Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 15/01/2020 09h29

Membre
Réputation :   3  

J’ai pris ma décision. Je vais rester LMP. Avant de vendre, je ferai simplement baisser mon Chiffre d’Affaire soit par une baisse de loyer soit suite à un départ de locataire. Si un locataire s’en va, je ne le remplacerai simplement pas pendant deux ans afin de redevenir LMNP. En cas de changement dans les lois qui m’obligerait à rester LMP (suppression du seuil 23 000) ou bien suppression des amortissements du bien, je repasserai en nu avec pas mal de frais, PV Court Terme que je devrais payer avec la vente d’un bien ou de SCPI.
Je suis surtout intéressé par les cotisations pour la retraite. Il se peut avec un peu de chance que je profite à la fois de la plus value des particuliers ET des cotisations retraite !

Hors ligne Hors ligne

 

#102 24/02/2020 20h33

Membre
Réputation :   1  

Un peu de veille : ça y est, la fête est bientôt finie. Pour ceux qui comme moi sont à leur compte, il va bientôt falloir jongler de lmp à lmnp.

L’article 155 IV du CGI  n’a pas encore été modifié. la condition d’inscription au rcs apparaît toujours. Mais la loi de finances 2020 prévoit sa suppression.

Le bofip vous détaille avec je crois un certain amusement les différents exemple où Mr untel passe d’un statut à l’autre.

BIC - Champ d’application et territorialité - Location en meublé - Régime fiscal
IV A 390.

Vive la France…

Dernière modification par Eddy1 (24/02/2020 20h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#103 26/02/2020 08h22

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Du coup RSI ou pas pour les LMNP qui vont passer LMP au vu du changement de réglementation?
En vue d’une future revente si la PV est plus intéressante en LMNP qu’en LMP, il suffit de passer les recette en dessous de ces revenus pendant combien d’années?

Cdt

Hors ligne Hors ligne

 

#104 26/02/2020 09h08

Membre
Réputation :   63  

@Tardif14: voir ce message  pour la SSI.

Hors ligne Hors ligne

 

#105 26/02/2020 22h34

Membre
Réputation :   0  

Merci, je comprend que pour le moment pas RSI pour les nouveau LMP mais que ça peut évoluer.
Sans RSI je vais passe au micro bic loueur meublé de tourisme car l’abattement de 71% est supérieur à mes amortissements + charges ( notamment par que je perd l’avance de déficit que j’avais en LMNP qui est perdue avec le basculement LMP…). Dur de gagner de l’argent dans ce pays pour la classe moyenne qui essaye de s’élever …

Hors ligne Hors ligne

 

#106 26/02/2020 23h39

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2246  

Tardif14,    Selon votre présentation, vous faites de la location meublée courte durée avec 70 k€/an de recettes. Donc, comme 70 > 23, si on en crois ce qu’a indiqué Me JL Le Boulc’h, vous devez d’ores et déjà vous affilier à la SSI et cotiser.

Pour tout le monde en France, sauf cas très très particulier, plus on gagne d’argent, plus on paie d’impôts (et de cotisations), mais aussi plus il en reste dans notre poche après impôts (et cotisations).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#107 04/03/2020 12h54

Membre
Réputation :   1  

@Tardif14;Pour l’instant les lmp contraints ne sont pas assujettis à la ssi sous aucune forme. Le code de la sécu n’a pas encore été modifié sur les 3 conditions mais ce n’est qu’une question de temps.

Pas de prosélytisme pour cette personne de ma part, mais cela fait partie des rares vidéos qui abordent avec pragmatisme et professionnalisme le sujet:

D’abord, une vidéo générale qui explique la situation actuelle, et pourquoi elle ne peut pas durer et va sans aucun doute être modifiée.
https://www.youtube.com/watch?v=UtHLOHplbS8

Ensuite, si vous voulez comprendre dans le détail pourquoi vous allez vous faire massacrer en lmp (en tour cas pour ceux qui y sont contraints et qui avaient une stratégie toute autre que les vieux lmp), voyez celle-ci.
https://www.youtube.com/watch?v=PJ8kzCuChPc

J’ai une question, si je sors un bien de la location meublée professionnelle (tout en conservant l’activité avec d’autres biens), soit pour mon usage personnel soit pour le louer en nu, que se passe-t-il?

Les amortissements comptabilisés sont il réintégrés à mon résultat? Y-a-t il d’autres conséquences? Sur la plus value long terme?

Merci

Dernière modification par Eddy1 (04/03/2020 14h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#108 05/03/2020 00h29

Membre
Réputation :   2  

Et quid du SSI pour les LMNP qui font plus de 23000€ de recettes ?
On va les traiter comme les loueurs de courte durée qui paient du SSI avec juste plus de 23000€ de recettes ?
Aberrant
Si oui, il faudra attaquer comme le fonctionnaire qui lui est autorisé à ne pas payer de SSI.

Hors ligne Hors ligne

 

#109 05/03/2020 10h13

Membre
Réputation :   1  

Vous avez tout compris! Sauf que vous oubliez la seconde condition de dépasser les autres revenus du foyer.

En effet, et c’est dit dans la première vidéo que je cite, la suppression d’une différence de traitement de citoyens vis à vis de la loi en a créé une autre! Puisque des citoyens sont traités différemment sur une activité simplement en fonction d’autres revenus totalement différents.

Si quelqu’un veut tenter une class action devant le cnoseil constitutionnel (car cette inégalité est de nouveau de son ressort), ou du moins payer un avocat en commun, je suis partant.

Dernière modification par Eddy1 (05/03/2020 10h17)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 05/03/2020 18h59

Membre
Réputation :   2  

Excellente idée à méditer
Vous remarquerez que le fonctionnaire était seul et que cela a suffi à mettre un sacré souk. Mais plus on est …

Hors ligne Hors ligne

 

#111 05/03/2020 21h31

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2246  

Eddy1 a écrit :

Vous avez tout compris! Sauf que vous oubliez la seconde condition de dépasser les autres revenus du foyer.

En effet, et c’est dit dans la première vidéo que je cite, la suppression d’une différence de traitement de citoyens vis à vis de la loi en a créé une autre! Puisque des citoyens sont traités différemment sur une activité simplement en fonction d’autres revenus totalement différents.

Si quelqu’un veut tenter une class action devant le cnoseil constitutionnel (car cette inégalité est de nouveau de son ressort), ou du moins payer un avocat en commun, je suis partant.

Je pense qu’une action sur ce motif aurait peu de chance d’aboutir, car il y a de multiples autres situations où le fait qu’une activité soit celle qui génére le plus de revenus implique que cette "activité principale" soit considérée différemment (en particulier fiscalement) que les "activités secondaires".
Même la nature progressive du barème  de l’IR pourrait être contestée si on acceptait qu’un revenu ne devrait jamais être traité différemment selon les autres revenus d’une personne.

Cest dommage que ce point décrédibilise un peu l’auteur de la video (alors que le reste de ce qu’il raconte semble solide).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#112 09/03/2020 13h50

Membre
Réputation :   2  

GoodbyLenine a écrit :

Eddy1 a écrit :

Vous avez tout compris! Sauf que vous oubliez la seconde condition de dépasser les autres revenus du foyer.

En effet, et c’est dit dans la première vidéo que je cite, la suppression d’une différence de traitement de citoyens vis à vis de la loi en a créé une autre! Puisque des citoyens sont traités différemment sur une activité simplement en fonction d’autres revenus totalement différents.

Si quelqu’un veut tenter une class action devant le cnoseil constitutionnel (car cette inégalité est de nouveau de son ressort), ou du moins payer un avocat en commun, je suis partant.

Je pense qu’une action sur ce motif aurait peu de chance d’aboutir, car il y a de multiples autres situations où le fait qu’une activité soit celle qui génére le plus de revenus implique que cette "activité principale" soit considérée différemment (en particulier fiscalement) que les "activités secondaires".
Même la nature progressive du barème  de l’IR pourrait être contestée si on acceptait qu’un revenu ne devrait jamais être traité différemment selon les autres revenus d’une personne.

Cest dommage que ce point décrédibilise un peu l’auteur de la video (alors que le reste de ce qu’il raconte semble solide).

J’ai beau vous relire, j’ai du mal à vous suivre.
Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ces "multiples autres situations" ? j’avais l’impression que le régime de la location meublée était assez unique dans son genre. En tous les cas je n’ai jamais rencontré de situation analogue, en particulier que le caractère professionnel d’une activité repose sur des conditions de recettes.

Hors ligne Hors ligne

 

#113 24/04/2020 12h53

Membre
Réputation :   8  

sgnu a écrit :

Bonsoir,

Je suis LMP depuis 2008, affilié au SSI (ex RSI).

En 2012 , les amortissements (plus value court terme) sont devenus soumis à charges sociales, quelle tuile !

A présent je veux vendre, or j’ai amorti 220000€, donc 80000€ de SSI !

C’est pas plutôt 90 000€ de SSI ?
(220 000€ X 45% = 90000€)

Hors ligne Hors ligne

 

#114 24/04/2020 13h44

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2246  

Ca ne coûte  ni 40% ni 45% (les barèmes de la SSI sont bien plus compliqués qu’un simple pourcentage), et il y a un "effet rappel" l’année  suivante (la cotisation SSI est une charge qui fera baisser les BIC, souvent les rendra négatifs, ce qui fera diminuer vos revenus imposés au barème IR), et les cotisations SSI donnent des droits dont certains ont une valeur conséquente (retraite complémentaire en particulier).

Tout ceci est rappelé dans ce message et, au final, ça ne "coute" réellement qu’environ 10% des montants amortis.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#115 25/04/2020 16h46

Membre
Réputation :   8  

Merci j’ai enfin compris, la méthode de calcul de SSI
par exemple un taux de 47% de cotisations = 47/147 X montant des BIC
C’est finalement moins onéreux que ce que je pensais, en plus le taux de cotisation passe à 28% au delà du PASS (environs 40k€). La plus value du LMP court terme est élevée, mais elle reste endurable.

Exemple calcul SSI plus value court terme de 400k€ :
47/147 X 40 000€ (PASS) = 12789€
28/128 X 360 000€ = 78750€
Total = 91539€ soit 22.88%

De plus je comprends qu’on cotise pour la retraire même si je n’ai tout saisi ce passage :

" (1 année cotisée au plafond pour la retraite de base, et 720 points de retraite complémentaire soit 855€/an de pension au taux plein) qui valent en gros environ la moitié de ces 20%.

Hors ligne Hors ligne

 

#116 25/04/2020 18h49

Membre
Réputation :   8  

  Eddy1 a écrit :

, le 04/03/2020 a écrit :
D’abord, une vidéo générale qui explique la situation actuelle, et pourquoi elle ne peut pas durer et va sans aucun doute être modifiée:   YouTube

En résumé, des LMNP qui passeraient automatiquement en LMP (suite à la suppression de la 3ème condition inscription au RCS), et qui se verraient donc exonérés de PS et de SSI sur les BIC imposables, mais aussi sur la plus value court terme, ça parait trop beau… Cela m’étonnerait que le fisc laisse passer cela encore longtemps, surtout dans notre situation, où les finances publiques vont cruellement avoir besoin de "ressources".

Il est donc établit (pour le moment), qu’un LMP faisant de la location longue durée, ne sera pas assujettis au SSI.
Mais je pousse la réflexion, une personne faisant de la location meublé via une société de personne mais aussi en direct via un appartement acheté en propre, restera assujettis au SSI pour les BIC relatifs à la société de personne, mais pourra ne pas être assujettis au SSI sur ses BIC de l’appartement détenu en nom propre puisque ce dernier est non inscrit au RCS ?

Je reconnais que c’est un peu tordu, mais admettons ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #117 25/04/2020 19h41

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2246  

cobra a écrit :

…/…
Total = 91539€ soit 22.88%

De plus je comprends qu’on cotise pour la retraire même si je n’ai tout saisi ce passage :

" (1 année cotisée au plafond pour la retraite de base, et 720 points de retraite complémentaire soit 855€/an de pension au taux plein) qui valent en gros environ la moitié de ces 20%.

En fait, les 91 539€ de votre calcul sont surévalués (au delà de 4 Pass il y a 7% de moins, au delà de 5 Pass encore 6.5% de moins). Un calcul avec les réelles assiettes indique, pour un BIC de 400k€, des cotisations de 63k€ environ (Le montant précis va dépendre du reste de votre situation), dont 39k€ de CSG-CRDS. 

Ces 63k€ seront une charge diminuant d’autant vos BIC (donc les cotisations SSI), et potentiellement votre revenu imposable, les années suivantes. Pour quelqu’un qui aurait alors un TMI IR de 30%, ça vaudrait 20 k€ pour l’impact sur l’IR, et sans doute environ 10k€ pour l’impact SSI.

Sur ces cotisations, il y aura 16k€ (7% * 38340€ + 8% * 164544€) qui permettront d’obtenir 896 points de retraite complémentaire, lesquels généreront une pension de 1078€/an à taux plein…. laquelle vaut environ 10 k€.

Vous aurez aussi validé 4 trimestres de la retraite de base, au plafond, ce qui peut avoir une valeur ou pas, selon que vous ayez d’autres revenus professionnels ou pas cette année, et que vous ayez besoin ou pas de ces trimestres le jour où vous liquiderez votre retraite. Ca vaudra, selon votre situation, entre 0 et plusieurs k€ (jusqu’à 10k€, voire plus).

Note: calculs "sous toutes réserves", car avec le SSI, on a souvent des surprises (et j’ai très rarement pu "prévoir" juste mles cotisations de l’année N+1…).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#118 26/04/2020 21h35

Membre
Réputation :   8  

GoodbyLenine a écrit :

En fait, les 91 539€ de votre calcul sont surévalués (au delà de 4 Pass il y a 7% de moins, au delà de 5 Pass encore 6.5% de moins). Un calcul avec les réelles assiettes indique, pour un BIC de 400k€, des cotisations de 63k€ environ (Le montant précis va dépendre du reste de votre situation), dont 39k€ de CSG-CRDS. 

Ces 63k€ seront une charge diminuant d’autant vos BIC (donc les cotisations SSI), et potentiellement votre revenu imposable, les années suivantes. Pour quelqu’un qui aurait alors un TMI IR de 30%, ça vaudrait 20 k€ pour l’impact sur l’IR, et sans doute environ 10k€ pour l’impact SSI.

Merci. Le site de l’URSSAF ici m’avait traumatisé pour comprendre "la méthodologie" du calcul du SSI …

GoodbyLenine a écrit :

Sur ces cotisations, il y aura 16k€ (7% * 38340€ + 8% * 164544€) qui permettront d’obtenir 896 points de retraite complémentaire, lesquels généreront une pension de 1078€/an à taux plein…. laquelle vaut environ 10 k€.

Vous aurez aussi validé 4 trimestres de la retraite de base, au plafond, ce qui peut avoir une valeur ou pas, selon que vous ayez d’autres revenus professionnels ou pas cette année, et que vous ayez besoin ou pas de ces trimestres le jour où vous liquiderez votre retraite. Ca vaudra, selon votre situation, entre 0 et plusieurs k€ (jusqu’à 10k€, voire plus).

Merci c’est très explicite.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 29/04/2020 00h44

Membre
Réputation :   8  

Est ce qu’un LMP qui détient ses biens en nom propre, et non inscrit au RCS doit remplir une DSI ?

Hors ligne Hors ligne

 

#120 29/04/2020 02h34

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2246  

Il doit le faire dès lors qu’il est immatriculé à la SSI.   
(Il y a, par ex., des LMP anciens imatriculés à la SSI et dont l’inscription au RCS a, à l’époque, été rejetée).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#121 29/04/2020 17h44

Membre
Réputation :   8  

Donc les nouveaux LMP (location longue durée) non inscrit au RCS, se retrouve éxonérés de SSI.
Mais ils sont également exonérés de PS.

Hors ligne Hors ligne

 

#122 04/05/2020 13h09

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
Je prends ce fil en cours et m’interroge sur l’affiliation en LMP.
De part ma situation environ 27 000 €uros de recettes à prévoir en 2020, supérieurs à mes revenus professionnels et que mes locations sont longues durées, j’ai interrogé mon CGA sur le passage en lmp et l’affiliation au SSI alors que je ne suis pas immatriculé au RCS.
La gestionnaire m’a conseillé de contacter l’Urssaf, ce que j’ai fait en prenant un rendez vous téléphonique et voici leur réponse :
- à partir du moment ou vos recettes sont supérieures à 23 000 € vous devez cotiser au SSI.
Avez vous des textes précisant la non obligation de cotisation pour le passage en lmp alors que les locations sont longues durées?

Hors ligne Hors ligne

 

#123 04/05/2020 13h47

Membre
Réputation :   63  

@praden: je ne connais pas de texte concernant la non-obligation d’affiliation à la SSI pour les LMP, mais je ne connais pas non plus de texte concernant l’obligation d’affiliation à la SSI pour les LMP.
Je suis  surpris par l’absence de réponse de votre CGA: c’est un peu léger de vous demander d’éclaircir vous-même la situation.
Enfin, une information orale de l’Urssaf, ça ne vaut pas grand chose.

Hors ligne Hors ligne

 

#124 05/05/2020 02h31

Membre
Réputation :   8  

Je comprends votre CGA, difficile de trouver un professionnel qui s’engage avec instabilité fiscale. De surcroit, les gestionnaires de l’URSSAF au téléphone m’ont indiqué ne pas avoir les compétences pour répondre…
J’ai donc envoyé un mail, ils m’ont confirmé l’avoir réceptionné, et devrait me répondre dans la semaine (normalement). Et pour cause qu’ils ne peuvent pas répondre, je vous invite à consulter ce lien de l’URSSAF. Il n’est jamais fait mention de location longue durée mais cité toutes les autres formes de location meublée.

Hors ligne Hors ligne

 

#125 05/05/2020 12h12

Membre
Réputation :   0  

Bonjour et merci pour vos réponses,
En effet le lien vers le site de l’urssaf ne semble pas concerné les locations longues durées.

Réponse de mon CGA :
Suite basculement de lmnp vers lmp en raison de la suppression condition RCS et le caractère obligatoire de LMP :
A ce jour, ni l’administration, ni le gouvernement n’ont apporté de précisions quant à l’affiliation sociale en 2020 des loueurs dont les revenus dépassent les plafonds du LMNP depuis la suppression de la condition d’inscription au RCS dans la LDF de 2020. La recommandation est de contacter le SSI ou l’Urssaf pour réaliser son affiliation au titre des revenus 2020

En l’absence de position nationale de l’Urssaf, se peut il quant fonction des caisses locales ou des interlocuteurs des réponses différentes soient apportées et  de surcroit non écrites.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur