Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 01/02/2019 12h21

Membre
Réputation :   39  

Bonjour,

J’entre dans la danse après plusieurs mois de réflexions et de lectures.

Ce portefeuille en fait correspond à celui de mon frère et moi et provient essentiellement d’un héritage qui vient de tomber fin 2018. Des biens immobiliers vont au fur et a mesure de l’année grossir les liquidités
Je gère ce portefeuille comme un bien commun dont le but est de nous assurer un revenu rentier et si possible pour nos retraites.

Fin 2018, tout a été créé et ouvert et seul une assurance vie a été crédité de 5000 € avec 50% d’unités de compte détaillés ci-dessous.
Début 2019, le PEA Bourse Directe, le PEA-PME Bforbank et le CTO Binck sont mis à contribution.

L’objectif était de ne pas se précipiter et de faire d’investissement progressif.

Nous avons donc:
- PEA Bourse directe, qui a plus de 10 ans
- PEA Boursorama, ouverture récente
- PEA-PME Bforbank, ouverture récente
- PEA-PME Fortuneo, ouverture récente
- CTO Binck, ouverture récente
- 2 Assurances vies LINXEA Avenir, ouvertures récentes

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/02/2019

~Consommation discrétionnaire (10,3%) :
  1689 U10________________________________________6,1%
    18 Renault SA_________________________________2,2%
    43 L Brands Inc (USD)_________________________2,0%

~Consommation de base (4,2%) :
    50 Altria Group Inc (USD)_____________________4,2%

~Energie :
n/a

~Services financiers (45,3%) :
   283 Ecureuil Profil 90 D______________________22,4%
   178 Societe Generale SA________________________9,3%
   132 Invesco Ltd (USD)__________________________4,1%
  1653 Maiden Holdings Ltd (USD)__________________3,6%
    52 AXA SA_____________________________________2,1%
   102 Credit Agricole SA_________________________2,0%
    24 BNP Paribas SA_____________________________1,9%

~Santé :
n/a

~Industrie (4,4%) :
   105 Ship Finance International Ltd (USD)_______2,2%
   494 PostNL NV__________________________________2,2%

~Matériaux de base (4,0%) :
    68 Cie de Saint-Gobain________________________4,0%

~Technologie de l'information :
n/a

~Services de télécommunication (7,9%) :
   303 CenturyLink Inc (USD)______________________7,9%

~Services aux collectivités (2,1%) :
    77 Engie SA___________________________________2,1%

~Immobilier (16,9%) :
   127 AGNC Investment Corp (USD)_________________3,9%
   235 Washington Prime Group Inc (USD)___________2,3%
   528 CBL & Associates Properties Inc (USD)______2,2%
   158 VEREIT Inc (USD)___________________________2,2%
   115 Vector Group Ltd (USD)_____________________2,2%
     7 Unibail-Rodamco-Westfield__________________2,1%
   804 Intu Properties PLC (GBP)__________________2,1%

~Fonds/Trackers (5,0%) :
     1 Lyxor MSCI World Consumer Discretionary ___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Information Technology ___0,5%
     2 Lyxor MSCI World Telecommunication Servi___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Industrials TR UCITS ET___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Materials TR UCITS ETF ___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Utilities TR UCITS ETF ___0,5%
     2 Lyxor MSCI World Financials TR UCITS ETF___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Health Care TR UCITS ET___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Energy TR UCITS ETF - C___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Consumer Staples TR UCI___0,5%

~Liquidité :
__________________________________________________0,0%

Fait avec XlsPortfolio

RÉPARTITION DU PORTEFEUILLE AU 01/02/2019 (immobilier uniquement)

~Diversifié (74,3%) :
   115 Vector Group Ltd (USD)____________________12,7%
   158 VEREIT Inc (USD)__________________________12,8%
   528 CBL & Associates Properties Inc (USD)_____13,2%
   127 AGNC Investment Corp (USD)________________22,9%
     7 Unibail-Rodamco-Westfield_________________12,6%

~Commerce et centres régionaux (25,7%) :
   235 Washington Prime Group Inc (USD)__________13,4%
   804 Intu Properties PLC (GBP)_________________12,3%

Fait avec XlsPortfolio

PEA BOURSE DIRECTE

- Ecureuil Profil 90 D
- AXA SA       
- BNP Paribas SA       
- Credit Agricole SA   
- Societe Generale SA
- Renault SA     
- Cie de Saint-Gobain   
- Engie SA               
- PostNL NV

La première ligne est ce qui existait avant le transfert de ce PEA depuis la Caisse d’Epargne.
Cette ligne est vouée a disparaitre en attendant d’effectuer une plus value intéressante.
Cette ligne a été investi à hauteur de 10 100 €

Les autres lignes ont toutes été investi en janvier 2019, soit 13 000 €

PEA BFORBANK

- U10

3 000 € investi intégralement en janvier 2019.

CTO BINCK

- Washington Prime Group Inc   
- Vector Group Ltd                            
- VEREIT Inc                                    
- CBL & Associates Properties Inc   
- AGNC Investment Corp            
- Unibail-Rodamco-Westfield            
- Intu Properties PLC                    
- L Brands Inc                                    
- Ship Finance International Ltd   
- Maiden Holdings Ltd                
- Invesco Ltd                                
- Altria Group Inc                        
- CenturyLink Inc                        

20 000 € investi intégralement en janvier 2019.

Assurances vies LINXEA

Lyxor MSCI World Consumer Discretionary TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Consumer Staples TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Energy TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Financials TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Health Care TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Industrials TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Information Technology TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Materials TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Telecommunication Services TR UCITS ETF - C-EUR
Lyxor MSCI World Utilities TR UCITS ETF - C-EUR

5 000 € investi intégralement fin 2018.

Dernière modification par zedbum (01/02/2019 12h27)

Mots-clés : cto (compte-titres ordinaire), pea (plan d'epargne en actions), portefeuile

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/02/2019 14h37

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   693  

zedbum a écrit :

La première ligne [Ecureuil Profil 90 D] est ce qui existait avant le transfert de ce PEA depuis la Caisse d’Epargne.
Cette ligne est vouée a disparaitre en attendant d’effectuer une plus value intéressante.

En PEA, tant que pas fermé, peu importe de faire une plus-value ou une moins-value.
En attendant, vous avez un OPCVM chargé en Frais courants (1,98%). Il y a sans doute mieux à faire avec un ETF.

zedbum a écrit :

~Fonds/Trackers (5,0%) :
     1 Lyxor MSCI World Consumer Discretionary ___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Information Technology ___0,5%
     2 Lyxor MSCI World Telecommunication Servi___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Industrials TR UCITS ET___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Materials TR UCITS ETF ___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Utilities TR UCITS ETF ___0,5%
     2 Lyxor MSCI World Financials TR UCITS ETF___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Health Care TR UCITS ET___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Energy TR UCITS ETF - C___0,5%
     1 Lyxor MSCI World Consumer Staples TR UCI___0,5%

Quel est l’intérêt d’investir dans 10 petites lignes d’ETF sectoriels, soit pratiquement tous les secteurs possibles ?
Soit vous croyez dans 1 ou 2 secteurs en particulier, et vous concentrez dessus.
Soit vous croyez dans tous les secteurs en général, alors autant choisir un ETF Word tout court.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#3 01/02/2019 19h24

Membre
Réputation :   39  

Merci de votre retour !

Ecureuil profil 90 D existait déjà dans le PEA avant que je le reprenne.
J’attends qu’il monte un peu pour le vendre.
Effectivement ce ne fera pas une plus-value direct, mais cela fera plus de liquidité dans le PEA pour les réinvestir en actions.
J’ai d’autres liquidités à investir avant d’avoir à supprimer cette ligne, raison pour laquelle je vais patienter qu’elle grimpe un peu si cela se passe bien.

Concernant les ETF, je suis parti comme çà dès le début avec l’assurance vie.
Je voulais avoir une part ETF dans mon portefeuille et LINXEA me le propose au travers des ETF Lyxor.
Le choix reste assez limité dans les assurances vies, il ne semble pas avoir vu un ETF global wolrd chez Linxea.
Cela ne représente pour l’instant que 2500 € et je n’incrémente que de 150 € par mois pour l’instant.

Pour ce qui est du choix d’avoir plusieurs lignes c’est un choix de diversifications le temps d’étudier la chose sur plusieurs mois avant de rajouter de plus grosses sommes dessus.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 18/04/2019 11h42

Membre
Réputation :   39  

Portefeuille au 18 AVRIL 2019



Le tableau est découpé en trois zones.
La première essentiellement nord américaine qui est un CTO Binck.
La seconde un PEA Bourse Directe.
La dernière un PEA-PME BforBank.

Je n’ai pas ajouté les lignes assurances vies Linxea Avenir, les versements sont infimes de l’ordre de 150 € par mois donc l’évolution n’est pas flagrante.

Concernant les lignes que je considère risquées, je me limite pour l’instant à un plafond de 5000 € investi.
Après le reste est affaire d’opportunité.

Je suis dans une logique buy&hold mais où je me restreint à acheter au plus bas au moment où je dépose mes ordres.
Je ne vais pasparler des hausses étant en Buy&Hold.
Seul Uniti qui a vu son dividende baisser me donnera peut être envie de faire une plus-value.
Ainsi que la ligne Ecureuil porfil 90D de l’ancien PEA qui n’attribue ancun dividende.

Les baisses:

La ligne CBL est celle qui s’effondre depuis quelques temps -> plafond investi à 5k€, je préfère patienter et voir.

La ligne Intu properties PLC a vu son dividende supprimé -> je n’investi pas plus et songe a revendre si la valeur revient prêt de mon PRU.

La ligne Maiden est une ligne capricieuse dont le rendement change sans arrêt selon les jours. D’un site à l’autre cette valeur n’est pas confirmée et du coup Portfolio ne sait plus quoi en penser, et elle fluctue de 6 à 26%.

La ligne CenturyLink est en baisse. Je reste en buy&hold dessus pour l’instant.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 18/04/2019 12h01

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   693  

En actions sur PEA, bravo ! C’est tout vert.
Mais très investi sur les banques (SG, BNPP, CA), secteur qui n’est pas favorisé par la politique de taux de la BCE.
A arbitrer ?

En foncière US, humm, no comment …
Par contre bien vu pour Unibail-R-W.
Peut-être privilégier les foncières européennes ?


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#6 18/04/2019 14h05

Membre
Réputation :   39  

Pour l’instant il me reste des liquidités, donc rien de pressé pour revendre les actions bancaires.
J’envisage à terme de garder une seule banque.
Je ne savais pas à l’époque laquelle prendre donc j’ai saisi le moment où les trois étaient en baisse.
Je garderais sans doute la société générale mais le temps le dira.
Et mieux me diversifier ensuite dans ce PEA avec 10-12 lignes au total.

Pour les foncières US, seul CBL s’effondre.
Même si Uniti monte bien mais à son dividende qui a quasiment disparu.
Et si aussi Washington semble battre de l’aile ces temps derniers mais reste stable dans mon tableau.

Je regrette de n’avoir pas voulu plus investir dans unibail mais je débutais et me limitais à des paliers de 1000 €.
Difficile de se montrer imprudent dès le départ, et au combien même je me montre prudent, j’ai pris des risques ailleurs en me limitant à des plafonds de 5k€ (si dividende) pour les zones risquées.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 11/06/2019 17h01

Membre
Réputation :   39  

Portefeuille au 11 JUIN 2019



Le tableau est découpé en trois zones.
La première essentiellement nord américaine qui est un CTO Binck.
La seconde un PEA Bourse Directe.
La dernière un PEA-PME BforBank.

Je n’ai pas ajouté les lignes assurances vies Linxea Avenir, les versements sont infimes de l’ordre de 150 € par mois donc l’évolution n’est pas flagrante.

Concernant les lignes que je considère risquées, je me limite pour l’instant à un plafond de 5000 € investi.
Après le reste est affaire d’opportunité.

Je suis dans une logique buy&hold mais où je me restreint à acheter au plus bas au moment où je dépose mes ordres.

J’ai apporté une petite modification au tableau en ajoutant les montants investi et la différence avec la valeur actuelle du jour.

En dividendes, depuis Mars, je tiens un tableau papier.
Je ne fais pas de distingo pour l’instant entre les PEA et CTO.
. 337.42 € en Mars 2019
. 208.99 € en Avril 2019
. 705.14 € en Mai 2019
. la ligne juin 2019 est à 160 € au 11 juin.

N’ayant rien revendu, je n’ai aucune moins value ou plus value.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 18/09/2019 10h37

Membre
Réputation :   39  

Portefeuille au 18 septembre 2019



Le tableau est découpé en trois zones.
La première essentiellement nord américaine qui est un CTO Binck.
La seconde un PEA Bourse Directe.
La dernière un PEA-PME BforBank.

Je n’ai pas ajouté les lignes assurances vies Linxea Avenir, les versements sont infimes de l’ordre de 150 € par mois donc l’évolution n’est pas flagrante.

Concernant les lignes que je considère risquées, je me limite pour l’instant à un plafond de 5000 € investi.
Après le reste est affaire d’opportunité.

Je suis dans une logique buy&hold mais où je me restreint à acheter au plus bas au moment où je dépose mes ordres.

J’ai apporté une petite modification au tableau en ajoutant les montants investi et la différence avec la valeur actuelle du jour.

En dividendes, depuis Mars, je tiens un tableau papier.
Je ne fais pas de distingo pour l’instant entre les PEA et CTO.
. 337.42 € en Mars 2019
. 208.99 € en Avril 2019
. 705.14 € en Mai 2019
. 2595.76 € en juin 2019
. 154.20 € en juillet 2019
. 362.32 € en aout 2019

Tout cela est net de taxes et de prélèvement sociaux.

Une plus value de 2626.39 € pour la vente des actions Ecureuil profil903D

En ce moment je suis en dessous de mes PRU sachant que durant cet été cela est même descendu deux fois plus bas. Vu que je me considère en année d’apprentissage, j’ai fais le dos ronds et j’observe aussi mes valeurs que mon comportement.
Pour l’instant je n’ai pas cédé à une quelconque panique.

Sur l’ensemble de mes investissements, c’est surtout les performances américaines qui plombent le bilan.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 24/10/2019 10h08

Membre
Réputation :   39  

Portefeuille au 24 octobre 2019



Peu d’évolution dans le portefeuille.
Un petit investissement dans Invesco Ltd, profitant d’une baisse passagère de celui-ci.
Et un petit ajustement lié à des actions offertes par Vector Group Ltd.

Les résultats sont meilleurs que les précédents rapports et cela continue de remonter mais cela ne reste qu’une photo.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 14/12/2019 15h10

Membre
Réputation :   39  



Un peu d’évolution dans le portefeuille.

Côté français :
- j’ai renforcé Renault SA profitant ainsi de cette forte baisse.
- j’ai acquis un peu de Orange SA pour son dividende pas trop mauvais et au plus bas actuellement.
- j’ai acquis un peu d’Emova Group SA que je considère trop bas. Le but de cette opération n’est pas du dividende mais une plus value future.
- j’ai vendu ma ligne U10 à 4% de plus value. Je voulais m’en séparer car ne distribuant plus de dividendes et ne présentant pas à mes yeux d’autres intérêts.

Côté amérique:
- j’ai investi dans l’action China Petroleum & Chemical corp pour son dividende et son niveau assez bas actuellement.
- J’ai investi dans Tanger Factory Outlet Centers Inc pour son dividende et son niveau assez bas actuellement. C’est aussi un Champion côté dividendes sur la durée.
- J’ai vendu en plus value Vector Group Ltd à 50% de plus value avant impôts.

Dernière modification par zedbum (14/12/2019 15h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 24/03/2020 19h50

Membre
Réputation :   39  




J’écris après que l’on est assisté à une baisse très importante depuis 2012 voir même 2008.
Évidemment sans savoir si l’on a passé le creux de ce "krash".

Je ne vais pas énumérer la liste des modifications. le visuel entre le précédent message et celui-ci sera éloquent pour montrer que nous avons tenté de saisir le moment.

On a profité de cet instant pour multiplier par trois nos investissements.

La découpe des tableaux est simple de haut en bas on a deux PEA puis deux PEA-PME puis un CTO.
La baisse a surtout profité au second PEA et au second pea-pme.
Le CTO lui n’en a pas beaucoup bénéficié puisque l’on concentré essentiellement nos liquidités sur les PEA.

Nous n’avons pas investi toutes nos liquidités puisque nous sommes encore en cours de vente de deux biens immobiliers, voir notre présentation.

Je ne cache pas que j’’ai passé deux semaines exaltantes en terme de prises de décisions.
Je ne regrette pas d’avoir suivi les conseils du forum et de toutes mes lectures de patienter et d’investir progressivement.
Ce qui m’a permis d’avoir des liquidités en réserve et d’investir lourdement pendant cette baisse.

Le timing pour moi est parfait.
Un an d’apprentissage de la bourse puis une baisse importante (un krash) qui me permet d’espérer avoir fait de bons investissements boursiers.

Bon courage à tout le monde en cette période de Coronavirus.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 06/06/2020 11h55

Membre
Réputation :   39  





Point à début Juin 2020.

La situation s’est complètement retourné.
J’étais habitué à être avec une moins value générale assez conséquente.
Les acquisitions effectuées en mars 2020 ont permis d’inverser la tendance.value.

Tout cela ne reste que virtuel puisque rien n’a été vendu.

Quelques petits renforcements ont été fait notamment dans Orange, TF1 et Emova.

Seul point d’agacement est la suppression de pas mal de dividendes sous la pression des politiques.
La démagogie ambiante est préféré par tous les bords politiques sans qu’aucun n’explique le fonctionnement et l’intérêt que cela apporte à l’état.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 06/06/2020 13h30

Membre
Réputation :   26  

Bravo d’avoir su saisir de manière aussi massive cette opportunité que présentait la chute des marchés au mois de mars. Facile à dire après coup mais moins évident quand on est la tête dans le guidon.

La valorisation de votre portefeuille se retrouve donc nettement plus élevé qu’avant avec certaines valeurs qui ont déjà pris 50 à 70% très rapidement.

Comment envisagez vous la suite ? Avez vous en tête des prix de vente ou comptez vous tout conserver sur la durée sans but précis ?

J’évoque surtout dans ma question les actions françaises car je n’ai aucune connaissance du marché US

Hors ligne Hors ligne

 

#14 06/06/2020 17h22

Membre
Réputation :   39  

Bonjour Ulysse,

Je reste assez novice en la matière.
Je n’ai pas pris encore de décisions.
A la base, j’étais dans l’idée d’un portefeuille axé dividende et Buy&Hold.

J’envisage de valider mes plus values en respectant une logique.

J’ai des axes de réflexions qui ne sont pas du tout fonction de la connaissance des entreprises.
Mais plutôt sur des notions mathématiques de base.
Rien de basé donc sur la connaissance de l’entreprise et du monde boursier.
Mais plutôt sur l’analyse d’un graphique historique passé et dont on ne connait pas l’avenir.

1ere idée:
Je pense déjà à me faire une équation où le calcul sera de calculer le nombre d’année qu’il me faudra en dividende pour obtenir le même montant en plus value.
Et de voir ensuite à partir de quel équivalence en année j’estime qu’il est plus intéressant de vendre que de garder.

Exemple pour la valeur qui a explosé chez moi, Valéo qui est à 109% de plus value.
Donc au 6 juin 2020, à 11 000 € de bénéfice brut.
A ce jour ils sont tombés à 0.86% de dividendes.
C’est à dire 0.20 € par action, j’en ai 853, cela fait 853 x 0.20 = 170.60 € par an à ce rythme.
Si on considère que le dividende à 0.20 € n’est que provisoire, avant ils étaient à 1.25 €.
Cela faisait 853 x 1.25 = 1066.25 €
Donc pour obtenir les même 11 000 € de plus value, il me faudrait entre 10 ans (11000/1066.25) et 64 ans (11000/170.6)
Selon cette base, il est fort probable que je me décide donc à vendre cette action pour valider sa plus value. Maintenant la question c’est quand, maintenant ou espérer mieux, d’où la 2eme idée.

2eme idée:
Noter sur un bout de papier par actions quels sont les points hauts de chaque action et me définir un seuil par rapport à ce maximum. Si je souhaite aller à 50, 60, 70, 80, 90 ou 100 % de ce maximum.

Je reprends l’exemple de Valeo. Son max historique est à 66 € par action.
50% de ce max c’est 33€, ce qui a été atteint 4 fois dans son histoire dont une période de 4 ans ou c’est monté de 50 à 100% pendant ces 4 ans.
Il est donc fort probable que l’action monte à 33 € sans problème, c’est à dire un seuil de 181% de plus value.
C’est à dire 17 650 € de plus value brut et donc entre 16 ans et 100 ans de dividendes.
Sur zonebourse, ils annoncent 2021 et 2022 avec une prévision légère à la hausse des dividendes mais qui ne retrouve pas son seuil de 1.25 € par action de 2019.

Je me vois mal dans cet exemple garder Valéo pour les dividendes.

Tout çà reste encore en réflexion.

C’est facile quand on est en moins value, car on attend et espère que cela remonte.
Je me suis jamais pris la tête sur les moins values.
C’est un jeu amusant quand on est dans un krach boursier de faire ses courses quand on a des liquidités.
J’ai déjà effectué quelques plus values mais jamais de cette importance.
Mes précédentes plus values étaient axés dans l’idée d’équilibrer le portefeuille en se séparant de valeurs en doublons dans des secteurs équivalents ou pour des actions dont les dividendes avaient chutés.

Je vais donc découvrir aussi cet aspect plus en détail et me découvrir aussi.

Hors ligne Hors ligne

 

#15 18/11/2020 09h29

Membre
Réputation :   39  

Pas mal de changements dans mon portefeuille.
J’ai vendu plein de positions en plus-value.
Je ferais un point précis en début d’année.

Je voulais juste faire partager mon expérience sur des choix récents où j’estime avoir commis deux erreurs.

J’ai vendu des positions le 28 octobre 2020.
Oui vous avez compris au pire moment de les vendre quand on regarde les courbes.

Le scénario a été mauvais.
J’ai cédé ce matin là à l’illusion de croire que le discours de Macron qui annoncerait le soir le 2eme confinement précipiterait la bourse vers une deuxième descente.
Or j’ai réagi trop tard, la bourse avait déjà légèrement baissé et anticipé et ce que je croyais être juste l’amorce a été le point bas.
Je voulais donc optimiser mes possibilités d’investissements en récupérant du cash.
J’ai effectivement récupéré du cash sans en réinvestir beaucoup.
Les jours suivants la bourse a stagné me laissant croire que çà plongerait peut-être encore et me faisant hésiter à investir.

Ma deuxième erreur aura été de ne pas investir beaucoup lors de cette baisse du 28 octobre alors que j’avais finalement récupéré du cash.

1ere erreur: avidité et vente de position à la baisse car je croyais à une baisse plus importante.
-> l’avidité est mauvaise conseillère.
2eme erreur: ne pas se ressaisir assez vite et profiter de cette deuxième baisse.
-> l’avidité est vraiment mauvaise conseillère.

Je me console en me disant que pour mes deux premières années d’expérience, j’aurais quand même profité de la baisse de mars 2020 sans l’optimiser au mieux.

Notre patrimoine a tout de même bien augmenté cette année.
Je me flagelle juste tous les jours en me disant que j’aurais pu faire mieux.
L’expérience rentre, je dois apprendre à mieux contrôler mes prises de décisions.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 22/11/2020 10h36

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   123  

Je partage votre expérience.
J’ai aussi eu une réaction malheureuse à l’annonce du confinement, j’ai vendu plusieurs valeurs, parfois en forte moins-value, qui ont explosé dans les jours qui ont suivi.
Il faut absolument réussir à bannir le market timing !
Bonne réussite dans vos investissements.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 22/11/2020 19h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   512  

Bonsoir Zedbum,

Le market timing est un exercice particulièrement périlleux. Cela n’engage que moi, mais dans une stratégie long terme, je pense qu’il est préférable de ne vendre que lorsque les sociétés ne vous semblent plus réunir les critères nécessaires pour rester dans votre portefeuille (dégradation des performances, mauvaises perspectives, etc…). Cela n’évitera pas d’éventuelles "erreurs de casting", mais au moins cela créera moins de regrets car la vente sera justifiée par des éléments concrets.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 03/01/2021 10h37

Membre
Réputation :   39  

Merci de vos réponses à tous les deux.

J’ai eu du mal à digérer ce truc que je sais appelé désormais Market Timing smile
Je m’en suis voulu pendant plus d’un mois avant de ne plus me flageller.

C’est ni plus moins qu’apprendre à gérer ses émotions dans la Bourse.
Et quoiqu’on puisse penser être des êtres raisonnables, on a tous des émotions qui nous font faire des choses irraisonnées.
En l’occurrence ici, fort de ma prise de position efficace en mars 2020, j’ai cru faire un acte calculé mais au combien finalement spontané et non réfléchi.

Sur ce coup là, j’ai été cupide.
J’ai cru à un deuxième Krach.
En croyant anticipé et agissant le matin du jour de l’annonce qui serait faite le  soir du deuxième confinement alors que la bourse avait déjà anticipé.
Ce que je pensais n’être que le début d’une chute, en était déjà la fin.
Du coup, j’ai vendu des positions au point bas du 28 octobre 2020 alors que j’avais pris d’excellentes positions fin mars 2020.

Je viens de faire mon petit bilan annuel et il reste très positif, surtout pour le débutant en bourse que je suis encore. Ce résultat aurait pu être augmenté de 25% voir beaucoup plus sans ce moment de cupidité.

Voici notre bilan:

Presque 9000 € de dividende pour 2020 dans une année où bien des sociétés ont coupés leur dividendes sans raisons puisqu’ils étaient liés à l’année 2019.

Et presque 98000 € de plus value. Notre meilleure affaire ayant été de vendre Lagardère à 25 € et faire 20000 € de plus value sur cette seule position. Cette vente s’est faite en dehors de mon moment de cupidité.

Mon meilleur bonus cette année aura été de découvrir que je dois mieux gérer mes émotions.
Cette expérience sera je l’espère profitable pour les années à venir.

Voici nos portefeuilles actuels.



Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur