Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 03/12/2018 17h18

Membre
Réputation :   9  

Je souhaite partager avec vous les avantages et inconvénients du travail en horaires décalés (et/ou de nuit) par rapport à un travail "en horaire standard type" (disons 9h - 17h du lundi au vendredi).

Je travaille personnellement de 9h à 17 h (18h) du lundi au vendredi donc je n’ai aucune idée concrète du travail en horaire décalé. Cependant, ma copine vient d’avoir un nouvel emploi avec des horaires pour le moins atypiques.

En effet, son planning consiste à travailler 3 journées suivies de 2 jours de repos.
De plus les horaires sont eux-mêmes décalés (3 jours de travail 6h00 à 16h00 ; 2 jours de repos ; 3 jours de travail 14h00 à 0h00 ; 2 jours de repos ; 3 jours de travail 17h00 à 3h00 ; 2 jours de repos).

Le salaire est vraiment intéressant mais les horaires me rendent perplexes.

Je ne sais pas si c’est tenable sur le long terme (20 à 30 ans de travail) : au niveau qualité de vie, fatigue, stress, vie de famille (avec enfants plus tard),… ?

L’argent est (très) important mais la vie est courte et le temps de vie en bonne santé encore davantage.

Mots-clés : santé, travail de nuit, travail en horaires décalés


Il en faut peu pour être heureux… et se satisfaire du nécessaire !

Hors ligne Hors ligne

 

#2 03/12/2018 17h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   522  

C’est littéralement ce qui s’appelle "faire les 3 8".  Quand c’est prolongé, c’est réputé perturber le rythme circadien, avec toutes les désagréables complications que ça peut entraîner (risques accrus de problèmes cardio-vasculaires et de diabètes). Donc pas vraiment un job tenable sur 20 ans !

Bon courage à votre copine, j’espère qu’elle pourra rapidement retrouver des horaires moins brutaux.


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 03/12/2018 17h46

Membre
Réputation :   96  

Les avantages : Plus facile de caser des rendez vous chez le médecin, le coiffeur.. sans avoir à poser un jour de congé ou bloquer un samedi.

Pour les courses, pareil .

Suivant le type de décalage, pas besoin de laisser les enfants a la garderie, et l’on peut en profiter un peu plus.

Quelquefois, permet de cumuler un autre emploi ou activité (quelqu’un qui travail de nuit et n’a pas besoin de beaucoup de sommeil par exemple)

Inconvenients: Dur de trouver des nourrices à 5h00  du matin ou jusqu’à 22h00. Ou bien qui s’adaptent à ces changements (3 jours le petit en semaine A, puis 1 seul jour en semaine B….)

Pour la personne qui veut pratiquer une activité physique ou de loisirs dont les cours sont chaque semaine à la même heure, pas évident.

Pour avoir pratiquer je préfère le travail décalé avec toujours le même horaire.  j’étais beaucoup plus fatigué lorsque j’alternai un horaire de matin, puis un de soir, puis un de matin- après midi…. que lorsque le travail était uniquement de nuit.

Dernière modification par tikitoi (03/12/2018 17h49)


Parrain VIVID, Ebuyclub, AFER, MAX, Fortunéo, Bourso, ING, AFER, Linxea, orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#4 03/12/2018 17h51

Membre
Réputation :   9  

Merci beaucoup doubletrouble et tikitoi !

Certes vos propos rejoignent les diverses recherches que j’ai pu effectuer (liens ci-dessous).

Ma copine est contente d’avoir pu retrouver un travail après plusieurs mois de chômage mais je suis quand même très inquiet pour l’avenir (et sa santé future).

Malgré son salaire de 3800 euros net (après impôt à la source à Genève) comparé à mes 1400 euros de fonctionnaire dans une mairie de Haute-Savoie, je me dis que l’argent est important mais la santé est encore plus importante…

Bref, c’est elle qui décide de sa vie. Elle pourra toujours se rendre compte dans quelque temps puis chercher un nouveau travail si elle n’arrive pas à tenir ces contraintes horaires.

Inconvénients travail horaires décalés et/ou de nuit :
Impact travail de nuit sur la santé
Risque sur la santé
Travail de nuit
Surmortalité travail de nuit

Dernière modification par HakunaMatata (03/12/2018 17h54)


Il en faut peu pour être heureux… et se satisfaire du nécessaire !

Hors ligne Hors ligne

 

#5 03/12/2018 17h52

Membre
Réputation :   31  

Pour info, dans la dernière entreprise où j’ai travaillé, le taux horaire en 5*8 perçu par le salarié était de 20.5% supérieur à celui de celui faisant le même travail en horaire classique. (effet du aux primes et au moindre nombre d’heures travaillées)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 03/12/2018 18h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

Je rejoins les avantages indiqués par tikitoi
Pour les inconvénients, je vais citer ceux auxquels notre famille est confronté (ma femme travaille, transports compris de 10h à 15h puis 17h30 à 00h, 6j sur 7):
- celui qui reste au rythme "normal" s’occupe d’à peu près tout ce qui concerne l’enfant au quotidien (repas, habillement, toilette, etc)
- difficile de trouver des moment où ce ne soit pas l’un ou l’autre qui dorme dans la journée
- la personne en horaires décalés ne voit guère son enfant grandir.

La différence dans votre cas, c’est que les horaires sont plus rudes, mais moins réguliers, du coup vous aurez plus de moments en commun. C’est important car moins avez de temps commun, plus celui-ci est occupé par les "obligations" (administratif, organisation, engueulades) et moins par le bon temps.

Difficile de décider avant d’avoir expérimenté: ça dépendra beaucoup de vos tempéraments, de votre forme physique, etc


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#7 03/12/2018 23h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Faith je trouve votre réponse hors sujet. Vous parlez de quelqu’un qui travaille 69 heures par semaine, possiblement dans la restauration, et qui le seul jour de repos dont elle dispose doit être "cassée", ça n’a rien à voir avec les horaires décalés présentés par HakunaMatata qui représentent malgré tout 42 heures par semaine.
Avec 2 jours de repos tous les 5 jours et ces horaires, il est largement possible de bien profiter de ses enfants, pas moins qu’en horaires de bureau.
Expérience à tenter, certains s’en accommodent très bien, il est toujours temps de changer si l’on pense qu’à moyen/long terme la santé risque de le payer.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 04/12/2018 08h07

Membre
Réputation :   11  

Pour ma part je fais 4 semaines en 12h/j 7j/7 et après j’ai 4 semaines de repos.
Il est vrai que pendant mes 4 semaines de travail je ne vois pas ma famille mais avec mes 4 semaines de repos je peux faire maintenant beaucoup plus de choses avec ma famille.

Hors ligne Hors ligne

 

#9 10/12/2018 13h49

Membre
Réputation :   9  

Merci à tous pour vos retours enrichissants.

Ce n’est que le début mais nous pouvons voir que les horaires de travail 14h00 - 0h00 sont les moins mauvais. Elle arrive assez vite à s’endormir vers 1h00 et à se lever sans réveil vers 9h00.

Les horaires 17h00 à 3h00 sont plus compliqués dans le sens qu’elle est beaucoup plus fatiguée lorsqu’elle se couche vers 3h30 - 4h00 et surtout elle n’arrive pas à dormir plus tard que 10h00 du matin (elle pousse jusqu’à 11h00-11h30 mais avec 3-4 réveils entre 10h00 et 11h00-11h30).

Enfin l’horaire le pire est étonnamment le 6h00 - 16h00 car elle n’arrive pas à s’endormir avec 23h00-0h00 (stress ?) ce qui fait une nuit de sommeil trop courte (maximum 6h00 de sommeil)…

En conclusion, il faudra voir avec le temps mais on constate logiquement que le corps fatigue beaucoup en travaillant la tranche 0h00 à 3h00 (grosse lutte contre le sommeil) et surtout le corps refuse de s’endormir avant 23h00 au mieux (même en se mettant au lit dès 21h00)…

Personnellement je ne le ferais pas à sa place ! Mais je respecte ses choix.

Petit parenthèse : je viens de voir que l’aide sociale à Genève (équivalent de notre RSA) permet d’avoir :
- logement payé.
- assurance maladie payée.
- 970 chf (soit ~ 800€) par mois pour vivre (payer sa nourriture, ses habits, son téléphone…).
Ce qui veut dire qu’un smicard en Haute-Savoie travaillant 151h par mois (et devant payer son loyer et sa mutuelle) vivra moins bien financièrement qu’une personne qui ne travaille pas et qui est à l’aide sociale à Genève !

Ma copine n’est malheureusement pas frugal comme moi mais la question de travailler en France vs bénéficier des aides sociales à Genève peut se poser pour les personnes de nationalité Suisse travaillant en France autour de la Frontière !

Dernière modification par HakunaMatata (10/12/2018 13h57)


Il en faut peu pour être heureux… et se satisfaire du nécessaire !

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "travailler en horaires décalés : avantages et inconvénients"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur