Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 30/04/2019 19h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

Bonjour,

Mon fils aîné, après de longues études en fac (pharmacie) à décidé de faire une école de commerce. Faites des enfants…Vous ne serez pas facilement rentiers, mais bon c’est la vie, sans enfants plus d’avenir et donc plus de rente pour les autres wink.

Bref, il est pris sur dossier ici Formation Entrepreneuriat & Management de l’Innovation avec le Mastere Specialise | emlyon business school

Perso, j’ai toujours eu beaucoup de réserve sur les écoles payantes, sauf les meilleures. Il m’affirme que l’EM Lyon est l’une d’elles, les infos du net semblent le confirmer. NB : 20 KE l’année "quand même".

Pour autant je serai preneur de tout retour d’expérience sur ce master dans cette école , en dehors de tout débat passionnel (je privilégie toujours l’expérience et la personnalité sur les diplômes par exemple, je suis déjà convaincu que mon fils n’a pas besoin de ça, mais il me soutient que j’ai tort etc).

Dernière modification par Iqce (01/05/2019 10h54)

Mots-clés : avis, em-lyon, etudes


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#2 30/04/2019 20h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   423  

Bonsoir,

L’EM Lyon est certainement une des écoles de commerce les plus réputées en province.

Par contre, pour ce mastère spécialisé en particulier, je n’ai aucun avis (désolé).

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 30/04/2019 20h13

Membre
Réputation :   77  

Bonjour,

J’ai fait un MS moi aussi il y a une dizaine d’années dans une école équivalente à EM Lyon.

Je vous donne mon avis personnel mais je vous laisse vous faire une idée globale avec tous les retours que vous aurez:

1. Je pense que vous avez de la chance car votre fils aurait pu faire 5 ans à 20k€ dans une école de commerce après BAC! Tout cela en ayant appris autant qu’un an en Mastere Spécialisé (ce n’est que mon avis).
2. Pour le contenu de la formation, effectivement, je confirme que vous payez le logo de l’école car le contenu n’a rien de révolutionnaire par rapport à des formations Etat classiques.
3. Mais ensuite, si il souhaite aller vers des grosses boîtes, le logo de cette école sera reconnu et cela lui ouvrira des portes.

En espérant que cela vous aidera.

Dernière modification par zeboulon (30/04/2019 21h56)


Employé, Assistant maternel, Commis de cuisine, Maraîcher, Investisseur

Hors ligne Hors ligne

 

#4 30/04/2019 20h20

Membre
Réputation :   31  

Mon avis : je suis plutôt contre les écoles de Commerce - et AMHA - pour la plupart, on achète cher un diplôme d’une valeur très relative. (DUT/BTS amélioré)

Si l’on dépasse le rang 10 des classements, je peux affirmer qu’une bonne formation universitaire en gestion genre IAE permet d’avoir les mêmes connaissances et les mêmes accès aux employeurs.

L’EM Lyon est 4ème en France. Des assez nombreux retours que j’en ai, le diplôme de base de l’EM Lyon permettra les mêmes savoirs qu’un diplôme universitaire (voire un peu moins du fait d’une ambiance plus festive et relachée …) mais donnera l’accès à un meilleur carnet d’adresse qu’une formation universitaire.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 30/04/2019 20h33

Membre
Réputation :   14  

Tout dépend de ce que veut faire votre enfant aussi. Certaines formations universitaires ne permettront jamais d’avoir les mêmes prétentions de job ou salarial.

Le MS comme tout MS utilise la reconnaissance du programme grande école.

Si c’est la meilleure école qu’il ait eu cela vaut le coup mais le logo de l’école ne suffira pas pour réussir. La formation ne dure qu’un an il faut qu’il réfléchisse et travaille son projet professionnel dès que possible.

D’ailleurs il n’est pas obligé de vous coûter un euro, dès sa rentrée effectuée les banques le démarcheront pour des prêts étudiants à des conditions très intéressantes

Dernière modification par Hgmm (30/04/2019 20h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 30/04/2019 20h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

On recrute pas mal de gens sortis des écoles de commerce dans mon job, dans le conseil en management pour les banques.

Je fais passer moi-même une partie des entretiens. Plutôt bon retour sur les EM Lyon, en entretien, dans le job par la suite.

Meilleur ressenti / expérience que pour les HEC/ESSEC (le melon et bof sur le taf), comparable à EDHEC, ESCP (quoique des fois rejoignent le premier paquet) ou les bons candidats des écoles du rang suivant.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 30/04/2019 20h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   215  

Au-delà de la formation à l’ EM Lyon, la question reste le pourquoi de cette formation ? En terme de débouchées ?

Dernière modification par Crown (30/04/2019 20h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 30/04/2019 21h05

Membre
Réputation :   105  

Iqce a écrit :

Bonjour,



Pour autant je serai preneur de tout retour d’expérience sur ce master dans cette école , en dehors de tout débat passionnel (je privilégie toujours l’expérience et la personnalité sur les diplômes par exemple, je suis déjà convaincu que mon fils n’a pas besoin de ça, mais il me soutient que j’ai tort etc).

Bonjour,

Je ne me positionnerai à expliquer à nouveau ce qui a été dit et qui parait plein de fondement (école de renom, contenu de la formation faible sur ce genre de master, montant élevé et positionnement haut sur le CV) mais je me permettrai d’insister sur votre dernière phrase. Sachez que si votre enfant veut ce diplôme pour se sentir confiant et à l’aise par rapport à beaucoup d’autres CV, c’est qu’il se sentira en confiance avec ce papier que l’on nomme diplôme (je suis comme vous pour considérer d’abord l’importance de la personnalité). Mais il ne faut pas négliger que ça peut être un déclic de confiance en entretien.

Pour les débouchés, j’imagine que dans tous les grands groupes pharmaceutiques ou de tailles moins importante ce genre de double diplôme est sans doute très bien perçu.

Bien à vous,

Dernière modification par johntur (30/04/2019 21h06)


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#9 30/04/2019 21h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

En tant que père de famille, croyez bien que je lis et relis très attentivement vos avis.
Qui cadrent globalement avec mes craintes, mais me rassurent aussi sur certains points.

NB : effectivement (Crown, Johntur) le double cursus semble être recherché. D’après lui c’est ce qui fait que sa candidature est retenue sans entretien en dépit de notes en M1 "moyennes/hautes" (moi, ça m’alerte plus qu’autre chose).

Dernière modification par Iqce (30/04/2019 21h37)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 30/04/2019 21h46

Membre
Réputation :   8  

Attention, c’est un mastere et pas un master, donc pas un diplôme "officiel".

ONISEP a écrit :

Le master, grade universitaire, est un diplôme validé par l’État. Le mastère n’est pas un diplôme. Il s’agit d’un label délivré par les Grandes Écoles. Il permet de se spécialiser souvent après un bac + 5.
Quelle est la différence entre un master et un mastère ? - Onisep

Dans mon entreprise (cabinet de conseil), on le recruterait éventuellement pour son diplôme de pharmacien, avec un bonus certain avec un master et/ou double diplôme HEC, ESCP, ESSEC ou EM Lyon.

Par contre un mastère de l’EM ne donnerait pas d’avantage en terme de salaire ou de chance de passer un entretien.

En bas de la page de présentation de ce cursus, on a ainsi la liste des Mastères d’une part et des MSc d’autre part (qui ont la réputation d’être un cran au dessus des simples mastères).

Le plus sûr si la formation l’intéresse, c’est de chercher sur LinkedIN la trajectoire des alumni de ce mastère et d’évaluer la part liée à la leur formation initiale vs cette formation dans leurs parcours actuels.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 30/04/2019 22h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   215  

Il y a toujours une inflation vers la recherche de diplôme ++.

Un ami, a son fils l’année prochaine dans exactement la même situation, autre école de commerce de province mais arrangement en alternance (je n’ai pas demandé de détails). Dans ce contexte cela me parait faire sens car il a déjà eu un pied dans le labo au cours de son stage de fin d’étude, la formation lui permet de mettre un second pied.

Les écoles de commerce sont toujours à la recherche de nouveaux secteurs (dans le cas de mon ami, son fils fait donc une école de province, mais les cours sont tous à Paris proches des gros labos).

L’EM Lyon a clairement bonne réputation et pour assez bien connaitre l’industrie pharma, il est possible que cela apporte un plus à votre fils (comme dit précédemment il sera lui même sans doute plus confiant). Malgré tout il faut intégrer que l’industrie pharma à ses spécificités avec des batailles d’égo par exemple médecins / pharmaciens (la bataille étant dans beaucoup de domaines gagnés par les premiers ; dans certains labo français notamment pour un docteur en pharmacie signé "docteur" peut être quasi "interdit" car non médecin). Dans des domaines plus scientifiques ce qui prime qu’on ai fait un DEA, une thèse de science ou autre, c’est avant tout l’équipe dans laquelle on a travaillé (avec Professeur x ou y), etc..

En tant que père aussi, si vous en avez les moyens je laisserais faire mon fils (il gagnera en maturité, pourra peut être étendre son réseau relationnel) mais qu’il fasse cela à l’EM Lyon ou ailleurs ne serait pas vraiment le sujet (même si on se dit que plus l’école est renommée mieux c’est, je doute que cela est une vraie incidence).

Crown

Dernière modification par Crown (01/05/2019 06h37)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 30/04/2019 22h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

(Dans ma jeunesse), j’ai été chargé d’enseignement à la faculté et, plus tard (quand j’étais salarié dans le privé), ai effectué des interventions dans des cursus d’écoles de commerce, dont ceux de l’EM Lyon. J’ai également été correcteur des épreuves de finance d’entreprise pour deux écoles de commerce (de Province).

Dans mes souvenirs, les élèves de deux cursus m’ont plus particulièrement marqué : ceux de l’EM Lyon et les élèves d’une Licence en apprentissage à la fac. Sur le plan intellectuel, les deux se valaient. Ils obtenaient des résultats similaires aux épreuves dont j’avais la charge.

Ce que j’en retire : pourquoi payer cher ce qu’on peut trouver pour 20 à 30 fois moins cher à la fac?

C’est le message que je transmettrai à mes enfants. Et s’ils veulent faire une école de commerce, par exemple l’EM Lyon, pas de soucis : je les aiderais à trouve un emprunt pour se la payer.

Par contre et s’ils veulent faire un truc vraiment pointu et sérieux (par ex. une thèse de Doctorat, donc un diplôme reconnu et valorisé à l’étranger), je pourrai bien contribuer plus.

Dernière modification par carignan99 (30/04/2019 22h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 30/04/2019 23h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   423  

Carignan99, on parle ici d’un mastère spécialisé : je ne sais pas vraiment juger la pertinence de la formation mais il n’y a généralement pas d’équivalent à la fac de formation de ce type.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 01/05/2019 00h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

Il n’y a pas de Master spécialisé en entreprenariat et/ou management de l’innovation (quoique ça veuille dire) dans les facultés françaises? Je suis en dehors du circuit universitaire depuis plus de 10 ans donc je n’ai pas de réponse définitive à cette question.

Mais je constate que les associations de mots ’Master’, ’innovation’ et ’entreprenariat’ ressortent dans beaucoup d’universités (la Sorbonne, Dauphine, Université de Nantes, IAE de Lille ou de Valenciennes, Panthéon Assas etc.). Recherche un peu bête et méchante sur Google - ça mériterait d’être approfondi mais en l’état, on trouve bien des équivalents (au moins de façon apparente) à la fac.

Dernière modification par carignan99 (01/05/2019 00h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/05/2019 06h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2164  

Désolé, je ne réponds pas à la question ; mais il y a un truc qui ne me semble pas limpide dans la présentation du problème. Votre fils a-t-il bien fini ses études de pharmacie ? Est-il reconnu docteur en pharmacie ? Faire cette formation de mastère pour acquérir un double diplôme, c’est bien différent de faire cette formation en abandonnant les études pharmacie non finies…


Mes deux formations : "rentier immobilier en un clin d'œil" et "marchand de biens en claquant des doigts".

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/05/2019 09h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   423  

carignan99 a écrit :

Il n’y a pas de Master spécialisé en entreprenariat et/ou management de l’innovation (quoique ça veuille dire) dans les facultés françaises? Je suis en dehors du circuit universitaire depuis plus de 10 ans donc je n’ai pas de réponse définitive à cette question.

Comme indiqué plus haut dans la file, les mastères spécialisés sont des formations proposées par les grandes écoles qui s’adressent aux gens déjà diplômés bac+5 ou en activité (cela fait sans doute d’ailleurs partie des formations les plus rentables pour ces écoles).

Cela ne correspond donc pas à un master délivré par un organisme d’enseignement supérieur.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 01/05/2019 10h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

Oui, ce qui répond à la question de l’ami B2K au passage (cf lien de l’école) ; bien que je puisse préciser qu’il suit un master en fac de commerce sur Montpellier actuellement. Si je comprends bien, il va choisir le mastere payant non reconnu au détriment  du M2 actuel gratuit…Mon bon sens de paysan en est heurté !
Selon lui c’est une réelle opportunité d’être choisi ; ce qui m’em. c’est qu’après pharma (cancérologie) qui devait être super top il a choisi la fac de commerce qui devait être "super top" et maintenant EM Lyon, ter repetitas "super top"  !?

…2 ans d’avance, des notes que tout parents apprécieraient : je n’ai pas eu de raison de m’opposer à ces décisions passées, d’autant qu’il s’agissait d’études financièrement raisonnables. Je passe sur les propositions d’embauches refusées (ses stages ont toujours étaient très appréciés). Sa boite de stage actuelle le féliciterait pour cette admission et serait prête à l’embaucher après car ce serait un plus sur la présentation de la boite, la recherche de financements etc etc
Ca ce sont ses arguments, éloignés globalement des vôtres et de ce que j’imagine intuitivement.

Comment l’amener à revenir sur terre factuellement ? Je lui ait clairement dit que de toute manière il devrait travailler dans un an (26 ans)…

Dernière modification par Iqce (01/05/2019 10h48)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#18 01/05/2019 10h28

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   214  

Il y a bien la méthode "t’es mignon, t’as fait de bonnes études mais maintenant t.u t.e débrouilles pour t.e payer ce que t.u veux", avec un risque de brouille pendant quelques années…
Il semble que votre fils ait largement de quoi gagner sa vie, donc ça n’est pas illogique de lui faire comprendre que vous avez joué votre rôle et que c’est à lui de voler par ses propres ailes maintenant ?

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/05/2019 10h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

A mais ça il me l’a dit écrit d’emblée : il veut demander un crédit etc.
Il a énormément d’ambition (au point que je craigne l’échec pour lui, bien d’accord aussi sur le pb de confiance en soi), et m’assure vouloir même me rembourser vis à vis de ses (nombreux) frères et soeurs, pas forcément tous doués comme lui. Il économise, se prive, pas de soucis objectif…

Je reste…Père. Et, qui que ce soit qui paye, il faut être sur que cela en vaille la peine.

Dernière modification par Iqce (01/05/2019 10h51)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 01/05/2019 11h16

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   166  

Perso, j’ai un diplôme scientifique et je comprends votre fils. Si je savais ce que je sais aujourd’hui je ferais comme votre fils.

Cela lui ouvrira des postes pas forcément accessible d’emblée : notamment au niveau des achats, supply chain, du marketing stratégique, du business développement voire même de la gestion de projet R&D industriel et particulièrement avec cette formation. Sachant que votre fils a déjà accès aux fonctions techniques (Production, Qualité, Réglementaire, R&D) avec son diplôme. Probablement d’autre que je ne connais pas.
A candidat équivalent, il sera souvent choisi celui avec une formation école de commerce car ils ont une compréhension / initiation aux arcanes de l’entreprise que n’a pas un scientifique de base et ça dénote une ouverture d’esprit vers entrepreneuriat.

A noter que certains postes les mieux rémunérés ou juste certains postes ne sont accessible qu’avec une formation d’école de commerce. Et là, le nom de l’école de commerce joue énormément. EM Lyon est très bien classé en France en tout cas. A l’étranger, je ne sais pas. Je côtoie des gens de l’ESSEC, EM lyon et EDHEC qui ont pour certains fait le cursus entier ou juste une année de formation. Leur réseau fonctionne très bien également. La cooptation entre eux fonctionne très bien aussi.

Aux yeux des puristes des Ecoles de commerces, n’avoir qu’une année est moins bien vu mais bon c’est mieux que de ne pas avoir fait d’Ecole de commerce du tout.

Pour moi, vous n’achetez pas une formation vous achetez le réseau et la capacité de ces membres à se connecter entre eux. Si on ne l’a pas expérimenté soi même on ne peut pas comprendre. Mais perso, j’ai obtenu tous mes jobs/stages grâce à la puissance de ce type de réseau. J’ai décroché mon tél et j’ai appelé un gars que je ne connaissais pas et j’ai eu mon premier stage comme cela. Mon premier job, l’entretien s’est fait dans un bar à boire des bières pendant que le cadre m’expliqué comment réussir à passer les prochaines étapes du recrutement.

Si votre fils va dans une société pharmaceutique, il y a aussi un effet clan entre les pharmaciens qui se soutiennent et les membres d’école de commerce qui se cooptent. C’est des vrais clés de succès. Ma femme travaille dans une société société internationale et elle le voit quotidiennement et l’utilise régulièrement.

Un emprunt pour couvrir la dépense me semble un bon moyen de le responsabiliser.

Carignan99 a écrit :

Par contre et s’ils veulent faire un truc vraiment pointu et sérieux (par ex. une thèse de Doctorat, donc un diplôme reconnu et valorisé à l’étranger), je pourrai bien contribuer plus.

Ma femme a un doctorat d’état et un PhD. Je peux vous dire que le PhD ne vaut pas tripette dans le privé. Ça claque sur un CV ou dans une signature mais elle a été embauchée pour son doctorat d’état.
J’ai assisté à la remise des diplômes des PhD et franchement, c’est triste de voir autant de cerveau aller à Pole Emploi ou se reconvertir. Je suis à l’inverse de vous pro-grandes écoles ou FAC pour un diplôme qu’on ne peut pas avoir ailleurs (type médecin, pharmacien, etc…).

Hors ligne Hors ligne

 

#21 01/05/2019 11h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

cat a écrit :

carignan99 a écrit :

Il n’y a pas de Master spécialisé en entreprenariat et/ou management de l’innovation (quoique ça veuille dire) dans les facultés françaises? Je suis en dehors du circuit universitaire depuis plus de 10 ans donc je n’ai pas de réponse définitive à cette question.

Comme indiqué plus haut dans la file, les mastères spécialisés sont des formations proposées par les grandes écoles qui s’adressent aux gens déjà diplômés bac+5 ou en activité (cela fait sans doute d’ailleurs partie des formations les plus rentables pour ces écoles).

Cela ne correspond donc pas à un master délivré par un organisme d’enseignement supérieur.

Manifestement, jusqu’à 30% des effectifs de ce Master peuvent venir de M1 universitaires.
Sinon et au delà des mots et du fait que les écoles de commerce se soient réservé le qualificatif de ’spécialisé’, quelle est la différence entre un bon M2 et un M. spécialisé?

J’ai regardé la présentation Web de cette formation. Rien ne m’a semblé être rédhibitoire. Des modules d’enseignement qui emploient de grands mots (souvent des anglicismes) mais qui ont l’air logiques + des séjours à l’étranger (à prévoir dans les coûts).

Je relève quand même que 87% de la promotion en cours est française et que 81% des diplômés travaillent en France. Ce point m’interpelle : ça semble être très franco-français, non?

Dernière modification par carignan99 (01/05/2019 11h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#22 01/05/2019 11h19

Membre
Réputation :   8  

Et a-t-il tenté de candidater dans des formations plus prestigieuses ?

Par exemple le Msc Entrepreneurs d’HEC est très reconnu mais davantage axé entrepreneuriat que le cursus dont il est question.

Ou encore plus osé, mais clairement rentable (prestige, réseau,…) tenter un double diplôme avec l’un des programmes Grande Ecole du top 3 écoles de commerce ?

L’admissions directe est ouverte pour une dernière session (date limite 12 juin) pour HEC par exemple : Admission parallèle: Programme Grande Ecole | HEC Paris

Dernière modification par Dark (01/05/2019 11h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#23 01/05/2019 11h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

Dark : il attends les réponses des autres écoles (dont HEC pour mi mai) mais l’EM lyon lui demande de se déterminer avant la mi mai ! Donc, il pense assurer le coup avec l’EM…Très agressif ce comportement de l’EM…

Dernière modification par Iqce (01/05/2019 16h33)


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

#24 01/05/2019 11h28

Membre
Réputation :   8  

Puis-je savoir à quel programme il candidate à HEC ?

J’ai regardé quelques Msc/programmes pour voir si certains s’approchaient en terme de contenu du cursus en question et les calendriers d’admissions, se terminaient en général en juillet pour les sessions d’admission de juin.

Hors ligne Hors ligne

 

#25 01/05/2019 11h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   215  

Votre fils a tendance à privilégier quel angle pour son emploi futur ? 
Big pharma, biotech, prestataires privés ou issus du monde public, voire entrepreneuriat ?
Quel job envisage-t-il ?
Un rattachement plus vers une entité scientifique/recherche ou clairement s’orienter plus sur le côté vente (big pharma), recherche des financements (plus petites structures, structures hospitalières, ..) ?

Crown

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur