Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Le 26 mai, vous votez…


pas (= abstention)

13% - 35
blanc ou nul

1% - 4
France insoumise

2% - 6
Renaissance (LREM, Modem)

40% - 104
Prenez le pouvoir (Marine Le PEN / RN)

7% - 20
Une des listes "gilet-jaune"

0% - 0
Ext.-droite (reconquête, ligne claire, royaliste)

0% - 0
Ext. gauche Lutte ouv., communistes révolutionnaires…

0% - 0
Les européens (UDI)

2% - 6
Envie d'Europe écologique et sociale (PS)

2% - 7
Le courage de défendre les français Dupont-Aignan

2% - 7
Lutte ouvrière – Contre le grand capital, le camp des t

0% - 0
Pour l'Europe des gens, contre l'Europe de l'argent(PC)

0% - 0
Ensemble pour le Frexit (UPR)

4% - 11
Printemps européen (Benoît Hamon Génération.s)

0% - 1
Union de la droite et du centre (Les Républicains)

8% - 22
Une liste écologiste (EELV, MEI…)

9% - 23
Une autre liste

3% - 8
Nombre de votants : 278

#76 25/05/2019 18h29 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   16  

Pour citer votre propre article,l’intérêt principal d’un parlement étant quand même de proposer des lois, on note ceci

LCI a écrit :

Les eurodéputés restent, malgré les avancées de 2009, limités à une "procédure d’initiative" leur permettant de soumettre une proposition législative… Sans garantie que celle-ci n’aboutisse.

Cela résume assez bien les choses et va très largement dans le sens de "VGE". Si on va un peu plus loin, on se rend très vite compte que la commission a nettement plus de pouvoirs que le parlement européen.

C’est dommage, car c’est le seul organe élu démocratiquement.

La commission se trouve à Bruxelles, donc l’argument du "il y a des lobbys à Bruxelles donc le parlement sert à quelque chose" est nul et non avenu.

Ce qui est néanmoins très intéressant est le point suivant "Le traité d’Amsterdam est allé plus loin en soumettant, de surcroît, la désignation du président de la Commission à l’approbation préalable du Parlement" dont les candidats sont décrits brièvement ici.

Bref, on notera que les investisseurs du site présents qui n’entrent généralement pas dans la case des faignants, des gens qui se plaignent pour rien sont divisés sur le sujet.

J’irai voter mais je pourrais parier mes dividendes annuelles que mon avis ne sera pas pris en compte ou patati patata.

Hors ligne

 

#77 25/05/2019 19h00 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   63  

Je ne crois pas que le Parlement en lui-même ait réellement un pouvoir significatif, même si sur certains sujets polémiques un amendement parlementaire peut présenter un enjeu et on peut imaginer une proposition technocratique retouchée à la marge dans un sens plus conforme à la demande de l’opinion publique.

Chaque parlementaire, pris individuellement, a en revanche un pouvoir probablement non négligeable pour relayer -médiatiquement ou auprès de relations dans les cercles de pouvoir bruxellois- tels thèmes, faire pression par ce moyen, défendre mordicus telle imprimerie de billets de banque ou autre fleuron de son fief électoral.

Enfin, le pouvoir d’approbation du président de la Commission est lui une vraie bombe à retardement. Cette année comme en 2009 ou en 2014 et sauf erreur énorme des sondages, ça ne sera guère qu’une formalité - mais une formalité dans laquelle les effectifs respectifs des groupes des partis gestionnaires sera un élément du choix. Dans un parlement où la majorité des élus sont protestataires -et ça peut arriver en 2024 ou en 2029, le monde change- avec trois blocs "protestataires de gauche", "gestionnaire" et "protestataires de droite", ça peut conduire à un blocage réellement préoccupant.

Je suis tout de même globalement assez d’accord avec la lecture de VGE.

Hors ligne

 

[+1]    #78 25/05/2019 21h16 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   19  

Gog a écrit :

C’est pas le temps que ça prend d’aller voter. C’est le temps que prend tout le travail de recherche, d’investigation et de recoupement qu’il est nécessaire de faire pour voter en connaissance de cause.

Pour gagner du temps, je peux vous proposer cet outil Avec quelle liste vos idées matchent-elles le plus?

Je l’ai utilisé, et le résultat collait parfaitement avec le vote que j’envisageais.

Hors ligne

 

#79 25/05/2019 21h30 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   18  

C’est là où on voit qu’il manque un quadrant : il n’y aurait aucune liste qui soit à la fois pour le libéralisme économique et contre l’union européenne !

Hors ligne

 

[+2]    #80 26/05/2019 08h04 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   13  

Vous pouvez aussi voter en fonction de la "qualité" des affiches :
Mon analyse décalée des affiches réussies ou ratées des européennes | Le Huffington Post

Hors ligne

 

#81 26/05/2019 10h16 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1640  

@Kundera : l’analyse est super intéressante pour qui s’intéresse à la conception graphique ! Par ailleurs, les images "ça ressemble à ça" qu’il positionne à droite sont très très bien trouvées.


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne

 

#82 26/05/2019 10h43 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   506  

Bonjour !

J’ai lu TOUTES les présentations des listes présentes (soit document papier, soit en ligne sur leur site).
Résultat : aucune ne convient à mes idées. Entre mensonges par omissions et non-dits, hypocrisie évidente, instrumentalisation, méconnaissance/incompétences, … rien de positif n’est sorti.

Alors je suis réduit, pour éviter le pire, à voter CONTRE une liste que je ne veux surtout pas voir en trop bonne position.

Pour illustrer mon propos, voic un exemple des panneaux électoraux que j’ai cru comprendre :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9187_elections.jpg

Dernière modification par M07 (26/05/2019 10h46)


M07

Hors ligne

 

#83 26/05/2019 12h17 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1640  

Vu de la Suisse : réflexions sur les poids probables des différents groupes au parlement européen post-élections et ce que ça va changer. C’est intéressant d’avoir cette vue d’ensemble. Elections: Les Européens de 21 pays attendus aux urnes -   Monde - lematin.ch

A vrai dire, la volonté de chaque liste de rejoindre tel ou tel groupe pour mettre en oeuvre tel ou tel programme au niveau européen semble bien plus intéressante que la cristallisation sur la politique franco-française.


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne

 

#84 27/05/2019 11h06 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2398  

Voici donc la nouvelle composition prévisionnelle du parlement européen dans les prochains mois :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_alliance-ue-2019.gif

Et ce qu’il est actuellement :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_parlement-europeen_1_1398_818.jpg

Hors ligne

 

#85 27/05/2019 11h26 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

A noter que l’influence française dans ce nouveau Parlement européen sera sans doute la plus faible depuis longtemps, car la France aura très peu de représentants au sein des 2 premiers partis, le Parti Populaire Européen (PPE) et les Socialistes & Démocrates (S&D), qui se partagent traditionnellement les responsabilités principales au Parlement européen (présidence du Parlement et des commissions).

La France perd de l’influence en "allouant" ses élus à des groupes marginalisés au sein du Parlement européen - l’extrême-droite et à un moindre degré l’ALDE et les écologistes.

Cela dit, l’entente habituelle PPE+S&D ne pèserait plus que 329 sièges dans le nouveau Parlement (soit moins que la majorité), alors qu’elle a 407 sièges dans le Parlement actuel (soit plus que la majorité). A priori cela augure d’un rôle plus important pour des groupes "pivots" comme l’ALDE et les écologistes, afin de pouvoir trouver des majorités.

Par ailleurs je me pose des questions sur la cohérence idéologique de l’ALDE : j’ai du mal à imaginer les nombreux socialistes français élus sous l’étiquette LREM s’afficher comme "libéraux" avec des libéraux pur sucre comme les FDP allemands. (Cela dit, la même question se pose, ou se posait, au niveau national.)

Un site pour voir les résultats pays par pays (avec l’allocation des sièges aux différents groupes) : https://election-results.eu/

Dernière modification par Scipion8 (27/05/2019 11h59)

Hors ligne

 

#86 27/05/2019 12h02 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1640  

IH, les chiffres que vous donnez dans le premier graphique ne sont pas à jour des dernières estimations (exemple 57 verts alors que ça sera 69). On trouve la dernière version des estimations ici : Home | 2019 European election results | European Parliament


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne

 

#87 27/05/2019 16h43 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   502  

Selon les chiffres pas encore définitifs dans tous les pays, ça donne :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_europarlement1.jpg

Intéressant aussi de voir l’évolution :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_europarlement2.jpg
Les 2 principaux partis (conservateurs et sociaux-démocrates) perdent beaucoup, et à eux 2 ils n’ont plus la majorité : ils ne pourront plus s’entendre pour faire ce qu’ils veulent.
Entre les 2, les écologistes et les centristes sont en forte progression : le jeu des alliances va être intéressant …

Aux extrêmes, finalement peu de changement.
La gauche radicale perd un peu.
Si on ajoute extrême droite (couleur peste brune, en hausse) et droite extrême (nationaliste et souverainiste, en baisse), le total gagne un peu.
Les extrêmes devraient avoir peu d’influence.

Elections européennes 2019 : les résultats en sièges, pays par pays, et la future composition du Parlement

Dernière modification par ArnvaldIngofson (27/05/2019 16h52)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#88 28/05/2019 15h06 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

Ces catégorisations englobantes sur l’extrême-droite me semblent au mieux approximatives, au pire fausses. Les partis politiques représentés dans les 3 groupes représentés le plus à droite sur les graphiques sont d’une grande diversité, certains étant simplement conservateurs (mais en dehors du Parti Populaire Européen (PPE), qui rassemble le centre-droit), d’autres étant populistes sans ancrage apparent ni à droite ni à gauche, d’autres enfin étant bel et bien d’extrême-droite.

Pour illustrer cette diversité :

1) Conservateurs et réformistes européens (CRE/ECR) : Fratelli d’Italia (Italie, 5 élus), Conservateurs (Royaume-Uni, 4), PiS (Pologne, 26), SD (Suède, 2), N-VA (Belgique, 3), Forum voor Democratie (Pays-Bas, 3), ChristenUnie (Pays-Bas, 2), Danske Folkeparti (Danemark, 1), ODS (Rép. Tchèque, 4), Finns Party (Finlande, 2)… Ce groupe rassemble donc des partis conservateurs classiques, mais sur une ligne moins fédéraliste pro-européenne que le PPE (même si le PPE regroupe aussi des positions très diverses sur le sujet européen), ainsi que des partis populistes, notamment scandinaves.

2) Europe de la liberté et de la démocratie directe (EFDD) : AfD (Allemagne, 11 élus), Movimento Cinque Stelle (Italie, 14), Brexit (Royaume-Uni, 29)… C’est le groupe peut-être le moins nettement de droite : difficile par exemple d’identifier le positionnement du M5S. Le qualificatif de populistes est sans doute le plus précis pour désigner ces partis.

3) Europe des nations et des libertés (ENL/ENF) : Rassemblement national (France, 22 élus), Lega Nord (Italie, 28), FPÖ (Autriche, 3), Vlaams Belang (3), Freedom and Direct Democracy (Rép. Tchèque, 2)… Là on retrouve bien l’extrême-droite classique (même si ces partis rejettent bien sûr cette appellation).

4) Comptabilisés pour le moment parmi les "autres" ou les non-inscrits : Vox (Espagne, 3 élus), Aube Dorée (Grèce, 3), Jobbik (Hongrie, 3)… On y retrouve l’extrême-droite la plus dure, jugée infréquentable même par les partis populistes ou d’extrême-droite qui ont des aspirations gouvernementales (comme le RN). Vox, nouveau venu, est sans doute un cas particulier.

Cela dit, les cartes devraient être rebattues par la formation d’un nouveau groupe au Parlement européen, l’Alliance européenne des peuples et des nations (EAPN), qui regroupera des partis des 4 groupes mentionnés, autour du RN, l’AfD, la Lega Nord et le FPÖ (mais évidemment pas les conservateurs classiques, ni les partisans du Brexit et le M5S).

Il faut se méfier des étiquettes posées par la presse française (de gauche), qui utilise uniformément le qualificatif d’extrême-droite pour tout ce qui dépasse le centre, même légèrement, par la droite (qualificatif utilisé par exemple pour Berlusconi, Orban etc.).

Quant aux coalitions, elles se forment au Parlement européen au gré des votes, sans la même discipline que l’on a habituellement dans les parlements nationaux. Malgré la montée en puissance des populistes et des eurosceptiques, il ne devrait donc pas être très compliqué de trouver des majorités autour des 2 partis habituellement dominants (PPE et S&D), renforcés a priori par l’ALDE et les écologistes, pour la plupart des dossiers.

En revanche, il faudra que ces partis trouvent un accord pour la présidence du Parlement et celle des commissions - la pratique habituelle d’un partage PPE/S&D étant sans doute menacée par l’influence plus grande de l’ALDE et des écologistes. Ces résultats pourraient aussi avoir une influence sur le choix de la prochaine présidence de la Commission.

Hors ligne

 

#89 28/05/2019 16h17 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   502  

Bel éditorial du Monde

Le Monde a écrit :

La dynamique écologique, confirmée par une augmentation de 40 % de la représentation des Verts au Parlement, est en réalité, avec la hausse de la participation, le fait politique majeur de ce scrutin européen de 2019.

C’est la nouveauté qui se dessine sur les ruines d’un monde en voie de disparition, le monde de l’axe gauche-droite dont les deux blocs, le Parti populaire européen (PPE, droite classique) et les sociaux-démocrates (S&D), ont subi de lourdes pertes, confirmant une tendance à l’œuvre dans plusieurs scrutins nationaux depuis deux ans.

[…]
Une écologie inclusive et non punitive, susceptible d’intégrer aussi les préoccupations des catégories professionnelles qui se sentent menacées par les militants les plus radicaux, s’inscrit parfaitement dans l’identité européenne. Pour la planète et pour le renouveau politique, la percée du vote Vert est une bonne nouvelle.

Elections européennes : vague verte sur l’Europe

Et cette presse française (de gauche ? mais surtout de qualité) distingue bien partis populistes, nationalistes ou d’extrême droite, mais sans s’attarder sur un épiphénomène.

Le Monde a écrit :

L’essor des partis populistes, nationalistes ou d’extrême droite se confirme également, mais il reste contenu, fragmenté, et repose sur un rejet plus que sur un projet.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#90 28/05/2019 17h08 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2398  

En effet.

Cette poussée de vert montre l’importance d’aller voter.

Non seulement cela va avoir une influence directe au parlement européen, mais également, au niveau national, cela a une influence indirecte, puisque les partis classiques vont être obligés de "verdir" leur programme pour "capter" une partie de ceux qui ont voté vert.

Le scrutin à la proportionnelle se prête très bien à ce type de vote.

Aux Élections présidentielles, il est dangereux de s’éloigner de son candidat présidentiable "préféré/moins pire", puisqu’il y a un risque qu’il ne se retrouve pas au 2e tour.

Environ 51% de taux d’abstention en France. Sachant que les extrêmes se mobilisent, si tout le monde allait voter, le Rassemblement national ou le La France Insoumise auraient des scores moins élevés, et possiblement le Rassemblement national serait alors deuxième. Cela favoriserait aussi une meilleure "lecture" des résultats.

En Belgique (et au Luxembourg), on est obligé d’aller voter et le taux de participation est de 88% !

Hors ligne

 

#91 28/05/2019 17h44 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   63  

InvestisseurHeureux a écrit :

Environ 51% de taux d’abstention en France. Sachant que les extrêmes se mobilisent, si tout le monde allait voter, le Rassemblement national ou le La France Insoumise auraient des scores moins élevés, et possiblement le Rassemblement national serait alors deuxième.

Sachant que les classes favorisées s’abstiennent moins et votent moins pour les extrêmes, si tout le monde allait voter, le Rassemblement national ou le La France Insoumise auraient des scores plus élevés.

L’un de nous deux doit se tromper, je ne mettrais pas ma main à couper que c’est vous, mais je ne suis pas non plus sûr que c’est moi. C’est le genre de sujet sur lequel la réponse n’est pas évidente (et probablement pas déterminable).

Hors ligne

 

#92 28/05/2019 17h46 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   226  

InvestisseurHeureux a écrit :

En Belgique (et au Luxembourg), on est obligé d’aller voter et le taux de participation est de 88% !

Le problème est que le parti qui prendra le risque de rendre le vote obligatoire s’expose à une sanction des électeurs. On m’a obligé à aller voter ? très bien, je sanctionne le gouvernement.

Hors ligne

 

#93 28/05/2019 17h47 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   -2  

Sujet très compliqué c’est vrai !

Après je pense que ceux qui veulent montrer leur mécontentement vont voter en général. C’est donc compliqué de prévoir ce que les abstentionnistes voteront. Je serais plutôt d’accord avec le point de vue que le score des extrêmes seraient plus faibles.

Mais quand on lit un article comme celui-ci : « Il y a un basculement du vote ouvrier vers la droite et surtout vers l?extrême droite »

On pourrait effectivement croire que les abstentionnistes voteraient plus pour l’extrême droite. Impossible à déterminer je pense ..

Dernière modification par Jfouvier (28/05/2019 17h49)

Hors ligne

 

#94 28/05/2019 18h06 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1590  

Difficile à dire effectivement. A priori les 2 mamelles de l’absentionnisme sont :

1) le je-m’enfoutisme : toute une frange de la population n’est simplement pas intéressée par les élections, et par la politique, en général. A priori je parierais que ces personnes, si on les obligeait à voter, seraient effectivement plutôt modérées, en moyenne.

2) l’écoeurement : beaucoup d’électeurs, bien qu’intéressés par la politique, ne croient simplement plus à l’efficacité du vote. J’imagine que ce sentiment est largement partagé par des personnes qui ont exprimé pendant 10 ou 20 ans un vote protestataire (donc "extrêmiste" selon le discours médiatique dominant), sans voir le début du commencement d’un effet sur la politique menée pour le pays. Au bout d’un moment, l’abstention doit finir par sembler le choix le plus rationnel pour ces électeurs.

Cette nature duale de l’abstention rend difficile son interprétation politique. Mon impression c’est que le 2nd facteur est plus important en France que le 1er, mais difficile à affirmer avec certitude. Il est clair en tout cas que les catégories sociales supérieures votent bien davantage que les classes populaires, ce qui bénéficie a priori au parti au pouvoir et aux écolos.

Perso si je m’abstiens c’est que je suis écoeuré, et je crois que ce sera durablement mon attitude au vu de la nouvelle configuration politique du pays.

Hors ligne

 

#95 28/05/2019 18h58 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   226  

On parle beaucoup de l’abstention chez les jeunes

C’est juste une remarque, mais souvent les élections sont très proches des partiels/périodes de déménagement.

Aussi les jeunes sont souvent assez mobiles les week-ends. Ils ne sont pas toujours physiquement dans la ville à laquelle ils sont rattachés électoralement durant le week-end.

Par opposition, les personnes âgées sont beaucoup plus "sédentaires". Chez un jeune, le vote sera sans doute plus bas dans l’ordre des priorités que les partiels et le déménagement. Chez une personne âgée à la vie plus "monotone", le fait d’aller voter peut prendre une place plus importante dans l’ordre des choses à faire.

Bien sur il n’y a pas que ça, je pense que le vote est culturellement bien plus ancré chez les personnes âgées que les jeunes.

Simplement, peut être que s’il était possible de simplifier l’accès au vote, on pourrait diminuer un peu l’abstention, notamment chez les jeunes.  Je pense au vote en ligne notamment ( tout en essayer de maitriser au maximum le risque de dérives).

Hors ligne

 

#96 28/05/2019 19h19 → Élections européennes de 2019 (politique, sondage, union européenne, élections)

Membre
Réputation :   16  

Scipion8 a écrit :

Difficile à dire effectivement. A priori les 2 mamelles de l’abstentionnisme sont :

Un troisième point est le manque d’offre politique satisfaisante pour certaines personnes. Ce n’est peut être pas vrai avec plus d’une trentaine de liste, mais combien disent la même chose…

Quand on réduit l’offre, les votes sanction augmentent mais également abstentionnisme par manque d’offre intéressante.

Pour ma part, je n’ai pas voté au second tour des élections présidentielles de 2017 car n’ayant pas d’offres et ne considérant pas les deux candidats comme mieux ou moins pires. Évidemment, c’est très subjectif.

Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "Élections européennes de 2019"

Discussion Réponses Vues Dernier message
47 3 495 22/11/2019 09h29 par MisterVix
811 89 117 29/02/2020 18h06 par Kundera
8 1 184 08/06/2019 17h11 par fran606

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur