Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#451 29/03/2020 14h15

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Vous avez une vision assez réaliste de la situation, je pense.
A un oubli près à mon avis.

- Un métier plutôt dévalorisé (cf le lapsus de Sibeth)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#452 30/03/2020 10h45

Membre
Réputation :   36  

Je suppose que si des enseignants s’expriment sur cette file, il s’agit pour eux de confronter leur vision du monde enseignant à des avis extérieurs. Sinon on peut penser que la salle des professeurs suffit à échanger entre vous.

Que vous pensiez que je n’ai pas compris les propos des uns et des autres parce que j’ai une vision différente d’un certain nombre d’interlocuteurs me parait assez réducteur.
Mon principal propos a été de suggérer qu’il valait peut être mieux changer de métier et il me semble avoir toujours tenu des propos plutôt bienveillant malgré les propos souvent injurieux de vos collègues à l’égard de Traz, ou d’autres professions qui ne travailleraient que pour "faire du fric".

Ce sont vos collègues sur ce forum qui dans une vision manichéenne opposent profs et soignants  parés de toutes les vertus au reste du monde obsédés par l’argent.
Et quand je signale que malgré leur engagement social, certains gagnent très bien leur vie, on m’oppose que je suis jaloux !?

Maxicool a écrit :

Barns,

Je pense que vous n’avez pas compris les propos dune partie des intervenants (enseignants) de ce topic…

Personnellement, je ne me considère pas comme mal payé

Juste quelques messages de ces 3 derniers jours.

Gandolfi
C’est si dur pour vous d’accepter que des gens puissent se sentir dénigré dans leur travail, insuffisant payé et qu’ils puissent le revendiquer ?
Notre système nous impose de passer la grande majorité de ce temps si précieux à faire des boulots inintéressants, peu gratifiant et mal payés
Cette chasse aux fonctionnaires est insupportable. Un fonctionnaire n’a jamais le droit de se plaindre de ses conditions de travail

Olivier62
Je prone depuis le début des conditions correctes pour tout le monde (un agriculteur qui ne se verse ps de salaire c’est normal ? non…)
Le restaurateur est là pour faire du chiffre, du business, du fric. Le prof, le soignant non, c’est peut etre là toute la différence que vous ne percevez pas.
Est ce que quelqu’un de censé, pourrait expliquer pourquoi tirer à boulets rouges sur les fonctionnaires tout le temps ? pourquoi critiquer à ce point les profs etc ? j’ai un peu de mal à comprendre.
Donc je repose ma question, pourquoi cette haine ?
libre à vous ensuite de reprendre vos études et de devenir l’une de ces professions si vous jugez qu’ils vivent mieux que vous.

Deneb
Mieux que cela, on nous conchie en permanence dans ce pays, on nous méprise en premier lieu salarialement
l’absence de volonté des dirigeants de ce pays de nous payer correctement
à tout ceux qui vomissent les fonctionnaires par idéologie ou par jalousie.
De sorte qu’électoralement parlant, il est toujours rentable dans ce pays de déféquer sur les enseignants.
Il y a dans ce pays, une haine plus ou moins cachée des enseignants, ces paresseux toujours en vacances

Quand à être professeur j’ai déjà répondu :

J’ai longtemps fréquenté l’Education Nationale, du primaire à l’enseignement supérieur. Vous me répondrez avec raison que ce n’est pas suffisant pour appréhender le métier d’enseignant.

J’avais cependant observé que pour une même classe, pendant certains cours c’était le bordel et dans d’autres, personne ne bougeait une oreille.
J’en avais déduit qu’une des qualités primordiales pour ce métier, outre la pédagogie, était l’autorité naturelle.

Ce n’était pas adapté à ma personnalité.

Ce métier pas facile ne convient pas à tous. Si l’on n’est pas prêt à intégrer une technostructure impersonnelle, à faire preuve des qualités personnelles nécessaires à l’enseignement mieux vaut s’orienter à mon avis vers un autre job.

Pour ma part, il ne me conviendrait pas. Je vous félicite donc et je vous apprécierais plus si vous vous plaigniez un peu moins 😀

Pour finir et je n’interviendrai sur cette file. Ma compagne fonctionnaire d’Etat gagne environ 46.000euros net par an et s’estime mal payée. Elle est plutôt satisfaite du confinement pendant lequel le télétravail l’occupe environ 2 heures par jour.
Pour ma part je ne serai certainement pas rémunéré dans les mois qui viennent  et peut être de façon définitive.
Je n’en ressens aucune jalousie, peut être des regrets, mais chacun ses choix.

Hors ligne Hors ligne

 

#453 31/03/2020 14h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Barns,

J’AI dit :

Personnellement, je ne me considère pas comme mal payé

et vous citez les propos d’autres intervenants… pour me répondre.

Ces citations ne reflètent pas mon sentiment personnel.

--

Je vous félicite donc et je vous apprécierais plus si vous vous plaigniez un peu moins 😀

Je ne me plains pas du métier en tant que tel.
Je me plains plutôt des gens (pas forcément ceux de ce topic) qui prétendent connaitre le métier d’enseignant sur le bout des doigts sans jamais l’avoir exercé.

C’est comme si j’affirmais que votre compagne "à tort de se plaindre d’être mal payée avec 48K€ net par mois" car je connais bien son boulot (mieux qu’elle).

Dernière modification par maxicool (31/03/2020 14h32)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#454 31/03/2020 14h48

Membre
Réputation :   36  

J’interviens vraiment pour la dernière fois sur cette file.

 

Maxicool a écrit :

    Barns,

    Je pense que vous n’avez pas compris les propos dune partie des intervenants (enseignants) de ce topic…

    Personnellement, je ne me considère pas comme mal payé]

Je ne réponds pas à votre propre situation, mais au fait que vous m’accusiez de ne pas comprendre les propos de vos confrères. J’ai donc choisi de mettre plusieurs de leurs propos en exergue, dont le fait qu’ils se considèrent mal payé contrairement à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#455 31/03/2020 14h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Vu comme ça, ok, je comprends mieux.
Même si j’avais précisé "une partie d’entre eux".


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #456 31/03/2020 18h38

Membre
Réputation :   41  

@Barns

Votre compagne se plaint d’être mal payé à 46k par an en tant que fonctionnaire (3800 euros/mois). Je ne dénigre pas du tout cela. Je ne connais pas son métier et si elle a ce sentiment c’est que cela doit être justifié.

De mon coté ancien salarié du privé à Bac+8. J’ai passé le concours enseignant qui nécessite
un Bac+5 et qui correspond à la catégorie A de la fonction publique (équivalent à commissaire de police, directeur des services….). Je suis à 21,6k par an soit 1800 euros net. Et je peux vous dire que je m’estime très mal payé par rapport à tout cela. Pas de CE, pas de 13eme mois, pas de ticket restau ou autres, même pas de médecine du travail. Les quelques avantages que je pouvais espérer à la retraite se retrouve sabrés depuis la réforme de Macron (900 euros de pension à 67 ans).

L’enseignant français est dénigré et sous payé en France par rapport aux autres pays.

J’envisage de changer, à nouveau, de métier étant donné la tournure que cela prend et depuis que le fonctionnaire est devenu l’ennemi public. Cela me contrarie beaucoup d’avoir passé autant de temps à passer ce concours pour ensuite le jeter à la poubelle.

Il me reste encore l’espoir de pouvoir utiliser une passerelle pour une autre fonction mais il y a très peu de places.

Il existe peut être aussi une solution alternative de travailler à temps partiel et d’avoir une activité plus rémunératrice à coté. Quitte à se mettre en dispo si cela fonctionne. C’est encore un avantage qui reste aux fonctionnaires mais pour combien de temps….

Hors ligne Hors ligne

 

#457 31/03/2020 19h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   117  

Le salaire des fonctionnaires est un sujet polémique et brûlant en France
J’aimerais simplement rappeler que l’Abbé Pierre dans les années 80 avait traité les fonctionnaires de milliardaires
Tollé général
Et pourtant, dans son esprit, travailler sans l’anxiété du chômage, çà n’a pas de prix, çà vaut de l’or; face à l’angoisse d’un salarié du privé qui est sur un siège éjectable.
J’admire tous les profs, je les croise plusieurs fois par semaine dans le cadre pro, et je me suis familiarisé avec leurs problématiques.
Tenez bon !

Dernière modification par Job (31/03/2020 19h35)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#458 31/03/2020 19h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

> Gandolfi,

cessez de vous plaindre ! C’est interdit ici ! Vous êtes un nanti ! ;-) 

Private joke


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+2 / -1]    #459 01/04/2020 13h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   881  

gandolfi a écrit :

Pas de CE, pas de 13eme mois, pas de ticket restau ou autres, même pas de médecine du travail. Les quelques avantages que je pouvais espérer à la retraite se retrouve sabrés depuis la réforme de Macron (900 euros de pension à 67 ans).

J’allais vous dire "oui mais vous avez les congés" mais en fait non, la nouvelle vient de tomber officiellement, les "congés" d’été se feront à l’école :

ANNULATION DES VACANCES D’ETE SUITE AU CONFINEMENT : communication_min_ednat.pdf

Coup dur pour le tourisme encore que les parents pourront partir et puis bon, les restaurateurs pourront alimenter les cantines, ça rebat les cartes wink

=> A Job et son -1 "colporte une fake news", basse vengence d’un type qui a colporté une vraie "fake news" hier soir 31 mars et ne l’a jamais démentie. Là on est le premier avril, on se détend.
Ce site devient triste.


IH : cette tradition du 1er avril était rigolote avant les réseaux sociaux et les fake news. De nos jours, ce n’est plus drôle.

=> Ce n’est pas une fatalité, il suffit de ne pas céder à la bien-pensance ambiante.
Mon message sur un forum fréquenté par des personnes pas trop naïves y a tout à fait sa place, rendez-vous l’an prochain wink

Dernière modification par Surin (01/04/2020 19h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#460 01/04/2020 13h38

Membre
Réputation :   1  

gandolfi a écrit :

@Barns

V Et je peux vous dire que je m’estime très mal payé par rapport à tout cela. Pas de CE, pas de 13eme mois, pas de ticket restau ou autres, même pas de médecine du travail. Les quelques avantages que je pouvais espérer à la retraite se retrouve sabrés depuis la réforme de Macron (900 euros de pension à 67 ans).

.

Les enseignants sont mal payés, c’est un fait ; mais "enseignants" est un terme générique qui regroupe des  situations très différentes. Le salaire d’un professeur des écoles est bien différent de celui d’un agrégé, a fortiori en CPGE, ou d’un professeur d’université, différences légitimes à mes yeux car le niveau de recrutement n’est pas le même. J’ai peine à vous croire quand vous prétendez que votre retraite sera de 900 €/mois à 67 ans ou alors vous êtes rentré très tard et pour très peu de temps et d’autres retraites pour activités antérieures s’y ajouteront. Mais je suis bien d’accord pour considérer que la fonction enseignante a été maltraitée depuis des décennies par les pouvoirs en place et pas seulement sur le plan matériel ou financier.

Hors ligne Hors ligne

 

#461 14/04/2020 19h58

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Bientôt la reprise !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_virus.jpg

Bientôt le retour (dans de nombreuses écoles) de plusieurs centaines d’élèves qui ne pourront résister à s’embrasser tellement ils seront contents de se retrouver, à se prendre la main pour montrer leur envie de se serrer les coudes contre le virus, etc ;-).

Et au milieu de tout ce petit monde, les enseignants, les soldats de l’éducation (et oui, on est en guerre !) :-)
Les restaurants, les cinémas resteront fermés jusque mi-juillet au minimum, mais rassembler des centaines d’élèves dans des établissements scolaires, des dizaines d’élèves dans des couloirs larges de 3 ou 4 mètres (où se rangent 2 classes de 30 élèves et où circulent au milieu d’autres classes), c’est possible à priori.

Je suis curieux de voir dans quelles conditions matérielles et avec quelles mesures de précaution le retour en classe sera organisé. Vraiment très curieux (et également inquiet).

Dernière modification par maxicool (14/04/2020 20h58)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#462 14/04/2020 20h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   881  

Certes, à première vue ça parait compliqué. Le bon sens devrait l’emporter, il existe plusieurs pistes et croyez-moi, certains parents ne remettront pas leur enfants à l’école tant que leur sécurité ne sera pas assurée à 100%, en tout cas au moins ceux qui pourront se le permettre par rapport à leur activité.

Hors ligne Hors ligne

 

#463 14/04/2020 20h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Je ne sais pas.
Je m’interroge seulement sur le "comment va-t-on faire" pour assurer à chacun une pleine et totale sécurité.

Dernière modification par maxicool (14/04/2020 20h59)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#464 14/04/2020 22h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506  

maxicool a écrit :

assurer à chacun une pleine et totale sécurité.

Ca n’existe pas. Nulle part.

Mon fils retournera à l’école lorsqu’elle réouvrira. Pas parce qu’il n’est plus le bienvenu chez moi ou que je ne pourrais pas m’en occuper, mais parce que ça fait partie des actes civiques: remettre en route la société.
Relancer progressivement le pays vers un rythme normal, où chacun prendra sa part de risque, comme tant d’employés "indispensables" le font déjà.

L’école réouvrira au maximum 8 semaines, pour ensuite fermer à nouveau 9 semaines.
Si la situation s’est améliorée d’ici au 11 mai, les risques seront raisonnables pour tous: parents, enfants et enseignants.

Je ne rêve pas d’une France confinée pendant un an, et pourtant le geek en moi s’éclate au PC et dispose de l’excuse la plus parfaite pour rester chez lui sans avoir à céder aux "corvées" sociales…
La France doit repartir peu à peu. Le 11 mai semble une date raisonnable pour un retour à un rythme un peu plus normal.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#465 14/04/2020 22h18

Membre
Réputation :   64  

Personne ne le sait. J’imagine deux objectifs plausibles et légitimes à une réouverture des écoles le 11 Mai:

1) fournir une solution de garde d’enfants aux ménages de deux salariés pour que ceux ci puissent retravailler.

2) essayer de rattraper les enfants qui ont décroché scolairement.

Ce ne sont pas exactement les mêmes publics qui seraient à privilégier en cas de réouverture partielle avec sélection du public. C’est à dire qu’on n’ accueillerait qu’une partie (la moitié, un tiers?) des enfants.

Et grave problème: comment faire à la fois classe en distanciel pour les enfants restés chez eux et en présentiel?

Le tout en évitant que les contaminations ne repartent de plus belle. Et avec des enseignants qui seront sans doute très nerveux.  Comme tous les salariés qui reprendront.

J’avoue être soulagé que la fac ne doive pas accueillir les étudiants avant septembre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #466 14/04/2020 22h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   881  

Faith a écrit :

mais parce que ça fait partie des actes civiques: remettre en route la société.

Voyez Faith j’ai fait la bêtise d’aller voter en me disant exactement la même chose : je remplis un devoir civique.
Soyez sûr que je ne réitérerai pas en exposant mes enfants, quelles que soient les conditions, ils ne reviendront pas la première semaine et ensuite j’évaluerai le pour et le contre chaque jour qui passe.
Je suis sûr d’une chose : à la maison ils ne seront pas exposés. Je n’en suis pas moins citoyen.

Hors ligne Hors ligne

 

#467 14/04/2020 23h35

Membre
Réputation :   14  

Lu ce soir :

Le Danemark réouvre partiellement ses écoles

Peut être y verrons nous un peu plus clair dans 1 mois ?

Hors ligne Hors ligne

 

#468 29/04/2020 07h15

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Voilà la Note du Conseil Scientifique COVID-19 intitulé Enfants, écoles et environnement familial dans le contexte de la crise COVID-19 en date du 24.04.

Elle précise les modalités de réouverture des écoles à partir du 11 mais (prérequis et préconisations) dans le II. En résumé,

(1) Information aux parents sur les conditions d’ouverture
(2) Formation aux mesures barrière de tous les personnels encadrants
(3) Formation à ces mêmes mesures pour tous les élèves
(4) Pas de rassemblement devant les établissements (horaires d’entrée / sortie échelonnées)
(5) Lavage des mains pour tous les élèves à l’entrée / sortie en classe, avant/après le repas (le gel ne peut être envisagé qu’au collège)
(6) bionettoyage de l’établissement plusieurs fois par jour
(7) distanciation : au moins 1 mètre entre chaque table
(8) ouverture avec un rythme d’accueil alterné (un jour sur 2, une semaine sur deux…)
(9) les élèves ne doivent pas se croiser (entre classes, entre niveaux)
(10) temps de récréation adapté au non brassage des élèves
(11) idéalement, les élèves prennent le repas sur leur table de classe, à leur place
(12) interdit aux parents de rentrer dans l’établissement (accueil à la grille)
(13) port du masque obligatoire pour tous les personnels et les enfants (à partir du collège)
(14) transport scolaire adapté pour respecter la distanciation (multiplier l’offre)
(15) "attention particulière" sur les activités périscolaires où il y a du brassage
(16) réflexion à mener sur les ateliers de LP
(17) un test massif des personnels et élèves n’est pas envisageable 

Le document termine par

3. Le Conseil scientifique souligne que l’ouverture des établissements scolaires le  11  mai doit être progressive, nationale  tout  en  tenant  compte  des  situations  locales, doit s’intégrer dans une démarche expérimentale et continuer de s’adapter en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

--

Les professeurs des écoles présents sur le forum pourront nous dire si ces préconisations ont été respectées (et combien d’entre-elles).

Dernière modification par maxicool (29/04/2020 07h29)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#469 29/04/2020 09h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Le directeur de l’école de ma fille (en CE2, petite école rurale de 4 classes) nous a demandé hier de lui dire si oui ou non (réponse à donner pour aujourd’hui), nous allons la remettre en classe…
Il ne peut pas nous dire dans quelles conditions l’accueil sera assuré, car il doit d’abord connaitre le nombre d’élèves (que lui demande ses supérieurs).

Faut-il comprendre "si tous les élèves reviennent à 100%, l’accueil avec toutes les précautions d’usage sera difficile voir impossible" ?

Dernière modification par maxicool (29/04/2020 09h08)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#470 29/04/2020 09h12

Membre
Réputation :   64  

La préconisation (6) est délicate à mettre en oeuvre. Est ce que les équipes de personnel d’entretien sont suffisantes?  La (14) ne semble pas facile, ce sont les départements qui gèrent ça, il va falloir qu’il soient très bons.

En tous cas, chers collègues, il faut que vous arriviez à récupérer les gamins qui ont lâché. Vous avez un sacré boulot devant vous…. J’espère que la hiérarchie saura vous laisser le maximum de liberté pédagogique et vous soutenir. Et que la population comprendra un peu mieux vos difficultés.

Hors ligne Hors ligne

 

#471 29/04/2020 09h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   108  

Quels vont être les critères pour sélectionner les élèves qui peuvent revenir ? 

Un question dans ce genre sur France inter le téléphone sonne de hier
Quels élèves
Ceux en difficulté ? En zone prioritaire ? En zone rurale ?

Hier, une directrice de lycée était interviewée. Elle parlait d’une marche en avant dans son lycée mais que les gestes barrières ne pourront être réalisés que s’il y a moins de 15% des élèves. ( je narrive plus à trouver l’heure de l’interview sur mon téléphone ).

Ici on a eu un mail nous disant que nous aurons un nouveau mail explicatif lundi.
C’est le flou.

Hors ligne Hors ligne

 

#472 29/04/2020 09h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   891  

Pour le point (6), si je prends mon collège, les équipes de nettoyage n’ont déjà (presque) pas le temps de nettoyer toutes les classes chaque jour (un coup de balai, vider la poubelle, nettoyer le tableau), donc nettoyer en bionettoyage toutes les classes X fois par jour, c’est de l’utopie. 

C’est pour cela que entre les "belles paroles" et le "terrain", il risque d’y avoir un fossé relativement profond. Mais bon, on verra bien ! Je suis curieux de voir d’ailleurs.

Le critère de sélection sera à mon avis :
- les enfants des parents volontaires pour les y mettre
- les élèves qui commencent "à casser les pieds" aux parents (désolé d’être aussi cru)
- les enfants des parents retournant bosser n’ayant pas le choix

Dernière modification par maxicool (29/04/2020 09h42)


Parrain BourseDirect  Yomoni  Linxea  Binck  Boursorama  Fortuneo  ENI  DirectEnergie  Igraal eBuyClub BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#473 29/04/2020 09h41

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   117  

Je ne vous cache pas qu’à Paris, c’est le branle-bas de combat pour le premier degré

664 écoles maternelles et élémentaires, et chaque circonscription déconcentrée par arrondissement se débat dans des complexités d’approvisionnement des écoles, de mobilisation de personnels de nettoyage, les chantiers prévus à Pâques reportés, doute sur la programmation de ceux d’été (les plus importants) etc… un minimum de personnels physiquement présents dans les bureaux, et tous les autres en télétravail confinés

Et c’est parfois compliqué pour une municipalité comme Paris de trouver le diapason avec le Ministère…

Dernière modification par Job (29/04/2020 09h42)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #474 29/04/2020 10h47

Membre
Réputation :   29  

Petit témoignage (je ne suis pas en primaire, mais à l’autre bout de la chaîne dans le supérieur) :

Nous -enfin tout au moins la majorité des collègues qui sont de bonne volonté- dépensons bcp d’énergie à adapter nos enseignements aux contraintes du moment, ce n’est pas simple en soi et peut-être encore moins dans le domaine des sciences de l’ingénieur (Travaux Pratiques par exple …).
Cette problématique d’efficacité dégradée de notre travail est finalement la même que dans les secteurs marchands.
C’est perturbant d’avoir du mal à nous rendre compte de ce que font les étudiants. Et nous avons pour l’instant une forte présomption que les bons s’en sortent aussi bien que d’habitude, mais que cela "achève" les faibles et les décrocheurs.

Ce constat de creusement des inégalités est à coup sûr le même dans les petites classes, avec le facteur social encore plus prégnant.
C’est pour ça que la réouverture des écoles est à mes yeux une très bonne chose.
Il faut voir que c’est aussi qqchose de complexe et il faut pragmatique et indulgent vis-à-vis des modalités mises en place.
En guise de soutien au système, mes enfants retourneront à l’école et au collège dès que ce sera possible (même si en relatif ils font probablement partie des "gagnants").

Hors ligne Hors ligne

 

#475 29/04/2020 11h44

Membre
Réputation :   41  

C’est effarant de voir comment le gouvernement fait le forcing pour rouvrir les écoles primaires. Nos politiques sont prêts à raconter tout et n’importe quoi. Alors que l’on sait que la motivation principale c’est de faire de la garderie pour que les parents puissent bosser et pouvoir également supprimer une partie du chômage partiel du à la garde d’enfant.

Ecole non obligatoire pour laisser le choix aux parents mais dans les faits c’est toute le contraire.

BFM a écrit :

"à partir du 1er juin, les parents devront fournir une attestation à leur employeur pour justifier que l’établissement scolaire de leur enfant n’est pas en mesure de l’accueillir. Sans ce justificatif, ils n’auront plus droit au chômage partiel"

A les écouter les enfants sont des robots aseptisés.

- Aucun enfant de maternelle ou primaire ne peut respecter les gestes barrières (se moucher dans le coude, distance physique, ne pas se toucher la bouche, le nez, les yeux, se laver les mains correctement….) qui sont pourtant la base de la protection contre la contamination. C’est déjà très contraignant pour un adulte.

- Aucun enfant ne sera équipé de masque et il n’y a aucune obligation ou même recommandation d’en porter. De toute façon c’est très difficile à supporter toute la journée, il n’y en aura jamais assez et porter un masque mais se toucher les visage cela ne rime à rien. De plus, miraculeusement les enfants ne sont plus du tout vecteurs de la maladie alors que l’on nous disait tout le contraire au début.

- Les prof des écoles n’ont aucune obligation de porter un masque, ce qui veut dire en d’autres mots que s’il n’y a pas de masque ce n’est pas grave, ce n’est pas un motif de retrait car ce n’est pas obligé d’en porter.

- Les enfants devront par contre porter un masque dans les transports scolaires. Et oui, le Covid est arrêté au portail de l’école mais se ballade quand même dans le bus…..

- Les élèves devront manger dans la classe pour éviter les regroupements à la cantine. La encore bonjour l’hygiène et le grand n’importe quoi. Qui devra surveiller les enfants en classe ? Un nouveau personnel prenant également des risques.

- Tout ce petit monde sera confiné dans une petite salle de classe toute la journée. Petit calcul : 1 metre de distanciation par élève (tout en sachant que 1 mètre de distance c’est plus un chiffre symbolique que la vrai distance de sécurité). Cela fait 4m2 par élève. Donc 15 élèves plus le prof = 16x4 = 64 m2. (en Allemagne on accorde au prof une surface de 8m2 au lieu de 4m2)
Il reste encore à soustraire les meubles types armoires, étagères, bibliothèques, la distance au tableau et la distance entre la personne au tableau et le premier rang. Cela fait encore bien 5m2. Donc un classe de 69m2 minimum pour 15 élèves.
Ma classe fait environ 30m2, donc je peux accueillir théoriquement 5 élèves.

- L’enseignant devra etre présent à l’école mais devra également assurer les cours à distance pour les enfants ne venant pas. Il se retrouve donc à faire un double travail. L’école n’étant pas obligatoire, Blanquer s’en est tiré avec une pirouette affirmant que les cours à distance permettaient tout autant que le présentiel d’assurer le lien et l’enseignement. Alors à quoi bon ré-ouvrir ?

Les collègiens et lycéens qui sont plus autonomes et peuvent mieux respecter les gestes barrières seront eux obligés de porter des masques. Par contre ils rentrent bien plus tard. C’est le monde à l’envers vous me direz, mais pourquoi ? tout simplement car ils se gardent tout seuls, donc moins de contrainte de garderie pour les parents qui retournent au travail.

Bien sur il ne faut pas parler de toutes ses aberrations, tous ces risques que l’on fait courir aux élèves, enseignants, personnels de mairie, parents, grands parents mais larmoyer sur le plus beau métier du monde, le lien social, la cantine, le décrochage scolaire en …..maternelle.

Dernière modification par gandolfi (29/04/2020 13h05)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur