Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+4]    #26 19/06/2019 16h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

J’avoue que personnellement je pense mettre "TOP 100 réputation forum investisseur-heureux" sur mon prochain CV. smile smile

Hors ligne Hors ligne

 

#27 19/06/2019 16h13

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   166  

C’est une belle perf en effet smile


Mon interview sur le blog du projet lynch : http://leprojetlynch.com/2020/12/loophe … -debutant/

Hors ligne Hors ligne

 

#28 19/06/2019 16h35

Membre
Réputation :   17  

LoopHey a écrit :

L’important, pour ma part, c’est la façon de penser. Peu importe les résultats immédiats, c’est la longue route que l’on a décidé de prendre qui est importante.

Je vous conseille le film "I feel good" de Delépine et Kervern, ça vous fera réfléchir au sujet de la différence entre se sentir entrepreneur et l’être vraiment (sans doute plus efficacement que nos réponses sur le forum)…

Sans méchanceté aucune, hein, je ne vous connais pas personnellement et ne vous compare aucunement au protagoniste principal de ce film.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 19/06/2019 17h30

Membre
Réputation :   55  

Gestionnaire d’actifs pour votre propre compte? Heu comme tout le monde en fait.

Je n’y vois que du négatif à mettre cela dans un CV.

Pour moi on ne met dans le cv que l’important. C est un peu comme un facteur qui mettrait sur son cv qu’il sait faire du vélo.
Je me dis que s’il met ça en avant il y a pas grand chose à coté.

Mais bon, je ne suis pas recruteur wink

Hors ligne Hors ligne

 

#30 19/06/2019 17h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

LoopHey a écrit :

Je conserve l’idée de le mettre en activité pro car ça me prend du temps, et je le vois comme une deuxième activités en plus de mon travail.

Sauf erreur de ma part, il ne s’agit pas d’une activité professionnelle : vous n’en vivez pas et n’avez pas les qualifications pour en faire votre métier. C’est une activité exercée à titre personnel.
En tant que recruteur, voire ça dans la rubrique ’expérience professionnelle’ et m’apercevoir que c’est inexact ne me mettrait pas dans d’excellentes dispositions.

A la rigueur dans ’autres compétences’ ou ’centres d’intérêt’, pourquoi pas (même si j’ai des doutes mais ça se discute).

LoopHey a écrit :

Je pense donc, que mettre dans son cv, "gestionnaire d’actifs pour son propre compte" peut-être une réelle valeur ajouté.
Sans parler du Mindset de l’investisseur, il faut se l’avouer, son but c’est de faire de l’argent.
Quel est le but final d’une entreprise : faire de l’argent.

Sans compter que je ne suis pas certain de comprendre ce qu’est le ’mindset’ (état d’esprit?), il faut quand même bien se dire que les recruteurs ne sont pas (tous) des glands.

’Gestionnaire d’actif pour son propre compte’…comporte deux risques :
- Rationnel : ce n’est pas, en soi, différenciateur. On est tous gestionnaire d’actifs pour son propre compte.
- Émotionnel : peut être perçu comme de l’arrogance. Un bien grand mot pour dire que vous boursicotez…

Hors ligne Hors ligne

 

#31 19/06/2019 19h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

AleaJactaEst a écrit :

J’avoue que personnellement je pense mettre "TOP 100 réputation forum investisseur-heureux" sur mon prochain CV. smile smile

Et du coup, vous mettrez cela dans "expérience professionnelle" ou "compétences" ? smile

Gestionnaire d’actifs pour son propre compte ! Ça claque.

Moi je suis :
- "tech leader" pour mon propre compte (j’ai développé sous Excel un outil pour gérer mon portefeuille)
- project manager pour les vacances (c’est du boulot de planifier des road trips à l’étranger)
- coach scolaire pour mes enfants
- caissier (quand je fais mes courses je passe aux caisses automatiques)
- etc…

Bon, j’arrête là, désolé mais en fin de journée ça fait du bien de se lâcher !

Dernière modification par MaximusDM (19/06/2019 19h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#32 19/06/2019 21h10

Membre
Réputation :   18  

Si vous informez que vous avez des actifs financiers sur un PEA / CTO,  alors que vous recherchez un boulot dans une société de gestion / banque d’affaires, le service compliance va vous sauter à la gorge, et vous obligez à mettre sous gestion dans une autre banque, ou vendre tous vos actifs et vous limiter aux OPCVM maison plein de frais qui sous-performent largement.

Selon leur théorie le délit d’initié et vite arrivé.

Message édité par l’équipe de modération (20/06/2019 01h08) :
- correction de la ponctuation (votre message était illisible, en plus d’être probablement faux) et grammaire (nt a la fin de sous-performe, et arrivé  et non arriver)

Hors ligne Hors ligne

 

#33 20/06/2019 00h08

Membre
Réputation :   5  

Excellent sujet !

Je suis assez d’accord sur ce qui a été écrit précédemment par les autres membres du forum et je ne paraphraserais pas.

Voici ce que j’ai à ajouter, en tant que recruteur dans une PME à forte croissance :
- on recherche des gens dont la pré occupation est de faire le meilleur produit pour le client en maitrisant les coûts. En exagérant, on veut éviter les gilets jaunes, et les syndiqués qui rangent leurs affaires avant l’heure pour ensuite avoir les yeux rivés sur la pendule. Donc valoriser un mindset est juste parfait
- une expérience professionnelle est rémunérée par un client ou un patron, en tant que salarié,  presta, ou free-lance etc. Votre hobby reste un hobby.

Comment valoriser ce mindset ?
Par exemple :
Analyse financière
lectures (Warren Buffet disait justement, dans sa bio, qu’il recherchait des entrepreneurs investisseurs… voir débat plus haut),
développement personnel (avec ref ou méthodes)
formation (moc ?)

Vu votre poste, j’imagine que votre CV passe dans les mains de "haut responsable" qui a toutes les chances d’être sensible à ce genre de valorisation.

Une citation de Buffet est genre : je recherche 3 qualités chez les candidats : honnêteté, intelligence et énergie. Le pire est à redouter lorsqu’il s’avère qu’il a tout sauf l’honnêteté.

Et là, avec une expérience pro pas pro surestimée sous tous rapports, le pire est à craindre. Il est important de l’accepter et de valoriser autrement.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 20/06/2019 00h54

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

La citation exacte de Warren c’est que si il a les deux autres qualités mais pas l’honnêteté ça risque de vous tuer smile donc que c’est la plus importante et je crois que c’est intégrité et pas honnêteté smile

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #35 20/06/2019 09h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   166  

Si je résume grossièrement un peu ce qu’il sort de ce post :
- Ce n’est pas vraiment une expérience pro --> finalement, je suis d’accord
- C’est plutôt un hobby --> analyse financière
- Vendre plutôt "la façon de pensée" que la gestion d’actifs peut-être intéressant.


Mon interview sur le blog du projet lynch : http://leprojetlynch.com/2020/12/loophe … -debutant/

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #36 20/06/2019 17h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   185  

De mon côté, j’ai rajouté un mot dans mon CV. Dans la liste des mes centres d’intérêts, j’ai mis simplement "finance" sans donner plus de détails pour ne pas que cela soit pas mal interprété.

En cas de questions en entretiens sur ce point, je pourrai adapter mon discours en fonction de mon interlocuteur et rentrer plus ou moins dans les détails (chez les RH, limitez-vous au maximum !…). En bref, je dirai simplement que je m’intéresse à la finance d’entreprise en investissement une partie de mes économies dans des sociétés françaises (via la bourse) pour participer à la croissance / réussite de notre pays :-). Cela doit être tourné positivement (et non pas vu comme de la spéculation…). Dans mon cas, étant ingénieur commercial grands comptes, je peux indiquer que ce loisir me permet d’être bien au courant des business models de mes clients, suivre l’évolution de leurs activités, être en capacité de mieux comprendre et échanger avec nos interlocuteurs C-level, etc. Cela donne donc une vraie valeur ajoutée à mon profil.

Après, à mon avis, il ne faut pas mettre cette activité trop en avant dans son CV / entretiens au risque de dévoiler une activité extra-professionnelle qui pourrait paraître trop chronophage et souvent mal comprise. Aussi, aucun intérêt de rentrer dans des résultats de performances boursières, etc. Cela n’apporte rien à votre employeur potentiel de savoir que %/annuel vous cherchez à réaliser et pourrait ne rajouter que de la confusion…

Il faut que l’explication soit brève et qu’elle apporte une valeur ajoutée dans votre activité professionnelle.

Dernière modification par Tanuky (20/06/2019 17h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#37 20/06/2019 17h30

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   166  

LoopHey a écrit :

Si je résume grossièrement un peu ce qu’il sort de ce post :
- Ce n’est pas vraiment une expérience pro --> finalement, je suis d’accord
- C’est plutôt un hobby --> analyse financière
- Vendre plutôt "la façon de pensée" que la gestion d’actifs peut-être intéressant.

Vous oubliez la principale : ne pas le faire (qui revient en boucle).

Et je n’ai toujours pas saisi après 2 pages, votre façon de pensée. Si vous ne pouvez pas l’exposer et convaincre, c’est à mon sens contre productif de le mettre dans le CV. Les recruteurs cherchent tous la même chose : le mouton à 5 pattes (le beau gosse, proactive, curieux, charismatique avec les bonnes idées et l’esprit entrepreneuriat - ie se sacrifie pour la boite et capable de mener des projets tout en restant frais après 12h) mais recrute plus monsieur tout le monde pour bien le formater au moule de l’entreprise. Si ca sort du moule, on prend pas (trop risqué).

En ligne En ligne

 

#38 20/06/2019 18h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1105  

Bonjour,

Cela fait quelques années que j’ai ajouté le terme "Marchés financiers" dans mes loisirs sur mon CV.

De mon point de vue, si on n’en a jamais fait son activité principale, dans le cadre d’un CV seule la rubrique loisirs est potentiellement adaptée.

Je me suis permis d’ajouter ce terme car je travaille en Direction Financière et que les recruteurs de ce type de service sont en théorie les plus "avertis" sur ce sujet.

"Marchés financiers" ce n’est pas limité à mon portefeuille de boursicoteur du dimanche ou de vil spéculateur. Les marchés financiers ce sont avant tout, un moyen de financement pour les entreprises.

Et plus que les IPO ou les AK, ce sont surtout les marchés obligataires que les entreprises utilisent (beaucoup d’entreprises non cotées…).

C’est l’occasion de faire le lien avec les projets d’investissement de l’entreprise (si le poste s’y prête) et/ou de votre culture économique, de l’évolution des taux, de l’EFN de l’entreprise, etc (si vous avez accès à son RA et s’il semble opportun d’évoquer le sujet à un moment donné de l’entretien).

Je ne sais pas si cela m’a desservi un jour, en trois entretiens réalisés depuis cette mention, j’ai été pris à chaque fois et on ne m’en a jamais parlé. Cela m’a peut-être desservi un jour à la sélection sur CV mais je ne le saurais jamais.

Dans tous les cas je pense qu’il vaut mieux éviter de mentionner cette activité si cela n’a pas un rapport avec le poste visé, et parler d’une performance non auditée n’a d’aucun sens à part risquer de vous faire passer pour un vantard.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo

Hors ligne Hors ligne

 

#39 20/06/2019 21h29

Membre
Réputation :   15  

Beaucoup de retours intéressants, je tente d’apporter ma pierre à l’édifice wink

Je ne travaille absolument pas dans la finance, toutefois j’ai mentionné mon logiciel Prolix (présenté ici même) dans la partie "Loisirs / Passions" de mon CV, ainsi que mes diverses IA assimilées. Je n’ai absolument pas fait mention du fait que je les utilisais pour me constituer un portefeuille, par contre.

Cela a suffisamment intrigué les personnes qui s’intéressaient de près ou de loin au sujet pour qu’on en parle à peu près à chaque entretien, avec souvent une démonstration du logiciel à la clé. Plusieurs personnes m’ont ainsi laissé leur carte pour que je les recontacte le jour où je souhaiterais monter une fintech, un hedge fund ou autre, mais je doute que ça se fasse un jour vu que je n’ai aucune qualification pour le faire -- avoir de l’expérience ne valant pas, aux yeux de l’état, un diplôme en bonne et dûe forme. J’ai gardé les contacts, on ne sait jamais…

Une chose est sûre : je ne l’aurais pas mentionné, on en aurait jamais parlé et ça m’aurait privé d’une démonstration de mes compétences en Python, ce qui aurait été dommage wink Je ne pense pas que ça m’ait desservi, ou en tout cas je ne suis pas au courant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #40 20/06/2019 21h33

Membre
Réputation :   7  

J’ai aussi depuis quelques années dans mon cv la ligne «  actualité des entreprises et des marchés financiers »
Cela n’a jamais été évoqué en entretien, mais il faut dire que dans la sphère publique, je n’ai pas rencontré beaucoup de personnes avec cette appétence, en tout cas ce n’est pas souvent mis en avant.
La rubrique « divers » ou « centres d’interêt » permet au recruteur de mieux cerner la personne qu’il a en face de lui. Les compétences personnelles peuvent se rapprocher des soft skills de plus en plus mises en avant sur les cv (les derniers tweets de cadremploi vont dans ce sens). Le capitaine de l’équipe de rugby renvoie l’image d’un leader, le premier prix de piano est un habitué de  l’apprentissage assidu et en continu, la ceinture noire de tel art martial est connotée gestion saine des émotions, etc.

Hors ligne Hors ligne

 

#41 20/06/2019 22h01

Membre
Réputation :   21  

J’ai récemment rajouté sur mon CV "Bourse/marché financiers, président d’un club d’investissement" dans la partie centres d’intérêt.

Et je n’ai eut absolument aucun retour, ni allusion a ce sujet lors de mes différents entretiens…

Pour info, je suis préparateur en pharmacie donc c’est vrai pas vraiment de lien avec la finance.

Mais j’aurai aimé sincèrement que l’on me questionne dessus wink

Hors ligne Hors ligne

 

#42 21/06/2019 10h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   307  

À mon sens : le metionner oui, étaler ses performances non.

Ainsi, pour le recrutement d’un ingénieur financier intervenant sur les marchés de l’energie  (et amené à "trader" à l’occasion), j’ai souvenir d’avoir  jeté sans autre forme de procès le CV un jeune de 25 ans qui en faisait trop sur son loisir marchés financiers. Type "performance de 19% en 2018, gain de xx € sur "n" allers retours ".

Jugé comme n’ayant pas conscience qu’une performance se juge sur plus d’une année, minimisation du risque associé…
Donc risque que ce soit un "kamikaze" et pointe de pretention ressentie…

Dernière modification par julien (21/06/2019 10h27)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur