Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 14/01/2019 16h48 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

GoodbyLenine a écrit :

En théorie, la douane ne devrait-elle pas faire payer la TVA à l’entrée de la marchandise en France ?  (même si en pratique, ça passera souvent sous le radar).

A défaut, n’est ce pas l’acheteur qui est en faute ?

Sous réserve d’erreur de ma part, votre théorie est juste GBL, et en pratique c’est le cas. Maintenant, les envois internationaux contiennent un formulaire où celui qui a envoyé déclare la valeur de la marchandise, et certains trichent là dessus en minorant cette dernière, ou en indiquant qu’il s’agit d’un échantillon gratuit par exemple (Jersey ne fait pas parti de l’union douanière, donc pour cela, c’est normalement "l’étranger")

Il y a aussi que pour les très petits montants,ca passe souvent sans qu’il n’y ait facturation de TVA a priori. Je ne crois pas qu’il y ait de montant plafond en France (ca n’est pas quelque chose de clairement défini, je crois). Au RU (UK) par contre, je crois qu’il y a un montant de défini (15 GBP ? pas sûr, mais dans ces eaux là) en-dessous duquel la TVA n’est pas due, et ces vendeurs jouent sans doute là-dessus en ayant les biens qui entrent dans l’UE par le RU.

Quant à un étranger qui ne serait "pas soumis à la TVA", il ne l’est pas en soi (il est à l’étranger), mais il l’est s’il envoie plus d’un certain montant de marchandise vers les pays Européens (ou depuis quelques années s’il vend des biens/services dématérialisés à des clients Européens). Donc ZeBonder, n’importe qui peut raconter n’importe quoi, ca ne le rend pas vrai pour autant (je parle des vendeurs que vous mentionnez, pas de vous). Au détail de l’astuce du montant en dessous du plafond en entrée au RU mentionnée plus haut.

Hors ligne

 

#127 14/01/2019 19h59 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   123 

Hors ligne

 

#128 14/01/2019 20h28 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   32 

ZeBonder a écrit :

Juste pour donner des nouvelles d’Amazon : si vous cherchez cette batterie de téléphone
"Samsung EB454357VU" par exemple, vous tombez sur 4 vendeurs :

Samsung EB454357VU batterie pour Galaxy Y Pro: Amazon.fr: High-tech

Les deux premiers ont un prix inférieur d’environ 20% aux deux seconds et en cliquant sur le nom de ces winners, vous lisez quoi ? Une adresse à Jersey, vous avez donc deviné à quoi correspondent ces 20% de différence : la TVA.

Sur la facture que j’avais reçue il y a quelques semaines, il y avait indiqué

Nous ne sommes pas soumis à la TVA car nous sommes basés sur les îles anglo-normandes.

Je viens d’appeler le service client d’Amazon.

J’ai signalé le soupçon de fraude. Mon correspondant n’a pas été en mesure de me répondre dans l’immédiat, mais une enquête va être réalisée et ils vont me rappeler.
J’ai signalé que j’en ferais un retour sur le forum.

Hors ligne

 

#129 14/01/2019 21h14 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   412 

Bonne initiative mais il y a des centaines de vendeurs sur Amazon qui utilisent ce système ( que ce soit via Jersey ou en s’immatriculant directement de Chine ).

Je pense que la réponse d’Amazon va être : leur numéro de TVA est valide, leur numéro de registre du commerce existe à Jersey, circulez il n’y a rien à voir.

Ces vendeurs ne se cachent même pas, c’est clairement indiqué dans leur présentation qu’ils ne paient pas de TVA.

BusManiac

Nous sommes basés à Jersey, dans les îles de la Manche, et nous offrons une variété de produits de marque, y compris les cartouches d’encre, accessoires informatiques et produits de beauté reconnus. Tous nos produits sont originaux et authentiques, et nous ne vendons jamais de cartouches rechargées! Veuillez noter que nous ne sommes pas assujettis à la TVA et que nous ne facturons pas de TVA sur nos commandes. Si vous avez des questions n’hésitez pas à contacter notre service après-vente attentionné.

Cartridge King - FR

Etant  basé à Jersey, dans les îles de la Manche, nous tenons à faire remarquer à nos clients d’affaires que nous ne leur faisons pas payer de TVA. Tous les envois d’une valeur de moins de 22 Euros  sont  exemptés de TVA. Si un envoi est d’une valeur de plus de 22 Euros, le bureau fiscal local peut éventuellement  facturer la TVA pour cette marchandise. Si cela se produisait, nous vous prions de nous contacter  sur  adminfrATcartridgeking.eu et nous ferons en sorte de vous rembourser cette TVA.

Modern Ape

Etant  basé à Jersey, dans les îles de la Manche, nous tenons à faire remarquer à nos clients d’affaires que nous ne leur faisons pas payer de TVA.

Global Ape

Nous informons nos clients professionnels qu’étant localisés sur l’Ile de Jersey nous ne sommes pas soumis à la TVA.

Dernière modification par ZeBonder (14/01/2019 21h16)

Hors ligne

 

[+1]    #130 14/01/2019 22h09 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

BNH & ZeBonder: Je critiquais au-dessus un vendeur (mention rapportée par ZeBonder) qui disait simplement ne pas être assujetti à la TVA, sans autre précision. Mais sur les articles à faible valeur, c’est légal. En tout cas, dans presque tous les pays de l’UE, sauf que la France fait un peu dans le spécial (cf plus bas).

ZeBonder, il n’est a priori même pas question que des Iles Anglo-Normandes, et il n’est même pas question d’immatriculation ou de numéro de TVA. Après quelques rapides recherches, il s’agit du "Low-value consignment relief". Vous pouvez regarder les deux articles Wikipedia suivants:
VAT-free imports from the Channel Islands - Wikipedia
Low-value consignment relief - Wikipedia

Et vous avez ici une étude de la commission Européenne sur le sujet datant de mai 2015: ec.europa.eu/taxation_customs/sites/tax … -study.pdf

Vous pouvez y lire page 10:

Based on the feedback received from the EY network, France excludes in full the LVCR for goods imported on mail order. The rationale was to prevent abuse. Article L121-16 of the French Consumer Code defines mail order as any agreement entered into force between a professional and a consumer, under an organized distance sales system, without the simultaneous physical presence of the trader and the consumer, with the exclusive use of distance selling techniques. In practice it covers orders made by telephone, internet (merchant web sites), catalogues, whereby the seller is in charge of transporting the goods to the customers.

Se pose après la question de si les règles Françaises doivent s’appliquer (et ces vendeurs seraient alors en tort), ou les règles Européennes (et ces vendeurs sont alors dans leur bon droit. Sachant que de toute façon, leurs biens entrent par l’UK, donc dans la pratique, c’est ici les règles Européennes qui s’appliquent).

Logiquement, les deux devraient être alignées, mais ca … Bienvenue en Europe.

Dernière modification par Mevo (14/01/2019 22h17)

Hors ligne

 

#131 14/01/2019 22h47 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   412 

Pour une vente en ligne ( professionnel => particulier), il n’y a en effet pas de franchise pour la TVA, elle est exigible en France à partir du 1er euro.

Les vendeurs de Jersey sont clairement dans la fraude, surtout que je ne suis pas sûr que la marchandise passe par le royaume-Uni vu que Jersey est à 22km des côtes Françaises.

10 questions à vous poser avant d?acheter sur internet

De plus le Royaume-Uni a aussi aboli la LVCR !

Low-value consignment relief - Wikipedia

In 2011 the UK Treasury announced that from 1 April 2012, LVCR will no longer apply to goods imported from the Channel Islands.[5] It was announced on 4 October 2012 that Condor Logistics would close its operations with the loss of about 180 jobs (110 in the UK, 50 in Jersey and 20 in Guernsey). The move was blamed on changes to LVCR affecting the Channel Islands.[6] In August 2013, Huelin-Renouf, which had operated a "lift-on lift-off" container service for 80 years between the Port of Southampton and the Port of Jersey, ceased trading,[7] although the business was later taken up by a market entrant, Channel Island Lines.

Dernière modification par ZeBonder (14/01/2019 22h53)

Hors ligne

 

#132 14/01/2019 23h42 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   499 

La Grande-Bretagne n’a a priori spécifiquement aboli la LVCR que pour les biens envoyés depuis les Iles Anglo-Normandes vers l’UK. Peut-être que ca part de Jersey vers un autre pays de l’UE avant d’arriver en FR, ou direct depuis Jersey vers la FR, ou alors le vendeur n’est que enregistré à Jersey (peut-être parce que ca venait de là avant) mais fait venir le produit d’ailleurs (par exemple Chine), avec un point effectivement bancal vis à vis de la législation Française sur ces deux derniers cas. Ou alors ca passe bien par l’UK et ils sont ok avec ca tant que ca n’atterri pas chez eux, ce serait encore possible. Je ne sais pas.

GOV.UK LVCR 2018 a écrit :

There’s no change to the current LVCR limit. It will remain at £15. Goods with an intrinsic value of £15 or less won’t be assessed for import VAT. Commercial consignments sent to the UK from the Channel Islands don’t benefit from relief of import VAT.

Source: Gift allowance and low value consignment relief limit in 2018 (CIP24) - GOV.UK

On peut effectivement considérer qu’il s’agit de fraude, même s’ils ont tout de même un texte de l’UE en leur faveur. (L’UK peut dicter sa conduite aux Iles Anglo-Normandes, il s’agit de dépendances. Autrement les pays de l’UE sont supposés suivre les directives Européennes).

Mais ok, bref. L’important étant éventuellement que ca reste normalement limité aux produits à faible prix, ce que les messages initiaux ne mentionnaient pas trop (ou alors je ne l’ai pas vu).

l’UE envisagerait d’abolir totalement la LVCR d’ici 2021 d’après KPMG:

KPMG a écrit :

Removal of low value consignment relief for imports of goods, and introduction of a special import scheme from 2021
Consignments of goods into the EU that are worth less than €22 (set at £15 in the UK) are currently exempt from VAT and this is commonly referred to as low value consignment relief (LVCR). This relief gives some non-EU suppliers an unfair advantage, and is apparently abused regularly by businesses undervaluing their products in order to fall under the threshold. In 2012, the UK removed LVCR for mail order goods imported into the UK from the Channel Islands, so as to remove the competitive advantage held by large scale suppliers established there

Source: home.kpmg/content/dam/kpmg/uk/pdf/2017/ … mmerce.pdf

N’y avait-il pas également une histoire bien Franco-Française celle-là: Celle des auto-entrepreneurs non soumis à TVA ? Qui créeraient une concurrence déloyale aux autres ?

Pour l’anecdote, Jersey dit qu’il se sont fait torpiller leurs emplois du secteur de la logistique sans que ca n’ait rien changé en UK, les biens venant maintenant d’autres pays tiers hors UE.

Jersey Evening Post a écrit :

The withdrawal of LowValue Consignment Relief devastated the Island’s fulfilment industry and fuelled record levels of unemployment as workers in warehouses packing CDs, computer games and other items were laid off.

’At the time we argued that this was discriminatory against the Channel Islands and that the business would be displaced elsewhere,’ the minister said at that time, adding that goods were now coming into the UK from places such as Switzerland, the USA and Hong Kong.

’The fact is that the same volume of goods is going into the UK as before they closed us down.
’Closing us down has made no difference to the UK.

Source: jerseyeveningpost.com/news/2015/06/29/e … ompletely/ (qui parle aussi de la réflexion de l’UE de terminer complètement le LVCR depuis 2015, et qui est donc prévu maintenant pour 2021 d’après KPMG, comme indiqué au-dessus)

Tout cela n’est sans doute pas vraiment le sujet de la file (quoique, un peu)

Hors ligne

 

#133 15/01/2019 00h43 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1722 

Un des avantages du futur Brexit, c’est que ces vendeurs pourraient avoir à chercher une autre faille que Jersey. (à confirmer selon le type de Brexit qui se réalise, et le contenu précis de l’accord UK/UE si jamais il est approuvé)

Mais, comme même les envois arrivant directement de Chine ne sont que souvent "traités" par la douane, pas sur que ça les gène beaucoup.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne

 

[+1]    #134 19/01/2019 11h46 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   541 

Trois articles intéressants sur les pratiques douteuses présumées d’Amazon.
L’article principal
Et ici
Et

Au menu : destruction de marchandises neuves invendues, hausse stratosphérique des tarifs de stockage pour les vendeurs market-place dont les produits se vendent mal, non respect de l’obligation de reprise des déchets électriques et électroniques, entre autres joyeusetés.

Un pur concentré d’éthique et d’écologie.

Origine de l’enquête : Greenpeace Allemagne.

Edit : les coûts de stockage qui évoluent très rapidement sont mentionnés ici.

Frais de stockage longue durée

Chaque année, le 15 février et le 15 août, Expédié par Amazon procède au nettoyage du stock. À chacune de ces dates, les articles entreposés dans nos centres de distribution depuis 6 à 12 mois font l’objet d’une évaluation, résultant en l’application de frais de stockage à long terme de 500,00 € par mètre cube. Pour les articles entreposés depuis plus de 12 mois, les frais de stockage longue durée sont fixés à 1 000,00 € par mètre cube.

Contre 26 à 36 € le mètre cube habituellement. Comment peut-on réussir en Dropshipping avec ça ?

Dernière modification par bibike (20/01/2019 21h31)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne

 

[+3]    #135 19/01/2019 12h14 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2166 

Cela s’ajoute aux nombreuses remarques que j’ai déjà fait sur cette société, qui bénéficie d’un capital sympathie à mille lieux de ses pratiques.

Vous en voulez encore une ?

Tout le monde adore le SAV d’Amazon…

Si vous êtes un vendeur tiers, que vous vendez un produit via Amazon, et que finalement le client n’en veut plus, même après avoir ouvert la boite et l’avoir détérioré, il a la possibilité de le renvoyer, et se faire rembourser sans autre forme de procès et justificatif.

Le client est donc content ! Comme le SAV d’Amazon est formidable !

Mais qui paye : sûrement pas Amazon, mais le vendeur tiers ! Qui perd donc le produit de sa vente, les frais de port de la vente initiale (je rappelle qu’Amazon Prime = c’est le vendeur tiers qui prend à sa charge les frais de vente, pas Amazon qui pourtant a encaissé l’abonnement annuel), et se retrouve avec un produit invendable bon pour la poubelle.

J’ai le cas régulièrement pour mes livres au format papier : de plus en plus fréquemment, ils sont renvoyés pour remboursement (sans doute la même technique qu’Alexis92 utilise sur Amazon Kindle pour lire des livres gratuitement). Quand ils sont renvoyés abîmés, ils sont invendables et Amazon les met dans la pile "stock non expédiable", que vous n’avez plus ensuite qu’à détruire.

Et gare à vous si vous faite la remarque aux clients d’un retour abusif : vous serez souvent sanctionné de l’impitoyable note de 0 sur 5, avec le risque de vous faire éjecter par Amazon car vous n’êtes plus dans les clous en terme de statistiques.

Hors ligne

 

#136 19/01/2019 13h19 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   391 

Bonjour !

Je ne voudrais pas que les reproches faits à Amazon fassent oublier les pratiques de la Grande Distribution.

Quelques-unes de ces façons de faire :
- Faire attendre les représentants des fournisseurs durant des heures avant de les recevoir, et à des heures impossibles ;
- Faire payer un référencement avant même d’accepter de vendre les produits d’un producteur ;
- Imposer des créneaux horaires de livraison impossibles à tenir, avec pénalités à la clef (genre : entre 7h et 7h15 pour manœuvrer, décharger, dé-palettiser, et repartir) ;
- Obliger le fournisseur à se charger de la mise en rayons, gratuitement ;
- Obliger le fournisseur à faire des présentations, animations, promotions, gratuitement ;
- Imposer le remboursement et la reprise des invendus ou avec des dates limites proches, avec pénalités pour le temps de stockage ;
- Faire payer les fournisseurs pour participation (obligatoire) aux éléments publicitaires et autres campagnes et études marketings ;
- Imposer des contrats d’exclusivité, ce qui rend le producteur pieds et poings liés au distributeur, qui peut alors imposer ses prix d’achat.
- Imposer de fréquents changements de formats, des logotypes, d’emballages, de matières, etc.
- Obliger à des remises-arrière non affectées aux produits, ce qui permet de contourner les législations sur les tarifications.
- Etc.

En fait, Amazon n’a rien inventé. Simplement, les (vieilles) recettes ont été appliquées à la vente en ligne.


M07

Hors ligne

 

#137 19/01/2019 17h15 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Banni
Réputation :   126 

IH a écrit :

Si vous êtes un vendeur tiers, que vous vendez un produit via Amazon, et que finalement le client n’en veut plus, même après avoir ouvert la boite et l’avoir détérioré, il a la possibilité de le renvoyer, et se faire rembourser sans autre forme de procès et justificatif.

Le client est donc content ! Comme le SAV d’Amazon est formidable !

Dans ce cas, ne vendez pas sur Amazon ou alors il s’agit ici d’un réseau de distribution qui vous donne accès à des clients que vous n’auriez peut-être pas par ailleurs et vous y trouvez malgrè tout votre intérêt.

Je n’aime pas pariculièrement Amazon mais, je ne comprends pas bien le syndrome Calimero quand on tend le baton pour se faire battre. Que cela soit les clients ou les revendeurs, ce sont eux (vous) qui avez donné ce pouvoir à Amazon …

Pour ma part j’ai été client Amazon y compris Prime et la carte de crédit à 5% de cash back. Je trouve qu’ils se moquent du monde et que le service n’est plus à la hauteur. J’ai tout annulé et j’utilise Barnes & Nobles et autre magasins de proximité qui ont souvent également une présence en ligne.  Ce n’est pas en ralant que l’on change les choses c’est en agissant.

Dernière modification par TyrionLannister (19/01/2019 17h19)

Hors ligne

 

#138 19/01/2019 18h48 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2166 

TyrionLannister a écrit :

Dans ce cas, ne vendez pas sur Amazon ou alors il s’agit ici d’un réseau de distribution qui vous donne accès à des clients que vous n’auriez peut-être pas par ailleurs et vous y trouvez malgrè tout votre intérêt.



Ce n’est pas en ralant que l’on change les choses c’est en agissant.

Comme déjà expliqué, Amazon est dominant, vous n’avez pas d’autres choix que d’être dessus.

Par rapport à 2015, le site eCommerce dont je suis co-actionnaire a perdu 20% de CA. Pour récupérer ces 20% de CA, nous avons complété par Amazon. Mais la marge n’est évidemment pas la même, pour les nombreuses raisons que j’ai évoquées dans cette file.

Mais alors, pourquoi y être ? Parce quelques pourcents de marge valent mieux que rien du tout, et surtout, parce qu’au niveau de nos fournisseurs, nous avons de meilleurs prix si nous faisons plus de volume.

Quant à mes messages sur cette file, c’est une manière d’informer de l’envers du décor, ce qui me semble en ligne avec l’objet de nos forums : partager de l’information autour de l’investissement et des entreprises.

Quant à agir, notre site eCommerce existe depuis plus de six ans, dans un secteur hyper-concurrentiel. Donc si nous ne faisions pas a minima ce qu’il faut, il y a longtemps qu’on aurait coulé.

Il n’en demeure pas moins que oui, ce que je perçois comme une concurrence déloyale (que ce soit de la part d’Amazon ou de sites eCommerce étrangers) m’agace, spécialement quand en plus il s’agit d’une entreprise qui "optimise" sa fiscalité française.

Hors ligne

 

[+1]    #139 19/01/2019 20h29 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   58 

InvestisseurHeureux a écrit :

… et que finalement le client n’en veut plus, même après avoir ouvert la boite et l’avoir détérioré, il a la possibilité de le renvoyer, et se faire rembourser sans autre forme de procès et justificatif.

Je n’en suis pas certain mais il me semble que depuis environ 1 ou 2 ans, Amazon bannit les clients qui ont tendance à renvoyer un peu trop de commandes. Je ne connais pas les critères / seuils de décision. J’ai également lu quelque part que les clients qui déclarent trop de colis « non livrés » par rapport à la moyenne locale et au transporteur sélectionné sont bannis.

Dernière modification par delta (19/01/2019 20h32)

Hors ligne

 

#140 28/01/2019 16h47 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   412 

BNH a écrit :

J’ai signalé le soupçon de fraude. Mon correspondant n’a pas été en mesure de me répondre dans l’immédiat, mais une enquête va être réalisée et ils vont me rappeler.
J’ai signalé que j’en ferais un retour sur le forum.

Avez-vous eu une réponse d’Amazon ?

Hors ligne

 

#141 28/01/2019 16h53 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   32 

Non, je n’ai pas été rappelé.
Et vu le post de Mevo #130, je n’ai pas relancé.

Hors ligne

 

#142 31/01/2019 18h01 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   

Dans la série, Amazon est une entreprise hype
Un salarié d?Amazon licencié pour avoir soutenu les « gilets jaunes » contre l?entreprise

Plusieurs axes de réflexion :
- veille (ou surveillance) des pages FB par les services RH d’Amazon ?
- respect du droit d’expression et de grève ?
- devoir de loyauté du salarié ?

Les avocats vont avoir de quoi guerroyer.

En ligne

 

[+1]    #143 31/01/2019 21h41 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   32 

Alexandre Berthaud a écrit :

Le 22 novembre cet employé écrit sur un groupe Facebook de gilets jaunes de la région de Montélimar : "Bravo à tous pour le blocage d’Amazon. Qu’est ce que j’étais content d’être bloqué en sortant du boulot. Vendredi ça va être Black Out Friday. Je me joins à vous quand je ne travaille pas. Bloquez tout".

L’employé a néanmoins été licencié cette semaine (nous avons eu accès au courrier) pour "manquement à l’obligation de loyauté", "dénigrement de l’entreprise", et "volonté de porter préjudice à la société". Des raisons valables selon la loi, il est contraire au code du travail d’empêcher le fonctionnement de son entreprise.

Par Alexandre Berthaud, France Bleu Drôme Ardèche

Dernière modification par BNH (31/01/2019 21h44)

Hors ligne

 

#144 25/03/2019 13h07 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   

Pour ceux qui ne l’auraient pas vu hier soir, il y avait un numéro de Capital sur M6 concernant la toute puissance d’Amazon dans le e-commerce ainsi que les nouvelles méthodes des hypermarchés pour survivre.
Ce post aurait également sa place dans les discussions des foncières commerciales, notamment sur la nécessité de se réinventer pour continuer à se développer, voir survivre pour certaines.

J’ai trouvé que cette émission illustrait assez bien les nombreux propos qui se sont tenus dans ce sens au fil des discussions.

Disponible en replay sur le site d’M6 ici :

Replay Capital 24.03.2019

Hors ligne

 

#145 12/04/2019 13h55 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2166 

Juste dingue : Pourquoi les employés d?Amazon écoutent nos questions à Alexa - Capital.fr

Capital a écrit :

L’entreprise américaine [Amazon] a confirmé que des milliers de personnes avaient comme tâche d’écouter les enregistrements captés par Alexa, son assistant vocal. Mais elle a tenté de rassurer.



Le média américain rappelle au passage que des humains (qui n’ont pas accès aux données permettant d’identifier les personnes) écoutent également les enregistrements effectués via Siri d’Apple et l’Assistant Google. De quoi rendre paranoïaque…

Jamais ces saletés d’assistants vocaux n’entreront chez moi…

Hors ligne

 

#146 12/04/2019 14h49 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   54 

C’est à cause de toutes ces cochonneries que je n’ai jamais eu de smartphone ni jamais utilisé Facebook, gmail …

Et vous n’avez encore rien vu concernant Amazon, ils ont deux nouveaux services aux US qui vont sans douter débarquer en France dans quelques mois ou quelques années :

États-Unis : ils chassent les promotions en supermarché pour revendre sur Amazon
- Amazon est approvisionné en partie par des particuliers qui font la chasse aux promos dans leurs magasins locaux avant d’emballer et étiqueter la marchandise et l’emmener dans les entrepôts d’Amazon.
Ainsi le site ne paye ni transport, ni la marchandise … Amazon se contente de la partie logistique et touche sa commission.

Amazon : des particuliers pour livrer vos colis
- Amazon Flex :  les particuliers qui deviennent livreurs pour Amazon, il suffit d’une voiture et d’une application.

Dernière modification par Oblible (12/04/2019 15h28)

Hors ligne

 

[+1]    #147 12/04/2019 15h02 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411 

InvestisseurHeureux a écrit :

Juste dingue

Et pourtant parfaitement normal.
En informatique, il faut toujours travailler sur les erreurs pour améliorer les algorithmes.

On ne parle pas de payer des gens à espionner votre maison, on parle d’améliorer les algos d’analyse et de compréhension.
On ne parle pas non plus d’envoyer les conversations de tous les jours, mais seulement les phrases qui suivent l’appel au mot clé. Il existe évidemment quelques loupés où le mot clé est détecté à tort, mais globalement le risque est minime.

InvestisseurHeureux a écrit :

Jamais ces saletés d’assistants vocaux n’entreront chez moi…

Vous pouvez prendre la même décision sans insulter ceux qui choisissent volontairement d’avoir un de ces outils qu’ils jugent bien pratique.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

[+1]    #148 12/04/2019 15h29 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Réputation :   54 

Je pense qu’IH a insulté les outils, pas leurs utilisateurs smile

Hors ligne

 

#149 12/04/2019 16h59 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   411 

Comment un utilisateur peut-il être intelligent s’il utilise une "saleté d’outil" ?
Même si l’intention de IH n’est évidemment pas d’être agressif envers les personnes, la véhémence du propos a quand même des retombées.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#150 12/04/2019 19h35 → Les nouvelles mafias américaines : Amazon, Booking, Airbnb, Expedia… (airbnb, amazon, booking, expedia, mafias)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   123 

Faith a écrit :

On ne parle pas non plus d’envoyer les conversations de tous les jours, mais seulement les phrases qui suivent l’appel au mot clé.

Personne ne me fera gober ça. Aucun argument technique sérieux ne peut justifier cette affirmation.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "les nouvelles mafias américaines : amazon, booking, airbnb, expedia…"

Discussion Réponses Vues Dernier message
5 1 390 29/12/2018 20h22 par Alexis92

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech