Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+1]    #26 03/02/2020 17h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Si cela vous intéresse, j’ai tracé l’évolution des dividendes depuis 20 ans de tous les Dividend Aristocrats Belges dans cet article (mon blog). Il faut aller à la fin de l’article dans la partie Belgique.

J’y référencie GBL, Sofina, Lotus Bakeries, Kinepolis Group, UCB, Miko, Ackermans & Van Haaren et Solvay.

Pour Sofina je vous comprends tout à fait, le dividende n’est pas très élevé et l’action ne corrige jamais, c’est difficile de trouver un point d’entrée !

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (03/02/2020 17h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#27 01/03/2020 21h24

Membre
Réputation :   24  

Reporting février 2020
72 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes
Le montant des dividendes encaissés s’élève à 801 € net (834 € en 2019) soit une légère baisse de 4%.
Celle-ci provient de la vente, l’année passée, des actions Omega Healthcare ; à périmètre égal le montant était de 669 € (soit une hausse de 19,7%).
Le montant moyen des dividendes s’élève maintenant à 1110 € net par mois (1134 € en 2019).

Augmentation de dividende
Abbvie : de 1.07 à 1.18 $ soit 10.28%
AT&T : de 0.51 à 0.52 $ soit 1.96%
Realty Income : de 0.2275 à 0.2325 $ soit 2.2%

Vente
SES : cela monte ou descend en fonction des nouvelles liées à la valorisation de la 5G aux USA, dossier qui m’échappe complètement ; je crains aussi que le dividende ne remonte pas voire soit à nouveau abaissé ; je préfère quitter le navire (et prendre ma perte de l’ordre de 30%) et renforcer quelques valeurs déjà en portefeuille.

Renforcement
Je poursuis la constitution des 2 lignes suivantes débutée fin 2019 :
65 actions Enbridge à 56.13 CAD
126 actions BHP à 1650 GBp

Suite à la correction des marchés, j’ai renforcé, au moyen des liquidités provenant de la vente de SES, quelques actions dont le rendement de dividende était redevenu attrayant :
46 actions Royal Dutch Shell à 21.75 €
49 actions Unilever à 51 €
38 actions UPS à 94 $
29 actions Solvay à 87.50 €
18 actions ABInbev à 55.91 €

Commentaires
Le portefeuille se teinte de rouge ce mois-ci avec une baisse de 7.20%.
La bonne nouvelle c’est que 3 sociétés ont payé un dividende en hausse ce mois-ci et d’autres (3M, Digital Realty, Home Depot, UPS,…) ont annoncé un dividende en augmentation ; l’effet boule de neige se poursuit.
Je reste attentif aux opportunités qui se présenteront (du moins je l’espère) au cours du mois de mars et ne manquerai pas de renforcer mes positions tout en respectant mes critères d’investissement.

En ligne En ligne

 

#28 05/04/2020 16h10

Membre
Réputation :   2  

Bonjour Nounours,

Merci pour ce reporting très complet. Etant belge moi aussi, mais un peu plus jeune (32), je tente de construire un portefeuille similaire au vôtre et compte m’en inspirer.

Si ce n’est pas indiscret, pourriez-vous partager la composition de votre portefeuille de fonds ?

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 05/04/2020 18h02

Membre
Réputation :   24  

Bonjour Noursounet,

Je possède des fonds mixtes
-    Deutsche Invest Multi Opportunities
-    DWS Kaldemorgen
-    Fidelity Multi Asset Income
-    Invesco Global Income
-    Invesco Pan European High Income
-    JPM Global Income
-    M&G Optimal Income

et des fonds obligataires
-    Pimco Diversified Income
-    Schroder Euro Corporate Bond
-    Templeton Global Bond
-    Templeton Global Bond Total return

détenus chez Deutsche Bank et MeDirect.

Mais comme je l’ai écrit dans ma file de présentation en 01/2020 : L’objectif pour 2020 est de réorganiser les Sicavs car le dividende versé par celles-ci est variable et certaines sont surpondérées. Or je souhaite avoir une « rente » la plus prévisible possible.

En ligne En ligne

 

[+1]    #30 05/04/2020 19h59

Membre
Réputation :   24  

Reporting mars 2020
73 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes
Le montant des dividendes encaissés s’élève à 1395 € net (1035 € en 2019) soit une augmentation de 34%.
Le montant moyen des dividendes s’élève maintenant à 1158 € net par mois (1134 € en 2019).

Augmentation de dividende
3M : de 1.44 à 1.47 soit 2.08%
Amgen : de 1.45 à 1.60 soit 10.34%
Chevron : de 1.19 à 1.29 soit 8.40%
Digital Realty : de 1.08 à 1.12 soit 3.7%
Home Depot : de 1.36 à 1.50 soit 10.29%
UPS : de 0.96 à 1.01 $ soit 5.2%

On verra ce que l’avenir nous réserve car, dans la situation économique où nous nous trouvons actuellement à cause du Covid-19, il n’est pas exclu que certaines sociétés réduisent ou suppriment leur dividende pour les mois à venir. Wait and see. Ce sera aussi une occasion de voir quelles sont les sociétés les plus résilientes et d’en tenir compte pour la gestion future du portefeuille.

Arbitrage
J’ai vendu mes actions General Mills (dont la croissance de dividende était faible voire nulle depuis 3 ans) pour acheter des actions Leggett&Platt (dont le dividende présente un meilleur historique de croissance).
Mauvais timing ! Le cours de Leggett&Platt s’est effondré de 40% depuis mon achat alors que celui de General Mills est stable. Mais comme j’accorde plus d’importance au dividende qu’à la valeur de l’action … j’espère ne pas subir une désillusion à ce niveau.

Renforcement
Suite à la correction des marchés, j’ai renforcé plusieurs lignes ce mois-ci : GBL, Melexis, Solvay, Diageo, Unilever, Aedifica, Chevron, BHP, Enbridge, Realty Income.

Commentaires
Le portefeuille devient de plus en plus rouge avec une baisse de 12,48% (relevé au 3/4) sur le mois.
J’ai prévu une enveloppe de liquidités à investir par paliers, en fonction de la correction des marchés, étalée entre -10% et - 50% (pour le moment nous en sommes à > -30%).
La correction a été tellement rapide que je n’ai pas eu (ou pris) le temps de placer tous mes ordres ; il me reste donc quelques k€ à investir.

Dernière modification par nounours (05/04/2020 20h17)

En ligne En ligne

 

#31 07/04/2020 17h36

Membre
Réputation :   2  

Bonjour Nounours,

Vos fonds sont intéressants, j’ai également une position sur le Templeton Global Bond en distribution mensuelle, et j’initie ce mois un investissement récurrent sur le JPM Global Income.

Je suis entièrement d’accord sur la prévisibilité des dividendes qui est ératique, le Templeton par exemple a subi quelques déconvenues récemment, et fluctue allègrement son coupon. En revanche, on peut quand même estimer que ça rapporte plus que l’épargne.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 03/05/2020 15h34

Membre
Réputation :   24  

Reporting avril 2020
74 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes
Le montant des dividendes encaissés ce mois s’élève à 489 € net (813 € en 2019). La diminution s’explique principalement par la vente de la ligne SES (346.50 € encaissés en 2019).
A périmètre comparable, le dividende serait en légère augmentation (489 € / 466.50 €) soit 4.8% malgré la suppression du dividende final de Melexis.

Le montant moyen des dividendes s’élève actuellement à 1130 € net par mois (1134 € en 2019).

Augmentation de dividende
Cincinatti Financial : de 0.56 à 0.60 soit 7.14%
Coca Cola : de 0.40 à 0.41 soit 2.5%
Toronto Dominion : de 0.74 à 0.79 soit 9.45%

Suppression de dividende
Melexis

Achat
Renforcement du secteur technologie qui était sous-pondéré (une seule valeur, Melexis, principalement active dans le secteur de l’automobile) par l’achat de 2 valeurs découvertes récemment (portefeuille de MrDividende et site MoneyInvestExpert) :
-    44 Automatic Data Processing à 139.05 $ : dividend aristocrat dont le dividende n’est pas très élevé (1.5% net) mais présente une belle croissance sur les  dernières années
-    117 RELX à 21.12 : CA en croissance régulière, dividende pas très élevé mais croissant depuis une dizaine d’années
Laissons le temps faire son œuvre.

Renforcement
J’ai continué à renforcer quelques valeurs qui offraient un rendement de dividende qui me paraissait attrayant :
-    91 Leggett & Platt à 29.57
-    64 Toronto Dominion à 60.25
-    18 Solvay à 69.86
-    26 Melexis à 48.50
-    74 British American Tobacco à 2950
-    21 Retail Estates à 48.50
-    39 Cincinnati Financial à 69.51

Commentaires
Petite remontée du portefeuille ce mois-ci (6.75%) soit moitié moins que l’indice world.
Les dividendes se maintiennent pour le moment ; je n’ai eu à subir que la suppression du dividende final de Melexis et une coupe importante (2/3) annoncée pour Royal Dutch Shell.
Nous verrons ce que les prochaines semaines nous réservent.
Pour le moment, je reconstitue une poche de cash en vendant des Sicav Mixtes dont le dividende payé est trop fluctuant d’une année à l’autre.

En ligne En ligne

 

[+1]    #33 04/05/2020 11h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   316  

Bonjour Nounours,

Pour RELX, en réalité le dividende est croissant depuis 20 ans.

Vous pouvez trouver l’historique sur ce lien (l’évolution des dividendes est tracée depuis 2000). Ils sont croissants depuis 20 ans en GBP qui est la devise officielle de l’entreprise (même si le mieux est de l’acheter en PEA sur Euronext Amsterdam). En Euro la tendance est haussière malgré quelques baisses dues à la chute du sterling.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#34 06/06/2020 16h39

Membre
Réputation :   24  

Reporting mai 2020
75 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes
Le montant des dividendes encaissés ce mois s’élève à 1227 € net (2052 € en 2019). La diminution s’explique par le report de paiement au mois de juin de plusieurs sociétés : Cofinimmo (810 € en 2019 ce qui explique presque à elle seule la différence), ABInbev (le dividende sera fortement réduit), Simon Property (le dividende sera déterminé dans le courant du mois de juin).

Le montant moyen des dividendes s’élève actuellement à 1166 € net par mois (1134 € en 2019).

Augmentation de dividende
BAT : de 50.75 à 52.60 soit 3.64%
GBL : de 3.07 à 3.15 soit 2.6%
Procter & Gamble : de 0.7459 à 0.7907 soit 6%

Le dividende de Solvay est resté stable à 3.75 €.

Renforcement
-    47 Cincinatti Financial à 59.04 $
-    119 RELX à 20.58 €
-    46 CVS à 63.40 $

Commentaires
Pas de nouvelle coupe ou suppression de dividende annoncée ce mois-ci ; le dividende moyen annuel progresse doucement par rapport à l’année passée.
Je continue à vendre des Sicav Mixtes dont le dividende payé est trop fluctuant d’une année à l’autre ; les montants dégagés sont partiellement réinvestis en actions et servent à reconstituer une poche de cash.

En ligne En ligne

 

#35 04/07/2020 11h54

Membre
Réputation :   24  

Reporting juin 2020
76 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes
Le montant des dividendes encaissés ce mois s’élève à 2266 € net (1791 € en 2019). La comparaison avec 2019 est tronquée car plusieurs entreprises ont décalé le paiement de leur dividende souvent à cause du report de l’AG.

Le montant moyen des dividendes s’élève actuellement à 1190 € net par mois (1134 € en 2019).

Jusqu’à présent je n’ai pas trop souffert de coupe ou de suppression de dividendes (5 lignes sur 47) :
-    suppression : Melexis
-    diminution : AB Inbev, Royal Dutch Shell, Simon Property, WPP

Augmentation du dividende
Elia : de 1.66 à 1.69 soit 1.81%
Pepsico : de 0.955 à 1.0225 soit 7.06%
Southern : de 0.62 à 0.64 soit 3.22%

Renforcements
-    34 Chevron à 90.94
-    116 RELX à 21.23
-    166 Enbridge à 45.00
-    34 GBL à 72.10
-    51 Unilever à 48.90
-    31 ADProcessing à 145.00

Commentaires
Je continue à renforcer certaines lignes jusqu’à atteindre un montant investi de l’ordre de 15 k€. Sauf « grosse opportunité » sur une ligne, je ne souhaite pas, pour le moment, allouer un montant supérieur à une action.
J’espère de cette manière arriver à encaisser environ 1500 € net par mois. Pour ce faire, je continue à réinvestir l’entièreté des dividendes encaissés mensuellement ainsi qu’une partie du montant dégagé par la vente de Sicav Mixtes dont le dividende payé est trop fluctuant d’une année à l’autre.

En ligne En ligne

 

[+3]    #36 03/09/2020 22h33

Membre
Réputation :   24  

REPORTING JUILLET & AOUT 2020

78 ème mois du portefeuille créé le 01/03/2014

Dividendes

Le montant des dividendes encaissés ces mois-ci s’élève à 830 € et 1631 € net (801 € et 1054 € en 2019). La comparaison avec 2019 est tronquée car plusieurs entreprises ont décalé le paiement de leur dividende souvent à cause du report de l’AG.

Le montant moyen des dividendes s’élève actuellement à 1190 € net par mois (1134 € en 2019).

Le nombre de sociétés ayant coupé ou supprimé leur dividende a augmenté (7 lignes sur 48) :
-    suppression : Melexis, WPP
-    diminution : AB Inbev, British Petroleum, Royal Dutch Shell, Scottish Southern Energy, Simon Property
Cela n’a toutefois pas une grosse influence sur le montant total encaissé grâce à la diversification et aux « dividend aristocrat » américains qui résistent bien.

Augmentation du dividende
Realty Income de 0.233 à 0.2335 soit 2.14%
Retail Estates de 3.8 à 4.40 soit 15.79%
Etonnamment ce sont 2 sociétés d’immobilier commercial 😊

Vente

-    BHP Group : vente en 2 fois, à 1690 gbp (plus-value de 50%) et à 1790 gbp (à l’équilibre). Je préfère quitter cette valeur cyclique, au cours volatile, dont le dividende est irrégulier ces dernières années. Je regarde des valeurs plus stables comme les producteurs de gaz industriels mais elles sont sur leurs plus hauts historiques, mais sur correction pourquoi pas.

Achats

J’ai renforcé le secteur des soins de santé par des valeurs actives dans le matériel médical, sous-secteur qui était absent de mon portefeuille. Cela apporte de la diversification vis-à-vis des sociétés pharmaceutiques pures plus sensibles lorsque les brevets de leurs « blockbusters » tombent dans le domaine public.
-    56 Philips à 44.30 €
-    41 Medtronic à 98.22 $

Renforcements

Plusieurs renforcements ces mois-ci : 3M, Automatic Data Processing, CVS, Diageo, RELX.

Commentaires

J’ai profité des mois d’été plus calmes pour jeter un regard critique sur mon portefeuille, histoire de voir comment celui-ci se comporte avec la crise sanitaire que nous vivons et d’examiner si des « retouches » devaient être apportées.

Petit rappel de l’objectif
Générer des revenus réguliers et pérennes lorsque j’arrêterai de travailler (en 2028 au plus tard sauf si notre cher gouvernement en décide autrement ☹). Je vise un montant de l’ordre de 1500 € par mois dont la croissance serait supérieure à l’inflation (estimée à 2 ou 3%) de manière à ne pas subir de perte de pouvoir d’achat.
Pour ce faire j’investis principalement dans des valeurs ayant un historique de paiement de dividende régulier et croissant (ou temporairement stable). Bien sûr, je ne « crache » pas sur une augmentation de la valeur du portefeuille.

Constatations
Plusieurs valeurs affichent une faible croissance de dividende, parfois inférieure au taux d’inflation : ABInbev, ATT, Elia, Emerson, GBL, GIMV, GSK, National Grid, … A surveiller, éventuellement arbitrer vers des valeurs un petit peu plus « dynamiques ». Mais tout n’est pas à jeter.

Des actions me semblent « poussives » car appartenant à des secteurs matures (Vodafone) où soumises à une concurrence « technologique » (WPP). Je pense m’en séparer mais pas à n’importe quel prix.

Je ne prévois pas de renforcer le secteur pétrolier ni celui des services aux collectivités ni les centres commerciaux.
Je vais plutôt renforcer les secteurs de la consommation discrétionnaire (Home Depot me plait bien mais j’attends une correction), de la consommation de base, des soins de santé et de la technologie (mais là c’est plus difficile de trouver des valeurs présentant un dividende satisfaisant).

Je me suis fait une petite watchlist avec quelques titres que je suis : Genuine Parts, Danone, Archer Daniels Midland, Bristol Myers, Pfizer, Fresenius, Air Products & Chemicals, Air Liquide, Cisco, Comcast

En ligne En ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur