Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 21/09/2019 03h32

Membre (2018)
Réputation :   4  

Bonjour,

Je suis récemment tombé sur un article concernant cette entreprise spécialisée dans le midstream pétrolier (Transport, stockage de pétrolifères) : 3 Reasons 9% Yielding Energy Transfer Is One Of The Best Safe Dividend Stocks You Can Buy - Energy Transfer LP (NYSE:ET) | Seeking Alpha

Fondée en 1996, elle est aujourd’hui une des entreprises énergétiques les plus grosses et diversifiée, avec plus de 86k miles de pipelines traversant 88 états.

Plus de 80% des revenus proviennent de commissions issues de contrats à long terme, les dividendes ont également assuré une croissance quasi constante depuis 2006.

L’entreprise vient de racheter pour $5 billion SemGroup, une autre société de transport d’hydrocarbures. Le plus intéressant au niveau de cette acquisition est le terminal Houston Fuel Oil Terminal Company, l’un des plus gros aux Etats Unis et qui facilitera le transport de marchandises pétrolifères grâce aux nouvelles pipelines prévues pour 2021, suivant la tendance de croissance des exportations vers les côtes du Golfe aux États-Unis.

Le sujet est assez vaste, j’éditerai le post avec un peu plus d’informations par la suite, je voulais déjà partager sur le forum et avoir vos réactions.

Mots-clés : dividende, midstream, oil, parapétrolière

Hors ligne Hors ligne

 

#2 21/09/2019 10h42

Membre (2014)
Réputation :   31  

INTP

Yahoo Finance indique Total Debt/Equity (mrq)    146.77

Payout Ratio 4    102.52%

Je n’ai pas creusé, mais il me semble qu’il faille regarder l’affaire de plus près si on veut y investir…

D’autant plus que les marges ne sont pas extraordinaires pour ce type de société:

Profitability
Profit Margin    4.94%
Operating Margin (ttm)    13.34%
Management Effectiveness
Return on Assets (ttm)    5.15%
Return on Equity (ttm)    14.62%

Hors ligne Hors ligne

 

#3 21/09/2019 11h09

Membre (2015)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   76  

C’est un partnership, non? Donc les distributions sont taxées au TMI americain le plus élevé.

(Peut être que des démarches peuvent être faites auprès du fisc US pour baisser la fiscalité. Je ne sais pas.)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 22/09/2019 10h11

Membre (2014)
Réputation :   168  

Stouf a écrit :

C’est un partnership, non?

Oui. De plus Binck par exemple ne propose pas l’accès à ce type de valeur :

Binck a écrit :

En effet, cette valeur est une LP (Limited Partnership) qui est un type de société que nous ne mettons pas à disposition de notre clientèle dû à un traitement fiscal particulier.

Dernière modification par Tahure (22/09/2019 11h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 22/09/2019 13h32

Membre (2011)
Réputation :   232  

ENTP

Effectivement cette valeur a été mise en avant par BT (qui sort de son domaine de compétence habituel, ce qui, de prime abord, n’est pas très rassurant).

Cependant, ET est en effet, vraiment pas cher au prix actuel. On paye environ 3.5 fois l’EBITDA, les revenus sont a priori très récurrents. Le groupe à des perspectives de croissance intéressantes. La dette est assez élevée mais les ratios sont plutôt pas mauvais (environ 4.5x l’EBITDA de dette, cout de la dette assez faible <5%). La dette est notée IG.

Le groupe a les moyens d’améliorer la situation du côté de la dette tout seul. En effet, il a environ 3B de FCF non distribué chaque année, ce qui permet d’investir et de faire croître l’EBITDA plus vite que la dette.

Le problème de cette valeur est que : Kelcey Warren est le gérant et en possède 35%. Beaucoup pense qu’il va "se vendre" la société. Il s’agit d’un LP, et il est bien plus facile de revendre ou de se revendre à prix cassé un LP. Cet aspect limite la perspective de PV à long terme.

La fiscalité pour ces LP pour les non résident fiscaux US est assez punitive (presque 40% de retenue à la source sur dividende). Le seul moyen d’éviter ça serait la vente de put cash covered (mais c’est parfois assez cher étant donné le spread imposé par les market maker, à voir).

Certains redoutent les taxes possibles sur les hydrocarbures à venir. Ce qui est un vrai risque, mais ça consternerait l’ensemble du secteur et ne justifierais pas d’une décote juste pour ET.

Globalement tous les auteurs de SA sont optimistes sur la valeur (ce qui ne veut rien dire en soit, mais juste dire qu’il y a pas mal d’article pro ET)

Concernant le flux de trésorerie, j’ai du mal à vraiment le reconstituer.
A la cuillère, pour 2020 :

EDBITDA : 11.5-12B
Dette 52-54B, charge de la dette : 2.7B
Frais généraux : 0.9B
Dépréciation et amortissement : 2B (c’est là ou j’ai besoin d’aide, j’y reviendrais).
Distribution : environ 3B
Cash pour réinvestir : 3B

Capitalisation : 36B.
Tous les auteurs parlent de 17% de yield. Mais pourquoi ne pas réintégrer la dépréciation, qui ne semble que comptable ? même si elle n’est pas distribuable. On serait alors à 22.5% de yield.

Perso, j’en ai une ligne assez conséquente surtout depuis que j’ai revendu KMI et IPL

Dernière modification par AleaJactaEst (22/09/2019 13h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/09/2019 18h23

Membre (2019)
Réputation :   1  

Bonjour,

J’ai aussi été tenté par cette société avec un taux intéressant. De ce que j’ai pu lire sur la société sur Seeking Alpha le dividende à l’air sécurisé pour un investisseur sur le long terme comme moi.

Cependant tous les brokers ne proposent pas cette action (par exemple Binck comme le dit Tahure)

Chez DEGIRO, le prélèvement à la source est de 37% sur cette action (et l’ensemble des action LP) et il est vrai que cela fait mal….
Donc il faut bien calculer son coup pour savoir si l’affaire est valable, car sur les 37% seulement 15% seront récupérables l’année suivante en crédit d’impôt.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 28/09/2019 03h45

Membre (2018)
Réputation :   4  

Bonjour,

Merci a vous pour vos réponses. Les dividendes représentent effectivement une proportion importante du profit effectué, ce qui est toutefois normal pour une MLP, qui n’est pas imposée sur ses profits en échange de les redistribuer sous forme de dividendes.

Le payout ratio est à prendre avec ses pincettes puisque calculé selon le Net Profit, hors les amortissements sont typiquement très élevés en MLP et font plus que compenser le rachat de nouveau matériel.

Concernant l’imposition sur Boursorama la valeur s’échange en Equity et non en MLP, ce qui veut dire qu’elle n’est pas soumise au taux d’imposition le plus élevé aux US.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/09/2020 20h40

Membre (2020)
Réputation :   8  

Bonsoir,

Cette valeur est très largement décote en ce moment pourtant les résultats sont correctes et les dividendes très intéressant. C’est une entreprise qui possède un moat quelqu’un pourrait nous expliquer quels sont les risques actuellement ? 20% de dividendes des contrats long terme. Un moat c’est plutôt pas mal non ?

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 27/09/2020 20h47

Membre (2011)
Réputation :   232  

ENTP

Dette et faiblesse des clients

Hors ligne Hors ligne

 

#11 27/09/2020 23h54

Membre (2020)
Réputation :   8  

Et à votre avis est ce qu’une décote si grosse est justifiée ?

Hors ligne Hors ligne

 

#12 27/09/2020 23h57

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   523  

djazairi85 a écrit :

20% de dividendes

Rien que ce niveau de rendement doit interpeller.
Soit il résulte d’une dégringolade extrême du cours de bourse (il a donc anguille sous roche), soit il s’agit d’un dividende croissant alors que le cours stagne / augmente peu en comparaison.
Une entreprise ne peut assurément pas maintenir un tel niveau de dividende sur longue période.

J’aurais donc tendance à dire que même si vous n’êtes pas en mesure d’identifier précisément les risques d’une société, un tel rendement est signe que quelque chose cloche… et qu’il vaut mieux s’en tenir à l’écart.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 28/09/2020 00h08

Membre (2020)
Réputation :   8  

Bon c’est surtout le covid qui l’a faite dégringolee. Plus probablement cette histoire de procès. En tous cas j’apprécie votre partage d’opinions.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 28/09/2020 11h34

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

En fait, toutes les sociétés de pipelines, même quand elles possèdent surtout des gazoducs, traitent à des cours massacrés.

Il n’est pas bien clair si "monsieur le marché" est visionnaire, ou si c’est simplement, comme elles font partie du secteur de l’énergie, elles sont jetées avec l’eau du bain.

Également, cela fait quelques années maintenant que "monsieur le marché" pénalise les sociétés de pipelines qui ont une structure MLP/LP en lieu et place d’une structure C-Corp classique.

Originellement, elles étaient toutes en MLP/LP. Mais les "meilleures" (Kinder Morgan, Williams) sont maintenant en C-Corp, et maintenir l’ancien statut, comme c’est le cas pour Energy Transfer, devient difficile à justifier.

Enfin, on peut voir qu’Energy Transfer a une notation BBB- / perspective négative depuis mai, tandis que Kinder Morgan et Williams sont BBB / perspective stable. Comme ces entreprises sont capitalistiques, maintenir une bonne notation de sa dette est primordiale, et Energy Transfer pourrait bien passer junk si la crise du COVID se poursuit.

Si vous vous intéressez aux sociétés de pipelines, regardez cette newsletter.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 28/09/2020 17h03

Membre (2014)
Réputation :   52  

djazairi85, le 27/09/2020 a écrit :

Bonsoir,

Cette valeur est très largement décote en ce moment pourtant les résultats sont correctes et les dividendes très intéressant. C’est une entreprise qui possède un moat quelqu’un pourrait nous expliquer quels sont les risques actuellement ? 20% de dividendes des contrats long terme. Un moat c’est plutôt pas mal non ?

Les risques de cette entreprise sont principalement au niveau du management. Kelcy Warren, le fondateur,   gere plus l’entreprise en fonction de son ego que de l’interet des autres actionnaires.
L’acquisition de SemGroup est un exemple relativement recent d’acquisition surpayee pour des actifs de faible qualite. Dans ce cas il aurait ete nettement plus judicieux de reduire la dette. Par ailleurs Il y a tout un historique de proces pour des motifs divers (corruption, pollution,…).
Le dernier proces est symptomatique de la volonte de construction a tout prix de Warren. Il veut construire un pipeline dont les clients ne veulent plus (les clients de lancement cherchent a annuler les contrats en invoquant le cas de force majeure).
Un autre risque est la presence de Blackstone au capital (ils sont arrives au moment du bain de sang de Mars).
Tant que Warren ne donne pas de gages au marche (une coupe du dividende serait en realite tres bien recue), la dette du groupe effraiera toujours les actionnaires.

Dernière modification par BullAndBear (28/09/2020 17h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#16 05/10/2020 16h00

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3444  

INTJ

InvestisseurHeureux, le 28/09/2020 a écrit :

Originellement, elles étaient toutes en MLP/LP. Mais les "meilleures" (Kinder Morgan, Williams) sont maintenant en C-Corp, et maintenir l’ancien statut, comme c’est le cas pour Energy Transfer, devient difficile à justifier.

Encore un exemple du danger de ce statut, TC Energy met la main sur TC Pipelines (statut : MLP) à vil prix :

SeekingAlpha a écrit :

TC Energy (NYSE:TRP) offers to acquire all TC Pipelines (NYSE:TCP) units it does not already own in a deal that values the natural gas pipelines company at $1.48B.

Under the deal terms, TC Pipelines unitholders would receive 0.650 common shares of TC Energy for each issued and outstanding publicly-held TCP common unit, which would value TCP shares at $27.31 each, a 5.4% premium based on Friday’s closing price.

TCP shares have dropped 38.8% YTD while TC Energy has slipped 21.2%.

De ce que je comprends, les détenteurs du Limited Partnership n’ont pas leur mot à dire, c’est le General Partnership qui décide de tout, et qui a accepté l’offre.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur