Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 23/11/2019 14h31

Membre
Réputation :   78  

Le projet libéral de M. Gave est opposé au libéralisme politique. Son projet est un autoritarisme rentier, son fantasme est le retour à l’etalon-or.

Il fait aussi partie de ce petit monde qui vit de donner des conseils financiers plus ou moins frelatés à Monsieur Caratheodory-Michu qui avec ses grands airs est un âne à bâter comme un autre.

Sa came, je n’en veux pas, je ne l’aurais jamais achetée. Mais je vous remercie de l’avoir analysée. Il vous a supprimé de son site parce qu’il n’a rien à vous répondre. La méthode est d’aboyer plus fort que les autres ne parlent et le mieux est de ne leur pas passer la parole.

Il y a un hiatus entre libéralisme économique  et libéralisme politique,ce n’est pas la même chose du tout. Le terme utilisé par Piketty, propriétarisme, désigne la même chose que ce qu’on euphémise sous le nom de libéralisme économique, mais en chargeant le mot de connotations idéologiques hostiles.

L’objectivité y perd beaucoup dans les deux cas, c’est certain.

Dernière modification par Caratheodory (23/11/2019 14h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#52 23/11/2019 14h57

Banni
Réputation :   -1  

En matière de désinformation, le gros du problème se situe d’abord dans la presse et à la télévision.

Internet, dans la thématique que les mass média appellent "complotiste" n’est qu’une proposition d’alternative face aux inepties de la pensée unique.

Cela va parfois un peu loin, mais finalement pas plus que le mensonge médiatique institutionnalisé à y regarder de plus près. Un mensonge est un mensonge.

Reste qu’Internet et les réseaux sociaux permettent d’aborder des sujets interdits dans les médias de masse, et cela en fait un espace de liberté d’expression et de réinformation (voir de rééducation face à l’information) nécessaire et salutaire.

Le problème n’est pas Internet et les réseaux sociaux, le problème est d’avoir créé des générations d’individus qui avalent sans mâcher tout ce qui apparaît sur un écran, et la télévision en est la 1ère responsable.

Problématique globale à appréhender globalement. Vouloir combattre la désinformation sur Internet c’est ne s’attaquer qu’à une portion marginale de la désinformation et laisser libre court à des dérives bien plus graves puisque bien plus impactantes depuis 30 ans.

Dernière modification par HiDex (23/11/2019 15h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 23/11/2019 15h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   201  

HiDex a écrit :

Le problème n’est pas Internet et les réseaux sociaux, le problème est d’avoir créé des générations d’individus qui avalent sans mâcher tout ce qui apparaît sur un écran, et la télévision en est la 1ère responsable.

Arrêtons de déresponsabiliser les gens. Ce sont les individus qui sont avant tout responsables de leur manque d’esprit critique. Nous serions en Corée du Nord, j’aurai pu être d’accord. Mais en France, chacun est libre de s’informer, de réfléchir et d’échanger.
S’ils ne le font pas, c’est qu’ils ne veulent pas le faire ou n’en éprouvent pas le besoin. C’est une posture qui leur incombe personnellement.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #54 23/11/2019 15h46

Banni
Réputation :   -1  

Vous illustrez mon propos à merveille. La Corée du Nord n’est pas ce qu’on vous en dit dans les médias depuis 30 ans.

Parfait exemple du contre pouvoir vertueux d’internet en matière d’information. Avoir plusieurs sons de cloches permet d’exercer son esprit critique et d’affiner son jugement. Ce qu’on ne souhaite surtout pas en haut lieu. Le peuple, qui a déjà commencé à se poser les bonnes questions, pourrait finalement trouver les bonnes réponses…

Nous sommes d’accords sur la responsabilité individuelle quant à l’information. Sous réserve qu’on ne vous traite pas de complotiste ou pire encore quand vous prenez le contre-pied de la doxa. Tout le monde n’a pas la force de caractère suffisante pour nager à contre courant. Ne soyez pas trop dur avec ceux qui ne parviennent pas à s’affranchir de la propagande quand tout est fait pour que ce ne soit pas le cas, jusqu’à criminaliser certains discours.

Dernière modification par HiDex (23/11/2019 15h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#55 23/11/2019 16h56

Membre
Réputation :   63  

HiDex a écrit :

En matière de désinformation, le gros du problème se situe d’abord dans la presse et à la télévision.

(…)

Cela va parfois un peu loin, mais finalement pas plus que le mensonge médiatique institutionnalisé à y regarder de plus près. Un mensonge est un mensonge. .

Je ne regarde pas la télévision, que je trouve très faible, et n’ai donc rien de pertinent à en dire. Je lis en revanche -certes cursivement- une partie de la presse (Le Monde, Le Figaro surtout, Le Canard, Libération ou un quotidien régional parfois, et bien sûr d’innombrables articles en accès gratuit sur internet) et comprends mal où vous voyez un "mensonge médiatique institutionnalisé". Il peut y avoir, à l’occasion, des articles erronés - ce sera tout de même davantage par un jeu de mise en relief/occultation plutôt que par un mensonge pur et simple- mais "mensonge", mais surtout "institutionnalisé", diable !

Sur quels thèmes ces "mensonges" ? Politique intérieure au sens électoral ? Politique budgétaire ? Économie ? Actualité du Moyen-Orient ? Religions ? Environnement ? Sports ? Je ne devine même pas à quoi vous faites allusion ! Certes, vous citez la Corée du Nord, mais en quoi nos médias "mentent"-ils sur la Corée du Nord ? Sur son économie, sur ses jeux de pouvoir, sur sa politique étrangère, sur sa politique militiaire ?

En fait je pense que vous vous fourvoyez complètement.

Hors ligne Hors ligne

 

#56 23/11/2019 17h18

Banni
Réputation :   -1  

C’est drôle parce qu’à la lecture de vos sources, et sur l’ensemble des sujets évoqués et sur bien d’autres, je pense que vous vous fourvoyez complètement.

Je vous invite à confronter ce que vous pensez savoir de vos sujets favoris à ce qui peut s’en dire sur Internet par des sources indépendantes des grands groupes de presse subventionnés.

La vérité est ailleurs…

Dernière modification par HiDex (23/11/2019 17h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 23/11/2019 17h27

Membre
Réputation :   63  

Sur quels thèmes me conseillez-vous une telle confrontation ? Avez-vous deux ou trois exemples de divergence entre des informations imprimées dans un journal à grand tirage et des informations "lues sur internet" ? Dans chacun de ces exemples, comment avez-vous déterminé laquelle des deux sources était exacte et laquelle était mensongère ? Quelle page "internet" me conseilleriez-vous pour me "réinformer" sur la Corée du Nord ?

Hors ligne Hors ligne

 

#58 23/11/2019 17h30

Banni
Réputation :   -1  

Faites vos propres recherches comme j’ai fait les miennes pour me désintoxiquer. Quand on cherche sincèrement la vérité on la trouve aisément, et le cerveau fait alors lui même la différence entre un discours cohérent et un autre.

Axez vos recherches sur la Corée du Nord ou la présidence de Trump par exemple, ce sont des exemples frappants parmi une infinité d’autres.

Une question qui pourrait orienter vos recherches :

Depuis combien de mois (années ?), Le Monde et les autres vous annoncent-ils la destitution imminente de Trump ? Une guerre en Iran ? La chute de Bachar Al Assad ?

Dernière modification par HiDex (23/11/2019 17h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#59 23/11/2019 17h40

Membre
Réputation :   63  

Je reste très sceptique sur la vraisemblance de mensonges concernant la présidence de Trump (hormis la difficulté, pas spécifique à son mandat, de déceler les manipulations cachant des opérations barbouzardes ayant vocation à rester secrètes, qui ne sont de toutes façons pas l’essentiel de l’information).

Les noms des nominés à la Cour Suprême, les décisions prises en matière de politique commerciale, les mutations des politiques d’environnement, sont par nature publiques - vérifiables de fait sur les sites web de l’administration américaine. Je doute qu’on me mente sévèrement sur le sujet dans Le Monde ou Le Figaro (ou, pour quitter la France, The Economist qui est tout de même ma source principale d’information sur l’étranger).

Pour répondre à votre dernier paragraphe, la "destitution imminente de Trump" je n’ai pas souvenir de l’avoir vue particulièrement évoquée (mais je porte peu d’attention aux prévisions, je lis la presse pour connaître le passé, pas l’avenir). Les prévisions sur l’évolution de la crise syrienne telles que formulées au début de la guerre civile se sont en effet révélées particulièrement inadaptées, et c’est sans doute un sujet sur lequel s’informer n’est pas facile, tant le journalisme en pays en guerre a un accès limité au terrain - et particulièrement aux secrets des états-majors. Sur la "guerre en Iran", on l’évoque de temps en temps comme un scénario possible, mais ça ne me semble pas un leitmotiv. Et de toutes façons, vos trois exemples concernent la prévision de l’avenir, exercice éminemment imprévisible. Un "mensonge", à mon sens, c’est un renseignement volontairement inexact au sujet du passé.

Hors ligne Hors ligne

 

#60 23/11/2019 17h41

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   148  

Pardon HiDex mais vous êtes membre d’une communauté dont le principe est le partage et l’échange. Vos messages complotistes jamais sourcés n’élèvent pas le débat et sont clairement hors charte.

Partagez vos connaissances profondes sur la dictature en Corée du Nord.


Who’s the more foolish, the fool or the fool who follows him?

Hors ligne Hors ligne

 

#61 23/11/2019 17h49

Membre
Réputation :   51  

@HiDex: en quelques clics, on trouve facilement ce genre d’articles sur la Corée du Nord.
Ce n’est pas la première fois que je lis ce genre d’articles dans un "média officiel" sur les évolutions de la Corée du Nord. On est très loin de votre vision manichéenne et complotiste.

nb: la Tribune de Genève dépend du groupe de presse Tamedia qui est coté en Bourse.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #62 23/11/2019 17h52

Banni
Réputation :   -1  

Voilà exactement pourquoi je ne souhaite pas partager de sources qui auront probablement déjà été disqualifiées par vos journaux favoris.

Voir des complotistes partout et des complots nulle part, c’est une conviction comme une autre, chacun est libre de penser comme il veut.

Je vous laisse visionner la vidéo suivante, échantillon savoureux de ce que sont les médias mainstream occidentaux :

How Ron Paul Was Cheated Out Of Presidency - YouTube

Dernière modification par HiDex (24/11/2019 11h19)

Hors ligne Hors ligne

 

#63 27/11/2019 12h44

Membre
Réputation :   0  

GillesDeNantes a écrit :

Je reste très sceptique sur la vraisemblance de mensonges concernant la présidence de Trump (hormis la difficulté, pas spécifique à son mandat, de déceler les manipulations cachant des opérations barbouzardes ayant vocation à rester secrètes, qui ne sont de toutes façons pas l’essentiel de l’information).

Les noms des nominés à la Cour Suprême, les décisions prises en matière de politique commerciale, les mutations des politiques d’environnement, sont par nature publiques - vérifiables de fait sur les sites web de l’administration américaine. Je doute qu’on me mente sévèrement sur le sujet dans Le Monde ou Le Figaro (ou, pour quitter la France, The Economist qui est tout de même ma source principale d’information sur l’étranger).

Pour répondre à votre dernier paragraphe, la "destitution imminente de Trump" je n’ai pas souvenir de l’avoir vue particulièrement évoquée (mais je porte peu d’attention aux prévisions, je lis la presse pour connaître le passé, pas l’avenir). Les prévisions sur l’évolution de la crise syrienne telles que formulées au début de la guerre civile se sont en effet révélées particulièrement inadaptées, et c’est sans doute un sujet sur lequel s’informer n’est pas facile, tant le journalisme en pays en guerre a un accès limité au terrain - et particulièrement aux secrets des états-majors. Sur la "guerre en Iran", on l’évoque de temps en temps comme un scénario possible, mais ça ne me semble pas un leitmotiv. Et de toutes façons, vos trois exemples concernent la prévision de l’avenir, exercice éminemment imprévisible. Un "mensonge", à mon sens, c’est un renseignement volontairement inexact au sujet du passé.

Concernant l’évolution de la crise Syrienne, dans ce cas comme dans d’autres, ce ne sont pas seulement les "secrets d’ état-major" qui peuvent donner des indications, mais surtout les secrets des chancelleries, car l’évolution est surtout dictée par la géopolitique et la lutte d’influence des puissances entre elles.
Dans le cas de la crise Syrienne, l’ irruption de la Russie dans le jeu et son soutien affirmé à Bachar ont changé le rapport de force sur le terrain. Bien entendu, l’attitude de la Russie est à juger à l’aune d’intérêts allant bien au delà de la situation dans la région…
Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

#64 28/11/2019 22h18

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   531  

Bonsoir !

Robert83 a écrit :

Dans le cas de la crise Syrienne, l’ irruption de la Russie dans le jeu et son soutien affirmé à Bachar ont changé le rapport de force sur le terrain

Attention ! Le mot "irruption" pourrait laisser croire que la Russie serait arrivée tardivement dans le jeu. Or, la Russie avait de fortes relations avec la Syrie depuis les années 1970 ; elle a aussi toujours soutenu Hafez el-Assad (le père de Bachar el-Assad, le président actuel). De plus, l’aide de la Russie ne se limite pas au domaine militaire, en fournissant, par exemple, de quoi nourrir le peuple syrien.
Quand aux relations Russie-Iran, ils sont aussi anciens.

Pour un résumé très (trop) court, je dirais qu’il y a une lutte d’influence entre les USA et "l’Organisation de coopération de Shanghai" (l’Iran est membre observateur) ; plusieurs pays locaux y ajoutant leurs intérêts propres.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#65 30/11/2019 10h53

Membre
Réputation :   0  

M07 a écrit :

Bonsoir !

Robert83 a écrit :

Dans le cas de la crise Syrienne, l’ irruption de la Russie dans le jeu et son soutien affirmé à Bachar ont changé le rapport de force sur le terrain

Attention ! Le mot "irruption" pourrait laisser croire que la Russie serait arrivée tardivement dans le jeu. Or, la Russie avait de fortes relations avec la Syrie depuis les années 1970 ; elle a aussi toujours soutenu Hafez el-Assad (le père de Bachar el-Assad, le président actuel). De plus, l’aide de la Russie ne se limite pas au domaine militaire, en fournissant, par exemple, de quoi nourrir le peuple syrien.
Quand aux relations Russie-Iran, ils sont aussi anciens.

Pour un résumé très (trop) court, je dirais qu’il y a une lutte d’influence entre les USA et "l’Organisation de coopération de Shanghai" (l’Iran est membre observateur) ; plusieurs pays locaux y ajoutant leurs intérêts propres.

Vous avez raison. Disons que Poutine a donné un "coup d’accélérateur" ces derniers mois face à l’embarras américain sur place…

Hors ligne Hors ligne

 

#66 02/12/2019 09h35

Banni
Réputation :   -1  

Hors ligne Hors ligne

 

#68 03/12/2019 11h21

Membre
Réputation :   63  

Non, histoire du XXème siècle. L’article de blog évoque concrètement les "coups d’états en Iran (opération Ajax) et au Guatemala (opération PB Success)". Ce n’est pas du tout incompatible avec mon intervention plus haut où je vous concédais l’existence de "manipulations cachant des opérations barbouzardes". Maintenant, les "opérations barbouzardes" ne sont qu’une partie infime de l’actualité. Sur celle-ci il n’est pas sot de patienter cinquante ans si on tient vraiment à savoir quelque chose de raisonnablement fiable ; il faudrait être bien naïf pour imaginer que les sources non mainstream ne sont pas, elles, manipulées.

Hors ligne Hors ligne

 

#69 03/12/2019 11h58

Banni
Réputation :   -1  

"Sur [l’actualité] , il n’est pas sot de patienter 50 ans si on tient vraiment à savoir quelque chose de raisonnablement fiable"

Votre constat est encore plus radical que le mien. Partant de là il n’est pas sot de challenger, à minima, le discours médiatique mainstream.

Dernière modification par HiDex (03/12/2019 11h59)

Hors ligne Hors ligne

 

#70 26/12/2019 16h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102  

Le krach fînancier n?aura pas lieu - YouTube

Pour ceux qui veulent rire un peu…

Je regardais ses vidéos quand il a commencé à s’installer sur son terrain en autonomie, mais il est parti en kekette depuis un bon moment, et je ne suis plus ses vidéos depuis un petit bout de temps..

IH : dans ce cas pourquoi en parler ? Plus une vidéo est cliquée, plus Youtube va la mettre en avant. Mettons en avant les bons plutôt que les mauvais !

Dernière modification par Rossox (26/12/2019 16h40)


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne Hors ligne

 

#71 27/12/2019 10h02

Membre
Réputation :   77  

Je n’ai pas rit. J’ai tenu 3 minutes et abandonné tellement c’est lassant et grossier.

Hors ligne Hors ligne

 

#72 27/12/2019 10h13

Membre
Réputation :   5  

J’ai juste lu les commentaires …. et j’ai eu peur …

Hors ligne Hors ligne

 

#73 27/12/2019 15h50

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2557  

Au risque de me répéter :

Chaque fois que vous mettez un lien vers un contenu merdi### ou de désinformation, et dieu sait qu’ils sont nombreux sur le Web, au prétexte que ce soit drôle ou soi-disant pour avertir de la désinformation, vous ne faites que promouvoir la non-qualité et la désinformation.

En effet, plus un contenu est partagé, regardé, linké, plus il est mis en avant par Google, Youtube et les réseaux sociaux.

La meilleure façon de lutter contre cette médiocrité, est donc de partager du contenu intéressant et sourcé, pour que ce contenu soit ensuite privilégié par Google, Youtube et les réseaux sociaux.

En résumé :
- partagez des choses intéressantes, et le Web deviendra de plus en plus intéressant.
- partagez de la mer## (quel qu’en soit le prétexte) et le Web s’enfoncera encore un peu plus vers la médiocrité.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #74 27/12/2019 21h39

Banni
Réputation :   -1  

Soyez tranquille IH, la mécanique que vous évoquez n’est valable que pour le divertissement ou le contenu validé par la doxa. Les contenus alternatifs qui pourraient faire réfléchir le troupeau sont largement "shadow banni", avec plafonnement et disparitions de vues.

Ne vous en faites pas, quand on ne cherche pas on ne trouve pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#75 27/12/2019 23h46

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2557  

HiDex a écrit :

le contenu validé par la doxa. Les contenus alternatifs qui pourraient faire réfléchir le troupeau sont largement "shadow banni", avec plafonnement et disparitions de vues.

Je ne sais pas de quelle doxa vous parlez…

Ce que j’observe, c’est au contraire toujours plus de contenus alternatifs médiocres non sourcés ou fallacieux, et ce quel que soit le domaine : finance, économie, santé…

Le contenu alternatif dans la finance, c’est Delamarche et consorts, des nuls ou archi-nuls, menteurs et incompétents. C’est bien malheureux qu’ils puissent avoir une quelconque visibilité.

Trouver une information fiable et de qualité sur internet est de plus en plus difficile, en tout cas sans payer.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur