Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #101 14/05/2020 14h46

Membre
Réputation :   7  

Je suis peut-être investisseur débutant mais je trouve agaçant que tout le monde se permet de juger sa position ça en devient presque insultant.

Je note que malgré la crise ce monsieur a touché 10 346 euros de dividendes et affiche une rentabilité de 4,56% par rapport à son PRU et ça pendant la pire crise que les centres commerciaux n’ont jamais connu.

Il a déjà indiqué à plusieurs reprises que son investissement était sur le long terme. Les dividendes seront impactés pendant une ou deux années le temps que les choses se tassent. Ensuite la consommation repartira à la hausse. Les centres commerciaux ont encore un avenir devant eux je connais énormément de personnes se refusant d’acheter sur internet préférant aller flâner dans les boutiques le week-end.

De plus, je vous invite à vous rendre dans les centres commerciaux détenus par UNIBAIL, ce n’est pas demain que les 4 temps, carré sénart ou rosny 2 mettront la clé sous la porte.

Chacun à le droit d’exprimer sa position mais la moindre des choses est de respecter les choix des uns et autres.

Hors ligne Hors ligne

 

#102 14/05/2020 14h53

Membre
Réputation :   27  

Pour ma part, je vous dis RDV d’ici 3 ans avec une valo au moins = à son PRU.
Il n’aura rien eu à faire et un rdmnt de >5%.

Oui il y avait mieux à faire ailleurs mais c’est une autre stratégie…


Parrainage LINXEA, n'hésitez pas à me contacter.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 14/05/2020 14h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   484  

Oui enfin toucher 10k€ de dividende ça ne veut rien dire en soit. Tout le monde (avec un capital similaire) en est capable. Pour ce qui est de la rentabilité, 4,56% c’est bien. Mais si en même temps le cours baisse de 60%, ça reste peu rentable wink

Dernière modification par Neo45 (14/05/2020 14h56)


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#104 14/05/2020 15h03

Membre
Réputation :   7  

Le cours baisse et monte à partir du moment où on ne souhaite pas toucher le bouton vendre, qu’est-ce que cela change ?

10k de dividendes ce n’est rien ? Je pense que beaucoup même avec un capital similaire ne touche pas ça et pourtant passe des heures à analyser des milliers de données pour jouer au apprenti sorcier.

Canis a évoqué que le temps a un coût effectivement mais pour le temps passé sur son portefeuille je pense que avoir une rentabilité entre 5 et 10% c’est quand même relativement confortable.

Dernière modification par Elzakar (14/05/2020 15h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#105 14/05/2020 15h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   484  

10k€ de dividendes (et même de PV) ça ne veut rien dire. Il faut mettre cela en rapport avec le capital investi… Il faut donc parler, à minima, du rendement. Et encore, celui-ci ne veut pas dire grand chose non plus. Vous évoquez un rendement de 4,26% (je n’ai pas calculé, je m’en tiens à votre chiffre). Cool, c’est pas mal. Sauf que ce que vous oubliez de signaler c’est que ce rendement a été divisé par deux. Déjà, là, ça fait moins vendeur.

Comprenez bien que "Alex" fait bien ce qu’il veut, je ne juge pas. Cependant votre justification chiffrée de ces choix ne rime pas à grande chose. J’avais moi-même des titres URW, que j’ai revendu, en large MV, au dessus de 80€. Je ne critique donc pas non plus la société.
Notez également que moi aussi j’investis dans les dividendes (malgré une toute petite diversification ETF). Là encore il ne s’agit pas de critiquer la stratégie.

Seulement, jouer à "qui a la plus grosse" avec les dividendes n’a aucun intérêt.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#106 14/05/2020 15h37

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319  

Elzakar a écrit :

Le cours baisse et monte à partir du moment où on ne souhaite pas toucher le bouton vendre, qu’est-ce que cela change ?

Les entreprises qu’on détient dans son portefeuille changent. Elles se développent ou déclinent en fonction de leur capacité à créer de la valeur ; et en conséquence augmentent ou diminuent leur dividende (je parle sur la durée, en tendance, pas de variation ponctuelle liée à la conjoncture par exemple).

Ainsi, quand on a plusieurs valeurs en portefeuille, on peut raisonnablement se dire (pour peu qu’on les ait bien choisies) que sur la durée les succès des unes compenseront les échecs des autres et que dans l’ensemble on continuera à toucher un montant relativement stable voire croissant de dividendes.
En revanche quand on a tout investi sur une seule valeur, on est complètement dépendant des résultats de cette entreprise. Si cette entreprise tourne bien tout va bien on peut même obtenir davantage qu’avec un portefeuille diversifié ; si cette entreprise décline, elle peut être amenée à diminuer voire supprimer durablement son dividende.

J’ajoute que vous parlez de rentabilité sans parler de risque or les deux sont indissociables : un portefeuille bien diversifié en valeurs "père de famille" présente un niveau de risque comparable à celui du marché, et un rendement de l’ordre de 4-5%. Un portefeuille investi à 100% sur une seule valeur est par nature plus risqué (risque spécifique) ; pour compenser (rémunérer) cet excédent de risque, le rendement espéré devrait aussi être significativement plus élevé ; ce n’est pas le cas ici.

Enfin vous dites trouver agaçant le fait que d’autres se permettent de "juger" telle ou telle position prise, mais n’est-ce pas le but recherché quand on choisit de partager son portefeuille ? Obtenir des commentaires/avis/critiques/opinions fussent-ils négatifs, du moment qu’ils sont constructifs ? Personne n’oblige personne à partager son portefeuille dans le détail ; encore moins à suivre les conseils donnés par untel ou untel (ce fil démontre ce dernier point, si besoin)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #107 14/05/2020 15h48

Membre
Réputation :   7  

Je connais bien votre stratégie, c’est notamment grâce à votre site que j’ai découvert ce forum comme je l’ai expliqué dans ma présentation.

Je ne cherche pas à jouer à qui a la plus grosse juste à rétablir plusieurs faits qui je pense ont tendances à être un peu mis de côté. 

De manière générale, je suis intervenu car beaucoup manquent quand même cruellement de bienveillance dans leur intervention.

Ce portefeuille est loin d’afficher cette année un rendement catastrophique et c’est l’objectif sa stratégie. Rendez-vous l’année prochaine pour voir comment cela va évoluer.

Hors ligne Hors ligne

 

#108 14/05/2020 16h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   484  

La forme est peut-être parfois un peu rude, ce n’est pas pour autant que le fond n’est pas à considérer.
Encore une fois mon intervention ce jour ne visais pas la stratégie d’"Alex" mais votre justification de celle-ci. À savoir le montant des dividendes perçus ainsi que le taux de rendement en lui-même.

Tant mieux si c’est grâce à moi que vous avez rejoins le forum. Ne lisant pas toutes les présentations je ne le savais pas. Même si cela avait été le cas, cela n’aurait pas changé grand chose à mon intervention wink


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #109 14/05/2020 16h58

Membre
Réputation :   7  

Colia a selon moi mis le doigt sur l’essentiel : quelles leçons Alex258003559 tirera-t-il de son acte.

Pour Charlie Munger, il est moins douloureux d’expérimenter les erreurs d’autrui dans les livres plutôt que par soi-même.

Mais l’expérience n’est-t-elle pas justement constituée de nos erreurs ? En bourse comme ailleurs, rien n’est gratuit, tout a son "cost of admission".

Personnellement, je suis parvenu ces dernières semaines à réduire mon exposition sur URW en allégeant simultanément des valeurs en forte plus-value.

Je conviens parfaitement que couper à la fois des mauvaises herbes et quelques pétales de jolies fleurs est un raisonnement biaisé à souhait, mais le simple fait que les moins-values et les plus-values enregistrées ce jour-là s’équilibraient m’a permis de passer à l’action, car oui au final ma thèse sur URW n’est plus aussi solide qu’auparavant. Maintenant qu’elle représente moins de 5% de mon portefeuille, je suis psychologiquement libéré sur cette valeur.

J’ai aussi vendu pas mal d’actions fin février où ma thèse a changé sur le moyen terme (Accor, Bouygues, Disney…)

Avec les liquidités dégagées, je pense m’orienter de plus en plus vers la stratégie adoptée par l’américain Ben Carlson : 90% de ses investissements sont automatiquement et mensuellement orientés en ETF à bas coût pour préparer sa retraite, et 10% vont alimenter un CTO pour le fun.

Il sait très bien que son choix de valeurs ne lui permet pas de rivaliser avec le S&P 500, mais cela a un grand avantage selon lui. En gérant activement son CTO, il n’a pas la tentation de toucher à l’épargne accumulée dans ses plans d’épargne retraite.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #110 14/05/2020 17h13

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Le portefeuille est couillu, mais ça n’est pas le moment de vendre URW. Par contre, il me semble plus sage d’arrêter de renforcer, et de diversifier les prochains renforcements mensuels.

Hors ligne Hors ligne

 

#111 14/05/2020 20h15

Membre
Réputation :   7  

Pour être tout à fait honnête avec vous, je pense au contraire que c’est le moment idéal pour renforcer les lignes des foncières qui sont mises à mal par la crise actuelle.

Donc si j’avais un PRU à + de 100 € sur UBW, je renforcerais ma ligne pour faire baisser le PRU et augmenter le potentiel de rentabilité de l’action post-crise.

J’achète petit à petit des foncières, au fur et à mesure de la baisse pour l’instant j’ai un PRU à 49€ sur UBW et je vais continuer à le faire baisser si l’action baisse encore.

Dernière modification par Elzakar (14/05/2020 20h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#112 14/05/2020 21h21

Membre
Réputation :   27  

Ce raisonnement est très cohérent si on considère que le modèle de consommation recommencera exactement comme avant la crise dans quelques mois.

Or, il n’est pas non plus insensé de considérer que la crise marquera fortement les esprits et puissent influencer (fortement, ou pas) les modes de consommation et donc que certaines foncières, notamment commerciales, ne reviennent jamais à des niveaux d’avant la crise et que cette dernière accélère significativement le mouvement vers l’e-commerce.

Personnellement, je penche plutôt pour une option hybride où le mode de consommation sera influencé pendant quelques temps (2-3) mais devrait revenir vers une certaine normalité par après. Depuis que le confinement est allégé, on observe quand même que les personnes ont besoin de bouger, de voir du monde et d’aller dans des magasins. Après, il faudra voir quel sera l’impact sur les chiffres. La seule chose certaine au final, c’est qu’il y a beaucoup d’incertitude et que l’incertitude, c’est un risque ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 14/05/2020 22h26

Membre
Réputation :   49  

Bonsoir à tous,

Tout d’abord merci pour les commentaires et analyses de chacun, que je lis attentivement, effectivement tout le monde a le droit de donner son avis ou ses conseils, et chacun a le droit de suivre ou pas 😀

Evidemment en tant que particulier j’ai bien moins de compétence brute qu’un gérant de fonds (lapilassade…)

J’ai un avantage, c’est de ne pas avoir à reporter une performance tous les 3 mois, 6 mois ou tous les ans

Je tiens à faire remarquer qu’étant donné ma capacité d’épargne mensuelle, ma position globale représente quelques années d’épargne, pas plus, et je m’étais bien préparé psychologiquement à considérer cet argent comme "perdu" au sens où, je n’en ai pas "besoin" pour vivre

Par ailleurs, ces renforcements ne sont pas aveugles, si URW remontait à 100 je considèrerais qu’elle est trop chère étant données les incertitudes…

Dans 15 jours, je regarderai l’ensemble du marché et verrai ce qui me semble une opportunité (peut-être Total, on verra…)

Hors ligne Hors ligne

 

[-2]    #114 19/05/2020 07h59

Banni
Réputation :   -6  

La réalité de cet investisseur  tout Unibail  est simple :
  1/  il a cru  que cette action etait sous évaluée il achetait donc chaque fois  qu’il avait du capital   
  2/ malheur un krach boursier arrive  la valeur de ses actions baisse de 70% en 3 mois.

Résultats : son  " patrimoine en action a fondu. 

Sauf que ce dernier reste propriétaire de 1600 actions  ( certes achetés au prix fort  par rapport à aujourd’hui ) mais 1600 actions quand meme . 

Il n’y a que 2 solutions tout vendre et donc perdre 70%  ou ne pas vendre à perte et au contraire en racheter un maximum  pour faire baisser le prix de revient. C’est la seule chose à faire  ne plus regarder au jour le jour la bourse pendant ce covid-19  et chaque mois en racheter un maximum a 50€ 55€ 60€ 70€… pour faire baisser son PRU.  Rien d’autre à faire que ça. C’est la meilleure et unique stratégie du moment. Dans 24 mois beaucoup serait content d’avoir 1600 actions UNIBAL rw .

Et un conseil : unibail aura toujours des dividende car c’est une obligation pour une fonciere cotée
Et dans 1 ou 2 mois les institutionnel qui ont retiraient leur capital de la bourse vont revenir  et vont privilégier les actions fonciere de qualité qui ont une obligation de versement de dividende et qui ont le plus baissé … donc UNIBAIL RW .

Message édité par l’équipe de modération (24/05/2020 21h07) :
- forme…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #115 19/05/2020 08h14

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   156  

Vous envisagez deux solutions : 1) vendre et "perdre" 70% ou 2) acheter au maximum.
Je vois au moins une troisième voie (la voie du milieu ?) : diversifier le patrimoine boursier.

Après avoir exposé ces deux approches, vous mettez en avant que la seule stratégie (après avoir explicitement écrit qu’il y en avait deux !) est d’acheter, acheter et acheter encore. Je ne vois pas cela comme étant une "stratégie", mais plus un mode opératoire afin d’appliquer une éventuelle stratégie. Vingt-quatre mois, c’est long, il peut se passer beaucoup de choses.

Affirmer qu’Unibail aura (j’imagine que vous souhaitiez dire "versera" ?) toujours des dividendes car c’est une foncière me semble être une douce illusion, une structure juridique n’a jamais eu de lien de causalité avec la capacité à verser des dividendes. Du fait de son statut, la société doit effectivement reverser une part de ses bénéfices sous forme de dividende, mais il faut pour cela qu’il y ait des bénéfices. Notez bien que je n’avance absolument pas que ce ne sera pas le cas d’ici vingt-quatre mois, simplement que votre lien de causalité est complètement hors sol.

Auriez-vous des sources afin de me permettre de juger dans quelles mesures les institutionnels auraient retiré leur capital de la bourse ? Qu’est-ce qui vous fait penser qu’ils vont se ruer pour acheter des actions Unibail plus qu’autre chose ?

Votre message me semble être un parfait cocktail entre croyance aveugle, manque d’ouverture intellectuelle et de volonté d’autodestruction. N’y voyez aucune attaque personnelle, ce n’est qu’un ressenti. (et votre présentation étoffée n’y est pour rien, je vous l’assure !)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #116 19/05/2020 10h37

Membre
Réputation :   42  

ayach a écrit :

La réalité de cet investisseur  tout Unibail  est simple :1/  il a cru  que cette action etait sous évaluée il achetait donc chaque fois  qu’il avait du capital    2/ malheur un krach boursier arrive  la valeur de ses actions baisse de 70% en 3 mois   . Résultats  son  " patrimoine en action a fondu  .  Sauf que ce dernier reste propriétaire de 1600 actions  ( certes acheter au prix fort  par rapport à aujourd’hui ) mais 1600 actions quand meme .  Il n’y a que 2 solutions tout vendre et donc perdre 70%  ou ne pas vendre à perte et au contraire en racheter un maximum  pour faire baisser le prix de revient  . C’est la seule chose à faire  ne plus regarder au jour le jour la bourse pendant ce covid-19  et chaque mois en racheter un maximum a 50€ 55€ 60€ 70€… pour faire baisser son PRU .  Rien d’autre à faire que ça . C’est la meilleure et unique stratégie du moment .  Dans 24 mois beaucoup serait content d’avoir 1600 actions UNIBAL rw .
Et un conseil  unibail aura toujours des dividende car c’est une obligation pour une fonciere cotée
Et dans 1 ou 2 mois les institutionnel qui ont retiraient leur capital de la bourse vont revenir  et vont privilégier les actions fonciere de qualité qui ont une obligation de versement de dividende et qui ont le plus baissaient donc UNIBAIL RW .

Parmi la longue liste des raisons pour lesquels on peut investir sur une action, "faire baisser son PRU" est à mon sens la pire. Ca mène à une surexposition sur une société unique, qui toute chose par ailleurs ne va pas forcément très bien, puisque son cours a baissé. J’ai vu tellement de gens faire ça sur des canards boîteux (CGG au hasard, le forum boursorama en est rempli), avec la logique "j’achète à 20€, c’est pas cher", puis "j’achète à 10€, c’est encore moins cher", puis "j’achète à 5€…", etc jusqu"à avoir tout son portefeuille sur une seule boîte au bord du gouffre. Avec la satisfaction d’avoir un PRU plus bas certes, mais sur une action qui va à 0 (je ne dis pas que c’est le cas d"Unibail), quel interêt ? C’est un biais d’ancrage, le prix auquel on a acheté l’action n’a aucune importance, ce qui compte c’est combien elle vaut à l’instant T. Le PRU ne devrait en aucun cas rentrer en compte dans votre décision d’investissement.

Bref, par pitié, ne donnez pas ce genre de conseil catastrophique à un investisseur débutant, ce n’est vraiment pas lui rendre service. A ce stade et vu son exposition, Unibail est littéralement la pire boîte qu’il pourrait acheter, n’importe quelle autre entreprise donnera au moins un peu de diversification et réduira son risque. Surtout que des entreprises dont le cours a bien baissé, il y en a quand même pas mal en ce moment. Pas la peine de chercher à être en plus value sur chaque valeur de son portefeuille, les plus values sur d’autres valeurs vaudront bien celles hypothétiques à venir sur Unibail.

Et se focaliser sur les dividendes "qui seront toujours là" est une autre erreur qui a coûté beaucoup d’argent à beaucoup de monde, y compris sur ce forum, regardez la sous-performance de tous ces portefeuilles concentrés sur les centres commerciaux et le pétrole, deux secteurs en déclin structurel, jusque parce qu’à l’instant T le dividende est à 6%…

Dernière modification par Sheeplooser (19/05/2020 10h39)


“Think of how stupid the average person is, and realize half of them are stupider than that.”  George Carlin

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #117 19/05/2020 10h58

Membre
Réputation :   16  

Je rejoins Sheeplooser: s’entêter sur le mauvais cheval en mettant tout ses oeufs sur le même panier, c’est la plus mauvaise voie à suivre.

En tant qu’ancien d’EDF, j’en connais qui ont acheté lors des offres réservés aux salariés à 80€. c’était avant Fukushima, quand Goldman Sachs prévoyait un prix du megawatteur à 150€.
Maintenant le MW est à 30€ et le prix de l’action en-dessous de 10€.
Des économies d’une vie se sont envolées maintes fois.

Mon père était chez Air France et a vu ses collègues faire de même.

Bref, les règles d’or de la bourse (ne pas investir de l’argent dont on aura besoin bientôt, diversifier, etc…) n’ont pas été créées pour rien: Beaucoup de vies ont été ruinées en transgressant ces règles, et très peu de gens ont "gagné" (du style: j’ai mis tout mon argent en bitcoin quand il était à 3 centimes).

Sur ce, je vous souhaite que l’action remonte un peu votre PRU pour que vous ne perdiez pas tout, mais il me semble possible que les grand centres commerciaux attirent beaucoup moins et que vous restiez "collés" avec une grosse perte: la leçon serait chère payée…


L'argent, c'est de la liberté frappée.

Hors ligne Hors ligne

 

#118 23/05/2020 18h21

Membre
Réputation :   49  

Bonjour,

Je pense qu’Unibail a des actifs bien placés qui profiteront à long terme des tendances lourdes de métropolisation, oui bien sur les résultats de cette année et de l’année prochaine seront mauvais mais effectivement c’est un investissement sur le long terme…

Concernant le portefeuille, il me reste 17500 euros à rembourser sur les 30000 empruntés en juillet 2019

J’ai refait un prêt boursorama de 10000 euros à 0,95 % (212 euros / mois sur 48 mois), je suis en attente des fonds…

La mensualité totale est de 1500 euros / mois pendant encore un an, puis 212 euros / mois

Dernière modification par Alex25803559 (23/05/2020 18h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#119 24/05/2020 09h21

Membre
Réputation :   24  

Quelle direction pensez- vous prendre avec ces fonds ? Les placer sur combien de temps ?

Hors ligne Hors ligne

 

#120 24/05/2020 09h35

Membre
Réputation :   49  

Je pense racheter du Unibail si ça reste à ces niveaux d’ici quelques jours
Donc placer sur du long terme

Hors ligne Hors ligne

 

#121 24/05/2020 20h09

Membre
Réputation :   7  

Selon moi ce n’est pas une bonne idée d’emprunter pour investir en Bourse (un ami l’a fait en 1997 et qui plus est avec un levier de 5, il a mis presque 10 ans à retrouver une situation financière saine) mais au-delà de cet aspect, pourquoi ne pas diversifier sur l’antithèse d’Unibail ?

En investissant sur des foncières logistiques et sur des pure player de l’e-commerce, vous contrebalanceriez quelque peu le risque pris sur le long terme.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #122 24/05/2020 20h39

Membre
Réputation :   49  

Bonsoir,

Quand vous dites "emprunter avec un levier de 5" effectivement ça me semble très important

Pour ma part l’emprunt représente 13% de la somme déjà engagée, et le remboursement de la mensualité environ 20% du salaire après prélèvement à la source pendant un an, puis 2,6 % du salaire ensuite

Je précise évidemment que je ne compte pas sur les dividendes pour rembourser une partie des mensualités, ce qui a été sage étant donné ce qui s’est passé

J’ai également la possibilité de différer le remboursement du capital pendant 3 mois consécutifs, ainsi que l’option "clic" de boursorama qui permet de bénéficier dans l’heure d’un prêt de 2000 euros

Celà me semble donc supportable sur le plan liquidité, et avec ce système de crédit conso, au moins il n’y a pas d’appel de marge

Concernant Unibail c’est indépendant de ma position actuelle, il me semble que c’est l’opportunité que je continue à privilégier

Sur des sociétés de e-commerce type Amazon ou sur des foncières de type Argan, oui pourquoi pas mais je devrais être certain que la croissance future justifie les multiples de valorisation

Si j’avais eu des fonds disponibles au moment où Total était aux alentours de 22 euros nul doute que l’allocation du mois correspondant serait allée sur Total, mais ça n’est pas arrivé

Dernière modification par Alex25803559 (24/05/2020 20h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #123 24/05/2020 23h32

Membre
Réputation :   66  

Icade ne vous tente pas en ce moment ? Je n’aurai pas cru la voir a moins de 60e, soit encore + basse qu’au + bas du crak, et je n’en comprend pas la raison.
URW, subit la defiance e-commerce comme Klepierre ou Mercialys, et je trouve son cours actuel trés interessant, mais on peut comprendre la frilosité des investisseurs.
Mais je suis + etonné de la chute d’Icade. Ne vous parait-elle pas une alternative envisageable, avec un rendement tres correct (proche de 7%) et des locataires + solides ?


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#124 24/05/2020 23h41

Membre
Réputation :   48  

colia a écrit :

Mais je suis + etonné de la chute d’Icade. Ne vous parait-elle pas une alternative envisageable, avec un rendement tres correct (proche de 7%) et des locataires + solides ?

Icade possède beaucoup de bureaux, le risque est qu’avec le développement du télétravail dû au coronavirus, ce système de travail se démocratise et de ce fait son activité risque d’être impacté…

Hors ligne Hors ligne

 

#125 28/05/2020 21h45

Membre
Réputation :   49  

Reporting du portefeuille mai 2020 :

- achat de 168 actions URW à 47 euros l’action (utilisation de 8000 euros sur les 10000 euros du prêt conso boursorama à 0,95 % fait il y a 10 jours)

- achat de 159 actions à 50 euros l’action

Total du "portefeuille" :

- 2243 actions URW (PRU = 108,50)

- 91 actions Total en PEA (PRU = 38)

Reste à rembourser :

- 17569 euros sur l’emprunt de 30000 initial --> mensualité 1262 euros

- 10000 euros sur l’emprunt de ce mois --> mensualité 212 euros

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur