Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 22/12/2018 15h32

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

j’ai l’impression que le sujet n’est pas trop traité sur le forum, alors j’ouvre une file.

Quand on a du temps libre, on peut en profiter pour se former gratuitement ou presque. Certes pas pour un diplôme "recrutable" si on ne cherche pas vraiment à retravailler, mais il existe bien des formations utiles hors travail, telles que les langues ou de la culture générale, voire même du recyclage dans un autre métier.

Les médias n’en n’ont pas trop parlé, il y a saturation avec les gilets jaunes et leur effet induit (10 Md d’Euros offerts, qui va les financer selon vous, à part les fameux 20% qui payent déjà 80% de l’impôt sur le revenu et bientôt 100% de la taxe d’habitation ? complétés d’augmentation plus discrète d’impôts directs et indirects).

Et bien à partir de janvier 2019, toutes les heures accumulées sur le vieux DIF ou le récent CPF (Compte personnel de formation) vont être valorisées en euros, à 15 euros/heure.

On pourra débloquer les euros pour une liste agréée de formations quand le décret d’application sera sorti, probablement 1T2019.

Il suffit d’être en activité ou inscrit à Pole Emploi. Même non-indemnisé, il y a souvent des avantages à être inscrit à Pole Emploi, pour avoir le droit d’utiliser ses heures de formation avant la retraite où elles seront définitivement perdues. Mais également pour valider des trimestres SS en vue de la future retraite.

Mots-clés : cpf, formation, pole emploi

Hors ligne Hors ligne

 

#2 23/12/2018 09h32

Membre
Réputation :   112  

Bonjour, Vous avez raison; c’est une réforme importante.
J’aimerai bien avoir la possibilité de transférer ses heures cumulées à son conjoint.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 23/12/2018 10h19

Membre
Réputation :   8  

Dans une limite de 150 heures cumulables soit 2250 euros .

Hors ligne Hors ligne

 

#4 23/12/2018 16h54

Membre
Réputation :   112  

J’ai bien mon compte avec un reste de CPF et du DIF, mais je ne trouve d’information concernant le transfert de droits. Avez-vous une source ?
Sinon, oui on effet, il sera plus facile de se payer sa formation directement auprès des écoles/centre de formations néanmoins je ne suis pas sûr qu’on ne se fait pas avoir dans le pricing du droit de CPF ou DIF (= X€?).

Hors ligne Hors ligne

 

#5 23/12/2018 17h09

Membre
Réputation :   3  

il y a plusieurs sources d’info, par exemple :

Le taux de conversion des heures du CPF fixé à 15 euros - Le Journal de la réforme de la formation 2018

Je ne sais pas comment ils ont calculé 15E, souvent les OPCA les valorisaient à plus mais beaucoup d’heures étaient perdues. Là c’est sensé être plus facile pour choisir soit-même sa formation.
Je n’ai utilisé les heures quand je travaillais que quand le DIF est devenu CPF, car la hiérarchie me les refusait en DIF, alors qu’avec le CPF, on ne lui demande plus son avis. Ce sera pareil avec Pôle Emploi où je suis actuellement, on ne leur demandera plus leur avis et on choisira ce que l’on veut au lieu d’un truc parfois bidon.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 08/06/2019 16h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

Bonjour,

Je viens de me connecter au site moncompteactivite.gouv.fr (merci FranceConnect) pour voir cette fameuse cagnotte smile.

Les heures sont effectivement devenues des euros.

Par contre, mes droits 2018 n’apparaissent toujours pas (les années précédentes ils étaient crédités entre février et mai). Est-ce également le cas chez vous ?

Merci pour vos retours.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 08/06/2019 17h02

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Il y a beaucoup d’inertie, il faut déjà que l’employeur communique les heures de l’année précédente, puis que le site web du CPF les répercute. Et dès qu’on bouleverse des habitudes, c’est pire !

En ce qui me concerne, je viens de consommer toutes mes heures avant la retraite prévue d’ici environ un an.

Je modifie mon message précédent : si on est employé et qu’on prend ses heures hors heures ouvrables (=le soir ou à la pause déjeuner), pas besoin d’en parler à son employeur.
Si on est chez pôle emploi, il faut leur demander leur avis qui sera souvent positif si ça ne leur coûte rien et fait baisser provisoirement le chiffre de la catégorie A, le seul médiatisé.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 08/06/2019 17h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   521  

fran606 a écrit :

Il y a beaucoup d’inertie, il faut déjà que l’employeur communique les heures de l’année précédente, puis que le site web du CPF les répercute. Et dès qu’on bouleverse des habitudes, c’est pire !

Oui je n’en doute pas, et je ne suis pas particulièrement inquiet smile.
Dans votre cas, voyez-vous vos droits 2018 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#9 08/06/2019 17h11

Membre
Réputation :   3  

@ Geronimo

Je n’ai pas reçu d’heures en 2018 vu que je ne travaille plus et pôle emploi n’en crédite pas.
Donc je ne peux pas vous en dire plus, désolé.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 12/04/2020 23h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   205  

J’ai pas mal perdu avec cette réforme.

Dans ma branche, les heures étaient valorisées 40€/h HT avant cette magnifique réforme. La, on est à 15 € !

J’ai pu utilisé plusieurs fois pour faire des cours individuel de langues étrangères à distance. Très pratique (pas besoin de recevoir quelqu’un ou de se déplacer) et très efficace (individuel !).

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 05/01/2021 11h44

Membre
Réputation :   42  

Ayant, dans une autre file de ce forum, lu une référence au feu Droit Individuel à la Formation (DIF), il m’est apparu opportun d’effectuer un rappel.

Le DIF était un dispositif destiné à permettre aux salariés de suivre des actions de formation continue. Il a été supprimé à compter du 01er janvier 2015, et remplacé par le Compte Personnel de Formation (CPF).

Depuis le 01er janvier 2019, le CPF est alimenté en euros et non plus en heures de formation.

Les droits acquis avant cette date au titre de l’ancien DIF ont donc été convertis en somme d’argent (15€/heure) avant d’être intégrés dans le CPF des intéressés.

Toutefois, cette incorporation n’était pas automatique puisqu’elle nécessitait que chaque titulaire d’un compte y inscrive le reliquat de ses droits à DIF avant le 31 décembre 2020.

Ayant constaté que de nombreux salariés n’avaient pas encore réalisé cette opération à quelques semaines de la fin du délai, l’article 13 de la Loi n°2020-1379 du 14 novembre 2020 a modifié la date limite d’inscription des droits à DIF sur le CPF : l’opération doit être effectuée avant le 30 juin 2021.

Aussi, en pratique :
- les entreprises ont en principe indiqué le nombre d’heures de DIF restant à leurs salariés sur le bulletin de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015 ou par lettre distincte remise avant le 31 janvier 2015 ;
- charge aux salariés d’inscrire leurs droits à DIF sur leur espace personnel, depuis le site : www.moncompteformation.gouv.fr.

Il serait idiot de perdre les droits acquis !


"L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru" - Confucius

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "réforme de la formation professionnelle 2019"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur