Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 28/10/2019 19h52

Membre
Réputation :   8  

Bonjour Gandolfi,

Je suis dans le même cas de figure psychologique que vous : j’ai du mal à renforcer/acheter sur des plus hauts historique.

Comme j’hésite je ne renforce pas, je me suis couvert avec plusieurs ETF short pour du court terme. Pour l’instant ça n’est pas payant puisque ça continue de monter.

Si j’ai bien compris vous n’avez pas besoin des fonds dans l’immédiat, vous avez peur de rentrer sur un marché surcoté, et vous êtes prudent.

Donc à votre place :
1/ j’attendrai la baisse
2/ oubien je rentrerai par petites touches sur des valeurs précises (cf le post sur les valeurs de dividendes 2019 et les multiples explications éclairées de Scipion), de qualité et avec du potentiel y compris en cas de baisse des marchés.
3/ je ne rentrerai pas sur un ETF world sur des plus hauts, qui si la baisse du marché dont vous avez peur arrive, la répliquera et vous fera potentiellement stresser / douter de vos choix

Voici mon avis de néophyte

Hors ligne Hors ligne

 

#77 28/10/2019 20h02

Membre
Réputation :   65  

Je me permettrais un conseil sur la répartition de vos actifs.

Oui vous êtes trop investi sur les fonds € mais oui vous avez raison aussi de remarquer que les valeurs boursières sont chères actuellement (nombreux sont ceux qui pensent qu’on est clairement dans une situation de bulle)

Perso j’en profiterais pour investir davantage sur les SCPI qui sont décorrélées des marchés actions (au contraire des SIIC, vous pouvez encore le remarquer lors de la correction qui a eu lieu au dernier trimestre 2018)

A noter d’ailleurs que vous pourriez en ce cas en profiter pour ouvrir une nouvelle assurance vie : Linxea zen.
Elle n’est pas particulièrement plus intéressante que les autres (aucun ETF !) mais elle propose des SCPI qui ne sont pas disponibles chez Spirit là aussi avec 100 % des loyers versés (par contre 40 % mini sur ces SCPI)

Dernière modification par Franck059 (28/10/2019 20h03)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #78 28/10/2019 20h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   310  

Zigoto54 a écrit :

Bonjour Gandolfi,

Je suis dans le même cas de figure psychologique que vous : j’ai du mal à renforcer/acheter sur des plus hauts historique.

C’est le meilleur moyen pour ne jamais investir.
Aujourd’hui vous n’investissez pas parce que "les marchés sont hauts", mais si ça baisse demain vous n’investirez pas non plus parce que "ça risque de baisser encore", et puis le temps de vous lancer on sera revenu sur les mêmes niveaux qu’aujourd’hui, alors vous n’investirez par parce "les marchés sont hauts" etc.

Il faut changer d’attitude, ou admettre que vous n’êtes pas fait pour investir en bourse et chercher des placements moins risqués. Ce n’est pas un jugement de valeur, l’aversion au risque est quelque chose de très personnel.

Dernière modification par dangarcia (28/10/2019 20h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#79 28/10/2019 21h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483  

Je pense que des sociétés telles que  Total, Air Liquide, LVMH, Rubis ou encore Vinci peuvent directement faire l’objet d’une ligne plus importante. Après bien sûr cela n’engage que moi. Je suis d’ailleurs actionnaire de quatre de ces valeurs (seule Air Liquide n’est pas dans mon portefeuille) :

. Total : La société a un "point mort" faible. C’est à dire qu’elle est en mesure de couvrir ses coût d’extracrion / production avec un cours du pétrole plutôt faible (de mémoire, entre 30 et 40€ /bari!. De plus, elle se diversifie de plus en plus sur les autres énergies (électricité, gaz, …). De très bonne choses (de mon point de vue.

. LVMH : Le cours est sur des sommets… mais le luxe ne s’est jamais aussi bien porté, et ce malgré les tensions internationales. Le groupe cherche même à renforcer son extraordinnaire portefeuille de marques et tentant le rachat de Tiffany…

. Vinci : Il s’agit sûrement de la plus cyclique des trois que j’ai évoqué ci-dessus. Néanmoins, je pense que ses activités hors BTP sont grandement intéressantes. Les États ont de moins en moins de ressources financières, et les concessions me semblent être d’excellentes solutions afin de poursuivre, d’une façon ou d’une autre, les investissements nécessaires à de très nombreuses infrastructures.

. Rubis : Une "petite" société (comparée aux trois mastodontes ci-dessus) avec une croissance régulière. Active sur des marchés de niche réduisant de facto la concurrence, mais ausipsi offrant une meilleure capacité de fixation de ses prix. Elle a exposé à la hausse ces dernières années, mais (pour moi) elle possède toujours un bon potentiel.

. Je citerais également Thermador Groupe. Une autre valeur que j’ai en portefeuille. Si domaine d’activité est tout sauf sexy (robinetterie et solutions de transport des fluides domestiques). Mais la société me semble vraiment bien gérée, et surtout dans le respect des minoritaires. Le dividende est régulièrement croissant et n’a pas baissé depuis (au moins) 2001.

Par contre, il ne sert à rien d’aller contre nature. Si investir trop rapidement est de nature à vos angoisser ou à vous créer des craintes, vous avez bien raison de prendre votre temps. Il vaut mieux "perdre" quelques dividendes plutôt que de perdre votre sérénité et de ne plus fermer l’oeil de la nuit.

Aussi, si vous avez des craintes sur l’évolution future des foncières, alors il est clair que vous ne devez pas en prendre en portefeuille. Ou seulement de petites positions.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#80 28/10/2019 22h07

Membre
Réputation :   65  

dangarcia a écrit :

Zigoto54 a écrit :

Bonjour Gandolfi,

Je suis dans le même cas de figure psychologique que vous : j’ai du mal à renforcer/acheter sur des plus hauts historique.

C’est le meilleur moyen pour ne jamais investir.
Aujourd’hui vous n’investissez pas parce que "les marchés sont hauts", mais si ça baisse demain vous n’investirez pas non plus parce que "ça risque de baisser encore", et puis le temps de vous lancer on sera revenu sur les mêmes niveaux qu’aujourd’hui, alors vous n’investirez par parce "les marchés sont hauts" etc.

Il faut changer d’attitude, ou admettre que vous n’êtes pas fait pour investir en bourse et chercher des placements moins risqués. Ce n’est pas un jugement de valeur, l’aversion au risque est quelque chose de très personnel.

L’aversion au risque peut aussi se maîtriser par le biais de l’allocation d’actifs.

En adoptant par exemple un profil prudent qui ne dépasse pas 20 ou 25 % d’actions, le reste étant alloué en fonds €, immobilier et liquidités.

Dernière modification par Franck059 (28/10/2019 22h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#81 28/10/2019 22h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   310  

Franck059 a écrit :

L’aversion au risque peut aussi se maîtriser par le biais de l’allocation d’actifs.

Pas vraiment. L’aversion au risque est une notion psychologique subjective, propre à chacun, et dont découle l’allocation d’actifs optimale pour un individu donné. La première des choses est donc de se connaître soi même (connaître sa fonction d’utilité, pour utiliser des termes techniques) et déterminer si on a plutôt de l’aversion, de l’attrait ou de l’indifférence au risque. Et en fonction de ça, savoir si on a plutôt le profil pour investir dans des biotechs, des blue chips ou dans un fonds euros. Le but étant toujours de gagner le maximum d’argent en dormant bien quoiqu’il arrive.

Hors ligne Hors ligne

 

#82 28/10/2019 23h04

Membre
Réputation :   43  

@Dangarcia et @Franck059

Je pense que l’on ne doit pas etre dans le jugement de l’autre, qu’il se comporte de manière défensive (prudente) ou offensive (fonceur). En effet comme vous le dites, chacun à son caractère, sa vision des choses, son histoire personnelle, ses contraintes…..

Il faut essayer d’investir de la manière qui nous fera le moins regretter si cela tourne mal ou si au contraire on manque des opportunités.
Certains préféreront conserver leur capital à tout prix quitte à le faire progresser peu avec un projet long terme et reposant. D’autres voudront gagner plus rapidement quitte parfois à y laisser des plumes mais cela ne leur fait pas peur et leur redonnera au contraire encore plus l’envie d’avancer.

Moi j’ai été très prudent jusqu’ici car j’ai eu longtemps un salaire modeste, puis j’ai eu la chance d’avoir un meilleur salaire et j’ai réussi des ventes immobilières avec plus value. Maintenant que j’ai ce capital j’essaye de le faire fructifier le mieux possible. Mais je n’ai plus 20 ans mais le double. Et je voudrais désormais éviter de perdre du temps dans des mauvais investissements (pertes) ou des investissements qui sous prétexte de me rassurer ne rapporte rien du tout. Je me fixe une échéance de 10 ans pour être rentier (pas de salaire d’appoint) dans le meilleur des cas ou semi-rentier (800 euros de salaire à mi temps) plus l’achat de ma maison principale. Pour cela j’espère 1500 à 2000 euros net par mois de dividende.

Quand je vois qu’a l’heure actuel j’ai un rendement estimé de 2,6% cela me fait mal au coeur et je me dis que je perd mon temps.

J’essaye de savoir si  c’est :
- une étape obligatoire pour ne pas griller mes cartouches ou risquer bloquer mes fonds dans des mauvais placements.
- un biais cognitif, une peur qu’il faut travailler.
- un manque de recul et de diversification dans la manière d’augmenter mon patrimoine.


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#83 29/10/2019 18h41

Membre
Réputation :   8  

dangarcia a écrit :

Zigoto54 a écrit :

Bonjour Gandolfi,

Je suis dans le même cas de figure psychologique que vous : j’ai du mal à renforcer/acheter sur des plus hauts historique.

C’est le meilleur moyen pour ne jamais investir.
Aujourd’hui vous n’investissez pas parce que "les marchés sont hauts", mais si ça baisse demain vous n’investirez pas non plus parce que "ça risque de baisser encore", et puis le temps de vous lancer on sera revenu sur les mêmes niveaux qu’aujourd’hui, alors vous n’investirez par parce "les marchés sont hauts" etc.

Il faut changer d’attitude, ou admettre que vous n’êtes pas fait pour investir en bourse et chercher des placements moins risqués. Ce n’est pas un jugement de valeur, l’aversion au risque est quelque chose de très personnel.

On fait un peu du hors sujet sur le fil de gandolfi, mais non je ne changerai pas d’attitude. J’ai investi > 40k depuis le début de l’année sur la bourse, je le vis bien, je ne regrette pas, je ne stresse pas, je dors bien.  J’apporte juste un peu de réflexion et mon ressenti. Je préfère être prudent actuellement, et ne pas me presser à investir. Pour ne pas détailler et répéter plus ce qui a déjà été dit, je suis assez d’accord avec la réponse de gandolfi et sur votre dernière réponse.

Pour l’allocation de vos actifs Gandolfi, ce que je perçois de vos propos c’est que vous êtes prudent, vous avez peur d’avoir perdu du temps jusqu’à présent (mais en même temps vous débutez en bourse donc c’est normal d’apprendre et de ne pas forcément être optimal de suite dans vos allocations). Si jamais vous accélérez vos investissement actuellement, et si jamais les marchés baissent fortement d’ici quelques mois, la vraie question est de savoir si vous le regretterez. Si la réponse est non, foncez smile

Hors ligne Hors ligne

 

#84 23/11/2019 21h48

Membre
Réputation :   43  

En ce moment je suis en plein réflexion sur mon avenir.
40 ans, enseignant sur le tard car avant dans le privé, salaire presque 1,9k, 250k d’économies, pas de RP.

Je lance mes idées un peu en vrac désolé.

Vu mon niveau de salaire et ma retraite estimée avant la réforme (1000 euros à 67 ans en cumulant privé + public) je ne pense pas continuer ce boulot à plein temps bien longtemps car c’est usant et non gratifiant. J’ai le projet de devenir rentier bien sur, mais je pense être obligé de passer par la case semi-rentier.

- Les 250k peuvent être placé intégralement (risqué) sur un PEA dividende 5% --> Mais cela fera pas lourd avec du 1000 euros par mois et PEA trop récent. En plus pour pour l’instant j’en suis au début de la construction de mon portefeuille qui reste très modeste 35K…
- Je peux acheter la RP (250k estimée) à moitié avec ma femme quand on sera fixé.

J’ai une réflexion sur le fait de pouvoir mieux gagner ma vie ou au moins travailler pour créer mon patrimoine plutôt que pour un patron. Mais d’un autre coté je me suis fait ch… à passer un concours donc autant garder un petit pied dedans pour avoir une couverture sociale, un complément de revenu et un semblant de retraite.

J’explore l’idée dans quelques années (4-5 ans) d’un mi-temps (900 euros/mois) et d’employer le reste de mon temps à un complément de revenu plus lucratif (j’ai un profil scientifique + licence d’info) ou bien une gestion d’appartement (j’ai déja fait moi meme des travaux ou gerer les locations).

--> Le but est d’avoir une activité venant compléter les 50% qui soit plus lucratives ou qui me permette d’accélérer mon projet d’être rentier.

Avez vous des idées, des conseils ?

Dernière modification par gandolfi (23/11/2019 21h50)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#85 23/11/2019 21h56

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483  

Bonsoir Gandolfi,

Certes votre retraite sera faible (1k /mois). Cependant, vos investissements pourraient vous permettre de la compléter. Imaginons 1k€ de retraite, complétée par 0,5k€ /mois… cela fait déjà un plus important.

Cela peut permettre (psychologiquement parlant) de faire un travail relativement peu rémunéré (donc "offrant" une petite retraite), mais qui plaît.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#86 24/11/2019 12h14

Membre
Réputation :   43  

Disons que je ne peux pas me satisfaire d’un boulot qui ne me plait pas, mal payé après avoir fait autant d’efforts (concours, reprise d’étude, master mention TB, déménagements fréquents…). Surtout pour une carotte ridicule à 67 ans (1000 euros c’est la fourchette haute mais il semblerait aussi que cela soit une sorte de minimum, il faut encore se méfier des énormes décotes qui nous attendent).

J’en suis à un point qui consiste à me dire : Je peux garder une sécurité et un salaire d’appoint à mi temps et j’aimerai arriver à compléter cela par quelque chose qui paye plus ou permette de "lancer ma fusée" plus rapidement par mon temps d’implication supplémentaire.

Si quelqu’un a un témoignage à partager, des idées d’activités, de montages fiscaux, des mises en garde….

J’ai l’impression que c’est du coté de l’immobilier où je trouverai des pistes car en bourse mon implication supplémentaire ne rapportera pas grand chose apparemment.


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#87 24/11/2019 12h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483  

Je comprends parfaitement votre point de vue. J’ai, à peu de choses près, le même. Je voulais juste dire que les revenus issus des investissements ne devaient pas forcément remplacer une éventuelle pension de retraite, mais qu’ils pouvaient également la compléter.

En ce qui me concerne, j’ai bien un projet dans les cartons (enfin… dans ma tête) afin de complètement changer d’orientation professionnelle. Dans un premier temps cela se ferait en complément de mon travail actuel (avec autorisation de ma hiérarchie), ensuite sous forme de "mise en disponibilité" afin de conserver un filet de sécurité, et enfin, à terme, si cela fonctionne bien, en quittant définitivement mon emploi actuel.

Au niveau des mises en gardes, assurez-vous de prendre votre temps, et surtout de conserver un filet de sécurité le plus longtemps possible (si vous êtes titulaire de la fonction publique, c’est relativement facile).
Pour ce qui est de l’activité, il n’y a pas que l’immobilier ou la bourse. Si votre domaine c’est l’Éducation / enseignement, peut-être est-il possible de faire quelque chose en indépendant à ce niveau là.
Je pense qu’il peut y avoir des opportunités dans n’importe quel domaine… sous conditions de conaissances, d’implication personnelle, d’idée originale et… d’un peu de chance.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#88 24/11/2019 12h50

Membre
Réputation :   41  

Bonjour Gandolfi,

250000 de capital,salarié dans le public…avez-vous pensé à utiliser l’effet de levier du crédit?
Avec un tel profil des choses interessantes sont à mon avis à votre portée,comme les montages en SCI avec mix US et PP de SCPI à crédit , ajoutez à cela une louche d’actions et de foncières et vous pourriez assez vite envisager le temps partiel!

Hors ligne Hors ligne

 

#89 24/11/2019 13h03

Membre
Réputation :   43  

@neo45
Disons que ce que me versera la retraite sera considéré comme un bonus vu comment évolue les choses. Surtout si c’est pour la toucher à 70 ans ou plus d’ici là…..

On a un profil assez similaire effectivement. Je voudrais au moins mettre à profit ce filet de sécurité de la "fonction publique" pour pouvoir me lancer avec moins d’appréhension.

Au départ mon domaine c’est les sciences (bio, nucléaire, informatique). L’éducation c’est l’opportunité. Cela ne m’a pas déplu d’enseigner à des adultes également mais il y a de tout en taux horaire… Il faudrait que je me renseigne sur un créneau bien payé.

garprenti a écrit :

Bonjour Gandolfi,

250000 de capital,salarié dans le public…avez-vous pensé à utiliser l’effet de levier du crédit?
Avec un tel profil des choses interessantes sont à mon avis à votre portée,comme les montages en SCI avec mix US et PP de SCPI à crédit , ajoutez à cela une louche d’actions et de foncières et vous pourriez assez vite envisager le temps partiel!

J’essaye de mettre à profit ce profil justement. Depuis mon dernier déménagement et la vente de ma maison, je suis locataire. Je vais encore déménager d’ici 1 an ou 2.

Pouvez vous m’en dire plus sur cette SCI "mix US" et "PP" de SCPI à crédit ?


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#90 24/11/2019 13h28

Membre
Réputation :   41  

Vous pourriez utiliser une partie de votre cash dans l’achat d’usufruit ("US") de parts de scpi ,et contracter un pret pour des parts en pleine propriété ("PP") dans une SCI à l’impot sur les sociétés.
Vous trouverez plus d’informations sur le fil dédié:  Investir en SCPI au travers d’une SCI soumise à l’impôt sur les sociétés : cas pratique
Ou plus simplement,si votre TMI n’est pas trop élevé ,l’achat à crédit de SCPI sans passer par la case "SCI",peut-être avec une partie acquise via prèt "in fine",avec nantissement d’un "gros" PEA?
Bref je pense que vous avez de belles cartes à jouer, et je n’ai malheureusement pas plus d’expérience a partager sur ces réflexions, que je fais moi-mème pour ma "pomme" depuis quelques temps!

Hors ligne Hors ligne

 

#91 11/01/2020 17h56

Membre
Réputation :   43  

Reporting de mon portefeuille en Janvier.  Désolé je ne suis pas très régulier car je paufine mes outils et ma stratégie.
Petit détail. Les valeurs en dessous de 2% sont sur ma watchlist (Danone, LVMH, Hermes, Kering, Eiffage et Vinci). J’ai juste indiqué 1 action dans le portefeuille pour m’aider à les suivre.

Achats :
- THALES qui a subit un gros creux. C’est une valeur qualitative et le rendement est moyen mais croissant.
- URW. J’ai acheté un peu haut en pensant que cette foncière allait décoller et que je louperai le coche. Je suis un peu en négatif. Soit je renforce si elle continue à baisser, soit je laisse courir car c’est du long terme. Hélas on ne peut plus acheter MERCIALYS, ICADE ou COVIVIO sur Spirica…
- RUBIS qui est une valeur sure. J’ai profité d’un petit creux. rendement moyen mais croissant.
- PERNOD car il me manquait du conso de base. Elle semble stagner. J’en ai pas pris beaucoup et je la renforcerai si elle baisse encore.

Renforts:

- ORANGE qui est dans un plus bas. Cette valeur fait le yoyo mais je pense l’avoir acheté sur un support. Si elle reste comme cela, j’aurai un bon rendement sans perte.

Vente
- TOTAL. C’est une action qui m’intéresse beaucoup mais je trouvais le pru un peu haut. Je compte en racheter une bonne part si sa baisse.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17185_reporting_janvier.jpg

- Jusqu’ici je guettais une grande watchlist pour PEA mais je me suis un peu éparpillé avec TF1 ou Eutelsat.
Je pense me cantonner à une liste plus courte comme celle-ci (Aristocrates de dividendes élevés ou croissants) et guetter les trous d’air ou renforcer régulièrement (sauf Publicis, TF1, Lagardere et Eutelsat). Ce sont normalement des actions avec un dividende pérenne et croissants pour celles qui ont un rendement moyen (<3%)

- Qu’en pensez vous ? Des suggestions ?


J’ai également créer un watchlist spéciale PME-PEA avec des forts rendements ou rendements faibles mais croissants.

Valeurs "sures" : GETLINK EUROTUNNEL, HOPSCOTCH, IDI, THERMADOR, TELEPERFORMANCE, AUBAY, GERARD PERRIER, CBO, ABC ARBITRAGE.

Valeurs à surveiller mais qui semblent dans une mauvaise passe : CHARGEURS, DEVOTEAM, LECTRA, INFOTEL, DELTAPLUS, VOYAGEUR MONDE, VOLTZ

Dernière modification par gandolfi (11/01/2020 18h02)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#92 12/01/2020 11h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Bonjour gandolfi,

avez-vous renoncé à votre projet de mettre également un ETF large dans votre PEA (CW8?)? Cela vous permettrait d’y inclure une diversification internationale.

Sur le PEA-PME, à votre place, je viserai un panel (nettement) plus large de sociétés… A mon avis, sauf à être un analyste pointu, investir dans des petites capitalisations est a priori plus risqué et réclame une grande diversification pour atténuer cet effet.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#93 12/01/2020 11h40

Membre
Réputation :   42  

Pour votre PEA-PME, vous pourriez peut-être aller faire un tour sur cette discution.

Concernant Valeurs "sures" : GETLINK EUROTUNNEL

euh….. je fais partie de ceux qui ont assisté à sa mise en bourse, sa longue descente aux enfers, et la ruine de nombreux épargnants, mais bon, les performances passées….

Je vous conseille quand même de taper EUROTUNNEL sur GOOGLE.

Dernière modification par Aigri (12/01/2020 11h42)


Parrain Boursorama :)

Hors ligne Hors ligne

 

#94 12/01/2020 12h13

Membre
Réputation :   43  

@cat

Vous avez raison je n’ai pas indiqué L’ETF WORLD car c’est vrai que j’ai mis en pause (à tord) mon investissement sur ce support. Le fait que la bourse soit sur des plus hauts historiques me rend frileux.
Je le renforcerai dans l’avenir ainsi que surement un ETF Lyxor Russie que je suis depuis 1 ans et qui a de très bonnes performances.

J’ai ouvert un PME-PEA dans le but d’y basculer CBO et ABC et pour éviter de renforcer ce type de valeurs éligibles PME sur le PEA.
Je me suis servi de la discussion sur les actions à dividendes croissants et notamment les remarques de SCIPION. J’ai aussi pas mal lu de discussions du forum. J’ai sélectionné les valeurs (forts dividendes ou dividendes croissants) qui me semblent avoir une bonne croissance ou un cours "relativement" stable et un bon historique de versement.  Mais je suis loin d’être un spécialiste.

@Aigri. C’est vrai qu’Eurotunnel a eu un mauvais historique. J’en avais moi meme acheté il y a longtemps mais vendu vite. Malgré tout, cette action est en progression depuis 3 ans et son dividende est croissant. Mais c’est vrai que "sure" n’est pas le bon terme car elle semble trop valorisée au contraire de IDI par exemple

Dernière modification par gandolfi (12/01/2020 12h28)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#95 12/01/2020 16h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Je le renforcerai dans l’avenir ainsi que surement un ETF Lyxor Russie que je suis depuis 1 ans et qui a de très bonnes performances.

Un ETF large sur l’ensemble des marchés émergents, ne vous semblerait-il pas plus approprié pour un investissement long terme?

EDIT : à relire votre liste de valeurs, il me semble que vous évitez assez scrupuleusement le secteur des "Technologies". Est-ce une volonté délibérée de votre part?

Dernière modification par cat (12/01/2020 16h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#96 12/01/2020 17h32

Membre
Réputation :   43  

Effectivement un ETF pays émergents serait plus large mais les performances ne sont pas très bonnes en général par rapport à un ETF World.
L’ETF Russie est un ETF que je renforcerai moins que l’ETF world mais qui j’espère aura une meilleure performance. C’est le coté un peu spéculatif du portefeuille.

C’est vrai que j’évite les valeurs technos car c’est un marché que je trouve très cyclique avec un béta fort. J’y investirai peut être modérément pour diversifier le PME-PEA.

Dernière modification par gandolfi (12/01/2020 17h35)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#97 12/01/2020 18h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367  

Pourquoi dites-vous que "les performances ne sont pas très bonnes en général par rapport à un ETF World"? Cela me semble dépendre des années, des périodes d’observation et ne pas être vraiment général…
En outre l’intérêt vient surtout du fait que les marchés émergents ne sont pas parfaitement corrélés aux marchés développés (et on peut profiter de cet aspect).

A mon avis, aller uniquement sur la marché russe est un pari (bien) plus spéculatif que de prendre les marchés émergents dans leur ensemble.

Enfin, je suppose que vous êtes conscient que le secteur "Technologies" est un de ceux qui a connu les meilleures performances boursières dans l’histoire récente (attention, cela ne veut pas dire que cela va continuer); voir la factsheet du MSCI ACWI Information Technology index.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

#98 12/01/2020 21h38

Membre
Réputation :   43  

Merci pour vos remarques enrichissantes.

- J’avais comparé un ETF monde à un ETF émergents et l’ETF émergents me semblait moins performants et plus volatil sur le long terme.

Lyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF - Capi. | EWLD FP
Lyxor MSCI Emerging Markets UCITS ETF - Acc EUR | LEM FP

- Pour l’ETF Russe je pense faire un "essai" en investissant peu mais régulièrement.

- Pour les technos, ce marché bien qu’en forte croissance me parait très volatil. Je n’ai pas trouvé de valeur qui entre dans ma stratégie dividende (Aristocrates et dividendes importants ou croissants)

- Les lecteurs du forum ont ils des remarques ou conseil sur mon choix de valeurs et ma stratégie ? Mon portefeuille a à peine 1 an avec certaines valeurs acquises il y a moins de 2 mois.

Dernière modification par gandolfi (12/01/2020 21h39)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#99 12/01/2020 22h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

La Russie bénéficie d’un momentum favorable depuis quelques mois. Il faudra surveiller son évolution car je ne suis pas serein sur un tel pays dans une optique LT

Hors ligne Hors ligne

 

#100 12/01/2020 22h50

Membre
Réputation :   62  

gandolfi a écrit :

- Les lecteurs du forum ont ils des remarques ou conseil sur mon choix de valeurs et ma stratégie ? Mon portefeuille a à peine 1 an avec certaines valeurs acquises il y a moins de 2 mois.

J’ai beau suivre ce sujet, je ne comprend pas votre stratégie et j’ai l’impression que vous n’arrivez pas à fixer une ligne directrice claire.
Vos orientations changent à chaque intervention extérieure, et vos choix ne sont pas clairs.
A mon avis, mettez en pause vos investissements tant que vous ne savez pas clairement où vous allez.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de gandolfi"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur