Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+3]    #1 14/09/2019 15h14

Membre
Réputation :   93  

Bonjour,

La scripophilie est le fait de s’intéresser,  de collectionner et d’echanger de vieux titres financiers n’ayant plus cours.
Avant 1985 et la dématérialisation des titres financiers, ceux ci étaient représentés par des titres physiques, des "bouts de papier" échangeables desquels on découpait le dividende ( d’où l’expression "détacher le coupon").

Ces titres  n’ont plus cours aujourd’hui et sont seulement objets de collection.  Certains, très anciens, peuvent valoir quelques milliers d’euros mais la plupart ne valent qu’une petite dizaine d’euros , parfois moins.

La scripophilie nous invite à un voyage dans l’histoire économique et indudtrielle de notre pays ( ou ailleurs), nous permettant d’approcher l’histoire sous un angle particulier.

La majorité des scripophiles se spécialisent dans un thème : ce peut être une région, un secteur d’activités ou une période. Certains le font dans un but généalogique,  ayant eu des aieuls entrepreneurs. Bref, chacun peut y trouver matière à plaisir, comme toute collection.

Pour ma part, j’ai une petite collection de titres du début du XX siècle sur le thème des entreprises coloniales.

En espérant avoir aiguisé votre curiosité 

Mafo

Mots-clés : actions porteurs, scripophilie, titres

Hors ligne Hors ligne

 

#2 15/09/2019 00h06

Membre
Réputation :   93  



Comme on le voit ici, le titre est composé de deux parties:
- l’action proprement dite ( ici une action de 100 francs de la  Compagnie Fédérale Soudanaise )
- les " coupons" qui sont utilisés pour le paiement du dividende . Chaque année on découpait un coupon, on le portait à la banque et on recevait un dividende.

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#3 15/09/2019 01h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   473  

Joli passe temps.

Ce que je me suis toujours demandé, c’est ce que l’on faisait lorsqu’on a utilisé tous ses coupons? La banque réédite une action avec de nouveaux coupons?

Je me souviens aussi la biographie de Buffet, où l’on se rend compte qu’il recherche PHYSIQUEMENT les titres qu’il souhaite acheter et donc doit trouver les gens qui possèdent les actions et les convaincre de lui céder leurs mégots de cigare… Incroyable comme les temps changent.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#4 16/09/2019 20h54

Membre
Réputation :   93  

Bonjour,

Concernant les coupons, j’avoue ne mettre jamais posé la question . Je vais m’y mettre…

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 16/09/2019 21h02

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

MisterVix a écrit :

Joli passe temps.

Du temps des coupons en papier, le moindre coup de vent augmentait fortement la volatilité. Je me demande quelle influence avait les courants d’air sur le calcul du VIX en ces temps immémoriaux… ;o)))


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/09/2019 08h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Bonjour
est-ce que les emprunts russes sont collectionnés dans ce milieu de spécialistes ou pas plus que çà ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/09/2019 09h15

Membre
Réputation :   93  

Bonjour,

Et oui, bien entendu, les fameux emprunts russes sont collectionnés par les scripophiles.

Tous les titres financiers sont collectionnés : actions, obligations, bons de souscription, emprunts,  titres divers..

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/09/2019 09h22

Membre
Réputation :   36  

Sans être collectionneur, j’ai fait encadrer un des vingt-cinq titres d’emprunt au roi de Yougoslavie (Alexandre Ier sauf erreur) souscrit par mon arrière-grand-père dans les années 1930: vingt-cinq fois mille francs or… L’échelonnement des remboursements est donné et se trouve assez alléchant.

Il y avait quantité de placements meilleurs! C’est une mise en garde utile que j’ai disposée dans un coin de ma cuisine non loin de la table à laquelle je dîne le soir: c’est décoratif (rouge avec quantité de fioritures), cela me rappelle le danger des rendements trop attractifs et cela attire toujours l’attention de ceux qui passent devant…

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/09/2019 16h52

Membre
Réputation :   93  

Job a écrit :

Bonjour
est-ce que les emprunts russes sont collectionnés dans ce milieu de spécialistes ou pas plus que çà ?

Des emprunts russes à vendre sur LBC depuis deux jours. Si ça vous tente…pour 20 €

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/09/2019 16h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   150  

Non merci
mes originaux de famille suffisent amplement !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur