Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 29/11/2018 17h53

Membre
Réputation :   57  

Bonjour à tous,

Dans le cadre de la présentation de mon portefeuille, je vais tenter d’énumérer toutes les solutions d’investissements qui s’offrent à moi, et pourquoi j’y investi ou pas. N’hésitez pas s’il vous plait, à me suggérer d’autres solutions si j’ai pu oublier une évidence. Il faut savoir que la plupart de mes euros "dorment" sur des comptes peu rémunérés en attendant l’achat de ma résidence principale (RP).

Immobilier:
Je n’ai pas suffisamment d’argent pour investir dans l’immobilier physique pour l’instant. De plus, cela demande du temps et je n’ai pas pour l’instant envie d’y consacrer du temps. Je ne suis pas fan des SCPIs en général pour autant: pour moi, ce n’est ni plus ni moins que de l’immobilier classique (sans les travaux et la gestion il est vrai), avec l’équivalent des "frais de notaire". Et je n’ai pas envie de payer 5 à 10% pour acheter de l’immobilier. Je fais une exception pour ma résidence principale, mais j’estime qu’il y a de meilleurs supports que l’immobilier physique ou papier pour investir: les foncières. C’est beaucoup plus liquide et géré par des gens sans doute beaucoup plus compétents que moi.

Obligataire:
Concernant l’obligataire, c’est équivalent à un fonds euro, donc autant prendre un fond euro. Je mettrai plus d’argent dessus lorsque je serai à la retraite pour protéger mon capital, mais ce n’est pas l’objectif à l’heure actuelle.

Liquidités:
Je sais qu’il faut toujours en avoir, mais une fois que j’ai de l’argent sur mon PEA ou CTO, j’ai vraiment beaucoup de mal à ne pas l’investir. Au demeurant, comme dit précédemment, j’ai l’essentiel de mon patrimoine sur des livrets et autres comptes en vu de l’achat de ma résidence principale.

Assurance vie:
J’ai une assurance vie (AV) ouverte pour "prendre acte" sur laquelle j’ai 4000€ sur un fond euro et 2000€ sur un produit structuré qui m’a paru assez intéressant à l’époque: https://www.linxea.com/Portals/0/Docume … po2017.pdf (je m’excuse si cela est considéré comme de la pub, auquel cas je supprimerai le lien, mais vu qu’on ne peut plus souscrire à ce produit, je n’imagine pas que cela puisse être le cas). Je donnerai des informations si cette poche évolue, mais ce ne sera pas le cas à court terme, en tous cas jusqu’à ce que ma RP soit achetée.

Actions:
C’est cette partie dont je vais essentiellement parler ici, notamment ce qui se trouve dans mon Plan Epargne Action (PEA) et mon Compte Titre Ordinaire (CTO). Concernant le PEA de mon épouse, je pourrais également donner des mises à jour occasionnelles. Aujourd’hui, j’y fais un virement automatique de 500€ par mois que j’investi sur ce support: AMUNDI ETF W X EMU (FR0010756114). J’ai beaucoup parcouru le site de Fructif sur les ETFs, et après être parti sur un ETF monde, j’ai finalement modifié l’allocation pour un ETF Monde excluant la Zone Euro, mon PEA et mon CTO étant investis exclusivement en Zone Euro. Le seul soucis que je vois à terme: être exposé à Amundi uniquement (je n’ai pas trouvé d’équivalent chez Lyxor ou ailleurs, éligible au PEA).

Maintenant que les choses sont posées, je vais zoomer sur la partie PEA et CTO:

Allocation:
Mon PEA a été ouvert en 2011. A l’époque, j’ai acheté des sociétés qui me semblaient solides (sans aucun autre argument que de les connaitre de nom). Ce fut sans doute l’un des meilleurs investissements de ma vie. J’ai acheté Michelin à 50€, Vinci à 35€, Veolia à 13€, Natixis à 1.8€ par exemple.
En 2016, j’avais doublé mon capital, et c’est à ce moment là que j’ai voulu "reprendre en main" mes investissements. J’ai donc continué sur ce qui m’avait réussi: les entreprises françaises à grosse capitalisation. C’est sans doute la raison pour laquelle je continue là-dessus.
En 2017, j’ai découvert ce forum et les bonus cappés par la même occasion. J’ai donc "réactivé" mon CTO pour y investir un peu d’argent. J’ai perdu pas mal d’argent suite à des achats pas toujours judicieux: je me suis focalisé sur la borne basse et la prime, sans évaluer la chèreté du sous-jacent. Quand ceux-ci ont baissé (Valeo, Michelin, Vallourec plus récemment), cela m’a été fatal.
Aujourd’hui, je perds environ 10% sur la totalité de mon CTO, ce qui n’est pas formidable à comparer au CAC40. Du coup, je me remets grandement en question: j’ai commencé par faire une cartographie des secteurs sur lesquels j’étais investi, en me rendant compte de ma sur-exposition aux secteurs cycliques, et ma sous-exposition aux secteurs plus défensifs.
J’ai aussi commencé à faire une ré-allocation afin d’avoir une allocation par secteur plus cohérente (pas de sur-exposition à certains secteurs). Je ne connais pour l’instant que les actions françaises. J’investi donc exclusivement là-dessus. Je compte sur le PEA ETF pour m’exposer au reste du monde (hors zone euro du coup, pour diversifier).
En résumé donc:
- sur le PEA, comme expliqué précédemment, des actions françaises exclusivement. Ma sélection est assez aléatoire on va dire: outre le choix du secteur, j’essaie de trouver quelque chose dans les actions que j’achète (j’y reviendrai plus tard). Je n’achète pas de bancaire, y étant exposé via un le PEE de la banque dans laquelle je travaille.
- sur le CTO, des foncières et des bonus cappés. Potentiellement des actions qui ne distribuent pas ou peu de dividendes si je n’ai plus d’argent sur le PEA.

Objectif:
Me mettre en situation de gestion de capital et voir ce que ça donne sur la partie PEA et CTO, notamment en comparaison avec le PEA "lazy" ETF.

Stratégie:
Suite à mes déboires sur les bonus cappés cette année, j’essaie de mettre en place une autre stratégie que celle exécutée jusqu’à présent: lorsque j’estime qu’une action de mon PEA a atteint son maximum, je l’échange contre un bonus cappé dans la mesure du possible. Cela me permet plusieurs choses. Premièrement de prendre mes bénéfices sur mon PEA (non imposé) et deuxièmement d’espérer un gain supplémentaire pour une action qui a un prix assez élevé. De plus, la barrière permet une certaine marge de sécurité. En cas de forte baisse, je vends à 5% de la borne basse, et je rachète a priori l’action. De cette façon, on peut dire que je prends les bénéfices sur le PEA, je m’offre la possibilité de gain supplémentaire sur le CTO, et en cas de baisse, je prends la moins value sur le CTO. Ça c’est l’idée, j’essaie de m’y tenir depuis quelque temps.
Concernant le PEA, j’achète des actions qui me parlent: j’aime entre autres comprendre ce que fait la société. J’essaie d’acheter en me basant sur les ratios que je trouve sur zonebourse, notamment le PER, le ratio VE/EBITDA, la dette, la "book Value Per Share" dans certains cas. Je regarde aussi les infos des sociétés qui m’intéressent, sans en faire une analyse approfondie.
J’achète souvent sur une baisse de cours, étant un grand fan de l’achat au "son du canon". Par contre, j’ai aussi tendance à croire que la bourse monte indéfiniment et ne sais jamais quand vendre.

Voilà pour la présentation globale.

A suivre, mon portefeuille…

Dernière modification par investissor (29/11/2018 18h03)

Mots-clés : actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 30/11/2018 08h13

Membre
Réputation :   57  

Le status:

CTO    Total            17428.795
    SIIC            6487.9   
    Bonus            10242.405       
    Cash dispo        698.49       
    Cach départ        21000       
    PV non compta    170.565       
PEA    Total            17884.2886
    Actions            17425.865   
    Cash dispo        458.4236       
    Cash départ        14000       
    PV non compta    4853.125       

La répartition sectorielle PEA + CTO:



le PEA:



le CTO:



les foncières présentent dans le CTO:

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 19/12/2018 12h53

Membre
Réputation :   57  

Bonjour eg972,

Tout d’abord merci de vous intéresser à cette file.
Pour répondre à vos questions:

eg972 a écrit :

Que se passe t’il si entre aujourd’hui et l’échéance, l’action passe sous la borne basse ?
J’ai compris que vous vendrez à 5% mais que devient le 945PC

Si l’action passe sous la borne basse, le bonus est désactivé, c’est à dire qu’il ne rapportera plus le niveau bonus à l’échéance mais le cours de l’action au moment de l’échéance. Cela sans dépasser le niveau bonus pour autant. Par exemple, dans le cas de Véolia, si le cours passe sous les 14€, puis remonte à 16€, le bonus vaudra 16€ le 19/12/2019. Si le cours remonte à 21€, le bonus vaudra 20€. Attention, il ne vaudra pas la valeur de l’action dès qu’il passe sous la borne basse: l’émetteur s’engage à le rembourser au prix de l’action, à l’échéance, ce qui a son importance. En effet, il faut savoir que lorsque le bonus touche sa borne basse, il décroche brutalement et côte bien en-dessous du cours de l’action dans certains cas (si l’on est loin de l’échéance du coup - cf mon bonus Vallourec). Le dividende est par exemple déduit s’il doit tomber d’ici l’échéance. Je vous invite à suivre cette file pour des informations détaillées et des discussions entre les membres qui "pratiquent" les bonus cappés, ou à regarder le cours de bonus dont la borne basse a été touchée pour vous faire un avis.

eg972 a écrit :

Que se passe t’il si l’action dépasse les 20€ (le bonus) ?

Le bonus va converger vers 20€ sans jamais le dépasser: il est "cappé". Vous perdez donc le "potentiel" de l’action. Si vous pensez que l’action Véolia pourrait valoir 22€ fin 2019, mieux vaut acheter l’action dans ce cas. Cela peut être intéressant malgré tout d’acheter un bonus dont le cours du sous-jacent a déjà dépassé son niveau bonus: vous pouvez avoir une action qui côte 22€, et acheter son bonus pour 19€ en sachant que vous récupérerez 20€ à la fin (si la borne basse n’est pas touchée). Ce ne sera pas un rendement extraordinaire, mais ce sera un rendement quand même…

eg972 a écrit :

Et enfin que se passe t’il si à l’échéance, le cours de l’action est entre 14 et 20 € ?

C’est là que réside tout l’intérêt du bonus cappé: si l’action Véolia végète autour de 17€ toute l’année, vous toucherez 20€ le 19/12/2019 (peu importe le cours de Véolia le 19/12/2019, à la condition que la borne basse n’ait pas été touchée bien sûr…)

En gros et pour résumer: tant que la borne basse n’est pas touchée, le temps passé vous rapprochant de l’échéance, le bonus va converger vers son niveau bonus. La vitesse de convergence et les variations par rapport à son sous-jacent dépendent beaucoup de la volatilité de l’action, et de l’émetteur (les bonus BNP par exemple ont rapidement une prime élevée).
Attention à un point spécifique aux bonus également: vous ne touchez pas les dividendes que versent potentiellement l’action. Dans le cas de Véolia, cela fait presque 5%. C’est à prendre en considération pour votre rendement, mais également pour la borne basse…

En espérant avoir répondu à vos interrogations.

Dernière modification par investissor (19/12/2018 12h53)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 24/01/2019 15h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   512  

Bonjour Investissor,

30% de marge à la bien basse sur un sous-jacent tel que Carrefour (secteur de la grande distribution) ce n’est pas énorme non plus. Et puis après avoir déjà engrangé les 2/3 de son gain maximum alors qu’il n’arrive à échéance qu’en fin d’année, c’est quand même prendre un certain risque que de conserver.


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 03/04/2019 12h02

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   167  

Quand il y a une opération sur titre, le cours du bonus est recalculé par l’émetteur de façon à en tenir compte. Dans le cas d’Atos, la borne basse sera inférieure à ce qu’elle est actuellement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 05/05/2019 16h32

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   167  

N’ayez pas de regrets sur les produits liés au vix car avec eux, le temps joue contre vous. Tant que le vix reste stable, eux vont baisser lentement mais surement. Donc si le Vix ne se réveille pas au bout de quelques mois, votre produit ne vaut plus grand chose. Nous en avons fait l’expérience Arnvald et moi.
Pour jouer la baisse, vous avez certes les produits à effet de levier (warrants, turbo) mais ils ont une barrière basse donc ça reste dangereux. Le produit le plus sage est l’ETF Short CAC par exemple, sans effet de levier. Achetable en PEA.
Il ne vous permettra pas de couvrir l’ensemble de votre portefeuille (il en faudrait 50%) mais peut être une alternative : par exemple, vous en achetez 10% et au fur et à mesure que les marchés continuent à monter, vous pouvez par exemple prendre des bénéfices sur certaines actions et arbitrer pour du short cac. En supposant que plus ça monte haut, plus ça risque de retomber !

Avoir du cash est aussi une très bonne méthode, surtout quand les marchés sont au plus haut comme en ce moment. Et si ça monte encore, vous pouvez là aussi augmenter votre part de cash en attendant une éventuelle baisse. Ce n’est pas être inactif que d’avoir du cash, c’est être prévoyant.

Il faut aussi définir son objectif : veut on simplement couvrir une partie de son portefeuille ou bien carrément jouer une baisse à venir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 05/05/2019 19h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   213  

Investissor a écrit :

Si je prends un etf qui suit le vix, je ne comprends pas comment il peut perdre de la valeur si le vix stagne.

attention le VIX n’est pas du tout comparable à un portefeuille d’actions. A ce que je comprends les ETF VIX sont basés sur des options dont une grande part de la valeur est la valeur temps. Ainsi plus le temps passe, plus ils perdent mécaniquement de la valeur puisqu’il y a chaque seconde moins de probabilité que la volatilité amène le VIX à une valeur différente qu’a l’instant T.

j’avais un jour identifié les ETF VIXY (VIX court terme très volatile) et le VIXM (VIX moyen terme un peu moins volatile) mais je n’ai jamais passé le cap.

honnetement pour proteger son portefeuille le mieux c’est encore d’avoir du cash pour racheter bas  non ? je crois que les produits à forte volatilité sont à réserver aux professionnels, ou au moins aux investisseurs très expérimentés.

bonne soirée.

Dernière modification par skywalker31 (05/05/2019 19h44)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 02/01/2020 09h36

Membre
Réputation :   57  

Performances mensuelle et annuelle:

                  Monthly perf    YTD Perf
Valo CTO        0.16%    14.79%
Valo PEA         1.67%    24.60%
Valo globale    1.06%    20.50%
CAC GR          1.33%    30.45%
CW8               0.76%    28.67%

Pas de grosse surprise sur la performance annuelle: le PEA sous-performe un peu les indices, le CTO sous-performe très nettement. Les explications sont multiples, mais la sous-performance est essentiellement dûe à deux facteurs:
1. le CTO a eu 40 à 50% de cash toute l’année, du coup, la performance ne peut pas être en ligne avec l’indice sur un marché en hausse (j’aurais sans doute sur-performé un marché en baisse)
2. les choix d’actions sur l’une ou l’autre poche n’ont pas été judicieux: je pense notamment à LVMH logé dans le CTO via des bonus. Dans le PEA, la performance aurait été bien meilleure.

Comme évoqué dans ma présentation, je suis en train de revoir un peu mon allocation de la façon suivante:
- PEA: action de croissance et quelques grosses capitalisations croissance et dividende
- CTO: bonus d’actions "défensives" ou sous-valorisées avec peu de croissance (ex: Carrefour dont le cours est plutôt stable récemment et qui permet d’avoir un rendement de 10 à 15% sur certains bonus). Je m’interroge sur la stratégie qui consiste à vendre en PEA pour prendre un bonus lorsque l’action a bien performé: sur un marché haussier, cela a clairement été contre-productif, sur un marché stable à baissier léger, cela reste pertinent je pense. A voir…
- PEA-PME: j’ai ouvert cette année pour prendre date, j’y ai logé 2CRSI pour l’instant. Cette poche n’a pas vocation à grossir tant que mon PEA n’est pas rempli (d’autant plus que mon PEA a plus de 8 ans).

Pour 2020, j’ai transféré 8000€ de mon CTO vers mon PEA, je vais investir petit à petit, sur de potentielles corrections si elles arrivent. Pour le suivi, je vais regarder comment calculer une valeur de part de portefeuille, car je compte également approvisionner le PEA au gré des opportunités.

Enfin, une petite vision des différentes poches au 31/12:

PEA:



CTO:



Répartition:



Et enfin: Très bonne année à tous !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 28/02/2020 17h58

Membre
Réputation :   57  

Performance de Février:

               Monthly perf    YTD Perf
Valo CTO            -1.75%    -1.90%
Valo PEA            -7.45%    -8.10%
Valo PEA 2         -7.04%    -7.04%
Valo globale       -5.41%    -5.68%
CACC                -8.45%    -10.90%
CW8                 -8.76%    -7.59%
PAEEM              -4.22%    -9.25%

Le portefeuille se comporte plutot bien dans la baisse du mois: le CTO avec les bonus et les warrants put ont bien compensé la baisse. Attention malgré tout, beaucoup de bornes basses sont très proches. Le PEA est un peu meilleur que le CACGR, notamment grâce aux Small Caps qui ont moins baissées que les grosses valeurs (pour l’instant?). Pour la suite, j’ai beaucoup de mal à attendre la fin de la chute pour investir, voyant chaque gros décrochage comme une nouvelle opportunité.

Achats/ventes du mois de Février:

04/02: Achat de 33 NEOEN au prix de 29.95€

Cela fait plusieurs semaines que j’attends un décrochage pour me placer, décrochage qui n’arrive pas. J’y vais quand même: je prends une société certes chère, mais avec une croissance prévue incroyable et qui a le vent en poupe.

13/02: Achat de 26 Microwave Vision au prix de 19.2€
Vente des 10 bonus Vinci (F135Z - 26/06/20 - 80/106) au prix de 104.92€ pour une PV de 10.5%
Vente des 4 bonus Michelin (68MGC - 18/06/20 - 80/116) au prix de 113.04€ pour une PV de 6%
Achat de 4 bonus Michelin (030FB - 17/12/20 - 90/130) au prix de 110.95€


Rotation de bonus sur michelin, il restait 2% à prendre sur le vendu et 17% sur celui acheté.
Vente du bonus Vinci, il restait 1% à prendre d’ici Juin, je prends un peu de Microwave Vision en échange (une industrielle très différente, certes). Cela fait plusieurs mois que je la suis, j’ai toujours retardé l’achat lors de décrochage pour la voir monter encore plus haut. Aujourd’hui, je profite d’un décrochage pour rentrer. Je rentre sur des plus hauts historiques, mais je pense que son potentiel est important - avec le déploiement de la 5G et la présence de plus en plus importante des communications sans fils.

14/02: Vente de 15 PLASTIC OMNIUM au prix de 23.30€ pour une MV 31.4%
Achat de 17 bonus Valeo (057FB - 18/12/20 - 22/37) au prix de 28.81€


Le secteur automobile souffre, l’arrêt des usines en Chine ne va pas aider. Les perspectives de croissance à moyen terme sont faibles, je préfère un bonus avec une borne basse de protection et surtout une jolie borne haute en cas de stagnation des cours.

17/02: Achat de 13 bonus SAINT-GOBAIN (94QIC - 18/03/21 - 27.5/41.5) au prix de 37.81€
Achat de 13 bonus SAINT-GOBAIN (92QIC - 17/12/20 - 30/42.5) au prix de 37.74€
Vente de 14 bonus SAINT-GOBAIN (72KCC - 17/09/20 - 26/38) au prix de 36.92€ pour une PV de 8.33%


Rotation de bonus sur Saint-Gobain: il me restait moins de 3% à prendre sur le 72KCC, que je vends pour en prendre 2 avec des potentiels de 10% et 14%. Je suis surpris de la stagnation de Saint-Gobain par rapport à la thématique ESG qui a le vent en poupe en ce début d’année. En effet, sur son site, l’entreprise précise que "Saint-Gobain conçoit et fournit des solutions innovantes et de haute performance qui améliorent notre habitat et notre vie quotidienne". Je tente donc un rattrapage pour Saint-Gobain, tout en passant par des bonus car j’ai des doutes sur les perspectives de croissances malgré tout. De plus, la société n’est pas très exposée à la Chine.

19/02: Achat de 13 ERAMET au prix de 37.59€

J’ai acheté avant les résultats en espérant que les nouvelles seraient "déjà dans les cours". En effet, avec le profit warning de Décembre, je pensais qu’Eramet pourrait rebondir sur ses résultats.

20/02: Vente de 25 Eramet au prix de 32.82€ pour un MV de 17%

Résultats très décevants, mais surtout perspectives encore plus décevantes, avec notamment l’arrêt du projet de la mine de lithium en Argentine, raison pour laquelle j’avais acheté l’entreprise à l’origine. Je vends donc en attendant que ce projet soit ré-envisagé. Impact de -0.5% de cet aller-retour sur le PEA.

21/02: Achat de 20 AXA au prix de 24.03€
Achat de 29 CHARGEURS au prix de 16.74€


Pour AXA, les résultats sont bons, le virage prix par l’entreprise me semble bon, je renforce sur la baisse faisant suite aux résultats. Pour CHARGEURS, j’attendais un repli pour en reprendre un peu plus, c’est chose faite.

24/02: Achat de 1 CHRISTRIAN DIOR au prix de 409€
25/02: Achat de 15 SWORD au prix de 32.75€
26/02: Achat de 6 DEVOTEAM au prix de 82€
28/02: Achat de 13 TOTAL au prix de 38.3€
Vente des 16 bonus VALEO (F127Z - 26/06/20 - 22/34.8) au prix de 22.34€ pour une MV de 25%


Achat de sociétés que j’avais en "watch list" pour profiter du décrochage des marchés (en tous cas les Small Caps technologiques me semblant peu exposées au Coronavirus). Pour le bonus Valeo, il a frôlé sa borne basse, je le vends car la prime est encore positive. Pour les achats, j’y vais doucement ne sachant pas quand la chute s’arrêtera, peut-être un peu trop tôt pour Christian Dior, mais bon…

Rétrospectivement, j’avais un peu vendu fin Janvier avec la peur du Coronavirus, j’ai malheureusement racheté un peu depuis, j’aurais sans doute dû temporiser (notamment AXA et CHARGEURS). Plus facile à dire maintenant qu’en début de mois, mais quand même, petit regret. Plus globalement, je vais sans doute envoyer un peu de liquidités sur le PEA pour avoir de quoi acheter lorsque les marchés se stabiliseront.

Dernière modification par investissor (28/02/2020 18h00)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 17/03/2020 18h48

Membre
Réputation :   57  

Petite mise à jour de milieu de mois: sans surprise, mon portefeuille boit la tasse (on pourrait parler de pinte cul-sec à ce niveau d’ailleurs). Le PEA suit la chute des marchés, ce qui n’est déjà pas si mal, et le CTO résiste un peu grâce aux warrants put. Seul soucis: pratiquement tous les bonus à l’exception d’un Carrefour et d’un LVMH ont vu leur borne basse touchée. Ils côtent donc sous le prix de leur sous-jacent (à cause du dividende attendu et de leur maturité qui est de quelques mois). Je me suis donc interrogé sur quoi en faire. Après réflexion, je vais essayer de les liquider sur rebond, chose que j’ai commencé à faire avec Carrefour et Orange aujourd’hui. En effet, j’avais choisi des bonus sur des sociétés sans forte croissance afin d’avoir un rendement correct avec une relativement bonne protection à la baisse. On voit aujourd’hui la pertinence de l’approche concernant la protection à la baisse smile

Malgré tout, je pense que les bonus sont intéressants, mais pas sur des marchés aussi volatiles et avec un potentiel de rebond (ou de chute) aussi fort qu’aujourd’hui. Donc le plan sera le suivant: je vais continuer à liquider mes bonus au gré des rebonds, pour me replacer sur des actions qui pourront profiter du rebond lorsqu’il arrivera. Etant donné que je suis sur le CTO, cela me laisse 3 possibilités:
1. acheter des foncières qui se sont fait massacrer récemment
2. acheter des actions sans dividende
3. transférer les fonds vers le PEA

Je pense que je vais faire un peu de 1, peut-être du 2 et voir si BD peut me faire du 3 rapidement. Sachant qu’en parallèle, j’ai envoyé 14000€ sur le PEA pour avoir des munitions. Munitions que je vais utiliser sur chute brutale (comme celles de la semaine dernière) et si pas de chute, j’attendrais le confinement aux Etats-Unis. En effet, fin Janvier, j’avais vendu un peu par crainte du Coronavirus, mais le déni qu’il arrive chez nous m’avait fait racheter rapidement. Et même quand l’Italie a été touché, les marchés ont mis du temps à réagir. Je pense donc que lorsque la pandémie aura des conséquences très concrètes aux USA, les marchés US baisseront fortement, je rentrerai donc à ce moment-là. Si cela n’arrive pas, tant mieux, je rentrerai alors plus haut sans regret: cela sera j’espère le signe de bonnes nouvelles.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'investissor"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur