Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#251 05/07/2022 08h56

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Oui Nibe très bien et dans l’air du temps, elle est en WL:

Portefeuille d’actions de Nemesis p.10

J’aimerais une nouvelle jambe baissière pour faire les courses sur ce genre de dossier aux bons fondamentaux, encore cher malgré la baisse déjà significative. Je pense à Tomra Systems aussi ou HMS Networks

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #252 05/07/2022 18h21

Membre (2020)
Réputation :   27  

Bonjour Nemesis,

Nemesis a écrit :

Je pense à Tomra Systems aussi ou HMS Networks

J’ai vu que vous étiez également intéressé par Sweco et Assa Abloy. Pourquoi ne pas investir dans la holding Latour AB qui possède des parts dans toutes ces entreprises ? (+Alimak, Ctek, Fagerhult, Nederman, Securitas et Troax)

Hors ligne Hors ligne

 

#253 05/07/2022 21h48

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour Elo90,

Simplement parce que j’ai du mal avec les holdings en général, je trouve ça plus dur à comprendre et à valoriser (même si entre un conglomérat diversifié et une telle holding, finalement quelle différence ?). C’est un peu les mêmes réticences qu’avec les ETFs, je me dis: achèterais-je tout ce qu’il y a dans la holding !?! Néanmoins cela marche dans les deux sens, puisqu’une telle holding va repérer et investir des pépites bien avant moi.

Donc je reconnais volontiers que ce serait probablement la meilleure solution, surtout si l’on met en balance le rapport bénéfice vs risque vs effort de suivi, un peu comme avec l’ETF world.

Cela résoudrait aussi partiellement le problème de ma surface financière (ne pas pouvoir renforcer de nombreuses valeurs chaque mois).

J’ai l’illusion qu’en faisant du ’micro management’ de position, les résultats seront meilleurs, ce qui s’avère évidemment faux dans la pratique, mais que voulez vous il faut que je fasse le deuil du stock picking, et de la satisfaction d’avoir raison de temps en temps. C’est un processus qui sera long :-)

Edit: je vais néanmoins regarder Latour plus en détail, car il faut savoir écouter les - bons - conseils

Dernière modification par Nemesis (05/07/2022 21h49)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+4]    #254 03/08/2022 01h09

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour, voici le bilan du mois de juillet 2022

*Bilan du mois écoulé

Un mois où l’on a dû encaisser de gros chiffres de CPIs en Europe et aux US.

Puis on s’est fait peur avec la maintenance de NordStream 1 en se demandant s’il redémarrerait. Ce fut le cas mais chaque semaine apporte sa réduction de volume livré donc ça tend vers 0.
Finalement en fin de mois on observe les prémices d’une détente avec peut être un début de solution pour l’export des céréales russes et ukrainiennes, et des allègements de sanctions sur des banques russes impliquées.

Nous avons également une crise politique en Italie avec le gouvernement de Mario Draghi qui a sauté, ouvrant la voie à des élections anticipées.
Voilà qui va sérieusement compliquer la tâche de la BCE, qui n’avait pas besoin de ça, alors que la hausse de taux va remettre la pression sur la dette et remettre la viabilité de l’Euro sur la sellette.
BCE qui a réhaussé ses taux de 50 PB pour quand même lutter un peu contre l’inflation et défendre sa monnaie en plein naufrage.
Pratiquement le lendemain de l’annonce de la BCE et de la présentation de son outil de soutien de la dette italienne, Mario Draghi, qui avait probablement abusé du punch à son pot de départ, annonçait un plan de "relance" à 14 milliards (de mémoire). On appréciera le timing…

Sir Powell, de l’autre côté de l’Atlantique, n’écoutant que son courage, a défouraillé 75 PB de hausse de taux, afin de mettre à terre le dragon pour mieux le terrasser. Néanmoins il paraît qu’il a sous entendu que si l’activité continuait à ralentir, la FED pourrait se calmer un peu sur les hausses de taux. Il n’en fallait pas plus pour que le marché anticipe un retour du QE alors que le QT commence à peine.

Enfin on a eu des PMIs en zone de contraction à peu près partout en juillet, et pour compléter le tableau, le(s) marché(s) immobilier en pleine sortie de piste (aux US, mais pas que).

Pendant ce temps, nous avons des résultats du S1 globalement solides et supérieures aux attentes, qui ont alimenté un fort rebond. En fait ma lecture, c’est que nous sommes toujours en économie de pénurie, il y a toujours un fort besoin de rattrapage de consommation, et que ceux qui peuvent livrer ont un gros pricing power, sans compter la constitution de stocks de précaution, qui tirent les carnets de commande vers le haut. Donc pour le moment on répercute l’inflation et ça passe, compte tenu du déséquilibre offre / demande.
Tôt ou tard les choses vont se normaliser mais on n’y est pas encore.

Les résultats des multinationales basées en Europe furent aussi fortement soutenus par la hausse du $ (ou la baisse de l’Euro, question de point de vue).

*Revue de presse

- CATL annonce une batterie avec soi disant une autonomie de 1000 Km.
Pour une Twingo ou un gros 4x4 ? Bon quoi qu’il en soit et si c’est avéré, c’est un frein en moins à l’adoption du VE (la "portée"). Réservée d’abord aux clients chinois. Vous savez ce qui serait marrant ? Que les marques chinoises débarquent en force en Europe avec de super produits novateurs, alors que les constructeurs européens seraient bloqués avec des batteries de la génération précédente et des "pénuries".
Voiture électrique : CATL lance une batterie qui permet de rouler 1000 km sans charger

- Un peu dans le même thème (je sais, je radote), l’AIE s’alarme qu’après 20 années à regarder le dumping Chinois, l’occident ait perdu son industrie du photovoltaïque. Je l’ai déjà écrit aussi mais ça me taraude et je ne décolère pas contre la vacuité de nos "élites", qui nous jettent corps et âme dans la transition énergétique alors que l’on a perdu la maîtrise de la plupart des filières industrielles impliquées. (raffinage des terres + ou - rares, batteries, photovoltaïque etc.). Il ne manquerait plus que l’on demande aux groupes chinois de construire nos réacteurs nucléaires, vu que visiblement on n’y arrive pas, et ce serait l’apothéose.
L’Amérique et l’Europe feraient mieux de rapatrier leurs usines de panneaux solaires (AIE)

- Je vous avais dit que l’on se dirigeait vers un financement à deux vitesses (le "vert" et le "gris"), eh bien ça y est ! La BCE casse un tabou et va réinvestir les remboursements des obligations du portefeuille du QE "de préférence" dans du "vert"/climate friendly (et probablement ESG).
Bon le diable sera évidemment dans les détails, mais cela devrait tout de même peser sur les taux de financement des "pollueurs" (suivez mon regard). Bref il faudra montrer patte blanche pour accéder à l’argent magique.
La BCE fait sa révolution climatique | Les Echos

- On continue à suivre la "partie à 3" Espagne / Algérie / Maroc.
Apparemment l’Algérie a coupé le gaz au Maroc, qui s’approvisionne désormais via l’Espagne. Quel bazar !
Crise énergétique : le Maroc et l’Espagne tracent de nouvelles routes pour l’approvisionnement en gaz

- En France, quand les prix montent, on fait des chèques avec de la dette et l’argent magique de la BCE. C’est certain que ça va arranger la situation:
Le gouvernement propose une indemnité carburant pour remplacer la ristourne à la pompe

- L’Italie, outre un petit soucis de croissance et de dette à gérer, est désormais en crise politique et en panne de gouvernement:
L’Italie plongée dans l’incertitude politique

- Biden est allé se promener dans les pays du Golfe mais est rentré "brecouille", au moins officiellement, avec une fin de non-recevoir de MBS. Timing de l’actualité particulièrement croustillant puisque l’on apprenait la même semaine que l’Arabie Saoudite achetait le brut russe au rabais pour le raffiner et nous le revendre, tout en écoulant leur propre brut plus cher sur le marché. La magie des sanctions à l’oeuvre…C’est beau d’une certaine manière.

*Actualité des sociétés

- Air Liquide égale à elle même, répercute les prix de l’énergie sur ses clients au S1: CA +31% (+7,7% comparable), RN récurrent +20%, RN publié +5% (Dépréciations en Russie).
Les activités relatives à la santé sont en croissance molle, mais il y a du Covid dans les comparables donc c’est compréhensible. Plein de projets relatifs à la transition, l’hydrogène et les semi conducteurs. Alles gut.
https://www.airliquide.com/sites/airliq … 1-2022.pdf

- Comme on pouvait s’y attendre, Amundi accuse le coup au S1 avec des encours en baisse, malgré une collecte toujours positive. Les JV asiatiques sont en forme mais les commissions de surperformance s’amenuisent avec la baisse des marchés. Le RN baisse d’une trentaine de %. C’était néanmoins largement anticipé par le marché.
https://legroupe.amundi.com/article/res … et-t2-2022

- Atlas Copco fait une très jolie publi au Q2, avec des prises de commandes (+26%) et des revenus (+20% dont 8% organique) records. On a un vent dans le dos des FX, et un vent de face des pénuries qui ne permettent pas de tout livrer. Les marges tiennent néanmoins pour le moment et les coûts sont répercutés pour l’essentiel.
Enfin on anticipe un ralentissement au Q3, même s’il ne s’est pas encore fait sentir. Il faut dire que l’on vient d’enchaîner deux trimestres records.
https://www.atlascopcogroup.com/content … 022-ok.pdf

- Bureau Veritas solide à +11,4% de CA au S1 dont 6,5% d’organique. Les marges sont légèrement sous pression et le BFR augmente, en lien avec les confinements chinois.
Par ailleurs ils se paient AMFashion en Espagne, acteur dans l’industrie textile.
https://group.bureauveritas.com/sites/g … 220728.pdf

- Chr Hansen fait une publi décente de mon point de vue, mais mal accueillie: 13% de croissance au T3 (7% volumes 2% pricing 4% FX) mais marge d’EBIT en baisse de 1% par rapport au Q2. Les hausses de prix prennent du temps et les comparables vont être difficiles au T4 car l’année précédente avait vu de gros volumes.
Les probiotiques en santé humaine sont encore en forte croissance mais cela ralentit et on s’attend à une poursuite du ralentissement de la croissance au T4. La guidance est affinée (8-10%) sur l’année mais pas rehaussée (7-11%), le management affichant sa prudence pour la suite.
https://cdn.chr-hansen.com/_/media/file … 8590D8DFEB

- Danone très honorable au S1 avec 12,6% de croissance publiée et 7,4% en comparable.
Guidance rehaussée à +5% en comparable et marge opérationnelle courante confirmée à 12% sur l’année malgré la pression sur les coûts. On espère que le gros de la hausse est derrière nous.
https://www.danone.com/content/dam/dano … h12022.pdf

- Dassault Systèmes fait le job avec 11% de croissance en comparable au T2 et 19% en publié. La surperformance est liée aux FX avec le $ fort. La guidance est revue légèrement à la hausse en conséquence.
Par ailleurs ils annoncent l’acquisition de Diota (CA 2 MEur), active dans la réalité augmentée notamment pour les systèmes d’inspection dans l’industrie.
Elle devrait naturellement trouver sa place dans le portfolio.
https://investor.3ds.com/static-files/c … 09c97d73a7

- Eckert und Ziegler fait un étrange PW: la guidance de RN est abaissée (-14,3 MEur) car on planifiait apparemment un profit exceptionnel d’une vente d’actif en 2022 qui ne va pas se passer, compte tenu des conditions de marché. Mais la guidance de RN récurrent est rehaussée car les prises de commandes et les résultats à mi année sont supérieurs aux attentes.
On peut donc voir le verre aux trois quarts vide, ou un peu plein :-)
Le marché a pris tout ça avec humour et dans la bonne humeur, ça va de soi, en massacrant allègrement. …
https://www.ezag.com/home/press/press_r … 01c6a27151

- Et finalement on "pré communique" les résultats du T2, qui s’annoncent excellents avec une forte croissance du CA (+26%) et surtout +60% d’EBT:
https://www.ezag.com/home/press/press_r … 12d3bdfe4a

- Essilor mi figues, mi raisin, avec 7% de croissance en comparable au T2 après 9% au T1.
On est impacté par les confinements chinois mais plus inquiétant on voit un ralentissement au T2 aux US. Par contre les marges progressent et les objectifs à horizons divers sont confirmés !
https://www.essilorluxottica.com/sites/ … INAL_0.pdf

- Eurofins mitigé pour ses semestriels: la guidance est légèrement battue et revue à la hausse, grâce au Covid, mais on a manqué l’objectif de croissance du "core business" (5,3% vs 6,5%), à cause de l’Ukraine et la Chine. Ensuite les marges souffrent avec la normalisation de l’activité Covid, ainsi que l’inflation (les hausses de prix prendront effet au S2), puisqu’on passe d’environ 30% de marge d’EBITDA à 24%. Enfin le FCF est mou du genou.
Publi donc mal accueillie par Mr. Market…
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

Par ailleurs ils font une petite acquisition en Hongrie:
https://www.tradingsat.com/eurofins-sci … 29555.html

- Euronext dans les clous au T2 avec +14% de CA (consolidation Borsa Italiana), mais surtout +28% d’EBIT, grâce à un strict contrôle des coûts.
L’endettement à 2,5 x EBITDA laisse par ailleurs la porte ouverte au M&A dans les trimestres à venir.
https://www.euronext.com/en/media/7138/download

- Le T2 de Esker est en ligne avec le T1 (+19% publié, +12% TCC), et les objectifs annuels confirmés, comme déjà annoncé en juin.
On attend les résultats semestriels pour connaître les marges désormais. Plus intéressant, les prises de commandes sont à un niveau record.
https://www.esker.fr/sites/default/file … _22_fr.pdf

- Fagron continue son expansion aux US en rachetant un site de Fresenius:
https://investors.fagron.com/press-rele … quisition/

- Iberdrola sort une belle croissance au S1 (CA +30%, EBIT +21%, RN +35%).
L’Espagne souffre car ils sont liés par les contrats à prix fixe, alors qu’il faut acheter du gaz pour palier au manque de production renouvelable (manque d’eau et de vent).
Le reste du monde est en pleine forme. Pour l’instant un plan qui se déroule sans accroc.
Il est néanmoins croustillant de constater que lorsque le climat muscle son jeu et qu’un anticyclone squatte l’Europe:
- les éoliennes ne tournent pas
- il n’y a plus d’eau pour l’hydroélectricité
- les centrales nucléaires s’arrêtent (débit des fleuves et T° de l’eau)
Donc on compense avec des faux cils en "appoint". C’est moi ou tout cela augure du meilleur pour la suite, non ?
(je plaisante parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer, mais je vous assure que ça ne m’amuse pas).
https://www.iberdrola.com/documents/201 … t_221H.pdf

- Kambi fait un T2 moche, avec un calendrier sportif mou (Euro de foot l’année dernière), et toujours la perte de Draftkings dans les comparables.
Cela devrait aller mieux vers la fin de l’année…
https://www.kambi.com/press_release/kam … port-2022/

- Lectra sort un beau S1 (+70% CA, +90% EBIT), avec l’intégration de Gerber.
Guidance 2022 rehaussée mais prudence manifeste pour 2023 alors que le cycle de CAPEX des clients pourrait ralentir sévèrement dans cette industrie cyclique.
https://www.lectra.com/sites/default/fi … 202022.pdf

- Legrand solide au T2 avec 19% de croissance publiée et 10% en comparable et une marge opérationnelle qui encaisse le choc (+10% EBIT).
Doutes pour la suite avec le ralentissement en cours sur l’immobilier, mais jusque là tout va bien.
Deux acquisitions sont annoncées dans le domaine des data centers et guidance revue à la hausse.
https://www.legrandgroup.com/sites/defa … 004585.pdf

- L’Oreal accélère au Q2 malgré la Chine avec +22% de CA publié et +25% d’EBIT. Presque aussi indécent que LVMH. La force tranquille.
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … riels-2022

- Circulez, y’a rien à voir pour Lumibird qui sort 10% de croissance au T2 soit 11% pour le semestre. Carnet de commande bien rempli et objectifs 2023 réitérés.
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 022_FR.pdf

- LVMH se paie un vignoble en Californie:
https://journalduluxe.fr/fr/lifestyle/m … eph-phelps

Et sort une nouvelle fois un trimestre extrêmement solide, malgré les reconfinements en Chine, avec +27 de ventes et +34% d’EBIT, les marges progressant donc.
Seuls les parfums et la distribution sélective souffrent de la situation. On est raisonnablement confiant pour la suite.
En fin d’année on sera deleveragé et on pourra se trouver une nouvelle cible, ce qui tombera bien puisque les valos devraient baisser si la récession se produit…
https://r.lvmh-static.com/uploads/2022/ … s-2022.pdf

- Les voyants toujours au vert au T2 pour Metsä Board (+17% CA, +37% EBIT), avec une forte croissance portée par les prix, et une demande toujours forte. ROCE et marges records.
Bonnes perspectives pour le T3 mais attention toutefois à l’approvisionnement en énergie cet hiver.
https://www.metsagroup.com/metsaboard/n … 7-million/

- Michelin affronte les vents contraires au S1. Le CA augmente le 19% alors que les volumes baissent de 2%. l’EBIT baisse de 12,5% à cause des actifs russes et des hausses de coûts, mais l’EBIT "des secteurs" augmente de 7,7%. Le FCF est négatif au S1 mais repassera positif au S2 avec la saisonnalité des dépenses, qu’il paraît.
https://www.michelin.com/documents/info … juin-2022/

- Nacon sort son T1 2022/2023 et il y a effectivement du mieux à +26% de CA.
Le CA des jeux est très en forme avec de nombreuses sorties, et une performance honorable du back catalogue.
Les accessoires sont eux à la traîne (pénuries de consoles il paraît).
Objectifs annuels confirmés, dans l’indifférence totale du marché.
https://corporate.nacongaming.com/wp-co … fusion.pdf

- Nexi sort un relativement bon Q2 à +10% de CA et +20,5% d’EBITDA. Les revenus liés au tourisme sont notamment repartis très fort. Par contre le RN est toujours plombé par des coûts de restructuration, en lien avec la boulimie d’acquisitions.
Et puis Nexi c’est l’Italie, avec sa crise politique et sa crise de la dette en devenir, et c’est l’Europe centrale pour qui ça ne gaz pas très fort ces temps ci. Donc logiquement, Nexi, personne n’en veut !
https://www.nexigroup.com/content/dam/c … esults.pdf

- Il y a du mieux pour Probi qui fait un T2 en croissance de 10% en publié grâce aux FX. En organique on est à -1%. Par ailleurs le comparable était plutôt facile, mais bon cela reste meilleur que le T1.
https://www.probi.com/press-releases/20 … ed-growth/

- Robertet va racheter 10% de ses actions, financé pour 10 MEur en cash et 190 MEur à crédit.
https://www.actusnews.com/fr/telecharge … 6985.6.pdf

- Sanofi c’est pas mal à +15,7% de CA au T2 (+8,1% TCC), porté par Dupixent (+43%).
On a une amélioration de la marge avec la déconsolidation d’EUROAPI, une résultat opérationnel des activités en forte hausse mais un EBIT publié en baisse à cause des frais de restructuration.
Donc on peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein. Il me semble que l’on "restructure" souvent chez Sanofi quand même…
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T2-2022

- SAP continue d’accélérer dans le cloud (+34%, +13% CA total) et se prétend en avance sur son plan de marche, mais - comme prévu - les marges sont sous pression.
Par ailleurs ils enregistrent des pertes exceptionnelles relatives aux activités en Ukraine/Russie, ce qui grève également le résultat.
Les ventes de licence sont, elles en décroissance, ce qui semble déranger les analystes. M’enfin les clients ne peuvent pas acheter à la fois une licence classique et un abonnement SAAS, la croissance de l’un cannibalise forcément l’autre…
Le marché n’a pas trop aimé. Moi je trouve que l’on continue de dérouler le plan annoncé fin 2020. Ils avaient prévenu (mais qui écoute les conf calls ?) et annoncent du mieux à partir du S2, et surtout de 2023, sauf catastrophe entre temps.
https://www.sap.com/docs/download/inves … tement.pdf

On en parle sur ZoneBourse (c’est succinct mais intéressant pour ceux qui découvrent la valeur):
https://www.zonebourse.com/actualite-bo … -41170438/

- Belle publi pour Sartorius Stedim Biotech avec un CA en hausse de 27,5% en publié, et de 22,1% à TCC. Les prises de commandes restent peu ou prou stables par rapport à 2021, ce qui était néanmoins anticipé (vaccins).
La marge d’EBITDA courant se maintient à un niveau très élevé (35%). Les activités "Covid" ralentissent rapidement mais le reste est très dynamique.
Le management ne revoit pas sa guidance à mi année car ils ont toujours des doutes sur d’éventuelles "commandes de précaution" au S1. Mais les fondamentaux sont là…
https://www.sartorius.com/en/company-fr … 22-1275226

- Schneider, Legrand et Rexel se font "un peu" taper sur les doigts car ils auraient "un peu" cartelisé le marché des équipements électriques en France. Il me semble que c’est récurrent cette histoire:
https://investir.lesechos.fr/actions/ac … 024877.php

- Schneider très solide malgré les vents contraires (confinements en Chine): CA du S1 +16,7% (10% organique), EBIT +4%.
Les marges diminuent un peu en % mais les hausses de coûts sont répercutées. EBIT et RN sont plombés par les dépréciations relatives à la Russie.
Guidance revue à la hausse.
https://www.se.com/ww/en/assets/564/doc … s-2022.pdf

- Somfy fait une publi assez moche, puisqu’on est étal au T2, alors que l’on était en croissance au T1. La faute à l’inflation qui grève le pouvoir d’achat, la fin du cocooning, et l’Europe centrale à la peine. Les marges vont souffrir et le ralentissement est plutôt devant que derrière nous, à priori!
Bon au moins au S2, on aura des comparables plus faciles, car le S1 2021 fut vraiment explosif.
Le marché a logiquement massacré le titre… Je m’en veux un peu - beaucoup - car j’avais largement anticipé ce mauvais semestre fin 2021 et n’ai pas agi en conséquence.
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … rcice-2022

- Streamwide fait un S1 décevant, à +4% de croissance bien qu’amplement anticipé. Cela n’augure rien de bon pour les résultats compte tenu des recrutements dynamiques et des probables hausses de salaires concédées.
Le groupe affiche sa confiance sur sa croissance future, mais n’en maîtrise pas le timing, les gros contrats publics dépendant éminemment du politique…
https://www.streamwide.com/wp-content/u … FR_DEF.pdf

- Thales se paie un nouvel acteur dans la cyber / gestion d’identité numérique avec Onewelcome:
https://www.thalesgroup.com/fr/monde/id … nt-matiere

- Thales qui publie son S1: un CA honorable en hausse de 7%, et surtout de fortes prises de commandes avec un book to bill à 1,34.
L’EBIT progresse bien également avec une marge à 10,8%. Toutes les divisions se portent bien (recovery dans l’aéronautique et le pôle "Identité Numérique" / ex Gemalto).
Et les perspectives sont évidemment favorables avec la hausse des budgets de défense européens (même si les Allemands vont bien entendu privilégier leurs industriels, faut pas rêver non plus).
Publi tièdement accueillie par Mr Market qui espérait peut être mieux. Il faut laisser du temps au temps…
https://www.thalesgroup.com/fr/group/in … riels-2022

- Enfin elle fusionne sa filiale IoT avec l’américain Telit, et détiendra 25% du nouvel ensemble:
https://www.usine-digitale.fr/article/l … s.N2031087

- Thermador publie son CA pour le S1 2022. Si c’est honorable et que l’on peut s’estimer heureux d’avoir un CA en croissance de 9% au S1, le T2 voit un ralentissement à 6,7% alors que l’on a répercuté 11,4% d’inflation.
Donc en volume l’activité diminue. Et je pense que ce n’est que le début, malheureusement. Le boom de la piscine s’est bien calmé, comme attendu, puisqu’on ne croît "que" de 4% pour cette filiale. Comme pour Somfy, on se consolera avec des comparables plus faciles au S2, mais le management anticipe du sang et des larmes pour 2023.
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 7-2022.pdf

- Vidrala fait effectivement bien mieux au T2 qu’au T1. Il n’y a pas de croissance des volumes par contre les hausses de prix sont effectivement passées (+20% CA), alors que la demande reste très solide. La marge d’EBITDA remonte à 17% et la marge d’EBIT à 10% sur le semestre. Le management est raisonnablement confiant pour la suite, néanmoins le problème reste la normalisation des prix du gaz.
Il y a peut être une opportunité au prix actuel, d’ailleurs ils rachètent leurs actions, mais si on nous coupe le gaz cet hiver, il n’y aura pas grand chose à faire pour sauver les marges avec la flambée des prix spot…
Donc c’est la roulette (russe, forcément). On se consolera en constatant que toute l’industrie du verre est dans le même bateau en Europe, et que l’Espagne n’est pas la plus à risque.
On pourrait même voir le verre (haha) à moitié plein, et anticiper qu’ils pourraient racheter des acteurs d’Europe centrale en difficulté cet hiver.
https://www.vidrala.com/default/documen … 1_2022.pdf

- Zignago Vetro répercute la hausse de l’énergie avec +24% CA au T2 et +6% d’EBIT, de retour à 14% de marge, proche des standards habituels.
Très bien mais comme pour Vidrala la suite dépendra des cours du gaz. Néanmoins cette capacité à répercuter vite et fort est tout de même un peu rassurante.
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 7_2022.pdf

*Pas de tops flops ce mois ci car j’ai raté l’échéance et ça a bougé depuis.

*Les mouvements du mois:

Achat:

Renforcement:
- Michelin 2x25,06: s’ils tiennent leur prévisions les multiples sont historiquement bas.
- Talenom 6x10,18: me semblait encore raisonnablement valorisée.
- Eckert und Ziegler 2x32,28 puis 2x36,3: j’ai acheté le "faux" PW, considérant que c’était une capitulation, puis comme le marché rachetait tout ce qu’il avait vendu la veille, j’en ai repris une louche pour suivre le mouvement.
- Metsa Board 4x7,9: Buy the dip (encore) alors que les bonnes publis s’enchaînent.
- Dassault Systèmes 2x36,03: on suit les initiés
- Wiit 3x18,31: valo redevenue raisonnable
- Tinexta 2x22,38: idem juin. valo raisonnable
- Air Liquide 1x128,3: buy the dip
- Gn Store Nord 2x245,3 DKK: on lit à droite à gauche que cela s’améliore graduellement sur les composants électroniques.
- CW8 1x398,57: achat systématique

Allègement:


Vente:

Trading / AR:

*Le kikimètre (au 1er août)

- Valo totale: 37058 Euros pour 29092 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 152,66 (+7,52%)
- TRI depuis ouverture: 10,9%
- Liquidités dispo: 3649 Euros (9,8%)
- Evolution CAC40 GR: 9,02%
- Evolution ETF World: 10,12%

Il y a du mieux alors que les valeurs de croissance ne sont plus pestiférées.
Je suppose que la perf par rapport aux indices larges est plombée par l’exposition à l’Italie, qui ne fait quasiment rien sur le mois, pour les raisons que l’on connaît.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #255 03/09/2022 22h41

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour, voici le bilan du mois d’Août 2022

*Bilan du mois écoulé

Pas grand chose à vous raconter ce mois ci car je me suis tenu le plus éloigné possible des marchés, un peu par lassitude mais surtout à cause d’un planning de vacances chargé !

En résumé, on a d’abord poursuivi le rebond de juillet, porté par les bons semestriels et l’espoir d’une FED plus accommodante, alors que l’on considère avoir fait le pic d’inflation (aux US).
Puis on a pris un peu de gains avant Jackson Hole, juste au cas où, et là patatra ! Powell a douché tous nos espoirs en annonçant que la lutte contre l’inflation ne faisant que commencer, qu’une récession et un ralentissement de l’emploi seraient nécessaires, et donc du sang et des larmes pour les mois à venir.
Du coup on s’est rappelé que la Chine était en crise immobilière et n’arrivait pas à se dépatouiller du Covid, que l’Europe n’avait plus de gaz et entrait dans une Crise historique, et que les US allaient devoir "récession-ner" pour calmer les prix. Bref fin août il fallait chercher longtemps pour trouver une bonne nouvelle …

Pendant ce temps et alors que M. Poutine a le doigt sur la braguette le robinet de gaz, un peu comme Philippe Katerine qui coupe et remet le son, Madame Von der Leyen nous sort une déclaration lunaire dont elle a le secret, puisqu’il est temps apparemment de "plafonner le prix du gaz russe".
Vous savez, ce gaz que l’on a soigneusement préservé des sanctions et qu’on veut bien continuer d’acheter mais qu’ils ne nous livrent déjà plus … On va les forcer à nous le livrer, mais moins cher, pardi ! La réaction de la Russie ne s’est pas faite attendre:
Moscou menace de couper les exportations d’énergie en cas de plafonnement des prix - Challenges

Cette dame me fait halluciner à chaque fois qu’elle prend la parole tant cela semble déconnecté de la réalité: on dirait une sorte de Ségolène Royal sous stéroïdes anabolisants !

Dans le genre pathétique aussi, nous avons les pleurnicheries des dirigeants européens qui à tour de rôle accusent la Russie d’utiliser l’énergie comme une arme. C’est vrai quoi, ce n’est pas très gentleman d’utiliser les quelques leviers dont on dispose pour affaiblir l’adversaire, en période de guerre. Sans doute que cela manque de "panache". Il y en a qui devraient (re)lire Sun Tzu…

*Revue de presse

Rien (vacances).

*Actualité des sociétés

- Alfen fait une superbe publi, avec +78% de croissance au T2, dans la lignée du T1.
La performance est surtout portée par les bornes de recharge, qui doublent sur un an.
Attention car ils nous expliquent que c’est l’effet d’un rattrapage et de constitution de stocks de précaution, si j’ai bien compris, donc le S2 ne sera peut être pas aussi dynamique pour ce pôle.
Par contre ils attendent plus de CA des autres pôles d’activité au S2, donc on verra où l’on va atterrir.
https://alfen.com/sites/default/files/m … 202022.pdf

- Axa sort des résultats en croissance au S1 ce qui, compte tenu du contexte, est à saluer:
CA+2%, EBIT+8%, RN+3%. Le RN par action augmente d’avantage grâce aux rachats d’action.
Un nouveau programme de rachats est par ailleurs annoncé pour un milliard d’Euros.
https://www-axa-com.cdn.axa-contento-11 … 220803.pdf

- Eckert und Ziegler a publié son T2 et cela reste dans la lignée du T1, avec +25% de ventes et +57% d’EBIT.
Le résultat semestriel est plombé par un comparable exigeant du fait d’un profit exceptionnel enregistré au S1 2021.
Le pôle médical est en croissance modeste, alors que les isotopes pour l’industrie se portent très bien (oil & gas).
Bref, circulez, y’a rien à voir, de mon point de vue.
https://www.ezag.com/fileadmin/user_upl … uz222e.pdf

- Equasens (ex Pharmagest) accélère au T2 à 11,5% de croissance, et il n’y a pas grand chose à jeter. C’est moins spectaculaire que les boîtes qui vendent en $, mais cela reste très bon.
Ambition confirmée d’une dizaine de points de croissance en 2022.
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … e326c7580f

- Fagron sort de relativement bons résultats pour le S1 (CA +19% publié, +7% organique, EBIT+15%, marge d’EBIT en baisse de 1% environ, FCF et RN en forte hausse), entachés par une "petite" bisbille avec la FDA.
On serait un peu trop détendu sur les pratiques de nettoyage d’un site de fabrication, et le contrôle qualité aurait quelques trous dans la raquette, ce qui pourrait entrainer des contaminations croisées des produits.
Des mesures correctives ont donc été prises, en espérant que ce sera la fin de l’histoire et qu’elle ne fera pas des petits sur d’autres sites.
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … aef2ff976e

- C’est mauvais pour Garo, à 3% de croissance au Q2 mais -13% pour le pôle e-mobility, essentiellement car ils n’ont paraît il pas les composants pour livrer.
Les marges souffrent logiquement (11,3% d’EBIT au Q2), car la dynamique d’investissement et de recrutement reste soutenue.
Le carnet de commande grossit mais cela ne peut durer indéfiniment. Le management est néanmoins positif sur le S2 avec une amélioration en vue sur les composants.
https://www.garogroup.se/en/report/inte … -june-2022

- GN Store Nord: publie ses semestriels: +29% de croissance du CA dont 8% organique.
EBIT en baisse de 32% au Q2 mais on repasse en positif au moins. Il y a du mieux pour GN Hearing mais cela reste poussif.
La branche « consumer » de GN Audio décroît fort mais c’est plus que compensé par la branche « entreprise ».
Enfin c’est la cata pour Steel Series avec un marché du jeu vidéo qui ralentit fort.
Les marges souffrent considérablement des hausses de coûts mais il y a du mieux sur la supply chain et les composants. Le FCF est mauvais du fait des investissements et du BFR, entrainant une augmentation du levier financier. Il va falloir sérieusement diminuer le levier maintenant.
Le chemin est encore long et les nuages sur l’économie vont compliquer la tâche. Il faudra être patient. A noter des achats d’un membre du board sur le creux récent.
https://www.gn.com/Newsroom/Announcemen … rt-Q2-2022

- Nynomic sort un T2 sans grosse surprise: vente en baisse de 4% (Europe en baisse mais Asie et US en hausse) sur le trimestre MAIS backlog qui réaugmente de 4 MEur, donc c’est reculer pour mieux sauter.
Marge d’EBIT qui se maintient à 14%. Les objectifs 2022 sont réitérés.
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/
Rapport semestriel, malheureusement en Allemand:
https://www.nynomic.com/wp-content/uplo … B-2022.pdf

-Royal Unibrew publie une belle croissance au Q2 (+40% publié, +15% organique), mais un EBIT en baisse (-13% organique, -2% publié), à cause des acquisitions, et surtout des hausses de coûts.
C’est la course pour répercuter l’inflation au fur et à mesure.
Par ailleurs on apprend qu’ils commencent à voir des signes de basculement de la consommation vers les discounters, symptôme de la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs.
https://investor.royalunibrew.com/news- … ne-2022-h1

- Sartorius Stedim Biotech se paie Albumedix, un fournisseur d’albumine humaine, truc apparemment très utile aux biotechs, pour 415 MGBP.
33MGBP de CA en 2022 donc on paie 12 fois le CA prévisionnel: le potentiel de croissance doit être important !
https://www.sartorius.com/download/1281 … r-data.pdf

- Siemens Healthineers fait une publi très mitigée pour son T3, avec une forte baisse du pôle diagnostic (Covid), et le reste en croissance modeste à 1 chiffre.
L’activité est bridée par les pénuries de composants, et les hausses de coûts mettent la marge d’EBIT sous pression (11,5% au T3).
Néanmoins le book to bill est excellent à 1,31, ce qui permet au management d’être confiant pour le T4, alors que la situation se détend un peu sur la supply chain.
https://corporate.webassets.siemens-hea … tement.pdf

- Sanofi enregistre un newsflow très négatif avec l’abandon d’un candidat médicament et le procès du Zantac aux US  qui fait planer une épée de Damoclès sur le groupe.
CF file dédiée

- Talenom toujours en forme et même un peu en avance sur son plan de marche, avec 25% de croissance du CA et 17% de hausse de l’EBIT (acquisitions moins margeuses).
Par contre les plans de développement vont nécessiter plus de dépenses / CAPEX au S2 pour accélérer en Espagne et en Suède, donc il faut s’attendre à une pression sur les marges.
La Suède qui continue d’ailleurs à se développer rapidement et devient de plus en plus profitable. Guidance confirmée.
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … 1408ef1cfc

- Ca y est, Tinexta a vendu son business d’information crédit à CRIF SPA.
A noter qu’il est envisagé qu’Intesa Sanpaolo réinvestisse les 25% qu’elle possédait dans cette filiale (également cédés) dans WarrantHub, une autre société du groupe, via une AK.
https://www.tinexta.com/file/2361

- Veolia publie son S1, porté par l’énergie et le recyclage. On a une bonne croissance du CA à 10M au T2 et de 16% de l’EBIT courant.
Les confinements en Chine ont pesé. On attend un T3 très bon dans l’eau avec la canicule.
En publié par contre, c’est beaucoup moins joli, avec des coûts de restructuration relatifs à l’acquisition de Suez, et une dépréciation de 80 MEur relative aux actifs russes.
Au S2 on aura le produit des cessions des restes de Suez et plus de coûts d’acquisition donc ça devrait être nettement meilleur et on attend une dette nette < 3 x EBITDA en fin d’année.
Par ailleurs le FCF est impacté par la hausse significative du BFR, mais c’est lié à la saisonnalité il paraît.
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … 202022.pdf

- Veolia qui aurait un acheteur pour les activités de gestion des déchets britanniques de Suez pour 2,4 MdsEuros (16,9 x EBITDA 2021, soit à première vue un très bon prix).
Le produit de cette session devrait ramener le levier d’endettement du groupe à un niveau "sensiblement inférieur" à 3xEBITDA.
https://www.veolia.com/fr/nos-medias/ne … -activites

*Les Tops

- Axa +4,79% hausses de taux en perspective
- Pharmanutra +0,89% fait sa vie en ignorant les indices (les buy backs aident sûrement)
- Lumibird +0,49% idem. Ils ont un pied dans l’armement, ça doit aider.

*Les Flops

- Garo -36% publi mal reçue après un beau rallye
- GN Store Nord -16,63% guidance revue à la baisse.
- Sanofi -15% plein de mauvaises nouvelles.
- Fagron -14% le warning de la FDA a calmé les velléités acheteuses sur le titre.

*Les mouvements du mois:

Achat:

Renforcement:

- SAP 1 x 91,47
- Tinexta 2 x 24,8 puis 2 x 22,4: moi j’ai bien aimé la publi, Mr Market moins.
- Veolia 2 x 24,3 puis 2 x 22,72: rendement.
- Garo 5 x 119,1 SEK: car ils nous disent que la situation s’améliore sur les composants et qu’ils repasseront en croissance au S2.
- Amundi 1 x 51,65: rendement.
- Eckert und Ziegler 1 x 40,28: publi plutôt bonne.
- Chr Hansen 1 x 434,3 DKK: borne basse du canal baissier. On continue le DCA.

Allègement:

Vente:

Trading / AR:

*Le kikimètre (au 1er septembre)

- Valo totale: 35852 Euros pour 29992 Euros investis (900 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 144,2 (-5,55%)
- TRI depuis ouverture: 7,91% 
- Liquidités dispo: 4077 Euros
- Evolution CAC40 GR: -5%
- Evolution ETF World: -1,93%

A noter ce mois ci un versement exceptionnel de 400 Euros supplémentaires, provenant d’une sortie positive en crowdfunding sur Wiseed (Antofenol pour ceux qui connaissent).
Ne souhaitant pas les réinvestir en crowdfunding, le niveau de reporting financier étant quasi inexistant, j’ai transféré la PV sur le PEA, en attendant un creux sur l’ETF World.

A part ça, on reperd pratiquement tous les gains de juillet, les mêmes causes produisant les mêmes effets (exposition zone Euro, valeurs de croissance, pas/peu d’énergie).

J’ai fait quelques achats vendredi, le "bon" rapport sur l’emploi US ayant remis du baume au cœur des zozos-pérateurs, sauvant des supports de ci de là. Mais ça c’était avant que l’on apprenne que NordStream 1 était arrêté jusqu’à nouvel ordre…

Dernière modification par Nemesis (03/09/2022 23h09)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #256 01/10/2022 22h41

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour, voici le bilan du mois de septembre 2022

*Bilan du mois écoulé

Au cours du mois écoulé, nous avons eu encore un gros CPI aux US, notamment le fameux "core CPI", ce qui a douché au moins provisoirement les espoirs de pic d’inflation et de pivot rapide de la FED. Perspectives confirmées une nouvelle fois par Powell lors de la réunion de septembre, avec un discours toujours très "faucon", nous promettant du sang et des larmes pour 2023.

Des PMIs mauvais en Europe, avec un fort ralentissement notamment en Allemagne, qui s’explique essentiellement par la crise de l’énergie, alors que l’inflation atteint désormais des montants à 2 chiffres en Allemagne.

Des gouvernements d’extrême droite ont été élus en Suède et en Italie. A ce sujet, je ne crois pas encore à la catastrophe annoncée et à la fin de l’Euro, ça va tanguer mais la soupe est trop bonne.
Si ça clashe avec l’Italie, on trouvera un compromis après un sommet de la dernière chance, comme d’habitude. Et puis avant d’aller au clash, il faudra déjà que les membres de la coalition se mettent d’accord sur ce qu’ils veulent (par exemple sur la position vis à vis de la Russie).

Pendant ce temps, alors que la banque centrale anglaise lutte pour reprendre le contrôle de l’inflation à grands coups de hausses de taux, le nouveau gouvernement n’a pas trouvé de meilleure idée que de proposer un package de stimulus fiscal, financé par de la dette.
C’est un peu comme nos "chèques inflation", mais à la puissance 10. Comprenne qui pourra…
En tout cas le marché obligataire n’a pas apprécié, la banque centrale a du intervenir pour sauver les fesses des fonds de pension, et comme l’Euro, la Livre s’est fait massacrer.

*Avertissement*
Je précise que j’ai tout faux depuis le début sur l’Ukraine, donc à prendre avec beaucoup de recul…
Concernant l’Ukraine, l’armée russe a apparemment connu quelques revers sur le terrain.
La Russie a décrété la mobilisation des réservistes, reconnu les républiques séparatistes comme membres de la Fédération de Russie, et menacé une nouvelle fois de frappes nucléaires ceux qui ne seraient pas d’accord.
Pour moi, du point de vue russe, on devrait ne plus être loin du dénouement, puisqu’à part une frappe nucléaire M. Poutine n’a plus tellement de leviers à activer, le gaz ayant été coupé pour de bon à l’Europe.
Et le temps joue plutôt contre la Russie avec les sanctions qui empoisonnent l’économie petit à petit, la manne de l’énergie qui va diminuer s’ils ne fournissent plus l’Europe (le nouveau gazoduc vers la Chine c’est 2025), et la vente de pétrole "au rabais".
Aussi et surtout, lors de la "fête des voisins" en Asie, la Chine et l’Inde ont toutes deux émis de fortes réserves sur la situation en Ukraine, et souhaité une issue diplomatique rapide ("Ce n’est pas le temps de la guerre"). Erdogan a annoncé peu ou prou la même chose après avoir signé un contrat d’approvisionnement en gaz avec la Russie, et Indiens et Chinois ont par ailleurs annoncé réduire leurs achats de pétrole russe, dans la foulée.
A priori la perspectives de frappes nucléaires n’enchante donc pas les nouveaux "meilleurs amis" de la Russie.
Donc je pense que la Russie est proche de proposer une paix négociée, le problème est que certains risquent de ne pas en vouloir (suivez mon regard), à commencer par l’Ukraine, pour des raisons légitimes. Ukraine qui ne pourra pas grand chose sans le soutien des US, mais pourquoi diable les US s’arrêteraient ils en si bon chemin désormais ?!?
Dans ce contexte, comme deux précautions valent mieux qu’une, et afin d’éviter une résolution trop rapide et de détendre l’atmosphère, les deux gazoducs NordStream ont été dégommés, histoire d’être certain qu’ils ne seront pas remis en service de sitôt. Si on trouve le commanditaire, il me semble que cela peut être considéré comme un acte de guerre, non ?

Sur la crise de l’énergie en Europe, concernant l’électricité je ne suis que modérément inquiet: certains facteurs conjoncturels à 2022 finiront par s’arranger (nucléaire français, météo / sécheresse…), et le problème est surtout dans le mode de calcul des prix sur le marché, donc c’est réformable. Et puis à l’exception des centrales à gaz, la valeur ajoutée reste chez nos producteurs, elle est donc récupérable, ce que nos gouvernants ont bien compris.
Par contre pour le gaz c’est plus compliqué, et les solutions envisagées actuellement ne me semblent pas à la hauteur, voir contre - productives (limiter les prix à l’achat contraindra l’offre et soutiendra la demande = l’inverse de ce qu’on veut).

Voilà pour ce mois qui a donc égrené les bonnes nouvelles, bien remonté le moral des investisseurs, et poussé logiquement les marchés vers de nouveaux sommets ;-)
Ah oui, j’oubliais la vague de froid depuis mi septembre en Europe, qui va bien arranger nos affaires rapport au gaz. Cette année on a la poisse quand même.

*Revue de presse


- Où l’on apprend que la France sera aussi rattrapée par la hausse des prix de l’électricité l’année prochaine, car nous n’avons pas les moyens de maintenir le bouclier à grands coups de dette.
Bon de toutes manières, protéger la demande quand on a fondamentalement un problème d’offre, cela n’a pas grand sens.
Énergie : vers une hausse des prix du gaz et de l’électricité dès janvier 2023

- Sur l’évolution de la position indienne:
Inde-Russie : les dilemmes de Narendra Modi - Asialyst

- Et chinoise:
À l?ONU, la Chine et l?Inde appellent à une sortie négociée de la guerre en Ukraine | Guerre en Ukraine | Radio-Canada.ca

- Un petite nouvelle positive, comme quoi il ne faut pas désespérer et qu’il n’y a pas que des mauvaises nouvelles… Pourvu que ça dure:
Nucléaire : après 12 ans de déboires, l?EPR finlandais Olkiluoto-3 commence enfin à produire de l’électricité

*Actualité des sociétés:

- Accenture finit l’exercice 2022 en beauté:
Pour le T4, CA +15% (avec-7% de vent de face des FX, vu qu’on consolide en $), marge d’EBIT en baisse à 14,7% mais +0,1% sur un an, EPS +18%.
Pour l’année, CA +22%, marge d’EBIT 15,2%, EPS +17% et un FCF monstrueux à 8800 M$.
Des prises de commandes toujours dynamique (book to bill 1,2) et 7900 M$ de tréso.
Perspectives 2023 néanmoins prudentes à +5% de CA en $ (dont -6% dus aux FX anticipés), compte tenu du contexte que l’on connaît tous.
https://investor.accenture.com/~/media/ … elease.pdf

- Air Liquide réalise une cession en Arabie Saoudite, non significative à ce qu’il paraît.
https://www.airliquide.com/fr/groupe/co … e-saoudite

- Alfen va faire son entrée dans l’Eurostoxx600:
https://alfen.com/news/alfen-share-will … -600-index

- Bureau Veritas fait une acquisition aux US dans la construction avec C.A.P Government Inc CA 25M USD en 2021:
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … 7420a78434

Et une autre dans les tests analytiques avec Galbraith Laboratories (CA 8 Meur)
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … bc856ac35e

- Esker publie ses semestriels et en apparence c’est très bon: CA +19% (+13% TCC), EBIT +41% (marge +16,9%) et RN +34%. Prises de commandes +14% (+8% TCC).
On profite de la faiblesse de l’Euro. L’EBIT progresse fortement mais attention car il y a +1,1 MEur du aux FX et +2,2 MEur pour l’ajustement en fonction de l’évolution du cours de bourse d’Esker des provisions pour taxes sur plans d’actions gratuites passées en 2021.
Corrigé de ces effets l’EBIT serait à 9,6 MEur vs 9,1 en 2021 soit une croissance un peu moins spectaculaire de 5,4% et une marge moins spectaculaire à 12,5%, en ligne avec 2021.
Enfin Market Dojo est consolidée depuis le 1er juin 2022.
Un point intéressant: à la suite de la forte croissance à l’international ces dernières années, l’Europe ne représente plus "que" 53% du CA.
https://www.esker.fr/sites/default/file … 022_fr.pdf

- Eurofins cède Eurofins Digital Testing, une filiale qui faisait des tests relatifs à la technologie (cybersécurité etc) pour 220 MEur.
C’est probablement porteur, mais assez éloigné du coeur de métier tout de même…
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … siness.pdf

- Kambi se paie Shape Games pour 78 MEur, un fournisseur d’interface utilisateur pour les sites de paris sportifs.
CA 7,6 MEur et EBITDA 2,8 MEur, donc des multiples très élevés, mais 100% de croissance attendue en 2022.
Ma foi, on verra bien…
https://www.kambi.com/press_release/kam … ape-games/

- L’Oreal fait une acquisition dans la dermatologie aux US avec Skinbetter Science, qui fait 95 M$ de CA.
https://www.capital.fr/entreprises-marc … ce-1446984

- Lumibird sort une publi semestrielle bien pourrie avec un ROC en baisse de 69%, impacté par l’inflation (hausse du BFR), les CAPEX de "structuration" et les acquisitions.
La tréso fond comme neige au soleil (-29 MEur).
On s’attend à un retour à une rentabilité "normale" au S2 mais on se garde bien d’avancer une prévision, et les objectifs 2023 sont réitérés ce qui ne mange pas de pain.
Le problème est que ce gros déploiement de CAPEX risque d’arriver à contretemps et en collision avec le ralentissement en 2023.
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 022_FR.pdf

Par ailleurs ils se paient Innoptics, petite société bordelaise:
https://www.globenewswire.com/news-rele … IQUES.html

- Metsä Board ne semble pas refroidie par la conjoncture actuelle, puisqu’on réfléchit à augmenter la capacité en Finlande (bon décision effective en 2024, donc y’a pas le feu).
https://www.metsagroup.com/metsaboard/n … n-finland/

- Equasensfait des semestriels mitigés: CA+11,5%, EBIT+5%, RN+19%.
l’EBIT est impacté par du non récurrent (il paraît), sauf que l’on n’a pas de détail. Je ne sais plus quel analyste évoquait une grosse chouille pour fêter le changement de nom.
Néanmoins on s’attend à une normalisation au S2 et un retour au niveau de marge habituel.
A part ça, l’activité semble bien se porter. Bon track record, bonnes perspectives…
https://equasens.com/wp-content/uploads … 22_def.pdf

- Pharmanutra fait encore une jolie publi, bien qu’un peu moins spectaculaire que le T1 (comparables / covid ?):
Pour le S1 2022, CA +23%, EBITDA +21%, RN + 17%
Pour le T2 seul CA +16% et EBIT +11,5%. La marge d’EBIT baisse avec le retour à la normale des activités commerciales.
Dans les "plutôt bonnes" nouvelles, l’International croît plus vite que l’Italie, et les autres produits croissent plus vite que Sideral, le produit phare, donc on gagne en diversification.
Guidance confirmée.
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 22_ENG.pdf

- Robertet solide au S1: CA +20%, EBITDA +16,8%, ROC+16,5%, RN+12,6%.
Tréso en forte baisse (-3MEur de position nette) après le rachat de 10% du K.
Guidance prudente pour 2022 entre +7 et +9% de CA.
https://www.actusnews.com/fr/telecharge … 22docx.pdf

- Somfy, ce n’est pas bon comme on pouvait s’y attendre: ROC en baisse de 7,5% et RN en baisse de 11,9%.
Par contre ils sont gorgés de cash et au S2 on va consolider Teleco Automation.
Le problème c’est le côté cyclique et la forte exposition à l’Europe (notamment de l’est), alors que la conjoncture se dégrade vite et fort.
Mais bon, désormais trop tard pour vendre à mon sens (et confiant à LT).
https://www.somfy-group.com/file.cfm?contentid=518545

- Streamwide publie un S1 bien nul. On connaissait déjà la hausse modeste du CA à +4%.
On ignorait par contre l’ampleur de la hausse des charges de 23% due notamment aux frais de personnel (augmentations, frais relatif au turnover etc.).
Pour le S2 on s’attend à une croissance du même tonneau et un peu moins de coûts ponctuels.
J’aurais dû vendre mais j’ai été complaisant.
https://www.streamwide.com/wp-content/u … FR-DEF.pdf

- Thales vend son activité de systèmes électriques à Safran (CA 124 MEur)
https://www.thalesgroup.com/fr/monde/gr … n-activite

- Veolia vendra finalement ses activités déchets au RU à Suez, qui a exercé son droit de "préemption", comme prévu pour environ 17xEBITDA:
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … a_Suez.pdf

- Wiit fait une nouvelle acquisition en Allemagne: LANSOL Datacenter.
Celle ci prévoit 6,6 MEur de CA en 2022 pour 2 MEur d’EBITDA, et 1,6 MEur d’EBIT.
Cela va nous coûter 18 MEur soit 9xEBITDA ou 11xEBIT, donc des multiples raisonnables et bien relutif, comme d’habitude avec Wiit.
Alors oui c’est l’Allemagne et l’Allemagne va souffrir, mais gaz ou pas il faudra bien des datacenters et il faut regarder au delà.
Une fois cette transaction bouclée, l’Allemagne sera plus grosse que l’Italie pour le groupe.
https://investors.wiit.cloud/files/pres … ermany.pdf

*Les Tops (enfin les moins pires)

- Nexi: 0% il semblerait que l’on ait touché le fond… Pour le moment.
- Viscofan: -2% un analyste en soutien, et c’est défensif.
- SAP -4%: elle avait déjà bien corrigé. Posée sur un gros niveau (krach covid) qui tient pour l’instant.

*Les Flops

- Equasens (-26%): publi mal accueillie. Pas compris.
- Wiit SPA (-26%): croissance / Italie / Allemagne / gros levier (+problèmes de coût de l’énergie)
- Streamwide (-27%): publi pourrie / small cap EU / croissance.
- Gn Store Nord (-37,6%): en chute libre.

*Les mouvements du mois:

On accueille deux nouveaux venus et on lourde Lumibird.
Pour le reste, j’ai saupoudré beaucoup de renforcements, notamment en fin de mois alors que l’on revenait sur les niveaux de juin et qu’il m’a semblé que l’on faisait un nouveau pic de pessimisme.

Achat:
- Epiroc AB 20x150 SEK: Remplace Lumibird. C’est cyclique mais on a déjà bien corrigé. Et surtout le besoin de resources et d’infrastructures en lien avec la transition énergétique est considérable.
Donc ce sera mon vecteur pour jouer l’industrie minière, un vendeur de pelles quasiment au sens littéral. Par ailleurs elle me donnera indirectement une exposition aux pays miniers (Australie, Canada, Afrique du Sud etc…).
Comme Atlas Copco: grosses marges, grosse rentabilité, bien diversifiée géographiquement, tréso nette. Et la SEK s’est un peu affaiblie par rapport à l’Euro.

- Hexagon AB 30x102,2 SEK: Remplace Lumibird. Des capteurs et du logiciel pour modéliser, localiser, traquer, des drones etc … Cela fait longtemps qu’elle me fait envie et je l’avais manquée pendant le covid donc voilà.
C’est encore bien valorisé mais à long terme il devrait en rester quelque chose. Et la SEK s’est un peu affaiblie par rapport à l’Euro ;-)

Renforcement:
- Equasens 1x76,8: mauvais timing, dommage !
- Euronext 1x73,68: valo raisonnable
- SAP 1x84,39: proche d’un gros niveau et cette transition vers le cloud va bien se terminer un jour ! Par ailleurs pas mal de revenus en $.
- Veolia 2x22,06: on suit les initiés
- Eckert und Ziegler 1x38,3: valo raisonnable
- Chr Hansen 1x429,4 DKK: mauvais timing, dommage !
- Nynomic 1x31,9 puis 1x26,55: valo raisonnable, même si c’est Allemand. Elle a d’abord semblé vouloir casser son oblique baissière, avant de se ramasser et de revenir sur son support.
- Wiit 3x14,35 puis 3x14,5: on suit les initiés, en espérant qu’ils savent ce qu’ils font big_smile
- Amundi 1x44,98: pas bien cher / rendement
- Dassault Systèmes 1x35,45: buy the dip
- Eurofins 1x61,1: valo raisonnable
- Iberdrola 5x10,125: j’espérais un rebond sur MM200 + rendement
- Legrand 1x66,36: niveau intéressant et il faut bien lui donner de l’amour de temps en temps.
- Michelin 2x23,4: valo / rendement / résilience
- Schneider Electric 1x114,62: idem Legrand
- Siemens Healthineers 1x42,02: buy the dip
- Alfen 1x96,08: on joue le rebond sur MM200 + bas de canal haussier (c’est plus un trade qu’un renforcement LT mais on verra).
- Metsa Board: 7x7,42: valo / rendement
- CW8 390,86: achat systématique

Allègement:

Vente:

- Lumibird -40x15,88: vente à l’ouverture après la mauvaise publi. Je ne suis pas inquiet pour son avenir mais çela reste mou du genou en terme de rentabilité.
A part acheter de la croissance à coups d’AK, finalement pas grand chose à se mettre sous la dent depuis 2017. Donc j’ai pris ma PV pour aller voir ailleurs.

Trading / AR:

*Le kikimètre (au 1er octobre):

- Valo totale: 33381 Euros pour 30492 Euros investis (500 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 132,4 (-8,17%)
- TRI depuis ouverture:  3,9%
- Liquidités dispo: 3120 Euros
- Evolution CAC40 GR: -5,8%
- Evolution ETF World: -5,6%

Les mois se suivent et se ressemblent…Enfin en pire ce mois ci avec de nombreux gadins sur le portif. Qu’à cela ne tienne, on garde le cap et on continue les achats réguliers !

Dossiers potentiellement intéressants à creuser/surveiller:
Technoprobe SPA: des sondes pour tester les semi conducteurs. Chère mais qui semble qualitative. Par contre c’est encore une italienne.

[Edit] Coquille c’étaient 5 x Iberdrola, pas 1

Dernière modification par Nemesis (02/10/2022 14h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #257 02/11/2022 23h07

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour, voici le bilan du mois d’octobre 2022

*Bilan du mois écoulé

Ce mois ci nous avons eu un CPI toujours élevé aux US (surtout le CPI "core), mais des prix à la production en légère baisse, donc il y a un début de commencement d’espoir que l’on passe le pic (aux US).

Nous avons vu une volte face à Londres sur le budget 2023, qui a finalement coûté la peau de Liz Truss, après son ministre des finances. Son remplaçant est un financier donc les marchés ont aimé, m’enfin fondamentalement rien n’est réglé outre Manche pour le moment.

On a également assisté à une forte baisse des prix du gaz sur le marché spot en Europe, après la hausse stratosphérique de cet été. Un mélange de baisse de la demande (sobriété énergétique et ralentissement industriel) et de températures clémentes.

Enfin, malgré des PMIs confirmant le ralentissement industriel (surtout en Europe), nous avons accueilli des chiffres de croissance meilleurs que prévus de part et d’autre de l’Atlantique. Surtout aux US dont le dynamisme de l’économie impressionne, même si les hausses de taux commencent à mordre.

En Chine, le PCC a reconduit Xi Jinping à sa tête, et la politique zéro covid a donc été confirmée ad vitam aeternam. Il va falloir sacrément triturer (torturer?) les chiffres pour obtenir la croissance annoncée dans ces conditions !

Et octobre est également un gros mois de publications, avec dans l’ensemble de bonnes copies, des sociétés qui répercutent l’inflation sans tuer la demande jusqu’ici, et donc des marges qui tiennent, voir progressent. Le thon est néanmoins globalement très prudent pour 2023 et on comprend aisément pourquoi.

Ces bonnes publications et quelques espoirs (irrationnels?) d’adoucissement du thon de la FED on alimenté un rebond conséquent, comme cet été. Franchement je ne vois pas ce qui a changé fondamentalement qui justifierait un pivot de la FED à ce stade, mais comme il paraît que le marché a toujours raison…

*Revue de presse

Pour qui roule Van der Leyen ? Pas grand chose à ajouter malheureusement…
Souveraineté énergétique et numérique : mais pour qui roule Ursula von Der Leyen ?

- Le mois dernier je listais comme rare bonne nouvelle la mise en service de l’EPR finlandais… Eh bien c’est raté finalement!
Nucléaire : coup dur pour la Finlande avant l?hiver, le nouvel EPR d?Olkiluoto 3 a un énième problème

- Où l’on apprend que l’Europe a tellement eu peur de manquer de gaz, que l’on a commandé plus de GNL que l’on est capable d’absorber/stocker via l’infrastructure existante.
Alors finalement on n’a pas assez de gaz ou on a trop de gaz ?!?
Gaz : l’embouteillage inédit de navires méthaniers aux portes de l’Europe | Les Echos

- Un article ZoneBourse avec 25 conseils pour les débutants. Simple, synthétique, qui va a l’essentiel, et que tout aspirant stock picker serait bien inspiré de lire.
J’ai tellement aimé que je vous le mets en lien:
25 Conseils que j’aurais aimé avoir lorsque j’ai débuté en bourse

- En pendant ce temps les chinois continuent leurs emplettes en Europe. Cette fois on ne parle pas d’un port grec ou d’un petit aéroport français, c’est du lourd:
Le port de Hambourg pourrait être cédé partiellement à un groupe chinois, Olaf Scholz sous le feu des critiques

- Le Japon à contrepied du reste du monde, trop heureux d’avoir enfin un peu d’inflation, fait de la relance en conservant les taux au plancher…
Il sera intéressant de voir ce que ça va donner:
Inflation: le Japon met sur la table un plan de relance de 266 milliards d’euros pour relancer son économie

*Actualité des sociétés:

- Air Liquide continue de répercuter les hausses de l’énergie au T3, avec CA +41% (+8,3% organique, +8,9% FX, +25% énergie).
L’Europe est en souffrance (-0,2%) à cause de l’industrie lourde, mais les autres secteurs/géographies se portent bien.
L’électronique notamment est en grande forme à +20%, et la santé accélère à +5% après plusieurs trimestres de comparables difficiles (Covid).
https://www.airliquide.com/sites/airliq … modele.pdf

- Amundi publie un Q3 certes en décollecte de -12 Mrds Euros, avec des encours en baisse de -1,5% par rapport au T2, à 1895 Mrds Euros.
Néanmoins les revenus et le RN tiennent très bien, avec un RN en hausse par rapport au T2, affecté essentiellement par rapport à 2021 par les commissions de surperformance.
Personnellement j’ai trouvé la publi plutôt bonne, alors que le marché avait largement anticipé le pire.
https://legroupe.amundi.com/article/res … estre-2022

- Atlas Copco fait un beau T3: CA +37% (18% organique), EBIT +39% (22% de marge), prises de commandes toujours sur un plateau très élevé (book to bill à 1,06).
Par contre les solutions pour le vide (pour les semi conducteurs) ralentissent fort. Projections inchangées avec toujours un ralentissement global en perspective.
https://www.atlascopcogroup.com/content … t_2022.pdf

- Bureau Veritas très solide, qui accélère au T3: CA +17% (dont +8,7% organique), avec un peu de vent dans le dos des FXs et des acquisitions.
Toutes les divisions en croissance, et objectifs confirmés.
https://group.bureauveritas.com/fr/inve … financiers

- Chr Hansen fait un T4 rassurant, sans être transcendant. CA +12% dont 6% organique. Pour l’année, CA +13% (9% org.).
Les hausses de prix commencent à prendre mais avec une politique de pricing en Euros, ils n’ont pas le vent dans le dos des FX, contrairement à d’autres.
La marge opérationnelle remonte à 28%, signant le meilleur trimestre de l’année, malgré les vents contraires, ce qui est assez rassurant. Le marché a apprécié.
Chr. Hansen Annual Report 2021/22

- Danone: CA +19,1% (+9,5 comparable). Objectifs relevés de +2% en comparable. Volumes en légère baisse mais gros pricing et vent dans le dos des FX (+10% chacun en gros).
https://www.danone.com/content/dam/dano … Q32022.pdf

- Dassault Systèmes fait +18% de CA publié (8% comparable) et +20% de BNPA.
Le récurrent/SAAS est en forme mais les ventes de licences ralentissent, impactées notamment par le ralentissement chinois (en Chine apparemment on préfère les licences au cloud).
Le résultat est porté par la force du $.
https://investor.3ds.com/fr/news-releas … -trimestre

- C’est bon pour Esker avec un T3 en ligne avec le S1: CA +21% publié (+13% à TCC) et surtout une belle progression des prises de commandes à 4,9 MEur, qui continuent d’accélérer.
L’Europe ralentit mais les US et l’Asie sont dynamiques. Objectifs confirmés.
https://www.esker.fr/sites/default/file … _22_fr.pdf

- Epiroc fait un beau T3: CA +28% (+12% org.), commandes +16% (+5 org) si l’on ajuste des annulations liées à la sortie de la Russie.
Avec la Russie commandes +1% (-10% org.). EBIT +23% malgré une provision de 150 MSEK liée à la Russie.
Bref pour l’instant la demande tient.
https://www.epirocgroup.com/content/dam … 202022.pdf

- Eurofins, ex star de la période Covid, ne fait plus rêver la ménagère.
Pourtant ce n’est pas si catastrophique compte tenu de l’atterrissage Covid: on passe 470 MEur de CA Covid à 60 Meur au Q3, donc pas de miracle.
En organique, on fait -5,9%. En publié, les FX et les acquisitions compensent la décroissance Covid et on est peu ou prou stable.
Le "core business" (ex covid) croît il paraît de 6,7%. Bref tant qu’on aura du covid dans les comparables, ce ne sera pas reluisant, il faut être patient.
https://cdnmedia.eurofins.com/corporate … _final.pdf

- Fagron ce n’est pas très reluisant au T3 et le marché sanctionne. Le CA fait certes +21,5% (+11,5% org., +1,7% à TCC), mais on voit un ralentissement aux US avec une pénurie de seringues il paraît.
Aussi et surtout la FDA continue ses inspections un peu partout, avec 2 sites faisant l’objet d’observations à la suite de leur inspection (mais pas de warning letter pour le moment).
https://investors.fagron.com/press-rele … million-2/

- Iberdrola fait un T3 en ligne avec le T2: production en légère baisse, CAPEX en forte hausse, et résultats portés par les prix de l’énergie (sauf en Espagne, comme au T2).
https://www.iberdrola.com/documents/201 … t-229M.pdf

- Kambi sort une nouvelle publi bien vilaine, avec un CA en baisse de 12% et un EBIT en baisse de 73% (marge d’EBIT à 10%).
La faute à un calendrier sportif mou du genou (l’année dernière on a eu l’Euro de foot), la présence de Draftkings dans les comparables pour la dernière fois, et l’économie en général.
A priori les gens ont moins d’argent pour jouer à parier qu’en 2020/2021, mais ça c’est mon interprétation perso.
A noter que la migration de Penn démarrera au Q3 2023, et que 27,5M$ d’indemnités seront versées dans ce cadre, à commencer par 12M$ au T4 2022.
Ce sera un gros morceau à digérer mais moins que DraftKings.
https://www.kambi.com/press_release/kam … port-2022/

- Hexagon publie un joli T3 avec CA +22,5% (7% org., 9% FX, 7% acquisitions), et un EBIT à +24% donc les marges sont préservées sur un comparable record.
La croissance est soutenue à part pour le pôle "Geosystems", apparemment sensible à l’immobilier.
En effets ils observent un début de ralentissement dans l’imo résidentiel.
https://investors.hexagon.com/en/financ … rt-q3-2022

- Lectra(*) fait un beau T3 avec +22% de CA et +47% EBITDA, des objectifs confirmés, par contre les prises de commandes ralentissent à 47 MEur (-2%) après 58,2 MEur au T2.
https://www.lectra.com/sites/default/fi … m_2022.pdf

- L’Oreal continue sur sa lancée au T3, la force tranquille. CA +19,7% en publié et +9,1% en comparable.
Le léger ralentissement notamment lié aux confinements chinois est compensé par les FXs.
Apparemment le gros point noir de la publi c’est la modeste croissance de la division luxe, à "seulement" +4,6% en comparable, inquiétant puisque c’est un des réservoirs de croissance du groupe.
https://www.loreal-finance.com/fr/commu … embre-2022

Dans la foulée est sortie cette histoire de procès aux US pour "vente de produits dangereux".
Voilà qui ne va pas aider le cours de bourse, compte tenu du risque d’effet "boule de neige" si la responsabilité de la société est avérée.
https://fr.hespress.com/286421-loreal-d … ereux.html

- Lumibird(*) fait un T3 en ligne avec son T2, à +10% de croissance (7% organique).
La bonne nouvelle, c’est que les deux divisions du groupe réalisent une performance équivalente.
Compte tenu de la saisonnalité (T4 en général très fort), l’objectif de CA devrait être atteint.
Concernant la rentabilité ce sera plus compliqué avec, je cite, "un contexte de difficultés de supply chain, d’approvisionnement et de surenchérissement des coûts (forte inflation notamment électronique)".
A bon entendeur …
https://www.lumibird.com/wp-content/upl … 022_FR.pdf

- LVMH signe un T3 peu ou prou en ligne avec le T2 (CA +27%, +19% organique), malgré la situation en Chine, et ne voit pour l’instant pas la crise.
Le désendettement permettra rapidement des emplettes ou une redistribution au train où vont les choses.
Léger ralentissement aux US compensé par une accélération en Europe, l’idée étant que les américains profitent de la force du $ pour faire leurs emplettes en Europe.
https://www.lvmh.fr/actionnaires/agenda … stre-2022/

- Metsa Board publie des résultats records au T3 à +25% de CA YoY et +54% d’EBIT.
On voit des volumes plus faibles qu’au T2 et un début de ralentissement en Europe, mais c’est plus que compensé par les prix records sur le marché.
La même tendance est attendue au T4 (volumes à peu près stables mais prix toujours très élevés soutenant les résultats).
Le marché a sanctionné, considérant sans doute que l’on fait le "pic" de résultats.
https://www.metsagroup.com/metsaboard/n … 0-million/

- Michelin mitigé avec une belle croissance du CA au T3 (25% dont 6,5% de FX et 1% de périmètre), mais des volumes néanmoins en baisse de 2,6%.
Le marché auto est en recovery avec l’amélioration sur le front des semi conducteurs.
La prévision de résultat opérationnel est confirmée mais celle de cash flow est revue significativement à la baisse à 700 MEur.
On suppose qu’avec la hausse des MPs, tout passe dans le BFR. On a cependant une éclaircie au T3 sur les cours du caoutchouc, pourvu que cela dure…
On apprend également dans la présentation que les prix de l’énergie sont passés de 2% du CA en 2020 à 4% en 2022.
https://www.michelin.com/documents/info … mbre-2022/

- Nacon fait du Nacon … A savoir un PW ! Avec un CA en décroissance de -10,6% au T2.
Les gros jeux en développement ont du retard et les accessoires souffrent des problèmes d’approvisionnement et du contrecoup du covid je suppose aussi.
Bref pas grand chose d’encourageant à se mettre sous la dent.
Les résultats sont néanmoins annoncés en croissance par rapport à l’exercice (pourri) précédent, mais on sera loin de la résurrection espérée.
https://corporate.nacongaming.com/wp-co … fusion.pdf

- Nynomic n’a pas publié mais a profité d’un news flow porteur:
Par ailleurs Joe Biden a amnestié un paquet de consommateurs de marijuana pour essayer de sauver les mid terms, ce que le marché a perçu comme un pas vers la dépénalisation.
Or Nynomic produit entre autre des capteurs pour surveiller la croissance des plantes, du moins il me semble.
https://www.lemonde.fr/en/international … 441_4.html
Et puis je découvre en rédigeant ces lignes que l’Allemagne vient d’annoncer une feuille de route pour la légalisation également!
"Nynomic AG: Long-awaited cabinet decision on cannabis use in Germany opens up more concrete market prospects"
https://www.nynomic.com/en/
Par ailleurs l’Allemagne va un peu moins mal qu’anticipé pour l’instant (croissance surprise au T3).

- Royal Unibrew(*) fait un PW avant son T3.
La croissance est plutôt au rendez vous(+35%), mais ils ont du mal à répercuter les hausses de coûts, alors que les consommateurs basculent leurs achats vers du "low cost".
Donc la marge reste sous pression. A force de corriger la valo devient intéressante, même si c’est un peu trop européen en ce moment…
https://ml-eu.globenewswire.com/Resourc … fd5dfa0996

Par ailleurs finalement ils n’achèteront pas Aqua d’Or à Danone.
Ce n’était pas significatif de toutes manières, mais bon on n’en saura pas plus pour l’instant.
https://investor.royalunibrew.com/node/22046/pdf

- Sanofi c’est officiellement très joli dans le power point, à +19% de CA publié (+9 à TCC) et +17,9% de "résultat net des activités", toujours porté par Dupixent et les vaccins.
Sauf qu’en IFRS, et comme au T2 c’est nettement moins joli avec un RN en baisse de -10%.
Voilà qui me laisse perplexe et fleure un peu l’enfumage tout de même. En tout cas ils ont l’air très content d’eux :-)
https://www.sanofi.com/fr/investisseurs … ts-T3-2022

- SAP continue de dérouler sa transition vers le cloud, avec +15% de CA (5% organique) au T3, +38% pour le cloud seul et un EBIT stable (-1%).
Si tout se passe bien, on devrait commencer à cueillir les fruits à partir de 2023.
https://www.sap.com/docs/download/inves … tement.pdf

- Comme Eurofins, Sartorius Stedim Biotech fait son atterrissage post covid et le marché n’aime pas, bien que c’était anticipé.
Pour le Q3 seul, le CA fait +17% et l’EBIT +9,9% (29% de marge).
Surtout les commandes continuent de ralentir et le book to bill est < 1, la faute aux producteurs de vaccins notamment qui vivent sur leur stock.
Le T4 sera du même tonneau et on devrait voir du mieux en 2023 d’après le management, alors que la demande liée au Covid disparaîtra du carnet de commandes.
https://www.sartorius.com/en/company-fr … 22-1311104

- Schneider Electric toujours en forme à +21,6% de CA (+12% org.), et un objectif de croissance d’EBITDA et de marges confirmé.
L’Asie reste en croissance significative malgré la Chine.
Là aussi, on voit un début de ralentissement dans l’immobilier résidentiel, mais le reste se porte très bien (datacenters, infrastructures, automatisation industrielle…).
A noter que sur le front de la supply chain, les choses rentrent progressivement dans l’ordre, ce qui est une bonne nouvelle sur le front de l’inflation.
Par ailleurs on vend un business de capteurs industriels pour 723 MEur, pas stratégique à ce qu’il paraît, à une société taïwanaise.
https://www.se.com/ww/en/assets/564/doc … s-2022.pdf

- Somfy continue de ralentir au T3, sans que ce soit catastrophique à ce stade: CA publié +3,6% (-0,7% en comparable), sur un comparable certes plus facile que le T2.
On a bénéficié de l’intégration de Teleco Automation pour 9 MEur, comme prévu. On paie l’exposition à l’Europe, qui ralentit fort, alors que le reste du monde se porte bien (y compris la JV chinoise).
Les perspectives restent logiquement assez moroses pour les trimestres à venir…
Vu la valo, c’est peut être le moment d’utiliser la montagne de cash pour lancer un programme de rachat d’actions ?
https://www.somfy-group.com/fr-fr/actua … rcice-2022

- Talenom fait toujours une jolie croissance au T3 (+21,7%), mais l’EBIT accuse le coup (-9%), à cause de la hausse des dépréciations et des acquisitions moins profitables.
Les objectifs 2022 sont confirmés, et les objectifs 2025 présentés: croissance du CA +30%, de l’EBITDA +15%, et croissance de l’EBIT et du dividende en valeur absolue.
Priorité à la croissance et tant pis pour la rentabilité. Le marché ne l’a pas très bien pris même si l’on aurait pu s’attendre à pire.
A noter que pour la première fois nous avons une conference en Anglais. C’est un peu laborieux mais plus accessible que le Finnois/Suomi :-)
https://sijoittajat.talenom.fi/publicat … 2540477-en

- Thales dans les clous avec +13,7% de CA publié au T3 et toujours des prises de commandes à +42%, portées notamment par la défense. En séquentiel on continue d’accélérer progressivement.
Guidance affinée dans le haut de la fourchette.
https://www.thalesgroup.com/sites/defau … 202022.pdf

- Thermador toujours solide, avec +14% de CA publié au T3. Corrigé des effets calendaires et des anticipations de commande au T2 2021, ils se considèrent sur une croissance sous jacente de +10%.
Donc avec 11% d’inflation répercutée, cela veut dire qu’en volume on est plat, et c’est déjà pas mal, la rénovation compensant le ralentissement du neuf.
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … 108_FR.pdf

Par ailleurs on apprend en fin de mois le rachat de Direct Pipe Industry, "spécialiste des canalisations plastiques (gaines, tubes,
drains, raccords, etc.) pour les réseaux humides et secs". 31 MEur cash pour environ 60 MEur de CA, et un multiple d’une dizaine d’EBIT à la louche.
https://www.thermador-groupe.fr/wp-cont … -10-31.pdf

- Alors que Verallia publie de bons chiffres, Vidrala fait un Q3 mitigé, mais on s’y attendait.
Croissance du CA en ligne avec le Q2 à +26%, mais la marge d’EBITDA (je trouve 12,5% pour le Q3) se reprend une tarte avec la flambée du gaz cet été.
Le Q4 devrait être un peu meilleur.
https://www.vidrala.com/default/documen … 3_2022.pdf

- Viscofan sort un T3 avec des résultats en croissance sur 2021 malgré les hausses de coûts:
CA +24% (+14,2% comparable), EBITDA +6,1% (-10,5% comparable), EBIT +5%.
Cela se calme un peu sur l’énergie et les transports, par contre désormais c’est la masse salariale qui augmente fortement.
https://www.viscofan.com/news/new/165

- Zignago Vetro fait les soldes et se paie un fournisseur de moules (pas celles des frites hein). 3 MEur de CA et 40 personnes achetés 0,1 MEur. Vraisemblablement en perte :-)
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 0_2022.pdf

(*) sociétés suivies mais plus en portefeuille pour le moment.

*Les Tops

- Nynomic +33,72% rebond sur la zone des 26 euros (plus haut de 2019) + valo + newsflow.
- Vidrala +28,22% publi encourageante alors que la valo était dans les choux et que les prix du gaz se détendent.
- Thermador +27,54% publi de CA rassurante alors que le marché immo ralentit.

Globalement la plupart des small caps européennes ont rebondit après des semaines de souffrance. Les fameux "rachats à bon compte" ?

*Les Flops

- Nacon -39,14% profit warning.
- L’Oreal -1,62% panne de croissance pour la L’Oréal Luxe + procès aux US.
- Dassault Systèmes -0,83% publi mal accueillie, valo, et secteur tech sous pression avec les gadins des Gafams et des semi conducteurs.

*Les mouvements du mois:

Beaucoup de renforcements en début de mois alors que la déprime de septembre se prolongeait, en anticipation du rebond des publis. Et depuis, "wait the FED, and see".

Achat:

Renforcement:
- Zignago Vetro 4x11,38 puis 6x12,74: bonne santé du luxe, accalmie sur le gaz, bonnes publis de Verallia et Vidrala, pénurie de flacons d’après l’Oréal, et bonne tenue du support vers les 11 Euros.
Suffisamment d’arguments pour renforcer un peu d’abord. Puis j’ai arbitré depuis Vidrala.

- Veolia 2x20,9: buy the déprime.

- Dassault Systemes 1x33,735

- GN Store Nord 5x139,8 DKK. Chute exagérée ?

- Amundi 1x43,2: rendement/pas cher.

- Iberdrola 5x9,334: rendement/valo raisonnable.

- Talenom 8x8,94.

- Michelin 2x23,17: buy the déprime.

- Viscofan 1x58: publi encourageante et dynamique haussière.

- Bureau Veritas 2x24,79: bonne publi et valo raisonnable.

- ETF World Amundi CW8 1x386,23: renforcement exceptionnel car à terme je vise 50% du portif et il en est encore très loin (12%). Ca ne va pas assez vite à mon goût.

Allègement:

- Vidrala 1x73,8: arbitrage du rebond post publi vers Zignago Vetro (que j’imagine avec plus de potentiel).

- Nynomic -1x32,45: revendu le renforcement à 26 Euros puisqu’on faisait un beau rebond.

Vente:

Trading / AR:

*Le kikimètre (au 1er novembre):

- Valo totale: 36481 Euros pour 31092 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 142,5 (+7,36%)
- TRI depuis ouverture: 6,81%
- Liquidités dispo: 2794 Euros (7,8%)
- Evolution CAC40 GR: +11,48%
- Evolution ETF World: +4,54%

Dernière modification par Nemesis (04/11/2022 23h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#258 04/11/2022 23h11

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Eh bien je n’étais pas le seul à trouver la valorisation de GN Store Nord attractive à ces niveaux, puisque William Demant Invest A/S, la holding possédant ~60% du K de Demant (un concurrent de GN), vient d’annoncer coup sur coup le passage des seuils de 5% puis 10% du K de GN:

Major shareholder notification ? William Demant Invest A/S - [Nov 02, 2022]

Major shareholder notification ? William Demant Invest A/S - [Nov 04, 2022]

D’ailleurs outre Demant, ils ont des participations dans plein de jolies boîtes comme Össur, Vitrolife, CellaVision, Revenio etc etc. Du beau monde, ils ont bon goût :-)

Voilà qui semble expliquer la forte hausse ces derniers jours en tout cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#259 14/11/2022 11h48

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Décidément il y a de l’action ces jours ci… Somfy voit son cours suspendu ce matin en attente d’un communiqué, sur fond de rumeur d’OPRA par l’actionnaire majoritaire.

Somfy : le titre suspendu, la famille Despature pourrait sortir le titre de la cote

Donc je peux faire une croix sur le programme de rachat d’actions que j’appelais de mes voeux 😢.

Dernière modification par Nemesis (14/11/2022 11h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #260 27/11/2022 23h00

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour, voici le bilan du mois de novembre 2022

"Et pourtant, elle monte !" - Galilée (évoquant la bourse)

*Bilan du mois écoulé

Ce mois ci je clôture quelques jours en avance, car c’est le week end, j’ai le temps, et surtout après la pause de Thanks Giving, mentalement à partir de lundi je me sentirai en décembre !
Voilà comme ça, ce sera fait…

Que dire ? Eh bien cette année le père noël est passé en avance, le 10 novembre pour être exact, sous la forme d’un Consumer Price Index inférieur aux attentes, indiquant un fléchissement de l’inflation et corroborant la thèse selon laquelle le "fameux" pic est passé (aux US).
Qui plus est, c’étaient les "bonnes" composantes du CPI qui donnaient les signaux que l’on attendait, et par ailleurs on a eu dans la foulée des chiffres de l’emploi qui indiquaient, sinon un franc ralentissement, au moins un moindre dynamisme (on a eu ultérieurement un PPI qui allait également dans le bon sens).
Il n’en fallait pas plus pour réveiller les valeurs de croissance pestiférées. Et quand le père noël du Nasdaq passe, cela ressemble à ça:



Certaines sont retombées depuis, d’autres ont continué la hausse, m’enfin le changement d’état d’esprit est clair, fut il éphémère. Pourquoi une telle réaction, et pourquoi c’est une (très) bonne nouvelle (le CPI, pas la réaction)? Le raisonnement, ou en tout cas ma compréhension en est la suivante: si le pic d’inflation est effectivement passé aux US, d’abord c’est rassurant car cela crédibilise la politique de la FED. En gros, "ça fonctionne", et donc cela donne l’illusion que l’on contrôle encore un minimum la situation.
La FED va pouvoir infléchir progressivement son discours, relâcher un peu la pression sur les taux. Pas forcément les baisser de suite mais ralentir puis arrêter la hausse dans un premier temps, et après on avisera en fonction des dommages collatéraux sur l’économie (que voulez vous on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs).
Cela implique que l’on peut commencer à spéculer sur le "pic de taux", après le "pic d’inflation", et donc sur le fameux pivot.

C’est aussi par ricochet une excellente nouvelle pour les économies et les monnaies qui ont fortement décroché face au $. Ainsi on assiste à une baisse du $ index, et donc une remontée de l’euro en relatif par exemple.
Pour l’euro cela s’explique aussi par le fait que l’on considère la BCE comme moins avancée que la FED dans son cycle de hausse, et donc qu’il reste du potentiel d’appréciation des taux en euros, et donc cela soutient l’euro par rapport au $.
Bon si vous voulez mon avis, le marché va un peu vite en besogne et oublie que la BCE ne pourra pas monter les taux aussi haut que la FED sans anéantir sa zone économique, mais bon on verra ça dans un second temps ;-)
Ce renforcement de l’Euro / baisse du $ implique une baisse de l’inflation importée, et donc (au hasard) de notre facture énergétique.
Cela n’est pas la panacée et ne résoudra pas tous nos maux d’un coup de baguette magique, bien entendu, mais ça va dans le bon sens et il nous faudra tous les vents favorables possibles pour passer la crise énergétique.

Par ailleurs nous avons également eu des PMIs moins mauvais qu’anticipés en Europe (mais mauvais quand même hein) et bien moches aux US, confirmant le fort ralentissement en cours.
Mais comme "bad news is good news", c’est formidable, puisqu’il faut que l’économie soit dans le fossé et que le chômage remonte pour que la FED redevienne notre amie.

Ces éléments ont entraîné des flux vers les actions européennes (*information démentie par Lopazz), celles ci étant relativement abordables par rapport à leurs comparses américaines, et désormais l’Europe sur - performe les US (avec un CAC40 qui connaît à peine la crise). Qui l’eut cru en mars dernier ?!?

L’inflation en Europe n’a néanmoins pas encore reflué, cela dit nous avons du "lag" par rapport aux US, et la composante énergétique devrait être bien orientée à court terme avec la baisse du prix du gaz et la remontée de l’Euro. Il reste à voir ce que cela va donner en janvier mais en attendant ce sera toujours ça de pris.

En Ukraine, la Russie s’est apparemment fait botter le c… ce mois ci et a reculé, ce que l’on a considéré comme une bonne nouvelle il semblerait. On a également commencé à entendre une petite musique invitant l’Ukraine à négocier côté occidental, ce qui est aussi interprété comme allant dans le bon sens.

Enfin on a eu quelques rumeurs d’assouplissement de la politique zero covid en Chine, saluées par le marché mais néanmoins vite démenties par les faits. Donc au moins à court terme, c’est raté !

Le marché a donc remplacé les lunettes noires par les roses, on peut entrevoir la lumière au bout du tunnel et au moins dans l’état d’esprit cela change tout.

Va t’on trop haut trop vite ? Ce rebond va t’il tenir ?
C’est possible si les nouvelles macros confirment progressivement l’hypothèse de l’atterrissage en douceur (un récession "tangentée" ou modérée assortie d’un pivot relativement proche).
Pour l’instant comme on l’évoquait sur la file de Louis Pirson, on a des signaux contradictoires et encore des raisons d’espérer.
Mais enfin quand on voit ce que le(s) marché(s) immo vont devoir encaisser comme hausse du coût du crédit, alors qu’ils étaient dans la stratosphère un peu partout, et compte tenu des effets d’entraînement de l’immo sur le reste de l’économie, il y a tout de même de quoi être circonspect.
Et puis on monte sur les bonnes comme les mauvaises nouvelles, symptomatique d’une certaine complaisance tout de même.

Donc même si la suite est évidemment imprévisible, si je devais choisir un camp je dirais qu’il y a trop d’optimisme, ou que les risques sont minorés dans les attentes.
Notamment et même si j’ignore le fameux taux terminal, je pense que la FED attendra un franc ralentissement économique et une remontée significative du chômage avant de pivoter, afin d’être certaine que l’inflation salariale est belle et bien sous contrôle.
Or cette période risque d’être délicate pour M. le Marché, petit être fragile à la stabilité psychologique "perfectible".

Par ailleurs et pour prendre un peu plus de recul, il y a aussi la question de "que fera l’inflation quand on relâchera la pression et que les taux rebaisseront ?".
Ce n’est pas le problème immédiat du marché bien sûr, mais si dans disons deux ans, en sortie de ralentissement/récession, l’offre est toujours trop contrainte en énergie / MPs, on oublie les 2% et on repart pour un tour ?

*Revue de presse

- Le moteur thermique ne sera peut être pas banni dès 2035 en UE, le passage à l’échelle de l’électrique présentant quelques "challenges".
Et puis ce serait offrir sur un plateau notre marché auto aux Chinois, accessoirement.
Tout cela m’agace prodigieusement… Si vous êtes un industriel, comment voulez vous orienter correctement vos investissements !?!
Le temps de l’industrie c’est la décennie, pas comme le temps du politique qui ira pantoufler ailleurs dans 2 ans.
Alors on dira que c’est une décision de bon sens, certes, mais n’eut il pas été plus opportun de réfléchir aux implications AVANT de faire cet annonce couperet de l’échéance 2035 la première fois.
Bref… J’ignore si nous sommes des lions, par contre il est à peu près certain que nous sommes effectivement dirigés par des ânes.
Automobile : la remise en question du 100 % électrique en 2035 agace les industriels | Les Echos

- Et finalement on semble être revenu à la raison et on ne plafonnera pas le prix du gaz, ouf ! Bon jusqu’à ce qu’on change d’avis :-)
La Commission européenne refuse de plafonner le prix du gaz
Ah eh ben si finalement on plafonnera le prix du gaz, mais tellement haut qu’on espère ne jamais activer le dispositif…
La proposition de la CE a été accueillie avec une volée de bois vert, surtout par les plagistes pays du sud. Il me semble qu’il serait plus pertinent de travailler à réformer le marché de l’électricité, pour découpler le prix de l’électricité et du gaz. Ce serait déjà un début.

- Alors que la Russie ne va tarder à couper les derniers M3 de gaz qui arrivent en Europe par pipeline:
Une nouvelle menace de guerre du gaz plane sur l’Europe | Les Echos

- Après la super taxation des profits des entreprises énergétiques par plusieurs pays européens (que l’on supposait impossible), celle des entreprises de distribution alimentaire.
Là j’avoue que le rapport est nettement moins évident, et que gagner de l’argent va de plus en plus ressembler à un crime dans l’Union des Républiques Socialistes d’Europe.
Après la tentative de taxation des "super dividendes" en France, on sent bien que la porte commence à s’ouvrir à toutes les fenêtes et on voit déjà venir la généralisation du principe.
L’Etat va bientôt réguler et "capper" les profits: au delà d’un seuil de marge bénéficiaire, on prend tout ! Pourquoi pas si ça marche pour les pertes aussi ;-)
Superprofits : le Portugal va également taxer la distribution alimentaire

*Actualité des sociétés:

- Alfen toujours en très forte croissance au T3 (CA+103%, EBITDA +153% !) mais la marge brute baisse, la faute à l’inflation sur les composants due aux pénuries. Les bornes de recharge ralentissent en séquentiel, et cela va continuer au T4 (effet rattrapage covid).
Par contre sur le stockage, on a fait en un trimestre le CA de 2021. Guidance confirmée.
https://alfen.com/file-download/download/public/2002

- Eckert und Ziegler fait un fort T3, dans la lignée de son Q2, sur un comparable plus facile: CA+38% et EBIT+26%. En séquentiel on est en légère baisse mais cela reste très bon.
Objectifs "seulement" confirmés compte tenu de l’incertitude et du ralentissement en cours.
https://www.ezag.com/fileadmin/user_upl … uz322e.pdf

Par ailleurs ils passent en phase 3 pour un candidat traitement de certains lymphomes, développé par une filiale (Pentixapharm GmbH):
https://www.ezag.com/home/press/press_r … 65ce81a186

- Essilor Luxottica rattrapée par la patrouille pour pratique anti concurrentielle. Anecdotique à l’échelle du groupe, le marché s’en fout:
https://www.opticien-presse.fr/2022/11/ … inatoires/

- Equasens poursuit sur son rythme de croissance à +13% au T3. Objectifs (et bonnes perspectives) réitérés.
https://equasens.com/wp-content/uploads … 22_def.pdf

- Euronext fait un T3 flat, corrigé d’un "one off" de -50 MEur. La bourse étant boudée cette année, les revenus de trading sont en légère baisse, de même que l’EBIT.
https://www.euronext.com/en/investor-re … 22-results

- Garo fait un T3 dans la droite ligne du T2, les progrès sur le front de la supply chain tardant à venir. L’e-mobility ne fait rien par rapport au T3 2021, l’électrification +11% pour un ensemble à +8%. Le carnet de commande reste à un niveau record il paraît.
La marge d’EBIT reste donc sous pression mais tient à un peu plus de 11%.
On ne voit désormais pas d’amélioration sur le front des composants électroniques avant début 2023 (voir mi 2023).
Une nouvelle plateforme de bornes de recharges sera lancée début décembre (premières livraisons fin Q1 2023), ce qui devrait stimuler les ventes, à condition de pouvoir livrer…
Le T4 sera égal ou en léger retrait par rapport à 2021.
A noter qu’ils anticipent un ralentissement immo pour le S2 2023.
https://www.garogroup.se/en/report/inte … ember-2022

- Gn Store Nord fait un T3 un peu similaire au T2, avec +24% de CA publié et une marge d’EBIT qui reste dans la zone des 8%.
GN Hearing continue son recovery avec une bonne dynamique due au lancement de nouveaux produits. Une croissance à deux chiffres est attendue pour le T4.
GN Audio reste sous pression entre le gros ralentissement côté consommateur (ça tient côté entreprise) et la pression sur les composants… On finira l’année en décroissance pour eux.
Le FCF reste négatif dans un contexte de dette élevée (6xEBITDA), donc pour 2023 l’accent va être mis sur le BFR et les coûts afin de réduire la dette.
https://www.gn.com/Newsroom/Announcemen … ound-OMNIA

- Legrand fait un bon T3 avec +20% de CA (10% org) et une marge d’EBIT en légère baisse à 18,2%.
Deux nouvelles acquisitions annoncées (A&H Meyer et Power Control) soit 35 MEur de CA.
Guidance confirmée mais qui implique une baisse des volumes au T4. A suivre…
https://www.legrandgroup.com/fr/actuali … is-de-2022

- LVMH s’offre Pedemonte, un joaillier franco italien:
https://www.lvmh.fr/actualites-document … pedemonte/

- Nexi fait un plutôt bon T3 avec +7% de CA et +12% EBITDA (+4 points de marge en séquentiel). Les coûts semblent donc sous contrôle (+2%), plutôt rassurant dans cet environnement.
Dette toujours élevée à 3,3xEBITDA.
https://www.nexigroup.com/content/dam/c … Q-2022.pdf

- Nynomic fait un Q3 très rassurant, sur un comparable certes facile, ce qui explique la reprise anticipée du cours:
CA +20%, EBIT +20%, objectifs confirmés. Et surtout un backlog qui remonte fort à 92 MEur (+17% YoY).
Plus la législation sur le cannabis, en catalyseur.
https://www.nynomic.com/en/corporate-ne … -dealings/

- Circulez, y’a rien à voir pour Pharmanutra qui continue sa croissance de métronome: CA / EBIT / RN tous à +21% au T3. Guidance confirmée.
Ils ont le bon goût de mettre les comptes de la société nouvellement acquise (Akern) dans la présentation.
https://www.pharmanutra.it/wp-content/u … 022-EN.pdf

- Siemens Healthineers finit l’année avec un bon T4, avec CA +16% (+6,8% en comparable).
L’Europe ralentit fort, les US modérément, et l’Asie est dynamique malgré la Chine.
La marge d’EBIT remonte fort à +14,7%, les hausses de prix commençant à produire leurs effets, malgré la pression toujours présente sur les composants électroniques.
Pour 2023, on anticipe 7% de croissance ex. covid (les tests antigènes). En incluant les revenus (manquants) du Covid dans la comparaison, on fera une année blanche.
Book to bill des équipements à 1,23, donc toujours très favorable.
https://corporate.webassets.siemens-hea … tement.pdf

- Tinexta c’est difficile à comparer puisqu’on a déconsolidé le business d’information crédit, c’est fait ! Néanmoins sur les activités conservées, ce n’est pas mal du tout puisqu’au T3 on a CA +16,9%, EBITDA +11,2%, EBIT +22%.
Par ailleurs on a encaissé une partie de la vente donc la dette baisse fortement à 139 MEur contre 263 au T2, laissant la porte ouverte aux acquisitions.
https://www.tinexta.com/file/2404

- Veolia fait +13,7% de CA en comparable et 15% d’EBIT. Toutes les activités se portent bien. Objectifs confirmés.
https://www.veolia.com/sites/g/files/dv … e_2022.pdf

- Wiit SPA annonce un joli contrat avec Infocert, la filiale de Tinexta. Comme je vous l’ai déjà dit, j’aime bien quand "mes" petits font des bébés ensemble ! Concernant les résultats du T3, en ajusté c’est très bon, en publié un peu moins. Le CA fait +74% et l’EBIT -16%, impacté notamment par les coûts de l’énergie. Bonnes perspectives confirmées pour 2022 et 2023.
https://investors.wiit.cloud/en/press-r … 2-results/

- Comme prévu, c’est bon pour Zignago Vetro. Au T3 +36% de CA. La marge d’EBIT redescend vers 11% mais cela reste correct. Confiance pour la suite car la demande reste très soutenue. J’anticipe des résultats annuels peu ou prou en ligne avec 2021, et vu le contexte ce sera déjà pas mal !
https://zignagovetro.com/wp-content/upl … 1_2022.pdf

*Les Tops
- Eckert & Ziegler (+44,75%): bonne publi + bon newsflow + valeur de croissance
- Somfy (+33,75%): rachat des minoritaires
- Les small caps de croissance EU en général (Esker +19%, Wiit +19%, Tinexta +12,74% etc): narration autour du "pivot" favorable à la croissance, et puis l’Europe va peut être survivre finalement.

*Les Flops
- Nacon (-15%): on n’arrête plus la chute depuis son PW.
- Alfen (-12,32%): publi mal reçue sur valo exigeante.
- Pharmanutra (-6,6%): je ne sais pas trop. Peut être des perspectives trop prudentes ? Ou alors on craint pour les probiotiques dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat (surtout en Italie). Et la valo est tendue: une des valeurs qui a le mieux tenu en 2022 malgré son statut "croissance".

*Les mouvements du mois:

Achat:
- BX4 1000x1,14. Pas très à l’aise avec le rebond actuel, et alors que l’on touchait les niveaux d’août, je me suis dit qu’on allait manquer de carburant pour aller plus haut.
Avec plein de belles boîtes qui sont revenues sur des niveaux exigeants, et ne souhaitant pas choisir quoi alléger, je préfère couvrir un peu le portif. Au moins j’aurai une ligne en vert si on corrige  :-)
Bon j’avoue que c’est un peu pour tester le produit vu que je n’ai jamais "shorté". Le CAC n’est d’ailleurs peut être pas la meilleure cible pour un short, très résilient cette année.
D’un autre côté: si le ralentissement se confirme et le pivot se rapproche, les financières vont souffrir. Le luxe est au sommet alors que la Chine reste très "incertaine" (crise immo + covid).
Legrand et Schneider sont exposées au secteur immo, malgré toutes leurs qualités.
L’énergie (Total) pourrait corriger fort si elle perdait son statut de "valeur refuge" de 2022. Il reste quoi dans le CAC quand on a enlevé tout ça ? :-)

- Biogaia 36 x 88,36 SEK: Biogaia c’est la Rolls des small caps de probiotiques. Des marges dans le haut du panier, gorgée de cash, un track record très propre…
Toujours trop chère, elle est revenue à des multiples moins délirants cette année (EV/EBITDA ~18, P/E environ 30). Alors peut être que le secteur va ralentir si le pouvoir d’achat baisse, peut être…
Mais je crois que ces craintes sont exagérées, la santé des nourrissons n’étant vraisemblablement pas le premier poste sacrifié.
Et cerise sur le gâteau, la SEK est toujours affaiblie par rapport à l’Euro, on l’a donc à prix "discount", alors que ses profits se font essentiellement ailleurs.

- Atlas Copco A 30x131,76: je voulais juste remplacer la B par la A. (à noter que j’ai racheté un peu moins que j’ai vendu, prenant quelques profits du superbe rebond, au passage).

Renforcement:
- Dassault Systèmes 1x33,31: on continue à accumuler tranquillement pour le long terme.
- Metsa Board 6x7,925: idem, on accumule vers les 8 Euros. Aux multiples actuels, il faudrait une sacrée baisse sur son marché pour que cela devienne une mauvaise affaire, alors qu’elle est exposée à des secteurs plutôt résilients.
- Zignago Vetro 8x13,24: renforcement sur la publi, très bonne, comme anticipé + arbitrage depuis Vidrala.
- Chr Hansen 4x430,8 DKK: buy the CPI ! Et puis si on va vers une récession c’est le genre de business résilient auquel je préfère être exposé.
- Amundi 1x51,55: buy the CPI ! Et sauf catastrophe le T4 sera bon vu la remontée du marché.
- Euronext 1x66,92: pas cher. Idem Amundi.
- Fagron 4x12,67: buy the CPI. Et pas cher.
- Kambi 6x194 SEK: Draftkings va - enfin - sortir des comparables, et nous avons une coupe du monde en ce moment. Donc la croissance affichée au T4 devrait être nettement encourageante après plusieurs trimestres de déprime.
- ETF World Amundi CW8 1x401,73: renforcement systématique à réception des fonds.

Allègement:
- Vidrala -1x77,7: arbitrage vers Zignago Vetro, comme le mois précédent.
- Axa -4,26,62: j’ai écrit il y un certain temps que je souhaitais en sortir. Par ailleurs, après les hausses de taux, pas certain qu’elle sera aussi fringuante dans un environnement récessif avec des anticipations de baisses de taux.
- Zignago Vetro: -12 x 14,28: parce que le DG de Verallia et M. Marzotto ont tous deux vendus des volumes significatifs, pile sur le point haut du rebond des verriers, et alors que "l’hiver arrive". Je ne crois plus aux coïncidences donc je m’allège (javais suivi M. Marzotto à l’achat, je le suis donc à la vente). A noter qu’il en a racheté un peu par la suite, brouillant le signal !

Vente:
- Atlas Copco B 40x115,34: je voulais juste remplacer la B par la A.

Trading / AR:
- Nexi +10x8,98 puis -10x8,724: j’ai d’abord acheté la publi très encourageante. Dans la foulée le cours a décollé, puis Intesa San Paolo a profité du rebond pour vendre précipitamment sa participation. Me disant que cela ne pouvait être de bonne augure pour la suite (ils sont sans doute mieux informés que moi), j’ai préféré perdre quelques euros et renoncer à renforcer pour le moment.

*Le kikimètre (au 27/11/2022):

- Valo totale: 39036 Euros pour 31092 Euros investis (600 Euros versés ce mois - ci)
- Valeur de part: 149,64 (+5,27%)
- TRI depuis ouverture: 8,77%
- Liquidités dispo: 1436 Euros (mais pas loin de 600 Euros "en attente" sur Somfy et 1140 Euros de BX4)
- Evolution CAC40 GR: +6% porté par le luxe et l’énergie
- Evolution ETF World: +0,82% lesté par la baisse du $

Edit: j’ai encore oublié le renforcement CW8 et correction concernant les flux vers l’Europe

Dernière modification par Nemesis (29/11/2022 13h47)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #261 28/11/2022 01h30

Membre (2012)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   894  

INTJ

Nemesis, le 27/11/2022 a écrit :

Ces éléments ont entraîné des flux vers les actions européennes

Bonjour Nemesis,

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cette phrase. Certes, les cours montent, mais les flux sont toujours négatifs (BofA Global Research du 26/11/2022).



Edit : je me permets de vous reprendre sur ce détail technique mais… cela ne veut pas dire que l’Europe n’est pas intéressante à l’achat. Je pense rentrer à nouveau sur l’Euro Stoxx 50 si un beau repli se présente, il y a quand même de très belles sociétés dans la liste, et la valorisation parait raisonnable.

Dernière modification par lopazz (28/11/2022 07h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#262 29/11/2022 13h53

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour Lopazz,

Dont acte. J’ai lu ou entendu l’info je ne sais plus et ne me suis pas posé de question vu qu’on montait en ligne droite. Me voilà donc relayant des fake news … Je vais pouvoir envisager une reconversion dans le journalisme ;-)

Eh oui il y a de belles boîtes en Europe. Il faut juste s’assurer qu’elles font leur CA ailleurs !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de nemesis"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur