Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 19/12/2018 19h53

Membre (2012)
Réputation :   126  

Je me permet d’ouvrir une nouvelle file de discussion,


Et si un investisseur devenait "mal" heureux


Un simple coup d’oeil sur l’âge des assidus du forum me montre que mon souci n’est vraisemblablement pas le vôtre

Depuis des décennies, je réponds de mon mieux à des questions sur la gestion et notamment celle du patrimoine
Sur Internet , il n’y a guère qu’un seul CyberPapy
Vous trouverez sans doute Cyberpapy.com et quelques très rare clones, mais , même si on est copains, ce ne sont pas les mêmes

Aujourd’hui , j’ai a mon tour une question de gestion de ma vieillesse

Depuis que j’ai atteint ma huitième décennie, j’ai lâché les rennes
Pour la finance cet la succession, c’est clean ( c’est bien le moins que je pouvais faire )

Les emprunts sont remboursés
La succession vers les enfants est quasiment réalisée
ils sont financièrement indépendants
les donations sont faites
les droits de succession seront payés dans les délais légaux sans effort financier par les revenus de la succession 

Du coup je suis triste

Alors , je sers à quoi

J’ai eu l’immense bonheur d’épouser l’équivalent de madame Trump
alors que je n’étais même pas l’équivalent de John Travolta

Celui qui est arrivé au somme de l’ Everest doit vraisemblablement ressentir  la même chose
"Que faire après ?"

Certains se serait allongés sur le divan d’un (e) psy quelconque
je n’apprécie que médiocrement ce genre de personnage
je ne veux pas dire que ce n’est pas efficace , mais seulement qu’ils ne sont pas de mon goût

Je préfère donc vous poser la question
Qu’ais je donc raté.

Mots-clés : maheur, peine, succession, vieillesse


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 19/12/2018 20h33

Membre (2015)
Réputation :   55  

Bonsoir monsieur,

Vous avez visiblement passé une partie importante de votre existence à bâtir et gérer un patrimoine de qualité pour protéger les vôtres. Vous constatez aujourd’hui que cet objectif est pleinement atteint. BRAVO ! N’en soyez pas triste mais au contraire heureux car vous avez contribué à améliorer la vie de vos enfants et sans doute de vos petits-enfants. Bien sûr  je n’ai pas votre âge, mais j’aimerais pouvoir faire le même constat que le votre dans quelques années.

Que faire après  dîtes vous ?

Faîtes profiter votre entourage de votre grande expérience. Partez à la pêche avec vos petits enfants (J’ai toujours un souvenir ému quand je vais taquiner le brochet, je repense à chaque fois à mon grand-père qui m’amenait sur le lac près de chez lui), plantez des arbres avec eux, (ils penseront à vous quand ils mangeront les fruits), lisez ce que vous avez toujours voulu lire sans en trouver le temps, initier les vôtres à vos passions, (le vin peut-être?) réaliser votre arbre généalogique… Ce sont des plaisirs simples mais qui vous donneront sans doute un peu d’immortalité.

Bien à vous,


Adde parvum parvo magnus acervus erit

Hors ligne Hors ligne

 

#3 19/12/2018 20h37

Membre (2018)
Réputation :   71  

Déjà, bravo pour votre parcours!

Si j’avais la chance d’avoir une personne avec votre expérience dans ma famille, ce serait de l’or en lingot!

Regardez si une personne proche, de votre famille, entourage, que vous appréciez s’intéresse a la gestion financière, l’intelligence financière et apprenez lui votre savoir?

Peut être cela pourra vous donner un but, un objectif et une satisfaction personnelle de transmettre quelque chose qui n’a aucun prix, la connaissance.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 19/12/2018 20h37

Membre (2018)
Réputation :   23  

D’après moi, vous n’avez rien raté.

Vous avez fondé une famille, ce qui est déjà une réussite en soi, pour laquelle vous avez fait tout votre possible.

Même si vous avez déjà tout "préparé", vous avez encore de nombreux moments à partager avec vos enfants et petits-enfants, ce qui me paraît l’essentiel.

Je trouve cela malheureux, le fait que beaucoup finisse avec des patrimoines qui retournent en grande partie à l’Etat, faute de descendance.
Au moins, votre travail d’investisseur restera dans votre famille.

Le "je sers à quoi" serait plus à poser à tous ces couples sans enfant. (Ce n’est que mon avis, et pour complémenter je fais parti de ces couples, mais pour raisons médicales).

Joyeuses fêtes CyberPapy

Hors ligne Hors ligne

 

#5 19/12/2018 20h47

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Banque/Fiscalité
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   381  

Chacun doit trouver sa motivation vitale.

Pas de recette miracle, mais vous pouvez commencer par continuer de partager votre expérience avec nous. Votre histoire est passionnante.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 19/12/2018 20h54

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   379  

Déjà félicitations vous pouvez être satisfait d’avoir une famille et d’avoir gere votre patrimoine. Restez intellectuellement actif; il y a des gens qui ont besoin de votre expérience et votre sagesse. Voir certains qui peuvent avoir besoin de vos prêts ou dons. Les petits enfants souvent ont juste besoin de la présence des grands parents et d’apprendre a couper des bouts de bois ou du jonc ou a pecher ou a broder etc.

Il y a des contrées a visiter, lointaines ou pas, que vous pourriez voir. On peut suivre la bourse, investir en pme innovantes.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 19/12/2018 21h14

Membre (2018)
Réputation :   53  

Proposez vous pour aider à la gestion d’une association dont la cause vous tient à coeur.


Gare aux gourous

Hors ligne Hors ligne

 

#8 19/12/2018 21h27

Membre (2012)
Réputation :   126  

Merci de vos réponses . Je suis très touché.

Je vous demande pardon pour les quelques fautes d’orthographe ci-dessus , mais je ne souhaite pas les corriger.
Elles sont l’écume de ma pensée

La remarque ci-dessous me bouleverse

AesculusHippocastanum a écrit :

Plantez des arbres avec eux,
(ils penseront à vous quand ils mangeront les fruits)

J’ai toujours été fasciné par les arbres et leur faculté de se renouveler , année après année de façon quasi identique .
La Sainte Catherine est passée , mais je m’y attacherai dès l’An Nouveau.

Merci aussi pour vos compliments pour mon parcours, mais la louange n’était pas le but de mon intervention.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#9 19/12/2018 21h51

Membre (2016)
Réputation :   11  

Bonnes fêtes à vous. Votre histoire me fait penser aux athlètes de haut niveau qui doivent se reconvertir à la fin de leur carrière!

Hors ligne Hors ligne

 

#10 19/12/2018 22h03

Membre (2012)
Réputation :   29  

Planter des arbres, voilà une merveilleuse activité. Mon verger durera plus moi et les miens. C’est une manière de voir plus loin que son existence.
Lisez de la philosophie. Commencez modestement. Mais faites-le. Ainsi, elle vous élèvera. Elle vous fera changer de regard sur le monde, les autres et vous. Ce qui vous paraît simple deviendra complexe. Ce qui vous semble anodin deviendra important. C’est la discipline qui vous libérera et que vous regretterez de ne pas avoir commencer plus tôt.
Parallèlement, écrivez. Tenez un carnet ou un cahier où vous noterez vos idées. Peut-être que ce sera le plus beau cadeau que vous ferez à votre entourage.
Tenez-nous au courant.

Dernière modification par Canis (19/12/2018 22h04)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 19/12/2018 22h09

Membre (2010)
Réputation :   67  

Vous m’avez mis la larme à l’œil…

Beaucoup de sympathie pour vous.

Moi qui ai malheureusement perdu mes grands parents très jeunes, j’aurais adoré avoir un grand père comme vous encore en vie et partager des soirées à parler de tout et rien ensemble.

Ne sous estimez pas l’expérience que vous avez acquise. Transmettez là autour de vous. Je suis sûr que vous trouverez des oreilles à votre écoute.

Vous avez encore beaucoup à apporter. Croyez le.

Votre message m’a beaucoup touché en tout cas !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 19/12/2018 22h30

Membre (2018)
Réputation :   31  

Canis a écrit :

Parallèlement, écrivez. Tenez un carnet ou un cahier où vous noterez vos idées. Peut-être que ce sera le plus beau cadeau que vous ferez à votre entourage.
Tenez-nous au courant.

Un gros +1 pour le carnet !
A votre âge, vous avez vécu une époque riche en histoire (2nde guerre mondiale, la guerre froide, la conquête de l’espace, des évolutions sociales énormes). Je n’ai qu’un regret vis à vis de ma grand mère (elle vit encore) c’est de n’avoir jamais voulu écrire son histoire pas pour la vendre mais en signe d’héritage, de connaître SON mode de vie, SON histoire ! J’en connais beaucoup, mais dans un carnet on peut mettre davantage de choses qu’on ne peut dire !

Hors ligne Hors ligne

 

#13 19/12/2018 22h39

Membre (2016)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Actions/Bourse
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 20 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   1005  

INTJ

@CyberPapy : vous ne me connaissez pas, mais vous avez contribué à la réussite de mon achat en Bretagne : j’ai utilisé l’un de vos excellents fichiers Excel pour présenter mon dossier à la banque. J’en profite donc pour vous adresser toute ma gratitude et mes meilleurs voeux pour les fêtes !

J’aimerais sincèrement pouvoir vous aider en retour, mais votre question est très profonde. La satisfaction d’avoir aidé des milliers d’inconnus reste très impersonnelle au final.

La réponse d’@AesculusHippocastanum est très vraie, j’ai l’impression que les moments qui vivront dans le coeur des autres ne sont pas ceux que l’on pense. Chaque fois que je vais à Paris, je me rappelle avec affection de mon grand’père m’attendant station Glacière avec sa toque pour se protéger des sinusites. Le Jardin des Plantes et le Muséum d’Histoire Naturelle restent aussi intimement liés à son souvenir. Pour lui, ça devait être des moments sans importance. Les parfums (café), les goûts (Mara des bois du jardin), les lumières (dorée vers 4 heures de l’après midi). Au final, ce sont les banalités qui restent et l’exceptionnel qu’on oublie ?

Je vous souhaite de profiter encore longtemps de la beauté de ce monde, et de pouvoir la partager avec ceux que vous aimez et qui vous aiment.


Parrain Curve ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 19/12/2018 22h50

Membre (2010)
Réputation :   87  

Epicure a écrit :

Même jeune, on ne doit pas hésiter à philosopher. Ni, même au seuil de la vieillesse, se fatiguer de l’exercice philosophique. Il n’est jamais trop tôt, qui que l’on soit, ni trop tard pour l’assainissement de l’âme. Tel, qui dit que l’heure de philosopher n’est pas venue ou qu’elle est déjà passée, ressemble à qui dirait que pour le bonheur, l’heure n’est pas venue ou qu’elle n’est plus. Sont donc appelés à philosopher le jeune comme le vieux. Le second pour que, vieillissant, il reste jeune en biens par esprit de gratitude à l’égard du passé. Le premier pour que jeune, il soit aussi un ancien par son sang-froid à l’égard de l’avenir. En définitive, on doit donc se préoccuper de ce qui crée le bonheur, s’il est vrai qu’avec lui nous possédons tout, et que sans lui nous faisons tout pour l’obtenir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 19/12/2018 22h59

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2793  

ISTJ

Bonjour, vous n’avez rien raté. Vous arrivez simplement à un âge où vous n’avez plus la même motivation, les mêmes capacités, etc.

Un conseil : écrivez vos mémoires.

Sur papier si ça vous convient mieux ; ou bien sur ordinateur. Si sur ordinateur, sauvegardez régulièrement (sur le cloud, sur un disque dur amovible…).

Ne vous prenez pas la tête à rédiger comme il faut. Ecrivez les souvenirs tels qu’ils vous viennent.

Parce que, voyez-vous, les vieux ont des histoires à raconter, mais les jeunes n’ont pas toujours le temps et l’envie de les écouter.

Ecrire permet de le mettre en réserve pour le moment où les jeunes auront envie de savoir et seront donc "disponibles".

De plus, l’histoire familiale contribue à façonner qui nous sommes ; alors la connaître, y compris des choses qui n’ont pas été racontées ou rarement dans le cercle familial, et qui seront donc irrémédiablement perdues au décès de leur détenteur, ce la permet de permettre à chacun, quand il le souhaite, de mieux comprendre d’où il vient.

Mon grand-père l’a fait alors que ce n’était pas du tout un littéraire (il n’avait pas le certificat d’études et écrivait très peu et très rarement), et je lui en suis très reconnaissant.

si vous écrivez pour la famille, les mémoires sont le mieux adaptées.

Mais si vous voulez écrire pour tous, au sujet de l’investissement, si vous pensez que vos histories peuvent intéresser au-delà du cercle familial : pourquoi pas un blog ? Ca serait intéressant de faire passer vos idées et vos conseils dans un format durable. Mais bon, ça va être forcément moins personnel ; si vous voulez faire un cadeau à vos descendants, les mémoires seront plus intéréressantes pour eux.

A part ça ; vous semblez vous demander que faire d’utile. Je vais vous dire : vous avez passé l’âge de faire des choses utiles pour autrui. Contentez-vous d’entretenir votre santé (manger sainement, faire de l’exercice tous les jours), d’entretenir votre esprit (tout ce qui fait travailler la tête : jeux télévisés, ateliers mémoire, jouer aux cartes…), et de faire ce qui vous fait plaisir.

Dernière modification par Bernard2K (19/12/2018 23h11)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#16 19/12/2018 23h26

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   636  

ENTJ

Bonjour cyberp.

J’ai une question qui me vient en vous lisant.
Vous semblez penser ne servir à plus grand chose à ce jour car vous avez fait beaucoup de chose.
Avez vous justement des regrets sur le fait d’en avoir fait beaucoup et de ne pas en avoir plus profiter ?


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 20/12/2018 07h14

Membre (2018)
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   123  

Petite idée de maîtresse de maternelle : les mois de novembre  et décembre sont terrible pour le moral. La baisse de luminosité, la pluie, l’effervescence des fêtes qui n’est pas forcément dans le tempo du corps.

Donc, mon conseil : cure de vitamine D, hibernation sous la couette avec tisane et brochures de voyagistes pour. préparer un séjour au soleil en janvier. Et surtout, ne pas prendre de décisions définitives à cette période, du style "je suis nul", "je suis foutu à jamais", "je vends tout"…. Il faut se laisser glisser, à cette période, je trouve.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 20/12/2018 07h45

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   441  

Ne feriez vous pas un boreout? Même si c’est réservé aux salariés, vos activités passées ne vous occupent plus et vous êtes en manque d’activité nouvelle. Prenez le temps de lire, réfléchir à ce que vous n’avez pas eu le temps de faire ou que vous aimeriez essayer, voyagez. Je connais ce sentiment d’inutilité lorsque notre occupation principale cède sa place à une somme de tâches sans intérêt apparent. Savourez votre réussite et trouvez vous de nouveaux challenges (peu importe leur importance du moment que vous vous faites plaisir).


Faire et laisser dire

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 20/12/2018 10h15

Membre (2014)
Réputation :   22  

Bonjour a vous et merci pour votre message qui est très touchant.

Nous sommes un certain nombre sur ce forum a poursuivre l’objectif que vous avez atteint avec brio, et c’est vrai que je n’ai pas réfléchi à l’après.

Ce que je souhaite personnellement c’est de pouvoir choisir ce que je ferais a partir de 55 à 60 ans, et d’avoir du temps pour moi et mes proches. Vous avez dépassé ce stade mais j’oserais vous poser la question de ce que vous avez fait pour vous ?

L’idée de l’écriture a beaucoup de retentissement en moi et je souhaiterais partager avec vous une anecdote. Un de mes meilleurs amis a offert à ses parents les services d’un écrivain pour les 70 ans de ses parents et il en a résulté un livre court sur l’histoire familiale. Cela a été un bouleversement pour mon ami et ses frères et sœurs. En partie pour certains pans de leur histoire qu’ils ne connaissaient pas mais surtout par l’ouverture sur une tranche de leur histoire qu’il leur était quelque part fermée.
Ils se sont tous rapprochés d’une certaine manière et le résultat de ces quelques entretiens et du petit livre a été formidable.

De la même façon, je suis très proche des commentaires des autres sur les éléments mémoriels des échanges avec mon grand père ou ma grand mère : le temps passé aux Champignons, en ballade, devant le Tour de France a la télé…Ces moments de partage, si vous avez le temps et l’opportunité de le faire sont un cadeau oh combien précieux.

Bonnes fêtes à vous ainsi qu’à tous les forumeurs

Hors ligne Hors ligne

 

#20 20/12/2018 11h07

Membre (2015)
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Vivre rentier
Top 20 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   595  

CyberPapy a écrit :

Aujourd’hui , j’ai a mon tour une question de gestion de ma vieillesse

Depuis que j’ai atteint ma huitième décennie, j’ai lâché les rennes
Pour la finance et la succession, c’est clean ( c’est bien le moins que je pouvais faire )
[…]
Du coup je suis triste

Pour arriver où vous êtes il faut, je crois, en permanence aller de l’avant. Ce qui vous rend triste c’est peut être que pour la première fois de votre vie vous regardez derrière, ce qui est compréhensible. Eh bien, continuez à regarder devant, ça vous a si bien réussi jusqu’ici !

Vous avez fondé une famille et assuré l’éducation et la sécurité financière de chacun, mais vous avez certainement beaucoup plus à transmettre, et vous avez encore les facultés et le temps pour le faire, c’est formidable !
Je note également que vous ne nous parlez que de l’aspect financier mais vous avez bien eu d’autres passions dans la vie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#21 20/12/2018 11h30

Membre (2010)
Réputation :   14  

Généralement c’est le moment du bilan et de la transmission.

Si elle semble bien préparée d’un point de vue matériel, peut-être que transmettre votre expérience de vie est la suite.

Carnet, mémoire, roman, trouvez un format qui vous plait et racontez. Cela ravira certains membres de votre famille autant que de parfaits inconnus !

Et puis autorisez-vous à rêver. Avoir un nouveau rêve à accomplir pour aller de l’avant, à votre manière.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/12/2018 13h12

Membre (2016)
Réputation :   62  

Respect pour le parcours, CyberPapy.
Pour aujourd’hui et demain , je lis beaucoup de choses fort raisonnables …. smile
Je suis de l’avis de LaChignoleCorse : lâchez vous, faites vous plaisir , osez l’inimaginable !
Mon voisin de 81 ans a fait son premier saut en parachute l’an dernier : il en est à son 7ème ! Ses enfants sont "fous" , lui est ravi comme un gosse de 10 ans !


Think Happy, Dream Big, Do your Best !

Hors ligne Hors ligne

 

#23 20/12/2018 22h01

Membre (2012)
Réputation :   126  

Merci de tous vos avis. Je dissèque cela avec soin.

Pour le carnet :

J’ai entrepris de faire une compilation de ce que j’ai pu rédiger sur des sites spécialisés.
Commençons par le plus proche : ICI

Sur la micro  informatique  :
C’est en partie là
ICI pour le zx 81
ou là pour mon Apple II de 1977

et une compilation qui se trouve ici

Il y eut des articles plus techniques ICI ou encore
Mais c’est plus dispersé : il y a un trentaine d’articles avec les schémas le typon pour faire le circuit imprimé et la notice d’emploi.
Les passionnés trouveront aisément par le moteur de recherche du site
J’avais conservé cela précieusement pendant trente ans en espérant que je puisse montrer ces vestiges à  mes petits enfants.
L’affaire réussit bien au delà de mes espérances.

Sur la Bourse
J’ai été moins conservateur pour mon parcours boursier.
La quasi totalité de ce que j’ai pu rédiger pendant quinze ans sur Boursorama a maintenant disparu.
Il m’en reste quelques bribes et ce que j’ai mis en ligne sur mon site créé en 1998 avec un modem à 14 400 bauds.

La partie immobilière a subi le même sort sur Boursorama.
Je l’ai reconstituée par mes brouillons et de nombreuses interventions qui ont subsisté à droite et à gauche

L’automobile
Cela commence ICI
C’est le plus gros volume : cent soixante cahiers de 4 à 40 pages

L’ensemble de tout cela représente plusieurs milliers de pages  que je continue à classer et documenter.
Ma crainte est que cela soit trop gros . Du coup , j’éclate à nouveau en livres comme c’était au début.

J’essaie de rester à moins de 50 pages fortement illustrées.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#24 20/12/2018 22h55

Membre (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   636  

ENTJ

Avez vous des regrets sur le fait d’en avoir fait beaucoup et de ne pas en avoir plus profiter cyberpapy ?

J’ai 30 ans , et pense déjà à ralentir car j’ai ce qui me faut pour être heureux et j’ai peur d’avoir des regrets à 80 ans sur le fait d’avoir peu profiter et de toujours travailler.

Infirmier de métier, j’ai souvent vu des patient partir avec des regrets , plus que des patients partir en paix …. et l’argent avec la succession et les concessions pour en avoir en sont une.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 21/12/2018 19h33

Membre (2012)
Réputation :   126  

Regretter
Vous êtes plusieurs à soulever ce point.

Comme tout le monde, j’ai sans doute le regret de ne pas avoir pu, su, voulu … réaliser quelques trucs.
Mais bien évidemment je vois le côté plus large de votre question.

Issu de grand parents paysans et de beaux parents agriculteurs j’ai été élevé dans le monde du travail.
J’ai toujours aimé travailler 
Par ailleurs  la "peur de manquer" m’a conduit très vite bosser et à épargner comme un forcené.

Les "scoubidous"

En classe de cinquième j’ai fondé une usine à "scoubidous"
Si vous ne connaissez pas cette petite tresse étrangement popularisée  par Sacha DISTEL , voyez ICI

Explication
Mon père travaillait dans une très importante société de téléphonie privée.
Pour raccorder les téléphones ils utilisaient des câbles avec des fils multicolores.
Lorsqu’il restait un bout de câble, je demandais à Papa de me le mettre de côté

Sur de grosses installations, les câbles étaient gros et pour différencier chaque poste téléphonique , les fils avaient des couleurs différentes. Les spécialistes appellent cela des " Paires"
Cela allait jusqu’à 56 " paires " soit 112 fils et autant de nuances

Du coup je disposais d’une palette  nettement au dessus de ce que proposaient les marchands du " fil à scoubidou"

Par ailleurs mes fils étaient bien plus fins( 0,8mm)  , ce qui permettait des réalisations d’une qualité inusitée.

Inconvénient :
Pour passer le courant, il y avait du cuivre à l’intérieur de la gaine plastique

J’étais interne et le moment que je détestais le plus était la " Récréation"
Les Chers Frères nous obligeaient à taper dans un ballon qui ne nous avait rien fait pour gagner des "minutes "  de film lors de la prochaine sortie du jeudi.
Seules les équipes ayant plus de 90 minutes allaient voir le film.

Durant ces périodes honnies, j’eus l’idée d’employer mes camarades pour dénuder soigneusement le fil.
Il fallait le chauffer par frottement.
On accrochait alors le cuivre sur le grillage de la cour, puis, avec des mains gantées on le frottait sur sa longueur et après quelques dizaines de secondes de frottement , le plastique chauffé se dilatait et on récupérait le précieux tube de plastique en le faisant coulisser sur le cuivre.

Le "dénudeur" était payé de son travail par une gaine gratuite pour trois fils dénudés

Les débuts de la mode  se cristallisèrent sur les porte clefs
Mes dénudeurs en voulaient pour les vendre

Je fus rapidement débordé par la demande.

Je me mis à former des TRESSEURS
Au bout d’une année ( c’est long un an quand on a douze ans) nous eûmes l’idée d’assembler les tresses pour faire des croix ( dans une institution catholique, ce n’est pas illogique)

L’un d’entre nous eut l’idée de faire un cheval avec deux croix.
Les tresseurs étaient rémunérés de la même manière : Une tresse  assemblée gratuite pour trois tresses simples faites. L’assemblage de tresse étant très technique

La Gloire
Survint le film laborieusement gagné de " La conquête de l’Ouest" de John FORD
Il me revint le soin de faire ce qui fut notre apothéose :
J’assemblai les tresses des copains pour former ce que j’imaginai être le  convoi de charriots d’immigrants vers le Pacifique
Chaque charriot bâché était tiré par quatre chevaux avec un cowboy sur chacun

Les prix qu’ils furent vendus par les tresseurs me donnaient le vertige.
Sans doute l’équivalent d’une tablette entière de chocolat à la noisette ….

Je n’en ai hélas gardé aucun exemplaire pour moi.

Edit

Pris dans les scoubidous, je m’aperçois que j’ai omis une partie de la réponse

Mon principal regret fut de ne pas avoir consacré suffisamment de temps a mes enfants.
Mon épouse me reprochait gentiment que mon travail de disc-jockey tous les week-ends  ne me permettait pas de les voir beaucoup

Ce n’est qu’avec les petits enfants que je me suis aperçu que j’avais beaucoup de mal à communiquer avec ces nains de jardins qui apparaissaient dans ma vie.
Je dois me forcer pour jouer avec eux. J’en ai honte, mais c’est ainsi.

J’ai d’ailleurs toujours eu du mal à communiquer à l’oral avec qui que ce soit. Je suis nettement meilleur à l’écrit.

Dernière modification par CyberPapy (22/12/2018 09h52)


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur