Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#176 09/05/2019 07h58 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   17 

Hello Gandolfi,

En effet, 5% de croissance par an pendant 8 ans c’est pas mal et plutôt rare. D’autant que les aristocrates ont tendance à augmenter faiblement leur dividende, afin de conserver ce statut d’aristocrates et de ne pas se faire "piéger" par leur dividende. LVMH est un exemple de société qui a bien augmenté son dividende ses 5 dernières années (de 3.2 EUR en 2014 à 6.00 EUR en 2018).

Cependant, la bourse est un investissement long-terme. Il vaut mieux viser 10-15ans et atteindre ses objectifs que vouloir aller trop vite et se planter… :p

Hors ligne

 

#177 09/05/2019 08h09 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Bonjour Gandolfi,

TOTAL ne figue pas dans les aristocrates tout simplement parce que son dividende n’augmente pas chaque année. Il lui arrive de rester stable.

Et en effet, il est relativement rare que les aristocrates délivrent un rendement bien supérieur à 3%.
De ce fait, pour viser un rendement de 5% (qui n’est qu’un objectif personnel, chacun se fixe bien celui qu’il souhaite) il fait forcément prendre d’autres valeurs à rendement plus important.
Actuellement, si vous pensez que la baisse des foncières de commerce n’est que provisoire, ces sociétés peuvent alors faire office de "têtes d’affiche" afin de tirer votre rendement vers le haut.

Pour ce qui est de l’augmentation annuelle du dividende, une augmentation de 5,2% "par an ne permet pas de doubler le dividende, mais seulement de l’augmenter de moitié. Pour le doubler en 8 ans, il faut du 9% d’augmentation par an wink

C’est beaucoup, mais pas impossible.
Sur le CAC 40 il y a une seize sociétés qui tiennent ce rythme (en moyenne) depuis 11 à 19 ans.
Si on se place sur les onze derniers exercices (toujours en moyenne), elles sont encore onze à tenir ce rythme sur le CAC 40, et toujours trois sur les trois derniers exercices.

Sur le SBF 120, elles sont respectivement quatorze (sur 11 à 19 exercices), sept (sur 11 exercices) et cinq (sur 3 exercices).

Le choix est donc forcément un peu limité, mais rien n’empêche de toute façon à prendre d’autres sociétés.


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#178 09/05/2019 08h48 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   66 

Une des grandes forces de certaines sociétés est d’augmenter modestement le dividende mais celui-ci étant en % du prix de l’action, quand l’action augmente de 50% en 5 ans, le dividende même stable suit le même mouvement.

Le dividende est toujours exprimé en fonction du cours mais dans un portefeuille de rendement, c’est le dividende sur PRU qui est intéressant. D’où l’intérêt de privilégier des sociétés de croissance plutôt que des rendement trop élevés. Passer d’un rendement de 5% à 10% parce que le cours de bourse a été divisé par deux n’est pas une bonne nouvelle en soi (sauf si par miracle les fondamentaux n’ont pas changé mais c’est rare, le marché n’est que rarement aveugle).

Hors ligne

 

#179 09/05/2019 09h21 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102 

gandolfi a écrit :

Il y a très peu d’aristocrates au dessus de 3%. Je ne vois pas comment on peut viser le fameux rendement à 5% sans prendre du Total, CBO, Eutelsat, Bouygues, Publicis…

Grâce à l’arme absolue de l’investisseur patient : le temps.

Vous constituez un portefeuille à un instant T, vous obtenez un rendement moyen, autour de 4%.
Puis vous attendez, vous réinvestissez les dividendes, vous renforcez éventuellement dans les creux, et mécaniquement votre rendement sur capital investi augmente. Tout doucement, mais il augmente !

Pour ça il faut être patient, très patient ! En voulant aller plus vite que la musique vous vous limitez aux titres à haut rendement : alors certes votre portefeuille à un rendement théorique de 5% mais le risque associé est élevé.

Hors ligne

 

#180 09/05/2019 09h40 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Bonjour Skarklash,

Je pense que vous vous méprenez.  Une entreprise ne propose pas un dividende selon le cours de son action, mais selon ses capacités financières du moment.

Un petit exemple, avec Edenred, qui a baissé son dividende à l’occasion de l’exercice 2016, le passant de 0,84€ à 0,62€. A ce moment là le cours de l’action était d’environ 16/18€. Aujourd’hui le dividende est remonté à 0,86€ (+38%) alors que dans le même temps le cours de l’action est remonté, aujourd’hui, à plus de 40 € ! Le dividende n’a clairement pas suivi la remontée du cours.

Pareil avec LVMH, dont le cours a été multiplié par 7 depuis l’exercice 2008, alors que dans le même temps le dividende, lui, n’a été multiplié "que" par 3,75.

Et il y a également le raisonnement inverse. Si l’on s’en tient à votre raisonnement,  lorsque le cours d’une action baisse, la société devrait alors réduire son dividende d’autant afin de conserver un rendement identique. Mais ce n’est pas vrai. La preuve par exemple avec Casino. Il y a 5 ans, le titre cotait 90€, avec un dividende de 3,12€ (rendement de 3,46%). Aujourd’hui le titre ne cote plus que 34€, mais son dividende n’a pourtant pas diminué. Le rendement est donc désormais de plus de 9%.


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#181 09/05/2019 10h05 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   10 

Merci Neo45 pour le rectificatif. En effet c’est augmenté de moitié et pas du double. Désolé pour avoir induit en erreur les lecteurs.

Neo45 a écrit :

Sur le CAC 40 il y a une seize sociétés qui tiennent ce rythme (en moyenne) depuis 11 à 19 ans.
Si on se place sur les onze derniers exercices (toujours en moyenne), elles sont encore onze à tenir ce rythme sur le CAC 40, et toujours trois sur les trois derniers exercices.

Sur le SBF 120, elles sont respectivement quatorze (sur 11 à 19 exercices), sept (sur 11 exercices) et cinq (sur 3 exercices).

Cette liste est trouvable sur votre site ?

Neo45 a écrit :

TOTAL ne figue pas dans les aristocrates tout simplement parce que son dividende n’augmente pas chaque année. Il lui arrive de rester stable.

Je pense qu’il est intéressant de catégoriser les aristocrates et celles qui s’en approchent

1/ Société au dividende > 5,5% --> Sélection hardue d’entreprise ne perdant pas trop de valeur au fil du temps et ayant les reins assez solides pour continuer à distribuer du dividende sinon on a la double peine (coupure dividende et perte valeur). (ex: SIIC, EUTELSAT, CBO, AXA, LAGARDERE…)

2/ Société au dividende entre 3% et 5,5% -->  Avec un cours relativement stable (pour éviter une perte de valeur) et un maintien du dividende sur les dernières années. (TOTAL, SANOFI, IPSOS, SCOR, ST GOBAIN, PUBLICIS, MICHELIN, VINCI, BOUYGUES…)

3/ Société avec dividende <3% --> Avec de bonnes perspectives de croissance de la valeur ou du dividende (LVMH, AIR LIQUIDE, L’OREAL, ESSILOR…) sinon je trouve que le rendement est trop faible.

Il faut, je pense, éviter les sociétes avec de faibles perspectives et  dividendes faibles --> DANONE, PERNOD, LEGRAND ?

Que pensez vous de cette catégorisation et des exemples à completer ou corriger ?

Hors ligne

 

#182 09/05/2019 10h14 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour Neo45

Je ne pense pas avoir sous-entendu cela en relisant mes propos. Auquel cas je corrigerai.

Je souhaitai juste souligner que la hausse du dividende en % pour une aristocrate est faible mais comme elle s’accompagne de la hausse du cours de l’action, le montant reçu en cash est en augmentation plus importante et que le rendement de 5% (sur PRU) n’est pas à mettre en comparaison de la seule hausse du dividende en %. Il faut regarder le cash reçu sur le PRU.

Hors ligne

 

#183 09/05/2019 10h23 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   102 

Skarklash a écrit :

Je souhaitai juste souligner que la hausse du dividende en % pour une aristocrate est faible mais comme elle s’accompagne de la hausse du cours de l’action, le montant reçu en cash est en augmentation plus importante et que le rendement de 5% (sur PRU) n’est pas à mettre en comparaison de la seule hausse du dividende en %. Il faut regarder le cash reçu sur le PRU.

Caïus Saugrenus sors de ce corps ! wink big_smile

Pour être clair, il n’y a aucun lien direct entre le montant du dividende, décidé en assemblée générale, et le cours de l’action, prix d’équilibre entre l’offre et la demande.

Hors ligne

 

#184 09/05/2019 10h24 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Oui, dans mes tableaux d’analyse des "meilleurs" dividendes du CAC 40 et du SBF 120. Il suffit d’afficher la liste des sociétés selon la moyenne annuelle de progression de leurs dividendes.

Pour la modération : je ne mets (une nouvelle fois) ces liens que pour faciliter la recherche d’information, mais je comprendrais parfaitement que ceux-ci soient supprimés.

Pour le reste, votre catégorisation permet effectivement de distinguer différentes sociétés selon leur rendement, tout en notant une relative solidité censée sécuriser l’investissement à long terme. Je mettrais juste une petite interrogation sur Eutelsat, qui me semble être la valeur la plus fragile de l’ensemble de votre liste.

Pour ce qui est des trois dernières sociétés que vous avez cité (Danone, Pernod Ricard et Legrand), je pense au contraire qu’elles ont toute leur place dans un portefeuille. D’une part parce qu’elles permettent une certaine diversification, mais également car leur dividende (bien que plus faible) croit lui aussi au fil du temps :

. Danone (en moyenne) : +4,46% par an sur les onze derniers exercices et +4,50% par an sur les trois derniers exercices.
. Pernod Ricard (en moyenne) : +16,77% par an sur les onze derniers exercices et +7,87% par an sur les trois derniers exercices.
. Legrand (en moyenne) : +6,08% par an sur les onze derniers exercices et +2,99% par an sur les trois derniers exercices.

Si le dividende de Legrand a moins cru ces trois dernières années, il n’en reste pas moins qu’il a plus augmenté (en moyenne) que les dividendes de sociétés comme Bouygues, Unibail, Sanofi, Air Liquide ou encore Total.

Personnellement je n’exclue pas de renforcer ma ligne Danone ou d’en ouvrir sur Pernod Ricard et/ou Legrand.

Skarklash a écrit :

Bonjour Neo45

Je ne pense pas avoir sous-entendu cela en relisant mes propos. Auquel cas je corrigerai.

Je souhaitai juste souligner que la hausse du dividende en % pour une aristocrate est faible mais comme elle s’accompagne de la hausse du cours de l’action, le montant reçu en cash est en augmentation plus importante et que le rendement de 5% (sur PRU) n’est pas à mettre en comparaison de la seule hausse du dividende en %. Il faut regarder le cash reçu sur le PRU.

Alors toutes mes excuses, car je n’avais vraiment pas compris les choses comme ça smile
Donc oui, mais dans votre exemple, pour toucher le montant en cash, comme vous dites, il faut nécessairement vendre des actions. Inversement, l’avantage (à mes yeux) du dividende est qu’il n’est pas nécessaire de vendre quoi que ce soit (au contraire) pour le toucher. Mais c’est certain que pouvoir jouer sur les deux tableaux (dividende croissant + cours croissant) est quelque chose de très intéressant. Les sociétés du luxe en sont le parfait exemple ces dernières années.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Neo45 (09/05/2019 10h29)


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#185 10/05/2019 08h09 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   10 

Neo45.

Merci pour votre travail et vos listes d’actions.

Si j’ai bien compris grâce à votre classement on peu connaitre :
- Les sociétés ayant augmentant leur dividende chaque année.
- Le BNA pour savoir si le bénéfice de la société est en progression depuis 3 ans. La bonne santé de l’entreprise ?
- Si le dividende est couvert donc si son versement est perenne ou s’il y a un risque de coupe ?

Est il possible ou judicieux de rajouter un pourcentage reflétant l’évolution du prix de l’action sur les 3  5 ou 11 dernières années net ou dividende réinvesti.
C’est dans le but de connaitre les actions "vraiment" rentable à mes yeux (augmentation ou au moins stabilité du cours) par rapport à des actions perdant de la valeur à cause d’une baisse des cours ou une trop grande distribution de dividende chaque année.

C’est tout un débat mais je trouve que si une action rapporte 5% chaque année en dividende mais qu’elle perd autant voir plus ce n’est pas rentable ni tenable (risque coupe du dividende, perte de la valeur en portefeuille, arbitrage perdant). Un peu comme si on nous versait une rente qui vient grignoter notre capital chaque année.

Hors ligne

 

[+1]    #186 10/05/2019 10h25 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Bonjour Gandolfi,

En effet, mes tableaux permettent de savoir :
. si les sociétés augmentent leur dividende chaque année ou si il leur arrive de le faire stagner
. si le bénéfice net par action a plutôt tendance à croître ou à diminuer, ce qui indique l’évolution du bénéfice annuel revenant à chaque détenteur d’action
. le BNA permet de subvenir au versement du dividende. Il peut arriver parfois que le BNA ne couvre pas le dividende, sans pour autant que cela entraîne une coupe de celui-ci. A l’occasion de l’exercice 2018, par exemple, Saint-Gobain a passé une charge exceptionnelle de 2 milliards d’euros pour des dépréciations d’actifs. Ces 2 milliards se sont imputés au bénéfice, ce qui entraîne une forte baisse du BNA et donc une non couverture du dividende pour cette année. En soi, cela ne remet pas en cause le versement su dividende. Par contre, cela peut amener à se poser des questions sur le management : Pour quelles raisons une charge aussi élevé a-t-elle du être passée ?

"pourcentage reflétant l’évolution du prix de l’action sur les 3  5 ou 11 dernières années"
Oui c’est possible, et cela pourrait apporter quelques indications supplémentaires. Mais la charge de travail pour la cinquantaine de sociétés du CAC 40 et du SBF 120 analysées serait tout de même assez importante. De plus, la lecture des tableaux risquerait de devenir encore plus complexe.
Néanmoins vous avez la possibilité de consulter le graphique d’évolution des cous de la société. Cela donne un aperçu visuel. Personnellement j’utilise pour cela le moteur de recherche d’Alphabet… Je tape "cours ***" (*** étant le nom de la société) et j’obtiens le graphique d’évolution des cours.

"C’est tout un débat mais je trouve que si une action rapporte 5% chaque année en dividende mais qu’elle perd autant voir plus ce n’est pas rentable ni tenable"
Absolument. C’est ce qu’ont vécu les actionnaires de casino par exemple. Il y a 5 ans, la société cotait entre 90 et 100€ /titre. Aujourd’hui c’est environ 3 fois moins. Sur 5 ans, ils ont donc perdu une bonne soixantaine d’euros par action, lesquels n’ont évidement pas été compensés par les 15,60€ de dividendes perçus sur la période. Et encore, ces actionnaires peuvent d’estimer "chanceux" que le dividende n’ai pas été revu à la baisse.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#187 11/05/2019 09h43 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Je regardais cet article du revenu paru ce matin :
Bourse : comment profiter de la saison des dividendes?
Sur les valeurs cités, il n’y a pas d’aristocrates. On retrouve notamment dans l’article : Orange, URW, Veolia, Suez, Icade, ABC Arbitrage, …

Bien à vous,
cat

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #188 11/05/2019 12h33 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   113 

Rien que le titre est stupide : comme s’il y avait une saison pour acheter des valeurs à forte distribution. Ce n’est pas parce que le coupon est détaché que l’on devient plus riche puisque la valeur de l’action va diminuer d’autant.

Et l’ineptie continue dès la premier phrase de l’article : Placer en Bourse, c’est faire face à un océan d’incertitudes. Mais le dividende,  la part du bénéfice reversée aux actionnaires, offre la perspective d’un gain sûr.
Dans ce cas là, n’achetons que des Casino avec son super rendement actuel.

Ils vont même jusqu’à laisser supposer qu’une entreprise en difficulté qui va puiser dans ses réserves pour maintenir le dividende constitue un bon choix de placement puisqu’il y aura moins de volatilité… sur le dividende…

C’est vraiment navrant pour ce genre de journaux d’appâter l’épargnant avec de tels arguments.
Ce n’est pourtant pas compliquer de faire un peu de pédagogie, d’expliquer le fonctionnement d’un dividende et de souligner que le plus important est le moment de l’achat qui va déterminer le PRU de départ et qu’il faut choisir des valeurs dont le dividende est censé croître avec le le temps, seule façon de gagner quelque chose de concret avec un dividende.

Hors ligne

 

#189 11/05/2019 12h35 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367 

Personnellement mon portefeuille dividende sous-performe nettement mon CW8 sur le PEA pour le moment.

Et si de prendre un certain pourcentage sur un ETF monde serait pas mieux au final qu’une stratégie dividende ?

On prend un pourcentage une fois par ans et on lisse mensuellement la somme.

Je fais l’avocat du diable smile


Maintenant je profite !!!

Hors ligne

 

#190 11/05/2019 12h52 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   21 

L’un dans l’autre le résultat est le même ! Mais psychologiquement c’est sans doute plus facile pour la majorité de se dire qu’on n’a pas vendu un actif et "seulement" consommé le dividende reçu.

Hors ligne

 

#191 11/05/2019 12h57 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

@ ostal
Nous n’avons pas dû lire le même article car je n’arrive pas du tout aux mêmes interprétations que vous. L’article fait en particulier une remarque sur le risque présenté par les dividendes élevés.
A titre personnel, je n’apprends pas grand chose mais je ne vois rien de trop erroné dans l’article.

@ cricri77700
Mieux ou moins bien, cela dépend ce que vous attendez de votre investissement.

Bien à vous,
cat

Hors ligne

 

#192 11/05/2019 13h26 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Personnellement j’ai un peu de mal avec le fait de recommander une stratégie dividende, tout en encourageant à investir dans des sociétés dont le dividende :

.  a déjà enregistré des baisses relativement récemment
.  n’est pas couvert par le BNA depuis au moins deux exercices

S’ajoute à cela le fait de ne même pas évoquer d’autres sociétés avec des profils à priori plus "sécurisés" (niveau versement du dividende).


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#193 11/05/2019 14h20 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   38 

Korben a écrit :

L’un dans l’autre le résultat est le même ! Mais psychologiquement c’est sans doute plus facile pour la majorité de se dire qu’on n’a pas vendu un actif et "seulement" consommé le dividende reçu.

Tout à fait d’accord avec vous. Mais il y a un autre point important, sur un CTO, les dividendes sont imposés chaque année alors qu’avec un ETF capitalisant on ne paye un impôt sur la plus-value que quand on le vend c’est à dire quand on en a besoin. Ce qui revient à dire qu’on paye ses impôts non pas sur ce qu’on gagne mais sur ce qu’on a besoin de dépenser. On pourrait très bien ne jamais vendre l’ETF et purger la plus-value par une donation par exemple.

Hors ligne

 

#194 11/05/2019 14h26 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   77 

Cricri,

Oui pendant les hausse de l’ETF. Mais quid pendant les baisses ?

Imaginons: on place 100 dans un ETF. On retire 4% une fois par an. 1ère année, cool l’ETF est à 104, on prend donc 4,16 euros. L’année suivante, patatra ca baisse, l’ETF est à 90, on prend toujours 4%, soit 3,6 euros.
Mais imaginons encore pire, que ça baisse comme en 2008-2009…


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne

 

#195 11/05/2019 14h48 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367 

L’action baisse d’autant que ce qu’il verse !

J’ai en fait l’impression que c’est simplement psychologique.

Je serai curieux de comparer des aristocrates contre un ETF monde en retirant ce que verse les entreprises à dividende ( aristocrate = 3% en moyenne !?! ) et de voir la valorisation final.

De base je voulais que du world avec prélèvement 1x ans de 4% , les messages de scipion et autre m’ont convaincu de diversifier donc j’ai fais 50/50 environs sur la partie "bourse" .

Ce que je constate :
- le world fait beaucoup mieux à la hausse comme à la baisse.
- quand une entreprise baisse , on se pose la question du pourquoi ? Alors que le world non.
- je regarde plus mon portefeuille dividende que le world ( sans doute car je me sens responsable de mes choix et souhaite avoir un regard sur les entreprises ) le world , ba ; il suit le marché.
- le fait de retirer 4% fait qu’on peut lisser une rente sur 12 mois identique.

Une simple réflexion, une stratégie dividende 2019 , donc dans un objectif de consommation ne peut pas être tout simplement fait avec la règle des 4% sur un ETF world de préférence physique ? ( Bien sûr en diversifiant pas de all in sur le world )

Je vois un autre avantage , on retire une partie capital et intérêt donc moins d’impôt donc un pouvoir capitalisant supplémentaire même si on retire plus d’intérêt par la suite..


Maintenant je profite !!!

Hors ligne

 

#196 11/05/2019 14h55 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   21 

toufou a écrit :

Korben a écrit :

L’un dans l’autre le résultat est le même ! Mais psychologiquement c’est sans doute plus facile pour la majorité de se dire qu’on n’a pas vendu un actif et "seulement" consommé le dividende reçu.

Tout à fait d’accord avec vous. Mais il y a un autre point important, sur un CTO, les dividendes sont imposés chaque année alors qu’avec un ETF capitalisant on ne paye un impôt sur la plus-value que quand on le vend c’est à dire quand on en a besoin. Ce qui revient à dire qu’on paye ses impôts non pas sur ce qu’on gagne mais sur ce qu’on a besoin de dépenser. On pourrait très bien ne jamais vendre l’ETF et purger la plus-value par une donation par exemple.

Oui, tout à fait d’accord là-dessus aussi pour le CTO !
Sur CTO, il faut séparer la phase de constitution du capital (en privilégiant des outils capitalisant) de celle de consommation des fruits (où dans ce cas si on passe une partie du capital à des actions versant les dividendes solides, on peut calibrer les dividendes pour correspondre à une cible neutre de ce point de vue fiscal).

Le problème cependant sur les ETF comme outil de capitalisation sur CTO est avec les ETF qui suivent en réalité des indices NR et non pas GR (en tout cas dès qu’on sort de la France), pour cause de frottement fiscal pour les dividendes d’actions étrangères. Dans ce cas vous avez un coût caché qui correspond sans doute plus ou moins à l’imposition des dividendes perçus sur CTO. C’est pourquoi il me semble aussi intéressant de s’intéresser, toujours pour cette phase de capitalisation sur le CTO, à de belles entreprises de croissance à rendement nul ou faible (p.ex. Dassault Systèmes, Teleperformance, Interpafums).

S’agissant des ETF, avez-vous étudié ce point (coût caché de l’indice NR) ?

cat a écrit :

@ ostal
Nous n’avons pas dû lire le même article car je n’arrive pas du tout aux mêmes interprétations que vous. L’article fait en particulier une remarque sur le risque présenté par les dividendes élevés.
A titre personnel, je n’apprends pas grand chose mais je ne vois rien de trop erroné dans l’article.

@ cricri77700
Mieux ou moins bien, cela dépend ce que vous attendez de votre investissement.

Bien à vous,
cat

S’agissant de l’article du Revenu, j’ai l’impression qu’en fait il fait référence à une stratégie de chasse aux dividendes dont il me semblait avoir compris qu’elle pouvait fonctionner sur des petites capitalisations uniquement, pas sur des grosses : l’action faut 100 € avant le versement, 95 € après le versement, puis revient assez rapidement à 100 € (sous un mois ?). Donc on "gagne" ainsi rapidement les 5 € du dividende perçu entre temps.

Dernière modification par Korben (11/05/2019 15h05)

Hors ligne

 

#197 11/05/2019 15h35 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

@Korben,
Dans ce cas, je ne vois pas ce que font Orange, Veolia et Suez dans l’article du Revenu.

Certes ce ne sont pas des poids lourds du CAC 40 (Orange et Veolia, puisque Suez n’est pas dans le CAC 40), mais nous sommes quand même loin de "petites entreprises".


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

#198 11/05/2019 15h53 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   10 

@Neo45.

Merci pour votre réponse détaillée.

Mon but est d’avoisiner les 5% en PEA.
Je suis en pleine réflexion dans mes investissements dividendes.
Je vais essayer de définir une stratégie de rapartition et achat :
- Aristocrates aux faibles rendements, Sociétés intermédiaires au rendement moyen et sociétés fort rendement avec souvent un cours en baisse sur l’année.
- ETF Monde capitalisant

J’essaye également de me constituer un petit portefeuille SIIC  sur AV Spirica mais leurs cours tardent à reprendre une tendance haussière et je reporte mon investissement pour l’instant

Pour l’évolution du cours par rapport au dividende versée, je vais essayer de voir sur google finance et google sheet. Je ne sais pas s’il existe des langages de programmation pour avoir le maximum de données sur les actions (valeur dividende par année, évolution cours sur un temps donnée….).

Hors ligne

 

#199 11/05/2019 16h12 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Réputation :   

Neo45 a écrit :

Personnellement j’ai un peu de mal avec le fait de recommander une stratégie dividende, tout en encourageant à investir dans des sociétés dont le dividende :

.  a déjà enregistré des baisses relativement récemment
.  n’est pas couvert par le BNA depuis au moins deux exercices

S’ajoute à cela le fait de ne même pas évoquer d’autres sociétés avec des profils à priori plus "sécurisés" (niveau versement du dividende).

Bonjour,

Erratum - Je comprends qu´il faut lire"Ne pas ne pas investir" n´est ce pas Neo45?

Par ailleurs:

Dans les faits, je n´ai pas toujours pu vérifier que la distribution d´un dividende ralentisse la croissance de l´action (en thérorie toujours oui), en effet  mon expérience m´a démontré que quelque soit la valeur, le timing est la première variable pour faire une bonne plus value. À mon humble avis,

Para exemple, des classiques "à fort rendement comme VINCI, AXA, GTT ou RUBIS m´ont permis de faire partie de mes plus belles plus value durant ces 5 dernières années.

Donc pour résumer, à mes yeux, la création de valeur et le bon timming ont de très loin un impact supérieur à la politique de distribution….

Bon week-end

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Timm (11/05/2019 16h32)

Hors ligne

 

#200 11/05/2019 17h45 → Stratégie dividende en 2019 : quelles actions acheter ? (achat, action, dividende)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   413 

Bonjour Timm,

Ce que je voulais dire, c’est que j’ai du mal avec les conseils de l’article du Revenu, lequel conseille d’acheter des sociétés dont le dividende présente les "caractéristiques" que j’ai cité dans mon message précédent.

En gros, je ne comprends pas comment on peut recommander une stratégie dividendes… basée sur ces sociétés.

Après, bien sûr qu’une société "dividendes" achetée au bon moment peut procurer d’excellentes PV.
Je pense par exemple que dans cette optique il valait mieux acheter Saint-Gobain à 28€ plutôt qu’à une cinquantaine d’euros.

@Gandolfi,
Je pense effectivement qu’un mix de différentes sociétés (aristocrates, rendement un peu plus important) est l’idéal. Après, ce n’est que mon avis personnel. Et si c’est ce qui vous convient, oui, pourquoi ne pas rajouter un ETF en plus.

Pour les SIIC, elles ont tout de même vraiment beaucoup baissé ces derniers mois. Peut-être iront-elles plus bas… ou peut-être pas. Personne ne peut le dire.
Néanmoins vous pouvez déjà tout à fait prendre de petites positions pour le moment (pour initier les lignes), et éventuellement renforcer en cas de poursuite de la baisse.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Neo45 (11/05/2019 17h52)


https://petit-actionnaire.fr - Investissement dans les dividendes et éducation financière // le guide de l'Éducation financière

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech