Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#176 17/11/2019 19h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Il faut peut être créer un compte sur ce site je ne m’en souviens plus. J’ai fait la simulation il y a 10 mois et ai pieusement enregistré le PDF sur mon ordi.

Est que ca vous donne une estimation avec la retraite de la cnav et la complémentaire?

(J’ai fait l’hypothèse que vous releviez du régime des salariés du privé qui est le plus gros.)

Hors ligne Hors ligne

 

#177 17/11/2019 19h22

Membre
Réputation :   13  

sur le site L’Assurance retraite ? La retraite de la Sécurité sociale le simulateur renvoie vers info-retraite.fr.
Donc pas de souci !

Hors ligne Hors ligne

 

#178 17/11/2019 19h50

Membre
Réputation :   99  

Caratheodory a écrit :

Une petite question. Manifestement vous en discutez avec vos collègues en salle des profs.
Quelle est l’ambiance à ce sujet? Quel est le niveau de popularité du gouvernement dans la salle des profs?

Chez nous, personne ne se rend compte du projet.
C’est la routine : on a fêté le départ en retraite d’une collègue de 58 ans en juin dernier, retraite bien méritée, dos vrillé. Elle a eu le droit de partir plus tôt (le mot souvent cité était retrep ou un truc du style) mais avec une petite retraite. Elle a un petit appartement en location (le 1er appartement qu’elle avait acheté en début de carrière) qui lui apporte un complément de retraite, sa maison est payée, elle fait partie d’une association de jardins ouvriers, elle va à la piscine pour son dos 3 fois par semaine.
Une autre collègue pourrait partir en retraite maintenant. Je crois qu’elle est en hors classe depuis au moins 10 ans. Mais elle ne veut pas partir : elle a au moins 10 projets pédagogiques sur le feu.
Questions nouvelles recrues, on en a 2. Ce sont des reconversions professionnelles. Elles ont bossé à mi-temps l’an dernier dans l’école + mi-temps en centre de formation pour préparer le concours. Elles ont eu le concours. Cette année, elles sont à nouveau à mi-temps + en centre de formation pour être formées. Je leur dis régulièrement toute mon admiration : je serais incapable de tenir leur rythme, qui est un rythme de 2 postes, vu l’énergie qu’elles déploient. Elles ont abandonné leurs activités sportives / sociales.

Les autres, c’est la routine. On turbine sur des projets "du vent" et j’ai parfois l’impression qu’on nous occupe pour mieux nous empêcher de penser.

Perso, je reste au poste tant que mes enfants sont en rythme scolaire. Mais, même durant ce temps, s’ils touchent aux vacances, je prends la tangente.

🍁🍁🍂🍂

Hors ligne Hors ligne

 

#179 17/11/2019 21h09

Membre
Réputation :   105  

marindodouce a écrit :

Ne comprenant rien à ces reformes, et ayant la petite quarantaine, en étant cadre du privé, si on devait généraliser peut-on dire que j’aurais moins en travaillant plus longtemps?

Et que si la réponse est affirmative, alors franchement je me vois mal bosser à 60/65 ans dans un métier (l’informatique) où on commence à être vieux à 40 ans. Même physiquement je me vois mal tenir déjà que je trouve ça pénible actuellement…

Bonjour,

La principe de la réforme de ces retraites, je le répète est:
Que pour un euro cotisé dans une tranche de revenu donné, chacun reçoive la même rétribution à partir d’un calcul actuaire.

Mais le chemin est long et la réforme pavée d’embûche (sachant que le pavé pourrait servir d’embûche)

Je vous répondrais positivement c’est à dire donnerait les éléments pour qui font que vous pourriez recevoir plus en tant que salarié privé:
- Laisser le minimum vieillesse à un niveau extrêmement bas ou le supprimer et faire moins de social,
- Mourir au même âge qu’aujourd’hui ou plus jeune,
- Faire de sorte que nos équivalents "fond de pension français" (qui n’existe pas) fassent une vraie gestion dynamique sans avoir de frais de gestion de type ancienne mode,

Or aujourd’hui je ne vois aucun de ces trois critères se remplir dans l’avenir, sauf éventuellement le second ? (et j’ajouterai heureusement)

Bien à vous,

Nota1: Encore une fois la réforme des retraites se fait sous contrainte de l’économie réelle et non l’inverse,
Nota2 : Devenir rentier heureux pourrait devenir selon votre question Comment devenir rentier aussi tôt qu’avant ? et là la question me paraîtrait de mon point de vue mieux posée et laisse quelques opportunités que je vous laisse découvrir dans le forum.

Dernière modification par johntur (18/11/2019 10h17)


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#180 17/11/2019 22h33

Membre
Réputation :   24  

starlord72 a écrit :

Victoire a écrit :

Bonjour

Salariée du privé née en 1962 je ne suis normalement pas concernée par la retraite à points qui commencerait avec l’année 1963. Mais j’ai quand même rentré mes données dans le simulateur CGT pour comparer avec l’estimation que les caisses de retraite m’ont donnée l’année de mes 55 ans.

Les montants de la retraite à points sont un peu plus élevés que les montants de la retraite de base de la sécu indiqués dans mon relevé estimatif.

Soit pour 353200 euros de cotisations à 62 ans, une augmentation de 1% par an (ça augmente peu chez nous) , un dernier salaire de 3291 euros et un taux plein entre 66 et 67 ans et sans tenir compte des complémentaires (j’indique le total avec complémentaire dans la dernière colonne)

AGE         SYSTEME ACTUEL             RETRAITE A POINTS        ACTUEL AVEC COMPLEMENTAIRES
62            1103                               1311                              2120
63            1233                               1427                              2327
64            1355                               1548                              2531
65            1482                               1674                              2743
66            1616                               1803                              2964
67            1695                               1939                              3071

Je ne sais pas quel taux d’augmentation salariale a été retenu pour le relevé estimatif que j’ai reçu à 55 ans, ce n’est pas indiqué dessus; je suis assez dubitative sur les montants des retraites indiquées , je trouve les 3000 euros inespérés et le taux de remplacement un peu optimiste…

Je ne comprend pas trop votre tableau. La retraite à points englobera la complémentaire, qui n’existera donc plus.

Pour un salarié du privé, La comparaison devrait être retraite à point versus retraite de base (cnav) / complémentaire (agirc-arrco).

Désolé si je n’ai pas correctement compris votre propos.

Ah , désolée de ce tableau qui ne parait pas clair.

La première et la dernière colonne sont les estimations qui m’ont été données sur le relevé de carrière chiffré que l’on reçoit à 55 ans , envoyé par les caisses de retraite.

J’ai mis au milieu les montants obtenus avec le simulateur de la CGT pour le nouveau système , je trouvais cela plus pratique pour comparer avec les deux autres colonnes.

Les montants théoriques du nouveau systèmes dont donc légèrement supérieurs à la retraite de base sécu actuelle et inférieurs de 35% au moins à la retraite totale sécu+agirc/arrco

C’était juste pour mettre un exemple chiffré concernant un salarié du privé.(NB : je partirai normalement tard à la retraite à cause de longues études )

Hors ligne Hors ligne

 

#181 17/11/2019 23h21

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Ce message est une indication que le système cible est bien raide aussi pour les cadres du secteur privé.

Résultat  a confirmer.

Si ce sont les cadres et les libéraux qui sont ainsi frappés, ca pourrait signifier qu’il s’agit aussi d’une reforme radicale de redistribution verticale des revenus du travail. L’effet de redistribution serait comparable à celui de l’irpp, peut être plus intense.

Ce serait assez surprenant. Je ne considère pas cette hypothèse comme étayée à ce stade.

Le gouvernement a vraiment  tort de ne pas publier des éléments chiffrés sérieux, les exemples du rapport Delevoye ne tiennent pas la route. Si ce qui sort des simulateurs syndicaux est la vérité, il faut l’assumer. Sinon, il faut éviter que les erreurs d’interprétation ne s’installent.

Dernière modification par Caratheodory (17/11/2019 23h22)

Hors ligne Hors ligne

 

#182 17/11/2019 23h22

Membre
Réputation :   5  

@johntur

Merci de votre éclairage et je guette toutes les opportunités permettant d’éviter le salariat au maximum. Je pourrais être rentier peut-être à Bangkok ou à Budapest mais cela ne m’intéresse pas. J’aime les paysages et la culture française !

J’ai déjà profité du chômage et pour moi c’était comme être rentier temporaire

Une solution possible pour moi serait de travailler la moitié de l’année seulement. Malheureusement les CDD en informatique ça n’existe pas et donc la seule solution serait d’être embaucher puis de démissionner au bout de 6 mois (rentier à mi-temps n’est-ce pas un des topics du forum ?)

Hors ligne Hors ligne

 

#183 17/11/2019 23h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   465  

marindodouce a écrit :

@johntur

Merci de votre éclairage et je guette toutes les opportunités permettant d’éviter le salariat au maximum. […] Une solution possible pour moi serait de travailler la moitié de l’année seulement. Malheureusement les CDD en informatique ça n’existe pas

Vous pouvez passer indep et privilégier les missions courtes de quelques mois. Entre chaque mission vous prenez quelques mois de vacances.

Hors ligne Hors ligne

 

#184 18/11/2019 00h23

Membre
Réputation :   5  

@dangarcia

J’y pense. Le seul bémol c’est que si je démissionne je perds mes droits au chômage. Mais sinon devenir indépendant avec des missions de 5/7 mois permettant de profiter la reste de l’année serait optimum

Hors ligne Hors ligne

 

#185 18/11/2019 09h32

Membre
Réputation :   6  

Caratheodory a écrit :

Ce message est une indication que le système cible est bien raide aussi pour les cadres du secteur privé.

Je comprends mieux la grogne après avoir vu cet article de Capital qui présente la réforme appliquée à différents profils.
Les cadres (hors cadre dirigeant) semblent bien s’en sortir en comparaison des profils à rémunération plus faible.

Dernière modification par Jeryagor (18/11/2019 09h32)


Parrainages : Fortuneo (code 12942267) --- ING Direct (code KWZAXFB) --- Yomoni (code JEREMY07)

Hors ligne Hors ligne

 

#186 18/11/2019 10h08

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Cet article de Capital est également a confirmer quant au sort des cadres du privé, il donne une image très différente de celle qui ressort de ce que nous a dit Victoire.

Il va également contre l’hypothèse que la reforme ferait de la redistribution verticale.

Hors ligne Hors ligne

 

#187 19/11/2019 19h22

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Un point de vue qui ne fera plaisir à personne mais qui au moins fait preuve d’un certain bon sens mathématique:

Préconisations de Jean Peyrelevade sur le dossier des retraites.

Il ne conseille même pas d’essayer de sauver la face, juste d’envoyer le rapport Delevoye à la poubelle et de reprendre le dossier morceau par morceau.

Hors ligne Hors ligne

 

#188 19/11/2019 19h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   381  

Jeryagor a écrit :

Caratheodory a écrit :

Ce message est une indication que le système cible est bien raide aussi pour les cadres du secteur privé.

Je comprends mieux la grogne après avoir vu cet article de Capital qui présente la réforme appliquée à différents profils.
Les cadres (hors cadre dirigeant) semblent bien s’en sortir en comparaison des profils à rémunération plus faible.

Et les artisans subissent un effet de ciseaux intéressant (hausse des cotisations de +14%, baisse des retraites) tandis que les professions libérales (type consultants et sans doute aussi avocats etc.) se font tondre (+52% de cotisations!).

Mais puisqu’on vous dit que ça sera plus simple. Bref, dans la droite ligne du ’simplifier pour mieux taxer’ (par exemple la transformation du CICE en baisse de charges ou le prélèvement à la source).

Hors ligne Hors ligne

 

#189 19/11/2019 20h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

À propos des retraites des fonctionnaires, je suis tombé, par hasard, sur cette circulaire.
Ce qui m’étonne, ce sont les taux de cotisations particulièrement élevés (ces taux ne concernent que la part "employeur" et uniquement la retraite).
Un détail m’intrigue aussi : rien, dans la circulaire, n’indique à quelle base ces taux s’appliquent.

Et je ne retrouve pas les montants correspondants dans les budgets de ma mairie ou de ma communauté de communes.

Si quelqu’un pouvait m’éclairer…


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#190 19/11/2019 21h56

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Sur le traitement brut.

Hors ligne Hors ligne

 

#191 20/11/2019 14h01

Membre
Réputation :   21  

Sauf erreur, ces 77% remontent dans le budget de l’État, bref les contribuables paient la facture d’un régime laissé volontairement en déséquilibre.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #192 20/11/2019 14h27

Membre
Réputation :   6  

carignan99 a écrit :

les professions libérales (type consultants et sans doute aussi avocats etc.) se font tondre (+52% de cotisations!).

J’ai participé à une réunion publique avec Delevoye où il précisait justement que ce ne serait pas le cas.
J’ai retrouvé un article des Echos qui va dans ce sens :

Les Echos a écrit :

Comme Jean-Paul Delevoye le laissait entrevoir dans son rapport, il préfère afficher un taux facial unique de 28,12 %, mais refondre complètement l’assiette des prélèvements sociaux des indépendants. Elle bénéficierait d’un abattement de 33 %. Grâce à ce tour de passe-passe, l’augmentation des cotisations en vue de converger serait totalement indolore, d’autant plus qu’ elle serait étalée sur vingt ans.


Parrainages : Fortuneo (code 12942267) --- ING Direct (code KWZAXFB) --- Yomoni (code JEREMY07)

Hors ligne Hors ligne

 

#193 20/11/2019 14h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1104  

Pour l’instant, presque toutes les interventions de nos dirigeants sont rédigées au conditionnel.
Equation : "bénéficierait" + "serait" + "serait" = (beaucoup de bla-bla) + (rien de très concret).


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

En ligne En ligne

 

#194 21/11/2019 01h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

Alain Minc explique la clause du grand-père et comment l’appliquer. Le point clef est qu’elle est appliquée uniformément et que des réformes paramétriques pour baisser le niveau des pensions sont négociées périodiquement régime par régime.

Préconisations d’Alain Minc sur le dossier des retraites

Ca ne fera pas plaisir à tout le monde.

Manifestement, il juge que le gouvernement ne va pas tenir contre le mouvement social qui s’annonce.

Hors ligne Hors ligne

 

#195 22/11/2019 12h50

Membre
Réputation :   51  

C’est typique de la méthode MACRON. On supprime tous les acquis sociaux mais pour éviter que les actifs s’opposent ont leur dit "Vous n’avez aucune raison de vous en faire et de manifester car vous n’etes pas touché. c’est vos enfants, petits enfants …. qui trinqueront". C’est sur que mon fils de 9 ans et mon petit fils qui n’est pas encore né vont avoir du mal à manifester pour défendre leurs droits.

Cela reflète bien à quel point ce type d’individu utilise la division pour mieux régner.

ps: Il a déja utilisé cette méthode à la SNCF


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #196 22/11/2019 13h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

gandolfi a écrit :

C’est sur que mon fils de 9 ans et mon petit fils qui n’est pas encore né vont avoir du mal à manifester pour défendre leurs droits.

Il sera peut-être content de ne pas avoir à payer encore plus de cotisations pour payer la retraite de son père …
Ou content de ne pas avoir à rembourser les intérêts de la dette qui paye la retraite de son père.

Les sommes distribuées viennent de quelque part. Ceux qui les payent ne seront pas forcément mécontents que la somme allouée aux pensions n’enfle pas trop vite.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #197 22/11/2019 13h57

Membre
Réputation :   11  

On peux aussi facilement retourner l’argument en disant que votre fils aura bien du mal à comprendre pourquoi il doit travailler jusqu’a 6X ans pour avoir une retraite microscopique alors qu’une partie privilégié de la génération précédente est parti à la retraite à 55 ans avec une bien meilleure retraite.

Les données sont la, il y a de plus en plus de retraités qui vivent de plus en plus longtemps et de moins en moins d’actifs. IL faudra malheureusement cotiser plus longtemps pour peut être même avoir une retraite plus faible. Tous les politiques qui affirment le contraire font un déni de réalité.

Une société qui fonctionnerait correctement définirait avec objectivité des métiers (et non pas des entreprises !) où l’espérance de vie est manifestement réduite pour réduire l’age de départ mais on préfère visiblement céder au chantage de certaines corporations qui ont un pouvoir de blocage.

Glindy

Hors ligne Hors ligne

 

#198 22/11/2019 16h15

Membre
Réputation :   51  

Apparemment vous avez compris l’inverse de mes propos.

Je fustige justement cette méthode de briser les acquis sociaux en reléguant le fardeau aux générations futures qui sont dans l’incapacité de manifester et en rendant complice les générations actuelles.

De toute façons on voit la propagande en message subliminal dans les médias (le monde, chaine tv…) pour nous faire avaler le fait que l’on vivra de plus en plus vieux et qu’il faudra travailler de plus en plus longtemps, qu’on n’aura plus les moyens de payer une retraite.
On établi cela comme une fatalité que l’on ne peut discuter à grand renfort de chiffres. Mais depuis que tous ces gouvernements "sur la paille" on dégager des milliards pour renflouer les banques sur notre dos, ces chiffres n’ont plus aucune valeur à mes yeux.

Moi je vais subir de plein fouet cette reforme. Je suis enseignant à 40 ans, bac +7. Je devais toucher 950 euros à 62 ans (privé + public) ou 1200 euros à 67 ans. Ma retraite va etre encore plus faible avec cette reforme. C’est inacceptable. Surtout quand je vois la génération de mon père qui touche 2500 euros comme employé de banque avec même pas un bac et qui est parti à 57 ans…

Ce qui est d’autant plus inacceptable c’est que l’on passe un concours en sachant que l’on va etre mal payé toute notre vie mais qu’au final on devrait avoir une "bonne" retraite (calcul sur les 6 derniers mois, 75% du salaire) puis en cours de route on modifie les régles. Du coup on a été mal payé toute notre carrière et en plus on sera des retraités pauvres. Les dindons de la farce……

Faith a écrit :

gandolfi a écrit :

C’est sur que mon fils de 9 ans et mon petit fils qui n’est pas encore né vont avoir du mal à manifester pour défendre leurs droits.

Il sera peut-être content de ne pas avoir à payer encore plus de cotisations pour payer la retraite de son père …
Ou content de ne pas avoir à rembourser les intérêts de la dette qui paye la retraite de son père.

Les sommes distribuées viennent de quelque part. Ceux qui les payent ne seront pas forcément mécontents que la somme allouée aux pensions n’enfle pas trop vite.

Ce n’est pas mon fils c’est moi qui m’insurge sur le fait de travailler jusqu’a 67 ans avec bac+7 pour toucher la moitié de la retraite de mon père qui est parti à 57 ans comme simple employé de banque niveau seconde)

glindy a écrit :

On peux aussi facilement retourner l’argument en disant que votre fils aura bien du mal à comprendre pourquoi il doit travailler jusqu’a 6X ans pour avoir une retraite microscopique alors qu’une partie privilégié de la génération précédente est parti à la retraite à 55 ans avec une bien meilleure retraite.

Dernière modification par gandolfi (22/11/2019 16h18)


PARRAINAGE : BINCK, DEGIRO, ING, BOURSORAMA, MES-PLACEMENTS.FR - MESSAGE

Hors ligne Hors ligne

 

#199 22/11/2019 16h39

Membre
Réputation :   21  

Hors Dexia, toutes les banques françaises ont remboursé le ’renflouage’ avec intérêts.

Hors ligne Hors ligne

 

#200 22/11/2019 17h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

gandolfi a écrit :

Apparemment vous avez compris l’inverse de mes propos.

Non, nous cherchons juste à vous montrer qu’il y aura forcément de la casse. Soit vous, soit vos enfants, soit leurs enfants. Mais un jour ou l’autre, il faut que les recettes suivent les dépenses ou l’inverse.

Je fustige justement cette méthode de briser les acquis sociaux en reléguant le fardeau aux générations futures qui sont dans l’incapacité de manifester et en rendant complice les générations actuelles.

Les "acquis sociaux" sont une source de dépense.
Avec un ratio retraité/actifs qui augmente, les actifs devront payer de plus en plus pour financer les retraites, à moins de réduire les retraites.
Et qui financera votre retraite ? Vos descendants.

Vous ne voulez maintenir la retraite au moins à son niveau actuel pour vos enfants ? D’accord. Mais gardez bien en tête que vos enfants auront alors un moindre salaire pendant les 45 ans où ils travailleront dans l’espoir d’avoir peut-être la même retraite que vous.

Dans toutes les situations, vos enfants paieront. Soit en cash, soit en durée/indemnisation retraite.

Ce n’est pas mon fils c’est moi qui m’insurge sur le fait de travailler

La situation sera de toute façon pire pour votre fils: le ratio retraité/actif n’accepte aucune échappatoire.

Ce qui est d’autant plus inacceptable c’est que l’on passe un concours en sachant que l’on va etre mal payé toute notre vie mais qu’au final on devrait avoir une "bonne" retraite

Une remarque: rien n’est encore acté ni votre niveau de retraite, ni même le fait que la nouvelle s’applique à vous (clause du grand-père).
Ensuite, même si je suis tout à fait d’accord avec le problème que représente un changement de calcul en cours de route, je tiens à soulever deux points:
- ce n’est pas une nouveauté: l’age de départ et le mode calcul changent souvent.
- je ne connais aucun étudiant déjà tellement vieux dans sa tête qu’il imagine le montant de la retraite auquel il aura le droit…


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "projet de réforme des retraites 2019/2020"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur