Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 18/03/2019 17h41

Membre (2018)
Réputation :   6  

Bonjour,
Je m’interroge car j’ai acheté voici quelque temps dés action graines voltz . Elles sont en plue value de +43% , sachant qu’elles vont distribuer un dividende de 6€/action ma plue value représenterai 3 ans de dividendes est il plus judicieux de les vendre ou de les garder dans ma stratégie de dividendes?
Merci

Mots-clés : dividende, plus value, vente

Hors ligne Hors ligne

 

#2 18/03/2019 17h54

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

Bonjour Gaspard16,

Tout dépends de la stratégie adoptée par chacun, mais aussi de l’action en question.

Personnellement mon objectif est de faire croître petit à petit le montant des dividendes perçus. Donc à moins que la plus-value ne soit vraiment "extravagante" je ne vends pas.

Après à ma connaissance (je ne suis Graines Voltz que de très loin) leur dividende est plutôt récent (2ème année je crois) et surtout il me semble avoir lu qu’il n’était pas couvert par leurs résultats. Aussi, dans de telles circonstances je vendrais.
Mais cela n’est qu’un avis personnel, je le répète, pour une société que je ne regarde que de très loin.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 18/03/2019 18h04

Membre (2010)
Top 5 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   708  

Effectivement c’est une question de strategie … et de fiscalité!

Perso j’allege une ligne si la P-V est substantielle. Si je pense qu’elle est proche du top je ne garde qu’une petite position.

Calculez ce qui vous reste de votre P-V si vous vendez versus ce qui vous reste du dividende en NET. Allégez si vous pensez que l’action risque de baisser bien plus que le dividende a percevoir…

Bonne reflexion!

PS je ne connais cette boite que de nom donc pas d’opinion dessus.

Dernière modification par sissi (18/03/2019 18h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/03/2019 19h45

Membre (2015)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   369  

Bonsoir Gaspard16,

Je suis exactement dans le même cas que vous sur Voltz et je me pose donc la même question.

Graines Voltz va détacher un coupon de 6 euros le 27 mars. C’est un dividende juteux qui risque d’attirer probablement pas mal d’investisseurs d’ici là (le phénomène a déjà commencé d’ailleurs). Mais ensuite, après le détachement, que va t’il se passer sur le titre ? J’appréhende un peu la chute. En gros, le même scénario que l’on a vécu l’an dernier après le détachement du coupon de 4 euros.

En plus, on ne sait pas si ce dividende va être pérenne. Comme l’a bien noté Neo45, c’est seulement la deuxième année que la société en verse un. Il n’est pas dit que l’an prochain, elle renouvelle son versement et si c’est le cas, rien ne garantit que le montant soit aussi généreux.
On ne peut pas classer Graines Voltz dans la catégorie des actions à dividendes.

J’entame ma troisième année boursière et j’en ai assez de voir mes plus-values me passer sous le nez parce que je ne sais pas vendre quand il le faut. Donc je crois que là, je ne vais pas tarder à vendre Voltz. Même si ça fait un gros pincement au coeur ! Je deviens trouillarde avec le temps et je me dis que ce qui est pris n’est plus à prendre !

Mais c’est juste mon avis et compte tenu de mes pitoyables performances, il est à prendre avec des pincettes. wink

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Isild (18/03/2019 19h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 18/03/2019 20h05

Membre (2017)
Réputation :   60  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

Bonjour,

Sur l’évolution à venir du cours, personne ne peut sérieusement vous répondre, parce que personne ne connait l’avenir. En tout cas, pas moi.

Par contre, il y a une chose très intéressante à faire avec des actions en forte plus-value: les donner à vos enfants.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 18/03/2019 20h20

Membre (2018)
Réputation :   6  

Je pense comme vous Isild , et vu qu’on ne peut effectivement classer cette action dans la catégorie dividende , je vais sûrement vendre dans quelques jours.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 18/03/2019 20h35

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   491  

Bonsoir !

Comme l’a exprimé Sissi, l’aspect fiscal est important.

Les dividendes, si vous optez pour l’imposition au barème progressif, seront imposés à 17,20 % (PS) + votre TMI à 60 % (car, dans ce cas, il y a un abattement de 40 %).
Une plus-value équivalente sera taxée sans l’abattement (donc plus imposée). 

Cependant, si vous avez des moins-values reportables depuis des années antérieures, ou des moins-values latentes que vous pourriez matérialiser, elles compenseront.

Et ne pas oublier les frais de courtage, et aussi le risque de ne pas pouvoir vendre au plus haut au bon moment, ou ne pas pouvoir racheter au bon (nouveau) prix après la soustraction du dividende.

@Ilsid, il y a un autre aspect (psychologique) à la distribution d’un dividende élevée. Durant l’année qui suit, de nombreux sites d’information sur la Bourse indiqueront un rendement élevé du titre. Et pas mal de boursicoteurs utiliseront cette information pour leurs choix d’investissements, ce qui favorisera (un peu) le cours de l’action.

Dernière modification par M07 (18/03/2019 20h40)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#8 18/03/2019 20h50

Membre (2018)
Réputation :   53  

Je doute que vous ayiez raison de vendre.

Qu’achète t-on dans un titre ? La capacité à dégager un bénéfice récurrent - et si possible croissant.

Existe t-il une raison forte que le bénéfice 2019 diminue fortement ?
A contrario, y-a t-il de bonnes surprises à attendre (OPR ?…) ?

Certes, le titre va baisser lors du détachement du dividende, mais cela est théoriquement neutre financièrement.

Mais si vous êtes beaucoup à vendre, je serai ravi de racheter vos titres à la baisse. wink

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Kundera (18/03/2019 20h50)


Gare aux gourous

Hors ligne Hors ligne

 

#9 18/03/2019 21h16

Membre (2016)
Réputation :   88  

Pour moi avec 10 euros de dividendes versés sur 2 ans, la holding devrait être quasiment renflouée..
.. ce qui à mes yeux est le but de ce versement d’ailleurs..
Ils ne versent certainement pas un dividende pour récompenser leurs fidèles actionnaires..

Donc j’anticipe moi aussi à court moyen terme une OPR…
Et si pas d’OPR pour moi la création de valeur est telle que je reverrai le cours actuel quoiqu’il arrive.

Vendre pour anticiper la baisse avec le versement du dividende? Pourquoi pas, mais pas pour moi. Trop mauvais en timing.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 18/03/2019 21h32

Membre (2016)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   519  

Je ne pense pas que la question de base de Gaspard16 était de vendre pour anticiper une possible baisse suite au dividende. Ce que j’ai compris comme question, c’etait plutôt faut-il prendre 3 années de dividendes (PV de 43%) de suite, ou conserver le titre et compter sur les dividendes à venir ?

Avec cette question on comprends que l’achat de la société a été fait dans une optique dividende. Hors Graines Voltz n’a pas un historique de dividende permettant de la classer dans les actions adéquat pour une stratégie dividendes.
De plus, cela faite deux ans, d’après bibike, que le dividende n’est pas couvert par le RN. Je n’ai pas verifié, mais je pense qu’on peut lui faire confiance. Certes cela ne semble pas problématique vu la génération de cash, mais tout de même…

Aussi, Graine Voltz est probablement une très belle société. À ce que j’ai pu lire sur elle (sur le forum), c’est un beau dossier malgré un certain manque de considération du management pour les actionnaires minoritaires. Malgré tout, elle ne présente pas les caractéristiques d’une action entrant dans une stratégie dividendes.

Après, à chacun de prendre ses décisions selon sa stratégie et ses objectifs.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 18/03/2019 22h27

Membre (2015)
Réputation :   72  

Personnellement, je fais un lien entre le vote de la loi pacte et le versement d’un dividende copieux dès le mois de mars. Monsieur Voltz prépare peut être une OPR et a besoin de cash. C’est spéculatif.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 19/03/2019 12h09

Membre (2018)
Réputation :   31  

Bonjour,

Je me pose la même question que vous !
En me disant que je pourrai vendre mes actions en PV pour m’orienter vers des actions à rendement supérieur. A l’heure actuelle je suis à +11% sur LVMH pour 3 actions, ce qui n’est pas exceptionnel mais ça représente 5 années de dividende et je pourrai, en me plaçant sur du Total par exemple, améliorer ce rendement en me disant qu’il est plus haut et que je suis confiant dessus !
Et peut être qu’un jour je reviendrai sur LVMH lors d’un courant d’air sur la valeur !

La question que je me pose est : est ce que ça vaut vraiment le coup sur du long terme ?
Est il intéressant de se mettre sur des valeurs à dividende croissant (L’Oreal/LVMH et autres) et les vendre en cas de plus value (quitte à se replacer dessus plus tard).

Hors ligne Hors ligne

 

#13 19/03/2019 12h18

Membre (2019)
Réputation :   38  

Cela dépend de l’approche stratégique que vous avez adoptée.
Le risque est toujours de vendre une action en PV pour potentiellement la racheter plus tard, alors qu’elle ne va pas cesser de monter.

Ici il faut aussi réfléchir et se poser la question :
Même avec un rendement plus élevé, une action total va-t-elle autant croître qu’une action LVMH sur le long terme ?

Pas sûr, mais ce n’est que mon avis personnelle.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/03/2019 12h48

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Réputation :   491  

Bonjour !

Je ne sais pas si le projet de loi PACTE a été amendé, mais il était prévu d’abaisser le seuil pour une OPR (Offre Publique de Retrait), de 95 % à 90 %.

Cela pourrait favoriser certains projets hypothétiquement supposés de Monsieur Serge Voltz.

Ce genre de projet n’est pas toujours bon pour les actionnaires minoritaires…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#15 19/03/2019 12h51

Membre (2014)
Réputation :   113  

psg02000 a écrit :

Bonjour,

Je me pose la même question que vous !
En me disant que je pourrai vendre mes actions en PV pour m’orienter vers des actions à rendement supérieur. A l’heure actuelle je suis à +11% sur LVMH pour 3 actions, ce qui n’est pas exceptionnel mais ça représente 5 années de dividende et je pourrai, en me plaçant sur du Total par exemple, améliorer ce rendement en me disant qu’il est plus haut et que je suis confiant dessus !
Et peut être qu’un jour je reviendrai sur LVMH lors d’un courant d’air sur la valeur !

La question que je me pose est : est ce que ça vaut vraiment le coup sur du long terme ?
Est il intéressant de se mettre sur des valeurs à dividende croissant (L’Oreal/LVMH et autres) et les vendre en cas de plus value (quitte à se replacer dessus plus tard).

Je n’ai jamais compris ce principe ! Pourquoi vendre une Ferrari achetée à bon prix pour acheter 500 Peugeot 206 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 19/03/2019 17h11

Membre (2015)
Réputation :   27  

psg02000 a écrit :

Bonjour,

Je me pose la même question que vous !
En me disant que je pourrai vendre mes actions en PV pour m’orienter vers des actions à rendement supérieur. A l’heure actuelle je suis à +11% sur LVMH pour 3 actions, ce qui n’est pas exceptionnel mais ça représente 5 années de dividende et je pourrai, en me plaçant sur du Total par exemple, améliorer ce rendement en me disant qu’il est plus haut et que je suis confiant dessus !
Et peut être qu’un jour je reviendrai sur LVMH lors d’un courant d’air sur la valeur !

La question que je me pose est : est ce que ça vaut vraiment le coup sur du long terme ?
Est il intéressant de se mettre sur des valeurs à dividende croissant (L’Oreal/LVMH et autres) et les vendre en cas de plus value (quitte à se replacer dessus plus tard).

On vend une action parce que l’on estime qu’elle va descendre à l’avenir ou qu’elle va stagner et que l’on a une meilleure opportunité ailleurs.
Voilà tout est là pour moi !
Après toute la difficulté est de ne pas se tromper dans son pronostique dans un sens comme dans l’autre.
On ne vend pas une action car elle a pris 11% et que cela représente X années de dividendes.
Imaginez qu’une société prenne 11% sur 1 mois et que le lendemain elle annonce 50% de hausse du CA et du Rnet et plein d’autres choses concrètes annonçant un avenir radieux pour les 3 prochaines années alors que personne ne s’attendait à une aussi bonne nouvelle.
Vous n’allez bien évidement ne pas vendre car sans être un fin limier de la finance, vous vous doutez que son cours de bourse va continuer à gripper.

Par ailleurs, pourquoi acheter une action (Total dans votre cas) pour se dire : « super, j’ai amélioré mon rendement car avant j’avais une action avec un rendement plus bas » ?
Concrètement ça ne vous a apporté aucun euro supplémentaire dans votre portefeuille or le but d’investir en bourse est quand même de faire des actions donc le but est de faire fructifier notre portefeuille.

Mes critères d’achat d’une action sont :
- Une forte baisse (environ 20%-25%) sur une période de quelques mois suite à une mauvaise nouvelle qui ne soit cependant pas une annonce de baisse drastique du Rnet ou du CA (par ex bouygues courant 2016 quand on a appris que leur branche mobile ne serait pas vendu ou Sanofi avec le trou d’air boursier du 1er semestre 2018)
- Un cours de bourse constant sur plusieurs années alors que le CA et Rnet augmente régulièrement (par ex Eurogerm avant fin 2015 (merci à Stanny pour la découverte de cette boite !))

Mes critères de vente d’une action sont :
- Suite à une hausse frénétique du genre le CA et le Rnet monte de 10% trois années d’affilées et que le cours fait du 30% par an pendant ce temps. Ça me fait craindre d’être pris dans un emballement/euphorie et souvent je quitte le navire qui à louper une bonne partie de la hausse.
- Suite à un évènement extérieure à la boite mais qui la concerne grandement (par ex Boiron avec l’épée de Damoclès de la fin du remboursement partiel de l’homéopathie, je trouve que l’on en parle beaucoup et que l’on est plus qu’il y a 10 ans, dans une période ou l’état cherche à faire des économies)
- Suite à une annonce surprise d’une bonne baisse du Rnet ou du CA

Mes critères listés ci-dessus ne sont pas exhaustifs et je pense en avoir oublié certain.
Je n’ai pas du tout la prétention de dire que ces critères sont parfaits mais pour ma parts ils me conviennent et fonctionnent jusqu’a maintenant.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 19/03/2019 17h25

Membre (2010)
Réputation :   172  

Débat aussi vieux que la Bourse, et (presque) aussi vieux que le Forum  smile
actions : savoir quand vendre et acheter


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#18 19/03/2019 17h42

Membre (2018)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   120  

malcolm a écrit :

psg02000 a écrit :

A l’heure actuelle je suis à +11% sur LVMH pour 3 actions, ce qui n’est pas exceptionnel mais ça représente 5 années de dividende et je pourrai, en me plaçant sur du Total par exemple.

Je n’ai jamais compris ce principe ! Pourquoi vendre une Ferrari achetée à bon prix pour acheter 500 Peugeot 206 ?

Oui, surtout que là, ce sont "juste" 3 actions. Loin de moi l’idée de critiquer une petite épargne. Mais
- si ce sont 3 actions sans autres actions à côté, il vaut mieux les garder et commencer à acheter d’autres actions à côté pour se diversifier ;
- si ce sont 3 actions dans un porte feuille diversifié, on garde ces 3 actions en gond de porte feuille et on renforce (ou commence) des lignes que l’on juge intéressantes.

Bref, pour moi, il faut garder la Ferrari et (commencer à) acheter des Peugeot si on trouve que c’est intéressant.

🍀🍀🍀🍀

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 19/03/2019 19h34

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   273  

gaspard16 a écrit :

Elles sont en plue value de +43% , sachant qu’elles vont distribuer un dividende de 6€/action ma plue value représenterai 3 ans de dividendes est il plus judicieux de les vendre ou de les garder dans ma stratégie de dividendes?

Comme dit plus haut, c’est une question (personnelle) de stratégie.
Pour ma part, voici mes qq reflexions :

Déjà dans votre cas, une PV qui ne représente "que" 3 ans de dividendes me semble assez faible.
Je ne vendrais pas pour si peu surtout si vous avez une approche de rendement.

Ma stratégie (pour alimenter votre reflexion) est effectivement de vendre mais à 3 conditions:

- le yield devient significativement inférieur à ce que je recherche (p.ex : 2.5% alors que mon minimum d’achat est à 3.5%).
Ça évite de vendre dés qu’il y a une hausse, pour racheter ensuite. On y perd en frais de courtage, on risque de rater les dividendes, donc on ne profite pas des intérêts composés (si ils sont réinvestis)

ET

- la PV représente un montant important d’années de dividendes (je dirais 7 ans mini, souvent plus)

ET

-l’action N’est PAS un Dividend Aristocrat, avec une croissance du dividende significative et régulière.

Ce 3éme point est important, je l’illustre par une de mes positions.
J’ai acheté il y a qq années Pfizer.
Ce titre a bien grimpé avec le temps: je suis aujourd’hui à +196% de PV. Soit… 19 ans de dividende.

Mais le yield est toujours de 3.4% à aujourd’hui, car le dividende a continué à croitre aussi.
Ce qui signifie que mon rendement /PRU dépasse les 10% !

Je suis donc content d’avoir conservé cette action dans la durée : j’ai à la fois un rendement correct aujourd’hui et le rendement annuel que je perçois/aux sommes investies est excellent pour une société de cette qualité.
Pour des investissements de ce type, "my favorite holding period is forever" pour paraphraser Warren Buffett :-) !

Bien sur, pour une action à la croissance du dividende flat ou erratique, la problématique est différente : je prend mes gains si les 2 premières conditions sont remplies et ré-investis dans une autre valeur de rendement.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#20 19/03/2019 22h23

Membre (2017)
Réputation :   35  

Pour ma part j’essaie de résister à l’appel de la plus-value même si elle est alléchante. Si le dividende est la stratégie initiale il faut tenir et ne pas vendre.
Si le dividende suit l’évolution du cours c’est tout bénéf’ à mon sens. Si il y a une baisse du titre on a un bon matelas pour continuer à profiter du dividende.

L’important à mon sens n’est pas la valeur du portefeuille mais ce qu’il me rapporte. Le dividende + la PV c’est le combo parfait pour moi pour profiter de son placement en toute sérénité.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 20/03/2019 10h05

Membre (2017)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   139  

Vendre pour encaisser la plus-value uniquement parce que le montant est significatif, c’est passer à coté de ça :

Kohai a écrit :

Mais le yield est toujours de 3.4% à aujourd’hui, car le dividende a continué à croitre aussi.
Ce qui signifie que mon rendement /PRU dépasse les 10% !

Tant que les critères qui ont générés l’achat sont remplis, je préfère garder le titre. Si ce titre représente un gros % du portefeuille, j’allège afin de respecter un minimum de diversification.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/03/2019 10h32

Membre (2015)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   118  

Savoir vendre et certainement la chose la plus difficile en bourse !

Un bon principe est le suivant: faire courir ses gains et couper ses pertes.

Ma stratégie est la suivante: je me place un objectif de performance de, disons, 15% par an. Pour une action à fort dividende, comme Voltz, avec un rendement de 5%. Cela fait une performance à obtenir de 10% hors dividende.

Si la valeur a pris 40%, en quelques mois, alors je place un stop loss à disons -20% du prix actuel. Cela me "garantie" l’atteinte de mes objectifs et de l’année suivante par anticipation. Chaque année, je réévalue mon stop loss à la hausse (de +15%). Et si l’augmentation est inférieure globalement à 10 ou 15%, je me débarrasse de la valeur.

Bien-sûr, s’il y a une baisse, je me débarrasse aussi de la valeur. Si elle a fait +40%, alors je m’en débarrasse à +20%. Si la chute continue, peut-être aurais-je une opportunité de me replacer dessus à meilleur prix (en laissant "passer l’orage") après plusieurs mois où je ne fais rien sur la valeur.

En appliquant cette méthode, on peut obtenir des résultats assez satisfaisants. wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#23 20/03/2019 12h06

Membre (2015)
Réputation :   27  

WhiteTiger,
Dans la description de vos critère d’achat ou vente il n’y a, à aucun moment la prise en compte de la santé financière de la société. Vous ne vous basez que sur des critère d’analyses techniques?

Vous dites laisser courir vos gain mais que faites vous lorsqu’une action prend 100% alors que financièrement elle a une croissance de 10%, que tout les médias en parlent de manière histérico-élogieuse et que ça sent la bulle à 10 kilomètres à la ronde?

Mettre un stop loss à -15% est très risqué car il se déclenchera rapidement sur une action avec un forte volatilité qui pour autant peut prendre 100% sur l’année

Hors ligne Hors ligne

 

#24 20/03/2019 14h43

Membre (2015)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   118  

Banyuls,

Pas de confusion. Je n’ai présenté que ce que j’applique pour "sécuriser" les gains. En gros, ce que j’applique pour profiter d’une hausse sans avoir peur d’une baisse, et en dormant tranquille.

Avec cette stratégie, on profite tranquillement des bulles. La bulle, ou plus simplement les excès de marché, est un phénomène de marché (longuement étudié), qui est en pratique le seul phénomène dont on peut profiter pour obtenir une performance plus que correcte. Lorsque, par hasard, on tombe dessus, il ne faut pas en avoir peur mais plutôt savoir en profiter.

Aucunement, je n’ai détaillé mes critères de sélection de valeur à l’achat. Et, je vous invite à ne pas mélanger les 2. Peu importe la méthode de sélection à l’achat, ce qui est certain, c’est que ma décision de vendre n’est pas basée sur une analyse technique ou une analyse fondamentale. A partir du moment où je suis rentré sur une valeur et que je commence à être largement gagnant, la décision de vendre est purement mécanique, comme expliqué ci-dessus, et n’est basée sur aucune analyse, quel qu’elle soit.

Ce que je recherche est avant tout une performance annuelle, rien de plus. La bourse n’est que de la spéculation. A ce titre, le risque et la volatilité inhérente à ce marché doivent pouvoir être compensés par un ROI supérieur à un autre marché moins risqué.

PS: Mettre un Stop loss n’est pas risqué, c’est ne pas en mettre qui est risqué !  wink


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 23/03/2019 15h20

Membre (2017)
Réputation :   1  

psg02000 a écrit :

Bonjour,

Je me pose la même question que vous !
En me disant que je pourrai vendre mes actions en PV pour m’orienter vers des actions à rendement supérieur. A l’heure actuelle je suis à +11% sur LVMH pour 3 actions, ce qui n’est pas exceptionnel mais ça représente 5 années de dividende et je pourrai, en me plaçant sur du Total par exemple, améliorer ce rendement en me disant qu’il est plus haut et que je suis confiant dessus !
Et peut être qu’un jour je reviendrai sur LVMH lors d’un courant d’air sur la valeur !

La question que je me pose est : est ce que ça vaut vraiment le coup sur du long terme ?
Est il intéressant de se mettre sur des valeurs à dividende croissant (L’Oreal/LVMH et autres) et les vendre en cas de plus value (quitte à se replacer dessus plus tard).

Bonjour,

Avec un cours qui grimpe depuis plus de 10 ans et pas forcément de gros nuages à l’horizon, personnellement je n’aurais pas vraiment de doute sur le fait qu’il vaut mieux conserver ces titres en fond de portefeuille plutôt que de vendre pour partir sur des boîtes à fort rendement (qui de surcroît risquent d’être achetées fort cher ces temps ci).

J’ai des plus values latentes supérieures à 25% sur certaines lignes de mon portefeuille et même si cela représente plusieurs années de distribution de dividende, je ne me pose pas vraiment la question de savoir s’il ne serait pas profitable de vendre. Cela est le fruit d’une construction patiente de positions afin de peaufiner le PRU. A partir du moment où j’ai le sentiment d’avoir misé sur le bon canasson, je n’ai pas envie de m’en débarrasser de si tôt.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur