Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 02/11/2020 10h01

Membre
Réputation :   41  

@BNH

Il me semble que vous n’avez pas le sens des contraintes économiques de la vie d’un petit commerce ou d’un employeur.

Vous pensez sincèrement que faire 2 ventes par jours par internet en click & collect va sauver un petit commerce de province !

Et encore, ça fait 2 années de suite que j’essaie d’acheter des chèques cadeaux sur le site d’Edenred et que ça ne fonctionne pas car j’opte pour la livraison et le paiement différés …

edit : IH m’a devancé

Dernière modification par Barns (02/11/2020 10h44)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #227 02/11/2020 10h25

Membre
Réputation :   49  

Essayez plutôt les chèques cadeaux Amazon, vous pouvez les envoyer par email ou courrier et les personnaliser, sans frais. Jamais aucune difficulté avec cette solution.

Pour un petit commerçant, sans aller jusqu’à un site permettant la vente, il ne me semble pas insurmontable de créer une page web avec les références les plus vendues, ainsi qu’une adresse mail.
Ce n’est qu’un premier pas mais pas insurmontable, permettant de completer le FONDS DE SOLIDARITÉ POUR LES ENTREPRISES, INDÉPENDANTS, ENTREPRENEURS

impots.gouv.fr a écrit :

Les mesures de soutien supplémentaires annoncées le 25 septembre par le Gouvernement font l’objet d’un décret en cours de rédaction. Elles intègrent notamment l’augmentation de l’aide à hauteur de 60% du chiffre d’affaires (plafonnée à 10 000 €) ainsi qu’un dispositif spécifique pour les entreprises fermées administrativement.

Pour la visibilité c’est facile et gratuit, il suffit d’indiquer le site internet sur google map.

Dernière modification par BNH (02/11/2020 10h25)


Buy N' Hodler

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #228 02/11/2020 10h29

Membre
Réputation :   25  

Je fréquente un magasin de proximité spécialisé (cave à biere) qui disposait également d’un site de vente en ligne. Ils l’ont fermé il y a 2 ou 3 ans car le rapport entre le travail que cela impliquait et les bénéfices que cela rapportait était très faible.
Aujourd’hui, plutot que d’avoir un site propre je pense que les vendeurs qui veulent vendre en ligne doivent être présent sur les marketplace comme amazon. Ces marketplace concentrent malheusement le flux des moteurs de recherche.
Comme dit plus haut, s’ils ne sont pas présent sur le web depuis le premier confinement ils ne le seront pas plus pendant le second.

Hors ligne Hors ligne

 

#229 02/11/2020 10h35

Membre
Réputation :   41  

Amazon fonctionne bien et effectivement je l’ai pratiqué à plusieurs reprises pour mes salariés.
Cependant comme certains ici, je déplore de plus en plus qu’Amazon s’affranchisse de ses obligations fiscales.

J’opte actuellement pour des cartes Décathlons en souhaitant naïvement inciter mes collaborateurs à faire du sport …

Hors ligne Hors ligne

 

#230 02/11/2020 10h43

Membre
Réputation :   49  

Buy N' Hodler

Hors ligne Hors ligne

 

#231 02/11/2020 10h43

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2739  

leportois a écrit :

Aujourd’hui, plutot que d’avoir un site propre je pense que les vendeurs qui veulent vendre en ligne doivent être présent sur les marketplace comme amazon. Ces marketplace concentrent malheusement le flux des moteurs de recherche.

Sauf qu’Amazon prend 18% de commission sur chaque vente.

Donc si on ajoute les frais de port, et tous les pbs annexes (colis soit disant non arrivé qu’il faut renvoyer), sauf à vendre des produits avec une forte marge, il ne reste plus grand chose.

D’autre part, il y a maintenant tellement de références sur Amazon, que c’est la foire d’empoigne entre les vendeurs tiers, qui achètent de plus en plus de publicités pour garder un semblant de visibilité, donc encore des coûts supplémentaires.

Enfin, il est très difficile de fidéliser des clients sur une marketplace, c’est la marketplace qui fidélise, pas votre entreprise.

-

La réalité est qu’Amazon est dans une situation quasi-monopolistique, qui s’accroît encore avec le COVID.

Hors ligne Hors ligne

 

#232 02/11/2020 10h51

Membre
Réputation :   41  

@BNH,

Il n’y a a rien de factuel dans votre lien à dire que Décathlon est pire qu’Amazon au plan fiscal.

Vous ne pouvez pas comparez la situation de Décathlon et Amazon en parlant des soucis fiscaux de la famille Mulliez. Nous ne parlions pas de la situation fiscale de J.Bezos !

Dernière modification par Barns (02/11/2020 10h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #233 02/11/2020 12h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   571  

On dirait que tout est fait pour orienter les petits commerçants à la vente sur Amazon, sauf que mis à part l’optimisation fiscale de cette machine, le marketplace d’Amazon est aussi un calvaire côté commerçant :

- les commissions d’Amazon augmentent d’année en année et ils vous font tout payer ( stockage, retour, publicité … )

- c’est la jungle : vous avez en face de vous des milliers d’autres commerçants qui sont en Chine, passent
par Jersey pour frauder la TVA, payent des employés d’Amazon pour connaitre vos chiffres …

- chez Amazon le client a toujours raison, le commerçant subit donc des pertes parce qu’un client a retourné un objet abimé, est de mauvaise foi … et gare à vous si vous vous plaignez d’un acheteur, quelques notes négatives et c’est la porte

- quand vous avez un produit qui cartonne, vous verrez au bout de quelques semaines qu’Amazon a fait fabriquer le même en Chine et vient vous concurrencer en cassant les prix.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#234 02/11/2020 12h32

Membre
Réputation :   83  

Oblible a écrit :

- quand vous avez un produit qui cartonne, vous verrez au bout de quelques semaines qu’Amazon a fait fabriquer le même en Chine et vient vous concurrencer en cassant les prix.

il me semble que cet élément clé, mais pourtant très méconnu, avait été mentionné il y a quelques temps par IH. Vous venez confirmer et appuyer ce propos.

Il n’y a malheureusement que l’artisanat où un savoir-faire manuel fait la différence qui peut se protéger (un peu) de la culture du low-cost. Je vois cela très bien avec l’activité ZD de ma femme où la qualité des finitions influe fortement sur le prix .

Dernière modification par lemouz (02/11/2020 12h36)


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #235 02/11/2020 14h47

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   571  

@lemouz : si l’activité de votre femme génère un CA important, Amazon s’y mettra sad

Sinon j’ai oublié aussi que le commerçant qui vend sur le marketplace a au maximum 2 jours pour répondre au message d’un client via la messagerie électronique d’Amazon, sinon sanction.

Les clients appartiennent à Amazon et non pas au commerçant donc vous n’aurez pas leurs coordonnées pour lancer par exemple une campagne publicitaire ou des promotions en dehors d’Amazon.

Amazon dans la ligne de mire du Bureau de la concurrence

« Le principal problème, qui a été soulevé devant le Congrès en juillet, est qu’Amazon peut amasser des données sur ses “concurrents” — c’est-à-dire les commerçants qui font appel à ses services — avant de développer des produits visant à rivaliser avec ces derniers », a souligné Kean Birch, qui dirige programme d’études supérieures en sciences et technologies de l’Université York, dans un courriel.

M. Birch a évoqué le cas de la société de produits pour bébés Diapers.com, qu’Amazon a écarté du marché en réduisant les marques rivales sur Amazon.com en 2009 avant d’acheter le détaillant l’année suivante.

Amazon aurait espionné des commerçants indépendants pour créer ses propres produits

D’après des témoignages recueillis par le Wall Street Journal, Amazon aurait illicitement accédé à des données de ventes de commerçants indépendants afin de les exploiter et développer ses propres produits pour les concurrencer.

Des employés d’Amazon inculpés pour corruption et mise en danger des consommateurs

Comme nous l’avons évoqué, les vendeurs tiers qui sont parvenus à corrompre ces employés ont obtenu en échange de nombreux privilèges. Par exemple, les employés ont pu réactiver des comptes marchands suspendus par Amazon pour des raisons très sérieuses comme la sécurité des consommateurs. Par ailleurs la pratique la plus courante est de payer un employé pour qu’il mette en avant les produits d’un vendeur tiers en écartant illégalement la concurrence.

Amazon licencie un employé qui partageait des données confidentielles

Un rapport a révélé que le vendeur accusé de corruption par Amazon aurait utilisé des personnes intermédiaires pour localiser les employés d’Amazon et les rencontrer. A priori, ils leur offraient beaucoup d’argent pour obtenir des informations internes à l’entreprise. Officiellement, leur objectif était de se démarquer des concurrents…

Six indicted in connection with multi-million dollar scheme to bribe Amazon employees and contractors | USAO-WDWA | Department of Justice

Six indicted in connection with multi-million dollar scheme to bribe Amazon employees and contractors
Consultants to Amazon Marketplace merchants paid over $100,000 in bribes to secure an unfair competitive advantage worth more than $100 million

Dernière modification par Oblible (02/11/2020 14h48)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#237 10/11/2020 13h57

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2739  

Le monde a écrit :

Bruxelles accuse Amazon d’avoir enfreint les règles européennes de concurrence

La Commission européenne soupçonne l’entreprise américaine de commerce en ligne d’avoir tiré profit des données de détaillants indépendants utilisant son site Internet.

Source : Bruxelles accuse Amazon d?avoir enfreint les règles européennes de concurrence

Enfin !

Mais après combien d’années de retard ?

Pour mémoire :

InvestisseurHeureux, le 29/12/2018 a écrit :

3) Et surtout : Amazon se sert des données de vente récupérées sur son site pour ensuite vous concurrencer sur vos meilleurs produits. Soit en incitant les autres vendeurs à vendre le même produit moins cher, soit en fabriquant lui-même un équivalent du produit en question.

Donc à long terme, c’est plutôt un voleur d’affaires qu’un apporteur d’affaires. La seule solution est de vendre un produit complètement unique, et encore. Mais à court terme, il est de plus en plus dur de se passer d’Amazon, puisque les personnes qui n’achètent que sur Amazon semblent de plus en plus nombreuses, spécialement dès lors qu’elles ont souscrit un abonnement prime.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #238 10/11/2020 17h51

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   568  

Bonjour,

Désolé mais là, au delà du retard à l’allumage de Bruxelles, c’est un peu s’offusquer pour rien et une différence de traitement potentiel dans le monde de la distribution au sens large.

Que croyez-vous que fait la grande distribution de toutes les données de vente de chacun des produits qu’elle vends ? Les donne t’elle uniquement au fournisseur concerné ?

Que fait la grande distribution en créant des produit de MDD (Marque De Distributeur) qui sont des "me-too" dans le jargon, voir parfois en ayant piqué l’idée avant que le produit sorte chez le fournisseur ou bien qu’elle "partage" l’info avec un concurrent qui réagit directement derrière ?

Encore plus quand on lit cela: Les données relatives à l’activité des vendeurs tiers ne devraient pas être utilisées au bénéfice d’Amazon lorsque celle-ci agit en tant que concurrente de ces vendeurs

Là encore, c’est le principe du tout sous un même toit, il faudrait qu’il y ait donc 2 sociétés différentes complètement ségréguées.
Et donc par extension que Carrefour, Leclerc & co ne vendent pas ses propres produits sous le même toit ou avec des sociétés séparées.
La grande distribution n’agirait-elle pas en tant que concurrente des produits qu’elle vends quand elle se sert des données des best-sellers ou innovations qu’elle reproduit.

Quelqu’un s’émeut-il qu’il y ait des panels quantitatifs de sortie de caisse et que quiconque puisse avoir les infos en les achetant ? Je vous donne un "scoop", en plus ce sont les distributeurs qui les vendent !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#239 10/11/2020 20h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   571  

Ce n’est pas comparable, dans la grande distribution il y a plusieurs groupes et personne n’a accès à toutes les informations de toutes les grandes surfaces alors que dans le commerce en ligne il y a Amazon qui cannibalise le marché.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #240 10/11/2020 21h49

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   568  

Vous devez mal connaître, les panels quantitatifs permettent de descendre à l’enseigne, à la marque, à la zone géographique, au magasin, au produit…
Il s’agit d’une transparence en sortie de caisse des produits (census sur des parcs entiers).
Les parts de marchés, rotations, prix, performances des promos sont disponibles quasiment en temps réel dorénavant, bien-sûr il faut payer pour cela.
Distributeurs et fournisseurs peuvent acheter la transparence de leurs performances face à leurs concurrents en ayant le même niveau de précision.

Vous n’imaginez pas les quantités d’informations possibles.

Au hasard le scantrack de Nielsen (la même chose chez IRI): Panel distributeurs | Experts en distribution, Insights | Nielsen – Nielsen

Nos outils uniques indiquent avec précision les performances de votre produit ou magasin sur le marché, à l’aide des informations sur les ventes, la part de marché, la distribution, le prix, l’activité promotionnelle et le merchandising.

A l’inverse c’est plutôt le eCommerce pur player qu’on "pourrait " accuser de ne pas faire montre de la même transparence de marché ! wink


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#241 11/11/2020 01h20

Membre
Réputation :   51  

Cet article centré sur les moyens logistique me fait penser au Amazon Locker.

Cette idée magnifique a révolutionné ma façon de consommer quant ils en ont installé un sur le parking de ma petite gare de banlieue, il y a de cela un an.

Seul les produits géré par les entrepôts d’Amazon peuvent atterrir dans ces tiroirs.

Colissimo c’est installé juste à coté, j’ai essayé une fois.

Bruxelles va aussi s’attaquer à cela?

Hors ligne Hors ligne

 

#242 17/11/2020 14h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   148  

Les pharmaciens (américains, pour commencer) vont ils bientôt rejoindre les libraires au cimetière des commerçants ?

https://www.zonebourse.com/cours/action … -31802242/

On leur souhaite bon courage !

En ligne En ligne

 

#243 09/12/2020 11h50

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   148  

Amazon continue à avancer dans la santé avec son approche du "Health Data Hub".
Bientôt votre assurance santé "sur mesure" chez Amazon ? Les GAFA me font de plus en plus flipper personnellement…

https://www.usine-digitale.fr/article/a … e.N1038094

Edit: avec le lien c’est mieux :-D

Dernière modification par Nemesis (09/12/2020 11h50)

En ligne En ligne

 

[+1]    #244 02/01/2021 16h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Malgré les efforts de la justice pour coincer Balkany, Fillon, Sarkozy et autres… on a bien le sentiment d’écoper dans le titanic avec un dé à coudre. La corruption est partout et le phénomène s’amplifie en France, voici un petit rappel des affaires de ces dernières années (j’ai retenu que ce qui a bougé depuis l’arrivée de Macron…) :

Personnellement, je me suis demandé pourquoi, pendant l’épidémie, les commerces tels que les librairies ont été fermées tandis qu’Amazon pouvait continuer d’opérer sans qu’on sache vraiment pourquoi la chiourme qui s’affaire, par centaines, dans les entrepôts serait moins contagieuse qu’un libraire accueillant deux clients respectueux des gestes barrières dans un commerce. Je crains de ne jamais avoir la réponse. Je vais donc m’en tenir à une vague supposition et peut-être imaginer un lien avec le fait qu’« Amazon et Apple sont pourvoyeuses d’emplois en or pour des hauts fonctionnaires français » (pure spéculation intellectuelle, je n’affirme rien).

Marianne, 10/11/2020 à 11:43 a écrit :

Dans son dernier livre "Ces Français au service de l’Étranger", Clément Fayol, notre collaborateur, analyse comment les puissances étrangères, entreprises comme pays, recrutent au sein de l’intelligentsia tricolore pour gagner des positions de pouvoir. Selon lui, Amazon est un cas typique.

Marianne :Avec le confinement et les fermetures administratives de nombreux commerces, Amazon est devenu en France, une sorte de grand satan. Pourtant, comme vous le montrez dans votre livre “Ces Français au service de l’Étranger”, tout comme Microsoft, ou Google, Amazon a largement bénéficié pour son développement dans l’hexagone du soutien de nos élites.

Clément Fayol : Diabolisé, ça dépend par qui. En l’occurrence le Secrétaire d’État au Numérique, Cédric O et le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ont plutôt défendu Amazon ces derniers jours. Dans mon livre, je reviens sur plusieurs cas particuliers concernant cette société. Je note un réel attrait de la part de ceux issus de la “Génération Christine Lagarde”, c’est-à-dire ceux qui travaillaient au ministère quand elle était à Bercy. Il y a l’ancien responsable des relations avec le Parlement du ministère, Stanislas Bosch-Chomont, qui s’occupe des “affaires publiques” chez Amazon et l’ancien responsable des affaires fiscales qui est passé à la stratégie d’Amazon. Ce qui est problématique d’un point de vue de l’intérêt national.

Mais notons qu’il n’y a pas qu’Amazon : il y a aussi Général Electric avec Alstom, FMC avec Technip, des grandes institutions financières… Et à chaque fois, des Français participent à la stratégie d’influence et d’entrisme de groupes étrangers. Certains cas soulignent tout l’absurde de la situation comme l’ancien chef de cabinet de Manuel Valls à l’Intérieur ou à Matignon, Sébastien Gros, qui est aujourd’hui lobbyiste en chef d’Apple. Lui n’avait pas le droit de téléphoner avec un iPhone quand il était en poste, mais quand il n’est plus en poste, il rejoint le groupe américain.

Ces grandes sociétés américaines sont pourvoyeuses d’emplois en or pour des anciens hauts fonctionnaires ou des personnalités qui connaissent nos institutions depuis l’intérieur.

[…]

La corruption, sous ces formes passives, indirectes, troubles, nous coûte des centaines de millions tous les ans. Pour qu’elle existe, il faut des corrompus, mais aussi des corrupteurs.

L’influence d’Apple a également été relevée dans le cadre d’une opération visant à empêche que soient appliquées des sanctions pour les entreprises recourant au travail forcé des Ouïghours dans les camps de concentrations chinois.

Malheureusement, j’imagine que certains membres du forum ont encore, pour Noël, eu l’irresponsabilité d’acheter qui un iPhone, qui un Amazon Alexa, qui une breloque sur Amazon… Tant que le CA de ces entreprises ne sera pas réduit à néant par un boycott massif et intégral, on en sortira pas. Comment faire comprendre aux gens que chaque achat auprès d’un GAFAM contribue directement à ce que soient commises des violations des droits de l’homme les plus élémentaires, que ce n’est pas accessoire ou une question de préférence particulière ou de confort ?

Dernière modification par Gog (02/01/2021 16h49)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #245 02/01/2021 17h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   241  

Un peu simpliste votre conclusion non ?

A croire qu’avant les GAFAM les droits de l’homme étaient respectés…

Et partir de Balkany, Fillon… pour arriver aux I-Phone en un seul post me semble aussi un peu tiré par les cheveux.

Cela ne veut pas dire que ces points ne soient pas avérés (corruption de certains; violations des droits de l’homme) mais il me semble encore que les raccourcis que vous empruntez desservent plutôt votre discours.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #246 02/01/2021 17h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   571  

@Gog : vous avez oublié Christine Lagarde elle-même, qui a été déclarée coupable … mais dispensée de peine !

Christine Lagarde coupable mais dispensée de peine: comment ça marche? | Le HuffPost

Pour ce qui est des hauts fonctionnaires partis fructifier leur carnet d’adresse chez les GAFAM, il y a aussi UBER qui le fait.

L’ex-conseiller du ministre conseille Uber - Le Parisien

La compagnie de VTC Uber a embauché comme directeur de la communication en France le conseiller en communication du ministre des Transports Alain Vidalies.

Prière de ne pas rire :

Selon nos informations, la Commission de déontologie a, dans sa décision datée du 11 juin, validé le départ de Grégoire Kopp du gouvernement, à deux réserves près :

- Pas de contact professionnel pendant 3 ans avec les autres membres du cabinet du ministère des Transports

- Pas de contact à son initiative, pendant 3 ans, avec les services administratifs en charge des VTC

Uber débauche l’ex-numéro 2 de la Commission européenne | Euronews

Le très controversé Uber s’entoure de conseillers en politique publique. Parmi eux : Neelie Kroes, ex-vice-présidente de la Commission européennes où elle a été en charge de la concurrence et des nouvelles technologies.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#247 02/01/2021 17h28

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2739  

bajb a écrit :

Un peu simpliste votre conclusion non

Exagéré en effet, mais bcp de grosses boites recrutent d’anciens politiciens.

L’exemple le plus "choquant" est Huawey France, dont Jean-Marie Le Guen est entré au conseil d’administration récemment, prenant la suite de Jean-Louis Borloo.

Jacques Biot (ancien président de Polytechnique) est également au conseil d’administration.

Et ils sont de très bon lobbyistes :
- « La France a tout intérêt à se saisir des solutions de Huawei dans la 5G » (Jacques Biot, Huawei)
- Jean-Marie Le Guen (Huawei France) : Equipements 5G, quel avenir pour Huawei en France ? - YouTube
- Jean-Marie Le Guen sur Huawei : "Je ne crois pas beaucoup à cette théorie de l’espionnage" - YouTube

Ah, ces hommes d’État qui jurent la main sur le cœur qu’ils font toute leur carrière politique au service de la France, et ensuite vont jouer les lobbyistes pour les chinois pour quelques euros…

Ça fait quand même bien pitié !

Hors ligne Hors ligne

 

#248 02/01/2021 17h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   571  

@IH : il y a pourtant une "Commission de déontologie de la fonction publique" mais il suffit de s’engager à ne pas contacter ses anciens collègues ou attester sur l’honneur qu’on n’utilisera pas son réseau, signer une charte non contraignante … pour qu’elle donne son aval.

Le Directeur du numérique pour l?éducation autorisé à partir chez Amazon, sous conditions

Le Directeur du numérique pour l’éducation autorisé à partir chez Amazon, sous conditions

La commission de déontologie de la fonction publique a donné son feu vert au recrutement par Amazon du Directeur du numérique pour l’éducation, Mathieu Jeandron, qui occupera un poste d’architecte solutions cloud pour le géant américain. Il devra néanmoins s’abstenir de certains contacts en lien avec ses précédentes fonctions.

L?ex-directeur de l?Arcep autorisé à devenir lobbyiste chez Google

La Commission de déontologie a finalement décidé d’autoriser le transfert de Benoît Loutrel de la direction générale du régulateur des télécoms à celle des affaires publiques du géant américain en France. Il ne pourra pas avoir de relation professionnelle avec l’Arcep pendant trois ans.

Et aucune sanction si on se fait attraper sad

#HaineSurInternet - Antisémitisme et racisme : quelle responsabilité pour les hébergeurs ? | Crif - Conseil Représentatif des Institutions Juives de France

Or, qu’apprenons-nous également en lisant Le Canard enchaîné ?

Que face à cette offensive, Google a mobilisé son lobbyiste de choc, l’ancien haut fonctionnaire Benoit Loutrel, qui a aussitôt commencé le siège de plusieurs membres de cabinets ministériels et y multiplie les déjeuners en ville. Argument de ce monsieur ? « Ce n’est pas au moment où la France parie sur le numérique qu’il lui faut adopter une législation trop contraignante. Nos investissements en dépendent aussi. » Nous voyons bien là les manigances de ces sociétés, plus préoccupées à se faire de l’argent, que d’autre chose.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#249 02/01/2021 19h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Oui, Oblible, vos références me rappellent

Alice Garza intègre Twitter au poste de public policy manager pour la France.

Alice Garza a été nommé public policy manager de Twitter France. Elle travaillera au côté de d’Audrey Herblin-Stoop, qui dirige les affaires publiques françaises du réseau social.
Son parcours

Alice Garza, 28 ans, est diplômée de l’Edhec et de l’université de Bradford (Royaume-Uni). Auparavant elle a travaillé aux affaires publiques de LVMH (2014-2015), Microsoft (2015-2016) et Tech in France (ex-Afdel), le lobby des éditeurs de logiciels français (2016-2018). Depuis mars 2018 elle était conseillère technique culture, éducation et numérique du Groupe La République en Marche (LREM) du Sénat.

bajb a écrit :

Et partir de Balkany, Fillon… pour arriver aux I-Phone en un seul post me semble aussi un peu tiré par les cheveux.

Le sujet, c’est les GAFAM et leur attitude mafieuse. La « corruption » fait partie de ces activités. Tout cela fait système : pour qu’il y ait des corrupteurs, il faut aussi des corrompus et dans la liste que j’ai rappelé on focalise souvent sur le corrompu en oubliant qu’il faut bien des grand-comptes pour payer.

Il me paraît important, sans ouvrir un débat sur la corruption en France, de bien avoir ces connivences en tête quand on évoque les GAFAM.

bajb a écrit :

Un peu simpliste votre conclusion non ?

Ces grands comptes, ils ne sortent pas l’argent de nul part : il faut bien comprendre que comme Microsoft s’est fiscalement domicilié en Irlande, ils ne paient pas d’IS en France, et c’est donc nous (moi) qui nous retrouvons à éponger le déficit ainsi créé avec nos impôts. Quand l’éducation nationale, la Défense (cf le scandaleux contrat « open bar »), la santé signe avec Microsoft (Health Data Hub), qui facture la France, c’est avec notre pognon que la France paye.

De même quand des lobbyistes sont recrutés pour le cas que j’ai mentionné sur Apple ou pour quand Microsoft fait du lobbying au niveau européen pour légaliser les brevets logiciels, c’est avec l’argent de ceux qui ont acheté Apple et Microsoft.

Oui, je simplifie, je ne veux pas ennuyer le forum et lancer un sujet sur la corruption, c’est au delà des GAFAM et de nos politiciens, c’est tout un système.

Cependant, il me semble que ce qui est simpliste, c’est d’acheter chez Apple, Microsoft et Amazon pour ensuite venir se plaindre que nos élites sont corrompues et qu’on paye trop d’impôts. Il faut arrêter de se cacher derrière son petit doigt, accepter sa part de responsabilité, et cesser de verser sa cotisation à ce cartel. En tout cas, c’est que ce que moi, j’essaye de faire modestement et ça me semble bien plus en phase avec la mentalité de notre forum : se concentrer sur ce qu’on contrôle (faire un choix de consommation : 1 € = 1 bulletin de vote) pour essayer d’améliorer sa vie concrètement (car si on arrive à récupérer les milliards qu’on perd à cause de tout ça, ce sera autant d’impôt en moins pour moi au de budget pour les services public dont je bénéficie).

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #250 02/01/2021 22h12

Membre
Réputation :   13  

Sans rien enlever du fond de votre intervention, mais sur la forme cela illustre bien la difficulté de se défaire des gafam, quand pour ajouter une vidéo vous insérez tout naturellement un lien Youtube.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "les nouvelles mafias américaines : amazon, booking, airbnb, expedia…"

Discussion Réponses Vues Dernier message
5 1 953 29/12/2018 20h22 par Alexis92

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur