Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 04/02/2021 19h33

Membre (2020)
Réputation :   52  

Merci pour le partage.

Intéressante l’IPO de HRS. Comment vous avez-fait pour souscrire, et pour quel montant ? Est t-il encore temps d’y rentrer sur un PEA ?

Concernant l’ETF Lyxor Disruptive, c’est l’un des ETF les plus performant du marché sur 2020. Comme ce sont des entreprises majoritairement US (à 60%), cela marque dans un sens une certaine disruption sur votre pf où les valeurs sont exclusivement françaises.

Dernière modification par L1vestisseur (04/02/2021 19h34)


L1vestisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#102 04/02/2021 19h50

Membre (2020)
Réputation :   57  

L’IPO est désormais close.

Souscrire - HRS

Chez Boursorama, y participer était proposé dans l’onglet Intros et OST.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 04/02/2021 21h14

Membre (2020)
Réputation :   120  

Korben a écrit :

J’ai souscrit à ma 1è IPO hors privatisations : HRS (Hydrogen Refueling Solutions)

Bonsoir,

Je me suis également positionné avec ordre d’achat de 20 actions pour environ 500 € et aujourd’hui j’ai reçu sur mon PEA…2 actions !

Avez-vous été servi correctement ?!
C’est ma 1ère IPO donc j’ignore le fonctionnement précis.

Comment déterminent-ils le nombre d’actions à attribuer à chacun sur le total prévu ? Certains sont-ils favorisés ?

Dernière modification par RadioInvest (04/02/2021 21h15)


Primum non nocere

En ligne En ligne

 

[+1]    #104 05/02/2021 07h37

Membre (2012)
Réputation :   38  

Pour RadioInvest, vous avez l’explication ci-dessous. L’introduction a été un succès et donc vous n’êtes servi qu’à 10% de votre demande comme tous les investisseurs individuels.

Actunews a écrit :

Succès historique : HRS, plus importante introduction en Bourse sur le marché Euronext Growth® Paris depuis sa création. Montant du placement : 84,6 M€, pouvant être porté à 97,3 M€ en cas d’exercice intégral de l’option de surallocation

    Augmentation de capital d’un montant de 73,6 M€
    Exercice intégral de la clause d’extension pour 11,0 M€
    Prix de l’introduction en bourse fixé à 25,30 € par action (haut de la fourchette indicative)
    Demande globale de de 416,6 M€1, soit une sursouscription de 5,7 fois (325,8 M€ dans le cadre du Placement Global et 90,8 M€ dans le cadre de l’Offre au Public)
    Capitalisation boursière de 383,57 M€[1]
    Début des négociations sur Euronext Growth® Paris le 9 février 2021

Champ-sur-Drac, le 4 février 2021 - Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS ou la « Société »), concepteur et fabricant européen de stations de ravitaillement en hydrogène, annonce le très large succès de son introduction en bourse sur le marché Euronext Growth® à Paris (code ISIN : FR0014001PM5 - mnémonique : ALHRS).

L’offre a bénéficié du soutien d’investisseurs institutionnels français et internationaux de premier rang, illustrant ainsi leur confiance dans la stratégie et les perspectives de croissance de HRS. L’offre a également suscité un très fort intérêt des actionnaires individuels pour accompagner HRS dans son développement et contribuer ainsi aux enjeux autour de la transition énergétique.

Hassen Rachedi, Fondateur Président-Directeur Général, Philippe Bottu, Directeur Général Délégué, et Olivier Dhez, Directeur Business Développement déclarent : « Nous sommes très heureux et fiers du formidable engouement autour de notre introduction en bourse et nous souhaitons remercier vivement de leur confiance, les investisseurs institutionnels français et étrangers, ainsi que les actionnaires individuels. Cette levée de fonds va nous permettre d’accélérer notre développement et de jouer un rôle majeur pour la démocratisation de l’hydrogène dans les transports. Disposant de l’offre la plus avancée du marché en matière de stations de ravitaillement en hydrogène, nous sommes prêts à capter le très fort potentiel de croissance de ce marché. Notre ambition est claire : jouer un rôle clé dans la filière hydrogène européenne ».

RÉSULTATS DE L’OFFRE

Le Placement Global, principalement destiné aux investisseurs institutionnels, et l’Offre à Prix Ouvert, principalement destinée aux personnes physiques, ont rencontré un très large succès. La demande globale s’est élevée à 16 466 661 titres, dont 12 877 284 pour le Placement Global et 3 589 377 pour l’Offre à Prix Ouvert, soit un taux de sursouscription global de 5,7 fois le nombre de titres offerts (soit une demande de 325,8 M€ pour les investisseurs institutionnels européens et 90,8 M€ pour les particuliers). Le taux de sursouscription de l’Offre à Prix Ouvert est de 12,3 fois la part réservée aux ordres émis dans le cadre de l’OPO (i.e. 10% de l’Offre).

Constatant la très forte demande, le Conseil d’administration de HRS, réuni ce jour, a fixé le prix définitif de l’action à 25,30 €, soit le haut de fourchette indicative de prix, et a constaté l’exercice intégral de la Clause d’Extension pour un montant de 11,0 M€[2].

Ainsi, 3 052 939 actions sont allouées dans le cadre du Placement Global et 290 756 actions pour l’Offre à Prix Ouvert. Les ordres A1 (de 1 action jusqu’à 100 actions incluses) seront servis à 12,1% et les ordres A2 (au-delà de 100 actions) à 3,8%.

Dans le cadre de l’Option de Surallocation, exerçable jusqu’au 8 mars 2021, la société HOLDING HR[3], actionnaire principale à hauteur de 77,9 %, a consenti un engagement de prêt et un mandat de vente, portant sur un maximum de 501 554 actions existantes, pour un montant brut maximum de 12,7 M€, susceptible de porter le flottant à 25,4 %[4]. L’exercice éventuel de l’option de surallocation sera sans incidence sur la capitalisation boursière dans la mesure où elle ne porte que sur de la cession d’actions existantes.

Le règlement-livraison des actions interviendra le 8 février 2021. Les actions seront admises aux négociations sur le marché Euronext Growth® Paris à compter du 9 février 2021.

Hors ligne Hors ligne

 

#105 05/02/2021 09h52

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   703  

Les ordres A1 (de 1 action jusqu’à 100 actions incluses) seront servis à 12,1% et les ordres A2 (au-delà de 100 actions) à 3,8%


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#106 05/02/2021 10h25

Membre (2020)
Réputation :   34  

En effet j’ai reçu 9 actions ce matin pour un ordre d’achat de 70 actions.


SITE PARRAINAGE  // Linxea 90€ offert // Boursorama 250€ offert // Code PEA Fortuneo 160€ : 13089299

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #107 05/02/2021 13h28

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Sur HRS, tout à été expliqué ci-dessus.

J’en aurai 17 en ce qui me concerne.

Avec un tel succès, on peut s’attendre à un explosion (mauvais jeu de mots !) du cours à la première cotation !

Reste à savoir ce que je fais faire de cette ligne. Pour moi, avec 17 actions ce ne serait qu’une très (trop) petite ligne dans mon portefeuille. J’aimerais renforcer, si l’euphorie du début redescend, je ne vais pas me précipiter.

@L1vestisseur : plutôt que de diversifier via des ETF géographiques, j’ai préféré l’approche par secteur. J’ai également mentionné que j’ai regardé l’approche par facteur (value, etc.). J’espère pouvoir rapidement faire un post mentionnant les ETF que j’ai repérés.

Dernière modification par Korben (05/02/2021 13h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#108 05/02/2021 19h53

Membre (2019)
Réputation :   51  

+1 pour nextedia.

Cela fait beaucoup de titres, quel est votre top 5 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#109 05/02/2021 20h55

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Cela fait beaucoup de titres car cela fait 20% de ma base analysée (731 titres avec au moins 1 an de cotation => liste de 147 valeurs).

Je prends :
- la perf à 1 an
- celle à 6 mois
- celle à 1 an sauf le dernier mois (attention, c’est des maths, on ne fait pas "perf 1 an" - "perf 1 mois" mais "cours il y a 1 mois" / "cours il y a 1 an" -1)
- celle à 6 mois sauf le dernier mois (même remarque)

On donne une note de 1 à N à chaque société sur chaque classement (1 point à celui qui a la meilleure perf ; 2 points au 2è ; etc.).
On somme les 4 notes.
Cela fait une nouvelle note combinée (un momentum composite, sur la base des 4 meilleurs critères d’après ce que j’ai lu).
Le 1er du classement est celui ayant la note la plus faible ; etc.

La liste publiée est dans l’ordre de cette performance combinée : SRP Groupe a donc la meilleure note combinée au 31/01/2021.

Dernière modification par Korben (05/02/2021 20h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 06/02/2021 16h16

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.

HRS étant ma première IPO avec Bourse Direct, je découvre sur mon relevé d’opérations qu’on me prélève des frais de courtage comme pour un achat classique.

Pour les IPO des privatisations, du temps où mes actions étaient gérées par ma banque traditionnelle (jamais fait avec Bourse Direct), je n’ai jamais payé de frais de courtage.

Pour les augmentations de capital, je ne paie pas de frais de courtage avec Bourse Direct.

Qu’en est-il pour vous ?

EDIT : je vais poser la question dans la file dédiée à Bourse Direct

Dernière modification par Korben (07/02/2021 10h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#111 06/02/2021 17h15

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 5 SIIC/REIT
Top 10 SCPI/OPCI
Réputation :   703  

En général pas de frais sur les introductions.
Par exemple chez EasyBourse :


Mais il y a peut-être quelque chose écrit en tout petit dans la brochure tarifaire Bourse Direct …

Le vrai problème est que ça fait une très petite ligne,
il y aurait des frais importants à la vente (sauf en PEA ou PEA PME).
Donc à voir quand ce sera coté :
. si forte hausse on peut vendre quand même avec une petite plus-value sympathique
. sinon on peut acheter un complément pour avoir une ligne pas ridicule.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (06/02/2021 17h16)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#112 06/02/2021 23h35

Membre (2018)
Top 150 Réputation
Réputation :   149  

ArnvaldIngofson,

En 1999/2000 les frais étaient bien plus élevés et j’ai fait pas mal d’argent quand même.

Désolé pour l’absence de sources.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 07/02/2021 15h46

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.

J’ai indiqué que je voulais faire un post sur les ETF que j’ai repérés, je vais aussi et surtout me focaliser sur les questions que mes recherches ont induites. Et je n’ai pas forcément trouvé les (bonnes) réponses !

Pourquoi des ETF ?

Pour diversifier mon portefeuille et aller :
-    là où je ne suis pas encore allé : zones géographiques au-delà de la France
-    et là où je ne peux/sait pas aller : il y a des thèmes porteurs/d’avenir où les sociétés françaises ne sont pas les mieux placées (connaître et suivre la cote française est déjà assez chronophage en ce qui me concerne)

Mes limitations !

Mon courtier principal est Bourse Direct ; j’ai également un CTO sur BforBank.
Cela me limite à Euronext Paris/Amsterdam/Bruxelles pour avoir des tarifs de courtage raisonnables et sans droits de garde.
Bourse Direct est le moins cher (0,09% à partir 4.400 € vs 0,13% à partir de 7.700 €), mais ne permet pas de traiter l’intégralité des ETF disponibles sur Euronext, p.ex. les quelques Vanguard ou iShares.

La solution ?

Il faudrait donc que j’ouvre un compte sur un troisième courtier, mais lequel ? Saxo/Bick semble très décrié ces temps-ci. Degiro ? IB semble faire l’unanimité, mais est étranger. En se contentant d’ETF de type capitalisant, on doit éviter les principaux écueils des coutiers étrangers ?

Quels types d’ETF acheter ?

Je mets là 3 types : géographique ; thématique ; factoriel.

Géographique : il y a beaucoup de débats sur faut-il faire autre chose qu’un World (et encore, attention, le World classique est un faux ami, ne couvrant que certains pays et des larges capi) ? Et sur qui prendre dans les émergents ?
Je suis ultra investi en actions françaises, il vaudrait mieux éviter de prendre un World me concernant !

Thématique : bienvenue aux thèmes porteurs et secteurs se comportant bien sur le long terme et en cas de crise. Mais les thèmes porteurs posent tout de suite la question de l’effet de mode et de l’intérêt des « sous-thèmes. »
On touche là à des convictions plus personnelles. Oui, je crois que la technologie, le luxe, la santé et les thèmes disrupteurs continueront d’être des thèmes d’investissement qui seront gagnants sur le long terme ; et qu’il vaut mieux investir que des sociétés pure player que des sociétés de l’ancien monde en phase de reconversio . D’où mon choix de l’ETF Lyxor MCSI Disruptive Technology déjà évoqué.

Factoriel : momentum, quality, growth ou value, small ?
Faut-il prendre Small en tant que facteur à surpondérer, ou bien pour contre-balancer des indices ne s’intéressant qu’à des bigs voire mids ?
Momentum est dangereux dans les phases de retournement des marchés. J’aurais donc tendance à mettre momentum, growth et value en PEA pour jouer le meilleur facteur du moment et par zone géographique (p.ex. growth sur les USA, value sur l’Europe) ; et à prendre quality sur CTO en buy & hold pur.

Les frais ?

Vive les fonds « gamme Core » à frais très réduits !
Mais parfois on a des surprises : le Lyxor S&P 500 (frais 0,09%) performe mieux que le iShares Core S&P500 (frais 0,07%)

Voir le graphe en fin de post



Et maintenant, en vrac, quelques ETF


Nom du fonds         Mnemo        ISIN    Frais    C/D    Date de création    Méthode de réplication

Sur CTO

S&P 500
Lyxor S&P 500 UCITS ETF Acc        SP5    LU1135865084        0,09%    Capitalisation    09/12/2014    Indirecte (via un swap)

Technologie
Lyxor Nasdaq-100 UCITS ETF Acc    UST    LU1829221024        0,22%    Capitalisation    17/01/2019    Indirecte (via un swap)
AMUNDI NASDAQ-100 UCITS ETF EUR (C)    ANX FP         LU1681038243        0,23%

Lyxor MSCI World Information Technology TR UCITS ETF Acc EUR    TNOW        LU0533033667        0,3%    Capitalisation        16/08/2010    Indirecte (via un swap)

Thèmes / Secteurs
Lyxor MSCI Disruptive Technology ESG Filtered DR UCITS ETF Acc    UNIC    LU2023678282    0,15%    Capitalisation    02/03/2020    Directe (Physique)

AMUNDI S&P GLOBAL LUXURY UCITS ETF EUR C    GLUX FP     LU1681048630        0,25%

Lyxor Privex UCITS ETF D    PVX    LU1812091947    0,7%    Distribution    22/11/2018    Indirecte (via un swap)

Facteurs
AMUNDI MSCI EUROPE QUALITY FACTOR UCITS ETF EUR C    QCEU FP    LU1681041890        0,23%

Couverture
Lyxor S&P 500 VIX Futures Enhanced Roll UCITS ETF Acc     LVO    LU0832435464

Sur PEA


Mid & Small
USA : AMUNDI RUSSELL 2000 UCITS ETF EUR C    RS2K FP     LU1681038672        0,35%
Europe : Lyxor MSCI EMU Small Cap DR UCITS ETF Dist        MMS    LU1598689153        0,4%    Distribution    07/09/2017    Directe (Physique)
France : Lyxor CAC MID 60 DR UCITS ETF Dist    CACM    FR0011041334    0,5%    Distribution    19/04/2018    Directe (Physique)

Europe : approche par secteurs performants (voir graphe en fin de post)
Lyxor STOXX Europe 600 Personal & Household Goods UCITS ETF Acc    PHG    LU1834988351        0,3%    Capitalisation    31/01/2019    Indirecte (via un swap)
Lyxor STOXX Europe 600 Healthcare UCITS ETF Acc    HLT    LU1834986900        0,3%    Capitalisation    17/01/2019    Indirecte (via un swap)
Lyxor STOXX Europe 600 Food & Beverage UCITS ETF Acc    FOO    LU1834985845        0,3%    Capitalisation    17/01/2019    Indirecte (via un swap)
Lyxor STOXX Europe 600 Technology UCITS ETF Acc    TNO    LU1834988518        0,3%    Capitalisation    17/01/2019    Indirecte (via un swap)

Facteurs
Lyxor MSCI EMU Value DR UCITS ETF Dist    VAL    LU1598690169        0,4%    Distribution    07/09/2017    Directe (Physique)



Hors ligne Hors ligne

 

#114 08/02/2021 18h33

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonsoir.

J’élargis ma petite ligne Momentum.

J’ai vendu Scor qui végète et le secteur assurances/banques traditionnelles a vocation à se réduire (voire disparaître) dans mon portefeuille.

J’ai pioché dans ma liste des plus forts momentum au 31/01/2021 :
Derichebourg : effet fin de crise / économie qui redémarre ; acquisition structurante
Gaussin : secteur porteur / à la mode des nouvelles mobilités
Hipay Group : secteur porteur des paiements
McPhy Energy : secteur porteur / à la mode de l’hydrogène
Navya : secteur porteur / à la mode des nouvelles mobilités

Hors ligne Hors ligne

 

#115 11/02/2021 13h07

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.

J’élargis encore un peu ma petite ligne Momentum / Résultats très bien accueillis / Rebond des cycliques.

J’ai vendu Oeneo, que j’aime bien mais qui végète.

J’ai acheté :
- Akwel : rebond en cours d’une cyclique, encore loin des plus hauts du précédent cycle ; présent dans le fonds Indépendance & Expansion
- Plastivaloire : idem
- Lexibook : bondit sur publication des résultats et perspectives ; bon ROE d’après les données d’Eurloand
- 2CRSI : technologie ; une offre censée être porteuse ; gros contrat signé aux USA il y a un mois ; rebond en cours après la grosse chute sur déception d’il y a un an (on se rapproche du gap de l’époque ; certains diront qu’il aurait fallu attendre qu’on commence à combler ce gap)

Hors ligne Hors ligne

 

#116 12/02/2021 12h59

Membre (2016)
Réputation :   11  

Eh bah dis donc, vous avez eu du nez pour Akwel !
Je regardais hier en me disant que j’en prendrais bien une louche, j’ai pas eu le temps, puis ce matin, petite deception pour moi je l’avoue !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #117 12/02/2021 14h55

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Akwel avait déjà bien progressé que je l’ai achetée (par définition, puisque dans ma liste des meilleurs Momentum) mais regardez le chemin qu’il y a encore à parcourir par rapport aux plus hauts du précédent cycle : il y a encore une très belle marge de progression !
C’est encore plus vrai pour Plastivaloire.
Ce n’est en revanche plus le cas pour Delfingen, mais elle a annoncé très récemment une opération de croissance externe prometteuse qui pourrait l’amener plus haut qu’au précédent cycle ; mais là je n’ai pas de point de référence.

Et il n’y a pas qu’Akwel qui fait des étincelles dans ma liste de titres récemment achetés pour leur Momentum :
- 2CRSI +12% ce jour après l’annonce d’un partenariat avec un groupe bancaire
- Derichebourg +15% hier après  la publication
- Valneva s’envole après un reportage sur TF1 (et fait un green line breakout)
- SRP progresse quasi tous les jours et fait +8% aujourd’hui
- Lexibook fait encore +15% le lendemain de son +10% post publication

Toute la force du Small Value Momentum.
Mais ne nous emballons pas sur ces quelques jours, je regarderai cela de plus près lors de mon bilan de fin de mois.

Sans parler de HRS qui "explose" lors de son IPO

Dernière modification par Korben (12/02/2021 15h10)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #118 13/02/2021 17h38

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.
Analyse du reporting des fonds suivis pour janvier 2021.

I/ Détention de titres par les fonds


Détenu par 7 fonds :

Esker

Détenu par 6 fonds :

Albioma
Pharmagest Interactive

Détenu par 5 fonds :

(RAS)

Détenu par 4 fonds :

Bigben Interactive
Delta Plus Group
Focus Home Interactive
IGE+XAO
La française de l’énergie
Sopra Steria Group
Teleperformance

Détenu par 3 fonds :

Axway Software
Bilendi
Generix
Groupe Guillin
Ipsos
Manitou
Sartorius Stedim Biotech
Thermador Groupe
Trigano
Worldline

Détenu par 2 fonds :

Alstom
ASM International NV
Ateme
Aubay
Chargeurs
Derichebourg
Groupe LDLC
HighCo
ID Logistics
Infotel
Kaufman & Broad
Lumibird
LVMH
MGI Digital Graphic Technology
Orpea
Publicis Groupe
Robertet
Samse
Schneider Electric
Soitec
Spie
Stef
Stellantis NV
Synergie
Vente-Unique.com
Verimatrix
Virbac

II/ Analyse des mouvements sur 2 mois


Cohérence à l’achat :

Bigben Interactive
Derichebourg
Energisme
Kaufman & Broad
La française de l’énergie
Manutan
Mersen
Saint Gobain
Sword Group
Winfarm

Cohérence à la vente :

Atos
Chargeurs
Easyvista (OPA)
Sanofi
Soitec
Solutions 30
Teleperformance
Vente-Unique.com

Incohérence achat / vente :

ASM International
Audiovalley
Elis
Esker [mais globalement à la vente]
Focus Home Interactive
Groupe Fnac Darty
Kalray
Métropole TV
SES-Imagotag
STMicroelectronics

III/ Commentaires des fonds


1/ Contexte global

Mélange de sociétés cycliques de qualité aux bilans solides qui devraient bénéficier du retour progressif en 2021 à une situation économique normalisée & de sociétés en forte croissance dont les perspectives demeurent solides car soutenues par des tendances structurelles comme la digitalisation et la préservation de l’environnement.

2/ Sociétés / Secteurs


Groupe LDLC            +28,2% en janvier        T3 meilleur que prévu
Manitou                +14,6%        T4 meilleur que prévu
Thermador            +14,4%        Bonne reprise
MG International        +13,8%        RAS
Delta Plus Group        +12,1%        Acquisition bien perçue
TF1                +8,6%        Excellent T3 et faible valorisation
Passat                +7,3%        Nouveau métier et faible valorisation
Catana                -10,6%        Volatile
Albioma                -10,7%        Bien valorisée
FNAC                -11,9%        Excellent T4 ; mais crainte d’un nouveau confinement
Focus Home Interactive-13,4%        Bien valorisée
SII                    -15,6%        Correction après un fort rebond

Nous avons renforcé le secteur des semi-conducteurs (ASM International et BESI notamment) qui bénéficie de la forte demande de la part des constructeurs automobiles et des fabricants de smartphones.

Sartorius Stedim Biotech (+18,5%) a publié une nouvelle fois des résultats opérationnels très dynamiques. La progression des revenus sur l’année 2020 est ainsi supérieure à 30% (+34,6% à taux de change constants), portée entre autres par les besoins des clients du groupe pour la fabrication de vaccins. Concernant l’année 2021, la société prévoit une croissance de ses revenus comprise entre 20 et 26% à taux de change constants. Les perspectives 2025 de revenus et de marges ont également été relevées, basées sur une combinaison de poursuite de la croissance du périmètre actuel et d’acquisitions.

Esker s’affiche d’ores et déjà comme un grand gagnant de la crise sanitaire. Opérationnellement, la crise a accéléré l’automatisation des back-office des entreprises, permettant à ESKER d’enregistrer une nette progression de signatures de nouveaux contrats depuis l’été. Au 4e trimestre, ESKER a ainsi établi un nouveau record d’activité et surtout un nouveau record en termes de signatures, qui progressent de 30 % par rapport au 4e trimestre de 2019. La valorisation boursière d’ESKER s’est fortement appréciée avec un cours de bourse en progression de près de 90 % en 2020, se rapprochant de celle de son principal comparable américain, la société COUPA.

ID Logistics est un groupe français fondé en 2001 de logistique contractuelle, réalisant plus de la moitié de son chiffre d’affaires à l’international. Le groupe profite de l’essor du e-commerce, qui représente désormais plus de 25% de son activité. Grâce à une stratégie de croissance pertinente, combinant acquisitions et développement organique, ID Logistics a vu son chiffre d’affaires progresser de 7,1% en 2020 et a démarré 18 nouveaux sites. Le nombre d’appels d’offres sur le secteur poursuit sa bonne dynamique et le groupe est particulièrement bien positionné pour y répondre grâce à ses compétences reconnues. Nous pensons qu’ID Logistics est ainsi paré pour bénéficier de tendances structurelles et poursuivre son développement.

Samse : a dépassé les attentes et bénéficie d’une forte dynamique dans le bricolage.

Quadient : société « complexe », dont la transformation nous semble encore mal saisie par le marché.

Axway Software : bénéficie de bonnes dynamiques et devrait voir sa marge opérationnelle progresser.

Nous avons allégé Neoen. La société nous apparaissait bien valorisée après un doublement du titre en 2020.

Winfarm, le distributeur d’agrofourniture en ligne pour les agriculteurs et les paysagistes, dispose d’un business model solide et d’une forte valeur ajoutée grâce à ses 80 marques déposées. Le groupe ambitionne un développement européen lui permettant de doubler son chiffre d’affaires à l’horizon 2025.

Sword Group, le spécialiste des services informatiques, a publié des résultats supérieurs aux attentes au 4ème trimestre. A cette occasion, le groupe a annoncé son nouveau plan 2021-2024 visant une croissance de 12% par an.

Bigben Interactive, spécialisée dans la fabrication-édition de jeux-vidéo et d’accessoires pour consoles de jeux, a confirmé ses objectifs pour l’exercice 2022-2023.

Le processus de vente aux enchères d’Aviva France, maison-mère de l’UFF (+8,8%), se poursuit avec une échéance fixée selon la presse à fin février et des rumeurs de valorisations significativement plus élevées que les niveaux actuels pour ce joli petit réseau.

Métropole TV (chaîne de télévision M6 et radio RTL) : encore trop faiblement valorisé, qu’il fasse ou non l’objet d’une opération financière comme son actionnaire, le groupe Bertelsmann, a reconnu l’envisager en fin de ce mois.

Delta Plus Group, société spécialisée dans les équipements de protection individuelle, a été porté par deux annonces de croissances externes, l’une en Allemagne dans l’anti-chute (lignes de vie, harnais) et l’autre en France dans la protection des accès en hauteur (garde-corps, échelles).

Exel Industrie (pulvérisation) : l’activité devrait continuer d’être favorisée par les prix élevés des matières premières agricoles.

Lumibird : vient de dévoiler une trajectoire de 8 à 10% de croissance organique pour les trois prochains exercices.

Groupe Gorgé : les signaux semblent passer au vert sur ce petit groupe industriel, avec de meilleures perspectives sur l’activité Vigians (protection incendie) et sur ECA (drones sous-marins). Outre la réduction de décote que l’on peut anticiper à la suite du rachat des actionnaires minoritaires d’ECA, nous apprécions aussi l’arrivée ce mois-ci de l’ancien patron de Naval Group (ex-DCNS) à la tête d’ECA.

Stellantis : le potentiel de création de valeur lié à cette fusion historique nous parait loin d’être intégré par le cours de bourse.

FOUNTAINE PAJOT confirme qu’au-delà de l’impact négatif des fermetures d’usines au S1, la crise se révèle être une opportunité pour l’industrie nautique avec des prises de commandes en progression de +5% malgré l’annulation des salons nautiques.

GENERIX a confirmé l’attrait de ses solutions avec un rebond sensible des prises de commandes au T3 (+35%) permettant de compenser le retard enregistré au S1 (+7% sur l’ensemble de l’année). Cela donne une bonne visibilité pour l’exercice 2021/2022.

CHARGEURS : porté par des résultats meilleurs que prévu au T4, a revu à la hausse son objectif de ROC 2020, confirmant l’année record enregistrée par le groupe malgré la crise.

OENEO parvient une nouvelle fois à limiter l’impact des fermetures des bars et restaurants avec une décroissance de l’activité limitée à -4%. Le groupe gagne des parts de marchés substantielles cette année.

EKINOPS et ATEME : les croissances organiques sont redevenues positives au T4 (respectivement +2% et +11%).

VIRBAC a donné des indications pour l’année 2021 (+3/+5% de croissance malgré une année 2020 record) qui s’avèrent être parfaitement en ligne avec les attentes alors que la chute récente du titre pouvait faire craindre une déception.

WEDIA maintient des rythmes de croissance impressionnants en fin d’année (+10%), comme s’il n’y avait aucune crise.

WAVESTONE et FOCUS HOME INTERACTIVE ont relevé leurs perspectives.

Ont bénéficié d’un flux de nouvelles positif et ont en commun d’avoir profité incontestablement de l’engouement (de l’exubérance ?) de ce début d’année pour les sociétés impliquées dans la transition énergétique :
• Française de l’Énergie
(+22% en janvier) : rebond des prix du gaz en France et en Belgique depuis fin 2020 et extension de sa concession exclusive à l’ensemble du bassin minier des Hauts de France jusqu’en 2042 ;
• Hoffmann Green Cement (+36%) : signature d’un contrat avec Ouest Réalisations ;
• Engie EPS (+14%) : les annonces de ces dernières semaines (co-entreprise avec Fiat dans les véhicules électriques, contrat Terna en Italie…) ont continué de porter le titre et confortent le scenario d’accélération de la croissance dès l’exercice 2021.

Elis, Michelin, Imerys, Spie : valeurs cycliques offrant des leviers d’amélioration sur 2021 et présentant des valorisations encore attractives.

Alten : leader de la recherche externalisée, qui a particulièrement souffert en 2020 de son exposition à l’aéronautique et à l’automobile, mais qui devrait bénéficier plus que proportionnellement de la reprise, attendue pour le second semestre de l’année.

Nous avons participé à plusieurs augmentations de capital :
- DONTNOD, studio indépendant de jeux vidéo, dans le but d’accélérer dans l’auto-édition. A l’occasion, le géant chinois Tencent est entré au capital et détiendra ainsi 23%.
- BIOSYNEX, fabricant de tests diagnostiques, pour se renforcer sur le marché du « Point of Care » à travers de la croissance externe.
- ENERGISME, qui connait un changement de direction générale avec l’arrivée de Stéphane Bollon, a le souhait d’accélérer son développement commercial dans un contexte porteur autour de la transition énergétique.

KALRAY : devrait courant 2021 enregistrer ses premiers revenus suite à l’intégration de son processeur au sein d’un serveur Wistrom.

X-Fab (producteur de circuits intégrés) : a enregistré une forte reprise des commandes en fin d’année.

Melexis NV [BE] : les résultats trimestriels favorables de la société X-Fab Silicon Foundries, dont elle est le principal client, et une étude favorable d’un courtier mettant en avant ses perspectives de développement dans le véhicule électrique ont attisé l’intérêt des investisseurs sur la valeur. Melexis semble de plus bien positionnée pour tirer parti de la reprise du secteur automobile, la société disposant de stocks importants dans un contexte général de pénurie de composants.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 14/02/2021 12h26

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.
Je reviens sur le sujet du Momentum des actions. J’avais d’ailleurs ouvert une file sur le sujet du caclul d’un indicateur Momentum Composite sur le modèle du Value Composite, retenant ce que la littérature a documenté sur le sujet.

Ici j’avais posté une liste des meilleurs actions au 31/01/2021 sur la base d’un momentum composite combinant perf à 6 mois, 12 mois, 6 mois sauf dernier mois, 12 mois sauf dernier mois.

J’ai eu accès à une source de données incluant également la position dans le canal depuis 1 an (position entre le plus haut et le plus bas cours depuis un an).

Cela me permet de faire trois nouvelles sélections d’actions françaises sur la base des cours de clôture du 12/02/2021 :
1/ Je pars des 20% meilleurs momentum composite ; je retiens la moitié la plus haute dans le canal à un an.
2/ Je fais l’inverse : je prends les 20% les plus hautes dans leur canal à un an ; je retiens la moitié ayant le meilleur momentum composite.
3/ "La crème de la crème" : celles présentes à la fois en 1/ et 2/


Si ce sujet vous intéresse, on peut discuter de cela ici ou sur la file que j’avais créée. J’ai repéré que MrDividende avait également fait un post récemment sur le sujet, en incluant la volatilité dans son calcul.

Sélection 1 (tri par momentum compostite)

Guillemot Corp
Carbios
Groupe LDLC
HiPay Group
Vente-Unique.com
Median Technologies
SRP Groupe
Focus Home Interactive
Eurobio Scientific
Streamwide
Mr. Bricolage
Delfingen Industry
MINT
Centrale d’Achat Française pour l’Outre-Mer
Bourse Direct
Parrot
Derichebourg
Touax
ENGIE Eps
Sidetrade
Soitec
Esker
Trigano
Nacon
MG International
METabolic EXplorer
Delta Plus Group
Valbiotis
Advenis
OSE Immunotherapeutics
ESI Group
Somfy
AST Groupe
Sartorius Stedim Biotech
Exel Industries
Amplitude Surgical
Vetoquinol
Nexans
Plastiques du Val de Loire
Piscines Desjoyaux
Carmat
HF Company
Hoffmann Green Cement Technologies
Plastic Omnium
Passat
Wallix Group
Lectra
Bastide Le Confort Médical
AKWEL
Eo2
Umanis
Interparfums
Groupe Open
Trilogiq
SES-imagotag
Rémy Cointreau
Verimatrix

Sélection 2 (tri par position dans le canal à un an)

Passat
ENGIE Eps
Valbiotis
ESI Group
Vetoquinol
Eo2
Interparfums
BigBen Interactive
Rexel
STMicroelectronics NV
Poujoulat
Schneider Electric
Sartorius Stedim Biotech
Centrale d’Achat Française pour l’Outre-Mer
Eurogerm
Thermador Groupe
Soitec
Derichebourg
Wavestone
Publicis Groupe
Carbios
Signaux Girod
Nacon
Rothschild & Co
MG International
MINT
Vente-Unique.com
Lumibird
Eurofins Scientific
Rémy Cointreau
Wallix Group
AST Groupe
Bourse Direct
Groupe LDLC
LVMH
Lectra
Genkyotex
Delta Plus Group
Suez
Esker
Renault
SRP Groupe
Advenis
Bénéteau
X-FAB Silicon Foundries
Median Technologies
Eramet
Streamwide
Touax
AKWEL
Mr. Bricolage
Verimatrix
Valeo
LACROIX Group
Carmat
Nexans
Plastic Omnium

3/ Présents dans les 2 listes (tri alphabétique)

Advenis
AKWEL
AST Groupe
Bourse Direct
Carbios
Carmat
Centrale d’Achat Française pour l’Outre-Mer
Delta Plus Group
Derichebourg
ENGIE Eps
Eo2
ESI Group
Esker
Groupe LDLC
Interparfums
Lectra
Median Technologies
MG International
MINT
Mr. Bricolage
Nacon
Nexans
Passat
Plastic Omnium
Rémy Cointreau
Sartorius Stedim Biotech
Soitec
SRP Groupe
Streamwide
Touax
Valbiotis
Vente-Unique.com
Verimatrix
Vetoquinol
Wallix Group

Hors ligne Hors ligne

 

#120 14/02/2021 14h21

Membre (2012)
Réputation :   38  

Bonjour Korben,

dans votre dernier reporting des fonds je me suis intéressé à un petit nouveau : Winfarm.
A première vue c’est Gay-Lussac Gestion qui est à l’origine de l’achat.

Voici d’ailleurs leur commentaire dans la dernière lettre : "Nous avons initié une ligne de Winfarm, ….Winfarm, le distributeur d’agrofourniture en ligne pour les agriculteurs et les paysagistes, dispose d’un business model solide et d’une forte valeur ajoutée grâce à ses 80 marques déposées. Le groupe ambitionne un développement européen lui permettant de doubler son chiffre d’affaires à l’horizon 2025."

Je n’avais pas participé à l’introduction en bourse car les derniers résultats de l’entreprise étaient déficitaires mais je me suis rendu compte que c’était du en grande partie à un contrat de sponsoring dans le vélo qui a été abandonné fin 2020.

Le business model me fait penser celui de Manutan International mais dans le domaine de l’agriculture, un bon point pour moi !

Winfarm ne me semble pas être l’affaire du siècle, mais je me dis que si Gay-Lussac Gestion investit dedans ils ont une bonne raison. Avez-vous un avis sur cette valeur ?

Hors ligne Hors ligne

 

#121 14/02/2021 15h38

Membre (2016)
Top 20 Réputation
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 SIIC/REIT
Réputation :   603  

On devrait être à 12-13 fois l’EBITDA sur les résultats 2020 pour un profil de croissance entre 5 et 10% annuel. Ce n’est donc ni donné ni cher.

Votre message m’a remis en mémoire MLLCB (Les constructeurs bois), introduite au même moment, qui a produit d’excellents chiffres le 2 février et qui a vu son cours s’envoler. Compte tenu des perspectives 2021 dévoilées (+41% de CA), elle reste faiblement valorisée.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #122 14/02/2021 15h41

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour LeZig.

Les sociétés de gestion ayant indiqué avoir participé à l’IPO ou acheté du Winfarm sont Cogefi et Pluvalca (reporting de décembre) et Gay-Lucssac (ex Raymond James, reporting de janvier).

Le commentaire de Gay-Lussac que vous citez figure bien dans mon message (même si j’ai enlevé la partie "nous avons initié une ligne") ; achat au moment de l’IPO et/ou renforcement juste après le début de cotation, à vrai dire, c’est du pareil au même.

En général je me méfie des IPO, ces dernières années on constatait souvent une (forte) baisse des cours après les premières publications fort décevantes comparées aux promesses au moment de l’introduction. Mais ces derniers temps on constate que les IPO font de beaux parcours, peut-être car les particuliers s’y intéressent beaucoup et/ou que les sociétés sont sur des secteurs plus porteurs. Ici, on a du commerce en ligne, une promesse de doublement de CA en 5 ans, forcément sur le papier cela attire.

Je suis rentré sur l’IPO de HRS après avoir vu le parcours de McPhy et lu que de nombreux fonds allaient y participer ; bien m’en a pris pour l’instant, mais je n’ai eu que très peu de titres. J’ai failli aller sur celle d’Ecomiam, dommage, elle fait un carton.

Mais comme dit ci-dessus, je préfère tout de même voir une vraie publication post IPO pour me faire une meilleure idée.

Hors ligne Hors ligne

 

#123 15/02/2021 13h00

Membre (2012)
Réputation :   38  

corran, le 14/02/2021 a écrit :

Votre message m’a remis en mémoire MLLCB (Les constructeurs bois), introduite au même moment, qui a produit d’excellents chiffres le 2 février et qui a vu son cours s’envoler. Compte tenu des perspectives 2021 dévoilées (+41% de CA), elle reste faiblement valorisée.

J’ai investi dans MLLCB en début de mois après l’avoir découverte sur la file de CroissanceVerte, +94% en 2 semaines c’est pas mal ! smile
Il faut faire attention car d’après mon souvenir le flottant est très faible (de l’ordre de 200k-300k€) et l’action est sur le marché libre.

Dans la thématique du bois, je trouve que Moulinvest et surtout EO2 sont plus intéressante en termes de valorisation.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #124 16/02/2021 11h38

Membre (2019)
Top 100 Réputation
Top 20 Portefeuille
Réputation :   227  

Bonjour.
Je finis mon introduction en portefeuille de nouvelles petites valeurs.

Mes sources d’inspiration pour cette salve :
- Mon suivi du reporting des fonds performants
- L’analyse de ma source de données en combinant des critères qualité, value et momentum
- Les achats d’initiés
- Les publications d’Euroland corporate
Et je vérifie ensuite les données sur Zonebourse.

Cela fait beaucoup de lignes en cumul depuis le début de l’année, mais cela ne représente qu’environ 3% du portefeuille. Je les vois comme une tentative de booster la performance du portefeuille via une poche de small un peu plus dynamiques et/ou une gestion un peu plus active.

Pour ce faire, j’ai allégé quelques lignes et surtout cédé Axa (j’avais  déjà récemment cédé Scor, le secteur financier classique ne m’inspirant guère de part ses perspectives et sa forte régulation).

Voici les nouveaux venus :
Agripower France
Energisme
EO2
La française de l’énergie
Manutan International
Miliboo
Moulinvest
Piscines Desjoyaux
Precia
Reworld Media
Roche Bobois
Vente-Unique.com
Vetoquinol

Hors ligne Hors ligne

 

#125 16/02/2021 12h24

Membre (2020)
Réputation :   57  

Bonjour,

Je viens à l’instant de vous suivre sur EO2 en initiant une louchette de 40 titres, prix d’achat 5.6 euros, car je crois au secteur. Les chaudières au fuel ne sont plus en odeur de sainteté !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de korben"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur