurrence de 10 ans, un épargnant peut continuer à alimenter son PEL (dans la limite du plafond de 61 200 €)."

Pour les autres livrets, les intérets sont calculés par quinzaine du 1 au 14, du 15 au 30.

cdt.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/12/2018 22h51

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2162  

Non : du 1 au 15, et du 16 au dernier jour du mois.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/12/2018 22h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520  

ok, merci des infos.
Donc si je clôture le 18/12/18 mon PEL ouvert en septembre 2017, j’aurais bien la rémunération au prorata sur 11 mois et 2 semaines et profitera bien du taux nominal (1% brut Waou …) car le contrat a passé son 2e anniversaire.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 01/12/2018 23h18

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2162  

Si un PEL ouvert en septembre 2017 est cloturé le 18/12/2018, il a moins de 2 ans, et ses intérêts seront recalculés (depuis le début) comme si ça avait été un CEL.

Si un PEL ouvert en septembre 2016 est cloturé le 18/12/2018, il a plus  de 2 ans, et ses intérêts pour 2018 seront calculés au taux de 1% annuel, jusqu’au 15/12/2018, et les droits au prêt perdus (mais ils ne valent pas grand chose).

Pour plus de détails, voir ici.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/12/2018 23h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   520  

@GBL, oui tout à fait, j’ai fait une erreur dans mon post. Le PEL a été ouvert en 2016 et non 2017 wink
J’aurais donc un taux plein à 1% … A ce taux là, je préfère avoir une livret A …


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur