Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #1 08/02/2019 01h16 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Afin de vous faire part de mon portefeuille financier et  des problématiques liées à sa gestion,  je souhaite dans un premier temps étayer ma présentation.

Pour commencer, petit screen de ma situation personnelle  :  homme de 26 ans, pacsé sous le régime de la séparation des biens depuis quelques années, sans enfant (et sans projet d’en avoir à court terme), résident en France.

Ma situation professionnelle est, elle, peut être plus originale. Depuis septembre 2017, je suis titulaire d’un master en finance d’entreprise et pratique des marchés financiers, après avoir réalisé mon stage de fin d’études au sein d’une société de gestion d’OPCVM. Toutefois, j’ai décidé  de poursuivre ma passion et activité professionnelle aux yeux de l’Etat  : joueur de poker, principalement online.  En effet, depuis janvier 2013 je suis déclaré comme exerçant  une activité libérale à ce titre (catégorie BNC).

Ce hobby m’a permis de me constituer un patrimoine d’environ 450k € net, acquis au fil des années de façon globalement linéaire, ayant des résultats pérennes  au poker (> 100k € brut/an en moyenne, auxquelles viennent se déduire quelques frais divers, URSSAF, retraite, assurance maladie et IR ).
 
Je suis actuellement  locataire pour 400 €/mois, mais souhaiterait devenir propriétaire (via un maximum d’emprunt) avant mes 30 ans. Mon portefeuille est donc aujourd’hui exclusivement financier et est composé comme tel :
    - Liquidités  (dont fonds de roulement pour le poker) : 120k €
    - PEL : 63k €
    - Crowdfunding  : 13k € ( dont 3k € en capital, le reste en obligation secteur promotion immobilière)
    - PEA :  132k €
    - Assurances vie : 122k €


De façon plus détaillée,  au sein de mes assurances vies se trouvent : 61.5k€ de fonds euros et le reste en  divers OPCVM.  Ainsi mon portefeuille de titres/parts  cotés est réparti de la façon suivante:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_repart.jpg

J’ai ouvert mon PEA en mai 2014 et le total des versements depuis atteint 123k€,  soit une plus-value latente de 10k€ malgré la rincée sur les small et mid caps que nous avons connu en 2018 ( mais qui restent mes chouchous de la cote). C’est en pur novice que je l’ai géré au début, sans connaître grand chose à vrai dire. Et comme la connaissance s’acquiert par l’expérience  (sic), j’ai depuis pu affiner ma stratégie en termes de diversification/répartition  tant du point de vue sectoriel que du "type de valeur" :  valeurs de rendement (Tipiak..)/fonds de portefeuille (Air liquide, Pharmagest Inter…) /croissance (Teleperformance, Solutions 30 SE…) . Je suis plus dans une optique de stock picking avec comme ligne directrice que les bons élèves  restent souvent de bons élèves et qu’il  est plus rare qu’un mauvais élève fasse une percée . Par ailleurs, j’ai profité du creux de fin 2018 pour me positionner sur le tracker leveragé X2 NASDAQ avec comme idée que le XXIe siècle est et restera un siècle technologique.

Si je n’ai à ce stade eu aucun mal à couper mes positions jugées trop perdantes, j’ai cependant du mal à réaliser mes plus-values notamment sur les valeur de croissance. Conscient de ce biais d’ "énamouré" je cherche une stratégie permettant en quelque sorte de sécuriser mes plus-values.  Je m’essaie à mettre des ordres stop et  donc à réaliser des plus values de manière passive si le prix du titre venait à trop baisser -Qu’en dites vous?  -.

Par la suite, je souhaite réinvestir mes dividendes et peut être une partie de mes plus values  en initiant deux lignes de rendement : Union Financière de France et Total  avec comme cibles de renforcer UFF si le prix d’UFF<23€  et/ou Total si le prix de Total <45€. Ces prix limites me paraissent être de bons supports.  J’hésite également à remplacer mes titres Thalès par des titres Safran.

Quant aux OPCVM logées dans mes assurances vie, j’y vois surtout un moyen  de  me diversifier géographiquement sans trop d’effort tout en déléguant la gestion de mon patrimoine à des gérants certainement bien plus compétents que moi.  La grosse ligne sur H2O Multibonds répond par ailleurs à une volonté d’avoir une partie de mon patrimoine financier coté non corrélé au marché action ( et puis par la même occasion de profiter de l’expertise de M. Crastes qui semble, jusqu’ici , avoir trouvé la recette magique pour créer de la valeur sur les devises et obligations quelles que soient les conditions de marché.) Je doute aujourd’hui de la pertinence de mon investissement dans Eurose C  au regard des frais de gestion élevés (1.40% sans compter les frais annuels par UC de l’assureur !) mis en parallèle d’un historique de performance plutôt moyen  : 4.88% annualisés sur 10 ans et 1.81% annualisés sur 5 ans. Pour finir, à l’avenir je souhaite augmenter mon exposition aux marchés asiatiques via des OPCVM.

Pour réfléchir maintenant de façon plus global à mon patrimoine je me demande quelle pourrait être la part acceptable d’actifs risqués (sous-entendu cotés) de celui ci compte tenu des paramètres suivants :
    •Je suis jeune et s’il faut prendre des risques  (mesurés!)  pour faire fructifier ce patrimoine, j’imagine que c’est maintenant
    •Mon capital est également mon outil de travail, même s’il ne m’est quasiment jamais arrivé de subir une perte sur mon fonds de roulement dédié au poker supérieure à 15k€
    •Des difficultés que je rencontrerai certainement lorsque j’envisagerai une reconversion professionnelle plus "classique" -Des réactions ?-
    •De mon souhait d’accéder à la propriété via emprunt d’ici 5 ans
    •De tout autre paramètre que vous jugeriez utile.
Prenant en compte ceci j’estime pouvoir limiter mes liquidités à 100k€ (voire moins) et surtout alléger (drastiquement?) mon allocation en fonds euros peu rémunérateurs quitte à les réinvestir sur des valeurs de rendements/fonds de portefeuille de bon père  de famille ( Quid de Nestlé dans un CTO? ) -Des avis ?-.

Au plaisir,

Ramacemiette

Dernière modification par Ramacemiette (08/02/2019 01h20)

Mots-clés : mid caps, poker, portefeuille, small caps

Hors ligne

 

#2 10/02/2019 12h16 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613 

Bonjour Ramacemiette,

Pour vos stops sur valeurs de croissance, vous risquez de sortir sur volatilité exacerbée du marché comme au T4 2018. Est-ce vraiment ce que vous voulez sur ce genre de valeurs ?
Elles sont difficiles à valoriser car tout se joue sur leur capacité à croître et à améliorer leurs marges donc beaucoup d’inconnues faisant varier considérablement un DCF (sans même parler du taux d’actualisation).

Je ne suis pas très croissance mais sur le peu de valeurs que j’ai je surveille surtout les fondamentaux, est-ce que la croissance organique se poursuit (même en ralentissant) ou bien est-ce que l’entreprise arrive à la maturité de son marché ? Si elle ne croit plus en organique, est-ce qu’il y a des choses à faire en croissance externe sans dilapider le capital ?

Les OPCVM sur AV vous cumulez frais de gestion de fonds (dont la plupart sous-performent un ETF World assez rapidement) et frais de gestion de l’enveloppe…
A part quelques rares fonds aux stratégies décalées cela manque d’intérêts selon moi. J’ai fini par solder tous mes OPCVM sur AV et mes gestions déléguées, le résultat était assez pitoyable.

Votre PEA est plein, si vous aimez les actions et que la fiscalité vous ennuie, alors il y a des assurances vie qui proposent l’achat de titres en direct comme Mes Placements Liberté (109 titres vifs).

Pour votre projet RP, si vous pensez pouvoir emprunter sans mettre d’apport, mettez au moins de coté le montant des frais de notaires, sur un placement sécurisé type fonds euros.

Bonnes réflexions!

Dernière modification par bibike (10/02/2019 12h17)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne

 

#3 11/02/2019 03h44 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Réputation :   

Bonjour Bibike,

Merci pour votre réponse, et les pistes de réflexion et conseils qu’elle apporte.

Les OPCVM sur AV vous cumulez frais de gestion de fonds (dont la plupart sous-performent un ETF World assez rapidement) et frais de gestion de l’enveloppe…
A part quelques rares fonds aux stratégies décalées cela manque d’intérêts selon moi. J’ai fini par solder tous mes OPCVM sur AV et mes gestions déléguées, le résultat était assez pitoyable.

Votre PEA est plein, si vous aimez les actions et que la fiscalité vous ennuie, alors il y a des assurances vie qui proposent l’achat de titres en direct comme Mes Placements Liberté (109 titres vifs).

Mes OPCVM sont précisément logés au sein de cette assurance vie mais acquise via le distributeur concurrent Linxea (contrat Linxea Spirit). Les frais sur UC y sont de 0.5% et c’est ce qui m’avait convaincu.

La principale raison pour loger mes OPCVM dans une AV plutôt que dans un CTO est que l’AV, au même titre qu’un PEA, permet de réaliser des arbitrages sans subir d’imposition.
J’ai fait quelques simulations sur Excel tenant compte des subtilités de l’AV et du CTO :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_comparaison1.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_comparaison2.jpg

D’après ces simulations (hors erreurs), sans arbitrage, le CTO n’offre pas un énorme avantage et ce malgré le très long terme et sans tenir compte de l’abattement. De plus au moindre arbitrage le CTO devient catastrophique niveau performance versus l’AV. Qui peut être certain aujourd’hui malgré une vision très long terme (25 ans ici) qu’il ne fera pas un seul arbitrage? L’avantage "enveloppe" semble pour moi l’emporter sur le désavantage des frais de gestion AV annuels.

Quant à la question ETF vs OPCVM, je m’efforce de sélectionner des OPCVM qui battent, frais compris, leur indice MSCI de référence sur un historique long avec l’espérance naïve que les gérants en question continueront de surperformer. Cela demande toutefois de rester plus attentif que pour un ETF. Mais je vais quand même me débarasser d’Eurose C, vous m’avez convaincu ^^

Très bonne idée pour la RP, j’en prends note

En réflexion sur les valeurs de croissance… Que de choix compliqués avec ces forts bétas.

Hors ligne

 

#4 11/02/2019 07h13 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613 

Bonjour Ramacemiette,

Pour les UC/AV, j’avais fait mes calculs avec mes 4 contrats qui tournent plutôt à 0,8% de FG sur UC ce qui peut changer la donne vu la différence de frais avec votre contrat.
Et si je ne me trompe vous avez compté 3% de frais d’entrée uniquement sur CTO, pas sur AV donc forcément l’AV est avantagée dès le départ.

Ces 3% sont-ils une réalité sur CTO ? Il y a beaucoup de brokers qui proposent de nombreux fonds sans frais d’entrée et sans frais de souscription/rachat.

Pour les fonds pour lesquels le courtage est facturé comme Indépendance et Expansion sur Binck ou Bourse Direct vous en aurez pour 10 € à 11 € de courtage dans les deux cas (pour vos 40K€).


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne

 

#5 11/02/2019 18h59 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Réputation :   

Bonjour bibike,

Nouvelle simulation du coup en partant du principe qu’il n’y a pas de frais d’entrée sur CTO. l’AV prend un peu plus de retard sans arbitrage mais toujours sans tenir compte de l’abattement annuel.  Avec arbitrage l’AV reste toujours en tête (A condition évidemment que les conditions fiscales  d’aujourd’hui perdurent encore 25 ans !) .

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_comparaison_3.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_comparaison_4.jpg

J’ai essayé par curiosité avec 1% de frais sur AV de gestion annuel et là l’assurance vie devient un gouffre financier vs CTO sans arbitrage, et devient "close" avec  un arbitrage. Avec 0.8% de frais sur UC cela doit se tenir oui. Pour moi tout résidera dans la fréquence des arbitrage pour choisir entre l’un ou l’autre.

Au plaisir

Hors ligne

 

#6 03/06/2019 00h11 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Réputation :   

Pas mal de chemin parcouru ces 4 derniers mois avec l’achat des outils Excel de notre hôte.

En recoupant les données des Dividend Champions avec l’utilisation de xlsValorisation j’ai pu réorienté mon portefeuille vers un peu plus de Méga/Large Cap, principalement US. J’ai d’ailleurs sauté le pas pour Nestlé qui devient ma première ligne en titre vif : j’ai fait quelques calculs et grosso modo Nestlé c’est du 12% annualisé depuis 1960 jusqu’à aujourd’hui et ce quelle que soit l’année d’investissement (le parcours du CHF aidant). Reste à voir quant à la récupération du prélèvement suisse sur dividende!

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_j1.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_j2.png

             https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_j3.png

Pour le moment le portefeuille reste très corrélé à CW8.

En terme de patrimoine global, il me reste 80k de liquidités mobilisables pour investir sur les marchés , si je casse mon PEL. Ce sera très certainement le cas à moyen terme ayant pris pleinement conscience de l’effet boule de neige depuis la lecture du livre du même nom.

Hors ligne

 

#7 31/07/2019 14h45 → Portefeuille d'actions de Ramacemiette (mid caps, poker, portefeuille, small caps)

Membre
Réputation :   

Time for an update!

15k investis sur le PEA répartis sur Adidas, Voyageurs du Monde, et Gérard Perrier Industrie. Le critère de sélection principal est le score IH avec un focus sur la croissance, la rentabilité (ROIC/ CROIC) et la maîtrise de la dette. Les dividendes reçus au sein du PEA ont été réinvestis dans Ipsen.

Je suis resté investi sur H2o Multibonds malgré la polémique.

Le portefeuille dans sa globalité :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_reporting_juillet_2.png

Version URL :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/thumbs/16902_reporting_juillet_2.png

Répartitions et performances des titres vifs :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_reporting_juillet_1.png

Performance  du portefeuille global en y incluant les OPCVM et ETF :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16902_reporting_juillet_3.png

Au plaisir,

Ramacemiette

Dernière modification par Ramacemiette (01/08/2019 11h19)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech