Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 12/05/2012 20h43

Membre (2010)
Réputation :   87  

Je suis tombé par hasard sur ce blog canadien Hedge Fund | Freedom 35 Blog où le bloggeur décrit ses postes de dépense et achète ensuite les actions dans les entreprises évoluant dans ces secteurs de dépense afin de capturer leurs hausses de dividende lorsque celles ci ne manqueront pas d’augmenter leurs tarifs.

Ainsi son poste téléphonie est de 30 euros par mois par exemple, il cherchera à obtenir 30 euros de dividendes mensuels de la part des sociétés de télecom.

Avantages:
*cela permet de s’astreindre à évaluer ses réelles besoins
*se fixer des objectifs d’investissement

Risques:
*Etre surpondéré dans certains secteurs
*certaines sociétés augmentent leurs tarifs sans pour autant le rendre en dividendes (total par exemple n’a pas augmenté son dividende ces dernières années alors que le prix du carburant a nettement augmenté)
* course aux hauts rendements avec les risques afférents.

L’idée est intéressante et il est satisfaisant de voir que les produits et services que nous consommons sont payés par les fournisseurs.
Qu’en pensez vous?

Hors ligne Hors ligne

 

#2 12/05/2012 21h33

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   220  

Je ne suis vraiment pas convaincu par cette approche. Comment fait-on avec son IRPP ? (investissement en entreprise publique ?)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 12/05/2012 22h03

Membre (2010)
Réputation :   12  

très spécial comme approche…
comme tu le dis il n’y a pas obligatoirement de relation entre le prix de vente et le dividende…
il peut aussi y avoir une hausse du dividende sans hausse de tarif (grâce à une stratégie de gestion des coûts par exemple)

et puis il y a beaucoup de sociétés de biens et services qui ne versent pas de dividende du tout…

Hors ligne Hors ligne

 

#4 13/05/2012 08h52

Membre (2010)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   237  

Absolument aucun intérêt selon moi. L’approche est d’une naïveté désarmante.
Déjà, faire le lien entre le CA, la marge opérationnelle, le bénéfice et le dividende, hum…

A la limite pour l’immobilier, et encore, l’arbitrage "locataire de sa résidence principale + propriétaire d’un appart mis en location" n’est pas rentable même lorsqu’il y a une différence de 1% de rendement.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 13/05/2012 10h28

Membre (2010)
Réputation :   218  

A l’inverse, cela peut entraîner un comportement à sens contraire…:
- je ne fume pas, donc pas d’entreprises du tabac
- je ne bois pas de Soda, donc pas de Coca
- Je n’utilise pas de gaz, donc pas d’air Liquide
- je n’ai pas de lunette, donc pas d’essilor
- je n’ai pas les moyens donc pas de LVMH
- je n’achète pas de cosmétiques donc pas de l’Oréal
- je n’habite pas à Marseille donc pas de SMTPC
- je n’ai pas de voiture donc pas de Total, Exxon, Bp, etc…

et la liste est longue…

Complètement anti-investissement comme approche

Hors ligne Hors ligne

 

#6 13/05/2012 16h39

Membre (2011)
Réputation :   47  

Vous avez raison Spiny, formulé comme ça on saisit bien le biais énorme!

Et pas de diversification.

C’est tout à fait le contraire des approches patrimoniales : "buy all market" (les goûts d’un individu donné ne sont pas les goûts de tout le marché!)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur