Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 30/04/2019 16h40

Membre
Réputation :   10  

Mon portefeuille est valorisé à 40.923€ (dont 1575€ de liquidités)
Il représente 50% de mon capital investi, le reste est sur Fonds €. Je vise 70% en actions d’ici quelques mois.

TRI annualisé : 8%
Valeur de la part : 112
(après 2 années de suivi)

Poche value : 19.425€
J’investis depuis quelques années dans des sociétés décotées. Je ne détaillerai pas cette partie, cela a peu d’intérêt étant donné que je suis simplement suiveur d’investisseurs que j’estime compétents et suffisamment transparents (principalement le Projet Lynch et les Daubasses).

Poche buy & hold : 19.923€
J’ai souhaité me diversifier et poser les bases d’un portefeuille lazy. Je me suis donc dirigé vers des valeurs de qualité sans trop me soucier du prix. Je ne recherche pas le rendement mais plutôt à capitaliser.
J’ai choisi 14 belles sociétés dont je comprends un minimum l’activité et que je serais content de pouvoir renforcer en cas de baisse. J’ai saisi la fenêtre de tir de décembre 2018 pour me lancer, avec un timing favorable.
Ces 14 lignes sont complétées par un ETF physique investi sur les pays émergents et par des parts chez Indépendance et Expansion. Ces lignes seront équipondérées (sauf l’ETF sur lequel je pense investir l’équivalent de 6 lignes, et I&E pour l’équivalent de 3 lignes) et je renforcerai la plus faible lors de mes apports. Tout ce qui est éligible est dans le PEA.

Amundi Emerging Markets ETF          1 242€    +13%
Indépendance et Expansion              2 927€    +11%
Berkshire Hathaway Inc                    2 471€    +3%
3M Co                                             1 002€    -5%
Microsoft Corp                                 1 481€    +8%
Alphabet Inc                                    1 130€    +19%
Amazon.com Inc                              1 701€    +33%
Nike Inc                                          1 162€    +20%
Hermes International SCA                   621€    +30%
LVMH                                              1 036€    +30%
Rubis SCA                                       1 462€    -4%
Vinci SA                                          1 784€    +9%
Johnson & Johnson                           1 350€    +1%
Dassault Systemes                              554€    +25%

Je pense ajouter L’Oréal et Pernod Ricard dans les semaines qui viennent.

Mots-clés : b&h, moat, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 03/06/2019 09h42

Membre
Réputation :   10  

Mise à jour au 1er Juin :

Le portefeuille atteint 41.924€ dont 1.500€ de liquidités (j’ai apporté 1.900€ supplémentaires ce mois ci).
La partie action représente 51% de mes investissements financiers, contre 49% en fonds € (soit un total de 78.910€).

Valeur de part : 109.7
TRI Annualisé : 4.82%
(2 ans et 1 mois de suivi)

Buy & Hold :

Renforcement sur l’ETF émergents et Alphabet ce mois ci.

Amundi Emerging Markets ETF                            2 664    +2%
Indépendance et Expansion France Small             2 694    +3%
Berkshire Hathaway Inc                                      2 253    -6%
3M Co                                                                  841    -20%
Microsoft Corp                                                    1 411    +3%
Alphabet Inc                                                       1 937    -4%
Amazon.com Inc                                                1 558    +22%
Nike Inc                                                             1 016    +5%
Hermes International SCA                                       595    +24%
LVMH                                                                 1 016    +27%
Rubis SCA                                                            1 340    -12%
Vinci SA                                                              1 769    +8%
Johnson & Johnson                                            1 266    -5%
Dassault Systemes                                              531       +20%

Value :

Renforcement de 936€ sur COFIDUR (pour une ligne de 2.500€ au total) suite à un article de Jérome Leivrek.
J’ai également 3.500€ sur Gaumont, plus un paquet de daubasses.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 04/01/2020 15h31

Membre
Réputation :   10  

Bonjour et mes meilleurs vœux aux investisseurs heureux !

Me revoici pour faire un bilan annuel. L’année a été bonne avec une valeur de part passée de 98 à 130, soit une augmentation de 32.6% (après un -12.5% en 2018).

Mon TRI annualisé pointe à 14.35% depuis le début de suivi en mai 2017, grâce à quelques belles performances (Graines Voltz notamment, que j’ai allégé plusieurs fois) et un apport au timing chanceux fin 2018, proche du plus bas.

Je détiens une petite sélection de daubasses et de valeurs analysées par Jérome Leivrek (Gaumont, Cofidur, TX COM…) que je remercie au passage pour son travail et son partage, une ligne Indépendance et expansion et toujours une sélection de belles valeurs de qualité en B&H.

Voici la composition du portefeuille (sans les daubasses).

Gaumont SA              3 959 €
Graines Voltz SA           2 345 €       
Nike Inc    Personal Goods    2 668 €    5,2%
LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE    Personal Goods    2 485 €    4,8%
Pernod Ricard SA    Beverages    1 435 €    2,8%
Hermes International SCA    Personal Goods     666 €    1,3%
Esso Societe Anonyme Francaise SA    Oil & Gas Producers     798 €    1,5%
Berkshire Hathaway Inc    Nonlife Insurance    2 585 €    5,0%
Cofidur SA    Electronic & Electrical Equipment    2 384 €    4,6%
Vinci SA    Construction & Materials    1 980 €    3,8%
Financiere de l’Odet SA    Industrial Transportation     782 €    1,5%
Txcom SA    Technology Hardware & Equipment    1 968 €    3,8%
Microsoft Corp    Software & Computer Services    1 800 €    3,5%
Plastiques du Val de Loire SA     865 €    1,7%
Indépendance et Expansion SICAV - France Small A (C)    Fonds/Trackers    4 504 €    8,7%
Amundi Index MSCI Emerging Markets UCITS ETF DR    Fonds/Trackers    3 836 €    7,4%
Alphabet Inc        2 347 €    4,6%
Amazon.com Inc    1 622 €    3,1%
                       
Valeur du portefeuille        51 526 €

Je dispose encore d’une belle poche de cash de 40k€ que j’investi progressivement au grès des opportunités.

A bientôt !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 13/03/2020 13h52

Membre
Réputation :   10  

Un point après la séance historique d’hier (-12% sur le CAC) :

Mon portefeuille a relativement bien résisté grâce à ses positions decotées qui ont peu bougés : le CW8 retombe aujourd’hui à une valeur de part de 100 contre 108 pour mon portefeuille (évidemment, il rebondit moins vite que le World aujourd’hui).

J’ai tiré quelques cartouches cette semaine (un poil trop tôt) et je me retrouve avec 70% d’actions et 30% cash.

J’ai pris une petite position sur Sanofi, Disney (trop tôt, juste avant qu’elle ne fasse - 20%)  renforcé Vinci, Pernod Ricard, financière de l’Odet, Esso, Plastivaloire, I&E.

Je suis prêt à tirer une nouvelle salve si le CAC revient sur les 4000 points.

Valorisation aujourd’hui : 61 500€

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 02/04/2020 15h30

Membre
Réputation :   10  

Un point sur mon portefeuille et mon parcours après ce difficile mois de mars :

Dans le but de retirer quelque chose de positif du confinement, j’ai consacré beaucoup de mon temps libre à me former et à travailler l’analyse et la compréhension de mes investissements.

J’aime beaucoup l’approche de JéromeLeivrek, pragmatique et efficace, et dont mes diverses lectures confirment la pensée :
- Les smalls cap et le value surperforment à long terme
- Le petit porteur n’a aucun avantage concurrentiel sur le marché des big cap
- Investir dans ce que l’on comprend et sur le marché qu’on connait le mieux
- Privilégier les situations ou le couple rendement / risque semble optimal

De ma courte expérience, j’ai tiré quelques enseignements que je vais tacher de garder en tête :
- Le deep value ne fonctionne plus vraiment et beaucoup de valeurs restent au plancher pendant longtemps. Je privilégie donc les dossiers avec des catalyseurs, ou avec une croissance quitte à payer un peu plus cher.
- J’ai souvent multiplié des petites lignes décotées sans grandes convictions, et cela a rarement payé : ce sont quelques titres seulement qui ont fait la performance, et généralement c’étaient mes plus grosses convictions (et celles des investisseurs qui m’influencent).
- J’ai souvent vendu trop tôt, limitant mes gains.

En utilisant diverses ressources (Le blog de JérômeLeivrek, les daubasses, des livres comme investir dans la valeur, entre autres) j’ai approfondi les méthodes de valorisation que j’ai transposé dans un fichier Excel. Je rentre les données issues des rapports, et j’obtiens différentes valorisations :

- La Valeur d’Actifs Net Net (avec une variante ou j’ajoute l’immobilier)
- La valeur basée sur un EV/Ebitda cible
- La valeur basée sur un EV/FCF cible (avec la difficulté d’estimer le FCF…)
- Et enfin une valorisation tenant compte de la croissance (actualisation). Cependant, je prends des hypothèses de croissance conservatrices et ne base pas ma réflexion sur cette valorisation qui reste assez imprécise.

En complément des analyses des investisseurs qui m’inspirent, ce support me permet d’être plus à l’aise avec mes positions et de mieux comprendre les objectifs de cours des titres sur lesquels je suis investis. A terme et avec de l’expérience, je souhaiterais être capable de prendre mes décisions avec plus d’autonomie. Pour cela j’ai encore pas mal à apprendre.

Mes principales positions small / values sont :
- Gaumont
- Graines Voltz, que j’ai bien allégé
- 2 daubasses en particulier, que je ne dévoilerais pas par respect pour leur travail
- TXCOM
Conforté par mon travail de ces 2 dernières semaines, j’ai renforcé certaines positions.

En complément de cette approche small value (au cas ou je me plante !) par soucis de diversification, j’ai des positions :
- sur un ETF émergents pour 10% du portefeuille
- sur le fonds Indépendance et Expansion, pour environ 8% du portefeuille
- sur une dizaine de sociétés que j’estime de grande qualité avec des avantages concurrentiels, achetées sur des forts replis des indices (fin 2018 et mars 2020) : LVMH, Hermes, L’Oréal, Pernod Ricard, Vinci, Microsoft, Alphabet, Amazon, Apple, Nike, et Disney.
Cela peut sembler en contradiction avec l’approche value, mais de façon plus macro, j’ai envie d’être investi sur les technos US, le luxe (croissance dans les pays émergents), et Nike, une marque qui me semble intemporelle dans un monde ou le sport prends de plus en plus de place. Il y a aussi un coté plaisir à détenir les plus belles boites du monde, je l’assume ! Chaque ligne fait environ 3-4% du portefeuille.

J’ai aussi initié une toute petite position sur RUBIS aujourd’hui (j’avais vendu il y a un moment car mon analyse était trop légère). Le marché ne semble plus pricer de croissance, cela me semble être un bon point d’entrée.

Je me suis débarrassé de mes actions BRK. Cela peut sembler dommage au moment ou les liquidités amassées vont peut être pouvoir être déployées, mais je garde quand même de sérieux doutes sur les performances du conglomérat. Je souhaite que Buffett prenne une dernière revanche sur le marché et rattrape sa sous performance de ces dernières années mais cela me semble peu probable pour les raisons souvent évoquées (trop gros dans un marché devenu plus efficient). J’espère me tromper car j’apprécie l’homme.

Ce mois ci, j’ai clôturé PEL et assurance vie en fonds €. Une partie des capitaux a été investie, l’autre attend sur un livret.
Mon portefeuille est valorisé à 64k€ et représente 75% de mon patrimoine, hors immobilier (un gros poste avec + de 80%).

La valeur de part du portefeuille se maintient à 107 contre 99.5 pour le CW8. Je m’estime plutôt chanceux dans ce crash, mon portefeuille résiste bien et j’ai pu investir des liquidités.

Dernière modification par Zenithar (02/04/2020 15h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 02/06/2020 10h47

Membre
Réputation :   10  

Bonjour,

Un petit point sur l’évolution de mon portefeuille après le beau rebond que nous avons connu.

Depuis mon dernier post, j’ai quasiment liquidé mon CTO (en prenant dans les 3 000€ de plus-value) pour privilégier mon PEA. J’ai conservé uniquement ma ligne Disney, pour continuer à faire vivre ce compte.
J’ai à la place investi sur un ETF Nasdaq sur le PEA pour m’exposer aux techs américaines en toute simplicité et sans frottement fiscal.

Voici la composition du portefeuille, avec la perf et la pondération de chaque titre :

Daubasse                       40%         3%
Daubasse                 -13%         2%
Txcom SA                       14%       3%
NRJ Group SA               -3%       4%
Rubis SCA                        11%       5%
Daubasse                         1%       2%
Holland Colours NV        14%       2%
FFP SA                        11%         1%
Gaumont SA                 1%       15%
Hipay Group SA                -10%       2%
Plastiques du Val de Loire -11%      3%
Daubasse                          12%        7%
Indépendance et Expansion -3%      6%
Korian SA                          15%        4%
Walt Disney Co                  14%        2%
Pernod Ricard SA          -4%        4%
LVMH                             9%        5%
Vinci SA                           24%        5%
L’Oreal SA                            12%     4%
Amundi ETF PEA Nasdaq    6%       12%
Amundi ETF PEA Emerging    3%        3%
SII                                    20%     1%
Stef SA                             1%        3%
Liquidités                                    2%
TOTAL                                    100%

La valeur de part s’élève à 125 contre 118 pour le CW8, le TRI annuel à 11.2%/an (apports fin 2018 et pendant la crise du COVID) contre 5.6% pour le CW8 aprés 3 ans de suivi.

Le portefeuille dépasse les 80 000€ pour la 1ere fois !

Dernière modification par Zenithar (02/06/2020 10h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/11/2020 12h13

Membre
Réputation :   10  

Mon portefeuille dépasse pour la 1ere fois les 90 000 € suite aux apports faits pendant la crise et au rallye de ces derniers jours.

Je conserve une légère avance sur le CW8 avec une valeur de part de 136.5 contre 132.1 et un TRI annualisé de 13.5% (contre 8.23%).

La plus value totale dépasse maintenant les 15 000 €.

Depuis mon dernier post, j’ai clôturé mon compte titre et j’investi désormais uniquement sur mon PEA avec l’allocation cible suivante :

- ETF Nasdaq            25%
- ETF Russel 2K            7,5%
- ETF Emergents    7,5%
- Big Cap France    20%
- Mid & Small France  40%

L’objectif est d’être diversifié à moindre cout en dehors de la France, avec un biais sur la tech américaine.
Sur les titres vifs, je reste sélectif avec 4/5 valeurs B&H (LVMH, L’Oréal, Pernod Ricard, Orpéa et Korian). Le reste est spéculatif.

Le portefeuille actuel :

Gaumont SA________________________________12,0%
Daubasse 1_________________________________6,4%
Pernod Ricard SA____________________________4,6%
LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE____________4,4%
L’Oreal SA__________________________________4,4%
Rubis SCA__________________________________5,7%
Korian SA___________________________________4,7%
Orpea SA___________________________________2,9%
Stef SA_____________________________________4,8%
Daubasse 2__________________________________2,4%
Txcom SA___________________________________3,7%
Plastiques du Val de Loire SA____________________3,6%
Amundi ETF PEA Nasdaq-100 UCITS ETF___________27,8%
Indépendance et Expansion SICAV - F_____________6,1%
Amundi ETF Russell 2000_______________________3,6%
Amundi ETF PEA MSCI Emerging Markets UCI_______3,0%

Liquidités____________________________________3,2%

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #8 17/11/2020 13h10

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Zenithar,

Merci pour le partage de votre portefeuille.

Ne croyez-vous pas être en contradiction avec l’investissement value en allant acheter des techs américaine avec des ratios de valorisation qui ont troué le plafond ?

Je dis ça car dans les bouquins value que je lis, ils parlent beaucoup de la bulle de 2000, sur les compagnies de l’internet américaine, surévalué à l’époque, et qui sont revenus petit à petit à des ratios de valorisations normales.

"Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel".

Si jamais il y a ce graphique qui peut vous intéresser :

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 17/11/2020 15h13

Membre
Réputation :   10  

Bonjour Ares,

Merci pour l’intérêt que vous manifestez à mon portefeuille.

Evidemment investir sur le Nasdaq en ce moment est tout le contraire du value.

J’ai commencé l’investissement par du value pur et dur et j’ai aussi lu les principaux ouvrages sur ce thème, mais je ne me définirait pas forcément comme investisseur value aujourd’hui. Je dirais que c’est une stratégie parmi d’autres.

Aujourd’hui, avec un temps limité à consacrer à l’investissement et un portefeuille qui commence à être significatif, j’ai souhaité, pour une partie de mon portefeuille, devenir plus passif, diversifié hors France, et diversifié entre Growth et Value, et aussi surpondérer quelques secteurs qui me semblent avoir un bel avenir (notamment les techs américaines et le luxe). A plus court terme, j’ai aussi parié sur les maisons de retraite pour lesquelles je ne voyais pas vraiment de raisons de baisser durant cette crise (Orpéa et Korian sont résilientes et en croissance, achetées en pleine débâcle boursière après des baisses d’environ 30% le risque m’a paru limité).

La grande différence avec la bulle de 2000 (j’étais trop jeune pour m’en souvenir, mais je répète le principal argument) est que à l’époque les sociétés du net, globalement, ne gagnaient pas d’argent. Aujourd’hui les GAFAM ont de vrais fondamentaux.
Je ne suis pas expert, mais pour avoir joué à actualiser les cash-flows de quelques valeurs durant le 1er confinement, je me suis rendu compte que les taux bas + une croissance élevée amènent à des valorisations qui peuvent paraitres insensées. C’est pourtant bien l’unique méthode pour valoriser des sociétés de croissance (bien qu’imprécise car très sensible aux variations de croissance).
En 2000, ces projections n’auraient pas justifié la bulle.

Aujourd’hui, c’est cher mais on a une raison. La question est de savoir quand la croissance des GAFAM va ralentir. Dans l’impossibilité de donner un prix à de telles sociétés, je fait un peu confiance au marché et je mise en partie sur le Nasdaq, bien que peut-être survalorisé. C’est le principe de l’investissement passif (il faut aussi garder en tête qu’il n’y a pas que des techs dans l’indice). Il y aura probablement des corrections à l’avenir, ce sera l’occasion de remettre au pot. Et puis, ne pas investir sur les GAFAM est aussi un pari !

Votre graphique est très parlant. Est ce qu’il justifie de se tenir à l’écart de tels indices ? Peut être.

On commence à entendre parler de la fin du cycle growth et du retour du value. Je n’en ai aucune idée mais j’essaie de jouer sur les 2 tableaux.

Il n’est pas exclu que je revoie ma copie et fasse des ajustements.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 17/11/2020 16h42

Membre
Réputation :   35  

Ares a écrit :

"Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel".

Si jamais il y a ce graphique qui peut vous intéresser :
https://pbs.twimg.com/media/EaGamUlWsAA … ame=medium

A mettre en perspective avec l’évolution des taux sur la même période :



Le rendement des actions ne peut pas être interprété de manière isolé.
C’est le jeu des vases communicants et le rendement des actions doit être comparé à celui des obligations et autres investissements pour comprendre qu’en fait on investit en action sur une "prime de risque" comparativement à des investissements plus sécurisés.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 01/01/2021 16h30

Membre
Réputation :   10  

Rapide bilan de l’année 2020 :

Gain annuel de 11.3% contre 6.26% pour le CW8 en valeur de part.

Depuis le début de mon suivi (mai 2017) me voila à une valeur de part de 145 contre 134 pour l’ETF World. Mais c’est surtout le TRI annualisé qui progresse grâce aux apport faits cette année : 16%.

Mes performances :
2017 (sur 7 mois) : +12.24%
2018 : -12.5%
2019 : 32.6%
2020 : 11.3%

Quasiment aucun mouvement depuis mon dernier post. Je ne sais pas si je dois miser plus sur les cycliques / value qui se réveillent ou garder un portefeuille qui mixe Growth et Value. Puisque le portefeuille se comporte plutôt bien, je ne fais rien pour le moment.

Je vois pas mal d’investisseurs sérieux s’intéresser à Piscine Desjoyaux et MG International. Faute de temps je ne peux pas étudier correctement ces dossiers mais un rapide coup d’oeil permet de voir qu’il y a de la croissance pour un prix raisonnable. Je prendrai peut être des petites positions.

Bonne année à tous les IH !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #12 14/03/2021 16h26

Membre
Réputation :   10  

Un petit compte rendu sur le portefeuille après un remaniement relativement important.

Ventes :
- grosse prise de bénéfices sur l’ETF Nasdaq aux 1ers signes de correction/hausse des taux US : ligne quasiment divisée par 3, réinvestissement en partie sur les ETF émergents et Russel 2000
- vente de toutes mes bigs cap achetées ou renforcées durant la crise, toutes en PV (L’Oréal, LVMH, Pernod Ricard, Rubis, Korian, Orpea) pour concentrer davantage mon portefeuille sur des smalls caps qui ont plus de potentiel.

Achats/renforcements :
- Gaumont : 1ere ligne avec 22% du portefeuille, potentiel peut être limité mais j’estime que ça ne devrait pas baisser, ou très peu, en attendant que quelque chose se passe.
- Plastivaloire : en plus value de 80%, si nous sommes en creux de cycle ça devrait continuer de performer.
- TXCOM : suivi de la thèse développée par Jérôme Leivrek.
- Hipay : suivi de la thèse de Boris (valeur bourse) et Jérôme Leivrek. J’ai déjà fait x2, si la société devient bénéficiaire durablement il y a encore du potentiel.
- Haulotte : comme pour Plastivaloire, si nous sommes en creux de cycle, cela devrait bien performer.
- quelques daubasses, en évitant tout ce qui est trop "deep value" à mon goût.
- MG International et Piscines Desjoyaux : petites lignes car je n’ai pas vraiment analysé ces valeurs. Juste de la croissance pas chère. MG International vient de présenter une très bonne publication, je suis déjà à +50%.
- Une micro ligne Cofidur juste pour l’avoir sous mon radar.

Répartition du portefeuille :

Gaumont SA    22%
Amundi ETF Nasdaq    12%
Amundi Russell 2000 ETF    11%
Amundi ETF MSCI Emerging Markets    10%
Hipay Group SA    7%
Plastiques du Val de Loire SA   7%
Txcom SA    5%
Haulotte Group    5%
Daubasse    5%
Daubasse    3%
Mg International SA    2%
Daubasse    2%
Daubasse    2%
Piscines Desjoyaux SA    2%
Daubasse    1%
Indépendance et Expansion - France Small    1%
Liquidités    1%
Daubasse    1%
Cofidur SA    1%

Valeur de part à 155 contre 143.8 pour l’ETF World, TRI annualisé : 18% contre 9.9% pour le World (suivi avec xlsPortfolio).

J’en profite pour remercier tous ceux qui partagent analyses et informations (devenir rentier, Le Projet Lynch, valeur bourse, les daubasses) je vous dois beaucoup !

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de zenithar"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur