Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#151 13/04/2019 00h17 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   498 

Gog a écrit :

Personne ne me fera gober ça. Aucun argument technique sérieux ne peut justifier cette affirmation.

J’ai du mal à comprendre votre phrase… Aucun argument technique ne peut justifier quoi ?
- qu’une enceinte n’a pas besoin d’envoyer des flux 24/24 ? c’est pourtant le cas, aucun besoin d’envoyer les flux en permanence quand on met en place un mot clé.
- qu’une enceinte ne le fait pas ? Ca prend 2 minutes à n’importe quel amateur de techno de vérifier que l’enceinte n’envoie que après prononciation du mot clé (il suffit de surveiller le flux au niveau du routeur)

Pouvez vous préciser ce que vous voulez dire ?


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#152 13/04/2019 08h30 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   820 

Je vous trouve faussement naïf Faith.
Chacun connait la nature humaine, 99% des utilisateurs ne savent pas contrôler le flux et s’en contre-fichent.
Sans régulateur, il y aura forcément des dérives locales, du fait de salariés peu scrupuleux.


Parrain ING 80€ code JXZUFCB, BforBank, TOTAL Direct Energie

Hors ligne

 

#153 13/04/2019 08h52 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   498 

Surin a écrit :

Je vous trouve faussement naïf Faith.

Je vous trouve inutilement provocateur. L’un dans l’autre, ça doit s’annuler…

Chacun connait la nature humaine, 99% des utilisateurs ne savent pas contrôler le flux et s’en contre-fichent.
Sans régulateur, il y aura forcément des dérives locales, du fait de salariés peu scrupuleux.

En l’informatique, les régulations se font en grande partie grâce aux hackeurs. En permanence des équipes s’amusent (ou travaillent) à analyser les gadgets à la mode, ou pas à la mode d’ailleurs.
La plupart des annonces de mots de passe stockés en clair, de faille dans tel ou tel objet connecté viennent de petits groupes de passionnés.

Des choses aussi improbable que des ampoules ou des peluches sont analysées et des failles trouvées. Et des gens viennent soutenir qu’aucun de ces groupes ne s’est intéressé à un objet autant à la mode que les enceintes connectées ? Qu’aucun de ces groupe n’a pris la peine d’analyser les flux sortants des enceintes tout-public ?

La réalité, c’est que des centaines de milliers de hackeurs s’y sont intéressés. Que quelques milliers ont poussé leur intérêt jusqu’à les malmener sous toutes les coutures. Et que dans le lot, il y en a tellement peu qui ont trouvé quelque chose de savoureux que tout ce qu’on a à se mettre sous la dent, c’est le témoignage d’un employé qui devait analyser des phrases contenant "Taylor Swift"

Alors peut-être qu’il y a un switch de la NSA dans ces enceintes permettant aux services secrets d’écouter vos conversations (comme, parait-il, dans les téléphones portables… oh, tiens comment le sait-on déjà ?) mais ce n’est pas vous qui pourrez le dire.
Attendez d’avoir des informations valables avant de partir dans une croisade.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#154 13/04/2019 09h13 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   820 

Gog a écrit :

Personne ne me fera gober ça. Aucun argument technique sérieux ne peut justifier cette affirmation.

Je m’aligne sur ce qu’a résumé Gog. Il n’y avait pas de provocation dans mon propos, bref, fin du débat pour moi sinon en effet je risque de l’être et évoquer de la mauvaise foi.


Parrain ING 80€ code JXZUFCB, BforBank, TOTAL Direct Energie

Hors ligne

 

#155 13/04/2019 09h28 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   498 

Surin a écrit :

Je m’aligne sur ce qu’a résumé Gog.

J’attends que Gog ne se contente pas d’une phrase d’accroche, qu’il apporte des faits.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#156 13/04/2019 10h25 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   123 

Oblible a écrit :

États-Unis : ils chassent les promotions en supermarché pour revendre sur Amazon
- Amazon est approvisionné en partie par des particuliers qui font la chasse aux promos dans leurs magasins locaux avant d’emballer et étiqueter la marchandise et l’emmener dans les entrepôts d’Amazon.
Ainsi le site ne paye ni transport, ni la marchandise … Amazon se contente de la partie logistique et touche sa commission.

J’ai l’impression que tout le monde y gagne dans ce système :
- le supermarché écoule facilement sa marchandise en promotion
- les chasseurs font un super profit et en plus ils ont l’air de s’éclater à chercher la bonne promo dans les rayons.
- Amazon gagne 15% de commission en tirant partie de leur outil logistique déjà en place
- l’acheteur final a son produit tant désiré, même s’il le paye plus cher, c’est son choix.
- les formateurs qui mettent en place des sessions pour apprendre aux gens à faire ce travail.
A force, il y aura surement trop de chasseurs donc trop de concurrence entre eux et des produits qui ne vont plus se revendre facilement. Encore un marché qui va s’équilibrer tout seul.

Nul doute que ça va vite débarquer en France.

Ah si, tout de même une perdante dans l’histoire : la planète à force de surconsommation et de kilomètres supplémentaires parcourus par tous ces produits.

Hors ligne

 

#157 13/04/2019 10h42 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   170 

C’est un énorme gaspillage d’énergie, d’emballages…


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne

 

#158 04/06/2019 13h30 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2380 

Tandis que l’Europe a été incapable de se mettre d’accord pour faire payer aux GAFA les impôts qu’ils doivent normalement payer, le régulateur américain commence enfin à s’attaquer aux GAFA :

Le Figaro a écrit :

La Commission européenne n’est plus toute seule. Sous la pression de républicains comme de démocrates au Congrès, probablement avec l’assentiment de la Maison blanche, les autorités anti-trust américaines se sont enfin organisées pour examiner les pratiques commerciales des quatre plus grands du secteur internet.

Le Figaro a écrit :

Amazon est soupçonnée d’écraser les petites plateformes de commerce en ligne et de biaiser la concurrence en faisant la promotion de ses propres produits, plutôt que ceux de ses fournisseurs. Facebook est critiqué pour sa position dominante sur les réseaux sociaux et pour les lacunes de la protection des données de ses utilisateurs. Google est accusé par ses rivaux de bloquer l’émergence de concurrents sérieux, à la fois dans les domaines du placement de la publicité en ligne, mais aussi dans ceux des services de mail, de recherche d’information sur internet, de ventes de produits, et de logiciel au cœur des smartphones. Apple échappe à beaucoup de ces critiques, en raison de son modèle qui ne dépend pas de la publicité. En revanche, la firme de Cupertino est accusée de verrouiller le marché des applications compatibles avec ses produits.

Source : Les régulateurs américains s’attaquent aux GAFA

Hors ligne

 

#159 02/08/2019 15h11 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2380 

Et voilà, Amazon va répercuter la pourtant maigre taxe GAFA sur ses revendeurs tiers :
Amazon fera payer la « taxe GAFA » à ses vendeurs français

Les 15% de commissions habituelles sur chaque vente seront donc augmentés, pour atteindre 15,45%.

Amazon a écrit :

A la suite de l’instauration en France d’une nouvelle taxe sur les services numériques au taux de 3%, nous souhaitons vous informer que nous serons contraints d’ajuster les taux de nos frais de vente sur Amazon.fr pour refléter ce coût supplémentaire. À compter du 1er octobre, le montant des frais de vente applicables aux ventes effectuées sur Amazon.fr augmentera de 3%. Par exemple, pour un article pour lequel les frais de vente sont actuellement de 15,00%, ces frais seront portés à 15,45% à compter du 1er octobre 2019.

Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

Pour mémoire, Amazon n’est en réalité plus vraiment un vendeur en ligne depuis longtemps, mais avant tout une place de marché (comme booking ou ebay), accompagnée d’un service logistique.

La marge d’Amazon est réalisée sur les commissions des ventes des revendeurs, sur la publicité que paye les revendeurs pour augmenter leur visibilité sur Amazon, et sur l’activité cloud.

Quant aux 15,45% ils peuvent sembler modestes, mais il faut prendre en compte que chaque fois qu’un client retourne un produit (ce qui est de plus en plus fréquent, spécialement pour les livres), tout se fait aux frais du revendeur tiers. Même chose quand un client a un abonnement "prime", les FDP offerts le sont sur le dos du revendeur, tandis que c’est Amazon qui encaisse l’abonnement annuel.

Hors ligne

 

#160 02/08/2019 15h51 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   13 

Ce n’est guère étonnant en effet.

En tant que consommateur, il y a longtemps que je boycotte Amazon. Pas envie de vivre dans un appartement terrier - reclus et d’être livré par une armata d’auto - entrepreneurs sous payés.

A vous d’initier un mouvement de boycott des fournisseurs utilisant la market place d’Amazon. Amazon ne comprend que le rapport de force.

Hors ligne

 

#161 02/08/2019 16h10 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   73 

Je suis entièrement d’accord, même si n’est pas évident tant un nombre d’articles importants ne se trouvent presque plus que par le biais d’amazon… C’est justement une des forces d’Amazon je trouve

Hors ligne

 

[+1]    #162 02/08/2019 16h45 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   424 

Bonjour,

Amazon a commencé dans le livre puis dans la place de marché (depuis 2003 tout de même) puis de + en + en propre pour revenir à la place de marché ou même avec un système encore plus rémunérateur le FBA (le fameux expédié par Amazon).
Amazon devient une sorte de faire valoir et et/ou un logisticien hors pair gagnant de + en + en vendant des services, côté marchand et côté consommateur, mais de moins en moin un commerçant en ligne.

La commission d’enquête sur la grande distribution (oui encore elle smile) s’est aussi intéressée à Amazon et a été auditionné. Dans cette audition il a été question de tout cela justement.

Commission d’enquête sur la grande distribution : M. Frédéric Duval, délégué général d’Amazon France - Mardi 23 juillet 2019 - Vidéos de l’Assemblée nationale


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+2]    #163 02/08/2019 16h51 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   160 

La vidéo, c’est à la mode chez les djeunz, mais c’est long à regarder.
Je préfère lire les comptes-rendus officiels. En plus ça permet de citer des phrases.
www.assemblee-nationale.fr/15/cr-cegrdi … asp#P9_346

Hors ligne

 

[+2]    #164 02/08/2019 18h36 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   170 

Et pendant ce temps-là, les élus se battent à coup de subventions, d’aides, d’aménagements gratuits … pour attirer les entrepôts d’Amazon.

Reporterre dévoile le plan d’Amazon pour inonder la France de colis


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne

 

#165 02/08/2019 20h55 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   424 

Il fallait le dire que vous vouliez les transcripts, je vous aurais donné l’adresse smile

Disons que la vidéo ça permet de l’écouter en faisant autre chose, on peut même télécharger l’audio façon podcast et surtout cela permet d’avoir les intonations et les attitudes que ne peut rendre un transcript tel que cela mais c’est bien aussi !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+1]    #166 03/08/2019 19h24 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   190 

Je vais être volontairement provocateur :

C’est le consommateur qui fait le marché.

Y at’il quelque chose que seul Amazon sache faire et qu’il soit absolument incontournable ?

Ma réponse est non. Donc si le consommateur achète chez Amazon, qu’il utilise les services Amazon, c’est qu’il l’a choisi. Amazon aurait alors bien tort de se comporter autrement.

A+
Zeb


Tout ce qui peut merder, va inévitablement merder.

En ligne

 

#167 03/08/2019 20h57 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

Bonsoir !

Contre-provocation.

Ce genre de propos illustre une grande victoire du marketing : faire croire au client qu’il est roi.

Mais la réalité, c’est exactement l’inverse. Par exemple, la publicité c’est mentir ; mais mentir de façon à attirer le client ; et c’est très efficace, bien plus efficace que la vérité.
Et puis, si on regarde les grands succès commerciaux, il y en a de nombreux qui ont contourné le libre-arbitre des consommateurs. Ainsi, Henri Ford a expliqué : « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient répondu des chevaux plus rapides ». Le même a aussi déclaré : « Le client peut choisir la couleur de sa voiture, pourvu que ce soit noir ».

Au final, le consommateur n’est qu’un élément manipulable de l’équation commerciale. La difficulté vient plutôt de la concurrence, qui a ses propres ambitions manipulatrices. Et, pour le mot concurrence, je pense aussi bien aux concurrents commerciaux qu’aux dirigeants politiques.

Message édité par l’équipe de modération (04/08/2019 01h34) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Dernière modification par M07 (03/08/2019 20h58)


M07

Hors ligne

 

#168 03/08/2019 22h53 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   99 

A son petit niveau, on peut voter avec sa CB. Il y a des alternatives. Certes ça prend du temps mais on peut trouver moins chère ou mieux ou différent…
Ça vaut aussi pour la grande distribution…

La clef pour arbitrer, c’est le temps…

Hors ligne

 

#169 04/08/2019 00h30 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   367 

IH a écrit :

la pourtant maigre taxe GAFA

Est elle si maigre que celà? On lit beaucoup de choses, et souvent contradictoires tant ce débat déchaine les passions et les fake news des deux camps.

Je trouve qu’une taxe GAFAM (en tout cas fiscalité adaptée à l’économie numérique mondialisée) est une bonne idée, mais je suis opposé à une taxe franco française, et encore plus à une taxe sur le CA.

A l’échelle mondiale, si Amazon fait 230Mds de USD de CA pour environ 10Mds de USD de bénéfice (en 2018), une taxe de 3% représente 6,9 Mds, donc 69% de son bénéfice réel?

Évidemment la part du CA réalisé en France est bien moindre, donc l’assiette taxable du CA est bien moindre que mon exemple, mais si Amazon acceptait cette taxe, combien de pays s’y mettraient?

Je trouve leur réaction aussi logique qu’elle était prévisible.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne

 

#170 04/08/2019 11h58 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

Bonjour !

Je rejoins MisterVix sur l’ambiguïté d’asseoir la taxe GAFA sur le CA. Notamment pour Amazon, qui pourrait très bien se considérer comme apporteur d’affaire sur tout le Market-Place, ce qui reviendrait à considérer uniquement la commission nette comme élément du CA. Et donc une base taxable diminuée de 80 % à 90 % (voire plus si on extrait les remises arrière, comme la Grande Distribution).
Dans une deuxième étape, Amazon-France (ou LU) pourrait aussi se considérer comme apporteur d’affaires pour Amazon-USA…

Amazon, comme les autres GAFA, a les moyens de se payer des avocats fiscaux qui ont au moins autant d’imagination que les (hauts) fonctionnaires de Bercy.

Ce qui risque d’arriver, c’est une taxe complexe et coûteuse à mettre en œuvre et à contrôler, qui ne rapportera presque rien, mais aura servi à Trump de prétexte pour surtaxer certaines de nos exportations vers les USA.


M07

Hors ligne

 

[+1]    #171 04/08/2019 13h30 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   424 

Bonjour,

Pour l’historique, n’oubliez pas que si cette taxe est aussi incongrue que de se baser sur le CA, c’est pour faire face à l’incongruité de sortir des comptes de résultats avec un résultat microscopique ne représentant pas la réalité.

La taxe normale n’est ni plus ni moins que l’IS qui est en grande partie évité à grand coup d’évasion fiscale et de montage scabreux de la part des GAFA.
La logique normale est qu’on paye des impôts et taxes là où est réalisé le business.

N’oublions pas également qu’il n’y a pas que les 4 initiales mais 29 entreprises visées.

Vente de biens : Alibaba, Amazon, Apple, Ebay, Google, Groupon, Rakuten, Schibsted, Wish, Zalando.
Intermédiaire de services : Amadeus, Axel Springer, Booking, Expedia, Match.com, Randstad, Recruit, Sabre, Travelport Worldwide, Tripadvisor, Uber.
Publicité en ligne : Amazon, Criteo, Ebay, Facebook, Google, Microsoft, Twitter, Verizon

Certes Amazon joue la provocation en voulant répercuter les 3% sur les marchands (qui ne la répercuteront pas entièrement sans doute) mais finalement l’état français a été le 1er à provoquer puisque les autres états ne voulaient pas trouver d’accord. On se plaint trop souvent de l’inaction de l’état donc pour une fois qu’il fait le chien dans un jeu de quilles et cela a pour effet d’en faire parler publiquement.
Ne nous leurrons pas, cela a aussi pour objectif de protéger un peu nos distributeurs locaux.

On se parle finalement de seulement d’une taxe de 400 millions d’euros donc sur le budget, une poussière.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

#172 04/08/2019 15h03 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   

Une taxe a quand même pour vocation à être augmentée je ne pense pas que ce soit le chiffre qui compte mais plutôt le premier pied qui enfonce la porte. La réponse c’est ok mais c’est vous qui paierez.
J’espère donc que l’Etat joue avec un coup d’avance et a déjà la réponse qui suit sinon c’est très inquiétant pour nous, si l’on n’ est pas capable d’opposer un autre business model on négocie, la réponse par la taxe n’est pas adaptée à mon avis à l’international quand on n’est pas en position de force.
Il est donc probable que l’enjeu soit juste de pousser à une taxation européenne, on connaît la suite habituelle.

Hors ligne

 

#173 04/08/2019 15h26 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   51 

J’achète régulièrement des articles sur internet (~500€/an) et cela ne me dérangerait pas de payer 3% de plus (15€)…

Encore une fois, le peuple excelle dans l’art de trouver des problèmes qui n’existent pas. Que les GAFA répercutent cette taxe sur les consommateurs et que ces derniers changent leur moyens de consommer si cela ne leur convient pas.

Hors ligne

 

#174 04/08/2019 15h50 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   424 

L’objectif est de passer à 550 millions en 2021.

Finalement l’état français fait un peu du Trump, il tape d’abord dans l’objectif de négocier après.

En tout cas c’est l’objectif affiché par Le Maire.

Taxe Gafa, vin français: Bruno Le Maire répond à Donald Trump

Le ministre a également rappelé que la taxe n’était qu’une solution transitoire, en attendant qu’un accord global soit validé au niveau de l’OCDE: «dès qu’il y aura une décision internationale de taxation du digital, nous retirerons notre taxation». La version française est donc avant tout une «incitation à accélérer les travaux». Il espère qu’un accord sera conclu dans le cadre du prochain sommet du G7, qui doit avoir lieu à Biarritz du 24 au 26 août, et compte travailler «main dans la main avec nos amis américains» sur ce dossier épineux.

Certes la France n’a pas le poids des US mais si on prends toujours ce principe au pied de la lettre on ne fera que s’écraser.

N’oublions pas également que ce qui ne sera pas payer par ce biais, nous le payerons, nous contribuable, d’une autre façon mais là finalement revient la question de savoir si on veut taxer en bas ou en haut de la chaîne.

Je ne soutiens pas forcément cette taxe sur le fond mais en revanche sur la forme cela peut-être intéressant de voir comment tout cela va évoluer.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne

 

[+1]    #175 04/08/2019 15h52 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2380 

Comme l’a expliqué Ledep, l’Etat a créé cette taxe pour plus de "justice" entre les différentes parties prenantes. Mais une fois de plus, Amazon la détourne.

Il y avait déjà eu la même chose quand pour protéger les librairies il était question qu’Amazon fasse payer les FDP à ses clients. Au final, Amazon a mis des FDP à 0,01 Euro.

Le truc est très simple : Amazon vend à perte sur le retail, et se finance avec ses autres activités, aujourd’hui très profitables puisque la société est en position quasi-monopolistique.

C’est génial pour le client final, mais moins pour les autres entreprises…

Quant aux citoyens, je rappelle que les impôts qu’Amazon (ou n’importe quelles multinationales) ne payent pas en France, c’est nous/vous qui les payez au final.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "les nouvelles mafias américaines : amazon, booking, airbnb, expedia…"

Discussion Réponses Vues Dernier message
5 1 627 29/12/2018 20h22 par Alexis92

Pied de page des forums

Faites un don
Apprendre le bonheur