Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 03/01/2020 12h29

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   168  

Bonjour,

Le magazine capital à mis à jour son classement des associations caritative sur la base du ratio part consacrée aux œuvres par rapport aux ressources.

C’est un petit tableau avec un menu déroulant

Dans les associations avec un budget de + de 10 ME, les trés mauvais élèves sont:
AMNESTY INTERNATIONAL: 59%
GREENPEACE: 59%
UNION NATIONALES DES AVEUGLES: 63%
WWF: 63%

globalement en dessous d’un ratio de 80% c’est moyen.

Quand on voit le niveau de frais de collecte de certaines grosses associations c’est exagéré.

Hors ligne Hors ligne

 

#102 21/01/2020 23h31

Membre
Réputation :   9  

Personnellement l’an dernier (première année complète de salariat et donc d’IR), j’ai fait un don au secours catholique : leur politique d’accompagnement des plus pauvres est réellement constructive et leur très bon ancrage local me parle bien.

Et puis travaillant dans le secteur associatif, quand je vois ce que la suppression de l’ISF a pu faire perdre comme recette à des associations qui sont pourtant essentielles dans certains domaines …


u/HJP

Hors ligne Hors ligne

 

#103 25/01/2020 11h08

Membre
Réputation :   4  

Hello. My 2 cents :

JE soutenais Greenpeace mais j’ai cessé.
En effet, j’ai été irrité de me faire appeler régulièrement au téléphone par des petits jeunes bénévoles qui m’invitaient à verser plus chaque mois. J’ai versé plus de dons mais à une association locale de protection et de STERILISATION des chats errants (moins de chats dans le quartier qui errent).

Cela ne m’étonne pas de voir GreenPeace dans les mauvais élèves.

A+,
NicK.


Amateur de rasoirs Gillette vintage depuis 2010; calcéophile depuis les années 2000.

Hors ligne Hors ligne

 

#104 20/03/2020 20h12

Membre
Réputation :   3  

Bien sûr je devrais donner de manière plus régulière, que seulement une fois que les hôpitaux et laboratoires en ont besoin, cependant :

Site FR3 qui indique le site de dons aux APHP.

Dons - Pasteur

D’autres existent surement.

Hors ligne Hors ligne

 

#105 05/08/2020 23h53

Membre
Réputation :   24  

Vu l’actualité il me paraît opportun de donner en faveur des associations au 🇱🇧 , dont la croix rouge libanaise qui aident à stopper l’hémorragie.


La vie est une course, premier dans les starters - RS4 gris nardo, shifter pro, contre-sens.

Hors ligne Hors ligne

 

[-2]    #106 06/08/2020 10h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Bonne idée.

Je viens de faire un don de 2000 € pour le Liban, prélevé directement à la source sur ma fiche de paie. C’est moi qui ai payé le billet d’avion de Manu.

Explosions au Liban EN DIRECT : Emmanuel Macron a décollé pour le Liban et va se rendre sur les lieux du drame?

En ligne En ligne

 

#107 06/08/2020 10h32

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   165  

C’est un peu limite comme commentaire, le Liban est un partenaire majeur de la France. Et si on reste sur le plan purement financier, cette relation rapporte plus qu’elle n’en coûte.

Direction Générale du Trésor a écrit :

La France est un des premiers partenaires commerciaux du Liban

La France se maintient parmi les premiers partenaires commerciaux du Liban. D’après les Douanes françaises, le volume des échanges commerciaux entre la France et le Liban a atteint 802 M€ en 2018. Structurellement favorable à la France, le solde de la balance commerciale franco-libanaise s’est établi à 694 M€ en 2018 (contre 686 M€ en 2017). Comme en 2017, il s’agit du quatrième excédent commercial dans la région, derrière le Qatar (2,5 mds€), les Emirats Arabes Unis (1,9 md€) et l’Egypte (930 M€).

La relation économique bilatérale entre la France et le Liban en 2018 - LIBAN | Direction générale du Trésor

Dernière modification par Tahure (06/08/2020 10h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #108 06/08/2020 11h20

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Les fonctionnaires français, militaires, urgentistes, qui vont travailler au Liban vont être payés en partie par mes impôts, il s’agit donc bien d’un don de ma part au Liban.

Avec un TMI à 40% et autres prélèvements sociaux, je prends le droit de ne pas laisser à d’autres le monopole du coeur, même si cela déplaît.

En ligne En ligne

 

#109 06/08/2020 14h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

@Tracoh

Je comprends ce que vous voulez dire, y compris l’ironie du propos (qui n’est pas désagréable AMHA). Vous avez aussi piqué ma curiosité et puisqu’il s’agit du sujet de la file, je me suis demandé ce qu’était un don. Je partage avec vous les fruits de mes recherches (pas très poussées je l’avoue).

Il s’agit d’un acte volontaire (définition ’don’), donc d’une décision librement choisie et qui ne peut pas avoir été imposée.

Dans le cas d’espèce, j’imagine que le gouvernement ne vous a pas demandé votre avis. Il vous a donc imposé cette décision.

Il ne s’agit donc pas d’un don.

voili voilou mon interprétation

Dernière modification par carignan99 (06/08/2020 14h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 06/08/2020 15h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Exact.

Mais je suis rassuré en voyant que mes dons forcés en ce mois d’août où je croise de nombreux fonctionnaires qui attendent la fin de journée ne sont pas mieux utilisés que les dons volontaires aux grosses associations et les scandales qui y sont liés.

Quand je vois des appels aux dons financiers pour les hôpitaux déjà financés à grands frais par la sécu et l’état, je m’étrangle.

En ligne En ligne

 

#111 06/08/2020 16h17

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Trahcoh,

Je suis comme vous, et j’en suis arrivé à un point où volontairement je me "bride" dans mon suivi de l’actualité.

Quand je vois tous les gaspillages, le parasitisme d’en haut (cumuls en tout genre, postes créés ex-nihilo pour caser les copains), le parasitisme d’en bas (RSA et autres assistanats érigés en mode de vie), etc. ça peut me pourrir la journée.

Heureusement, grâce à nos dons volontaires à des associations, nous avons le choix d’orienter une partie de nos contributions, par la réduction d’impôts induite par le don.

Même si au final, cela nous "coûte" plus cher, franchement, cela fait un bien fou de se dire que c’est au moins autant d’argent qui ne sera pas gaspillé ; à condition là-encore d’être vigilant dans le choix des associations.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #112 06/08/2020 16h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   245  

Je vous trouve inutilement vexatoire.

Ex-fonctionnaire je me suis "défoncé" dans mon boulot pendant 42 ans arrivant parfois à des semaines de 50h et des reports de congés volontaires. Et je ne suis pas une exception ni bien sûr la règle.
Que des gens "glandouillent" au boulot c’est un fait et c’est aussi horripilant qu’amoral.
Mais franchement je ne sais pense pas que le statut a vraiment à voir avec ça. Peut-être la taille de l’entreprise… et encore pas sûr ! La faiblesse et parfois la complicité de managers et patrons entrent aussi en ligne de compte.
Que de l’argent (public mais aussi privé) soit mal employé c’est une évidence.

De là à en tirer de telles conclusions aussi tranchées sur une partie de la population.

Je suis certainement aussi agacé que vous par le fainéantise et le gaspillage, mais de mon expérience ce sont des travers qui transcendent quasiment toutes les catégories que vous pourriez trouver.
Et sans doute comme vous, je ressens une certaine gène face aux multiples appels au don.

(Aux passage les hôpitaux ne sont pas financés par la sécu ni même par ’l’état… mais par ceux qui paient et paieront des impôts, taxes, redevances…)

Petit aparté, je regardais ce midi "scènes de ménage" avec ma fille collègienne-fonctionnaire smile de 12 ans. A un copain qui se plaignait sans cesse du montant des impôts en France, du gaspillage… et qui se demandait "ce qui pouvait encore le retenir en France" Raymond répondit "la carte vitale".


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #113 06/08/2020 16h49

Membre
Réputation :   79  

Trahcoh a écrit :

Les fonctionnaires français, militaires, urgentistes, qui vont travailler au Liban vont être payés en partie par mes impôts, il s’agit donc bien d’un don de ma part au Liban.

Avec un TMI à 40% et autres prélèvements sociaux, je prends le droit de ne pas laisser à d’autres le monopole du coeur, même si cela déplaît.

Permettez moi d’opposer quelques contre-arguments :

1) Mutualisation des sinistres exceptionnels
Il est d’usage que la communauté internationale apporte un soutien financier et logistique aux populations touchées qui en retour ( on l’espère) nous aideront si :
- ce type d’événement nous arrive un jour
- ces populations seront en capacité de nous aider ce jour

2) Image internationale
La France est, depuis de nombreuses décennies, une puissance militaire et économique dont l’opinion est écoutée à l’international. Cette aide, médiatisée, est une occasion de réaffirmer cette position/autorité/place de la France sur la scène internationale, et de rappeler au monde notre capacité d’intervention (militaire, logistique, financière).

3) Affaires étrangères
Le moyen orient est une zone sensible, que ce soit sur le plan diplomatique, idéologique, et économique. Cet accident est une « opportunité » de développer les relations diplomatiques avec les autorités et populations locales et de ne pas prendre du retard par rapport à d’autres puissances qui, elles, répondraient présente (Russie, Chine, Etats-Unis, etc…) et dont les intérêts ne sont pas forcément alignés sur les nôtres. C’est aussi une (rare) occasion d’être présent au Moyen-Orient, sans froisser les voisins (Israel, Palestine, Turquie, etc…)

Si l’on considère que le don est un acte libre et désintéressé au sens philosophique, je pense qu’il est dangereux de considérer que l’action de la France dans cette crise  en est un.

Vous auto-octroyer un droit privilégié sur la base de votre TMI me paraît peu élégant. Vous semblez penser que vous « payez » pour les autres, en oubliant que les autres ont aussi leur rôle dans votre réussite financière et l’atteinte de cette TMI.

Les impôts devraient être considérés comme le remerciement à la Société grâce à laquelle vous atteignez vos objectifs, et non une « pénalisation » de cette réussite.

Hors ligne Hors ligne

 

#114 06/08/2020 16h52

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2364  

J’ai l’impression que l’immense majorité des Libanais préférerait que l’argent public soit géré dans leur pays aussi mal (ou aussi bien) qu’en France (sachant que la perfection n’est pas de ce monde).
De ce que j’ai compris, ils ont même du mal à disposer de leur argent privé, déposé à la banque…


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#115 06/08/2020 20h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   342  

bajb a écrit :

De là à en tirer de telles conclusions aussi tranchées sur une partie de la population.

Je confirme.
Ayant travaillé dans une banque, je pourrais dire la même chose des salariés du milieu bancaire et en tirer la conclusion que seul les prestataires font tourner les banques.
Et j’ai des échos similaires de mes collègues ayant bosser dans d’autres secteurs d’activités.

bajb a écrit :

Peut-être la taille de l’entreprise… et encore pas sûr

Je crois qu’une petite publicité pour un ouvrage de Mintzberg s’impose.
Il parlais d’administration des organisation liés à leurs tailles et à leurs ages.
C’est effectivement des critères qui semblent cohérent.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #116 22/12/2020 23h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   168  

Bonjour,

Au delà du plaisir de partager sur ce forum, il y a aussi de nombreuses idées d’investissements et découvertes sur ce forum qui peuvent permettre de réaliser des plus ou moins values.

Notre hôte a eu la bonne idée de mettre en place le remerciement à point et je souhaiterais aller au delà.

De la même façon que notre hôte verse une quote part de ses dividendes à une association caritative, je propose de verser une petite quote part de la plus value réalisée en 2021 sur la base d’une idée d’un membre du forum à une association caritative.

Je vais donc indiquer sur le suivi de mon portefeuille, la liste des valeurs achetées à partir d’une idée d’un membre du forum en indiquant son pseudo.
Au fil de l’eau, j’indiquerais le montant du don réalisé grâce à chaque membre.

libre à chacun de déterminer la quote part versée

qu’en pensez vous ?

Dernière modification par corsaire00 (22/12/2020 23h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#117 12/01/2021 11h10

Membre
Réputation :   93  

Bonjour,

Un petit point sur mes opérations "caritatives" qui ont beaucoup évolué au cours de ces deux dernières années…

Toujours parrain de Fabienne, au Burkina Faso via l’association SOS Enfants du Burkina. 90 € par an pour son habillement et ses frais de santé + 100 € versés annuellement sur un compte d’épargne jusqu’à sa majorité. A 18 ans, elle aura environ un petit capital de 1 200 € (+ intérêts), ce qui peut nous sembler faible, à nous occidentaux, mais qui devrait lui permettre soit de poursuivre ses études, soit de monter un petit (voire moyen) commerce et attendre le temps que ça démarre.
Je bénéficie d’une réduction d’impôt de 75% pour cette opération.

En juin 2019, j’ai investi 50 € dans un stock de charbon de bois, d’huile alimentaire et de riz. Cela a permis à une vieille dame (76 ans) d’un petit village camerounais de monter un petit commerce. Elle en retire actuellement environ 40 € par mois. Une fois de plus, cela nous semble dérisoire mais lui permet de subvenir à ses besoins (faibles dans un village de brousse). Un ami camerounais a donné un peu de son côté aussi.

En Septembre 2020, j’ai participé à hauteur de 80 € aux soins d’une dame (Mariama) de mon village sénégalais. La facture totale s’élevait à 500€ et plusieurs "toubabs" (Blancs) ont participé à l’opération. Le montant de la collecte s’est élevé à plus de 700€. Le surplus est conservé en réserve pour des besoins ultérieurs si jamais…pour elle ou pour un autre. A priori, la dame est sortie d’affaire.

Je viens d’envoyer 100 € à Diakhere, du village, qui, suite à la crise actuelle, n’a plus de travail (elle travaillait dans le tourisme). Avec cette somme, elle va investir dans un stock de parfums et de chaussures pour lancer son activité. Elle devrait faire de la vente au bord des routes, pour éviter le paiement d’un loyer. Je vais voir ce que cela donne.

Même si ces opérations ne me procurent aucun avantage fiscal, j’apprécie énormément ces actions. Cela permet d’intervenir directement, de voir les résultats concrets et de conseiller la personne si besoin. Humainement parlant, c’est très enrichissant aussi.
Cela permet aussi d’éviter les "frais" souvent "surprenants" dans certaines ONG. Je suis toujours surpris des gros 4x4 à $60 000 parcourant les capitales africaines…avec de beaux logos d’ONG sur les portières!

Au vu des sommes engagées, cela ne remet pas en cause mon budget non plus….

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #118 12/01/2021 11h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

M*erci pour m’avoir remis en tête ce file de discussion.

Perso, j’ai décidé de verser aux associations l’intégralité de mes impôts x 1,5. De la sorte :
- Je ne paye pas d’impôt directement.
- Je finance ainsi les associations qui me tiennent à coeur.
- Je privilégie les associations qui ne peuvent pas être financées par la puissance publique (exemple typique Amnesty), puisqu’il faut choisir j’estime que c’est (ce serait) à la puissance publique de financer les autres (exemple typique : les hôpitaux).
- Quand je donne 1000 € de ma poche à une association, elle reçoit en réalité 3000 €, car 2000 € proviennent de mes impôts. Je maximise ainsi de façon incroyable mon allocation de capital "caritatif". C’est énormément plus que si j’attendais ma mort pour faire une donation.

Cette année environ 7000 € pour Amnesty International (comme chaque année et loin devant les autres), Anticor, La quadrature du Net, Greenpeace, Extinction Rebellion, Reporterre, et quelques autres.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 12/01/2021 11h31

Membre
Réputation :   7  

Une association un peu à part dans la multitude des associations qui s’occupent des chats qui a eu depuis l’année dernière le statut lui permettant la défiscalisations des dons : Handicats

Il s’agit d’une association qui recueille principalement les animaux très accidentés ou nés avec le handicap, souvent très lourd (ataxie, cécité, malformations etc.). L’idée est de donner sa chance aux bêtes qui auraient été euthanasiés dans 99% des cas partout ailleurs. 

Les animaux sont soignés et s’ils sont jugés adoptables, les candidats à l’adoption sont trouvés avec une sélection drastique. Pour info ma candidature n’a pas été jugé acceptable à cause de l’extérieur non sécurisé. Si l’adoption n’est pas envisageable, l’animal reste dans l’association à vie. On peut se douter que cette association a des factures vétérinaires lourds, très lourds – à la hauteur des handicapes des loulous. Ils recueillent majoritairement des chats, mais pas que – il y a des chiens, des poules, des canidés, …

Dernière actualité : ils sont en train de collecter les fonds pour racheter un local et créer un vrai refuge. Actuellement le refuge est au domicile de la présidente.

Dernière modification par Monceau (12/01/2021 11h43)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #120 12/01/2021 11h42

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

JeromeLeivrek a écrit :

- Quand je donne 1000 € de ma poche à une association, elle reçoit en réalité 3000 €, car 2000 € proviennent de mes impôts. Je maximise ainsi de façon incroyable mon allocation de capital "caritatif". C’est énormément plus que si j’attendais ma mort pour faire une donation.

Oui, et franchement, moralement ça fait un bien fou.

Quand je vois les gaspillages avec l’argent public…

Je ne me remettrai jamais de la réaction de Jacques Toubon suite à la polémique sur ses 30 k€ mensuels de salaire + retraites :

Jacques Toubon a écrit :

« Je touche un salaire qui est fixé dans le budget, qui a été fixé en 2011 (…) et d’autres parts depuis 2006 je touche une pension de fonctionnaire, de parlementaire et une pension de conseiller de Paris pendant vingt-cinq ans. Je ne comprends pas que ça choque, car ce que je fais c’est un travail à temps plein, rémunéré conformément aux règles », a déclaré Jacques Toubon.

Penser que mes impôts puissent "récompenser" des parasites comme ça me donne la nausée.

Heureusement, grâce aux dons, on peut choisir de limiter, voire de ne pas contribuer du tout, à cela.

Encore faut-il cependant bien choisir les associations en question, puisqu’elles-mêmes ne sont pas à l’abri des gaspillages.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #121 12/01/2021 11h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

InvestisseurHeureux a écrit :

Heureusement, grâce aux dons, on peut choisir de limiter, voire de ne pas contribuer du tout, à cela.

Ce qui augmente les impôts de tous les autres citoyens…
Citoyens qui financent ainsi bien malgré eux des associations qu’ils ne soutiennent pas, et sur lesquelles ils auraient plein de choses à redire.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #122 12/01/2021 11h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   168  

Bonjour,

J’utilise également le "levier" fiscal pour augmenter le niveau des dons ce qui permet d’orienter directement une partie de ces impôts.

N’étant pas encore intervenu sur cette file, j’en profite pour présenter succinctement terre de liens.
Cette fondation mène des actions qui visent à Préserver les terres agricoles, faciliter l’accès des paysans à la terre et développer l’agriculture biologique et paysanne.

Chaque année, je fais un don à la fondation et je souscris des parts de la foncière agricole terre de liens qui ouvre droit à réduction d’impôt à hauteur de 25% du montant investi.

Au regard des sujets adressés et du modèle mis en place qui est une alternative à la financiarisation des terres agricoles j’ai été étonné de lire dans le dernier rapport annuel de la foncière qu’il n’y avait pas plus de 15 600 actionnaires et 7 800 donateurs.

Dernière modification par corsaire00 (12/01/2021 11h51)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #123 12/01/2021 13h03

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2749  

Faith a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Heureusement, grâce aux dons, on peut choisir de limiter, voire de ne pas contribuer du tout, à cela.

Ce qui augmente les impôts de tous les autres citoyens…
Citoyens qui financent ainsi bien malgré eux des associations qu’ils ne soutiennent pas, et sur lesquelles ils auraient plein de choses à redire.

Tout à fait.

- Quand les GAFA payeront des impôts.
- Quand il n’y aura plus de taxe PUMA.
- Quand il n’y aura plus de parasites d’en haut.
- Quand il n’y aura plus de parasites d’en bas (encore que ceux-là je finis par les comprendre).
- Quand on arrêtera de faire payer à seulement 43% des foyers l’IR.
- Quand on arrêtera de faire payer la taxe d’habitation à seulement 20% des foyers.
- Quand on arrêtera de subventionner des clubs de foot, etc. dont je n’ai rien à fiche.

Là, j’aviserai. En attendant, c’est de la légitime défense, et cela vaut pour mon salut mental.

Ceci étant dit, rassurez-vous, en deux décennies, j’ai du payer en IR et IS plus d’impôts que la majorité des Français pendant plusieurs vies, et ça continue, même si je fais tout ce que je peux pour réduire la voilure.

Notez quand même que ce n’est pas magique : en faisant des dons, au final, je "paye" plus que si j’avais payé des impôts. Donc il faut vraiment en avoir raz-le-bol ou avoir de fortes convictions pour le faire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #124 12/01/2021 15h04

Membre
Réputation :   29  

J’ai l’impression de voir un mélange de choux et de carottes dans une liste à la Prévert avec des points dont l’importance varie de 1 à 100

Je "donne" aux associations, peu comparativement aux posts au-dessus, mais la philantropie me dérange sur de nombreux points au niveau éthique, cela reste de l’optimisation fiscale et ce n’est ni plus ni moins qu’une façon pour les personnes à haut revenus de se substituer à l’Etat pour décider d’où doit aller de l’argent originellement destiné au collectif.

Qu’est ce qui moralement justifie que les plus aisés puissent se permettre de choisir, plus qu’un citoyen non imposable à l’IR, qu’il faut privilégier le bien-être animal aux écoles ? L’aide au SDF à l’hôpital ? La neutralité du numérique au soutien de l’innovation ? Les ONG aux services publics ?

Vu l’assiette large d’associations éligibles à cette réduction fiscale, rien ne garantit non plus qu’on ne se retrouve pas avec des associations à frais de fonctionnement élevés utilisés pour des raisons politiques (on l’a vu avec Oxfam ou SOS Racisme), faisant du prosélytisme (je ne vais pas faire la liste des ONG ayant un rapport direct avec la religion) ou toute autre dérive potentielle.

Je perçois le "don" comme étant quelque chose d’altruiste et désintéressé, peut-on donc à ce titre encore utiliser le terme quand la réduction de la note fiscale rentre en jeu (rien n’empêche de faire des dons non déclarés) ?

Plus largement, mais là je m’exprime à titre personnel, je perçois une grande partie des associations comme étant la roue de secours d’un système où les Etats sont défaillants, défiscaliser et orienter l’argent public vers celles-ci c’est donc paradoxalement prendre acte de cette situation et auto alimenter cette fracture grandissante.

Il n’y a bien sûr pas de solution simple à ces problématiques et il n’est pas question de dédouaner l’Etat de tous ses maux, mais j’ai du mal avec la posture morale qui consiste à donner, défiscaliser et à fortiori se désengager du financement de l’état, et s’en laver pour les mains pour laisser  ce poids à ceux qui n’en ont pas la possibilité (eg. les moins aisés) tout en sortant de là en ayant l’impression d’avoir la supériorité morale sur le sujet (puis qu’on a "donné")

Hors ligne Hors ligne

 

#125 12/01/2021 15h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   528  

@Drystan : On pourrait faire un rapprochement amusant entre dons défiscalisés/stock picking et impôts alloués aux subventions/ETFs ? Et pour pousser le bouchon encore un peu, croyance dans l’efficience des marchés/états ou pas ? wink Ca serait amusant de faire un diagramme de Venn, j’ai l’impression qu’il ressemblerait au drapeau Japonais.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur