Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+2]    #126 07/01/2021 12h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

JeromeLeivrek a écrit :

C’est typique de ce que j’écrivais sur une autre file il y a qq jours : un citoyen lambda fait un graphe avec une variable en fonction d’une autre, il croit qu’il fait de la science, et il en déduit une conclusion auquel aucun scientifique avant lui n’avait pensé. On a même vu que le citoyen lambda peut avoir une idée sur le fait de savoir si un médicament est efficace avant même l’ensemble de la communauté scientifique. Tiens, on pourrait appeler ça la Raoultisation de la société.

Ma foi, s’il y avait effectivement une Raoultisation de la société, cela signifierait que les instances gouvernementales écouetraient cette même société (puisque des pans entiers de la stratégie du Pr. Raoult et de ses confrères qui étaient sur la même ligne est devenue la doctrine officielle pour la lutte contre le Coronavirus: ne pas laisser les gens sans soins chez eux + campagnes de tests à grande échelle).

Sinon, sur le réchauffement climatique, je ne crois pas qu’il y ai débat sur ce point. Même quelqu’un comme Claude Allègre ne le niait pas (il était par contre sceptique sur les causes de ce réchauffement et sur la difficulté - il y a 15/20 ans- de proposer des vues alternatives ou nuancées, sans subir un fatwa médiatique).

C’est plus sur ce qu’on fait à ce propos qui pose des débats intéressants (pas besoin de me tomber dessus si je dit une ’bêtise’, je n’évoque que ce qui me passe par la tête) :

- Lutter chacun à son niveau : ça ne peut pas nuire (et est souhaitable) mais ramené à des ordres de grandeur macro, c’est un peu comme p*isser dans un violon.

- Favoriser les énergies décarbonées (c’est comme ça qu’on dit?) = énergies dites ’vertes’ + nucléaire

- Obliger les ’gros’ pollueurs (si j’ai bien compris, Etats-Unis et Chine notamment?) à baisser leurs émissions : au delà des incantations, bon courage (vœux pieu?)…

- Se faire une raison (les températures vont augmenter), chercher à lutter contre (cf. ci-dessus) pour limiter cette hausse … mais en prévoyant qu’on doive vivre avec des températures plus chaudes (et les  changements qui vont avec).

Sur ce dernier point, pas d’idées précises mais il doit bien y avoir des actions à prendre dés aujourd’hui, pour préparer ce futur. Inventaire à l’arrachée : végétaliser les villes, planter des vignes aux Pays-Bas, du Carignan dans le Pas-de-Calais, etc. etc Plus les sans doute centaines d’idées / initiatives dont je n’ai pas connaissance…n’étant ni un expert ni un spécialiste (même de loin) du sujet.

Dernière modification par carignan99 (07/01/2021 12h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #127 07/01/2021 12h38

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   568  

Evariste a écrit :

@marcopolo
Vous êtes au courant que le réchauffement climatique va, à long terme, réchauffer les pôles et incidemment refroidir l’Europe de l’Ouest par asséchement du gulf stream ?

Ce n’est de loin pas aussi simple que de dire ça se réchauffe partout c’est cool.

Bonjour,

J’ai justement lu un article sur le même type de thème avant de lire les derniers échanges.

Vraies ou fausses en tout cas les observations sont intéressantes.

Un froid extrême pourrait bientôt s’abattre sur l’Europe selon les experts


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#128 07/01/2021 13h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

Kabal a écrit :

Oui car faire confiance aveuglément a la publi vaut autant que les dénigrer.

Aucun scientifique ne fait confiance aveuglément à une publi.

Dernière modification par JeromeLeivrek (07/01/2021 13h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#129 07/01/2021 15h52

Membre
Réputation :   19  

marcopolo a écrit :

Non, ce n’est pas du deuxième degré.  Voir par exemple

Mortalité liée à la chaleur et au froid dans 18 villes françaises

je vous mets l’extrait pertinent ci-dessous

Entre 2000 et 2010, 3,9 % de la mortalité totale dans les villes était attribuable au froid et 1,2 % à la chaleur.

Evidemment vous ne verrez pas ceci aux 20h de TF1.

Désolé mais vous comparez chou et carottes là. Le fait que le froid tue plus que le chaud en france ne signifie pas qu’un dérèglement climatique n’aura pas des conséquences bien pires.

Pour rappel au dessus d’une certaine température taux d’humidité, l’homme ne peut pas survivre car le taux d’humidité empêche la sueur d’évacuer la chaleur du corps (et alors on a le même effet qu’avec une bonne fièvre : à 39 on est pas bien, passé les 40 ça devient grave et plus haut on arrive assez vite sur des effets mortels).
Ces conditions météo se retrouvent sur une toute petite partie du globe actuellement, et peu de temps durant l’année. Au ryhthme auquel on est parti, d’ici la fin du siècle c’est une partie non négligeable de la population mondiale qui devra y faire face plusieurs mois par an (une bonne partie de l’afrique, de l’inde et de l’asie du sud est entre autre). Je vous laisse deviner les conséquences…

Et on est là sur un exemple parmi d’autre : épisodes de sécheresse extrème, une grande partie des forêts devenant aussi inflammables que les forêts méditéranéennes ou californiennes, innondations, montée des mers…

Ce que je décris là n’est pas quelque chose d’hypothétique, c’est un phénomène qui est déjà en marche, et que nous pouvons tout au mieux ralentir si on prend des mesures extrèmes. Mais ayant des gros doutes sur la prise de telle mesures, on part plutôt droit dans le mur, et c’est les crises à venir qui nous imposeront d’elles même ces mesures.

Hors ligne Hors ligne

 

#130 08/01/2021 17h34

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   123  

carignan99, le 07/01/2021 a écrit :

JeromeLeivrek a écrit :

C’est typique de ce que j’écrivais sur une autre file il y a qq jours : un citoyen lambda fait un graphe avec une variable en fonction d’une autre, il croit qu’il fait de la science, et il en déduit une conclusion auquel aucun scientifique avant lui n’avait pensé. On a même vu que le citoyen lambda peut avoir une idée sur le fait de savoir si un médicament est efficace avant même l’ensemble de la communauté scientifique. Tiens, on pourrait appeler ça la Raoultisation de la société.

Ma foi, s’il y avait effectivement une Raoultisation de la société, cela signifierait que les instances gouvernementales écouetraient cette même société (puisque des pans entiers de la stratégie du Pr. Raoult et de ses confrères qui étaient sur la même ligne est devenue la doctrine officielle pour la lutte contre le Coronavirus: ne pas laisser les gens sans soins chez eux + campagnes de tests à grande échelle).

Sinon, sur le réchauffement climatique, je ne crois pas qu’il y ai débat sur ce point. Même quelqu’un comme Claude Allègre ne le niait pas (il était par contre sceptique sur les causes de ce réchauffement et sur la difficulté - il y a 15/20 ans- de proposer des vues alternatives ou nuancées, sans subir un fatwa médiatique).

C’est plus sur ce qu’on fait à ce propos qui pose des débats intéressants (pas besoin de me tomber dessus si je dit une ’bêtise’, je n’évoque que ce qui me passe par la tête) :

- Lutter chacun à son niveau : ça ne peut pas nuire (et est souhaitable) mais ramené à des ordres de grandeur macro, c’est un peu comme p*isser dans un violon.

- Favoriser les énergies décarbonées (c’est comme ça qu’on dit?) = énergies dites ’vertes’ + nucléaire

- Obliger les ’gros’ pollueurs (si j’ai bien compris, Etats-Unis et Chine notamment?) à baisser leurs émissions : au delà des incantations, bon courage (vœux pieu?)…

- Se faire une raison (les températures vont augmenter), chercher à lutter contre (cf. ci-dessus) pour limiter cette hausse … mais en prévoyant qu’on doive vivre avec des températures plus chaudes (et les  changements qui vont avec).

Sur ce dernier point, pas d’idées précises mais il doit bien y avoir des actions à prendre dés aujourd’hui, pour préparer ce futur. Inventaire à l’arrachée : végétaliser les villes, planter des vignes aux Pays-Bas, du Carignan dans le Pas-de-Calais, etc. etc Plus les sans doute centaines d’idées / initiatives dont je n’ai pas connaissance…n’étant ni un expert ni un spécialiste (même de loin) du sujet.

Je partage ce point de vue.

Ce qui est bien avec ce sujet, c’est que chacun y prends ce qu’il veut. Visiblement, il y a sur ce forum des gens qui se sentent l’âme chevaleresque et préfère crier haro sur le baudet plutôt que de faire l’effort de comprendre ce que d’autres ont écrits !

En ce qui me concerne, il y a une vidéo que j’ai vue récemment et qui m’a bien fait rire (et pourrait apporter quelques infos à certains) :


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#131 09/01/2021 00h21

Membre
Réputation :   39  

J’ai regardé la vidéo.
Jancovici est très bon orateur et je vois un intérêt important à ses présentations dans le cadre de ce forum : plein de cartes et graphiques intéressants pour l’investisseur long-terme et dont il conviendrait de discuter sur une autre file plus orientée investissement.

Une slide m’a tout de même immédiatement interpellée dans la présentation :



En allant à la source, je ne retrouve pas tout à fait ce qui est présenté et dit dans la présentation :

- tout d’abord, il y a une erreur dans l’auteur de la source, c’est Camilo et pas Camilla ;)

- mais surtout, la description sous la slide n’est pas bonne : il s’agit ici de la projection dans le scénario le plus pessimiste pour le transfert radiatif (RCP 8.5). Ce scénario est intéressant mais c’est le "worst case".

Je trouve du coup que la présentation est un peu biaisée mais ça n’enlève rien à l’intérêt des données présentées dans l’ensemble et ça facilite le travail bibliographique pour qui veut se pencher sur le sujet.


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

#132 09/01/2021 00h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   572  

Eichan,  je ne suis pas sûr de comprendre votre remarque: je viens de chercher la température envisagée par le scénario RCP8.5 et il donne bien +4° comme indiqué dans la légende (fourchette de 2.6 à 4.8)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#133 09/01/2021 01h57

Membre
Réputation :   39  

Oui Faith, le +4° est dans la fourchette probable du scénario RCP 8.5.
Peut-être que c’était effectivement juste une simplification pour ne pas jargonner avec ces noms de scénari.
Mais ainsi présenté, ça en devient peu clair et il a fallu que je creuse pour comprendre de quel scénario il s’agissait et surtout que c’était le "pessimiste".

Dans la source, on a accès à cette carte avec l’éventail des principaux scénari envisagés :



C’est typiquement ce genre de cartes qui peut driver un investissement long terme sur des aspects de diversification géographique. 2100 ça parait loin mais connaitre la tendance est super intéressant.


No matter how small a step I’m taking, as long as I keep moving forward, someday I’ll get there!

Hors ligne Hors ligne

 

[+3 / -1]    #134 09/01/2021 14h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   882  

PoliticalAnimal, le 06/01/2021 a écrit :

WhiteTiger, le 20/12/2018 a écrit :

JeromeLeivrek a écrit :

Nous avons là un archétype de celui qui pense avoir démonté en trois minutes des années de travail des climatologues.

Archétype, archétype, est-ce que j’ai une gueule d’archétype ?  lol

JeromeLeivrek a écrit :

Dans votre raisonnement, le problème c’est que vous n’avez pas compris quel est l’effet sur l’écart-type de moyenner plusieurs mesures (l’écart-type de la moyenne diminue avec la racine du nombre de mesures, pour des erreurs gaussiennes ; si vous faites beaucoup de mesures, l’incertitude peut ainsi diminuer beaucoup)…

A condition de prouver que les erreurs ont une distribution qui suit la loi normale.

Et, je dirais peu importe en fait ! De formation scientifique et technique, je suis incapable d’apprécier des résultats de mesure fournis sans tolérances. Surtout lorsque l’on parle de chiffre avec des écarts aussi faibles. Désolé, quoi qu’il en soit, cela choque mon "esprit scientifique".

Et, là où vous vous trompez, c’est que je ne cherche pas à prendre parti ou convaincre qui que ce soit du réchauffement ou non. Je tiens juste à attirer l’attention de tout le monde sur le fait, qu’à chaque fois que des données de mesure sont présentées, elles le sont sans indiquer aussi les tolérances associées.

Et, il est à noter aussi que c’est le cas que ces données soient présentées par des "partisans" , aussi bien que par des "opposants".

ET puisque l’on parle de loi de Poisson, distribution gaussienne, et autres joyeusetés statistiques, il n’est jamais précisé l’intervalle de confiance dans laquelle se situe une prévision.

Et, c’est pour cela que pour ma part, j’ai du mal à être convaincu.  L’attitude des "scientifiques" de chaque "camp" me laissent trés sceptiques. En fait, leurs attitudes me laisse plus à penser à des attitudes de "propagandistes" ou "lobbyistes" qu’une attitude de scientifique. On "crache" des chiffres pour appuyer un discours parfois abscons, cela fait plus sérieux. Soit pour faire peur, soit pour rassurer, c’est selon… Normal pour un Al Gore, un peu moins pour d’autres se revendiquant "scientifiques"…

Il me semble pourtant que ce sujet mérite d’être pris plus au sérieux: les ressources terrestres sont évidemment limitées, de fait. Et, connaitre quelles sont les limites à ne pas dépasser me semble un sujet vital dans l’état actuel des choses ! Le CO2 et l’effet de serre n’est qu’un des nombreux effets de l’activité humaine. Je n’y connais rien et ne demande qu’à être convaincu. Mais, il y a d’autres abus que je connais mieux et dont on ne parle pas (ou peu) et qui sont tout aussi vital !

Attiré ici par le lien sur la file de CroissanceVerte (ici) (je ne vais jamais sur cette partie du forum habituellement pour tout un tas de raisons).

A chaque fois que les gens écrivent "non mais je désirais juste attirer l’attention de tout le monde sur le fait que X ou Y", ces mêmes personnes écrivent quelque chose de faux, un élément qui prouve qu’elles n’ont PAS ouvert le moindre rapport du GIEC. Ils ne font que propager des mensonges des sites complotistes tout en tentant de le faire de façon plus mesurée car se sachant sur un forum de gentlemen (je ne dis pas qu’ils propagent forcément consciemment le mensonge mais en pratique c’est bien ce qu’ils font).

Cela ne loupe pas c’est systématique avec, cerise sur le gâteau, le coup du "je suis un scientifique"… un grand classique lui aussi. Euh très bien comme les dizaines de milliers de chercheurs de haut niveau qui ne travaillent que sur la climatologie… un peu de recul et de modestie ne nuiraient pas.

JeromeLeivrek a magnifiquement répondu aux erreurs de Whitetiger (qui, cher WhiteTiger, prouve une nouvelle fois que les gens qui écrivent ça n’ont PAS lu les rapports du GIEC et ne se font que l’écho de la sphère négationniste). C’est dès les premières pages des rapports du GIEC, même dans les résumés de résumé (source ci-dessous) ! Pire, il y a dans le rapport complet un chapitre entier uniquement consacré aux tolérances de mesure et à leurs implications.

C’est triste, très triste de tels mensonges puisque ce sont des mensonges comme démontrés par JeromeLeivrek et le lien ci-dessous. Comment pouvez-vous imaginer que des simulations qui se sont TOUTES avérées depuis des décennies (oui en théorie il ne faut pas écrire avérer vrai), que les meilleurs laboratoires du monde (MIT, Stanford, Normale, imec, etc.) n’aient pas pensé à analyser les tolérances de mesure ?! Je ne comprends même pas que l’on puisse imaginer ça. Quelqu’un qui a VRAIMENT déjà lu des publications scientifiques sait que c’est dingue de penser une telle chose. Même un doctorant de 1ère année ne pourrait rédiger une publication sans mentionner/analyser ce point alors les meilleurs scientifiques du monde ! 

D’autre part, il n’y a PAS deux "camps" sur le réchauffement climatique. Il y a un consensus scientifique immense regroupant 99,99 % des scientifiques du monde, des milliards d’heures de calculs, des dizaines de milliers de publications, des milliers de laboratoires et "en face", une poignée minuscule de scientifiques (jamais du domaine de la climatologie) qui ont décidé de mener une croisade.

Une source utile : https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads … spm-fr.pdf

Message édité par l’équipe de modération (06/01/2021 19h11) :
- ajout de (ici)

Je tiens à remercier le -1 de marcopolo tout à fait HORS CHARTE puisque mon poste est sourcé et son -1 est lui-même un mensonge (il y a un très très faible pourcentage de scientifiques de haut niveau négationnistes et aucun climatologue).

C’est pathétique, mettre un -1 pour un poste sourcé et argumenté… tout en réussissant à mentir.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -3]    #135 09/01/2021 14h41

Membre
Réputation :   86  

Mon dernier poste sur le sujet, PoliticalAnimal ce n’est pas parce que vous ne maitrisez pas le sujet que je suis un menteur…

https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de … climatique

Hors ligne Hors ligne

 

#136 09/01/2021 14h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   396  

Bonjour Marcopolo,

Dans cette liste il y a  +/- 130 climatosceptiques environ.

En 2019 on relève sauf erreur 6200 chercheurs cités (dans diverses publications) ; il y en a bien plus, mais si l’on admet que les 130 de la liste sont du même niveau (on reconnaît des noms "célèbres") cela fait…Environ 2% ?
Certes tous ne sont pas dans la liste mais tous les chercheurs / scientifiques n’ont pas publiés en 2019, loin de là.
Même si PA avait écrit "98% etc" : à mon avis il a raison wink

La liste mondiale des Chercheurs fréquemment cités 2019 révèle les meilleurs talents dans le domaine des sciences et des sciences sociales


Tant que t'as pas vendu t'as pas gagné. Mais t'as pas perdu. Mais t'as pas gagné. Mais…Oh zut fait @*

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #137 09/01/2021 15h17

Membre
Réputation :   86  

Bonjour Iqce,

Bon, je me permets de vous reprendre mais j’aime bien les nombres…

La liste est bien plus longue.  Ci joint extrait du texte.

Cette liste, qui comprend plusieurs prix Nobel (Ivar Giaever, Robert B. Laughlin, Kary Mullis, Gary Becker…) et des scientifiques célèbres (Freeman Dyson…) est très incomplète, 31.000 scientifiques par exemple ayant signé l’Oregon Petition. Vous pouvez la compléter librement en vous créant un compte utilisateur.

J’ai par contre du mal à suivre votre liste de 6200 chercheurs qui n’ont pour la majorité rien à voir avec le climat.

Hors ligne Hors ligne

 

#138 09/01/2021 15h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

PoliticalAnimal, le 06/01/2021 a écrit :

D’autre part, il n’y a PAS deux "camps" sur le réchauffement climatique. Il y a un consensus scientifique immense regroupant 99,99 % des scientifiques du monde, des milliards d’heures de calculs, des dizaines de milliers de publications, des milliers de laboratoires et "en face", une poignée minuscule de scientifiques (jamais du domaine de la climatologie) qui ont décidé de mener une croisade.

Je ne suis pas certain de comprendre : il y a consensus à 99,99% sur quoi?

- Sur le fait qu’on observe une hausse des températures?
- Sur une hausse des températures qui va plus vite que par le passé?
- Sur le fait que cette hausse devrait continuer à un rythme plus ou moins rapide?
- Sur les causes de cette hausse des températures?
- Sur l’influence relative de chacune de ces causes?
- Sur les facteurs (naturels) qui pourraient mitiger cette hausse des températures?
- Sur l’impact de ces hausses de température sur nos écosystèmes / notre environnement?

Un consensus scientifique à 99,99% sur le fait que la terre soit plate ou qu’on observe une hausse moyenne des températures (qui va peut être plus vite que par le passé), ça ne m’étonnerait pas plus que ça.

Mais sur les autres points, j’imagine qu’on est loin de ce type d’unanimité, non? (simple spéculation de ma part).

Dernière modification par carignan99 (09/01/2021 16h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#139 09/01/2021 16h04

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

carignan99 a écrit :

Un consensus scientifique à 99,99% sur le fait que la terre soit plate […] ça ne m’étonnerait pas plus que ça.

J’imagine que ce n’est pas ce que vouliez écrire ? Ou alors je n’ai pas compris l’humour ?

Hors ligne Hors ligne

 

#140 09/01/2021 16h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   245  

carignan99 a écrit :

Un consensus scientifique à 99,99% sur le fait que la terre soit plate ou qu’on observe une hausse moyenne des températures (qui va peut être plus vite que par le passé), ça ne m’étonnerait pas plus que ça.

Mais sur les autres points, j’imagine qu’on est loin de ce type d’unanimité, non? (simple spéculation de ma part).

Je crois comprendre ce que vous voulez dire.
Mais vous mettez sur le même plan un consensus scientifique et un consensus de croyances.

A priori un consensus scientifique peut être incomplet (physique newtonienne par exemple) mais reste avéré… tandis qu’un consensus de croyances reste une conviction.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#141 09/01/2021 19h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

JeromeLeivrek a écrit :

carignan99 a écrit :

Un consensus scientifique à 99,99% sur le fait que la terre soit plate […] ça ne m’étonnerait pas plus que ça.

J’imagine que ce n’est pas ce que vouliez écrire ? Ou alors je n’ai pas compris l’humour ?

Ce que je voulais écrire (pas clair apparemment) : selon les époques, il y a des évidences qui font consensus à 99,99%. Par exemple, de nos jours : la terre est plate [EDIT] n’est pas plate mais ronde et (partie tronquée dans votre citation ci-dessus) les températures moyennes sur le globe augmentent (les 0,01% restant contestant l’évidence, ainsi va la nature humaine). Dit autrement : en l’état, énoncer que la terre se réchauffe, c’est un peu comme énoncer que la terre est plate sphérique.

Mais une fois qu’on a dit ça et concernant le réchauffement climatique, il y a consensus ’à 99,99%’ sur quoi (mis à part que les températures augmentent)? Sur les causes? Sur l’influence respective de ces causes? Sur l’impact de ce réchauffement climatique? Sur l’ampleur de cet impact? Sur les éventuelles solutions? etc.etc.

@Babj
Je ne met rien sur le même plan, je reprenais une formule très précise de Political Animal ("consensus scientifique"). Ma question était à simple titre de curiosité, sans malice…

EDIT ci-dessus : doit être fatigué, désolé.

Dernière modification par carignan99 (09/01/2021 23h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#142 09/01/2021 21h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   882  

C’est pourtant un terme connu en science : Consensus scientifique ? Wikipédia


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

#143 09/01/2021 21h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

euh, mon questionnement ne portait pas sur la notion de consensus en science.

Je connais par exemple très (très très) bien la notion de consensus dans une autre branche que la climatologie, définit lors de ’conférences de consensus’ = un accord majoritaire des spécialistes d’un sujet sur la connaissance de problématiques spécifiques, à un moment ’t’. Et, oui, je suis au courant qu’un consensus est valable à un instant ’t’ et susceptible d’évoluer (ou de voler en éclat) tous les mois, tous les ans ou toutes les décennies.

Concernant le réchauffement climatique, ma question était : sur quoi y a t-il consensus (au delà de la hausse des températures)? Sur l’ampleur de cette hausse? Sur ses causes? Sur l’influence respective de ces causes? Sur son impact? Sur l’ampleur de cet impact? Sur les solutions? etc.

Mais peut être n’y a t-il pas de réponse à cette question (ce que je veux bien admettre).

Dernière modification par carignan99 (09/01/2021 22h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#144 09/01/2021 23h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   726  

carignan99 a écrit :

selon les époques, il y a des évidences qui font consensus à 99,99%. Par exemple, de nos jours : la terre est plate

Je ne comprends toujours pas. De nos jours, il y a un consensus pour dire que la Terre est plate ? Je dois être un rebelle, je croyais que la Terre était sphérique.

carignan99 a écrit :

en l’état, énoncer que la terre se réchauffe, c’est un peu comme énoncer que la terre est plate.

Il doit y avoir une subtilité qui m’échappe, vraiment.

Hors ligne Hors ligne

 

#145 09/01/2021 23h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

aaaah Je me suis relu trois fois
la terre n’est PAS plate bien entendu! Ronde bien sur. Une absence sémantique sans doute. Il est temps que je me repose…

Hors ligne Hors ligne

 

#146 10/01/2021 10h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   153  

carignan99, le 09/01/2021 a écrit :

la terre n’est PAS plate bien entendu! Ronde bien sur.

Et en plus, elle tourne !

Dernière modification par Job (10/01/2021 10h16)


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

#147 11/01/2021 10h12

Membre
Réputation :   19  

carignan99, le 09/01/2021 a écrit :

Concernant le réchauffement climatique, ma question était : sur quoi y a t-il consensus (au delà de la hausse des températures)? Sur l’ampleur de cette hausse? Sur ses causes? Sur l’influence respective de ces causes? Sur son impact? Sur l’ampleur de cet impact? Sur les solutions? etc.

Mais peut être n’y a t-il pas de réponse à cette question (ce que je veux bien admettre).

Il y a consensus sur la responsabilité humaine par le biais des gaz à effet de serre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #148 11/01/2021 15h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   340  

A propos du consensus…


On peut se référer (comme pour bien d’autres désinformations propagées à propos du dérèglement climatique) au site Skeptical Science.
On y rapporte en particulier que les auteurs des sept plus importantes études de consensus sur le climat ont co-écrit un article dont les deux principales conclusions sont:

1) En fonction de la manière exacte dont vous mesurez le consensus des experts, 90% à 100% conviennent que les humains sont responsables du changement climatique. On a en moyenne un consensus de 97% parmi les climatologues qui publient.

2) Plus l’expertise climatique des personnes interrogées est grande, plus le consensus sur le réchauffement climatique d’origine humaine est élevé.



La perception publique du consensus scientifique étant la pierre angulaire de la lutte contre le changement climatique, ceux qui s’y opposent s’acharnent particulièrement à désinformer à son propos. Ils ont largement réussi, d’où le «consensus gap» : seuls 16% des Américains réalisent que le consensus est supérieur à 90%.

******************

Ne pas oublier qu’il est dans la structure d’esprit d’un conspirationiste, par définition, de considérer tout consensus comme un complot.

******************

Bien que faisant l’objet d’un consensus scientifique quasi universel depuis des centaines d’années (et officiellement accepté par les grandes religions, ce qui est sans rapport avec le consensus scientifique mais en fait aussi un consensus de croyance), le fait que la terre ne soit pas plate est toujours contesté par certains :  9 % des français pensent qu’elle est plate, et près d’un tiers des millennials américains n’est pas sur qu’elle soit ronde

Des centaines de milliers de personnes sont inscrites sur des discussions parlant de Terre plate sur Facebook, Youtube, Tweeter, etc. Que ce soit par conviction ou par dérision, ils participent à maintenir la croyance vivace bien au delà de l’International Flat Earth Research Society (IFERS) . Cela n’a en l’occurrence pas de répercussions tant qu’un illuminé ne prendra pas les commandes d’un avion en croyant devoir éviter de basculer au bord du monde (les GPS et autres aides au pilotage font évidemment partie du complot)…

C’est ce qui le différencie du consensus climatique qui, lui, est nécessaire pour une action urgente…


Ceci n'est en aucun cas un conseil achat ou vente… Mais un conseil de verdissement, oui !

En ligne En ligne

 

Favoris 1    #149 11/01/2021 18h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   385  

Comme énoncé en remerciement, un grand merci à Croissanceverte pour sa réponse limpide et intéressante.

Dans la même veine, j’avais trouvé le site ci-dessous, qui n’a pas de prétention scientifique particulière mais qui ouvre le débat sur : il y a consensu sur le fait que ça se réchauffe et que l’homme y est pour beaucoup (pour ainsi dire pour l’essentiel) … et une fois qu’on a dit ça, on fait quoi?

Manifestement, c’est ici que les débats commencent et qu’il n’y a plus consensus (ce qui est intéressant) :

10 new climate change controversies – now that the cause is settled

Les 10 points sur lesquels des controverses existent (certains relèvent de la climatologie au sens premier du terme, d’autres de l’économie ou de la politique, certains sont un mix) :
- Le nucléaire, une énergie pertinente?
- Où investir en priorité : atténuer les effets du réchauffement et/ou s’y adapter?
- L’ingénierie climatique : une voie d’avenir?
- Le capitalisme peut-il être l’ami de l’environnement?
- Les modèles du réchauffement climatique sont-ils optimaux (sous-estiment-ils d’autres facteurs dans la formation des températures)?
- 2° de plus, est-ce vraiment insupportable? ou supportable?
- La planète a t-elle atteint (ou est-elle en passe de le faire) les limites supportables pour subvenir aux besoins de l’humanité?
- Planter des arbres, est-ce utile?
- Effets du réchauffement sur les mouvements migratoires
- Les pays responsables (surtout le Nord) doivent-ils payer pour les dégâts causés?

Petit aparté / hors sujet (bien involontairement créé par moi…petit coup de fatigue!) : les grandes religions n’ont à ma connaissance jamais ’accepté officiellement que la terre n’est pas plate’ parce que (toujours à ma connaissance), elles n’ont jamais officiellement réfuté ce point! (enfin pas à ma connaissance et en tout cas pas pour la religion catholique - que la terre soit ronde est assez largement accepté parmi les gens qui savent lire et écrire depuis l’antiquité…). Des mythes comme ça sur les religions, il en existe d’autres.

Dernière modification par carignan99 (11/01/2021 18h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#150 11/01/2021 23h12

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   123  

carignan99 a écrit :

Petit aparté / hors sujet (bien involontairement créé par moi…petit coup de fatigue!) : les grandes religions n’ont à ma connaissance jamais ’accepté officiellement que la terre n’est pas plate’ parce que (toujours à ma connaissance), elles n’ont jamais officiellement réfuté ce point! (enfin pas à ma connaissance et en tout cas pas pour la religion catholique - que la terre soit ronde est assez largement accepté parmi les gens qui savent lire et écrire depuis l’antiquité…). Des mythes comme ça sur les religions, il en existe d’autres.

Enorme ! J’ai bien rit … autant de méconnaissance et contre-vérités historiques…  smile

Dernière modification par WhiteTiger (11/01/2021 23h13)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "le réchauffement climatique lié à l'activité humaine : fake news ou réalité ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur