Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 29/11/2018 17h53 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

Dans le cadre de la présentation de mon portefeuille, je vais tenter d’énumérer toutes les solutions d’investissements qui s’offrent à moi, et pourquoi j’y investi ou pas. N’hésitez pas s’il vous plait, à me suggérer d’autres solutions si j’ai pu oublier une évidence. Il faut savoir que la plupart de mes euros "dorment" sur des comptes peu rémunérés en attendant l’achat de ma résidence principale (RP).

Immobilier:
Je n’ai pas suffisamment d’argent pour investir dans l’immobilier physique pour l’instant. De plus, cela demande du temps et je n’ai pas pour l’instant envie d’y consacrer du temps. Je ne suis pas fan des SCPIs en général pour autant: pour moi, ce n’est ni plus ni moins que de l’immobilier classique (sans les travaux et la gestion il est vrai), avec l’équivalent des "frais de notaire". Et je n’ai pas envie de payer 5 à 10% pour acheter de l’immobilier. Je fais une exception pour ma résidence principale, mais j’estime qu’il y a de meilleurs supports que l’immobilier physique ou papier pour investir: les foncières. C’est beaucoup plus liquide et géré par des gens sans doute beaucoup plus compétents que moi.

Obligataire:
Concernant l’obligataire, c’est équivalent à un fonds euro, donc autant prendre un fond euro. Je mettrai plus d’argent dessus lorsque je serai à la retraite pour protéger mon capital, mais ce n’est pas l’objectif à l’heure actuelle.

Liquidités:
Je sais qu’il faut toujours en avoir, mais une fois que j’ai de l’argent sur mon PEA ou CTO, j’ai vraiment beaucoup de mal à ne pas l’investir. Au demeurant, comme dit précédemment, j’ai l’essentiel de mon patrimoine sur des livrets et autres comptes en vu de l’achat de ma résidence principale.

Assurance vie:
J’ai une assurance vie (AV) ouverte pour "prendre acte" sur laquelle j’ai 4000€ sur un fond euro et 2000€ sur un produit structuré qui m’a paru assez intéressant à l’époque: www.linxea.com/Portals/0/Documents/Pdf/ … po2017.pdf (je m’excuse si cela est considéré comme de la pub, auquel cas je supprimerai le lien, mais vu qu’on ne peut plus souscrire à ce produit, je n’imagine pas que cela puisse être le cas). Je donnerai des informations si cette poche évolue, mais ce ne sera pas le cas à court terme, en tous cas jusqu’à ce que ma RP soit achetée.

Actions:
C’est cette partie dont je vais essentiellement parler ici, notamment ce qui se trouve dans mon Plan Epargne Action (PEA) et mon Compte Titre Ordinaire (CTO). Concernant le PEA de mon épouse, je pourrais également donner des mises à jour occasionnelles. Aujourd’hui, j’y fais un virement automatique de 500€ par mois que j’investi sur ce support: AMUNDI ETF W X EMU (FR0010756114). J’ai beaucoup parcouru le site de Fructif sur les ETFs, et après être parti sur un ETF monde, j’ai finalement modifié l’allocation pour un ETF Monde excluant la Zone Euro, mon PEA et mon CTO étant investis exclusivement en Zone Euro. Le seul soucis que je vois à terme: être exposé à Amundi uniquement (je n’ai pas trouvé d’équivalent chez Lyxor ou ailleurs, éligible au PEA).

Maintenant que les choses sont posées, je vais zoomer sur la partie PEA et CTO:

Allocation:
Mon PEA a été ouvert en 2011. A l’époque, j’ai acheté des sociétés qui me semblaient solides (sans aucun autre argument que de les connaitre de nom). Ce fut sans doute l’un des meilleurs investissements de ma vie. J’ai acheté Michelin à 50€, Vinci à 35€, Veolia à 13€, Natixis à 1.8€ par exemple.
En 2016, j’avais doublé mon capital, et c’est à ce moment là que j’ai voulu "reprendre en main" mes investissements. J’ai donc continué sur ce qui m’avait réussi: les entreprises françaises à grosse capitalisation. C’est sans doute la raison pour laquelle je continue là-dessus.
En 2017, j’ai découvert ce forum et les bonus cappés par la même occasion. J’ai donc "réactivé" mon CTO pour y investir un peu d’argent. J’ai perdu pas mal d’argent suite à des achats pas toujours judicieux: je me suis focalisé sur la borne basse et la prime, sans évaluer la chèreté du sous-jacent. Quand ceux-ci ont baissé (Valeo, Michelin, Vallourec plus récemment), cela m’a été fatal.
Aujourd’hui, je perds environ 10% sur la totalité de mon CTO, ce qui n’est pas formidable à comparer au CAC40. Du coup, je me remets grandement en question: j’ai commencé par faire une cartographie des secteurs sur lesquels j’étais investi, en me rendant compte de ma sur-exposition aux secteurs cycliques, et ma sous-exposition aux secteurs plus défensifs.
J’ai aussi commencé à faire une ré-allocation afin d’avoir une allocation par secteur plus cohérente (pas de sur-exposition à certains secteurs). Je ne connais pour l’instant que les actions françaises. J’investi donc exclusivement là-dessus. Je compte sur le PEA ETF pour m’exposer au reste du monde (hors zone euro du coup, pour diversifier).
En résumé donc:
- sur le PEA, comme expliqué précédemment, des actions françaises exclusivement. Ma sélection est assez aléatoire on va dire: outre le choix du secteur, j’essaie de trouver quelque chose dans les actions que j’achète (j’y reviendrai plus tard). Je n’achète pas de bancaire, y étant exposé via un le PEE de la banque dans laquelle je travaille.
- sur le CTO, des foncières et des bonus cappés. Potentiellement des actions qui ne distribuent pas ou peu de dividendes si je n’ai plus d’argent sur le PEA.

Objectif:
Me mettre en situation de gestion de capital et voir ce que ça donne sur la partie PEA et CTO, notamment en comparaison avec le PEA "lazy" ETF.

Stratégie:
Suite à mes déboires sur les bonus cappés cette année, j’essaie de mettre en place une autre stratégie que celle exécutée jusqu’à présent: lorsque j’estime qu’une action de mon PEA a atteint son maximum, je l’échange contre un bonus cappé dans la mesure du possible. Cela me permet plusieurs choses. Premièrement de prendre mes bénéfices sur mon PEA (non imposé) et deuxièmement d’espérer un gain supplémentaire pour une action qui a un prix assez élevé. De plus, la barrière permet une certaine marge de sécurité. En cas de forte baisse, je vends à 5% de la borne basse, et je rachète a priori l’action. De cette façon, on peut dire que je prends les bénéfices sur le PEA, je m’offre la possibilité de gain supplémentaire sur le CTO, et en cas de baisse, je prends la moins value sur le CTO. Ça c’est l’idée, j’essaie de m’y tenir depuis quelque temps.
Concernant le PEA, j’achète des actions qui me parlent: j’aime entre autres comprendre ce que fait la société. J’essaie d’acheter en me basant sur les ratios que je trouve sur zonebourse, notamment le PER, le ratio VE/EBITDA, la dette, la "book Value Per Share" dans certains cas. Je regarde aussi les infos des sociétés qui m’intéressent, sans en faire une analyse approfondie.
J’achète souvent sur une baisse de cours, étant un grand fan de l’achat au "son du canon". Par contre, j’ai aussi tendance à croire que la bourse monte indéfiniment et ne sais jamais quand vendre.

Voilà pour la présentation globale.

A suivre, mon portefeuille…

Dernière modification par investissor (29/11/2018 18h03)

Mots-clés : actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille

Hors ligne

 

#2 30/11/2018 08h13 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Le status:

CTO    Total            17428.795
    SIIC            6487.9   
    Bonus            10242.405       
    Cash dispo        698.49       
    Cach départ        21000       
    PV non compta    170.565       
PEA    Total            17884.2886
    Actions            17425.865   
    Cash dispo        458.4236       
    Cash départ        14000       
    PV non compta    4853.125       

La répartition sectorielle PEA + CTO:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17638_repartition.png

le PEA:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17638_pea.png

le CTO:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17638_cto.png

les foncières présentent dans le CTO:

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17638_siic.png

Hors ligne

 

#3 05/12/2018 17h25 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Grosse baisse de Saint-Gobain aujourd’hui, due à une dégradation d’analyste. Grosse hésitation sur le bonus cappé Saint-Gobain 967FZ (30/48.5 échéance 12/2019).
Il côte à un peu plus de 31€ pour un cours de sous-jacent d’environ 31€ également, soit une différence de quelques dixièmes de pourcents. Il se situe également à 2.5% de sa borne basse. Si le sous-jacent touche sa borne basse, le bonus cotera au moins -4.5% (valeur du dividende prévisionnel) par rapport à son sous-jacent, au moins jusqu’au versement du-dit dividende.

Je pense que 30€ constituent une barrière psychologique et je me suis longtemps accroché à cela. Mais ma stratégie et la sagesse me conseillent donc de vendre pour acheter l’action en direct (puisque je considère - à juste titre ou pas smile - que le cours est attractif). J’ai souvent espéré un rebond cet année quand je me suis retrouvé dans ce cas de figure, cela a toujours été un mauvais choix de garder le bonus (Valeo et Michelin notamment). Je me suis forcé à suivre cette stratégie pour Unibail le mois dernier, et bien m’en a pris. Je réitère donc cette stratégie:

Vente de 10 bonus cappés Saint-Gobain (967FZ) à 31.16€
Achat de 13 actions Saint-Gobain à 30.97€

Dernière modification par investissor (05/12/2018 17h30)

Hors ligne

 

#4 06/12/2018 14h43 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Les bonus Michelin et Carrefour passe sous les 10% de distance à la borne basse. Atos n’en est pas loin non plus. Vu la chute du jour, ça ne m’inquiète pas plus que cela pour l’instant, mais il va falloir rester attentif. Par contre, je n’ai plus de liquidités sur le PEA: si les bonus s’approchent trop de la borne basse, je ne pourrai pas réitérer la stratégie que j’ai faite hier sur Saint-Gobain, à savoir vendre le bonus et acheter l’action en direct.

Plusieurs solutions:
1. remettre la main à la poche et remettre des liquidités sur le PEA
2. vendre des actions du PEA pour avoir des cartouches en cas de rapprochement des bornes basses des bonus

Je pourrais envisager la solution 1, mais cela contrevient à mon concept de gérer un montant et de voir si je suis performant. De plus, si je remets aujourd’hui de l’argent sur le PEA et que le CAC descend à 4000, je vais devoir remettre encore et encore. Mais bon, n’est-ce pas finalement la meilleure solution qui me permettrait au final d’investir au plus bas ?

Pour la solution 2, il faudrait que je trouve des actions à vendre maintenant, pour avoir des cartouches si jamais les marchés descendent encore. Je suis assez exposé aux valeurs de l’automobile, il faudrait donc vendre par exemple Michelin pour pouvoir… racheter l’action si le bonus Michelin s’approche trop de sa borne basse… Un peu paradoxal, mais en même temps, cela ne veut-il pas dire que je suis trop exposé à Michelin ? Concernant Carrefour, j’ai moins de "scrupules": j’avais vendu 30 actions à 16.4€ pour acheter 30 bonus à 16€, donc aucun soucis à revenir sur l’action si le cours chute encore. Idem pour Atos. Mais encore une fois, cette stratégie nécessite d’avoir des liquidités sur le PEA, ce que je n’ai plus.

Plus globalement, se pose la problématique de ma stratégie: je dois avoir des liquidités sur le PEA si je dois solder les bonus du CTO. Et pour être complet, cela veut dire avoir autant de liquidités que "l’équivalent borne basse + 5%" des bonus, soit environ 5000€ si je déduis les bonus sur indice. Je vais donc devoir sérieusement réfléchir à cela dans les semaines qui viennent.

Mais cela pourrait finalement être cela la stratégie: toujours avoir 15/20% de liquidités réparties sur le PEA et le CTO, qui me permettrait de vraiment suivre ma stratégie:
- lorsque les marchés sont "bas", j’achète les actions sur le PEA et je vends les bonus sur le CTO, jusqu’à avoir 20% de liquidités sur le CTO au maximum
- lorsque les marchés sont "hauts", je vends les actions PEA (et j’encaisse la PV) pour acheter les bonus sur le CTO (et espérer un gain supplémentaire si j’estime que l’action ira difficilement plus haut).
Et on revient à la question de départ: comment récupérer ces 15/20% de liquidités. Sans doute en mixant les solutions 1 et 2… Tout cela sans compter que je voulais profiter de la baisse pour acheter du STMicro. Mais est-ce vraiment le bon moment ?

En tous cas, je ne regrette pas de m’être inscrit sur ce forum et d’y exposer mon portefeuille. Cela me permet d’avancer dans ma réflexion plus que je n’ai jamais avancé jusqu’à présent. Cela me rappelle le concept du petit canard en caoutchouc dans mon métier (Méthode du canard en plastique ? Wikipédia), un concept qui a fait ses preuves smile

Dernière modification par investissor (06/12/2018 14h58)

Hors ligne

 

#5 07/12/2018 17h47 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Vente de 4 actions Michelin aujourd’hui au cours de 87.2€, pour avoir des billes si jamais le bonus s’approche trop de la borne basse. Si ce n’est pas le cas, le bonus prendra de la valeur avec le temps.
Cela me permet par la même occasion de réduire mon exposition aux valeurs cycliques. Il faudra que je m’attelle à faire de même pour les valeurs "basic materials" dès que ce sera possible.

J’ai bien conscience que cela peut paraître ridicule en terme de montants, mais je me focalise sur la "stratégie" plus que sur le montant des transactions. Au passage, j’en profite pour dire (ce que je n’avais pas fait je m’en rend compte) que je suis preneur de toute critique constructive, remarque et commentaire.

Dernière modification par investissor (07/12/2018 17h52)

Hors ligne

 

#6 12/12/2018 17h30 → Portefeuille d'actions d'Investissor (actions françaises, bonus cappés, etf, portefeuille)

Membre
Réputation :   

Vente des 290 actions Vallourec logées sur le CTO aujourd’hui à 2.071€. J’avais regretté de ne pas l’avoir fait sur la hausse précédente, je profite de la hausse du jour pour le faire.
Je prends au passage 21% de PV, bien négligeable en comparaison des 60% de pertes subies sur ce sous-jacent via mes bonus cappés. On verra si j’y reviens à l’avenir.
Seul soucis:  je libère des liquidités sur le CTO alors qu’il aurait fallu le faire sur le PEA (cf "stratégie" décrite précédemment). Mais qui sait, Jacquet Metal Service refera peut-être +8% demain…

Dernière modification par investissor (12/12/2018 18h39)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'investissor"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech