Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#126 03/12/2020 12h23

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   429  

malenimi a écrit :

Quel serait selon vous la bonne pratique pour placer ces fonds ?

Merci

Celle qui vous convient le mieux c’est à dire qui vous permet d’investir votre capital sans vous empêcher de dormir. En une fois, en 2 fois, en 10 fois, à vous de voir. Cela dit sachant que vous gardez une partie en fonds euros je ne vois pas le problème à investir la part ETF World en une fois, ce sera fait et vous n’aurez plus à vous en préoccuper. Si dans 3 ans cette part a baissé vous piochez dans la part fonds euros, si elle a monté vous tirez sur la plus value.

Hors ligne Hors ligne

 

#127 03/12/2020 12h49

Membre
Réputation :   3  

et que les versements sur le PEA sont plafonnés à 150k€.

Hors ligne Hors ligne

 

#128 04/12/2020 12h03

Membre
Réputation :   4  

gizgiz, le 03/12/2020 a écrit :

et que les versements sur le PEA sont plafonnés à 150k€.

donc 300k€ pour les PEA de Mr et Mme ( Il me reste à ce jour une enveloppe de 235k€ d’investissements possibles sur ceux-ci).

Hors ligne Hors ligne

 

#129 05/01/2021 14h31

Membre
Réputation :   4  

Bonjour,

Je vois que cet ETF n’est plus éligible PEA depuis le 1er janvier 2021, j’aurais dû mieux suivre les discussions car ce risque a déjà été évoqué ici :
SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS ETF (SMC - IE00BKWQ0M75)
SMC : SPDR® MSCI Europe Small Cap UCITS ETF

Je pense remplacer la ligne par un équivalent souvent cité ici :
BNP PARIBAS EASY MSCI EUROPE SMALL CAPS SRI S-SERIES 5% CAPPED - EUR (EESM - LU1291101555)
Bnp paribas easy msci europe small caps sri s-series 5% capped [ucits etf, c]-LU1291101555 - BNP Paribas Easy – France investisseurs professionnels
Détails de l’indice : www.msci.com/documents/10199/3e4ab33f-8 … 5bc7f62bec

Je note les différences suivantes :
Encours : 267M€ -> 88M€
Poids UK + Suède:  45% -> 57%

Je suis surpris que la répartition géographique soit aussi concentrée, encore plus que dans l’ETF SPDR, mais il n’y a pas beaucoup d’autres choix visiblement.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #130 05/01/2021 17h11

Membre
Réputation :   65  

Bonjour Elgen,

Peut-être pouvez vous trouver un ou des  FCPs bien gérés en lieu et place et rester avec en mode Lazy ?

Autant je trouve que les ETF ont du sens sur le MSCI world ou sur des marchés éloignés ou encore sur des secteurs, autant sur du small cap qui plus est Europe, il existe des alternatives en FCP car un gestionnaire talentueux peut pratiquer un stock picking surperformant l’indice (et donc l’ETF) couvrant largement les 1,5% de frais additionnels.

Pour diminuer le risque, l’investissement peut être réparti sur 3 FCP différents.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #131 05/01/2021 20h43

Membre
Réputation :   4  

En effet je peux aussi remettre en question l’usage de cet ETF. Le plus simple serait même d’absorber cette partie dans la poche Europe large cap existante, cette exposition complémentaire aux small caps n’étant pas essentielle.

Il est clair qu’en lazy la multiplication des lignes est vite contre productive, sur 5 lignes c’est déjà la 4ème qui change de statut en 2-3 ans alors qu’il s’agissait principalement de trackers à plus de 1000 M€ actif (sauf pour SMC qui était loin derrière).

Hors ligne Hors ligne

 

#132 07/02/2021 22h10

Membre
Réputation :   3  

Je vois que cet ETF n’est plus éligible PEA depuis le 1er janvier 2021, j’aurais dû mieux suivre les discussions car ce risque a déjà été évoqué ici :
SPDR MSCI Europe Small Cap UCITS ETF (SMC - IE00BKWQ0M75)
SMC : SPDR® MSCI Europe Small Cap UCITS ETF

Je le pressentais vu l’exposition au GBP et CHF mais étant titulaire d’une part je n’ai rien reçu d’officiel de Fortuneo pour me le signaler…

J’hésite pour le remplacer par le yxor MSCI EMU Small Cap UCITS ETF - Dist (MMS)
Existe depuis 2005, encours de 200 millions et quasi exposé seulement à la zone euro

Mais 2 choses me font hésiter:
-frais de 0.4%
-distribuant avec yield de 1.9%

Ce n’est pas très important mais ce sont les détails qui avaient fait que j’avais choisi le SPDR.

Pour ce qui est de la version BNP les performances ne font pas rêver…

Peut-être pouvez vous trouver un ou des  FCPs bien gérés en lieu et place et rester avec en mode Lazy ?

Autant je trouve que les ETF ont du sens sur le MSCI world ou sur des marchés éloignés ou encore sur des secteurs, autant sur du small cap qui plus est Europe, il existe des alternatives en FCP car un gestionnaire talentueux peut pratiquer un stock picking surperformant l’indice (et donc l’ETF) couvrant largement les 1,5% de frais additionnels.

Pour diminuer le risque, l’investissement peut être réparti sur 3 FCP différents.

Oui en effet et pas mal de FCP sont éligibles PEA-PME mais on parle plus de 2 à 3% de frais additionnels

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #133 08/02/2021 19h25

Membre
Réputation :   0  

Bonsoir,
j’aurais une question de néophyte sur ces sujets (puisque j’ouvre tout juste mon PEA) :
  j’aimerais pouvoir investir pendant une vingtaine d’année au sein de ce PEA puis m’assurer des revenus complémentaires réguliers (préparation de retraite).
Je me forme un peu sur la bourse depuis quelque mois, et je pense que la stratégie qui me conviendrait le mieux serait d’investir sur quelques ETF capitalisant assez diversifiés que j’alimenterais mécaniquement chaque mois…
  J’ai aussi analysé la stratégie dividende consistant a rechercher les actions de sociétés solides et versant de manière régulière leur dividende. Cette méthode a l’air séduisante mais demande probablement plus de temps a sélectionner les entreprises, et ne performe pas nécessairement mieux suivant les choix opérés (de ce que j’ai pu voir). Par contre elle présente l’avantage d’avoir infine une rente constituée des dividendes versés….
Donc ma question est la suivante : si je par sur l’investissement au travers d’ETF : dans une vingtaine d’année la seule possibilité pour moi d’avoir un revenu régulier serait de vendre mes actions au fur et à mesure ? Cela voudra alors dire que j’appauvrirais alors mon compte PEA non ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #134 08/02/2021 19h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   476  

Bonsoir,

En théorie en se basant sur la Trinity Rule (il y a de nombreux posts sur le sujet sur le forum, je vous laisse regarder dans la barre de recherche) et que vous retirez 4% de votre capital (par exemple en vendant 4% de vos ETF chaque année), vous ne retirez en moyenne que les intérêts sur le long terme et préservez votre capital.

On appelle aussi cette étude la règle des 4%. Cela est censé revenir plus ou moins à la même chose qu’un retrait de dividende (le confort psychologique est différent mais cela fonctionne aussi).
En retirant un dividende vous vous « appauvrissez » tout autant puisque vous sortez de l’argent de votre PEA et que lors d’un versement de dividende le cours de l’entreprise baisse d’autant.

Dernière modification par MrDividende (08/02/2021 20h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #135 08/02/2021 19h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   429  

Cette théorie ne dit rien quant à la préservation du capital. Elle dit juste que statistiquement en dépensant 4% de votre capital (investi en actions et obligations) vous tenez au moins 30 ans i.e. vous n’êtes pas ruiné avant la fin de cette période.

It is assumed that the portfolio needs to last thirty years. The withdrawal regime is deemed to have failed if the portfolio is exhausted in less than thirty years and to have succeeded if there are unspent assets at the end of the period.

Source : Trinity study - Wikipedia

Message édité par l’équipe de modération (08/02/2021 21h11) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Dernière modification par dangarcia (08/02/2021 19h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#136 10/02/2021 23h00

Membre
Réputation :   24  

immophile, le 08/02/2021 a écrit :

Donc ma question est la suivante : si je par sur l’investissement au travers d’ETF : dans une vingtaine d’année la seule possibilité pour moi d’avoir un revenu régulier serait de vendre mes actions au fur et à mesure ? Cela voudra alors dire que j’appauvrirais alors mon compte PEA non ?

Bonsoir,

Pour un horizon de 20 ans, je pense qu’il vaut mieux des ETF (capitalisants ou non, c’est une autre question) et ne pas se casser la tête.

Une fois en phase de rente, il sera toujours temps de vendre vos ETF et d’acheter à la place soit des actions à haut rendement, soit plus simplement encore des ETF « high yield » reproduisant des indices composés d’actions à haut rendement. Ou alors vendre les ETF petit à petit si vous préférez.

Hors ligne Hors ligne

 

#137 14/02/2021 11h10

Membre
Réputation :   12  

ETF ou actions, peu importe au final. Il est possible d’investir sur des actions sans se compliquer la vie et sans passer sa vie devant les écrans. Donc pour tenir 20 ans je vous rejoins quand vous dites qu’il faut faire simple.
Mieux vaut donc privilégier une stratégie peu coûteuse en énergie et surtout en émotions.
Plus vous consulterez votre portefeuille et plus vous serez tenté de faire des bêtises…gare aux sirènes du daytrading, surtout en ce moment…

--------------------------------
mon portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#138 15/02/2021 14h53

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Voici la répartition de mes ETF:

- Amundi MSCI WORLD: 70%
- Lyxor Nasdaq 100: 20%
- Amundi MSCI EM: 10%

Ma stratégie c’est de faire du Buy and hold en bon père de famille sur du (très) long terme.

J’ai surpondéré les technos US avec le Nasdaq par conviction, je me tâte à faire rentrer également des small caps dans mon portefeuille mais ce sont des actifs très volatiles non?


L'avenir appartient à ceux qui font se lever les autres tôt.

Hors ligne Hors ligne

 

#139 17/02/2021 15h25

Membre
Réputation :   0  

Bonjour à tous,

Il y a quelques points concernant les ETF qui me retournent le cerveau et pour lesquels je n’ai pas réussi à trouver une explication claire et à ma portée. J’ai lu "Epargant 3.0" il y a un an et pas mal fréquenté ce forum ainsi que quelques blogs dédiés. Peut-être que vous pourrez m’eclairer :

1. Si demain 99% des investisseurs décidaient de ne plus acheter/vendre des actions mais uniquement des parts d’ETF, l’indice que l’ETF replique serait alors défini par les seuls 1% d’investisseurs "directs" restants ?

2. Face à cette explosion de la demande de parts d’ETF, et dans le cadre d’un ETF à réplication physique, le fonds émettant l’ETF devrait alors aller acheter un nombre énorme d’actions des sociétés cotées sur l’indice afin d’ajuster la valeur du fonds en conséquence n’est ce pas ? Si oui, celà n’aurait-il pas pour effet d’influer activement et de façon non négligeable sur le cours de l’indice qu’il est censé repliquer de façon passive ?

3. Si une part d’un ETF donné vaut 10€ aujourd’hui et que demain l’indice qu’il replique fait +5%, alors la valeur de la part d’ETF vaudra 10,5€ et devrait s’echanger à ce prix là sur les marchés demain. Imaginons que les investisseurs virent totalement YOLO et développent une passion irrationnelle pour cet ETF, on pourrait imaginer qu’il s’echange alors demain non pas à 10,5€ mais à 25€ pour l’unique raison que tout le monde se l’arrache, non ? Mais alors la valeur de l’ETF n’aurait plus rien à voir avec la valeur de l’indice qu’il est censé répliquer… L’emetteur de l’ETF a t’il possibilité d’influer sur le prix de sorte à "garantir" un prix adossé à son indice ?

J’espère que mes questions candides ont leur place ici. Vos lumières seront grandement appréciées.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #140 17/02/2021 15h49

Membre
Réputation :   35  

Point 2
On pourrait effectivement voir cela comme un risque. C’est la même chose lorsqu’une entreprise entre dans un indice : il y a des flux acheteurs, et des flux vendeurs lorsqu’ils en sortent.

Point 3
- Il y a ce que l’on appelle des "market makers" qui font en sorte d’assurer la liquidité de l’ETF : concrètement, si le juste prix de l’ETF est 10,0€, vous allez avoir un market maker qui va être short à 10,1€ et long sur le panier d’actions sous-jacentes (qui valent donc 10,0€), à chaque transaction celui-ci gagne 0,1€. Inversement pour le market maker long à 9,9€.
- Ainsi, ces market makers régulent le marché, et s’il y avait un disconnect entre prix de l’etf et prix des actions sous-jacent, cela créé une opportunité d’arbitrage qui se résorbera d’elle-même (short de l’ETF à 25€ et rachat d’actions à 10€)

Dernière modification par Cupflip (17/02/2021 15h53)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #141 17/02/2021 15h51

Membre
Réputation :   9  

@Processus

1 et 2. Cette vidéo devrait apporter quelques éléments de réponse à votre question


3. Lorsque vous achetez un ETF, il y a un service de "market makers" qui servent à assurer la liquidité. Concrètement, ces market makers placent des ordres d’achat/vente proche du cours de l’indice, ce qui assure de l’acheter et le vendre proche de son prix à n’importe quel moment.

Hors ligne Hors ligne

 

#142 17/02/2021 16h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   429  

Processus a écrit :

J’espère que mes questions candides ont leur place ici. Vos lumières seront grandement appréciées.

Sur le point 3. A priori la collecte/décollecte n’a pas d’impact significatif (sauf cas extrême - liquidité, etc.) sur la performance du fonds.
La performance du fonds est déterminée par la performance du sous jacent et la capacité du gestionnaire à suivre cette performance.
S’il y a une forte demande de parts de ce fonds c’est son encours qui va augmenter et l’encours d’un fonds c’est sa valeur liquidative x le nombre de parts.
La VL étant déterminée par la performance du sous jacent, la variable d’ajustement sera le nombre de parts ; le gestionnaire augmentera le nombre de parts.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #143 18/02/2021 08h26

Membre
Réputation :   17  

Bonjour à tous,

un article intéressant sur la pondération des EM dans un portfolio.

Emerging Market Allocations: How Much to Own?

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11146_9969495_web_display_8.png

Cdlt,
S

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur