Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#326 16/09/2021 12h43

Membre (2020)
Réputation :   5  

All-in sur une action  , c’est tellement couillut que sa en inspirerais presque le respect quand même !

Hors ligne Hors ligne

 

#327 16/09/2021 16h01

Membre (2021)
Réputation :   1  

J’avoue avoir plus de "respect" pour quelqu’un qui traverserait l’Amérique du Sud en mobylette que pour celui qui prend le périphérique à 200 km/h sans casque.
Ce qui me gêne dans le pari d’Alex, c’est que je ne comprends pas la finalité : dans l’optique d’être rentier, quel est l’intérêt d’être aussi concentré
et donc dépendant d’un seul "fournisseur" de ressource ?
Depuis le temps (2 ans et demi, des renforcements réguliers, donc du cash, un contexte de krach… ), il n’y a pas eu d’opportunité de diversifier ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #328 16/09/2021 16h19

Membre (2015)
Top 50 Réputation
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   585  

toto27 a écrit :

Ce qui me gêne dans le pari d’Alex, c’est que je ne comprends pas la finalité : dans l’optique d’être rentier, quel est l’intérêt d’être aussi concentré

C’est plus un choix contraint qu’une décision éclairée je dirais.
Alex a choisi d’investir
1-dans des entreprises qu’il connait bien uniquement, et
2-parmi celles-ci, en priorité dans celle qui selon lui offre les meilleures perspectives à long terme.

C’est un choix presque raisonnable si
1- on est capable d’analyser un grand nombre d’entreprises cotées, dans tous les secteurs
2- on est capable d’estimer l’évolution long terme de la ou des sociétés retenues

Autrement dit, si on est un stock picker avisé et expérimenté, c’est une voie qui peut se tenter si on est assez sûr de soi et de ses compétences.

Dans le cas contraire… Lire la suite…

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #329 16/09/2021 17h23

Membre (2014)
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Il y a surtout un gros mélange des genres.

Se constituer un portefeuille ultra concentré, cela porte souvent le nom de "fat pitch approach".
Cette approche est bien documentée (libre à chacun de faire une recherche à partir de ces termes).
Il y a même (au moins) un livre dont c’est le sujet principal : concentrated investing, qui reprend le parcours d’investisseurs célèbres ayant eu cette approche.

Mais les différents articles que j’ai lu évoquent, pour la plupart et en gros résumé :
- Le risque réel (je ne parle pas de volatitlité mais bien de risque) de perte en capital.
Plusieurs ici ont évoqué quelques risques, mais Alex semble les avoir balayé d’un revers de main. Je vous invite à lire une réflexion sur le risque de Morgan Housel, dont je parle ici.
- la nécessité de vraiment très bien connaitre ce sur quoi on investit (et pas seulement "être à l’aise" avec un secteur parce qu’on a l’impression que c’est facile à appréhender)
- la nécessaire marge de sécurité
- Il vaut mieux viser des entreprises ayant un moat (plus le moat est important mieux c’est) ou alors des plus petites capitalisations. Dans ce cas, le site microcapclub (Ian Cassel), propose de nombreux articles sur le sujet.
- parfois est évoqué le hedging de ses positions
- à minima avoir une réserve de cash pour que, quand l’occasion de trouver l’oiseau rare arrive, il faut avoir les munitions
- Je n’ai vu nulle part dans mes recherches qu’un all in one était conseillé.
- Buffett parle également de "tempérament", nécessaire pour ce genre d’approche et qui permet de se faire sa propre opinion, et rester froid face aux opinions des autres (media, autres investisseurs, etc)
Petite remarque sur ce dernier point : je pense que le danger de rester totalement imperméable aux opinions extérieures est de basculer dans le dogmatisme, et surtout l’aveuglement. Personne n’est à l’abris, demandez à Bruce Berkowitz sur Sears…

Cette approche a quel objectif ?
Comme son nom l’indique, cela se réfère au baseball, le but est de frapper rarement, mais fort, très fort pour gonfler considérablement son capital et espérer des résultats bien supérieurs à la moyenne.
Donc, une telle approche peut se comprendre en phase de constitution du patrimoine, ou, pour un aspirant rentier qui souhaite vivre de ses revenus (coupons, dividendes), on parlera de phase de capitalisation.

Si j’ai bien compris, Alex souhaite jouer sur les 2 tableaux avec une seule valeur : gain en capital et rente.
Où alors j’ai mal compris et seule la phase de gain en capital est recherchée, puis diversification il y aura ?

Faire du "fat pitch" pour la distribution de revenus c’est plutôt insolite, pour ne pas dire juste inconscient.
Actuellement, URW ne verse plus de dividende et ce jusqu’à 2023.
Je ne connais pas l’historique de dividendes d’URW, mais ce n’est peut-être pas la première fois que cela arrive (2008, 2009 ?).
Le jour où la société décide de couper son dividende, Alex se retrouve avec 0 € en revenus passifs.
Il faut donc avoir un sacré "cash buffer" ou trésorerie pour absorber cela !

Alex25803559, Je serai très intéressé de savoir quelles ont été vos lectures et vos sources d’inspiration lorsque vous vous êtes lancé dans cette stratégie ?

Dernière modification par MaximusDM (16/09/2021 17h28)


"Without risk there can be no progress". George Low

Hors ligne Hors ligne

 

#330 16/09/2021 18h27

Membre (2021)
Réputation :   1  

Merci à vous deux pour les explications et les liens, que je vais explorer,.
Même si je suis à des années lumières à titre personnel d’avoir les connaissances pour réaliser ce type de "coup".
Pour ce qui est du "tempérament", j’ai l’impression qu’on a vite fait de sombrer dans le dogmatisme, et que ça peut coûter très cher.

Hors ligne Hors ligne

 

#331 16/09/2021 20h36

Membre (2019)
Top 20 Réputation
Top 5 Portefeuille
Réputation :   645  

Le plus dur n’est pas nécessairement de trouver « la bonne action » mais surtout d’être capable de la conserver contre vents et marées.

Ce n’est clairement pas simple dans l’approche value car on peut être le seul à voir quelque chose pendant longtemps (et seul contre le marché donne toujours un résultat perdant). La question à se poser est « est-on capable psychologiquement de tenir une position perdante pendant plus de 5 ans (par exemple) en étant convaincu qu’on a raison mais que le marché se trompe ? »

Très peu de gens en sont capable, généralement au bout d’un certain temps on remet ses calculs en question et on commence à douter (par exemple en lisant des articles négatifs contre la société, en écoutant les recommandations négatives des analystes, en constatant le cours de bourse toujours à la dérive…).

Hors ligne Hors ligne

 

#332 16/09/2021 21h11

Membre (2021)
Réputation :   1  

Du coup, Mr dividende, n’est ce pas dans ce cas là où la diversification prend son intérêt : avoir du "vert" pour patienter ?
Dans le cadre d’une approche "value", c’est en fait le regard du marché qui compte le plus, pas la "valeur" "réelle" de la société, j’ai l’impression.
Toutes mes excuses pour les questions de "néophyte"

Hors ligne Hors ligne

 

#333 17/09/2021 00h24

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Bonjour Maximus DM, merci à vous et à tous ceux qui interviennent sur cette file, pour vous répondre sur mes lectures et sources d’inspiration :

- The intelligent REITS investor
- Q and A de Berkshire Hataway
- The Intelligent Investor
- articles sur les tendances long terme de métropolisation

- Mon "livre de chevet" que j’ai lu avant, lu et relu pendant la crise du Covid : "The little book of behavorial investing : how not to be your worst enemy" de James Montier +++ --> très intéressant (il parle notamment du fat pitch "the science of hitting")

Concernant Unibail :
- les dividendes n’ont pas été coupés en 2008-2009
-le versement n’est censé reprendre qu’en 2024
- impossible de vous répondre concernant la stratégie revenus / gain en capital, personne ne pouvant prévoir l’évolution du cours de l’action :
Si URW surpasse beaucoup son ANR et qu’une opportunité se présente à coté, je revendrai pour réinvestir sur cette opportunité
- Si avec le cash de mon salaire, une meilleure opportunité se présente : début de diversification
- Si les dividendes sont à nouveau coupés à l’avenir : je travaillerai plus

@ mister dividende :
Oui tenir, encore faut-il avoir raison 😁

Une remarque : je suis relativement impressionné par le focus "court terme" de très nombreux investisseurs, 2 ans de portefeuille ce n’est pas long, une moins-value sur 18 mois ce n’est pas long non plus, laissons du temps au temps, 2024 ce n’est pas loin non plus 😀

Dernière modification par Alex25803559 (17/09/2021 00h32)

Hors ligne Hors ligne

 

#334 17/09/2021 13h10

Membre (2021)
Réputation :   1  

Alex,
Admettons que la situation d’urw ne change pas, allez vous recharger jusqu’en 2024?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #335 17/09/2021 14h05

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Si le prix me semble représenter une opportunité, et que je n’en identifie pas de meilleure à l’instant T, oui bien sur

Donc je ne peux pas répondre, ça dépendra du prix d’autres sociétés, et du prix d’URW

Pour répondre à la question suivante et éviter les mails itératifs, je n’ai pas défini de montant maximum à allouer à une action

Dernière modification par Alex25803559 (17/09/2021 14h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #336 17/09/2021 14h48

Membre (2021)
Réputation :   1  

Alex,
Avez vous établi un montant maximum que vous vous refuserez de dépasser en mono action ?

Hors ligne Hors ligne

 

#337 21/09/2021 11h05

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- achat de 14 actions URW à 64,85 euros

Total du portefeuille :

- 3910 titres URW (PRU = 88,86 euros)

Hors ligne Hors ligne

 

#338 28/09/2021 11h12

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- achat de 14 actions URW à 68,05 euros
- achat de 7 actions URW à 67 euros
- achat de 7 actions URW à 67,30 euros

Total du portefeuille :

- 3938 actions URW (PRU = 88,72 euros)

Dernière modification par Alex25803559 (29/09/2021 09h10)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #339 30/09/2021 12h38

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- achat de 7 actions URW à 64,7 euros
- achat de 7 actions URW à 63,9 euros
- achat de 8 actions URW à 61,94 euros
- achat de 8 actions URW à 59,35 euros

Motif d’achat :

- décote entre cours de l’action et ANR Net Disposal Value (cessions récentes de shopping City Sud et Aupark globalement en ligne avec les valeurs d’expertise)
- ralentissement de la chute des valeurs d’expertise en 2021
- achats d’insiders

Total du portefeuille :

- 3968 actions URW (PRU = 88,52 euros)

Dernière modification par Alex25803559 (06/10/2021 11h54)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [-2]    #340 30/09/2021 12h49

Membre (2021)
Réputation :   1  

Bonjour Alex,
Encore un effort, vous arrivez aux 350K !

Hors ligne Hors ligne

 

#341 06/10/2021 13h48

Membre (2021)
Réputation :   1  

Question " bête" Alex, :

Vous achetez sur la décote du titre par rapport à l’ANR.
A quelle fréquence ce paramètre est il réévalué ?
Est ce fait par des experts "indépendants"?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #342 06/10/2021 17h17

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Bonjour,

C’est un des critères qui me font acheter, mais ce n’est pas le seul (la société Intu avant de faire faillite présentait une franche décote…)

De plus vu le LTV élevé d’URW, la décote sur la valeur "brute" est bien moins marquée que la décote d’ANR

L’ANR est évalué tous les 6 mois, les experts en charge de l’évaluation ne font pas partie de la société URW. L’indépendance peut se discuter dans la mesure où les expertises sont payées par URW…
Cependant, les dernières cessions en Europe (contraintes) de centres sont globalement concordantes avec les valeurs d’expertise, c’est plutôt rassurant.
Par contre, il faudra probablement s’attendre à des cessions des centres prime aux Etats-Unis (25% du portefeuille) à des prix plus bas que les valeurs d’expertise, ce qui pourrait se répercuter sur l’ensemble du portefeuille
En Europe la situation est quand même différente, on note même une réévaluation "à la hausse" de mall of the netherlands

Dernière modification par Alex25803559 (06/10/2021 17h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#343 06/10/2021 18h51

Membre (2017)
Réputation :   82  

J’en profite pour rebondir sur un vieux post :

Caceray a écrit :

Alex25803559 a écrit :

Et d’après vos connaissances et modèles mathématiques, seriez-vous "en capacité" de donner avec un intervalle de confiance élevé, la fourchette dans laquelle devrait se trouver, selon toute vraisemblance, l’action URW ?

Au risque de me répéter, l’hypothèse largement retenue en mathématiques financières, est que le rendement journalier d’un actif de type "action" suit une loi log-normale.
Donc, on se basant sur le modèle, on conclut que le prix de l’action URW, qui est aujourd’hui de 70,63€ sera vraisemblablement proche de 70,63€ dans 1 semaine, vraisemblablement proche de 70,63€ dans 1 mois, et vraisemblablement proche de 70,63€ dans 1 an.
(et en supposant que tout soit pareil dans le monde à ces dates là…)

Cela ne fait "que" 6 mois me direz vous, mais pour la théorie semble encore assez robuste smile
> Prix moyen : 71.66€
> Ecart type : 4.32€

Dernière modification par Caceray (06/10/2021 18h58)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #344 06/10/2021 21h00

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Et sur les 6 mois ou l’année qui ont suivi le 25 septembre 2020 (URW a 30 euros) ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #345 06/10/2021 22h03

Membre (2019)
Réputation :   49  

Alex25803559 a écrit :

L’ANR est évalué tous les 6 mois, les experts en charge de l’évaluation ne font pas partie de la société URW. L’indépendance peut se discuter dans la mesure où les expertises sont payées par URW…

Pour avoir assisté à des évaluations d’experts immobiliers indépendants sur des projets à neuf chiffres à votre place je n’accorderais qu’une confiance extrêmement limitée à ces évaluations.

Seuls les prix réels des transactions sont significatifs. S’ils sont concordants tant mieux, il faut simplement espérer que ce ne sont pas seulement les actifs vendables à des prix en lignes avec les évaluations qui sont vendus pour cacher les problèmes sur les autres actifs. Mais ça je n’en ai aucune idée.

Hors ligne Hors ligne

 

#346 06/10/2021 22h48

Membre (2021)
Réputation :   1  

Caceray,
Intéressant!
Est ce qu’on peut en évaluer un prix "anormal" pour la valeur considérée ?
Plus de 3 écarts types ?

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #347 07/10/2021 08h01

Membre (2019)
Réputation :   68  

C’est de la proba et des stats mélangés tout simplement. La statistique définit la loi normale, la proba définit les chances de chaque scénario de se réaliser.
La probabilité d’un événement à un instant donné ne dépend pas forcément de ce que vous avez fait avant. Si vous avez fait 1-2-3-4-5 au dé, la probabilité que vous fassiez un 6 n’est pas plus élevée.

Donc la loi normale est exactement la même aujourd’hui, centrée sur 60€, qu’en septembre 2020 centré sur 30€.

L’exemple donné dans les cours de math du lycée c’est les transistors. Ils ont une espérance de vie qui suit une certaine loi, mais leur âge n’a pas d’influence.
Par exemple, un transistors neuf a la même probabilité de se casser après tant de jours qu’un transistor qui a 5 ans… Contre intuitif, mais c’est des maths. :-)

Donc Alex, le scénario qui s’est réalisé était peu probable mais il existait déjà bel et bien à l’époque.

Hors ligne Hors ligne

 

#348 18/10/2021 12h12

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- achat de 8 actions URW à 62,3 euros

Total du portefeuille :

- 3976 titres URW (PRU = 88,47 euros)

Hors ligne Hors ligne

 

#349 28/10/2021 10h55

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- achat de 7 titres URW à 63,9 euros

Total portefeuille :

- 3983 titres URW (PRU = 88,43 euros)

Hors ligne Hors ligne

 

#350 29/11/2021 15h35

Membre (2018)
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   93  

Reporting du portefeuille :

- Achat de 64 titres URW à 59 euros

Total du portefeuille :

- 4047 titres URW (PRU = 87,97 euros)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'alex25803559"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur