Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+3]    #1 26/07/2019 21h34

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir à tous, je vous présente mon (modeste) portefeuille:

Mon objectif principal: avoir une retraite.

Mon objectif chiffré à long terme: 6% par an (performance historique de la bourse).

Ma stratégie:
- investissement progressif d’environ 20% de mon salaire (très fluctuant d’où le %)
- régulier (tous les mois ou tous les 3 mois)
- sur des Aristocrates à dividendes croissants (ou stable sur des années de vache maigre)
- sur PEA exclusivement, jusqu’à ce qu’il soit plein
- équipondération

PEA: 2 000 euros
- Air Liquide: 4 actions (500 euros - 25%)
- Total: 10 actions (500 euros - 25%)

- Cash 1000 euros - 50%

(+ 4 000 euros en AV - 50% FE et 50% UC, je n’ai pas l’intention de le remplir pour l’instant)

Le choix d’Air Liquide:
Je suis fou de cette entreprise, leurs projets m’enthousiasment énormément, leur politique de retour aux actionnaire et leur orientation "climat"

Le choix de Total:
Une solide valeur de rendement, qui souhaite devenir la major "énergie renouvelable" (même si en ce moment on entend parler du climat à toutes les sauces je pense vraiment qu’il prennent un bon tournant)

Pour le choix des valeurs idéalement une grosse capitalisation, avec un business "simple" (gaz industriels, pétrole et gaz, pneus, eau conditionnée et lait, maroquinerie de luxe, etc…)

Pour l’instant je pense investir en équipondéré sur ces 2 valeurs pour rester tout le temps investi en attendant un éventuelle correction pour rentrer sur des belles valeurs qui pourront donner un rendement au dessus de 3-3,5% (Michelin, qui donne déjà un peu plus de 3%, Danone)

En espérant que la tenue de mon portefeuille (même si excessivement classique) va me permettre de prendre du recul grâce à vos commentaires, et éviter les erreurs grossières dues à la cupidité ou la peur !

Mots-clés : croissants, dividende, pea, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 26/07/2019 21h59

Membre
Réputation :   27  

Bonjour Pollux, c’est quoi votre critère sur les Aristocrates? (en terme d’historique) Pas sûr que Total en fasse partie. Enfin, si on parle d’avoir des revenus réguliers, c’est bon quand même.

Pourquoi vous n’utilisez pas des trackers pour commencer?
Acheter des valeurs à ~3% de rendement, je l’ai fait, ca ne me fait plus trop rêver ces derniers mois, mais je suis dans une situation particulière aussi.
Bon courage dans la constitution de votre portefeuille.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 26/07/2019 22h15

Membre
Réputation :   4  

Bonjour Swingueur, merci pour votre retour.

J’entend Aristocrate au sens très classique des dividendes croissant ou stables depuis de nombreuses années (d’où mes choix de Air Liquide et Total pour les fondations du portefeuille). Idéalement pas de coupe du dividende même pendant la crise de 2008… après je ne me fais pas d’illusion si je veux diversifier plus tard je vais devoir élargir ce critère.

Pour les Trackers je m’étais vraiment intéressé à la question (j’ai les 2 livres d’Edouard Petit et ai lu tout son blog) mais au final je n’aime pas bien le fait de posséder des parts de tracker, et surtout de ne pas contrôler les sociétés qu’il y a dedans (je ne veux pas de Tabac par exemple). Mais je garde le côté passif avec des choix de valeurs extrêmement solide même si elle ne font pas rêver comme une biotech à la mode.

Pour le rendement de départ à 3%, je fais confiance à la méthode qui est basée sur une approche long terme avec les intérêts composés.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/07/2019 22h59

Membre
Réputation :   24  

Seulement 2 valeurs c’est atypique.
Vous semblez convaincu donc c’est l’essentiel !

Vu le niveau des dividendes vous pourriez investir aussi sur L’ETF LYXOR STOXX DIV 30 qui vous délivre un bon dividende. La volatilité de cet ETF lors du dernier trimestre 2018 était top !

Hors ligne Hors ligne

 

#5 27/07/2019 22h49

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir Stratus, le choix de 2 valeurs c’est vraiment les piliers que je souhaite consolider régulièrement, notamment en l’absence d’opportunité. Ce sont des valeurs dans lesquelles j’ai confiance, à renforcer à la hausse comme à la baisse.

A terme j’aimerais avoir une dizaine de valeurs différentes (nombre purement arbitraire, je préfère renforcer une valeur déjà surpondérée plutôt que d’ouvrir une nouvelle ligne juste histoire de diversifier si les critères ne sont pas remplis).

Pour ce qui est des ETF comme répondu plus haut je ne suis pas à l’aise avec le principe des parts d’ETF.

Dernière modification par Pollux (27/07/2019 22h50)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 27/07/2019 23h02

Membre
Réputation :   7  

Bonsoir Pollux,

Vous parlez d’investir dans des dividendes aristocrates, avec mini 3/3.5% de rendement, avez-vous regardé Rubis ? Je pense qu’elle pourrait correspondre parfaitement à votre stratégie, qui plus est, elle a un retour très favorable en faveur des actionnaires elle aussi smile

En ligne En ligne

 

#7 27/07/2019 23h11

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir granx, effectivement Rubis correspondrait bien à cette stratégie.

Toutefois je ne me rend pas bien compte de la concurrence dans le domaine du stockage et de la distribution. Au niveau du mental je suis beaucoup plus à l’aise avec l’idée d’investir dans des mastodontes présents depuis des décennies, plutôt que d’essayer de trouver le "futur survivant" d’un domaine de compétence (pour reprendre les arguments de Buffet sur les dizaines de constructeurs automobile au début du 20ème siècle, bien peu ont finalement tiré leur épingle du jeu sur le long terme).

Mais Rubis est effectivement une valeur solide à considérer.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 27/07/2019 23h37

Membre
Réputation :   12  

Très intéressé par ce portefeuille. Je suis également en train d’en découvrir tout ça et air liquide et total était mes 2 favoris. Intérêt d’arriver à 10 actions air liquide pour avoir une action gratuite je crois.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 28/07/2019 08h48

Membre
Réputation :   59  

Très bon départ @Pollux !
Bien sûr, beaucoup d’actions qui correspondent à votre stratégie sont chères en ce moment.
De toutes façons pour un investissement progressif le prix d’achat và se lisser.
Pour une action à valorisation "stratosphérique" (secteur du luxe) , essayez de rentrer sur un repli…

En ce moment, vous pouvez regarder des "mal-aimées" : Sanofi , Scor , Publicis.

@crashray : Vous aurez quand même vos 10% gratuit sous forme de rompus.
                  Dans le cas de @Pollux il recevra en espèces 0,4 x prix de l’action.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 05/08/2019 20h55

Membre
Réputation :   4  

Difficile de tenir la stratégie définie au départ !

J’ai renforcé ma ligne total car dans une optique d’ultra long terme avec l’achat de 10 titre à 44 euros.
Allocation: Air liquide - 25% et Total - 45%.

Ma stratégie d’investissement progressif s’est heurtée à la baisse du cours de Total…
J’ai toutefois renforcé de "seulement" 450. Mon idée de départ est d’être toujours pleinement investi de 20% de mes revenus, seulement j’ai pour l’instant quelques milliers d’euros de côté du fait de mes revenus en dents de scie (gros revenus l’été, moindre le reste de l’année).

Pour les investisseurs aguerris (et moins aguerris qui se posent les même questions que moi): dans une stratégie d’investissement progressif vous laissez vous l’opportunité de renforcer sur un repli un peu brutal ou restez vous droits dans vos bottes et attendez votre renforcement mensuel ?

Avant de débuter mon portefeuille j’ai beaucoup lu de commentaire disant que le mental était primordial, et je le découvre 15 jours seulement après l’ouverture !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 06/08/2019 00h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   593  

La "stratégie définie au départ" peut très bien évoluer,
d’autant plus que vous êtes au tout début d’un très lointain horizon temporel (retraite),
et avec un montant initial de capital faible par rapport à l’accumulation future de vos revenus épargnés
(1er objectif : remplir un PEA à 150 000 € voire 2).
Donc pas de problème à ne pas suivre la stratégie prévue si c’est l’occasion de la faire évoluer.

Votre objectif à long terme de 6% par an est réaliste.
A court terme il faut admettre la grande volatilité de la bourse.

Concernant votre stratégie, il est très raisonnable de prévoir :
- investissement progressif d’environ 20% du salaire
- régulier (tous les mois ou tous les 3 mois)
- sur PEA exclusivement, jusqu’à ce qu’il soit plein.

Vous partez d’un portefeuille avec 50 % de cash.
En revanche je n’ai pas vu de stratégie sur l’utilisation du cash.
L’investir après une correction (généralement définie par une baisse de 10 %),
désinvestir quand les marchés sont au plus haut,
est une excellente stratégie AMHA.

Je ne mettrai pas le dividende, et les aristocrates du dividende, au coeur de la stratégie
dans votre situation de début de constitution d’un patrimoine.
C’est plutôt un axe stratégique pour les rentiers vivant d’un capital constitué.

Le PEA a des avantages fiscaux qui le font préférer pour héberger des actions à fort dividende.
Mais pas que.
Dans votre objectif de 6 % par an, le dividende n’en représentera qu’environ la moitié.
Vous ne pouvez pas passer à coté de l’autre moitié, l’augmentation du cours concrétisée par une plus-value.

Observer par exemple l’action LVMH : une excellente performance (+439 % sur 10 ans) et un dividende faible.
Ou DASSAULT SYSTEMES : +653 % sur 10 ans et un dividende minable.

Focaliser sur le dividende concentre le portefeuille sur des secteurs comme la finance, l’énergie, la santé et l’automobile.
Tous ces secteurs sont particulières difficiles actuellement pour diverses raisons (les taux bas pour la finance par exemple).

Donc oublier le dividende, considérer le potentiel de valorisation de l’entreprise.

Et diversifier le portefeuille dès que c’est possible.
Au moins 7 lignes de titres vifs si vous ne voulez pas d’ETF.

Pour vos débuts, le timing n’est pas bon :
. vous investissez 2 000 € le 26/07, presque au plus haut du marché : pas de chance !
. le 30/07 marque le début d’une baisse qui n’est peut-être pas finie.
Mais dans quelques années, avec un PEA à 200 000 €, ça n’aura pas eu d’importance.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

[+1]    #12 06/08/2019 12h03

Membre
Réputation :   27  

Pollux a écrit :

Pour les investisseurs aguerris (et moins aguerris qui se posent les même questions que moi): dans une stratégie d’investissement progressif vous laissez vous l’opportunité de renforcer sur un repli un peu brutal ou restez vous droits dans vos bottes et attendez votre renforcement mensuel ?

Avant de débuter mon portefeuille j’ai beaucoup lu de commentaire disant que le mental était primordial, et je le découvre 15 jours seulement après l’ouverture !

Bonjour Pollux, un modeste conseil, ne regardez pas votre portefeuille regulierement, mais une fois par mois au moment de faire vos renforcements / nouvelles lignes.

Vous ne voulez pas de tabac via un tracker mais vous investissez en direct dans le petrole… Dommage que vous ne considerez pas les trackers (ou FCP/SICAV), ca pourrait etre moins stressant au debut. De plus, ce n’est pas qu’une question d’etre aguerri ou non. Lorsque vous voudrez diversifier sur differentes zones geographiques, il faut avoir parfois la modestie de ne pas connaitre la zone consideree et utiliser des supports plus diversifies/passifs.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 06/08/2019 17h19

Membre
Réputation :   4  

Bonjour, et merci de l’attention que vous portez à mon portefeuille.

@ArnvaldIngofson:

Je suis d’accord que dans les performances totales d’une action il faut considérer le dividende et la plus-value. Le problème que j’ai avec la stratégie croissance c’est qu’il faut trouver les futurs gagnants, là où la stratégie aristocrate serait de sélectionner les anciens gagnants, d’être moins gourmand mais avec une prise de risque plus mesurée (en tout cas j’en ai le sentiment). Se pose alors la question des ETF (pour citer John Bogle: ne cherchez pas l’aiguille, achetez la meule de foin), mais j’ai déjà expliqué mes réticences avec ce produit financier. Peut être reverrais-je mon point de vue quand ma boule de neige aura grossi c’est fort possible ! Mais vous avez raison la stratégie dividende sélectionne certains secteurs et nuit à une bonne diversification.

Concernant le cash effectivement j’en ai un peu plus sous la coude en ce moment, la description de ma stratégie était plus pour quand j’aurais un rythme professionnel "de croisière" avec des revenus réguliers, dont je pourrais épargner 20% régulièrement.

Pour mon premier versement effectivement j’ai mal choisit mon moment héhé, le pire étant que j’ai ouvert mon PEA au moment des soldes de fin 2018, mais je n’étais encore sûr de la stratégie à mettre en place (j’ai le 2 livres de Fructifs chez moi, au début je pensais vraiment all in mon peu sur du CW8) et je voulais encore me former. Mais comme vous dîtes dans 30 ans ça n’aura plus aucune importance !

@Swingueur: Je rebondis sur votre parallèle "tabac dans les ETF" et "Pétrole en direct", à noter que je ne le prend absolument pas comme un critique, mais je préfère expliciter: je ne mets absolument pas sur le même plan l’extraction d’une énergie certes très polluante mais qui a permis à une niveau de vie de se développer et le tabac qui tue des millions de gens. L’utilisation du pétrole peut avoir des dérives (grosses voitures, pleins de trucs inutiles en plastiques, etc…) mais permets aussi (pour le domaine que je connais, la médecine) du matériel à usage unique, de la pétrochimie, des conditionnements des médicaments… mais permets aussi d’aller chercher en Smur ou en Hélicopter quelqu’un qui fait un infarctus en pleine nuit dans la campagne… je caricature bien sûr, mais l’idée et que j’accepte de mettre mon argent chez Total qui extrait de l’énergie (pas que pétrole) mais que je ne le mettrais pas chez Amazon qui utilise les énergies fossiles pour que les gens puisse recevoir les choses sans bouger de chez eux, ou commander des paires de chaussures de 3 tailles pour en renvoyer 2 paires gratuitement etc…

Il y a évidememment des paradoxes et des dissonances cognitives dans tous ces raisonnement, et chacun voit midi à sa porte (notamment concernant les secteurs de l’armement, du tabac, de l’alcool, pétrolières) et autant je vis très bien d’être actionnaire Total, autant je me sentirais très mal à chaque fois que je reçois un fumeur en consultation avec du British American Tobacco.

Je suis en revanche parfaitement d’accord avec vous que la simplicité de regarder les cours au moment du renforcement mensuel serait un gros plus pour mon portefeuille !

Hors ligne Hors ligne

 

#14 05/11/2019 20h58

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir !

Première mise à jour de mon portefeuille.

J’ai réfléchi aux différentes remarques que vous avez pu faire et j’ai décidé de faire dévier ma stratégie en incluant des valeurs de croissance. En gardant toutefois des aristocrates du dividendes.

Ce sont des valeurs souvent citées ici, notamment sur les post de Scipion8.

Entrée en portefeuille:
Hermes: 2 actions (PRU 617)
LVMH: 1 action (PRU 381)
Rubis: 4 actions (PRU 52)

Le choix du luxe avec 2 entreprises très bien dirigées, chères, mais plutôt que d’attendre un repli je préfère monter dans le train progressivement. Hermes pour son aspect mono-marque d’ultraluxe, et LVMH pour le côté diversifié (même si très dépendant de Louis Vuitton). Rubis pour diversifier le versant énergétique du portefeuille, tout en gardant un aristocrate avec un potentiel de croissance.

J’ai en ligne de mire l’Oréal mais je suis à cours de liquidités pour le moment !

Répartition du portefeuille:
Air liquide: 10 actions - 1 195€ - 30%
Hermès: 2 actions - 1 297€ - 30%
LVMH: 1 action - 400€ - 10%
Rubis: 4 actions - 209€ - 5%
Total: 20 actions - 986€ - 25%

J’en profite pour détailler ma stratégie concernant le cash: être 100% investi.

Au plaisir de vous lire !

Hors ligne Hors ligne

 

#15 21/12/2019 10h20

Membre
Réputation :   4  

Bonjour !

Mise à jour de mon portefeuille qui a consisté à équilibrer les différentes positions.

Achat de:
2 LVMH
19 Rubis
6 Total

Nouvelle répartition du portefeuille pour une valorisation de 6 465€:
Air liquide: 10 actions - 1 269€ - 20% (PRU 119)
Hermès: 2 actions - 1 343€ - 20% (PRU 617)
LVMH: 3 action - 1 231€ - 20% (PRU 390)
Rubis: 23 actions - 1 273€ - 20% (PRU 51)
Total: 26 actions - 1 275€ - 20% (PRU 47)

La stratégie équipondérée m’a été profitable car elle m’a évité de faire du market timing. J’ai équilibré "mécaniquement" sans me poser trop de questions afin de compléter ma ligne Rubis juste avant la hausse de près de 10%. Sinon j’aurais peut être raté la hausse… attendu une petite consolidation… et puis non… etc…

Suite à vos précédents conseils j’ai inclus des valeur de croissance à mon portefeuille.

Il m’avait également été conseillé des fonds ou de l’indiciel, je réfléchit donc à inclure une ligne équipondérée sur Indépendance et Expansion qui est souvent vantée sur ce forum. Mais compte tenu de la petite taille du portefeuille ajouter une nouvelle ligne n’est peut être pas encore utile à ce stade ?

Je vous souhaite de passer de bonnes fêtes !

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur