Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#201 20/12/2019 19h23 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   172 

Et nos amis d’Airbnb ont remporté une nouvelle bataille !

Google gagne (provisoirement) son procès contre le fisc français
La justice européenne donne raison à Airbnb - Actualité Societe.com
La justice européenne donne raison à Airbnb face aux hôteliers français

Le doute n’est plus permis. Airbnb n’est pas un « agent immobilier ». La Cour de justice de l’Union européenne a tranché, jeudi 19 décembre, en faveur de la plate-forme, dans le conflit judiciaire qui l’oppose à l’Association pour un hébergement et un tourisme professionnels (Ahtop), depuis plus de cinq ans. L’activité d’Airbnb doit être qualifiée de « service de la société de l’information », telle que définie dans la directive sur le commerce électronique, datée de 2000. Au sein de la plate-forme, on se « félicite du jugement, qui donne une vision claire de la nature des règles applicables ».

Mais la directive sur le commerce électronique n’interdit pas aux Etats de déroger à cette « liberté », en imposant des règles, notamment pour protéger les consommateurs.

Ces possibles exemptions doivent faire l’objet d’une notification en bonne et due forme auprès de la Commission européenne. Elle n’est jamais venue de la part de la France pour le cas d’Airbnb et de la loi Hoguet.

La justice européenne accorde une victoire à Airbnb face à un groupe d’hôteliers français. D’autres affaires sont en cours, elles attendront 2020.

En 2017, l’AHTOP (Association pour un hébergement et un tourisme professionnel) lance une action en justice contre Airbnb car elle estime que la plate-forme joue le rôle d’un agent immobilier et devrait par conséquent respecter la loi Hoguet. Cependant, la Cour de justice européenne n’est pas de cet avis. Elle considère que la plate-forme propose « un service d’intermédiation » relevant d’une directive européenne liée au commerce en ligne.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne

 

#202 20/12/2019 19h45 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2382 

Concernant Airbnb, je me suis longtemps demandé pourquoi on tolérait le bor### induit par Airbnb et la concurrence déloyale face aux hôteliers.

Je voyais deux réponses :

1) le gouvernement ne veut pas se fâcher avec les particuliers qui bénéficient du complément de revenu en louant sur Airbnb,

2) le lobby des hôteliers n’est pas très fort en France, car l’hôtellerie est souvent un business familial et dispersé.

Mais il y en a une autre toute simple qui m’a été soufflée dans ce podcast d’Entendez-vous l’éco :

3) Tout simplement, Airbnb bénéficie à l’activité touristique sur le territoire français, et cette capacité d’accueil supplémentaire est indispensable pour rester leader mondial.

Parfois il ne faut pas chercher compliqué !

Hors ligne

 

#203 20/12/2019 19h51 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

InvestisseurHeureux a écrit :

On rigole quand même.

Je suis d’accord que les, comme pour les particuliers, les amendes devraient être proportionnelles au CA.

Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi le législateur ne prend pas des mesures ayant recours à la confiscation.

C’est une forme de peine prévue par l’article 131-21 du code pénal.

Par exemple, pour Facebook, à chaque violation des droits de l’homme (secret des correspondances, atteinte à la sécurité nationale…), on peut considérer que « Facebook » est « un bien meuble ou immeuble, quelle qu’en soit la nature, divis ou indivis, ayant servi à commettre l’infraction ou qui étaient destinés à la commettre, et dont le condamné est propriétaire ou, sous réserve des droits du propriétaire de bonne foi, dont il a la libre disposition. ».

Quand un chauffard enfreint gravement la loi, on confisque le véhicule. Quand un chasseur tue, on confisque l’arme. Et bien, à chaque infraction, confisquons 10% des titres Facebook en circulation : que chaque actionnaire se retrouve avec 9 titres pour 10 titres détenus. Puis 8 à la prochaine incartade…

Le problème serait vite réglé. Si Zucky utilise son joujou à mauvais escient, confisquons-le et confions le à des gens responsables.

Dernière modification par Gog (20/12/2019 20h09)

Hors ligne

 

#204 20/12/2019 20h07 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   172 

InvestisseurHeureux a écrit :

3) Tout simplement, Airbnb bénéficie à l’activité touristique sur le territoire français, et cette capacité d’accueil supplémentaire est indispensable pour rester leader mondial.

Et il n’y a qu’à Paris et dans les grands villes que les autorités municipales pourchassent Airbnb, à la campagne la société est plus que bienvenue, certains territoires nouent mêmes des partenariats avec le site : il leur apporte une population de touristes plus jeunes, plus connectée, plus aisée que la clientèle habituelle des gîtes de France et autres "vieilleries" ( là où vous ne pouvez réserver que du samedi au samedi, le ménage n’est pas inclus, vous payez votre consommation électrique en plus … ).


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne

 

#205 20/12/2019 20h11 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1923 

InvestisseurHeureux a écrit :

On rigole quand même.

Certes, mais si la France représente, par exemple (je n’ai pas le chiffre réel), 3% de l’activité de google, alors il faudrait plutôt mettre ces 150 M€ en regard de 3.6 M$ (3% de 121 Md$) de CA annuel et 960 M$ de bénéfice annuel (car l’autorité de la concurrence française ne se charge pas des pratiques de google relatives à son activité hors de France, sauf celles impactant son activité en France).

Et alors ces 150 M€ représentent un montant non epsilonesque. Sans oublier que si google ne respectait pas les injonctions qui lui sont faites, il s’exposerait à d’autres amendes très bientôt.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#206 20/12/2019 20h21 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2382 

GBL a écrit :

Et alors ces 150 M€ représentent un montant non epsilonesque. Sans oublier que si google ne respectait pas les injonctions qui lui sont faites, il s’exposerait à d’autres amendes très bientôt.

Vous aurez du mal à me convaincre GBL, d’autant qu’Alphabet a fait appel de la décision.

Pour mémoire, Google a déjà été condamné pour le même motif d’abus de position dominante par l’UE en 2017 et 2018 : Le top 5 des amendes de Bruxelles pour abus de position dominante - Le Point

Hors ligne

 

#207 20/12/2019 20h33 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1923 

Il me semble que les amendes infligées, que ce soit par l’Autorité de la COncurrence en Farnce, ou l’autorité simialire au niveai de l’U.E., sont en général calculées comme un pourcentage du chiffre d’affaire de l’entreprise concernée sur le marché ocncerné (français ou union européenne). Ceci conduit logquement à des amendes par l’U.E. (relative au marché de l’U.E.) plus élevées que celle infligées par la France (relative à un marché plus petit qe celui de l’U.E).

En tout cas, se prendre une amende de (par exemple) 4% de son chiffre d’affaire (sur le marché concerné), ce n’est pas anodin (ni rigolo). Ce n’est généralement pas non plus fatal. Mais la perspective de plusieurs amendes successives de 4% du CA (voire plus), si on persiste à enfreindre les règles de la concurrence, ça peut devenir rédhibitoire.

Et s’il devait un jour y avoir un démantellement de certaines de ces "mafias", ça ne viendrait sans doute pas de l’UE, encore moins de la Chine, mais plutôt des USA. Ce qui ne dispense pas l’UE (et la France) d’agir pour tenter de faire respecter sa législation de la concurrence.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

#208 20/12/2019 21h00 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

@GBL

L’autorité de la concurrence peut infliger des amendes allant jusque 10% du CA mondial d’un groupe dans la théorie des cas les plus graves d’entorse aux règles.

Pour avoir été auditionné comme témoin il y a quelques années dans leurs locaux (a 2 pas du Louvre), la modestie des bureaux tranche avec la puissance de l’organisme, cela m’avait marqué.

La longue durée de gestation d’un dossier m’avait également surprise, tout comme la qualité de leur synthese d’un puzzle tentaculaire.

Hors ligne

 

#209 22/01/2020 00h28 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   428 

Ledep a écrit :

Bonjour,

Cela rejoint le message que j’avais posté il y a 3 semaines, sur les propos de Bruno Lemaire, c’était bien cela l’objectif sous-jacent.

Je cite à nouveau :

Le ministre a également rappelé que la taxe n’était qu’une solution transitoire, en attendant qu’un accord global soit validé au niveau de l’OCDE: «dès qu’il y aura une décision internationale de taxation du digital, nous retirerons notre taxation». La version française est donc avant tout une «incitation à accélérer les travaux». Il espère qu’un accord sera conclu dans le cadre du prochain sommet du G7, qui doit avoir lieu à Biarritz du 24 au 26 août, et compte travailler «main dans la main avec nos amis américains» sur ce dossier épineux.

Je me permets de m’auto-cité de ce même message :"Finalement l’état français fait un peu du Trump, il tape d’abord dans l’objectif de négocier après."
Pour le coup, cela semble fonctionner.

Bonsoir,

Quelques mois plus tard nous voici avec une trêve !

La France a proposé de suspendre le prélèvement de la "taxe Gafa" en 2020

La taxe est maintenue, mais le paiement des acomptes prévus en avril et en novembre est suspendu pour donner du temps aux négociations au sein de l’OCDE (…)la France suspendrait le paiement de l’acompte de la taxe prévu en avril et le solde à verser en novembre par les entreprises concernées

Le plan défini par Bruno Le Maire serait donc en passe de se réaliser tout en évitant les représailles contre les produits français, même si la menace n’était pas très loin, et encore présente dans l’attente d’un accord.

Un principe de négociation qui se vérifie est "pas de concession sans contrepartie", il faudra donc voir quelle est la concession de la France en espérant que ce ne soit pas une fuite en avant.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+1]    #210 02/03/2020 12h54 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2382 

Non seulement au final les GAFAs n’ont pour l’heure rien payé en rapport avec cette taxe GAFA, par contre, depuis juillet 2019, en répercussion de celle-ci Amazon a augmenté de 3% sa commission sur les ventes de ses "partenaires", effectuées sur son site.

Donc pour l’heure, la "taxe GAFA", ça se traduit juste par 3% de marge en moins sur toutes mes ventes Amazon, et donc plus de bénéfices pour Amazon.

Oserais-je dire que tout est exactement comme d’habitude ?

Hors ligne

 

#211 02/03/2020 19h06 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   142 

Une expérience montre que les utilisateurs de Gmail ne se voient pas présentés les courriels dont ils sont les destinataires selon qu’ils viennent de la campagne de Sanders, Warren, etc…

The Markup a écrit :

Pete Buttigieg is leading at 63 percent. Andrew Yang came in second at 46 percent. And Elizabeth Warren looks like she’s in trouble with 0 percent.

These aren’t poll numbers for the U.S. 2020 Democratic presidential contest. Instead, they reflect which candidates were able to consistently land in Gmail’s primary inbox in a simple test.

[…]

(source)

Hors ligne

 

#212 22/03/2020 11h30 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   236 

Amazon vient d’annoncer qu’ils ne distribuaient  plus les produits non essentiels.
C’est bien à effet immédiat : je vois par exemple que mes livres en version papier ont été déréférencés (=ne sont plus commandables) depuis ce matin.

La raison est peut-être justifiée au niveau du contexte sanitaire (ce n’est pas sur ce débat là que je veux rentrer).

Pour ma part, c’est une activité secondaire, donc rien de dramatique. Et il me reste la version numérique des livres, même si moins populaire.

Mais du coup, par analogie, je me dis que là où le mastodonte aurait pu pour une fois être la roue de secours en permettant à certaines TPE (celles pour qui il prend des commission élevées en temps normal) de maintenir un peu d’activité par les ventes à distance (avec la visibilité et la logistique qu’il permet vs. un site dédié), ça risque de cogner encore plus fort pour pas mal de TPE qui sont dans la vente dont une partie en vente en distance.

Dernière modification par julien (22/03/2020 11h43)

Hors ligne

 

#213 22/03/2020 18h38 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2382 

julien a écrit :

Amazon vient d’annoncer qu’ils ne distribuaient  plus les produits non essentiels.

Ce n’est pas tout à fait ça.

Ils choisissent les produits qu’ils distribuent.

Par exemple, les enceintes connectées Amazon sont toujours en vente : Nouvel Echo Dot (3ème génération), Enceinte connectée avec horloge et Alexa, Tissu sable: Amazon.fr

Comme vous dite, il y a le pour et le contre.

Le pour, cela soulage les salariés Amazon et les postiers, le contre, cela fragilise encore un peu plus l’économie.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "les nouvelles mafias américaines : amazon, booking, airbnb, expedia…"

Discussion Réponses Vues Dernier message
5 1 633 29/12/2018 20h22 par Alexis92

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur