Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/04/2019 16h26 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

J’habite dans les Pyrénées orientales et j’envisage d’acheter un grand appartement de 130m² avec 4 chambres en plein centre ville d’une station balnéaire.

La question que je me pose est la viabilité d’une location saisonnière en colocation. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’annonces en ce sens et du coup je me demande si il y a un marché et si le business model est viable.

Avez vous pratiqué ce type de colocation ou un retour d’expérience à partager ?

D’avance merci et bon investissement à tous

Kenshoo

Mots-clés : 66, colocation, saisonnier

Hors ligne

 

#2 13/04/2019 10h33 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   46 

Qu’appellez vous colocation saisonnière ? Uniquement pour les vacances ? Ou bien plutôt pour de la "moyenne durée" de 1, 2 ou 3 mois par exemple à l’occasion d’un stage ?

Si la question ne porte que pour de la location à la semaine, je suis relativement sceptique à titre personnel, de ne louer que chambre par chambre. Il sera en revanche tout à fait pertinent de louer un appartement de 130m2 pour un groupe d’amis ou famille, sur le format 4 chambres, à la semaine. Vous serez alors en concurrence avec les personnes louant des maisons.

Je pense par ailleurs qu’il y a un vrai marché pour de la moyenne durée, en visant les saisonniers par exemple sur le format colocation. Cela peut être une piste interessante. Que vous pourrez coupler avec des personnes en stage professionnel par exemple. La question porte ensuite sur comment optimiser la période mi-septembre jusqu’à fin mai. Etudiants ?

Hors ligne

 

#3 13/04/2019 11h13 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1418 

Les gens qui louent pour les vacances s’attendre à être "chez eux", donc un appartement privatif.
Sinon, la chambre chez l’habitant, type airbnb : on a conscience d’être accueilli chez quelqu’un. Mais une coloc de vacanciers, où il faudrait partager les parties communes de l’appartement avec de parfaits inconnus, ça ne fonctionne pas.

C’est plutôt une drôle d’idée d’acheter un très grand appartement dans une station balnéaire. Les gens recherchent des appartements plus petits, aussi bien à l’achat qu’à la location. Quelles sont vos raisons pour envisager cet achat ?

Après, il est toujours possible de diviser un grand appartement en plusieurs petits et de louer alors des studios indépendants. Le problème est que c’est assez compliqué à faire de façon officielle (modification du règlement de copropriété, pose de compteurs individuels), et qu’à l’inverse, le faire de façon "sauvage" est source de problèmes. A propos, vérifiez aussi quelles activités sont permises par le règlement de copropriété.

Hors ligne

 

#4 13/04/2019 12h14 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos réponses

En fait il y a plusieurs possibilités pour cet appart, très bien situé (plein centre ville) et lumineux

- La colocation "classique" mais la ville n’est pas étudiante, il peut y avoir des personnes âgées mais c’est au 1er étage
- La colocation pour des travailleurs saisonniers (4 mois dans l’année), mais la rentabilité sur l’année me semble faible (compliqué de louer d’octobre à avril)
- La colocation saisonnière "courte durée", qui fait l’objet de ma question. Peut etre cibler les gens qui vont au camping d’habitude ?
- La location saisonnière de l’appart en entier. Là ma connaissance du marché est trop faible pour savoir si il y a vraiment une demande pour un appart avec 4 chambres et terrasse
- La division de l’appartement en 2 lots (plus complexe que les choix ci-dessus)

Ce qui motive cet achat c’est l’emplacement et la taille qui offre pas mal de possibilités et le prix < au marché (d’environ 40%)

Hors ligne

 

#5 13/04/2019 15h45 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1418 

Si vous n’arrivez pas à savoir quoi en faire, les autres non plus, et c’est sans doute pour ça qu’il est sous le prix du marché. Il vaut sans doute mieux passer votre tour.

La location saisonnière d’un très grand appart, vous allez tomber sur des groupes de jeunes qui viennent faire la fête. Même si l’appartement n’est pas dévasté, vous aurez sûrement des plaintes des voisins.

Hors ligne

 

[+1]    #6 13/04/2019 16h25 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   46 

Kenshoo a écrit :

La location saisonnière de l’appart en entier. Là ma connaissance du marché est trop faible pour savoir si il y a vraiment une demande pour un appart avec 4 chambres et terrasse

Il peut naturellement y avoir une demande pour un bien, si il est bien situé, dans une station balnéaire, si cette dernière est elle-même bien située (quelle est cette station ?). Surtout si l’appartement dispose d’une agréable terrasse capable d’accueillir 8 personnes. Si ce n’est pas le cas, cela me semble rédhibitoire car vous serez en concurrence avec des personnes louant des maisons avec piscine. Car pour des groupes de 8, soit 2 familles avec enfants par exemple ou 4 couples, il sera possible financièrement de louer un logement entier avec piscine.

Pour la location saisonnière, que je pratique un petit peu, la demande est grande pour des logements entiers avec piscine privative. Vous serez donc en concurrence frontale.

Mais vous aurez à filtrer les demandes pour ne pas vous retrouver avec des groupes de jeunes toutes les semaines. Car comme le fait fort justement remarquer Bernard2K (pléonasme), cela deviendrait vite ingérable dans une copropriété. Et donc invivable pour vous dans la durée d’un investissement immobilier.

Dernier point, mais non des moindres, la "haute saison" est vraiment du 14 juillet au 20 août. Si une demande existe pour l’inter-saison en juin et septembre, la demande est nettement moins forte (sauf si votre station balnéaire est de premier choix) et cela impacter fortement la rentabilité sur 12 mois d’un tel bien. Car qui dit appartement de 130m2 en station balnéaire dit possiblement impôts locaux élèvés, etc.

Dernière modification par dalki (13/04/2019 16h25)

Hors ligne

 

#7 15/04/2019 12h36 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   21 

Je viens en contradiction des avis précédents : ça peut marcher.

J’ai moi même pratiqué la ’colocation saisonnière’ à quatre reprises lors d’un voyage en Islande.
A chaque fois, il s’agissait d’une maison entière tout ce qu’il y a de plus classique, mais chaque chambre était louée séparément sur AirBnB / Booking.

J’y étais hors saison, et le taux de remplissage des chambre était plus que correct (50% pour deux des locations, et 100% pour les deux autres). C’est donc le 100% à coup sûr en haute saison.

Selon moi, le fait que ça fonctionne bien s’explique par le type de tourisme qu’on trouve en Islande : c’est un pays qui se visite en itinérance, éventuellement en sac à dos. Les touristes sont donc plutôt ouvert aux rencontres en général.
Etant en itinérance, les touristes moins ouverts aux rencontres (dont je fais partie, je suis un grand introverti) peuvent aussi être client de ce genre de colocation car c’est moins cher et que pour le temps d’une soirée, ce n’est pas si grave de partager les communs avec des inconnus.
De ce que j’ai vu, c’est de la location très courte : 1 à 3 nuit maximum.
Sur un voyage de 15 jours, j’ai croisé énormément de logements qui fonctionnaient sur ce modèle, parfois en autonomie totale : la clé était dans un coffre à code à l’extérieur du logement, les touristes arrivaient et repartaient en totale autonomie et quelqu’un venait faire le ménage entre deux locations (pas forcément le propriétaire).

Dans une station balnéaire, les gens viennent plutôt pour passer une semaine complète sur leur lieu unique de vacances, donc vous n’aurez jamais d’introvertis comme clients et assez peu de ’touristes de passage’.
Si vous arrivez à proposer des prix inférieur au prix d’un studio, vous avez une chance d’attirer les petits budgets qui sont prêts à faire ce genre de concessions pour économiser un peu d’argent, mais qui ne sont pas prêts à aller au camping.
En louant ainsi, vous évitez aussi les "gros groupes", plus sujets à faire du bruit / dégrader le bien.

Le même genre de projet dans un lieu touristique "de passage" fonctionnerait probablement à coup sûr. Dans une station balnéaire ça peut marcher, mais c’est un paris un peu plus risqué.

Hors ligne

 

#8 15/04/2019 17h01 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   46 

D’accord avec Iomipom concernant la possibilité de le faire pour une maison entière, cela peut permettre de faire des rencontres et il peut effectivement y avoir une demande, mais là il s’agit d’un appartement dans une copropriété. Avec tout ce que cela implique en terme de voisinage, relations avec le syndic, etc.

Je ne dis pas que c’est impossible, je pense simplement que cela est trop risqué et compliqué à mon goût.

D’autant qu’à cela s’ajoutera la gestion de 4 chambres en saisonnier, avec entrées et sorties possiblement en décalé, gestion des draps, du ménage, et la problématique de la gestion des parties communes (quid de l’état des lieux ? en cas de casse ? de vol ?).

Dernière modification par dalki (15/04/2019 17h03)

Hors ligne

 

#9 16/04/2019 10h01 → Colocation saisonnière : votre expérience de la colocation saisonnière ? (66, colocation, saisonnier)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos réponses,

Je lis que la colocation courte durée saisonnière est possible, mais c’est très localité dépendant. Il y a peut etre un marché de niche à aller chercher. La colocation saisonnière courte durée présente des avantages, notamment en termes de rentabilité d’un seul logement, mais également des inconvénients (comme dit auparavant : quid de l’état des lieux ou de la casse, du ménage). Autre aspect, si on loue chacune des chambres séparément, il y a peu de chance que toutes soient libres au même moment. De fait la population ciblée n’est pas un grand groupe ou famille, mais plutot l’inverse.

L’appart que je cible présente l’intérêt d’avoir une entrée à part. Il se situe à Canet en roussillon.

Si vous avez d’autres retours sur ce type de location je suis preneur, merci à vous encore

Dernière modification par Kenshoo (16/04/2019 10h02)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech