Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 05/04/2019 19h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

Après beaucoup de lectures sur le forum, j’ai ouvert après parrainage PEA et CTO en octobre 2018.
Depuis, j’investis chaque mois 1 ke en fonction des titres que j’ai retenus et de ce qui me semble un cours opportun , même si tout est bien sur relatif.

Clairement, une approche dividendes est visée.

en avril 2019, mon modeste pf est constitué de :

         PEA

IPSOS 2 titres
TOTAL 13 titres premiers euros de dividendes reçus

valeur à date 700 euros environ
prochains achats objectivés Total et Air Liquide qui fera sans doute l’objet d’un apport plus conséquent au nominatif

      CTO

URW 26 titres
Klepierre 18 titres
Apollo commercial 60 titres

valeur à date 5600 euros environ

prochains achats de renfort sur ces foncières, avant diversification sectorielle à venir

Rien de bien original dans mes choix, l’idée étant d’ouvrir progressivement une autre voie de placement pour moi, étant investi en AV et épargne de précaution principalement.

Mots-clés : action, dividende, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#2 07/06/2019 18h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

Mise à jour juin 2019 :

Lecteur de la file URW, pour ma part, je crois au rebond sur la durée du titre et profite de la baisse pour renforcer le titre de 22 parts à 137,50€ acquise pour baisser mon pru.

En phase de constitution du pf, je suis à date proportionnellement exposé de façon irrationnelle à urw, mais avec 55 titres sur la valeur envisage de monter jusque 100 parts dans les prochains mois.

Autres titres inchangés à date, la valeur globale cumulée approche 10ke, renfort mensuel de 1ke (sauf en juin 3ke pour urw)

Dernière modification par serenitis (07/06/2019 18h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 16/12/2019 15h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

MAJ 12/2019 :

PEA : 2 IPSOS pru23 , 35 Total pru47, 24 RNO pru43

CTO : 78 URW pru138.57 ; 63 Klepierre pru28.71 ; 60 Apollo Commercial ARI

valeur globale du ptf 17 ke

légère PV, investissement régulier 1 ke mois selon les cours du moment des titres que j’ai retenus.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 16/12/2019 16h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   369  

Serenitis, juste par curiosité, votre CTO est-il détenu à titre personnel ou par une de vos sociétés?

Par ailleurs, je vois que la diversification évoquée au premier message avance (très) lentement, n’y-a-t-il pas d’autres opportunités à votre goût (en 8 mois, le seul nouvel entrant semble être RNO)?

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 16/12/2019 16h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

@Cat :

CTO perso, je débute en bourse et vu les cours globalement élevés, j’y vais très lentement…
Objectivement, il faudrait que je consacre plus de temps à sélectionner des titres ou plutôt des ETF qui semblent bien coller à mon profil un peu dilettante sur ce domaine.

a titre pro, j’y viendrai sans doute plus tard, mais toutes mes liquidités pro actuelles servent à rembourser mes emprunts pro en anticipé pour obtenir une indépendance relative aux banques.

bonne journée…

Hors ligne Hors ligne

 

#6 28/03/2020 09h09

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

MAJ mars :

j’ai lu la dernière lettre de l’IH (presque en hommage à ma bêtise) sur les trappes à valeur avec le sentiment d’être passé expert en ce domaine, mon portefeuille les ayant toutes sélectionnées : bonnet d’âne du forum pour ma pomme !

Seconde claque du moment, un récent post de Lopazz qui expliquait ses erreurs passées sur les titres vifs en moyennant à la baisse : c’est exactement ce que je venais de boucler.

Moralité : je dois vite changer de boule de cristal en la matière ou de stratégie alors qu’avec la baisse des marchés, j’entendais m’y mettre massivement cette fois, c’est à dire amplifier les conséquences potentielles d’un désastre dans mon cas .

ptf (d’apprentissage) à date :

sur pea
85 total à 35€
125 RNO à 29.55
2 ipsos anecdotiques
60 EWLD à 15.28, je pense m’orienter bien davantage sur ce type de produits à l’avenir…

sur CTO :
60 ARI
78 URW à 138.57 (cours à 50€ aie aie aie)
68 Klepierre à 28€

au global, même si je ne vends rien , j’ai pris une sacrée baffe en pourcentage !

Si le constat est sans appel, il n’empêche que je suis malgré mes erreurs confiant sur la durée au global et que j’ai bien d’autres sources externes à ce ptf de satisfaction :

* mes AV qui végétaient depuis que j’avais tout rebalancé en fonds euros pourraient venir en renfort après la tempête sur PEA.
* mes fonds pro sont au beau fixe malgré le contexte avec une tréso dormante conséquente et j’allai ouvrir un CTO holding pour placer les sommes qui ne seront pas  affectées au remboursement anticipé de mes emprunts prévu entre début 2021 et début 2022 selon les résultats d’exercice.
* dans la même veine, à titre pro, j’ai la possibilité d’emprunter massivement sans affectation à des conditions proches de zéro sur 5 ans, ce qui me fait tout de même hésiter sur le principe alors que je souhaite depuis longtemps sortir de la dépendance aux banques.

Preneur de toute idée, n’hésitez pas à me faire part de vos avis éclairés…

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #7 28/03/2020 09h50

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1860  

Bonjour,

je trouve que vous n’avez pas assez raisonné sur la diversification globale de votre exposition.

Vous êtes chef d’entreprise et vous êtes bailleur immobilier, notamment de locaux commerciaux. Or, un chef d’entreprise est très exposé de par son activité (pas d’assurance chômage, presque toujours caution personnelle, etc). Un bailleur est aussi fortement exposé : en cas de crise économique, en cas de sinistre sur ses bâtiments, en cas de non paiement de loyers… C’est à partir de ces expositions préexistantes qu’il faut raisonner sur la diversification du patrimoine.

Comme vous l’avez remarqué dans votre cas personnel, en cas de crise carabinée, les locaux commerciaux se portent mal : les loyers ne rentrent plus (avec la bénédiction du Président), et on n’est pas sûr que les locataires survivent. Or, par votre CTO, vous êtes exposé à quoi ? Aux locaux commerciaux aussi. C’est dommage.

Imaginez quelqu’un qui bosserait dans l’industrie pétrolière et qui aurait dans son portefeuille beaucoup de Total, Repsol, Maurel&Prom, Technip, Vallourec. Vous voyez le problème ? En cas de crise pétrolière grave, il se retrouvera au chômage et avec un portefeuille boursier réduit de moitié ou plus. C’est dommage.

De même, imaginez quelqu’un qui bosserait dans l’industrie et qui composerait son portefeuille exclusivement de valeurs industrielles. Même air liquide, avec toutes les qualités qu’a cette entreprise, est essentiellement une entreprise qui fournit à l’industrie. Si l’industrie va mal, Air liquide va mal. Une personne qui bosserait dans l’industrie aurait donc intérêt à diversifier dans d’autres secteurs, notamment les services.

Une bonne diversification consisterait à avoir en portefeuille des actions d’entreprises exercant sur des secteurs d’activité sans rapport avec le vôtre, et qui ne seraient pas impactées par une crise touchant votre secteur d’activité. Dans votre portefeuille, Ipsos est une vraie diversification, au moins sur le principe. Personnellement (mais je ne suis qu’un tout petit débutant sur la bourse), je suis de plus en plus tenté par les valeurs du luxe et de la cosmétique, par exemple LVMH et L’Oréal. Leur réussite est insolante et c’est le genre de boîte qui semble devoir résister à tout. Comme je l’ai écrit ailleurs, entre Technip à -60 % et LVMH à -25 %, la seconde me semble bien plus intéressante car la première comporte un risque énorme et la "remise" de -60 % ne semble pas suffisante pour rémunérer le risque.

Sinon, il est vrai qu’une diversification de type "ETF World" est tentante. C’est la diversification ultime de par sa "vastitude".

Dernière modification par Bernard2K (28/03/2020 10h03)


En vacances du forum.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 28/03/2020 10h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   197  

Je rejoins la remarque de Bernard, mais avant tout, quelle est votre stratégie d’allocation d’actifs ?
Avez-vous fixé un % d’actions dans votre patrimoine ? C’est une bonne ligne de conduite à avoir (même si en partant de quasiment zéro comme j’ai l’impression que vous faites, vous avez un peu de temps pour décider si c’est 30% 50% ou 70).

Et dans le choix des actions, il n’y a pas mieux comme diversification qu’un ETF World. Il n’y a également pas plus simple, et à long terme pas grand chose n’est plus performant, donc le choix devrait être vite fait.
Je ne vais pas faire 3 paragraphes sur le sujet, c’est discuté en long en large et en travers un peu partout.

Donc, pourquoi ne pas profiter de ce moment rare pour investir "massivement" dans un ETF World ?
Si moyenner à la baisse sur les titres vifs est potentiellement une grosse bêtise (car vous ne pouvez pas prédire l’avenir d’une entreprise), sur un indice largement diversifié (et en particulier un World : vous ne faites pas de pari géographique) est nettement plus défendable.

Sur le plan professionnel, le malheur des uns fera potentiellement le bonheur des autres. Vous avez du cash, et de la capacité d’endettement ? Vous pourrez faire de super affaires d’ici quelques semaines. J’imagine mal les multiples de valorisation de PME rester à leur niveau actuel smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 28/03/2020 11h22

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   323  

Je rejoins l’avis de sven337, je pense que pour vous l’option ETF World unique est à privilégier.

Comme le rappelle Lopazz dans sa présentation, en terme de performance pure il est difficile voire impossible de faire mieux en stock picking ; opter pour un portefeuille de titres vifs n’a de sens que si vous avez du temps, de la méthode et du goût pour le gérer ; or cela ne semble pas être votre cas :
- vous travaillez à plein temps (là dessus, rien à dire, il faut bien manger !),
- vous dites dans votre présentation n’avoir aucune affinité avec la bourse - même si c’est en train de changer, mais soyons lucide, vous avez ouvert votre portefeuille il y a presqu’un an avec 5 lignes, aujourd’hui il en comporte 7, à ce rythme là vous serez déjà à la retraite quand vous aurez fini de diversifier ! wink
- on a l’impression que vous construisez votre portefeuille au petit bonheur la chance, sans vision globable. À titre d’exemple lisez ou relisez les files portefeuille de Neo45, Prune ou MrDividende : même s’il s’agit de gestion passive il y a quand même un minimum de "travail" à fournir (ok rien ne vous oblige à communiquer autant sur vos choix d’investissements présents et futurs, mais il faut quand même les avoir en tête je pense). De toute évidence dans les exemples cités ce "travail" est aussi un "plaisir" (je me trompe peut être, il faudra leur demander !) ; est-ce aussi le cas pour vous ? Si vous le ressentez plutôt comme une "corvée" suivez le conseil de sven337. Vous aurez tout loisir de basculer vers un portefeuille de titres plus tard, comme je l’ai fait au moment de passer rentier.

Dernière modification par dangarcia (28/03/2020 11h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 14/06/2020 11h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   224  

Merci à tous de vos retours, plein de bon sens.

Aucune vente depuis ma dernière MAJ, mais des achats pour moyenner à la baisse, bien que conscient que cela puisse être une nouvelle erreur, mais comme à date le ptf ne représente qu’un pourcentage marginal de mon patrimoine, le risque reste donc très limité.

100 total PRU 34.38€
150 RNO         27.34
132 EWLD       16.08
2 IPSOS

coté CTO :

160 URW 91.75
218 KLEPIERRE 19.37
80 ARI  14

prochains achats, je voudrai monter en Klepierre pour en gros doubler ma ligne (rien d’original) et bien sûr booster EWLD bien davantage dans un premier temps.

Mon capacité d’épargne actuelle est pour quelques mois  dévolue aux travaux de  ma résidence secondaire, donc les avancées se feront au compte-gouttes.

En cours d’ouverture d’un second PEA pour mon épouse, pour prendre date.

Arbitrage à suivre en AV afer pour rebasculer sur UC depuis le fonds euros une partie des fonds.

Transformation à suivre de la Madelin de mon épouse en PER, chargé au maximum du disponible fiscal chaque année.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 14/06/2020 12h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Bonjour Serenitis,

En jetant un coup d’oeil à votre portefeuille, je ne peux également que rejoindre les avis plus hauts.

Si vous n’éprouvez pas de plaisir à faire du stock picking, il vaudrait mieux être 100% ETF. Le stock picking (même avec un gros travail d’analyse derrière) a déjà des chances élevées de sous performer les indices même pour quelqu’un d’expérimenté.

Lorsque je regarde vos derniers achats (Renault, Total, Ipsos, Klépierre, Unibail…) c’est certain que vous allez sous-performer à LT. Le meilleur moyen de mettre les chances de son côté (et cela ne garantit rien) est d’être ultra sélectif sur la qualité des entreprises en portefeuille et de privilégier celles qui ont une croissance supérieure au marché.

Votre non exposition aux US ne fera également qu’aggraver les choses.

La meilleure solution pour vous (à mon avis) serait donc de ne posséder qu’un ETF World en PEA. Je pense que si vous prenez cette décision vous ne le regretterez pas d’ici quelques années wink

Dernière modification par MrDividende (14/06/2020 12h02)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur